Pourquoi dit-on «ruer dans les brancards» ?

Ruer dans les brancards

Il faut tout de suite indiquer qu’il n’y a aucun lien entre cette expression signifiant réagir violemment et les civières utilisées pour déplacer des blessés.

L’origine de cette expression date du 15ème siècle. A cette époque le « brancard » désigne les deux pièces de bois, sortes d’avancées, entre lesquelles se maintenaient les chevaux d’un attelage. On attelait donc les chevaux entre les brancards. Quand il arrivait que les animaux ne veuillent plus obéir au cocher, ils se débattaient, remuaient vigoureusement entre ces brancards. Ils pouvaient même « ruer », c’est-à-dire lancer vivement les pattes de derrière en arrière.

Ensuite l’expression est restée malgré l’apparition des autos et la disparition progressive des voitures à chevaux. C’est ainsi que les hommes se révoltent en ruant dans les brancards tels des équidés considérant que leur exploitation a assez duré !

On peut citer une autre expression utilisation le mot « brancard » : «Piaffer dans les brancards ». Son explication est assez similaire, mais désigne un comportement encore plus marqué par l’impatience et la volonté de changement.

Cheveux ternes : 4 recettes de grand-mère

Femme qui a les cheveux ternes.

Comment faire briller les cheveux ternes ?

Pour retrouver des cheveux brillants et vigoureux, voici quelques recettes naturelles à faire chez soi, à base de produits sains et nourrissants.

Recette de masque à l’huile d’argan et à l’huile de coco

Les vertus combinées de ces deux huiles redonnent éclat et vigueur aux cheveux, en particulier aux pointes fragiles. Pour préparer ce masque, mélangez 1 c. à soupe de chaque huile dans un bol, avant d’appliquer la préparation sur la chevelure, en insistant sur les pointes et en évitant les racines. Laissez poser durant toute une nuit. Le lendemain matin, lavez vos cheveux avec votre shampoing habituel. Vous pourrez admirer leur éclat et leur brillance dès le séchage.

Recette de masque à base d’œuf, d’avocat et de carotte

Trois ingrédients naturels pour permettre à vos cheveux de retrouver de la vigueur et de la force. Prenez un demi-avocat, un jaune d’œuf ainsi qu’une carotte pelée. Passez cette dernière au mixer, de sorte à obtenir une bouillie homogène. Mixez l’avocat, et ajoutez-le à la carotte, avec le jaune d’œuf. Mélangez l’ensemble jusqu’à l’obtention d’une pâte crémeuse. Appliquez cette préparation sur l’ensemble du cuir chevelu, laissez reposer une vingtaine de minutes. Rincez à l’eau tiède et faites votre shampoing habituel.

Recette de la lotion au romarin et au vinaigre

Laissez macérer 20 g de romarin frais dans 1 l de vinaigre de cidre pendant 15 jours. Filtrez et versez le vinaigre dans une bouteille en verre. Avant votre shampoing habituel, frictionnez votre cuir chevelu pendant 10 minutes avec cette lotion.

Recette de masque à base d’œuf et de miel

La combinaison de ces 2 ingrédients naturels est très bénéfique pour vos cheveux. Préparez ce masque chez vous en mélangeant tout simplement deux jaunes d’œufs avec une cuillère à café de miel. Appliquez la préparation sur les cheveux, en procédant à un massage. Laissez agir pendant 10 minutes en plaçant une serviette sur le cuir chevelu. Pour terminer, lavez vos cheveux comme d’habitude.

Où acheter ?

Sur Internet : Acheter de l’huile d’argan, acheter de l’huile de coco.

Bain de bouche contre la mauvaise haleine

Bain de bouche contre la mauvaise haleine.

Que faire contre la mauvaise haleine ?

Voici une méthode naturelle pour en finir avec la mauvaise haleine ! Les clous de girofle sont très riches en eugénol, une molécule qui élimine les bactéries et permet de lutter contre la mauvaise haleine.

Remède de grand-mère contre la mauvaise haleine

  1. Faites chauffer l’eau et incorporez les clous de girofle.
  2. Laissez infuser pendant 20 minutes.
  3. Retirez les clous de girofle.
  4. Vous voici avec votre bain de bouche tout prêt pour la journée !

Ingrédients

  • 3 clous de girofle
  • 250 ml d’eau

Équipement

  • Une tasse
  • Une casserole

Les conseils de nos grands-mères

  • Vous pouvez aussi mâcher un clou de girofle pour éliminer la mauvaise haleine.
  • En usage interne, le clou de girofle est déconseillé aux enfants de moins de 12 ans, et aux femmes enceintes et allaitantes. Un surdosage peut entraîner des vomissements, des diarrhées ou des nausées.

Où acheter ?

Sur Internet : acheter des clous de girofle.

Pourquoi dit-on « verser des larmes de crocodile » ?

Verser des larmes de crocodile

Si quelqu’un simule la tristesse on dit qu’il verse des «larmes de crocodile». Il pleure au sens propre ou au sens figuré de manière hypocrite afin d’émouvoir et d’obtenir quelque chose d’un tiers.

Cette expression ne fait pas référence aux larmes que le crocodile verserait en mangeant ses proies. Cette caractéristique physiologique n’est d’ailleurs exacte que pour les alligators américains.

Cette expression existe en réalité depuis le 15ème siècle et trouve sa source bien antérieurement, dans une légende l’Egypte antique. Selon celle-ci les crocodiles du Nil pleuraient pour provoquer la compassion et l’intérêt de leurs proies. Elles se rapprochaient alors et le piège se refermait sur elles.

Cette technique se rapproche grandement de celle du mythe des sirènes qui donna l’expression « céder aux chat des sirènes ». Les sirènes aux chants envoûtants étaient réputées irrésistibles.

Les Romains ont repris cette légende antique permettant ainsi sa transmission en Europe jusqu’à nos jours.

5 remèdes de grand-mère contre l’angine

Femme qui a une angine virale.

Quels sont les remèdes naturels contre l’angine ?

L’angine est une infection d’origine virale ou bactérienne qui attaque les amygdales. Selon son aspect, on parle d’angine rouge ou blanche. Dans le cas d’une infection de type viral (environ 80 % des cas), nos grands-mères préconisent quelques remèdes pour soulager les symptômes parfois très douloureux.

La propolis

Extraite des résines de bourgeons par les abeilles, la propolis contient de nombreux agents antimicrobiens efficaces contre l’angine. Mâchez de la propolis pure pour calmer l’irritation de la gorge. Vous pouvez vous en procurer dans les magasins bio sous forme de plaquettes à découper en morceaux.

Cataplasme de pommes de terre

Le cataplasme de pomme de terre était souvent utilisé par nos grands-mères pour traiter l’angine virale. En effet, l’amidon contenu dans ce légume agit comme un anti-inflammatoire. Il vous suffit de râper deux pommes de terre crues et de les faire cuire jusqu’à obtenir une forme pâteuse. Laissez refroidir la préparation, puis appliquez le cataplasme obtenu sur la gorge en le maintenant avec un linge. Vous pouvez le fixer à l’aide d’une écharpe. Laissez agir pendant au moins 30 minutes.

Le gargarisme au sel

Pour soulager les symptômes de l’angine et notamment calmer l’inflammation de la gorge, nos aïeules faisaient régulièrement des gargarismes au sel. Pour ce faire, versez une cuillère à café de sel de table dans un verre d’eau tiède. Ajoutez-y le jus d’un demi-citron. Gargarisez-vous la gorge avec ce mélange 1 à 3 fois par jour jusqu’à ce que vous ne ressentiez plus aucune gêne.

Le gargarisme au citron et au miel

Vous pouvez aussi faire des gargarismes avec un mélange de jus de citron (1 c. à soupe), du miel (1 c. à soupe) et 200 ml d’eau chaude.

La tisane de thym

Nos grands-mères utilisaient les tisanes aux composants anti-infectieux dans le traitement de l’angine. Parmi celles-ci, la tisane de thym se révèle particulièrement intéressante : il vous suffit de verser 1 c. à café de thym séché dans 150 ml d’eau bouillante. Couvrez la solution et laissez infuser durant une dizaine de minutes, puis filtrez-la. Vous pouvez boire trois tasses journalières en dehors des repas pour apaiser l’inflammation de la gorge ou des amygdales.

Où acheter ?

Sur Internet : acheter de la propolis, acheter du thym, acheter du miel bio.

Quelle est l’origine de l’expression « trois francs six sous » ?

Trois francs six sous

« Trois francs six sous » est une somme d’argent ridicule.

Pour comprendre cette expression il faut remonter au temps des sous, nom donné à différentes monnaies depuis l’antiquité. Rapidement trois francs six sous s’est mis à ne représenter que très peu d’argent. A la fin du 19ème siècle, cette somme représentait une journée de travail d’un ouvrier dans une usine de production ou à la mine. Douze heures de dur labeur pour gagner une si petite somme permettant certes de d’acheter à manger mais guère plus.

Malgré les nouveaux francs successifs l’expression est restée. Mais de nos jours le passage à l’euro risque bien de mettre un coup fatal à son usage.

Le mot « sou » à donner lieu à un nombre incalculable d’expressions françaises. On peut notamment rapprocher trois francs six sous de la locution voisine « de quatre sous », visant elle aussi les choses sans valeur, et « sou par sou » signifiant petit à petit.

Gâteau au citron : recette facile

gateau-au-citron

Comment faire un gâteau au citron ?

Découvrez vite cette recette de gâteau au citron moelleux. Un dessert à la fois original et raffiné. Terminez cette recette avec des tranches de citron confites déposées sur un nappage au sirop de citron.

Recette de gâteau au citron

  1. Coupez un citron en fines tranches. Ébouillantez-les pendant deux minutes et faites-les confire avec 15 cl d’eau et 125 g de sucre pendant 45 minutes.
  2. Râpez le zeste des autres citrons.
  3. Préchauffez votre four à 150°C.
  4. Fouettez les œufs avec le reste de sucre et les zestes. Ajoutez la crème, la farine et la levure. Faites fondre le beurre et versez-le dans la pâte.
  5. Mettez la préparation dans un moule à manqué et placez au four pendant une heure.
  6. Laissez tiédir, démoulez et nappez du sirop au citron. Décorez avec les tranches de citron confites.

Ingrédients

  • 300 g de farine
  • 250 g de sucre
  • 200 g de crème épaisse
  • 125 g de beurre
  • 3 citrons bio
  • 5 œufs
  • 1 sachet de levure chimique

Équipement

  • Un moule à manqué

Cancer du côlon : réduire les risques

Les légumes et les fibres pour lutter contre le cancer du côlon.

Chaque année, le cancer du côlon touche plusieurs dizaines de milliers de personnes, d’où la nécessité de le prévenir au maximum par un mode de vie sain et de se faire dépister le plus tôt possible. Voici les clés pour réduire le risque de développer un cancer du côlon.

Entretenez votre forme physique !

→ Bougez au minimum 30 à 60 minutes 3 à 4 fois par semaine.
Toutes les occasions sont bonnes.

– Allez au travail et faire les courses en marchant ou en vélo
– Laissez tout ce qui est ascenseur et escalators : prenez les escaliers
– Sans oublier les activités physiques de loisir

Bien entendu, sont à prendre en compte :

– toute contre-indication
– votre condition physique
– votre état de santé actuel
– vos conditions de vie

Adoptez une alimentation riche en fibres

• Les menus méditerranéens, composés de poissons, de fruits et de légumes sont à privilégier
• Les céréales complètes, pleines de fibres, avec un effet protecteur sur le côlon : pain complet, pâtes complètes, riz complet
• Les aliments riches en sélénium, un oligo-élément bénéfique que l’on retrouve principalement dans : la noix du brésil, le thon, les sardines, le saumon, la volaille et les oeufs
• Le pruneau, qui, selon une étude de 2015, modifierait le métabolisme et serait capable de réduire le risque de cancer du côlon.
• Les légumes comme les carottes, le chou vert, les épinards ou les abricots, riches en bétacarotènes et anticancérigènes.

Limitez la viande rouge, la charcuterie et l’alcool

La viande rouge et la charcuterie, aliments gras et acidifiants, peuvent créer des inflammations si elles sont consommées en trop grande quantité.

→ Il est recommandé d’en consommer moins de 500 grammes par semaine. Pour indication, un steak pèse entre 100 et 150 grammes.

Dans tous les cas, évitez les apports excessifs en calories, maintenez un poids stable.

Certains facteurs de risque de cancer du côlon sont liés :

– à la consommation d’alcool, de sel
– au tabagisme
– au surpoids
– à l’obésité

Faites vous dépister le plus tôt possible : à partir de 50 ans

Les deux techniques les plus fiables :

• Le test immunologique à domicile, remis par votre médecin généraliste ou votre gastro-entérologue, il va déceler toutes traces de sang dans les selles.
• La coloscopie est quant à elle un examen réalisé sous anesthésie générale qui va explorer la paroi du côlon et déceler d’éventuelles anomalies.

=> Les tests sont à faire tous les deux ans, et sont remboursés par la sécu.

Pourquoi dit-on « toucher le pactole » ?

Toucher le pactole

Utilisée pour signifier gagner beaucoup d’argent cette expression trouve son origine dans la mythologie.

Le roi Midas, personnage à moitié légendaire, roi de Phyrgie ayant régné de l’an 715 à 676 avant JC, reçut de Dionysos le don de voir tout ce qu’il touchait se transformer en or.
Mais cette faculté si fabuleuse à première vue s’avéra être un véritable cadeau empoisonné. En effet Midas ne pouvait plus toucher ni sa nourriture ni ses enfants, sous peine de les voir eux aussi devenir or. Il implora donc Dionysos de le délivrer de ce don. Ce dernier lui indiqua qu’il devait se rouler dans le fleuve Paktolos, devenu par la suite Pactole. Ce dernier hérita de la faculté de tout transformer en or et ses eaux se mirent à rouler des sables aurifères.

Et c’est ainsi que ce fleuve fit plus tard la fortune du roi de la région dans laquelle il coulait. Un roi nommé… Crésus.

Les trois conseils à suivre pour ne pas aggraver l’arthrose :

L’arthrose est une maladie dégénérative des articulations, qui peut se manifester sous forme de crises ou bien de maux latents, mais qui est toujours très douloureuse. Pour éviter d’en aggraver les conséquences, voici quelques conseils pour préserver vos articulations.

Pour vous prémunir contre une recrudescence des douleurs arthritiques, veillez tout d’abord à ne pas vous accroupir trop fréquemment. En effet, lorsque vous vous accroupissez, vous faîtes porter le poids de votre corps sur vos genoux, ce qui met leurs articulations à rude épreuve. De même, il est important de choisir des stations assises qui vont ménager vos articulations, et donc d’éviter les assises trop basses, qui peuvent endommager encore plus vos articulations.

Lorsque l’arthrose se manifeste, il peut être tentant d’apaiser les douleurs en immobilisant le genou, par exemple en restant alité. C’est toutefois une erreur à ne pas commettre lorsque l’on ne veut pas augmenter les douleurs. En effet, lorsque le genou ne bouge pas, il risque de souffrir d’ankylose, ce qui va provoquer des douleurs redoublées. Une activité de marche régulière est donc conseillée pour entretenir vos articulations et leur éviter de se détériorer.

Il est aussi particulièrement recommandé de ne pas prendre trop d’anti-inflammatoires. Ceux-ci sont en effet capables de soulager vos douleurs de manière temporaire et rapide, mais ils ont de nombreux effets secondaires indésirables. Il vaut donc mieux limiter leur consommation au strict nécessaire, en cas de crise particulièrement aigüe par exemple.

Une fois listés ces trois grands conseils, voici quelques astuces supplémentaires pour garder votre arthrose sous contrôle. Il faut tout d’abord éviter le surpoids, car c’est une charge supplémentaire imposée à vos articulations. Si vous avez besoin de béquilles pour marcher, il faut aussi les employer en permanence, car elles vont vous soulager efficacement, en évitant de trop solliciter vos articulations. Enfin, il faut être attentif durant vos choix de chaussures, et privilégier des chaussures souples pour ne pas endommager vos articulations.

<!– /12337423/article_1

googletag.cmd.push(function() { googletag.display(‘div-gpt-ad-1449681701285-0’); });

–>