Archive | 30 avril 2020

Champi-burgers sans pain légers

INGRÉDIENTS

  • NB DE PERSONNES : 4
  • 16 gros champignons de Paris
  • 4 tranches de jambon rouge
  • 4 c. à soupe de fromage frais allégé type St Morêt
  • 2 c. à soupe d’huile d’olive
  • Herbes de Provence
  • Moutarde
  • Sel & poivre

PRÉPARATION

  • PRÉPARATION : 15 MIN
  • CUISSON : 15 MIN
    1. Préchauffez le four à 180°C.
    2. Lavez les champignons et retirez les pieds. Brossez les chapeaux, puis huilez-les à l’aide d’un pinceau et déposez-les sur une plaque de four, côté bombé vers le haut.
    3. Ecrasez-les légèrement, salez, poivrez et enfournez pour 10 à 15 minutes, en surveillant.
  1. A la sortie du four, tartinez le fromage frais sur la moitié des champignons, côté creux. Déposez une lamelle de jambon, saupoudrez d’herbes de Provence et déposez une moitié de champignon sans fromage sur le dessus.
  2. Savourez sans excès avec une belle salade !

La recette facile du pain de mie maison

Voici la recette pour faire du pain de mie à la maison !

Vous revenez du supermarché et il n’y avait plus aucun sachet de pain de mie dans les rayons ? Pas de panique, nous avons la solution. Pourquoi ne pas profiter de votre temps libre pour vous lancer la confection de pain maison ? Non seulement il sera meilleur qu’un pain de mie industriel, mais vous aurez la fierté de dire que vous l’aurez fait vous-même. Voici comment vous y prendre pour réaliser un bon pain de mie moelleux.

Les secrets d’un bon pain de mie maison

Pour faire du pain maison et le réussir à tous les coups, il est important de bien laisser lever la pâte. En effet, plus votre pâte va lever, plus votre pain de mie sera moelleux et aérien. Attention toutefois à ne pas le laisser lever trop longtemps au risque d’obtenir l’effet inverse.

Pétrir le pain est également une étape essentielle pour le réussir. Le robot pâtissier est très pratique pour un pétrissage long sans faire d’effort. À défaut d’avoir un robot, il faudra utiliser un peu d’huile de coude.

Pour avoir un joli pain de mie bien carré, vous aurez besoin d’un moule à cake large. Il existe également des moules à pain de mie avec couvercle. Vous pouvez en trouver sur Amazon à tous les prix.

N’oubliez pas de mettre de l’eau dans votre four dans un récipient allant au four. Cela va permettre de créer de l’humidité dans votre four et d’avoir un pain de mie extrêmement moelleux. C’est tout ce qu’on veut !

Enfin, pour vérifier que votre pain est bien cuit, il doit sonner creux à la fin de la cuisson. Si ce n’est pas le cas, prolongez la cuisson de 10 minutes.

Les ingrédients pour faire un pain de mie maison

  • 450 g de farine de blé T55
  • 20 g de levure fraîche de boulanger ou 1 sachet de levure de boulanger sèche
  • 12 cl d’eau
  • 20 cl de lait
  • 1 cac de sel
  • 1 cas de de sucre
  • 30 g de beurre mou

Préparation du pain de mie maison

1. Si vous utilisez de la levure sèche, il faut la délayer dans un peu d’eau tiède pendant 5 minutes.

2. Dans la cuve du robot pétrisseur ou dans un saladier pour un pétrissage à la main, déposer la moitié de la farine, le sel, le sucre, l’eau et la farine. Ajouter la levure (fraîche) ou diluer.

3. Mélanger pendant 5 minutes pour obtenir une pâte bien collante et liquide.

4. Ajouter le reste de la farine et le beurre en trois fois. Continuer de pétrir.

5. Laisser la pâte reposer dans le fond de la cuve pendant 1h30 sous un torchon. Elle doit doubler de volume.

6. Lorsqu’elle est bien levée, verser la pâte sur un plan de travail farine et façonner votre pâte de manière à former un rouleau épais de la taille de votre moule.

7. Déposer la pâte dans le moule beurré et laisser lever encore 1h. Vous pouvez également ajouter une feuille de cuisson au fond du moule pour faciliter le démoulage.

8. Préchauffer le four à 200° avec un ramequin d’eau à l’intérieur.

9. Enfourner le pain de mie pendant et au bout de 10 minutes, baisser la température à 180°. Laisser cuire encore 25 minutes.

À la sortie du four, le pain de mie doit être doré et bien gonflé. Il faut le laisser refroidir quelques minutes avant de le démouler. De cette façon, il gardera sa forme bien carrée.

La conservation du pain de mie

Le pain de mie se conserve 4 jours s’il est bien emballé dans du film transparent. Vous pouvez également le congeler entier ou quelques tranches pour l’utiliser plus tard.

Que faire avec du pain de mie ?

Le pain de mie est très utile dans de nombreuses recettes. Vous pouvez réaliser de délicieux sandwich pour un pique nique en extérieur mais aussi des préparations plus chaudes comme de délicieux croque-monsieur. Vous pouvez également utiliser votre pain de mie en tartine pour le petit déjeuner ou en faire des toats grillés pour l’apéritif avec du houmous ou de la crème de thon.

Enfin, si votre pain de mie durcit, vous pouvez le réduire en chapelure que vous utiliserez ensuite pour des nuggets croustillants ou un fish and chips, mais aussi en pain perdu salé ou sucré.

Vous avez envie d »apporter une touche tropicale à votre intérieur avec un bananier ? On vous dévoile quelques astuces pour en prendre soin.

Depuis quelques saisons, le bananier s’invite dans les intérieurs pour apporter une touche tropicale et surtout originale. Mais comment l’entretenir pour qu’il ne périsse pas au bout de quelques mois ? On vous dévoile quelques astuces.

1/ Choisir la bonne variété

Si vous en voulez pas vous retrouver avec un bananier de 15 mètres de hauteur, optez pour une variété de bananier nain. Ils ne dépasseront pas 4 mètres de haut de quoi éviter de vivre dans un intérieur qui ressemble plus à une « jungle » qu’autre chose.

2/ Opter pour le bon pot

Si vous souhaitez qu’il se développe comme il se doit sans étouffer choisissez le bon pot en fonction de sa taille. Il faut qu’il soit suffisamment grand afin que le bananier puisse grandir.

3/ Le rempoter au printemps

Pensez à le rempoter une fois par an au printemps dans un plus grand pot afin qu’il s’épanouisse davantage et se développe.

4/ Le placer au bon endroit

Comme toute plante, le bananier doit lui aussi être placé face à la meilleure exposition. Il exige une lumière directe et un lieu très ensoleillé. Il supporte très bien les températures intérieures allant de 18. À 22 degrés.

5/ L’arroser comme il se doit

Enfin, côté arrosage un bananier nécessite d’être arrosé deux fois par semaine. Lors de sa période de croissance vous pouvez aussi humidifier les feuilles. Attention toutefois à ne pas asphyxier les racines avec trop d’eau.

Vous avez un petit balcon que vous aimeriez le fleurir et le décorer pour les beaux jours ? Voici quelques plantes idéales. Prenez note !

Avis à celle est ceux qui ont la chance d’avoir un balcon, ces plantes seront parfaites pour qu’il soit fleuri durant l’année. C’est le moment de dévoiler votre âme de jardinier !

La Bruyère

La bruyère est idéale pour fleurir un balcon. Avec ses couleurs rosées voire violines, cette plante à l’avantage de résister au froid et à la chaleur de toutes les saisons de l’année. Le mieux ? Placer la plante dans un coin semi-ombré du balcon. Pensez également à les arroser régulièrement.

L’Aster

Cette fleur qui ressemble fortement aux marguerites, est unique grâce à sa couleur mauve. Elle fleurie en automne et est très facile d’entretien. Pour en prendre soin, il vous suffit d’arroser régulièrement le pied de la plante. Balcon canon garantie !

Le Sedum d’automne

Cette plante grasse est parfaite si votre balcon est ensoleillé. Avec ses couleurs rosées, elle habillera parfaitement votre petite terrasse. L’avantage ? Elle ne nécessite que très peu d’eau et d’entretien. L’hiver vous pouvez laisser la plante sans soin particulier et dès que le printemps arrive vous pouvez tout couper à ras afin qu’elle reparte de plus belle.

Comment bien tailler un rosier ?

Avis aux fans de jardinage, on vous dévoile quelques astuces pour tailler facilement et correctement vos rosiers. C’est parti !

Il faut bien l’avouer, avoir des rosiers dans son jardin, il n’y a rien de plus beau. Mais cela demande de l’entretien et une certaine connaissance en jardinage.

Si votre jardin est rempli de rosiers et que vous vous demandez comment les tailler facilement et correctement afin qu’ils puissent refleurir facilement dans quelques semaines, on a la solution. Voici quelques conseils ultra faciles à suivre.

Comment bien planter ses rosiers ?

  • Pour bien planter votre rosier, il faut tout d’abord creuser un trou d’environ 50 cm de large et 40 cm de profondeur. Pourquoi ? Il faut que le trou soit suffisamment grand afin que les racines se développent.
  • Puis placez au fond du trou du fumier afin de stimuler les racines. Mélangez ensuite la terre de votre jardin avec de l’engrais pour rosier.
  • Ensuite, séparez les racines qui s’emmêlent les unes entre les autres et humidifiez-les avec de l’eau. Puis, placez la motte de racines au fond du trou et recouvrez de terre. Tassez bien le sol tout autour du rosier.
  • À quelle fréquence faut-il arroser ?

Pour que votre rosier se développe comme il se doit il est recommandé d’arroser abondamment la plante deux fois par semaine. Evitez toutefois de mouiller le feuillage, cela pourrait le dégrader.

Comment tailler les tiges ?

Pour bien tailler votre rosier, munissez-vous d’un sécateur. Le but est de favoriser les jeunes pousses en coupant les tiges en hauteur. On coupe donc la tige à environ 15 à 20 centimètres du centre du rosier. Ensuite, on veille à dégager le centre de l’arbuste pour le laisser respirer et faciliter son développement. Vous pouvez aussi tailler les branches qui s’entrecroisent afin que la lumière puisse mieux pénétrer.

  • Quelle période pour le tailler ?

Comme pour les hortensias, pour tailler ses rosiers, il y a des périodes plus favorables que d’autres. L’idéal est de débuter en novembre. Attention toutefois à ne pas tailler vos rosiers durant les gelées. Cela pourrait être inévitable. Une fois cette période passée, vous pouvez les tailler jusqu’en mars.

Comment les tailler après la floraison ?

Après avoir admiré vos jolis rosiers fleuris durant le printemps/été, les fleurs commencent à faner ? Il est donc temps de tailler à nouveau votre rosier juste après la floraison. Pour cela, rien de plus simple. Il vous suffit de retirer les branches desséchées et les fleurs fanées. Comment ? En coupant juste au-dessus de la première ou deuxième paire de feuilles située sous chaque fleur ou groupe de fleurs, comme le précise le site Rustica.

Quels rosiers choisir ?

Vous hésitez encore sur le choix de votre rosier ? On vous comprend ! Il en existe de nombreuses sortes.

  • Les rosiers massifs

Dans cette catégorie, on retrouve les rosiers « buissons » à fleurs groupées. Il existe de nombreuses couleurs de rosiers comme les blancs, les roses, les jaunes, les violets ou encore les rouges.

  • Les rosiers tapis

Ces rosiers ont la particularité de couvrir le sol et de réaliser un véritable tapis de fleurs. C’est idéal si vous avez un grand jardin.

  • Les rosiers haies

Vous souhaitez vous cacher de votre voisin ? Misez sur un rosier « haie » ou « clôture » qui vous permettra de ne plus avoir de vis-à-vis.

  • Les rosiers pour balcon

Enfin, si vous cherchez à fleurir votre balcon, il existe des variétés miniatures en jardineries qui habilleront parfaitement votre espace extérieur.

Bruschetta de tomates légères au chèvre et coulis de miel épicé au four

INGRÉDIENTS

  • NB DE PERSONNES : 2
  • 4 tranches de pain de seigle
  • 200 g de fromage de chèvre
  • 2 tomates bien mûres
  • 2 gousses d’ail
  • 2 cuillères à soupe de miel liquide
  • 2 cuillères à soupe. d’huile d’olive
  • 1 cuillère à café de curcuma
  • Quelques feuilles de basilic pour la décoration
  • Sel & poivre

PRÉPARATION

  • PRÉPARATION : 15 MIN
  • CUISSON : 3 MIN
    1. Préchauffez le four en position grill.
    2. Dans un bol, émiettez le chèvre avec le miel, le curcuma, un peu de sel et du poivre.
    3. Plongez les tomates dans un grand volume d’eau bouillante salée. Quand leur peau est fendue, passez-les sous l’eau froide et pelez-les.
    1. Epépinez les tomates et détaillez-les en petits dés.
    2. Frottez chaque tranche de pain avec une gousse d’ail coupée en deux. Badigeonnez-les ensuite d’huile d’olive, au pinceau.
    3. Répartissez les cubes de tomate entre les tranches de pain aillé et huilé.
  1. Ajoutez les miettes de chèvre au miel.
  2. Enfournez pour 3 minutes sous le grill. Servez aussitôt, décoré de feuilles de basilic.
  3. Pour un apéritif, répétez l’opération sur des tranches de ficelle… et dégustez sans excès !