Michel Leeb : Sa fille Fanny s’exprime sur son cancer du sein « très agressif »

Fanny Leeb en studio. Instagram, février 2019

À 33 ans, Fanny Leeb, chanteuse et fille de l’humoriste Michel Leeb, se bat contre un cancer du sein. La jeune femme, qui affiche un crâne rasé alors que son cancer est « très agressif », s’exprime pour la première fois.

Interrogée par le site de L’Illustré, la chanteuse Fanny Leeb s’est exprimée avec sincérité sur sa lutte contre un cancer du sein, détecté en décembre dernier. La fille de l’humoriste Michel Leeb, qui a demandé à son frère Tom de lui raser les cheveux, veut faire passer un message de prévention.

Fanny Leeb (33 ans), qui a appris son cancer après avoir été victime d’une maladresse qui lui a fait renverser du thé sur sa poitrine et lui a permis de constater « une petite boule« , estime avoir eu « une chance incroyable« . Et pour cause, sans cet incident, la maladie aurait pu progresser sans qu’elle ne s’en rende compte immédiatement. C’est ce qui la pousse aujourd’hui à diffuser médiatiquement son combat. « J’ai envie de dire : ‘Les filles, palpez vos seins.’ Sans cela, à la vitesse à laquelle peut progresser un cancer, il est parfois trop tard lorsqu’on le détecte« , dit-elle à L’Illustré.

La chanteuse, installée en Suisse depuis plusieurs années, a donné quelques détails sur sa maladie. « C’est un cancer dit ‘triple négatif’, très agressif. Sa vitesse de prolifération est très rapide. (…) Pour moi, c’est une chimiothérapie sur plusieurs mois (…) Nous sommes quatre dans une même pièce, séparés par un paravent. Cela dure plusieurs heures« , a-t-elle détaillé. Fanny Leeb, qui a récemment signé chez Universal et poste régulièrement des photos d’elle en studio en dépit de la maladie, peut compter sur son clan dans cette épreuve. « La maladie a resserré nos liens (…) Des amis passent me voir, parfois mon frère Tom ou ma soeur Elsa font des allers-retours de Paris. On dédramatise. On déconne beaucoup dans la famille. C’est une de nos caractéristiques…« , jure-t-elle.

Si le chemin vers la guérison s’annonce long, Fanny Leeb n’est pas du genre à baisser les bras et veut voir le verre à moitié plein. « Pour moi, c’est un ‘pépin’. Ce côté positif est très important. Beaucoup de médecins le disent. J’y crois« , ajoute-t-elle.

 

 

4 astuces pour désinfecter une éponge

nettoyer une éponge

Les éponges se salissent très vite et deviennent rapidement des nids à bactéries. Pour les désinfecter et les nettoyer, découvrez ces 4 astuces de grand-mère.

Le vinaigre blanc

Remplissez aux trois quarts un bol d’un mélange à parts égales d’eau et de vinaigre blanc. Plongez-y votre éponge. Faites chauffer l’ensemble pendant 2 minutes au four à micro-ondes. Laissez bien refroidir l’éponge avant de l’utiliser. Si vous ne disposez pas de micro-ondes, laissez simplement tremper votre éponge pendant 24 heures dans la préparation ; votre éponge sera débarrassée des bactéries. Cette astuce est valable uniquement pour les éponges synthétiques. Ne mettez jamais une éponge avec des fibres métalliques ou une éponge sèche à chauffer dans le four à micro-ondes.

Le citron

Pressez le jus de 1/2 citron dans un bol d’eau rempli aux trois quarts. Trempez-y votre éponge pendant la nuit. Le lendemain, elle sera toute propre !

Le bicarbonate de soude

Préparez un récipient avec 1 l d’eau chaude, dans laquelle vous diluerez 1 c. à soupe de bicarbonate de soude. Trempez-y l’éponge pendant 4 heures, avant de la rincer à l’eau claire et de l’essorer.

Le lave-vaisselle

Placez votre éponge dans le panier à couverts de votre lave-vaisselle. Maintenez l’éponge en place à l’aide d’un couvercle.

Où acheter ?

Sur Internet : acheter du vinaigre blanc, acheter du bicarbonate de soude.

Recette de houmous à l’avocat

Humus à l'avocat avec des gressins.

Recette de houmous à l’avocat

  1. Lavez et épépinez le piment. Lavez les pois chiches.
  2. Pelez et dénoyautez les avocats puis prélevez la chair. Pelez l’ail.
  3. Mixez le tout avec le jus du citron et le tahiné.
  4. Ajoutez l’huile sans cesser de mixer.
  5. Vous pouvez servir ce houmous avec des gressins par exemple.

Ingrédients

  • 1 boîte de 220 g de pois chiches
  • 2 avocats
  • 1 citron
  • 1 petit piment
  • 1 c. à soupe de tahini
  • 6 cl d’huile d’olive
  • Sel

D’où vient l’expression « avoir la poisse » ?

Avoir la poisse

« Avoir la poisse » signifie être frappé de grande malchance avec une connotation de récurrence. Celui qui a la poisse n’est pas seulement malchanceux. Il manque de réussite sur le long terme. Il a des souvent des ennuis et parfois de façon consécutive.

Le terme « poisse » vient du mot « poix », une sorte de colle épaisse et gluante fabriquée au Moyen Âge avec de la résine de pin ou de goudron de bois. Elle était si visqueuse et gênante qu’elle était déversée brulante sur les assaillants des châteaux.

Cette substance donna le verbe « poisser » signifiant « enduire de poix ». Puis « la poisse » se mit naturellement à désigner quelque chose qui colle et dont on n’arrive pas à se défaire, une malchance.

« Avoir la poisse » devint ainsi synonyme d’avoir de la malchance sur une longue période.

5 conseils pour faire manger des légumes et fruits aux enfants

Faire manger des légumes aux enfants.

Comment faire manger des fruits et des légumes à vos enfants ?

Parce qu’il n’est pas toujours simple de faire manger fruits et légumes aux enfants, voici nos 5 conseils pour transformer le repas en vrai moment de plaisir !

Faites participer vos enfants en cuisine

Faites de la préparation du repas un moment convivial, parce qu’il est toujours plus agréable de manger quelque chose que l’on a préparé. Il est donc important de faire participer vos enfants en leur confiant les tâches faciles, par exemple :

— éplucher les carottes
— écosser les petits pois
— équeuter les haricots verts.

Mettez-les au contact des produits

Pour qu’ils n’imaginent pas que les légumes poussent dans une boîte de conserve, chaque occasion est bonne pour leur montrer la base de leur alimentation. Vous pouvez par exemple :

— les emmener au marché
— leur montrer un livre de recettes et leur expliquer les phases de préparation
— aller faire la cueillette.

Une assiette ludique peut faire toute la différence

Il s’agit par exemple de transformer une assiette de légumes en portrait rigolo :

— des rondelles de courgettes pour les yeux
— des lamelles de poivrons pour la bouche
— des petits pois pour les cheveux

Rien de plus simple !

Autrement, vous pouvez utiliser une assiette avec le dessin de leurs personnages préférés ou des couverts de couleurs.

Développez leur créativité !

Tout est une question de visuel. S’ils n’apprécient pas une courgette découpée en rondelles, peut-être l’aimeront-ils davantage si elle se présente sous la forme de tagliatelles.
Idem pour la préparation adoptée : un gratin de courgettes sera certainement plus apprécié que de simples courgettes vapeur.

Pensez aux combinaisons gourmandes

En général, les pâtes et le riz ont la côte auprès des plus jeunes. Profitez-en pour y ajouter des légumes, mais sans chercher à les cacher, parce que s’ils le découvrent, vous ne pourrez peut-être plus jamais recommencer…
La pizza maison peut également être un bon compromis, du moment que vous privilégiez les légumes et non les ingrédients traditionnels.

Bonne mine : masque à l’argile rose

masque à l'argile rose

Comment réaliser un masque bonne mine ?

Vous avez le teint terne ou fatigué ? L’argile rose va révéler l’éclat de votre peau. Cette boue magique est utilisée depuis la nuit des temps comme soin de beauté naturel. Le masque à l’argile rose convient très bien aux peaux sensibles et délicates. Découvrez cette recette de nos grands-mères pour avoir bonne mine et un teint éclatant !

Recette de beauté de grand-mère

  1. Mélangez l’argile, l’huile de carotte et le miel dans un bol.
  2. Appliquez ce masque « bonne mine » en couche épaisse sur le visage et le cou.
  3. Laissez agir pendant 10 minutes environ.
  4. Rincez abondamment à l’eau tiède.
  5. Séchez votre visage, puis appliquez votre crème hydratante habituelle.

Ingrédients

  • 1 c. à soupe d’argile rose prête à l’emploi
  • 1 c. à café de miel
  • 1 c. à café d’huile végétale de carotte

Équipement

  • Une spatule en bois
  • Un bol en verre

Les conseils de nos grands-mères

  • Vous pouvez recourir à ce masque 1 fois par semaine.
  • N’utilisez pas de métaux pour la préparation de la pâte d’argile car ceux-ci peuvent interagir avec les ions de l’argile et en altérer les propriétés.
  • Ne laissez jamais sécher complètement l’argile sur la peau.

Où acheter ?

Sur Internet : Acheter de l’argile rose, acheter de l’huile de carotte, acheter du miel bio.

Détox : 4 aliments pour nettoyer son foie

Femme qui boit du jus de citron.

Comment nettoyer son foie naturellement ?

Voici 4 aliments étonnants pour aider à nettoyer son foie. Le pouvoir du citron, du curcuma, du thé vert et du radis noir est encore méconnu mais pourtant il permet d’améliorer facilement la santé de son foie.

Le citron

Le citron est un parfait complément pour une cure détox du foie. Il permet de stimuler la production de bile, élément essentiel à la bonne santé du foie.

L’astuce : Pressez le jus d’1/2 citron dans un verre d’eau tiède tous les matins et buvez-le avant votre petit déjeuner. Si toutefois la forte acidité de l’agrume vous gêne, vous pouvez y ajouter du miel.

Le curcuma

Le curcuma aussi favorise la production de bile. En outre, cette épice indienne permet de régénérer les cellules du foie. Vous pouvez l’ajouter à vos plats de poissons ou de légumes.

L’astuce : Pour que cette épice soit mieux absorbée par l’organisme, ajoutez du poivre noir à votre dose quotidienne de curcuma.

Le thé vert

Le thé vert, plante riche en catéchines, est une excellente source d’antioxydants ! Il purifie le foie et l’aide à évacuer les toxines présentes dans l’organisme.

L’astuce : Pour conserver toutes les vertus du thé, ne laissez pas infuser plus de 5 minutes.

Le radis noir

Le radis noir permet de drainer le foie et donc d’éliminer les toxines accumulées.

L’astuce : Pour atténuer le goût parfois piquant du radis noir, préparez votre radis (en rondelles ou râpé) 15 minutes avant de le déguster. Vous pouvez l’agrémenter d’une sauce au soja ou au yaourt.

Où acheter ?

Sur Internet : acheter du curcuma, acheter du thé vert, acheter du thé vert au jasmin, acheter du thé vert matcha.

Personnalisez votre detox avec l’ayurveda

Le kitchari un plat indien pour faire un cure detox.

Lors d’un changement de saison, il est fréquent de constater une baisse d’énergie globale dans le corps. Pour parer cela, et regagner en équilibre, la médecine traditionnelle indienne dénommée « l’ayurveda » invite à suivre une cure detox selon sa constitution de naissance, la « dosha ». Armanda Dos Santos, professeur de yoga et thérapeute en ayurveda, nous livre ses conseils pour purifier son organisme en douceur.

Le profil Vata : sec, frêle, mouvant et nerveux

Le Vata coïncide avec l’air, d’où son dynamisme, son engouement, son affection pour l’aventure, son inventivité, son hyperactivité psychologique et physique. Ce profil a généralement une apparence sec et mince, il souffre souvent de stress ou de problèmes digestifs (des simples gaz à la constipation, en passant par les ballonnements ou de la diarrhée). L’idéal serait d’effectuer la detox de 2 à 3 jours maximum.

Concernant la cure :

• Privilégiez les aliments nourrissants et solides à chaque repas. Par exemple, avec un mélange végétarien de quinoa, de riz ou de sarrasin, des légumineuses cuites longtemps à l’eau (pois chiches, lentilles) accompagnées de légumes de saison à volonté (« le kitchari »).
• Accompagnez le tout d’acides gras, d’huiles (olive ou sésame) et d’épices (coriandre ou fenouil, par exemple), et le tour est joué !
• Du côté des boissons, elles doivent être bues chaudes autour des repas pour maintenir le feu digestif manquant au Vata. Pour faciliter la digestion tout en purifiant le sang, le foie et le côlon, boire des tisanes de gingembre, cannelle, cardamone ou cumin est fortement conseillé, et ce toute la journée.

Des soins pour compléter :

• Massages à l’huile de sésame contre la sécheresse cutanée, dont souffre beaucoup le profil Vata, et pour éliminer les toxines.
• Séances de hammam et de sauna.

Le profil Pitta : sportif, leader, cartésien, réfléchi et rapide

Le profil Pitta, caractérisé par le feu, est le plus harmonieux des dosha. Il est présent chez les personnes équilibrées, réfléchies, charismatiques et pragmatiques. Les cheveux blancs précoces, les problèmes de peau ou les problèmes de digestions peuvent en revanche les énerver. Ne pas dépasser 2 ou 3 jours de detox.

Concernant la cure :

• Préférez les aliments solides, frais et sucrés sont les plus adaptés au profil Pitta qui a un grand appétit et brûle facilement les aliments,
• Sont conseillés, entres autres : les jus de fruits frais, les bols de légumes / riz / légumineuses,
• Le matin, si la faim est trop présente, consommez du quinoa avec un peu de miel et des fruits.

Des soins pour compléter : Huile de coco à volonté, pour ses vertus rafraîchissantes.

Le profil Kapha : lenteur, routine et stabilité

Kapha est relié à la terre et à l’eau. Cette tendance est très présente chez les individus corpulents et stables, qui parlent et réfléchissent doucement, friands des habitudes routinières.
Relié à l’eau et à la terre, le profil Kapha se retrouve beaucoup chez les individus stables et corpulents, réfléchissant et parlant doucement, préférant les habitudes et les routines. Ils sont souvent sujets à la rétention d’eau, au cholestérol, au diabète et à l’obésité. Cette cure peut s’étendre jusqu’à 7 jours.

Concernant la cure :

• Le petit-déjeuner n’est pas obligatoire, et se contenter d’un bouillon le soir est possible.
• Afin de rééquilibrer ce lent métabolisme, privilégiez les saveurs amères, piquantes et acides, avec l’aide des soupes, poivre, poivrons et gingembre.

Des soins pour compléter :

• Gommages pour lutter contre l’excès d’eau typique du Kapha.
• Massage dynamique, sans huile, pour déloger même les toxines les plus profondes.

Activités à privilégier

Une bonne detox ne se fait pas seulement via l’alimentation. Pour purifier le corps, il faut aussi purifier le mental. Ainsi, le printemps est le moment idéal pour marcher, se balader, faire une pause dans la nature. Toutes ses activités s’effectuent sans objectifs de performance et sont donc à privilégier. Ne pas oublier également de s’enrichir de relatons affectives et sociales engageantes et bénéfiques.

Astuces matinales : Si la surface de la langue est trop empâtée pour nettoyer les papilles, utilisez un gratte-langue. Au réveil, buvez de l’eau chaude avec quelques gouttes de citron et de miel, puis brossez votre peau. Enfin, deux ou trois postures de yoga, comme la salutation au soleil, peuvent compléter ce réveil en douceur.

Curry de poulet au lait de coco

Curry de poulet

Curry de poulet aux pois gourmands (Pour 6 personnes)

  1. Découpez le poulet en morceaux. Hachez l’ail, un oignon et le curry.
  2. Pelez et râpez le gingembre, coupez-le en petits morceaux et ajoutez-les à la préparation.
  3. Émincez et épépinez le piment. Émincez le céleri.
  4. Épluchez les pommes de terre et coupez-les en morceaux. Épointez les pois gourmands.
  5. Émincez l’oignon restant et faites-le dorer dans le beurre à la poêle.
  6. Versez les ingrédients hachés et faites revenir le tout pendant deux minutes.
  7. Ajoutez les morceaux de poulet et retournez-les pour bien les enrober des épices.
  8. Faites-les revenir pendant 5 minutes.
  9. Ajoutez les pommes de terre et le piment. Arrosez de lait de coco et faites bouillir. Salez et laissez mijoter à couvert à feu doux pendant 45 minutes.
  10. Ajoutez les pois et le céleri. Mélangez et laissez cuire encore 5 minutes. Ajoutez le brin de ciboulette ciselé.
  11. Servez ce curry bien chaud.

Ingrédients

  • 1 poulet
  • 5 pommes de terre
  • 100 g de pois gourmands
  • 2 oignons
  • 2 gousses d’ail
  • 50 g de gingembre
  • 40 g de beurre
  • 1 gros piment rouge
  • 1 branche de céleri
  • 50 cl de lait de coco
  • 1 c. à soupe de curry
  • Sel
  • Un brin de ciboulette

Pourquoi dit-on « être baba » ?

etre baba

« Etre baba » ou « rester baba » consiste à être surpris, stupéfait. Le recours au terme « baba » peut sembler énigmatique. Créé à la fin du 18ème siècle, il vient du mot ‘batare’ en bas-latin, qui avait pour signification « ébahi » ou « ouvrir la bouche ».

Mais il semble que « baba » ait été auparavant une onomatopée utilisée pour indiquer un état de grand étonnement. La personne qui était baba ne pouvait ainsi prononcer de mots intelligibles compte tenu du degré d’ébahissement. Il semble que l’expression « rester comme Baba » ait également existé.

Mais attention car ce baba ci est différent du baba de l’expression « l’avoir dans le baba » qui signifie « se faire avoir » et dont le baba désigne le sexe féminin. A la fin du 19ème siècle l’expression perd son allusion obscène et connait le sens que nous lui attribuons de nos jours.