Archives

Comment éviter l’humidité dans la salle de bain ?

La salle de bain est la pièce la plus humide de nos maisons. Les moisissures et bactéries peuvent y trouver un habitat idéal. Pour éviter qu’elles ne s’y développent il faut lutter contre l’humidité.

Pour cela la première astuce consiste à aérer cette pièce régulièrement. Si cela n’est pas possible par absence de fenêtre, vous pouvez y installer un déshumidificateur. Mais il existe une autre solution, parfaitement naturelle: les plantes.

Les plantes tropicales en particulier ont la caractéristique d’absorber l’humidité de leur environnement. 5 plantes sont particulièrement recommandées.


D’abord la Fleur de Lune absorbe par ses feuilles l’eau dont elle a besoin. Elle ne nécessite que très peu d’entretien et absorbe l’humidité tout en purifiant l’air de certains polluants.

Les Chamaedorées fonctionnent de la même manière. Vous pouvez donc en placer dans votre salle de bain.

Le lierre en pot placé en hauteur permet d’absorber naturellement l’humidité qui monte vers le plafond et supprime les moisissures en suspension dans l’air. La fougère de Boston a le même effet.

Enfin la Tillandsia est la plante à privilégier si votre salle de bain possède une fenêtre et se trouve baignée de lumière.

Comment détartrer une machine à laver ?

Détartrer sa machine à laver avec des produits chimiques n’est pas forcément sans conséquence sur  l’environnement. Heureusement il existe des alternatives 100% naturelles.


Le bicarbonate de soude

En prévention, vous pouvez utiliser du bicarbonate. Une fois par mois effectuez un rinçage à vide avec un demi verre de bicarbonate dans le tambour.

Le vinaigre blanc

Pour vous attaquer au tartre déjà installé, il est conseillé d’effectuer un détartrage avec du vinaigre blanc. Utilisez-le tel quel ou chaud. Il agira en particulier au niveau du robinet d’arrivée d’eau. Remplissez le bac avec, et faites tourner de temps en temps une machine à vide sur le cycle de rinçage.

L’acide citrique

Enfin l’acide citrique est également recommandé. Il faut en verser 8 cuillerées à soupe dans le tambour et faire tourner la machine à vide sur 90 degrés.

Où acheter ?

Sur Internet : acheter du bicarbonate de soude, acheter du vinaigre blanc, acheter de l’acide citrique.

Mauvaises herbes : 4 solutions naturelles

Comment enlever les mauvaises herbes du jardin ?

Les mauvaises herbes peuvent envahir votre jardin en quelques jours à peine. Mais grâce à ces astuces naturelles de nos grands-mères, vous pourrez traiter votre extérieur efficacement, sans passer par la case produits chimiques !


L’eau de cuisson des pommes de terre pour désherber naturellement

Voici un désherbant efficace, naturel et économique, et très simple à faire ! Récupérez tout simplement l’eau de cuisson des pommes de terre, que vous conditionnerez en bouteille ou que vous verserez dans un arrosoir. Vous pouvez ainsi répandre cette eau de cuisson refroidie sur les herbes indésirables.

Le vinaigre blanc pour détruire les mauvaises herbes

Voici une préparation simple à réaliser et à répandre directement sur les mauvaises herbes : diluez 1 l de vinaigre blanc dans 500 ml d’eau chaude. Versez aussitôt à l’aide d’un arrosoir sur
les mauvaises herbes.

Cocktail désherbant au vinaigre blanc, eau et gros sel

Voici une autre solution très efficace : mélangez 400 ml de vinaigre blanc avec 1 kg de gros sel, puis ajoutez-y 5 l d’eau. Versez ce désherbant naturel sur les mauvaises herbes.

Le bicarbonate de soude pour éliminer les mauvaises herbes

Saupoudrez de la poudre de bicarbonate de soude sur la surface infestée de mauvaises herbes, puis arrosez avec un peu d’eau.

Où acheter ?

Sur Internet : acheter du vinaigre blanc, acheter du bicarbonate de soude

7 utilisations du bicarbonate de soude en cuisine

Saviez-vous que le bicarbonate de soude alimentaire, cette poudre 100% écologique, peut être utilisé en cuisine ?


Pour la cuisson des légumes

Le bicarbonate peut d’abord vous servir à rendre vos légumes plus digestes. Il suffit d’en ajouter une pincée à l’eau de cuisson. Cela diminuera légèrement le temps de cuisson. Vous noterez également qu’ils conserveront leur couleur d’origine.

Pour aérer les gâteaux

Ensuite le bicarbonate peut être utilisé en pâtisserie pour alléger vos réalisations. Il suffit d’en ajouter deux cuillères à soupe par kilo de farine. Il agira comme un levain et aérera vos gâteaux.

Pour obtenir une purée onctueuse

Si vous aimez la purée ajoutez donc une pincée de bicarbonate quand vous mélangez avec le lait. Vous obtiendrez un résultat étonnant.

Pour réussir les omelettes

Il vous aidera également à réussir vos omelettes. Mettez-en 2 à 3 grammes pour 3 oeufs. Et pour un résultat encore plus réussi, ajoutez un peu de lait.

Pour monter vos blancs en neige

Cette poudre vous permettra également de réussir vos oeufs en neige. Au moment de battre vos blancs ajoutez simplement une pincée de bicarbonate. Vous constaterez qu’ils sont à la fois plus fermes et plus légers.

Pour réaliser une limonade maison

Savez-vous ensuite que vous pouvez en ajouter à une citronnade à proportion de 2 cuillères à café par litre. Vous verrez alors de petites bulles apparaître !

Pour réduire l’acidité des confitures

Enfin pour faire baisser l’acidité de vos confitures ajoutez une cuillère à café de bicarbonate pour 3 kg de fruits au moment de les cuire.

Où acheter ?

Sur Internet : acheter du bicarbonate de soude alimentaire.

Comment réussir ses semis ?

Réussir ses semis

Pour réussir ses semis rien de tel que les trucs et astuces de nos anciens.

D’abord pour mieux conserver les graines mettez-les dans une enveloppe. Puis une fois pliée placez-la à l’intérieur d’un sachet rempli de lait en poudre. Il absorbera l’humidité. Conservez l’ensemble dans un endroit sec et pas trop chaud.

Ensuite récoltez les graines plutôt l’après-midi afin qu’elles soient dépourvues de rosée.

Avant de les planter testez-les en les trempant dans de l’eau. Elles doivent tomber au fond du récipient.

Une fois que les semis ont levé ne conservez qu’un plan tous les deux centimètres afin que le développement des plantes puisse se faire sans gêne.

Dans le cas de semis de haricots pensez à les faire germer au préalable dans du marc de café humide.

Enfin pour réaliser des semis et repiquages, les pots récupérés ici ou là sont parfaits (du moment qu’ils sont percés pour l’évacuation de l’eau), comme les pots de yaourt ou les boîtes à oeufs.

Comment chasser les taupes du jardin ?

Chasser les taupes du jardin

Dans un jardin la cohabitation avec les taupes n’est pas toujours facile. Pas vraiment nuisibles, leur présence peut néanmoins faire des dégâts sur votre pelouse et détruire vos plantations et cultures. Voici comment se débarrasser de ces petits mammifères de façon parfaitement naturelle.

D’abord il est conseillé dans les potagers de faire pousser de l’ail. Il fera fuir les taupes. Sur les gazons, versez de l’eau aillée ou des flocons séchés.

Une autre astuce consiste à déposer autour des taupinières ou à l’intérieur, des pelures d’orange.
Leur huile essentielle particulièrement puissante les incommodera et les conduira à aller s’installer ailleurs.

Enfin la solution certainement la plus efficace consiste, lorsque vous changez la litière de votre chat, à verser celle usagée directement sur les taupinières. Vous ne devriez pas revoir de taupes de si tôt !

Purin d’ortie : recette d’un engrais naturel

orties fraiches pour la recette du purin d'ortie

Comment faire du purin d’ortie ?

Le purin d’ortie est un engrais naturel et efficace. Riche en minéraux et en azote, il donne à vos plantes et votre potager toute l’énergie pour stimuler leur croissance. Ce purin d’ortie maison fera des merveilles dans votre jardin !

Recette du purin d’ortie

  1. Cueillez les orties avec des gants.
  2. Hachez les orties puis mettez-les dans un bac. Versez l’eau par-dessus.
  3. Couvrez, puis laissez macérer pendant 10 à 15 jours, tout en remuant quotidiennement. La fermentation est optimale dès lors qu’il n’y a plus de petites bulles présentes à la surface
  4. Filtrez la préparation fermentée, vous obtiendrez votre purin d’ortie.
  5. Diluez ensuite ce purin d’ortie à raison de 1 l de purin pour un bidon de 5 l d’eau.
  6. Versez-le au pied de vos plantations. Il fera un engrais naturel de qualité.

Ingrédients

  • 1 kg de feuilles d’orties fraîches
  • 10 litres d’eau (eau de pluie de préférence)

Équipements

  • Un grand bac en plastique ou en bois
  • Des gants de jardinier
  • Un hachoir
  • Une cuillère
  • Un filtre
  • Deux bidons de 5 litres

Les conseils de nos grands-mères

  • Votre purin d’ortie se conserve dans des récipients à l’abri de la chaleur et du gel, pendant 6 mois maximum.
  • N’utilisez pas des orties montées en graines, choisissez plutôt des jeunes pousses.
  • N’utilisez jamais de récipient métallique pour faire votre purin d’ortie.
  • Veillez à ne pas déposer plus de 1 l de purin d’ortie par mètre carré car c’ est un produit très concentré.
  • Les feuilles d’orties, aux propriétés nutritives reconnues, sont également de très bons agents actifs pour votre compost.

Comment nettoyer la salle de bain ?

Parmi toutes les corvées ménagères, le nettoyage de la salle de bains figure certainement parmi les plus pénibles. Moisissures, résidus de savon, saleté et cheveux, récurer cette pièce demande du courage et les produits adéquats. Nos grands-mères ont des solutions naturelles et diablement efficaces.


Nettoyer la douche, la baignoire et le lavabo

D’abord pour nettoyer la salle de bain, rien de tel que le vinaigre blanc associé au bicarbonate de soude. Pour récurer la baignoire et la douche, vaporisez du vinaigre puis passez une éponge saupoudrée de bicarbonate avant de rincer.

Si la baignoire nécessite d’être davantage récurée, mettez d’abord le bicarbonate puis vaporisez le vinaigre.

Pour vous attaquer au lavabo mettez du bicarbonate sur la vasque puis passez une éponge imbibée au préalable de vinaigre blanc, puis rincez abondamment à l’eau claire.

Fabriquer ses produits d’entretien pour la salle de bain

Vous pouvez également utiliser une pâte à récurer au blanc de Meudon. Pour la fabriquer, mettez dans un récipient 2 doses de blanc de Meudon et une dose de bicarbonate ainsi qu’une dose de savon noir mou. Après avoir mélangé vous obtiendrez une pâte homogène qu’il faudra laisser sécher pendant 48 heures. Quand elle aura durci vous pourrez l’utiliser pour nettoyer votre salle de bain.

Voici maintenant une recette pour fabriquer une pierre à récurer “maison”. Commencez par mélanger 2 cuillerées à soupe de bicarbonate, 3 cuillerées à soupe de blanc de Meudon, 2 cuillerées à soupe de savon noir liquide, 4 gouttes d’huile essentielle de citron ou de lavande, 4 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé et 2 cuillerées à soupe de poudre de pierre ponce. Ensuite ajoutez trois quarts de verre d’eau. Vous obtiendrez alors une pâte homogène relativement épaisse. Versez-la dans un récipient et laissez tel quel, si possible au soleil. Lorsqu’elle aura séché vous pourrez couvrir le récipient pour la conserver et l’utiliser comme pierre à récurer.

Où acheter ?

Sur Internet : acheter du vinaigre blanc, acheter du bicarbonate de soude, acheter du Blanc de Meudon, acheter du Savon noir, acheter de l’huile essentielle de citron, acheter de l’huile essentielle de lavande vraie.

Éliminer les pucerons et moucherons des fruits

Comment repousser les mouches, moucherons et pucerons des fruits ?

Découvrez en vidéo l’astuce de grand-mère pour repousser les pucerons et moucherons de votre corbeille à fruits.

Recette de Grand-mère

  1. Râpez du savon de Marseille dans une coupelle.
  2. Versez-y du vinaigre de cidre puis mélangez.
  3. Placez cette coupelle à côté de la corbeille à fruits.

Ingrédients

  • Vinaigre de cidre
  • Savon de Marseille

Équipement

  • Une râpe à fromage
  • Une coupelle
  • Une cuillère

Où acheter ?

Sur Internet : acheter du savon de Marseille, acheter du Vinaigre de cidre.

Comment communiquer avec son chien ?

Les secrets de la communication avec le chien

Vous avez un chien et vous souhaitez tout savoir sur la meilleure façon de bien communiquer avec lui ? Savoir communiquer avec son chien, c’est en effet une manière de s’assurer de son bien-être. Voici quelques conseils pour bien communiquer avec votre animal de compagnie, et tout connaître de ses moindres réactions !

Qu’est-ce que l’aboiement ?

L’aboiement du chien est généralement une réaction instinctive vis à vis du monde extérieur. Le chien va se mettre à aboyer lorsqu’il se trouve mis en présence de personnes ou d’objets qu’il considère comme extérieurs à la maison et à son territoire. Les aboiements peuvent alors servir à indiquer la présence de ces « intrus » au maître, mais aussi à les dissuader de pousser plus avant dans le territoire du chien, qu’il se sent en devoir de défendre. Un chien qui aboie peut aussi tout simplement montrer qu’il a envie de jouer. L’aboiement peut enfin signifier un mal-être du chien, par exemple si celui-ci est dépressif, ou supporte mal la solitude lorsque son maitre est parti.

Les autres moyens de communication du chien :

Le chien n’a pas que l’aboiement comme moyen de communication. Il peut aussi transmettre des messages à son maître par sa seule présence, mais aussi par son regard. Pour cela, il a tout d’abord besoin de l’attention de son maître, et c’est pour cela que le chien va tout d’abord aboyer. Une fois que votre chien à votre attention, scrutez ses expressions pour savoir ce qu’il veut.

Quel est le rôle du maître dans la communication avec le chien ?

C’est le maître qui va mettre en place la communication avec son animal de compagnie, en fonction des réponses qu’il donne aux différentes façons de s’exprimer du chien. En effet, si le maitre donne une réponse favorable à une demande du chien, celui-ci va continuer de faire cette demande. Par exemple, si le maitre donne une réponse favorable aux aboiements, alors le chien va continuer d’aboyer, puisque cela lui permet d’obtenir ce qu’il veut. Chaque maitre crée donc un système de communication unique avec son animal.

Comment éviter l’aboiement ?

Si un chien aboie trop souvent, il faut tout d’abord éviter de lui crier dessus. En effet, le chien interprète les cris de son maître comme des aboiements : puisque le maitre aboie avec lui, il n’a alors aucune raison de cesser ses aboiements puisqu’ils fonctionnent ! Lorsque le chien se met à aboyer, il faut au contraire détourner son attention de la cause de son aboiement, et la reporter sur un objet différent. Pour cela, vous pouvez par exemple émettre un bruit sec, par exemple en tapant dans vos mains, ou bien encore en secouant une canette remplie de cailloux.

Merci à Vincent Coupry. Production NTU Médias.