Une solution au top pour se débarrasser des cochenilles

Avec leur sale manie qui consiste à sucer la sève des plantes avec leur rostre, ces petits insectes parasites sont un peu comme des vampires ! Pour peu qu’il fasse chaud, ils se plaisent partout : plantes grasses, cactus, arbustes d’ornement, arbres fruitiers, orchidées… Et en intérieur, elles sont présentes toute l’année. Or, une fois que ces nuisibles ravageurs sont là mieux vaut agir vite, car ils ne sont pas faciles à déloger. L’observation est donc un élément clé pour les démasquer dès leur arrivée et pourrait être suivie d’une mise en quarantaine pour éviter une propagation ! Il faut aussi bien tailler les arbres, en retirer les branches mortes ainsi que les morceaux infestés que vous devez brûler. Mais surtout, lorsque l’invasion de cochenilles nuisibles est déclarée, n’hésitez pas à concocter ce super mélange très efficace. En pulvérisation, il aidera le jardinier dans sa lutte biologique contre le cochenille.

Ce qu’il faut :

  • Une cuillère à café de savon noir liquide
  • Puis une autre cuillère à café d’alcool à 90°
  • Et enfin une cuillère à café d’huile de soja (ou autre huile végétale comme l’huile de colza)
  • Flacon pulvérisateur

Les étapes :

1) Il faut ajouter votre savon noir, votre alcool et votre huile de soja à un litre d’eau et bien mélanger. Vous pouvez faire cela directement dans votre flacon pulvérisateur. Votre insecticide est déjà prêt à l’emploi.

2) Mettez un film plastique à la surface du pot pour éviter de mettre du produit dans la terre.

3) Vaporisez votre solution traitante sur les feuilles, tant au dessus qu’en dessous. Ces bestioles ont en effet tendance à se cacher sous les feuilles, alors n’oubliez aucun recoin ! Ensuite, recommencez les pulvérisations une heure plus tard.

4) Faites cela une fois par semaine pendant deux mois. L’infestation et prolifération de cet insecte parasite ravageur ne sera plus un problème sur vos plantes d’intérieur ou d’extérieur (orchidée, cactées, arbres et arbustes, certaines espèces ornementales, etc.).

Techniques alternatives contre les cochenilles :

Cochenilles parasites insectes cactus<img class= » wp-image-33994″ src= »https://astucesdegrandmere.net/wp-content/uploads/2018/06/Cochenilles-sur-un-cactus.jpg » alt= »Cochenilles parasites insectes cactus » width= »523″ height= »392″ srcset= »https://astucesdegrandmere.net/wp-content/uploads/2018/06/Cochenilles-sur-un-cactus.jpg 400w, https://astucesdegrandmere.net/wp-content/uploads/2018/06/Cochenilles-sur-un-cactus-300×225.jpg 300w, https://astucesdegrandmere.net/wp-content/uploads/2018/06/Cochenilles-sur-un-cactus-192×144.jpg 192w, https://astucesdegrandmere.net/wp-content/uploads/2018/06/Cochenilles-sur-un-cactus-384×288.jpg 384w, https://astucesdegrandmere.net/wp-content/uploads/2018/06/Cochenilles-sur-un-cactus-364×273.jpg 364w » sizes= »(max-width: 523px) 100vw, 523px » />
Cochenilles sur un cactus – Crédits : Wikimedia Commons/Chandon

Ce mélange est ultra efficace, mais si vous n’avez pas envie de vous procurer les ingrédients, il existe d’autres méthodes.

  • Jusqu’à trois fois par semaine, traitez vos plantes infestées avec un produit à base d’un litre et demi d’eau et de 150 ml de savon noir. Cette eau savonneuse peut aussi être efficace contre les pucerons et d’autres prédateurs pour vos plantes vertes.
  • Aussi, vous pouvez faire un mélange d’eau et de savon noir plus concentré à passer à l’éponge sur la plante.
  • Imbibez un coton-tige d’alcool à brûler ou de vinaigre blanc et tamponnez les cochenilles. Par contre, n’en versez pas sur les racines ou la terre !

Par ailleurs, quelques gestes d’entretien peuvent aider contre les cochenilles farineuses. Tout d’abord, comme expliqué tantôt, il faudra tailler un peu, car les arbres non taillés les attirent. Du reste, grattez la terre sous les arbres et les plantes, car les cochenilles et leurs larves y trouvent refuge lors des saisons froides en attendant l’été.

8 astuces naturelles pour lutter contre les araignées à la maison

À l’automne, les araignées commencent à s’installer dans les maisons pour échapper au froid. Néanmoins, on les croise toute l’année dans nos intérieurs ! Ainsi, il arrive ainsi qu’au détour de la chambre, on fasse la rencontre d’une bête bien velue qui nous fait frissonner de la tête aux pieds. Malheureusement, l’arachnophobie fait qu’on met difficilement sa peur panique de côté. De fait, on oublie que ces animaux ne sont pas nuisibles et que les piqûres sont très rares ! Au contraire, l’araignée est même très utile dans nos maisons. Plutôt que de les tuer, il peut être utile d’apprendre à utiliser une astuce naturelle afin de les repousser hors de votre domicile. Voici des solutions naturelles de grand-mère en prévention contre les araignées en cas d’invasion.

1. Utilisez des marrons contre les araignées

Puisque c’est bientôt la période, sachez que les marrons sont connus pour repousser les araignées. Pour utiliser ces répulsifs 100% naturels, coupez-les en deux puis disposez-les entre chaque entrée ainsi que dans les coins de votre maison. Pour plus d’efficacité, utilisez également la seconde astuce.

2. Du vinaigre blanc pour un vaporisateur prêt à l’emploi

Procurez-vous du vinaigre d’alcool et un flacon vaporisateur. Pulvérisez de manière régulière du vinaigre blanc sur les contours de vos fenêtres et portes. L’odeur de celui-ci dissuadera les araignées d’entrer pour éviter l’infestation. Cela fera fuir celles qui sont chez vous et les autres qui voudraient rentrer. Cette redoutable solution très efficace contre la prolifération ces bestioles indésirables chez les phobiques. En plus, ce n’est pas toxique contrairement à un produit insecticide nuisible du commerce, donc c’est sans danger pour vous enfants et animaux domestiques.

3. De la lavande contre les araignées et les nuisibles

On savait déjà que la lavande permettait de repousser et de faire barrages aux insectes volants “prédateurs” ou juste désagréables (contre les moustiques, les mouches, les morsures de tiques, anti poux, etc.). Mais elle fonctionne aussi contre arachnides et donc contre les araignées. Tout comme le vinaigre blanc, l’odeur de la lavande repousse les araignées. Il suffit ainsi de déposer de petits bouquets de lavande aux endroits stratégiques ou quelques gouttes d’huile essentielle de lavande. Et en plus, cela apportera une bonne odeur à votre domicile !

4. La pierre d’alun

Fonctionne de la même manière que pour le vinaigre blanc contre ces petites bêtes. Diluez 25 gr de poudre d’alun dans 250 ml d’eau tiède puis pulvérisez le tout dans les endroits stratégiques de votre maison.

5. Des morceaux de cèdre en préventif

Déposez des morceaux de cèdre un peu partout dans votre maison : coins, tiroirs, rebords de fenêtres. Le cèdre agira comme un répulsif naturel et pourra également servir contre les mites dans vos placards !

6. Les feuilles de châtaignier

Il fait partie des plantes qui repoussent ces petites bêtes à 8 pattes. Déposez des feuilles de châtaignier sur le rebord de vos fenêtres ainsi que près de vos entrées. Pensez à les changer lorsqu’elles sont sèches.

7. Les feuilles de tomate

Vos plants de tomates vont être mis à contribution une fois encore. Et cette fois-ci, ce n’est pas pour l’apéro ou pour faire une délicieuse tarte Tatin salée ! Déposez des feuilles de tomate sur le rebord de vos fenêtres ainsi que près de vos entrées. Pensez à les changer lorsqu’elles sont sèches.

8. Et enfin, la menthe fraîche répulsive contre les araignées

La menthe fonctionne contre les fourmis et de nombreux autres animaux, dont les araignées. Déposez quelques feuilles de menthe dans les coins de votre maison et à proximité des portes et fenêtres. Pensez à les changer lorsqu’elles sont sèches. Vous pouvez aussi déposer de l’huile essentielle de menthe poivrée sur des cotons ou pierres poreuses ! Puis déposez-les aux endroits de passage et recoins !

Comme quoi, il est inutile d’éliminer radicalement les animaux au prétexte qu’on en a peur avec des produits chimiques mauvais pour l’environnement ! Il suffit de lutter préventivement avec des techniques pour les faire fuir. Nous espérons que ces conseils généraux et remèdes vous auront été utiles.

8 techniques naturelles pour retirer les grains de milium autour des yeux

Les grains de milium sont des kystes blanchâtres ou jaunâtres durs semblables à des boutons d’acné surmontés de points blancs qui apparaissent sur le visage et surtout autour des yeux. Certains en ont même sur les paupières ! Bien sûr, ces problèmes de peau ne constituent pas un problème pour la santé. En effet, il s’agit juste de petits amas de kératine, un peu comme de la peau morte qui se masse et forme un kyste minuscule. Néanmoins, le grain de milium est disgracieux et peut mettre longtemps à disparaître. Voici quelques remèdes naturels de grand-mère pour s’en défaire plus rapidement ou prévenir leur apparition.

Si rien ne vous aide à supprimer ces petits boutons à la surface de la peau, n’hésitez pas à consulter un dermatologue ! Ce dernier vous donnera des soins cutanés et crèmes pour traiter matin et soir ces microkystes inesthétiques.

1) La vapeur d’eau

Utilisez la vapeur d’eau ou un gant de toilette bien chaud pour « ouvrir » les pores et faciliter la disparition des impuretés. Sinon, faites un bain de vapeur à l’aide d’une casserole d’eau bouillante et d’une serviette (environ 20 minutes). Suite à cela, faites l’un des soins traitants évoqués ci-dessous.

2) L’huile de ricin

Cette huile est originaire d’Afrique et provient du Ricin, une plante aux propriétés antibactériennes qui aide votre peau à absorber le sébum. Appliquez de l’huile de ricin sur la zone et massez jusqu’à absorption de ce remède. Faites cela pendant quelques jours pour avoir des résultats sur vos éruptions cutanées !

3) Le miel

L’application régulière d’un masque de miel biologique que vous laissez poser une vingtaine de minutes vous fera non seulement la peau douce, mais aidera également à faire disparaître les grains de milium. Il faudra renouveler l’application régulièrement, voire quotidiennement !

4) Farine de maïs et vinaigre de cidre

Testez le mélange de 3 cuillères à café de farine de maïs avec une cuillère à café de vinaigre de cidre ! Ensuite, il faudra laisser poser une demi-heure avant de rincer à l’eau froide. Tout cela va resserrer vos pores et absorber l’excès de sébum.

5) Eau de rose et poudre de bois de santal

En mélangeant de l’eau de rose et de la poudre de bois de santal, vous obtiendrez un masque à laisser poser tout les jours pendant un quart d’heure. Cette pâte va exfolier la peau en douceur. Puis la laisser poser va apporter les effets traitants sur les grains de milium.

6) Cap sur l’exfoliation contre les grains de milium

Exfoliez la peau régulièrement ! Il ne faut pas arracher ou percer les grains au risque d’avoir des cicatrices. Néanmoins, l’exfoliation est connue pour retirer les cellules mortes et c’est donc exactement ce qu’il faut à votre peau. Vous pouvez utiliser plusieurs produits maison :

  • Utilisez un gommage fait de poudre d’acaï et d’huile végétale par exemple ou une serviette éponge rêche
  • Pas envie de vous ruer sur des ingrédients compliqués pour vos gommages ? Testez le gommage au sucre ! Récupérez le jus d’un quart de citron, ajoutez-y deux grosses cuillères à soupe de sucre puis une cuillère d’huile d’olive. Gommez votre peau quelques minutes avec ce mélange puis laissez poser comme un masque pendant 20 minutes. Faites ce soin deux fois par mois pendant plusieurs mois.
  • Par ailleurs, on peut aussi passer les pelures de grenade au four jusqu’à ce qu’elles deviennent brunes et friables et les réduire en poudre. Mélangées à de l’eau de rose ou du jus de citron pour faire une pâte pour exfolier la peau en apportant au passage des antioxydants et vitamines. Ensuite, on n’hésite pas à laisser poser 15 à 20 minutes.

7) Les feuilles de fenugrec

C’est un soin commun dans la beauté ayurvédique contre les imperfections en tous genres (points noirs, grains de milium, boutons…). Elles sont antiseptiques, anti-inflammatoires et antioxydantes. Commencez par moudre une poignée de feuilles fraîches avec un peu d’eau. Mettez cette pâte sur votre visage et laissez poser 10 à 15 minutes, rincez. Faites cela tous les jours jusqu’à ce que le problème soit réglé.

8) Quels autres soins pour le quotidien ?

Appliquez quelques gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé (aussi appelée huile essentielle de tea tree) sur la peau. En effet, cela va la désinfecter et sécher les grains de milium. Vous pouvez en appliquer le soir après un bon nettoyage du visage. Prélevez-en sur vos doigts et tamponnez les zones à traiter. Le matin suivant, rincez bien.

L’aloe vera est aussi un bon allié, car il aide la peau à guérir. De plus, il combat les inflammations et a des actions antioxydantes tout en aidant à ouvrir les pores pour mieux les traiter. Appliquez le gel sur la zone à traiter et laissez poser toute la nuit. Rincez le lendemain. Faites cette application deux fois par jour (matin et soir). D’ailleurs, il peut faire office de crème hydratante suivant votre type de peau.

8 techniques contre les points noirs et les points blancs

Avoir une belle peau est souvent considéré comme un critère de beauté important et universel. Malheureusement, avoir des points noirs et blancs ne fait pas partie des critères pour avoir une jolie peau et de nombreuses personnes qui en souffrent donneraient tout pour s’en débarrasser enfin. Nous vous donnons 8 astuces pour vous aider !

Notez que tous ces soins sont à réaliser sur une peau propre et être suivis d’une phase d’hydratation avec une crème adaptée à votre type de peau. Ne sautez pas cette étape, même les peaux grasses ou à boutons en ont besoin !

1) Huile de coco et huiles essentielles

Faites fondre 50 g d’huile de noix de coco dans un pot hermétique et ajoutez 10 gouttes de chacune de ces huiles essentielles : citron, lavande et arbre à thé. Mélangez. Appliquez le tout avec un coton-tige sur votre peau.

2) Sucre, miel et citron

Une fois par semaine maximum, coupez un citron en deux et badigeonnez la chair de miel. Saupoudrez ensuite deux pincées de sucre sur le miel (avec du sucre de canne, c’est encore mieux !). Massez cela sur votre peau en vous concentrant sur les zones à problèmes.

3) Charbon

Craquez une capsule de charbon sur une assiette et ajoutez 5 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé et finissez en ajoutant du gel d’aloe vera (assez pour avoir la bonne texture et pour pouvoir faire tout le visage avec votre mélange. Laissez poser 15-20 minutes et rincez à l’eau tiède.

Vous pouvez aussi mélanger une demi-cuillère à café de charbon avec une cuillère d’argile verte et finissez avec une demi-cuillère d’eau tiède. Appliquez sur la zone à traiter et laisser sécher complètement. Répétez une à deux fois par semaine.

4) Huile de coco et café

Une fois par semaine, mélangez la même quantité d’huile de coco fondue et de café en poudre. Exfoliez votre visage avec cette préparation et laissez poser 5 minutes avant de rincer à l’eau froide.

5) Vaseline et film plastique

Profitez de sortir de la douche (où les pores sont plus souples) pour appliquer de la vaseline sur votre nez et couvrez de film alimentaire. Appliquez ensuite une serviette chaude par dessus jusqu’à ce qu’elle refroidisse pour être à température ambiante. Pincez les points noirs pour les faire sortir (ils sortent presque tout seuls avec cette technique). Utilisez deux mouchoirs plutôt que vos ongles qui vont mettre des bactéries sur cette zone et donc faire plus de mal que de bien. Rincez le tout et hydratez. Répétez deux fois par mois.

6) Dentifrice, bicarbonate et brosse à dents

Appliquez un linge chaud sur votre nez quelques instants pour assouplir les pores. Dans un bol, mélangez une demi-cuillère de bicarbonate et la même quantité de dentifrice. Ajustez la texture avec quelques gouttes d’eau si la pâte est trop épaisse. Appliquez le tout sur votre nez et frottez en douceur avec la brosse à dents. Rincez bien.

7) Cannelle et farine d’avoine

Une ou deux fois par mois (pas plus), mélangez une bonne cuillère à café de farine d’avoine avec la même quantité de poudre de cannelle et ajoutez un peu d’eau chaude pour obtenir une pâte épaisse. Appliquez cela sur votre visage par mouvements circulaires pendant une minute puis rincez avec de l’eau froide.

La cannelle peut créer une sensation d’inconfort sur la peau, ne l’utilisez pas seule et n’essayez pas d’en mettre plus pour rendre le masque plus efficace (il peut « brûler » la peau).

8) Avoine, miel, yaourt et huile d’olive

Mixez 20 g d’avoine, 10 g de yaourt nature, 15 g de miel et 10 ml d’huile d’olive. Massez ce mélange sur votre peau pendant une minute ou deux puis laissez poser 5 minutes. Si votre peau est sensible, sautez la partie gommage et faites directement le masque ! Retirez-le avec un linge humidifié à l’eau chaude.

7 remèdes qui permettent de se débarrasser des acrochordons

Acrochordons, papillome fibroépithélial, polype fibroépithélial ou tétines. On a souvent beaucoup d’imagination lorsqu’il s’agit de trouver des noms poétiques aux éléments qui nous dérangent. Ici, il s’agit de petites excroissances au niveau des aisselles, du cou, de l’aine et même sous les seins (pour faire bonne mesure). Bien que tout à fait bénignes, indolores et non cancéreuses, elles n’en sont pas moins inesthétiques et désagréables. Voici quelques remèdes naturels ou à base de produits que vous avez à la maison pour en venir à bout sans douleur ni cicatrices. Il convient néanmoins de consulter un médecin ou dermatologue pour être sûr qu’il s’agit de cela et que les traitements peuvent vous convenir.

1) Le vernis à ongles contre les acrochordons

Le vernis à ongles transparent est l’ingrédient d’un des traitements contre ces excroissances. On recommande l’application locale deux fois par jour de ce vernis jusqu’au détachement de l’acrochordon. L’utilisation est bien sûr déconseillée sur les zones sensibles telles qu’autour de l’anus, vers les yeux, les narines ou les lèvres.

2) Le combo gagnant : bicarbonate de soude et huile de ricin

En mélangeant les deux ingrédients jusqu’à obtenir une pâte épaisse (deux cuillères à café d’huile de ricin et une cuillère à café de bicarbonate de soude devraient être un bon dosage), vous pouvez créer un baume génial pour sécher les tissus qui composent l’excroissance et à terme, la faire tomber. Cela peut prendre environ deux semaines si vous l’appliquez bien 3 fois pas jour. Vous pouvez notamment en mettre la nuit et couvrir d’un pansement puis rincer à l’eau tiède le lendemain.

3) Le vinaigre de cidre

Son acide acétique est apprécié par la peau. En effet, il va retirer les peaux morte et aider l’épiderme à révéler toute sa beauté. En revanche, c’est à éviter près des yeux ou de l’anus. Pour ce faire, imbibez un coton et laissez-le sur la peau 10 à 15 minutes. Répétez quotidiennement pendant environ deux semaines. Après cela, lavez et savonnez la peau soigneusement.

 4) Les graines de Fenugrec

C’est un classique de la médecine arabe, grecque, italienne et indienne grâce à ses antioxydants puissants. Faites tremper les graines dans de l’eau toute une nuit et buvez cette eau à jeun le lendemain. Vous pouvez alternativement mâcher les graines trempées. Attention n’en consommez pas plus de 100 g par jour et ne testez pas ce remède si vous avez des problèmes de thyroïde ou de l’anémie.

5) L’huile d’origan

Elle contient du contient du thymol, de l’arvacrol et du p-cymène qui sont très antibactériens, mais aussi des antimelanomiques, des antispasmodiques, anti-inflammatoires, antioxydants et des propriétés antiseptiques. Bref cette huile est bien armée pour combattre les acrochordons (le dessèchement prend environ un mois en général avant que l’excroissance ne tombe). Préparez un mélange de quatre à six gouttes d’huile de noix de coco et de deux à trois gouttes d’huile d’origan et appliquez sur la zone à traiter 3 fois par jour. Évitez le contact avec les yeux. Vous pouvez aussi utiliser de l’huile essentielle d’arbre à thé (ou tea tree) pure sur un coton à laisser poser une nuit à l’aide d’un sparadrap !

6) L’ail frais pour enlever les acrochordons

Il est génial contre les infection cutanées variées. Ecrasez quelques gousses jusqu’à obtenir une belle pâte à appliquer sur les boules de chair chaque jour. Couvrez cette préparation d’un pansement et laissez poser toute la nuit. Le lendemain, rincez à l’eau tiède.

7) Les oignons

Pour bénéficier des effets du jus acide, coupez un oignon en petits morceaux et ajoutez-y une demi-cuillère à café de sel. Laissez macérer toute une nuit dans un récipient bien fermé. Le lendemain, récupérez le jus. Comme pour l’ail, appliquez cela sur les acrochordons le soir sous un pansement et rincez à l’eau tiède.

8) Le fil dentaire pour retirer rapidement les acrochordons

Si vous n’avez pas la patience d’attendre que l’un de ces remèdes marche, reste la solution du fil à entourer étroitement à la base de l’acrochordon (chaque jour un peu plus) ! La ligature permet souvent de stopper l’afflux sanguin dans une zone du corps. Ainsi, après avoir changé de couleur et de forme au fil des jours, cette excroissance de peau finira simplement par tomber en quelques jours. Néanmoins, pensez ici à quand même bien laver et désinfecter le matériel que vous allez utiliser ainsi que vos mains.

L’astuce au bicarbonate de soude pour avoir des pieds tout doux

L’hiver certains se relâchent un peu sur certains éléments comme l’épilation ou encore les soins des pieds. En effet, on peut se demander à quoi cela peut servir d’en prendre soin lorsqu’il fait froid puisqu’ils sont cachés sous de grosses chaussettes et des boots. Eh bien vous comprendrez qu’entretenir cette partie du corps même l’hiver est important quand vous chercherez des solutions contre les pieds secs et la corne qui s’est accumulée pendant des mois à l’heure de ressortir les tongs, les sandales et les escarpins ! Car oui, ce n’est pas une fois que l’été est là qu’il faut s’attendre à réparer les dégâts… Voici une technique de soin des pieds pour rendre doux vos pieds de nouveau avec du simple bicarbonate.

Et puis pensez-y : grâce au bicarbonate, il est toujours plus agréable d’avoir les pieds tout doux au moment de les coller contre son partenaire pour les réchauffer une fois le froid revenu 😉 !

Ce qu’il faut :

  • 5 cuillères à soupe de bicarbonate de soude (ou bicarbonate de sodium)
  • Votre gel douche
  • Quelques gouttes d’huile essentielle (ici nous vous conseillons l’huile essentielle de lavande vraie, l’eucalyptus, la menthe poivrée le citron ou l’orange douce)
  • Une crème hydratante au top de l’hydratation
  • Optionnel : brosse ou pierre ponce

Les étapes :

1) Avant de commencer, mettez les pieds dans une bassine d’eau chaude pendant 5 minutes. Le bain de pieds avant les soins va pour assouplir la peau de manière très efficace.

2) Faites un mélange composé des trois ingrédients en mettant le bicarbonate dans un bol, en ajoutant un peu de gel douche petit à petit pour créer une pâte granuleuse. Finissez avec quelques gouttes d’huile essentielle.

3) Frottez et massez vos pieds avec ce mélange pour supprimer les peaux mortes comme les gommages du commerce. Si la peau est vraiment dure, utilisez une brosse ou une pierre ponce sur les callosités épaisses et crevasses. Par contre, faites-le sans frotter trop fort pour ne pas vous blesser au niveau des talons.

4) Rincez et appliquez une crème nourrissante réparatrice sur vos beaux pieds. Le beurre de karité ou de l’huile végétale comme l’huile d’argan, l’huile de coco ou l’huile d’amande douce pourrait aussi faire l’affaire. C’est le moment de vous offrir un bon massage des pieds pour supprimer la sécheresse et la corne des pieds fatigués !

À quelle fréquence utiliser ce soin au bicarbonate pour avoir les pieds doux ?

N’hésitez pas à faire ce soin une fois par semaine. Le bicarbonate est génial pour exfolier, mais aussi lutter contre les odeurs. En plus, il va favoriser la guérison des infections, mycoses ou autres maux de pieds. Pourquoi s’en priver ?

2 remèdes naturels géniaux contre les insolations (et conseils pratiques)

L’été ravit bien des gens qui n’ont qu’une hâte : lézarder au soleil dès les premiers rayons pour bronzer et se relaxer. Mais l’été et le soleil apportent aussi leur lot de soucis, notamment quand l’exposition au soleil est excessive. On pense bien vite aux coups de soleil et on s’en protège (tout du moins, on espère pour vous) mais quand il s’agit d’éviter les insolations, c’est plus compliqué ! Il suffit d’une randonnée sous un soleil de plomb ou une trop longue exposition en général pour se retrouver avec des maux de tête atroces ou des nausées, et ce, pour plusieurs heures. En quête de remèdes naturels pour atténuer la sensation de chaleur, l’étourdissement et la fièvre qui accompagnent l’insolation ? Voici nos solutions naturelles et remèdes naturels de grand-mère pour faire rapidement de son coup de chaleur un mauvais souvenir.

1) L’alliance du vinaigre et de l’alcool camphré, l’un des deux remèdes naturels contre l’insolation

Vous pouvez mettre du vinaigre blanc sur le visage ou le cou en guise de lotion rafraîchissante sur une compresse. Le bienfait est assez rapidement senti. Frictionnez ensuite de l’alcool camphré sur les jambes et la poitrine afin d’aider le corps à réguler sa température. Cela soulagera également les douleurs.

2) La technique du verre d’eau froide et des bulles, le plus simple des remèdes naturels contre l’insolation

Cette technique étrange marche pourtant incroyablement bien. Préparez un verre d’eau fraîche et utilisez un mouchoir plié 9 fois comme couvercle (vous pouvez utiliser un élastique pour le garder en place). Appliquez ce verre à l’envers sur la tête, des bulles se formeront alors. Faites des mouvements circulaires sur la tête sur la tête sans jamais perdre le contact avec la peau, lorsqu’il n’y a plus de bulles, c’est bon ! Le remède demande environ 20 minutes avant de marcher, c’est long, mais il fait disparaître l’insolation avec une belle efficacité.

Ce remède naturel a des variantes pour traiter plus rapidement l’insolation. En effet, certains pensent que cela fonctionne mieux avec une touche de vinaigre ou du gros sel dans le verre pour apaiser et soulager la douleur.

Par ailleurs, mettez en oeuvre ces quelques conseils simples

  • Mettez-vous (ou la personne qui en souffre) à l’ombre très rapidement sous le parasol. Continuer de griller au soleil va empêcher le soulagement !
  • Il est important de boire en bonne quantité et de manger des fruits et légumes de saison riches en eau (concombre en salade ou boisson, pastèque, tomate, melon, etc.). L’hydratation permet de plus vite s’en remettre et l’organisme en a vraiment besoin après avoir subi la déshydratation et l’inflammation liée à l’excès de soleil. Une eau fraîche avec du jus de citron ou mieux du vinaigre de cidre (riche en minéraux et vitamines pour reconstituer rapidement les électrolytes perdues du corps) vous aidera à vous sentir mieux après une promenade sous le soleil
  • Une tisane à la camomille agit efficacement sur les maux de tête. Vu qu’il faut boire beaucoup même sans soif, autant en profiter traiter de façon efficace la fièvre. Pas besoin de médicaments anti-inflammatoires pour soulager le mal de tête !
  • L’application de gel d’aloe vera gardé au frigo est très efficace et apaisant pour vous rafraîchir. En y diluant une goutte d’huile essentielle de lavande vraie, vous pourrez aussi apaiser le feu ressenti par la peau.
  • Vous voyez des brûlures sur la peau liées aux coups de soleil (exposition sans protection ou crème solaire, peau sensible ou claire, etc.) ? Réunissez des solutions naturelles anti-inflammatoires pour calmer la peau après soleil.

 

Un remède incontournable contre les pieds gonflés

Des pieds gonflés sont un signe qui nous indique que l’organisme accumule les liquides, c’est un indicateur de problèmes rénaux ou circulatoires. Une insuffisance veineuse et des vaisseaux sanguins en mauvais état sont en effet souvent liés à la rétention d’eau. Ce mal commun touche énormément de monde et plus particulièrement les personnes en surpoids ou âgées ainsi que les femmes enceintes. Pour certains, ce gonflement ne fait pas mal et n’est que le résultat d’une trop longue marche ou à force de rester debout trop longtemps, mais pour d’autres personnes pour qui c’est un problème récurrent, ces gonflements s’accompagnent de fourmillements, d’engourdissements, de picotements, de jambes lourdes, de varices ou même de douleurs inflammatoires. Voici un remède contre les pieds gonflés à base de persil. Vous pouvez le compléter avec un bain de pieds très efficace au chlorure de sodium pour le bien de vos membres inférieurs.

Pourquoi essayer ce remède contre les pieds gonflés ?

Traité rapidement, ce problème ne risque pas d’empirer et il est agréable de savoir qu’il est facile de régler ce souci avec des remèdes naturels qui fonctionnement vite pour un soulagement rapide. Le remède que voici permet de stimuler la fonction rénale pour éliminer l’eau qui est retenue dans les tissus, de donner une meilleure circulation sanguine tout en réduisant la tension, l’inflammation des pieds et des chevilles et même la fatigue chronique avec une infusion au persil. Même si cette herbe aromatique est excellente dans les plats ou dans les smoothies, c’est en infusion qu’elle sera la plus redoutable. Si vous avez des problèmes rénaux reconnus tels que des calculs, mieux vaut demander l’avis d’un médecin.

Ce qu’il faut :

  • 3 branches de persil entier (avec la branche)
  • 500 ml d’eau

Les étapes :

1) Commencez par désinfecter le persil avec de l’eau et du vinaigre dans un récipient.
2) Puis récupérez-les et mixez ces branches afin d’obtenir une purée.
3) Ensuite, faites bouillir l’eau et une fois à ébullition, ajoutez-y la purée de persil.
4) Laissez reposer une nuit. Le lendemain, filtrez votre boisson.
5) Enfin, buvez votre remède en deux ou trois prises étalées dans la journée. La première étant prise à jeun.
Nous vous conseillons de faire ce remède contre les pieds gonflés deux jours consécutifs puis arrêtez trois jours avant de recommencer. Jambes légères assurées !

Derniers conseils contre les pieds gonflés en plus de ce remède :

Pas forcément besoin d’avoir des chaussettes spéciales ou bas de contention pour dégonfler et apaiser tout ça ! Tout d’abord, combinez ce remède avec une bonne consommation d’eau. Des exercices des jambes et une activité physique qui vous convient  seraient aussi un gros avantage pour des chevilles qui enflent. Aussi, pensez aussi à surélever les jambes et surélever les pieds en fin de journée. Ainsi, vous pourrez améliorer la circulation du sang dans tout le corps (plutôt que de s’accumuler dans le bas du corps). En cas de mauvaise circulation sanguine et de pieds fatigués, quelques jets d’eau froide sous la douche peuvent aussi faire la différence pour vous soulager quand vos pieds gonflent et que vos chevilles sont enflées en facilitant le retour veineux. Mollet, gros orteil, voûte plantaire, raideur dans la jambe… tout doit passer sous l’eau fraîche, surtout quand il fait chaud ! Pensez également à une cure à base de vigne rouge pour la circulation et les veines.

Moucherons : 10 astuces pour stopper l’invasion dans la cuisine ou la maison

Une invasion de moucherons a élu domicile dans votre cuisine ? Si oui, il va falloir vite les chasser sous peine d’en retrouver toute une colonie partout. Ils ont en effet le chic pour se reproduire vite et vous n’avez pas le temps de dire ouf qu’ils constellent le mur de la cuisine et prennent la poubelle pour le Club Med. De fait, ces insectes volants ne sont pas dangereux, mais restent nuisibles lorsqu’ils se lancent dans l’invasion de nos intérieurs ! Il faut dire qu’ils aiment l’humidité, les odeurs, la chaleur et la nourriture… autant d’explications possibles à votre problème. Nous vous livrons donc quelques solutions à mettre en place pour chasser ces indésirables. Complétez-les par quelques pièges efficaces.

1) Les conseils de base contre l’invasion de moucherons

  • Ne laissez pas de nourriture ou de restes exposés à l’air libre (même dans un placard, les moucherons y auront facilement accès) ou de bouteille de vin ouverte pour ne pas les attirer.Tout doit être au frigo, fermé ou dans un bocal. C’est plus compliqué avec la corbeille de fruits parfois rapidement en décomposition, mais là encore, un bon remède existe !
  • Ne laissez pas d’eau stagnante dans l’évier ou dans un récipient sur la table (un simple verre d’eau qui traîne, une coupelle ou une gamelle de chien ou chat pourrait leur donner un endroit de choix pour se reproduire).
  • Le nettoyage de la vaisselle sale, des éviers et des plans de travail est important. Pour ce faire, le savon noir liquide est un bon produit de grand-mère non toxique et multi-usages. Veillez à bien les sécher après pour avoir le moins d’humidité possible. Les intérieurs moins humides sont moins touchés par ces insectes envahissants !
  • Favorisez les poubelles fermées et videz-les souvent. Vous pouvez veiller à chasser les odeurs avec quelques astuces ou désinfecter la poubelle à l’ammoniaque pour tuer toutes les petites bêtes (laissez poser une heure puis rincez).
  • Nettoyez les siphons et canalisations en y versant régulièrement de l’eau bouillante, du marc de café ou des cristaux de soude suivis par de l’eau bouillante.
  • Si la saison s’y prête, laissez le ventilateur les chasser avec son courant d’air pour les éloigner de la maison.

2) Deux astuces rapides pour en éliminer le plus possible

Deux techniques permettent d’en tuer un grand nombre rapidement, mais elles ne régleront pas le problème :

  • Avec votre aspirateur, aspirez-en régulièrement un maximum puis enfermez le sac de l’aspirateur dans un sac plastique bien refermé pour qu’ils ne puissent pas ressortir.
  • Collez des rubans tue-mouche pour qu’ils soient attirés par la couleur et s’y collent ou utilisez de l’adhésif sur lequel vous aurez saupoudré un peu de sucre glace.

Comme le fait de passer une assiette huilée dans le nuage de moucherons pour en retirer le maximum, ce ne sont pas des solutions de fond. De fait, complétez ces efforts par des traitements évoqués dans cet article pour éviter le retour de ces bestioles.

3) Un piège avec une bouteille

Posez une bouteille débouchée dans un endroit stratégique et versez-y de quoi attirer les moucherons (un peu de bière ou de sirop ou encore de la viande crue). Les moucherons iront à l’intérieur et se retrouveront bloqués. Il suffira ensuite de vider la bouteille et de remplacer l’appât.

4) Un piège à base de vinaigre de cidre contre l’invasion de moucherons

Son odeur est très attirante pour ces petites bêtes qui iront s’y piéger. Versez-en dans un bol et ajoutez un peu de liquide vaisselle puis mélangez bien. Remplacez votre préparation chaque jour.

5) Avec de l’eucalyptus

Déposez 150 g de feuilles fraîches d’eucalyptus dans 5 litres d’eau. Faites bouillir le tout pendant 15 minutes puis laissez reposer le mélange pour qu’il refroidisse. Filtrez votre décoction et versez-la dans un flacon pulvérisateur pour vaporiser cette solution. Les feuilles d’eucalyptus sont parmi les meilleurs répulsifs contre ces petites bêtes volantes, alors ne vous en privez pas !

6) Avec de l’huile essentielle de géranium

Diluez 8 gouttes d’huile essentielle de géranium dans un dispersant neutre puis mélangez le tout avec 100 ml d’eau. Vous obtenez un super mélange répulsif à vaporiser.

7) Avec de l’huile essentielle de menthe poivrée

Il n’y a pas de préparation à faire ici ! L’huile essentielle de menthe poivrée doit juste être utilisée en diffusion pour faire fuir les moucherons.

Diffusez à l’aide d’un diffuseur électrique de l’huile essentielle de menthe poivrée.

8) Huile essentielle et éponge

Coupez des morceaux d’éponge sur laquelle vous aurez déposé quelques gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé, de citronnelle ou de lavande. Déposez les morceaux partout dans la cuisine et autour de la poubelle.

9) Une astuce citronnée

Piquez un demi-citron de clous de girofle, posez le tout dans une soucoupe à poser dans un coin stratégique.

10) Un petit mélange contre l’invasion de moucherons

Dans un flacon vaporisateur, préparez un mélange à base de ¼ de vinaigre d’alcool blanc, ½ litre d’eau et 10 gouttes d’huile essentielle de lavande. L’invasion de moucherons n’a qu’à bien se tenir !

4 astuces pour agrandir vos chaussures et gagner en confort

Vous est-il déjà arrivé de vous sentir à l’étroit dans vos nouvelles chaussures ? Certains modèles peuvent en effet être inconfortables suivant la forme de vos pieds. En outre, avec les achats en ligne, on tâtonne parfois au niveau des pointures. Du coup, cette petite paire de bottes, de bottines, de ballerines ou de talons hauts qui devait être à la bonne pointure peut parfois se révéler être une paire pour lilliputien ! Et en magasin, on peut parfois craquer sur la dernière paire bien soldée dans une pointure un peu juste à l’essayage, pensant qu’elle va s’élargir. Résultat, vous avez mal aux pieds et de grandes chances de vous retrouver avec des ampoules. Voici nos astuces de grand-mère pour agrandir facilement vos chaussures trop petites neuves qui font mal et supprimer la friction désagréable, notamment au niveau des orteils.

Bien sûr, on vous propose de le faire sans acheter d’embauchoir, sans cordonnier et sans déformer ou abîmer vos chaussures neuves. Pas besoin de beaucoup dépenser pour ne plus avoir mal aux pieds

1) Agrandir ses chaussures avec du papier journal

Prenez les journaux de la veille et roulez quelques pages en boule à glisser dans vos baskets, sandales compensées, pantoufles, mocassins ou chaussures de ville pendant une nuit complète. Cela va en effet permettre de les assouplir et étirer en douceur pour limiter le frottement avec la peau. Enfilez-les le matin suivant pour voir si le confort est plus au rendez-vous. Suivant les modèles de chaussures, cette astuce peut suffire ! Sinon, testez les autres options sur vos paires de chaussures plus difficiles (chaussures de sécurité, derbies en daim, chaussures de foot, cuirs rigides trop serrés, etc.).

2) Avec des pommes de terre

Ce n’est pas l’astuce la plus glamour pour vos petits souliers, mais ça marche ! Prenez deux pommes de terre d’une dimension généreuse et pelez-les. Mettez-les dans des serviettes en papier repliées à laisser une nuit dans les chaussures. Retirez-les le matin suivant et essayez vos chaussures. Cet agrandissement devrait redonner la patate à vos pieds sans faire perdre le bon maintien de la chaussure !

3) Des sacs congélation

Pour des chaussures en cuir, vous pouvez utiliser le pouvoir assouplissant de la glace. Pour cela, remplissez deux sacs congélation à moitié avec de l’eau et glissez-les dans les chaussures. Trouvez un coin pour glisser le tout au congélateur et laissez l’eau geler. Lorsque c’est fait, laissez les sacs dégeler quelques minutes (une vingtaine devraient suffire) avant de les retirer et essuyez soigneusement l’intérieur de vos chaussures. Elles deviendront ainsi plus confortables. Cette astuce est également géniale avec les chaussures de running ou chaussures de sport, car le passage au congélateur supprime les mauvaises odeurs. Vous faites donc d’une pierre deux coups !

4) Avec des chaussettes épaisses

Enfilez vos plus grosses chaussettes. Par exemple, utilisez celles que portez avec vos chaussures de ski ou vos chaussettes pilou pour avoir chaud à la maison. Rien que le fait de les porter sous des chaussures étroites pour marcher chez vous permettra déjà d’élargir les chaussures. Pour accélérer le processus, passez le sèche-cheveux sur vos pieds pour agrandir une nouvelle paire de chaussures en quelques minutes. Surtout, ne le faites pas trop longtemps et concentrez le souffle chaud sur les zones qui vous font le plus mal. Cela va assouplir le cuir en un rien de temps pour gagner une demi-pointure !