Archive | mars 2020

Pierre Bénichou est mort

Pierre Bénichou - Soirée de remise du prix de Flore à R. Rupert pour son livre "Anatomie de l'amant de ma femme" au café de Flore à Paris le 8 novembre 2018. © Philippe Baldini/Bestimage

Triste nouvelle… Le journaliste et comédien Pierre Bénichou est mort dans la nuit du 30 au 31 mars 2020 chez lui, à l’âge de 82 ans.

Le monde du journalisme est en deuil : RTL vient d’annoncer la mort de Pierre Bénichou. « Il s’est éteint dans son sommeil« , à son domicile et son décès n’est pas lié au coronavirus, a précisé son fils Antoine à l’AFP. Il avait 82 ans.

Né le 1er mars 1938 à Oran, en Algérie, Pierre Bénichou est le fils d’André Bénichou, professeur de philosophie. Arrivé à Paris à l’âge de 9 ans, il passe par le lycée Condorcet puis la Sorbonne avant de se diriger vers le journalisme et de débuter en presse écrite. En 1959, il intègre la rédaction de Paris Jour en tant que rédacteur avant de devenir grand reporter pour Jours de France. Les années 1960 voient sa carrière prendre un tournant lorsqu’il devient rédacteur en chef adjoint de Adam, un mensuel pour hommes axé sur l’art de vivre et la mode. Il en devient le rédacteur en chef en 1966, mais finit par rejoindre la rédaction du Nouvel Observateur, où il va commencer à devenir une personnalité connue du monde journalistique.

Il devient par la suite plus célèbre encore – et désormais bien identifié par le grand public – en devenant l’un des piliers de l’émission Les Grosses Têtes sur RTL aux côtés de Jacques MartinCarlos et Philippe Bouvard. Dès le début des années 2000, Pierre Bénichou rejoint la bande à Ruquier et endosse le rôle de chroniqueur pendant quatorze ans dans l’émission de radio On va s’gêner sur Europe 1.

Il aura également quelques expériences au cinéma et au théâtre, notamment dans la pièce Grosse Chaleur écrite par le même Laurent Ruquier en 2004.

Pierre Bénichou, qui avait été élevé en 2016 au rang de commandeur de la Légion d’honneur, laisse derrière lui un fils prénommé Antoine, fruit de ses amours avec Alix Dufaure, journaliste à Marie Claire décédée en 2012. Il a également trois petits-enfants : Clara Bénichou, née en 1997, Mathias Bénichou, né en 1999, et Raphaël Bénichou, né en 2001. Il était le beau-père de l’acteur Vincent Lindon et de Sylvain Lindon restaurateur.

Pourquoi la tour de Pise penche-t-elle ?

Tout le monde sait que la tour de Pise penche, c’est même ce qui fait sa renommée. Mais savez-vous pourquoi ? Mourir Moins Con vous explique tout.

Tout commence en août 1173 lors du début de la construction de la tour de Pise. Pour montrer au monde la puissance de la ville de Pise, en Italie, les habitants décident de construire une grande cathédrale ainsi qu’un clocher.

Ce fameux clocher, c’est la tour de Pise, dont la construction a été interrompue de nombreuses fois avant d’être enfin terminée vers le milieu du XIVème siècle. Et c’est là que tout commence pour notre pauvre tour, car les architectes, probablement pas des Einstein décident de bâtir le monument sur un sol particulièrement ingrat.

La tour se met à pencher dès la construction du troisième étage et sa construction est interrompue pendant 90 ans. En 1272, la construction reprend et quatre étages supérieurs sont ajoutés en diagonale pour compenser l’inclinaison.

Bientôt le redressement ?

Les travaux s’arrêtent à nouveau avant d’être achevés avec le dernier étage, de diamètre moins important que les autres pour tenter de corriger l’affaissement de la tour. Dommage pour eux, ça a complètement échoué.

Depuis la tour penche un peu plus chaque année en raison de l’enfoncement du sol et du fait que la tour de Pise, n’a pas de fondations. Mais il se pourrait bien qu’elle se redresse un jour.

Le vernis en poudre, la nouvelle tendance manucure

Le vernis en poudre, la nouvelle tendance manucure

Vous adorez vous laquer les doigts mais vous êtes un peu maladroite et vos séances de manucure virent souvent au carnage ? Bonne nouvelle : avec le vernis en poudre, le nail art est désormais accessible à toutes !

Le vernis… en poudre ?

Bon, on ne va pas révolutionner la quadrature du cercle avec notre définition, car comme son nom l’indique le vernis en poudre (ou dip powder en VO) est tout simplement un vernis… mais version solide, qui se présente dons sous la forme d’une poudre colorée.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce n’est pas une innovation make up, mais plutôt un produit assez ancien, qui a été récemment remis au goût du jour après quelques buzz sur les réseaux sociaux !

 

Vernis en poudre, mode d’emploi

Bonne nouvelle : pour se faire les ongles avec un vernis en poudre, pas besoin d’être une pro du pinceau ou d’avoir le coup de main ! Voici comment ça se passe :

  1. On applique une base gel sur l’ongle.
  2. On trempe le doigt dans le pot de vernis en poudre, puis on le retire. En fonction de l’effet et de l’intensité de couleur voulus, on peut recommencer l’opération plusieurs fois.
  3. Enfin, on applique une couche de top coat pour bien fixer le produit et apporter une jolie finition.

 

Vernis en poudre : on valide ou pas ?

Honnêtement, le vernis en poudre cumule les bons points, puisqu’il est plus facile et rapide à appliquer et à retirer qu’un vernis liquide, et qu’en plus il a une tenue parfaite !

Ça donne envie de tester non ?

Epilation : top 8 des erreurs à éviter

Epilation : top 8 des erreurs à éviter

S’épiler soi-même à la maison à la cire, au rasoir, ou la crème dépilation….est une option pratique et plutôt économique. Mais attention ! Il y a des erreurs à ne pas faire, sinon bonjour les peaux irritées, les poils incarnés ou même les blessures. Pour réussir vos séances d’épilation à tous les coups, en voici 8 à éviter absolument.

Erreur n°1: Hydrater la peau avant…

Beaucoup pensent qu’une peau hydratée se laisse épiler plus facilement qu’une peau sèche. En réalité, ce n’est pas le cas. Si vous avez une préférence pour l’épilation à la cire, vous devez savoir que la cire n’adhère pas à une peau crémée. Par conséquent, les poils pourraient être enlevés de façon aléatoire. Ce qui va certainement donner un résultat inesthétique. Et ce n’est sûrement pas ce que vous voulez !

Erreur n°2: Ne pas hydrater la peau après…

Par contre, l’hydratation après la séance épilatoire est obligatoire parce qu’à ce moment-là, la peau est très sensible et qu’il faut l’apaiser. Le baume nourrissant devient alors votre meilleur allié pour garder une peau belle et fraîche.

Erreur n°3: Ignorer le gommage d’avant

Ne pas hydrater la peau avant de l’épiler ne signifie pas qu’il faut la livrer à la cire ou à l’épilateur sans précautions préalables. Le gommage est le seul soin autorisé avant l’épilation car il permet d’enlever les cellules mortes et d’éviter de ce fait les poils incarnés tout en gardant une peau douce et sublime.

Erreur n°4: Se raser à sec

Tout le monde a déjà essayé une fois au moins de s’enlever quelques poils rapidement à l’aide d’un rasoir. Non seulement le risque de se couper ainsi est plus grand, mais il est aussi quasiment impossible d’échapper aux vilains boutons qui apparaissent par la suite. Pour faire les choses bien, il faut humidifier la peau, utiliser un gel spécial et raser dans le sens de croissance des poils.

Erreur n°5: S’épiler tous les jours

Contrairement aux croyances populaires, s’épiler tous les jours ne vous rend pas service. Vous ne réussirez qu’à fragiliser votre peau et avoir le poil dur comme un grizzli! Pour limiter la repousse, optez donc idéalement pour un traitement à la cire associé à un soin anti-repousse que vous pourrez aisément trouver sur le marché.

Erreur n°6: Utiliser une crème dépilatoire non testée au préalable

Avant d’utiliser une nouvelle crème dépilatoire, testez-la toujours sur une petite surface de peau afin d’être sûre que vous n’y ferez pas une allergie. C’est une précaution banale, généralement mentionnée dans les modes d’emploi, mais qui est encore trop souvent oubliée ou négligée au moment de l’épilation.

Erreur n°7: S’épiler par étapes

Si vous entreprenez de vous épiler les jambes, le maillot ou une quelconque autre partie du corps, assurez-vous de le faire au cours d’une seule et même séance. Dans le cas contraire, les poils repousseront avec des tailles différentes. Ce qui n’est pas vraiment esthétique!

Erreur n°8: S’exposer au soleil juste après l’épilation

Si vous voulez faire bronzette, mieux vaut attendre quelques jours après votre épilation pour éviter les rougeurs et les grosses irritations.

Vous l’aurez compris, l’épilation est un geste beauté à ne pas prendre à la légère. En prenant bien soin d’éviter ces quelques erreurs, à vous la peau douce et belle !

10 astuces pour avoir bonne mine toute l’année

10 astuces pour avoir bonne mine toute l'année

Pas question d’attendre l’été pour une peau qui resplendit. C’est décidé, cette année, on aura bonne mine en toute saison ! Et par bonne mine, on entend teint en bonne santé, frais ou doré, soleil ou pas… Du maquillage aux astuces belle peau, gros plan sur les trucs des filles qui rayonnent !

1.Faites le plein de vitamine C
La bonne mine se travaille de l’intérieur, et l’été n’a rien à y voir. Pour faire le plein de vitamine C, foncez sur les fruits ! Un grand verre de jus de fruit frais le matin, un smoothie à quatre heures et le tour est joué… avec un bon point pour la carotte, l’orange ou le pamplemousse pour le teint de pêche.

2.Réveillez votre peau
Pas de bonne mine sans visage défroissé, les plis d’oreiller n’ont jamais constitué une astuce beauté. Pour dynamiser votre peau dès le matin, réveillez-la version coup de fouet avec un jet d’eau froide, ou version édredon avec une brume d’eau thermale… conservée au réfrigérateur pour plus d’effet !

3.Gommez votre teint
Le teint frais, c’est, surtout, une peau en bonne santé. Et le champion de la bonne mine reste l’indétrônable gommage ! Planifiez un gommage par semaine avec un produit doux pour le visage, et frottez doucement en mouvements circulaires. À vous la peau de bébé !

4.Hydratez votre bonne mine
Une peau sans hydratation est un corps sans eau : pas de bonne mine avec une peau desséchée. Choisissez une crème hydratante adaptée à votre type de peau, et appliquez-la au quotidien, en particulier l’hiver. Pour le bonus, choisissez une crème hydratante teintée…

5.Comptez sur les masques
S’ils se nomment masques coup d’éclat, c’est pour une bonne raison : ces soins à laisser poser hydratent et illuminent en vingt minutes. Comptez un masque par semaine, version toute prête ou faite maison, en mixant une cuillère à soupe de miel et deux carottes crues râpées.

6.Trichez avec l’autobronzant
Attention, on ne parle pas d’un autobronzant trop fort, au risque de virer orange. La bonne mine peut s’obtenir en toute subtilité avec une brume autobronzante ou une crème pour un hâle léger ! On l’applique à la sortie de la douche sur une peau propre et gommée, une fois par semaine, pour un teint doré toute l’année.

7.Cachez les cernes
On vous dirait bien de dormir huit heures par nuit pour éviter les cernes, mais parfois, la vie réduit le temps de sommeil… et l’anticernes intervient pour nous sauver la mine ! Déposez une pointe de produit sur le coin interne de l’œil, puis fondez-le en tapotant au doigt pour un résultat naturel.

8.Jouez de la poudre de soleil
La poudre de soleil, qu’est-ce-que c’est ? Une magicienne de la bonne mine ! Cette poudre teintée s’applique avec un gros pinceau en nuage aérien sur les bombés du visage : nez, pommettes et menton, simulant en quelques secondes un effet ensoleillé.

9.Trouvez votre fond de teint
On aura beau dire, le fond de teint reste le meilleur moyen d’offrir un coup de frais à un teint terne. On prend, en revanche, le temps de tester pour éviter le drame ! Fond de teint couvrant, BB crème aérienne ou CC crème correctrice, à chacune son secret bonne mine.

10.Misez sur le blush
Rien de tel qu’un coup de projecteur sur les pommettes pour avoir bonne mine en toute circonstance. Nos grand-mères se pinçaient les joues pour les rosir, nous, on préfère le blush ! En crème à estomper ou en poudre à poser au pinceau, illuminez vos pommettes de rosé, pêche ou doré.

8 erreurs à ne plus faire avec votre mascara

Le mascara, c’est une histoire d’amour qui se transforme souvent en tragédie grecque. Car nous commettons tous les jours de grossières erreurs qui mettent en péril notre idylle… Voici les 10 erreurs les plus courantes.

Le mascara est souvent LE produit make-up dont on ne peut pas se passer. Et pourtant, nous sommes nombreuses à entretenir une relation houleuse avec l’incontournable tube noir. Pour une relation plus apaisée, petit tour d’horizon des erreurs que nous commettons toutes au quotidien :

1/ Utiliser un mascara qui a plus de six mois.

Tout ce qui est en contact avec vos yeux doit être surveillé avec attention et renouvelé régulièrement. Ne gardez donc pas votre mascara au-delà de 6 mois.

2/ Recourber les cils après avoir appliqué votre mascara.

Erreur de débutante (mais on vous pardonne). Le recourbe cil doit être utilisé AVANT d’appliquer le mascara et non pas après. Sinon, bonjour les cils cassés/arrachés !

3/ Trop en demander à son mascara.

Si vous souhaitez des cils plus longs, plus fournis et un maquillage longue durée, combinez plusieurs mascaras que vous appliquerez l’un après l’autre. Mais soyez raisonnable ayez tout de même la main légère !

4/ En rajouter au fil de la journée.

C’est la fin de votre journée au bureau et vous enchainez avec un verre entre copines. Votre maquillage a perdu de sa superbe et vous vous apprêtez à commettre une erreur fatale : remettre du mascara à sec. Résultat : effet paquet garanti.

5/ Regarder en haut pour appliquer votre mascara.

Et pourtant, il s’agit d’un réflexe élémentaire chez toutes les femmes en présence d’un tube de mascara. En levant les yeux au ciel, vous êtes sûre de déposer du mascara sur vos paupières !

6/ « Pomper » avec votre brosse.

Grossière erreur ! Par ce mouvement, vous faites entrer de l’air dans votre tube et vous asséchez votre mascara qui sera difficile à appliquer. Faites plutôt tourner la brosse dans le tube si votre mascara est en fin de vie.

7/ Oublier les cils du bas.

Même s’ils sont plus courts, il ne faut surtout pas négliger les cils inférieurs. Les maquiller permet d’agrandir votre regard. Mais surtout et comme toujours, ayez la main légère !

8/ Zapper la base à paupière.

En effet, elle empêchera votre mascara de baver. Vous pouvez aussi remplacer cette base à paupière par une fine couche de fard ou d’anti-cernes.

Galettes de légumes au comté

INGRÉDIENTS

  • NB DE PERSONNES : 4
  • 2 pommes de terre
  • 2 carottes
  • 2 poireaux
  • 50 g de comté
  • 1 gousse d’ail
  • 1 oeuf
  • 1 c. à soupe de farine
  • huile de cuisson
  • muscade
  • sel, poivre

PRÉPARATION

  • PRÉPARATION : 20 MIN
  • CUISSON : 10 MIN
    1. Pelez les pommes de terre et les carottes. Râpez-les.
    2. Nettoyez les poireaux et ôtez les extrémités. Emincez-les finement.
    3. Pelez la gousse d’ail et hachez-la.

4. Dans un saladier, mélangez les légumes avec le fromage blanc, la farine et l’oeuf. Ajoutez la muscade, salez, poivrez et mélangez bien.

5. Faites chauffer l’huile de cuisson dans la poêle, et formez des disques bien tassés avec la préparation. Laissez cuire 5 minutes de chaque côté

LA RECETTE DES SAMOUSSAS DE CRÊPES AUX POMMES CARAMÉLISÉES

Ingrédients pour une vingtaine de samoussas :

  • 50 cl de lait
  • 250 g de farine
  • 30 g de beurre
  • 4 oeufs
  • 3 c.à.s de sucre
  • 1 pincée de sel
  • 2 pommes
  • 30 g de beurre
  • 60 g de sucre

Préparation :

La pâte à crêpes

  • Dans un saladier, mettre la farine, le sel et le sucre.
  • Faire un creux au milieu et ajouter les oeufs un à un, le beurre puis le lait.
  • Mélanger et laisser reposer 1h au frais.
  • Dans une poêle bien chaude et beurrée, déposer une louche de pâte à crêpes.
  • Faire cuire de chaque côté.

Les pommes caramélisées

  • Couper les pommes en petits dés.
  • Faire revenir les morceaux de pommes dans une poêle avec du beurre pendant 5 minutes.
  • Ajouter le sucre et laisser caraméliser 10 minutes à feu moyen.

Montage

  • Découper une crêpe en deux pour former un demi-cercle.
  • Plier la crêpe en deux dans le sens de la longueur pour former un bandeau.
  • Déposer les pommes sur une extrémité.
  • Replier la crêpe pour former un samoussa.

Pour accompagner vos samoussas, vous pouvez préparer une petite sauce au caramel. Bonne dégustation !

RECETTE : LES MINI HOT-DOGS POUR L’APÉRO

Vous organisez un apéritif avec des amis et vous ne savez pas quoi cuisiner ? On vous explique comment réaliser des mini hot-dogs pour régaler vos invités.

L’apéritif dinatoire, une vraie organisation

Pour réaliser un apéritif gourmand, il n’est pas nécessaire de se lancer dans des préparations très compliquées. Le mieux est de faire des choses simples et rapides pour recevoir vos amis en toute sérénité.

Notre astuce pour gagner du temps ? Préparez les choses à l’avance. Toutes les préparations froides de type houmous, tzatziki, bâtonnets de légumes ou planches de fromages et charcuterie peuvent être réalisées quelques jours avant.

Si vous prévoyez des mini pizzas, quiches ou cakes, n’hésitez pas à les congeler pour les réchauffer le jour-J.

Si vous manquez d’inspiration et que vous souhaitez réaliser quelque chose d’original pour épater vos amis, pensez aux mini hot-dogs. Ils sont faciles à préparer et se mangent très facilement. Comme pour le reste, vous pouvez les congeler crus et les faire cuire le soir de votre apéro. C’est parti pour la recette !

Ingrédients :

  • 1 pâte feuilletée
  • 20 saucisses cocktail
  • Quelques tranches de fromage à hamburger

Préparation

  • Préchauffer le four à 200°C.
  • Découper les saucisses cocktail en deux, dans le sens de la longueur.
  • Découper le fromage en petits morceaux et déposer entre deux morceaux de saucisse comme un sandwich.
  • Découper des lamelles de pâte feuilletée pour les enrouler autour des saucisses. Utiliser un cure-dents pour maintenir le tout.
  • Enfourner les saucisses au four pendant 15 minutes sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

Pour accompagner vos mini hot-dogs, déposer un peu de moutarde, de ketchup maison ou de mayonnaise dans des petits ramequins. Un régal !

10 astuces pour sublimer le gâteau au yaourt

Vous adorez le gâteau au yaourt ? Voici 5 astuces pour le rendre encore meilleur et bien parfumé !

Il n’y a pas plus simple qu’un gâteau au yaourt. 1 yaourt, 3 pots de farine, 2 pots de sucre, 1/2 pot d’huile neutre, 2 oeufs et un sachet de levure et c’est tout. Ce gâteau nature est d’une extrême simplicité et peut être réalisé par tout le monde, même les débutants.

Toutefois, ce gâteau moelleux reste très classique et neutre en goût. Voici quelques astuces pour lui apporter une touche originale sans pour autant le dénaturer. C’est parti !

De la poudre de vanille

Pour parfumer votre gâteau en toute subtilité, ajouter de la poudre de gousse de vanille. Un délice !

De la fève tonka

Pour donner un goût délicieux à votre gâteau avec un soupçon d’originalité, vous pouvez utiliser de la fève Tonka. Cette petite fève ressemble à une noix de muscade et son goût est proche de celui de la vanille. Essayez, vous verrez !

Un zeste d’agrume

Pour donner de la fraîcheur à votre gâteau, n’hésitez pas à ajouter un zeste d’agrume comme du citron ou de l’orange. Pour plus d’originalité, essayez le citron yuzu ou le citron bergamote. Succès garanti !

Des fruits frais

Envie de donner un côté fruité à votre dessert ? Ajoutez des morceaux de pommes, de poire ou de banane dans la préparation.

Du chocolat

Pour faire un gâteau au yaourt au chocolat, vous pouvez substituer le yaourt nature avec un dessert chocolaté ou tout simplement ajouter 100 g de chocolat noir fondu dans la préparation, ou 50 g de poudre de cacao. Facile !

Un glaçage sur le dessus

Pour donner un côté sophistiqué à votre gâteau au yaourt, vous pouvez le recouvrir avec un glaçage. Préparer un mélange de crème et de chocolat fondu ou un glaçage plus simple à base de citron et de sucre glace. Enfin, vous pouvez mettre votre gâteau au yaourt dans des petits moules à muffins et ajouter un glaçage au cream cheese sur le dessus pour faire un cupcake.

De la poudre de thé matcha

Envie d’évasion ? Apportez une touche nippone à votre gâteau en ajoutant du thé matcha en poudre. Non seulement votre gâteau aura le goût de thé, mais il aura une jolie couleur verte.

Des pépites de chocolat

Pour faire de votre yaourt un délicieux goûter gourmand (mais pas trop), ajoutez 100 g de pépites de chocolat noir ou au lait dans la préparation.

De la noix de coco

Si vous adorez la noix de coco, vous pouvez parfumer votre gâteau au yaourt avec. Il suffit d’ajouter 100 g de poudre de noix de coco et un yaourt saveur coco. Un régal !

De la poudre d’amandes ou de noisettes

Pour donner encore plus de moelleux à votre gâteau, remplacez un pot de farine par de la poudre de noisettes ou d’amandes.