Archives

On vous apprend à fabriquer une bougie de massage !

Pourquoi dépenser une fortune dans des bougies de massage quand vous pouvez la fabriquer vous-même ? On vous dévoile toutes les étapes !

Vous allez voir qu’avec quelques accessoires et un peu d’huile de coude, vous pouvez réaliser une superbe bougie de massage. C’est parti !

Ce dont vous avez besoin :

-80g de beurre de karité

-60g cire de soja

-60g d’huile de coco

-3 gouttes d’huile(s) essentielle(s) d’Ilang-ilang

-1 mèche en coton

-Le contenant de votre choix

Les étapes à suivre :

1/ Faîtes fondre au bain-marie le beurre de karité, la cire de soja et l’huile de coco.

2/ Une fois que l’ensemble est bien liquide versez les gouttes d’huile(s) essentielle(s)

3/ Et mélangez vigoureusement.

4/ Placez la mèche en coton au centre de votre contenant.

5/ Puis versez la préparation dans le pot.

6/ Laissez refroidir et durcir. Et c’est bon !

Fabriquez un désodorisant d’intérieur naturel en quelques secondes !

Exit les parfums d’ambiance nocifs, avec ce tuto, vous pourrez créer votre propre parfum d’intérieur 100% naturel ! En plus, ça ne vous coûtera pas cher !! 

Vous en avez assez d’acheter des désodorisants d’intérieur toxiques et chers ? Cette recette 100% naturelle et efficace devrait vous plaire. On vous dévoile toutes les étapes à suivre !  

Ce dont vous avez besoin : 

– De l’eau 

– De l’huile essentielle 

– Un vaporisateur 

– De l’argile colorée (facultatif)

– Bicarbonate de soude 

– Un récipient 

Les étapes à suivre :  

1/ Dans un récipient, versez 1 cuillère à soupe d’argile verte. 

2/ Puis ajoutez une cuillère à soupe de bicarbonate de soude. 

3/ Versez des gouttes d’huile essentielle (celle de votre choix). Ici nous avons choisi de l’huile essentielle d’eucalyptus. 

4/ Rajoutez un verre d’eau et mélangez le tout.

5/ Transvasez la préparation dans un vaporisateur. 

Et c’est fait !  

Ces endroits que vous ne pensez jamais à nettoyer dans votre intérieur !

C’est le printemps, et vous souhaitez faire un grand nettoyage dans votre intérieur ? Pour vous aider, on vous dévoile ces endroits sales que vous oubliez souvent de nettoyer ! Prenez note ! 

Dans la chambre 

On n’y pense pas assez, et pourtant, il y a de nombreuses choses que l’on oublie de nettoyer dans sa chambre. Par exemple, le matelas. Et oui, vous lavez vos draps toutes les semaines mais bous oubliez le plus important ! Pour le nettoyer, il vous suffit de passer une fois de temps en temps un coup d’aspirateur dessus. Pensez également aux interrupteurs, un petit coup de chiffon humide suffira pour les nettoyer. Enfin, n’oubliez pas les poignées de portes ! C’est un nid à bactéries. 

Dans la cuisine 

Il y a de nombreux objets et endroits oubliés lorsque l’on fait le ménage. Comme quoi ? L’égouttoir à vaisselle, l’intérieur de vos tiroirs ou encore le dessus de votre réfrigérateur. Un petit coup de chiffon une fois par mois suffira. Pensez également à détartrer une fois par mois votre bouilloire et cafetière à l’aide de vinaigre blanc

Dans la salle de bain 

Si il y a bien une chose que l’on oublie de laver dans la salle de bain, c’est le rideau de douche. Et pourtant, il est bourré de bactéries. Pour les éliminer, placez-le dans la machine à laver avec du vinaigre blanc. Pour qu’il soit parfaitement lavé, ajoutez dans le tambour plusieurs serviettes de bain, cela permettra de frotter le rideau, comme le rapporte le site Madmoizelle. À vous de jouer ! 

Jardin : que faire s’il est trop sec ou trop humide ?

Panique à bord, votre jardin est soit trop sec soit trop humide, et vous ne savez pas comme l’entretenir ? Voici quelques astuces !

Si vous avez un jardin humide

C’est le comble ! Votre jardin est extrêmement humide et vos plantes ne tiennent pas le choc ? Cela peut s’expliquer par plusieurs raisons : soit une terre trop argileuse, soit un cours d’eau très proche ou encore une exposition trop au nord.

Quoiqu’il en soit, pour y remédier, rien de plus simple : choisissez des plantes adaptées aux terres humides. Comme la Sasa Palamata, une espèce de bambou, ou encore la Miscanthus Sinensis plus communément appelée « herbe à éléphant ». À vous de jouer !

Si vous avez un jardin sec

Si vous habitez dans une région sèche, arrêtez d’arroser vos plantes qui ont plus de deux ans d’ancienneté. Vous verrez donc au fur et à mesure, quelle plante a la capacité de résister à cette sécheresse.

Si vous avez un jardin aride et que vous souhaitez le végétaliser, optez pour des plantes qui s’adapteront parfaitement comme les végétaux vivaces tels que Acaenal’Achillea ou bien pour des graminées comme la Festuca ou Melica. Pour ces nouvelles plantes arrosez-les tous les jours.

Si vous avez un jardin sec en été et humide en hiver :

C’est la totale ! En hiver tout est humide et en été tout est sec ! Pas de problème, installez vos plantes sur une grande bâche en plastique noir dans un trou assez profond et remplissez-la de terre.

Comment faire maigrir son chat ?

Comment faire maigrir son chat ?

Un chat avec quelques kilos en trop, c’est plutôt mignon, mais savez-vous que l’obésité chez les félins est en réalité une pathologie sévère qui peut leur causer divers problèmes comme du diabète, des calculs urinaires, des douleurs articulaires ou des troubles cutanés… Mieux vaut intervenir le plus tôt possible, pour le bien de sa (grosse) boule de poils…

Comment savoir si son chat est en surpoids ?

Il n’existe malheureusement pas de calcul permettant de déterminer l’IMC chez le chat comme pour l’Homme. Mais bien que l’on considère aujourd’hui qu’un chat est en excès de poids lorsqu’il dépasse de 15% son poids idéal (entre 3 et 5 kg), le meilleur moyen pour diagnostiquer un surpoids ou une obésité chez un chat est de l’observer attentivement. S’il a du mal à sauter sur les meubles ou à faire sa toilette ou que l’on a des difficultés à palper ses côtes et sa colonne vertébrale ou distinguer son creux de flanc, alors il est en excès de poids.

Si l’on a des doutes, on peut toujours aller consulter le vétérinaire pour connaître son avis. Si besoin, il donnera dans ce cas quelques conseils pour faire perdre du poids à son chat via un régime alimentaire approprié.

Les causes du surpoids chez le chat

Diverses causes peuvent expliquer un excès de poids chez un chat.
Chez un chat stérilisé, la prise de poids est quasi incontournable après l’intervention du vétérinaire (si l’alimentation n’a pas été adaptée ensuite) car la diminution de la sécrétion des hormones sexuelles stimule son appétit. En règle générale, un chat stérilisé pèse 30% de plus que son poids normal un an après l’opération.
Un chat qui vit quasi-exclusivement à l’intérieur a tendance également à prendre du poids. N’ayant pas l’occasion de se dépenser, la sédentarité réduit ses dépenses énergétiques, et son alimentation, peu éliminée alors, tend à développer sa masse grasse.
Aussi, un chat tend à prendre de moins en moins de poids au fur et à mesure qu’il vieillit. Il est d’ailleurs intéressant de constater que le surpoids concerne 1 chat sur 3 entre 6 et 8 ans, un chat sur 5 entre 12 et 14 ans et moins d’un chat sur 12 au-delà de 15 ans. Mais attention, le vieillissement ne met pas un chat d’intérieur à l’abri du risque d’obésité. Il faut continuer à surveiller étroitement sa consommation calorique.

Comment faire maigrir son chat ?

Pour faire perdre du poids à un chat, il est tout d’abord important de définir ses besoins énergétiques et son poids idéal. Ils varient en fonction de son âge, son sexe, sa forme physique, s’il est oui ou non stérilisé, mais encore son environnement. Le traitement diététique peut ensuite être mis en place.

Pendant le régime, il est important d’arrêter de lui donner à manger à volonté et fractionner progressivement ses repas en 4-5 fois, pour éviter qu’il soit trop vite affamé et qu’il ne fixe trop les graisses. Il faut modifier son alimentation en choisissant un aliment faiblement calorique mais riche en fibres, comme des croquettes hypoénergétiques « light », dont la concentration en énergie et en lipides est diminuée mais qui permet de couvrir tous ses besoins nutritionnels. Il est déconseillé de lui donner un autre type d’aliment (boîtes, fait maison) car la diversité alimentaire tend à favoriser la prise de poids.

En parallèle, un traitement hygiénique doit être suivi. Il consiste à faire faire au chat des activités physiques, pour augmenter ses dépenses en énergie tout en préservant sa masse musculaire. S’il a un accès à l’extérieur sécurisé, on le laisse sortir plusieurs heures par jour afin qu’il se dépense. S’il vit exclusivement à l’intérieur, on le motive à jouer en s’amusant avec ou on installe des activités comme des portiques, ou des arbres à chat.

En suivant ces habitudes, la perte de poids reste longue mais les résultats sont réellement efficaces. Après le régime, on garde les mêmes croquettes mais augmente très progressivement et légèrement les quantités journalières. On prend aussi l’habitude de peser tous les mois son chat, pour garder un œil sur son poids.

Comment fabriquer une bougie anti-moustiques 100% naturelle ?

Les beaux jours arrivent et les moustiques aussi ! Plutôt que d’utiliser des répulsifs toxiques, on vous apprend à fabriquer une bougie naturelle qui les éloignera.

Avec la chaleur qui fait son grand retour, vous avez constaté que des moustiques commencent à pointer le bout de leur nez ? Pour que cette période soi plus agréable et que vous éloignez ces insectes de votre chair, on vous dévoile un tuto simple et efficace. C’est parti !

Ce dont vous avez besoin :

  • – De la cire naturelle en paillettes
  • – De l’huile essentielle de citronnelle
  • – Une mèche en coton
  • – Un bocal en verre
  • – Un entonnoir

Les étapes à suivre :

  • 1/ Faire fondre la cire dans une casserole
  • 2/ Verser la cire fondue dans le récipient en verre
  • 3/ Laisser durcir un peu et placer la mèche au centre
  • 4/ Ajouter de la décoration (ici, des rondelles de citron séchées)
  • 5/ Laisser durcir la bougie et c’est prêt !

Peut-on courir quand il fait chaud ?

Peut-on courir quand il fait chaud ?

Vous courrez toute l’année et vous vous demandez s’il est possible de courir quand il fait chaud ? Cette question est très pertinente. Quand arrive l’été et que les températures grimpent, courir peut s’avérer plus délicat. Est-ce préconisé ? Essayons de répondre à cette question.

Courir avec modération

Quand il fait chaud voire très chaud, il est possible de courir. Cependant, il faut revoir ses objectifs. Si vous aviez pour habitude de courir 40 à 60 minutes, contentez-vous de courir 20 à 30 minutes. Vous vous rendrez rapidement compte que l’activité demande plus d’effort et que votre corps ne suit pas forcément vos envies.

Même si vous êtes en congé et que vous avez plus de temps, évitez de courir tous les jours en période de canicule. Il est préférable d’alterner avec d’autres activités physiques plus adaptées aux températures élevées comme la natation.

Courir au bon moment de la journée et au bon endroit

En plein été ou en période de canicule, il est hautement recommandé de courir en tout début de journée ou encore en début de soirée. Il faut impérativement éviter les heures les plus chaudes de la journée qui se situent le plus souvent entre 12h et 16h. De manière générale, si les températures excèdent 30°, mieux maux s’abstenir ! Pour votre footing, privilégiez les lieux ombragés qui conservent la fraicheur comme les bois.

S’hydrater !

L’hydratation est extrêmement importante quand on pratique une activité physique. Il faut boire avant, pendant et après la séance. En cas de canicule, cette hydratation devient primordiale. Quand les températures sont élevées, nous transpirons beaucoup plus. Il faut donc compenser en buvant plus d’eau.

Le choix de la boisson hydratante est essentiel. Il faut privilégier l’eau, mais il ne faut pas que celle-ci soit trop froide. Vous pouvez également créer une boisson énergétique maison en mélangeant 2/3 d’eau avec 1/3 de jus de raisin. Ajoutez une pincée de sel à ce mélange.

Porter les bons vêtements

Si vous courez par grosse chaleur, privilégiez les vêtements légers tels que les shorts et les t-shirts. Il est également recommandé de porter des vêtements en coton. Ces derniers laissent respirer la peau et absorbent la transpiration. Il est important de se protéger la tête afin d’éviter les insolations. N’hésitez pas à mouiller vos vêtements. Si vous courez au soleil, mettre une protection solaire est indispensable.

Les erreurs à éviter

Si vous prévoyez de courir sur votre lieu de vacances, la vigilance est de mise. Vous devez vous assurer de connaitre un minimum les parcours que vous souhaitez faire et surtout ne pas oublier votre téléphone. Ainsi si vous vous perdez ou si vous ne vous sentez pas bien, vous pourrez contacter vos proches. Idéalement, il faut courir à plusieurs. Et bien sûr, on n’oublie pas sa bouteille d’eau !

Il est également conseillé de ne pas aller courir par forte chaleur si la fatigue se fait sentir. Préférez une marche ou une fois de plus une séance de piscine. La chaleur fragilise l’organisme et seules les personnes ayant une excellente condition physique peuvent s’exercer quand il fait très chaud.

Comment fabriquer un spray anti-moustiques maison ?

Les beaux jours sont arrivés et les moustiques aussi ! Comment s’en débarrasser sans utiliser des produits toxiques ?

Avec les beaux jours qui débarquent et la chaleur qui arrive aussi, les moustiques commencent à pointer le bout de leur nez. Pour éloigner ces insectes, on vous dévoile un tuto simple et efficace.

Après la bougie à la citronnelle, on vous présente un tuto très facile à réaliser à la maison pour éloigner les moustiques : fabriquer un spray répulsif naturel. C’est parti !

Ce dont vous avez besoin :

  • Huile essentielle de citronnelle
  • Huile essentielle d’eucalyptus
  • Huile essentielle de lavande
  • Un vaporisateur
  • 60ml d’eau
  • Un récipient

Les étapes à suivre :

  • 1/ Versez 30 gouttes d’huile essentielle de citronnelle dans un récipient
  • 2/ Puis ajoutez 10 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus
  • 3/ Versez ensuite 10 gouttes de lavande
  • 4/ Ajoutez 60ml d’eau
  • 5/ Versez la préparation dans un vaporisateur. Secouez le tout
  • 6/ Et c’est prêt !

Astuce : pour plus d’efficacité conservez le produit dans une pièce assez fraîche.

Si vous avez envie de fabriquer une bougie à la citronnelle pour éloigner les moustiques. On vous laisse regarder le tuto juste ici.

Ce dont vous avez besoin :

  • De la cire naturelle en paillettes
  • De l’huile essentielle de citronnelle
  • Une mèche en coton
  • Un bocal en verre
  • Un entonnoir

Fish Pédicure : voici la principale raison pour laquelle ce soin peut être dangereux

Tendance depuis un certain nombre d’années, la Fish Pédicure a envahi les rues des grandes villes. Le principe : se faire un soin des pieds en douceur grâce à… des poissons ! Mais attention car si le tout peut sembler inoffensif, il n’en demeure pas moins qu’il représente un danger…invisible de prime abord.

La fish pédicure est très tendance depuis maintenant quelques années… Le principe est plutôt amusant : on place ses pieds à l’intérieur d’un grand aquarium rempli de poissons « Garra Rufa », aussi appelés poissons-chirurgien d’eau douce. Une espèce originaire du Moyen-Orient réputée pour ses vertus exfoliantes sans faire mal puisqu’elle est dépourvue de dents. Une fois les pieds glissés dans le bac, les minuscules poissons se précipitent alors sur les peaux mortes du pied, faisant un parfait gommage et laissant une peau incroyablement douce.

Mais attention, ce soin de plus en plus populaire dans les instituts de beauté peut s’avérer dangereux pour la santé. Même si c’est une expérience originale et utile, il est conseillé de bien choisir le salon en question.

Premièrement à cause de l’eau qui est plus ou moins bien changée selon le SPA. Un détail important à prendre en considération. Si vous trouvez l’eau de l’aquarium trouble, fuyez. Mais aussi et surtout à cause des poissons eux-mêmes, car si leur bouche est en contact avec vos pieds, n’oubliez pas qu’elle l’a été avec ceux de nombreux clients avant vous.

Eh oui, même si l’on change régulièrement d’eau, on ne peut pas changer de poissons à chaque client. Donc non seulement ce n’est pas du tout hygiénique mais en plus ils peuvent vous transmettre toute sorte de maladie de peau.

Un conseil ? Si vous souhaitez vous exfolier les pieds, misez sur un gommage à la réaliser à la maison !

Transporter une bouteille d’eau dans sa voiture sous forte chaleur peut être très dangereux

L’information peut paraître surprenante mais une bouteille d’eau en plastique abandonnée sur le siège de votre automobile peut provoquer de nombreux dégâts.

Si vous pensiez bien faire en gardant une bouteille d’eau dans votre voiture en pleine période caniculaire, c’est pourtant une très mauvaise manie. Une simple bouteille en plastique (remplie ou quasi vide) peut déclencher un feu dans un véhicule.

Dioni Amuchastegu, technicien de maintenance aux Etats-Unis, en a malheureusement fait l’expérience. Alors qu’il avait laissé traîner une bouteille avec seulement quelques gouttes d’eau à l’intérieur, il a eu la mauvaise surprise de trouver sa voiture pleine de fumée… Et l’homme a vite fait le rapprochement avec la bouteille : en la retirant, il s’aperçoit en effet qu’il y a deux trous sur son siège en cuir. Sa voiture aurait pu être carbonisée à cause d’une réaction chimique malheureuse.

Ne pas boire de l’eau qui a chauffé au soleil

La raison scientifique est assez simple : la lumière se réfléchit sur le plastique de la bouteille, qui la fait chauffer. La chaleur est si forte qu’elle se répand sur le siège et le crame. Et une petite flamme suffit pour embraser toute la voiture. Bien entendu, pour en arriver là il faudrait que la bouteille reste TRÈS longtemps dans l’automobile et soit largement exposée au soleil. Mais il ne s’agit pas du seul danger de laisser une bouteille à l’abandon dans sa voiture, car les molécules chimiques qui se dégagent sont extrêmement nocives… Il ne faut donc surtout pas consommer cette eau.