Archive | 24 avril 2020

Bagel minceur au concombre et deux chèvres

INGRÉDIENTS

  • NB DE PERSONNES : 2
  • 2 pains bagel au sésame
  • 2 cuillères à soupe de chèvre frais
  • 6 tranches de fromage de chèvre allégé en brick ou pavé
  • 1 tomate lavée
  • 1/4 de concombre lavé
  • quelques feuilles de salade nettoyées

PRÉPARATION

  • PRÉPARATION : 10 MIN
  • CUISSON : 0 MIN
    1. Coupez la tomate et le concombre en rondelles.
    2. Toastez les pains au grille-pain.
    3. Tartinez les pains de chèvre frais.
  1. Placez sur les talons des pains les feuilles de salade, les rondelles de tomate, les tranches de chèvre puis les rondelles de concombre.
  2. Refermez les bagels avec les couronnes des pains.
  3. Dégustez pendant que les pains sont encore chauds.

COMMENT FABRIQUER UN DÉSODORISANT POUR TOILETTES MAISON ?

Exit les désodorisants vendus en grandes surfaces et mauvais pour la santé, on vous propose de fabriquer vous-même votre vaporisateur pour WC. C’est parti !

Il n’est pas rare que l’on retrouve dans des toilettes des vaporisateurs parfumés pour désodoriser les WC. Et même si c’est plus agréable de rentrer dans des toilettes qui sentent bon, il est temps d’arrêter d’utiliser ces produits souvent toxiques et chimiques qui pourrissent notre santé.

Les dangers des désodorisants

Les parfums d’ambiance ou autres désodorisants peuvent être très néfastes. Pourquoi ? Les produits chimiques qu’ils contiennent peuvent provoquer des problèmes respiratoires ou des infections dangereuses. Ainsi, les vaporisateurs vendus en grandes surfaces peuvent diffuser des composés organiques volatils toxiques qui polluent votre intérieur. L’idéal serait d’ouvrir systématiquement votre fenêtre pour aérer la pièce. Encore faut-il en avoir une…

Pour pallier à ce problème et éviter de se mettre en danger, il est donc fortement conseillé de fabriquer soi-même son désodorisant pour WC. Et vous allez voir que ce n’est pas si compliqué.

Terminé les sprays désodorisants très toxiques pour vos toilettes, fabriquez vous-même vos produits ! Ils seront bons pour l’environnement et pour votre santé.

La recette 100% naturelle

Ce dont vous avez besoin :

  • Un flacon pulvérisateur
  • De l’huile essentielle
  • Du vinaigre blanc
  • De l’eau

Les étapes à suivre :

  • 1/ Dans un récipient, mélanger un verre d’eau et 3 cuillères à soupe de vinaigre blanc.
  • 2/ Ajouter des gouttes d’huile essentielle, celle de votre choix. On a opté pour de l’eucalyptus.
  • 3/ Verser la préparation dans un spray pulvérisateur à l’aide d’un entonnoir.
  • Et le tour est joué ! Vous n’avez qu’à le laisser dans vos toilettes et l’utiliser en temps voulu.

Un choix économique et écologique

Réaliser ses propres produits ménagers ou parfums d’ambiance permet de réduire les risques de pollution de votre intérieur. En plus, c’est un moyen de faire des économies.

Un désodorisant pour toilettes d’un litre fait-maison coûte quatre fois moins cher qu’un produit acheté en magasin. Vous pouvez le contenir dans un vaporisateur en verre pour limiter le plastique et cela ne vous prend que quelques minutes de votre temps.

Pour ce qui est de la conservation, vous pouvez utiliser ce produit durant 6 mois maximum.

Envie d’aller plus loin ? On vous dévoile pour fabriquer des blocs nettoyants pour WC :

Ce dont vous avez besoin :

  • 200ml d’eau
  • De l’huile essentielle de lavande
  • 150 ml de vinaigre blanc
  • 4g d’agar agar
  • Une casserole

Les étapes à suivre :

  • 1/ Porter les 200ml d’eau à ébullition
  • 2/ Ajouter l’agar agar
  • 3/ Verser du vinaigre blanc et de l’huile essentielle
  • 4/ Mélanger le tout.
  • 5/ Verser la préparation dans une barquette ou un récipient en plastique et laisser reposer plusieurs minutes.
  • 6/ Enfin, démouler le bloc et couper en dès la préparation.
  • 7/ Coller les blocs sur la paroi de ses WC.
  • Les blocs nettoieront vos toilettes naturellement.

Conseil : pensez à aérer votre salle de bain ou vos toilettes 15 à 20 minutes par jour. Si vous n’avez pas de fenêtre, placez-y des plantes afin de purifier l’air. Lesquelles choisir ? De l’aloe, la sanseviera ou encore des fleurs de lune. À vous de jouer !

Gâteau invisible léger aux pommes

Gâteau invisible léger aux pommes

INGRÉDIENTS

  • NB DE PERSONNES : 6
  • 6 grosses pommes (soit environ 800 g)
  • 70g de farine
  • 50g de sucre
  • 10 cl de lait
  • 20g de beurre fondu
  • 2 œufs
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1 cs d’arôme vanille
  • 1 pincée de sel

PRÉPARATION

  • PRÉPARATION : 15 MIN
  • CUISSON : 35 MIN
    1. Préchauffez votre four à 200°.
    2. Dans un saladier, battez les œufs avec le sucre jusqu’à obtenir un mélange bien homogène.
    3. Ajoutez ensuite le lait, l’arome de vanille et le beurre fondu. Mélangez à nouveau à l’aide de votre fouet.
    1. Mélangez ensemble farine, levure et sel puis ajoutez-les progressivement à votre pâte.
    2. Pelez et épépinez les pommes. Coupez-les en 2 puis tranchez-les très finement l’aide d’une mandoline. Plongez-les ensuite dans votre saladier et enfoncez-les afin qu’elles s’imbibent bien de pâte.
    3. Beurrez et farinez un moule carré d’environ 20 cm de coté. Versez ensuite le contenu de votre saladier. Lissez soigneusement le contenu avec une spatule ou le dos d’une cuillère.
  1. Enfournez pour 35 minutes. Laissez refroidir avant de démouler.
  2. Entre flan et clafoutis, ce gâteau invisible est le dessert gourmand et minceur par excellence. La quantité de fruit est telle qu’on ne sent quasiment pas la pâte. Cette dernière conçue comme une pâte à crêpes est ultra légère et peu sucrée. Vous pouvez vous régalez les yeux fermés !

L’incroyable astuce pour faire des meringues en 1 minute

L’incroyable astuce pour faire des meringues en 1 minute

Qu’elles sont bonnes ces petites boules blanches toutes sucrées, craquantes et fondantes à la fois ! Gourmandes pressées, si vous souhaitez préparer ces jolies mignardises en un tour de main, suivez le guide :  Une astuce génialissime pour réaliser des meringues en 1 minute chrono ! De quoi épater les copines au moment du thé, sans avoir passé sa journée derrière les fourneaux !

Pour réaliser environ 18 petites meringues, il faut :

  • 1 blanc d’œuf
  • 200 g de sucre glace
  • C’est tout !

Commencez par mélanger le blanc d’œuf avec le sucre glace dans une terrine, à l’aide d’une cuillère, jusqu’à ce que vous obteniez une pâte épaisse et non collante.

Puis, formez de petites boules de pâte en vous aidant de 2 petites cuillères et disposez-les dans un plat (non métallique) en les espaçant bien. Vous pouvez aussi les répartir dans les compartiments d’un moule à muffins pour être certaine d’obtenir de jolies boules qui ne collent pas entre elles !

Passez le tout 50 secondes à 1 minute au micro-ondes et… c’est déjà fini ! Les meringues auront triplé de volume et devront encore coller légèrement sous le doigt en les touchant.

Laissez-les refroidir, durcir, servez-les dans un joli plat et croquez de plaisir !

Omelette sucrée du petit déj’ pêches et noix

INGRÉDIENTS

  • NB DE PERSONNES : 4
  • 6 cuillères à soupe de lait écrémé
  • 4 œufs
  • 1 petite boîte de pêches au sirop
  • 1 cuillère à soupe de cerneaux de noix
  • 1 cuillère à café d’édulcorant
  • 1 cuillère à café de margarine de cuisson

PRÉPARATION

  • PRÉPARATION : 5 MIN
  • CUISSON : 5 MIN
    1. Égouttez les pêches et coupez-les en quartiers.
    2. Dans un saladier, fouettez les œufs avec le lait et l’édulcorant.
    3. Dans une poêle antiadhésive, faites chauffer la margarine. Versez les œufs et répartissez les pêches et les noix à la surface.
  1. Laissez cuire à feu moyen, sans couvrir, de 3 à 7 minutes selon vos goûts.
  2. Dégustez aussitôt pour une journée sur le bon pied !

Gâteau roulé au Nutella allégé en calories

INGRÉDIENTS

  • NB DE PERSONNES : 6
  • 125 g de farine
  • 60 g d’édulcorant en poudre
  • 150 g de Nutella
  • 3 œufs
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1 pincée de sel fin

PRÉPARATION

  • PRÉPARATION : 20 MIN
  • CUISSON : 25 MIN
    1. Préchauffez le four à 210°C.
    2. Séparez les blancs des jaunes d’œufs.
    3. Battez les jaunes d’œufs avec l’édulcorant dans un saladier.
    1. Ajoutez la farine, la levure chimique et mélangez.
    2. Montez les blancs en neige bien ferme au batteur électrique.
    3. Incorporez délicatement les blancs en neige au mélange, à l’aide d’une spatule.
    1. Recouvrez une plaque de four de papier sulfurisé.
    2. Versez la pâte sur la plaque et étalez-la en forme de rectangle d’un centimètre d’épaisseur.
    3. Enfournez pendant 25 minutes.
    1. Laissez tiédir à la sortie du four.
    2. Tartinez la pâte de 100 g de Nutella et roulez-la délicatement sur elle même.
    3. Enveloppez le gâteau dans un torchon en serrant bien puis laissez refroidir complètement.
  1. Retirez le torchon et placez le gâteau dans un plat de service.
  2. Recouvrez le gâteau roulé avec le restant de Nutella chauffé au micro-ondes.
  3. Placez au frais jusqu’au service.

10 astuces pour révolutionner votre petit déjeuner

10 astuces pour révolutionner votre petit déjeuner

Le peu de fois où vous petit-déjeunez le matin, vous ressentez à tous les coups une grosse fringale ou un vrai coup de pompe en fin de matinée. Alors, vous êtes toujours étonné(e) quand on vous dit que le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée et qu’il est réellement bénéfique pour la santé… Êtes-vous bien certain(e) d’avoir bien petit-déjeuné les seuls matins où vous le faisiez ? Sans aucun doute, vous devez ignorer comment bien le composer et l’équilibrer… Voici 10 astuces pour révolutionner votre petit déjeuner afin d’enfin l’apprécier !

1/ Boire à jeun un verre d’eau citronnée

Certains spécialistes de la santé conseillent de boire un verre d’eau citronnée à jeun avant de prendre son petit déjeuner. C’est au jus de citron que l’on doit tous les bienfaits de cette astuce santé. Sachez qu’il permet :
  • d’éliminer les déchets et les toxines du corps,
  • de stimuler le foie pour produire de la bile et favoriser la digestion,
  • de dépurer le système urinaire,
  • de stimuler le système immunitaire,
  • de nettoyer la peau,
  • d’hydrater le système lymphatique,
  • de booster le moral.

Afin de profiter de tous ces bienfaits dès votre réveil, pressez chaque matin un demi-citron jaune frais (non traité) dans un verre d’eau tiède (et non froide) avant de le boire et consommer votre petit déjeuner.

2/ Prendre le temps de manger

Petit-déjeuner, c’est bien. Encore faut-il prendre le temps de manger son petit déjeuner. Comme tout repas, un petit déjeuner avalé trop rapidement perturbe la digestion. Il provoque des sensations de lourdeur dans la matinée et peut, dans la durée, engendrer des troubles digestifs tels que la constipation.

Votre petit déjeuner doit durer au minimum 20 minutes chaque matin. C’est un peu la course contre la montre ; vous n’avez pas assez de temps pour le consommer ? Préférez le mettre de côté et le déguster, toujours en 20 minutes minimum, un peu plus tard dans la matinée.

3/ Boire un jus de fruits frais

Doit-on vous rappeler que les jus de fruits achetés dans le commerce ne sont pas si bons pour la santé comme on le prétend souvent ? Les jus de fruits stérilisés ou pasteurisés neutralisent la vitamine C qui y est présente. Or, la vitamine C est le principal bienfait des jus fruités puisqu’elle stimule l’organisme et procure de l’énergie au corps. Ajoutons à cela que certains jus de fruits commercialisés sont inutilement enrichis en sucre…

Bref, préférez l’option « fait maison » en pressant vous-même vos fruits le matin (oranges, pamplemousses, kiwis…) ou achetez dans le commerce des jus de fruits extra frais ou 100% pur jus.

4/ Opter pour le végétal

Même si vous consommez du lait et des produits laitiers d’origine animale, mettez-vous au végétal ! Utilisez du lait d’amande, de soja, de noisette, d’épeautre (…) pour votre café au lait ou votre bol de muesli. Remplacez vos traditionnels yaourts par des alternatives végétales au soja. Pensez également aux oléagineux, aux céréales et aux graines, chers à la cuisine végétale, à ajouter dans votre porridge ou vos barres aux flocons d’avoine faites maison. D’un, vous varierez les saveurs de votre petit-déjeuner et augmenterez donc le plaisir de le consommer ; de deux, vous profiterez également des bienfaits propres au végétal (richesse en protéines, en fibres, sans lactose, sans cholestérol…).

5/ Préférer le fait maison

Le pain, la brioche ou les pains au lait du petit déjeuner que vous achetez au supermarché ? Réalisez-les vous-même à la maison ! Sans qu’ils soient trop longs ni compliqués à réaliser, vous pourrez adapter leurs recettes à votre goût en substituant/rééquilibrant les quantités de matière grasse ou de sucre à ajouter (souvent généreuses et inutiles, là aussi).

Vous manquez de temps dans la semaine ? Réalisez-les le week-end et entreposez-les au congélateur ou dans un endroit sec à l’abri de la chaleur et de l’humidité jusqu’au moment de les croquer. Côté recettes, tentez par exemple une brioche aux pépites de chocolat sans beurre, des petits pains au lait aux raisins secs allégés ou un pain complet à la farine de seigle.

6/ Miser sur le bowl cake

Le bowl cake, vous connaissez ? Il est tendance ces derniers mois ; adoptez-le pour votre petit déjeuner. Il s’agit d’un mélange de céréales, de lait, d’oeuf et d’un peu de levure cuit dans un bol au micro-ondes en quelques minutes seulement. Là aussi, il est question de varier votre premier repas de la journée en consommant des aliments que vous n’aviez pas l’habitude de manger jusqu’alors…

La recette pour un bowl cake traditionnel ? Il vous faut :

  • 40 g de flocons d’avoine,
  • 3 c. à soupe de lait au choix,
  • 1 oeuf,
  • 1 c. à café de sucre ou de miel,
  • 2 ou 3 carrés de chocolat râpés,
  • 1 c. à café de levure chimique,
  • des fruits frais nettoyés/émincés au choix.
Dans un bol allant au micro-ondes, mélangez les flocons d’avoine, l’oeuf, le lait, le sucre et la levure chimique jusqu’à obtenir une pâte homogène.
Ajoutez le chocolat râpé et remuez à nouveau.
Placez le bol au micro-ondes et faites cuire 2 à 3 minutes à pleine puissance.
À la fin de la cuisson, sortez le bol du micro-ondes et laissez-le tiédir quelques minutes.
Démoulez le bowl cake dans une assiette, décorez-le avec les fruits frais et savourez !

7/ Opter pour du pain complet

De manière générale, préférez le pain complet au pain blanc. Pourquoi ? Car le pain complet apporte plus de fibres, qui le rendent plus rassasiant et plus lentement assimilé par l’organisme, mais aussi plus de minéraux et de vitamines (contenus dans l’enveloppe du blé)… et ce, sans qu’il ne soit plus calorique que le pain blanc (pain complet et pain blanc ont le même nombre de calories à poids égal, soit environ 270 calories pour 100 g).

8/ Diversifier son petit déjeuner

Comme dit plus haut, variez les aliments que vous consommez traditionnellement au petit déjeuner. Vos tranches de baguette beurrées et tartinées de confiture de fruits ? Remplacez-les par des biscottes nature, des tranches de pain aux céréales, des tranches de brioche faite maison ou un croissant acheté chez votre boulanger, par exemple. Votre sempiternel bol de céréales au lait ? Substituez-le par un bol de muesli bio (avec du yaourt ou du fromage blanc), un bol de porridge ou de riz au lait fait maison ou encore un bowl cake, par exemple. Plus vous diversifieriez votre petit déjeuner, plus vous l’apprécierez chaque matin.

9/ Ne pas zapper mais retarder son petit déjeuner

Si vous vous réveillez et que vous n’avez pas faim, essayez quand même de petit-déjeuner. Souvent, l’appétit vient en mangeant. Sans que votre petit déjeuner ne soit copieux, consommez-y par exemple, avec votre boisson chaude, un yaourt peu sucré, une poignée de fruits secs (amandes, noix, noisettes…) et une banane. Dans les cas où vous ne pouvez vraiment rien avaler, ne zappez pas votre petit déjeuner ; préférez le consommer plus tard dans la matinée ! Vous partez bosser ? Emmenez avec vous les aliments cités ci-dessus, à l’aide d’un sac isotherme, et faites une pause dans votre travail, vers 9h30-10h, afin de prendre le temps de les consommer.

10/ Adopter le petit déjeuner salé

Vous êtes un véritable bec sucré ; un bon petit déjeuner est obligatoirement sucré selon vous ? Pas nécessairement ! Le petit déjeuner peut aussi être composé de divers ingrédients salés sans qu’il soit moins complet ni équilibré… Au contraire, tous ceux ou celles qui l’ont adopté éprouvent moins de fringale en fin de matinée (car il a l’avantage d’être plus rassasiant qu’un traditionnel petit déjeuner sucré composé de pain blanc, de beurre et de confiture de fruits rapidement assimilés par l’organisme).

N’attendez donc pas pour tester au moins une fois le petit déjeuner salé. Consommez, par exemple, une tranche de pain complet, de la purée d’oléagineux (amande, sésame, noisette…), quelques légumes crus (bâtonnets de carotte, de concombre, radis roses…), une portion de viande ou de poisson (blanc de dinde, jambon, saumon fumé…) ou un oeuf (dur, mollet, sur le plat…), un demi-avocat et un peu de légumineuses cuites (lentilles, pois chiches, haricots rouges…). Ajoutez à cela une boisson chaude et un produit laitier (yaourt, fromage…) et le tour est joué !

 

Comment entretenir des hortensias ?

Parce que c’est sans doute l’un des plus beaux arbustes à avoir dans son jardin ou sur son balcon que l’on a décidé de lui dédier un article. Avis aux amoureux de jardinage, on vous dévoile quelques astuces pour entretenir vos hortensias.

Vous êtes fan de jardinage et vous adorez prendre soin de vos plantes et arbustes tout au long de l’année ? Cet article est fait pour vous.

Si vous aimez les hortensias, il est primordial d’en prendre soin et surtout de suivre les bons gestes pour que ces arbustes colorés puissent rayonner dans votre espace extérieur et ainsi s’épanouir.

Comment bien planter des hortensias ?

Tout d’abord, l’hortensia se plante de préférence en automne afin qu’il puisse s’épanouir au printemps. Attention toutefois à ce qu’il ne souffre pas trop des fortes chaleurs. L’idéal est de planter cet arbuste où l’exposition est mi-ombre/mi-soleil. Pourquoi ? Cela vous assurera une belle floraison.

Par ailleurs, lors de la première année suivant la plantation, il est conseillé d’arroser assez abondamment cet arbuste.

Quel entretien au quotidien ?

Afin que vos hortensias soient au top de leur forme, il est recommandé de retirer au fur-et-à-mesure les fleurs fanées. Il faut aussi arroser dès que vous constatez que la terre est sèche. Cette plante a besoin de beaucoup d’eau. Enfin, il est recommandé de réaliser le paillage au pied de l’arbuste afin de maintenir l’humidité dans le sol et ainsi garder l’hortensia suffisamment nourrit en eau. Cela évite aussi le développement de mauvaises herbes

Comment tailler un hortensia ?

C’est sûrement l’étape la plus importante dans la vie de l’hortensia, mieux il sera taillé et plus il sera en bonne santé et vivra plus longtemps. Pour ne pas rater cette étape cruciale, voici quelques astuces :

  • La bonne période

Il est recommandé de tailler ses hortensias avant les gelées de l’hiver, par exemple, durant les deux dernières semaines de février et les deux premières semaines de mars.

  • Savoir où tailler

Pour couper comme il se doit cet arbuste, il est conseillé de le tailler juste au-dessus de la première paire de bourgeons en partant du haut, comme le précise Jardiner-malin.fr. Ensuite, retirez le bois mort et les quelques tiges affaiblies. Et supprimez les vieilles branches situées au niveau du pied. Enfin, aérez le centre de l’arbuste en retirant les feuilles fanées et branches dégarnies.

Quand donner de l’engrais aux hortensias ?

Pour s’assurer une belle floraison, il faut utiliser le bon engrais. L’idéal est d’utiliser de l’engrais bleuissant. Il possède de nombreux avantages comme par exemple :

  • Il favorise la perméabilité du sol à l’air et à l’eau et permet une croissance équilibrée des hortensias
  • Il protège les racines
  • Il est riche en potassium ce qui facilite la floraison abondante
  • Il est très rapidement assimilé par l’arbuste

En clair, c’est un excellent fertilisant. Concernant la fréquence, il est conseillé de placer cet engrais bleuissant dès la plantation puis plus tard de mars à juin lors de la floraison et pour s’assurer un rendu abondant.

10 astuces pour recycler un vieux jean

10 astuces pour recycler un vieux jean

Vos armoires croulent sous le poids de vos vieux jeans ? Jeans trop grand, trop petits, troués, délavés à force de passer en machine, ils s’accumulent dans vos placards.

Plutôt que de les jeter, pourquoi ne pas tenter de leur redonner une seconde vie en optant pour le recyclage ? Voilà une manière vertueuse et écolo de créer de nouvelles choses à partir de l’ancien, sans passer par la case poubelle.

Alors, des ciseaux, un peu de couture, un brin de créativité, top 10 des astuces pour recycler vos vieux jeans ! Adeptes du do it yourself, à vous de jouer.

1- Des sets de table

Plutôt que d’acheter des sets de table qui finiront par être usés, prenez votre vieux denim et découpez-le en prenant soin de bien conserver la poche !

Et voilà des sets de table country, originaux avec une pochette pour mettre des bonbons, les couverts avec le nom de vos invités sur votre table de salon de jardin. Ambiance country garantie.

2- Un organiseur

Vous en avez marre de toujours perdre vos crayons ? Vous en avez assez que votre enfant étale ses feutres et crayons de couleur partout dans votre salon ? Misez sur l’organiseur à suspendre au mur !

Pratique et ludique pour ranger les affaires sans le moindre encombrement. Vous pouvez ainsi découper les poches de vos vieux jeans, les coudre ensemble sur un morceau de tissu, et il ne vous reste plus qu’à trouver l’endroit idéal dans votre maison.

3- Des bavoirs

Vous connaissez des femmes enceintes dans votre entourage ? Pensez à un cadeau atypique et qui sert toujours ! Des bavoirs ! Et si en plus, vous décidez de les réaliser vous-même, alors c’est encore mieux.

Piochez du côté de vos vieux jeans ! Vous trouverez des patrons à télécharger en regardant sur internet. Vous pourrez ensuite effectuer des petites broderies fantaisie suivant votre inspiration. Grâce à vous, bébé sera à la pointe de la mode !

4- Du furoshiki

Cette technique de pliage japonaise vous sauvera la mise si vous ne savez pas quoi faire de vos vieux jeans. Il suffit juste de maîtriser quelques nœuds pour transformer vos vieux jeans en sacs d’emballage pour aller faire votre marché, ou faire un étui pour vos bouteilles lorsque vous êtes invité !

5- Un tablier pour enfant

La toile de jeans assez souple se révèle parfaite pour créer des tabliers pour vos enfants, lorsqu’ils font de la peinture ou lorsqu’ils veulent cuisiner.

De plus, ces tabliers sont faciles à laver et votre enfant disposera de poches pour ranger ses petites affaires. Reste à les personnaliser en brodant.

6- Un short

Votre vieux jean que vous adorez tant a rendu l’âme ? Il est troué et vous ne pouvez plus le porter ? Alors transformez-le en short pour aller à la plage !

C’est l’une des manières les plus simples de recycler votre jean surtout si vous n’avez pas l’âme d’une couturière. Une paire de ciseaux et le tour est joué.

7- Un sac à main

A vous le sac à main unique et atypique ! Avec votre vieux jean, vous pouvez fabriquer des pièces rares en y ajoutant des petits détails. Les poches sont bien pratiques pour ranger rouge à lèvres, portable, clés de voiture. Et vous êtes sûre que vos collègues n’auront pas le même, en plus du plaisir de l’avoir réalisé vous-même.

8- Un agenda stylé

Vous trouvez les agendas un peu ternes ? Mettez de la gaieté en personnalisant le vôtre avec un vieux jean. Il suffit d’un peu de tissu pour couvrir votre agenda et de coller le tout avec un adhésif.

Pensez à garder les poches sur le devant. Et voilà un agenda bien organisé car pour écrire, vous aurez toujours des stylos à disposition.

9- Des vêtements pour votre chien

Plutôt que d’acheter des manteaux, des couvertures un peu onéreux pour votre chien, vous pouvez recycler votre jean pour couvrir votre caniche lorsque vous le sortez.

Vous pouvez imiter un modèle de vêtement ou le créer pour que votre animal soit tendance jusqu’au bout de la queue et des pattes.

10- Un étui pour votre portable

Vous en avez marre de ne jamais retrouver votre téléphone au fond de votre sac ? Plutôt que d’acheter des housses dans des magasins spécialisés, confectionnez votre propre étui à la taille de votre portable. Vous pouvez ensuite ajouter des boutons, des fermetures, des éléments décoratifs suivant vos envies.

 

Nos astuces beauté pour avoir un teint « glowy »

Nos astuces beauté pour avoir un teint "glowy"

Quand l’hiver touche à sa fin, revient l’envie de prendre soin de sa peau et de l’illuminer en prévision des beaux jours. Pour cela, le teint glowy redonne un coup de fouet à votre visage tout en conservant son naturel. Du choix des produits à leur application, X astuces pour avoir un teint glowy en quelques gestes, avec un budget maîtrisé. En bonus : comment avoir un teint glowy au naturel.

 

Qu’est-ce qu’un teint « glowy » ?

Le teint glowy, ou teint « éclatant », est une technique de maquillage qui donne un coup d’éclat au visage, tout en évitant le côté brillant ou luisant. Le visage est illuminé par des touches de lumières, conférées par des produits de beauté tels que la base de teint, l’illuminateur et le blush, pour un résultat naturel et lumineux.

Quels produits choisir pour avoir un teint glowy ?

Pour avoir un teint glowy rapide et longue tenue, vous devez avoir dans votre trousse à maquillage quelques produits de base : une BB crème, un illuminateur de teint et un blush.

Une BB crème pour hydrater et matifier

La BB crème (ou Blemish Balm) soit « baume anti-imperfection », doit faire partie de votre routine pour un teint glowy. Elle remplace votre crème de jour, votre primer et votre base de teint, grâce à ses propriétés hydratantes, matifiantes, anti-UV, anti-rides et anti-imperfections. En plus d’être une base parfaite pour un teint glowy, elle fixe votre maquillage pour toute la journée.

Le grand avantage de la BB crème est qu’elle convient à tous les types de peau : peau sèche, peau normale ou peau grasse, quelle que soit votre couleur de peau. D’ailleurs, n’ayez pas peur de sa couleur foncée avant utilisation, car elle se fond à votre teint au moment de l’application.

La BB crème s’applique parfaitement au doigts, mais vous pouvez aussi l’appliquer à l’aide d’un pinceau ou d’une éponge pour un rendu uniforme.

Astuce : avant d’appliquer la BB crème, pensez à nettoyer votre visage avec votre produit habituel (exemple : une eau micellaire) pour enlever tous les résidus de maquillage et nettoyer votre peau en profondeur.

L’illuminateur de teint : indispensable pour un teint glowy

L’illuminateur de teint, l’enlumineur de teint ou encore l’highlighter, est un produit de beauté composé de pigments réflecteurs de lumière, qui apporte de l’éclat au visage. Contrairement à ce que son nom peut laisser penser, l’illuminateur n’apporte pas de brillance au visage, mais simplement un effet lumière, tel un projecteur.

En poudre, en mousse, en crème ou encore sous forme liquide, l’illuminateur de teint s’applique légèrement et par petites touches sur les zones d’ombres du visage :

  • Milieu du front
  • Arête du nez
  • Os des pommettes
  • Arcades sourcilières

Il peut s’appliquer au doigts, mais il est plus simple de l’appliquer avec un pinceau.

Astuce : pour mettre vos lèvres en valeur, appliquez un peu d’illuminateur sur l’arc de Cupidon avant de mettre votre rouge à lèvres.

Le blush pour un teint frais et éclatant

Le blush, ou fard à joues, est votre allié fraîcheur. Il apporte de l’éclat à votre visage et contribue à obtenir un teint glowy. Pour choisir votre blush, quelques conseils :

  • Vous avez la peau claire : blush rosé ou abricot
  • Vous avez la peau mate : blush orangé
  • Vous avez la peau noire : blush cuivré

Vous partez en soirée ? N’hésitez pas à utiliser un blush plus irisé (avec des nacres) pour réveiller votre teint.

Pour définir la zone où appliquer votre blush, souriez devant le miroir puis appliquez-le sur l’os des pommettes. Pour un meilleur résultat lors de l’application, utilisez un pinceau.

Astuce : Emportez votre blush partout avec vous, pour redonner du peps à votre teint glowy au cours de la journée.

 

Bonus : comment avoir un teint glowy naturellement ?

Vous aimez vous pouponner mais sans passer des heures dans votre salle de bain ? Voici quelques astuces pour avoir un teint glowy au naturel :

Nettoyez votre peau :

On se démaquille tous les soirs sans exceptions, pour nettoyer la peau du maquillage du jour, des impuretés et de la pollution qui agresse notre peau. Même si vous ne vous maquillez pas ou très peu, cette étape est indispensable pour éviter d’avoir le teint terne.

Hydratez votre peau :

La première chose à faire si vous voulez hydrater votre peau, c’est de boire de l’eau ! Buvez au moins 1 litre à 1,5 litre d’eau par jour, et vous verrez la différence : une peau souple, hydratée et douce.

Pour compléter votre consommation d’eau, vous pouvez utiliser des crèmes hydratantes, à base d’huile de karité, d’amande ou d’aloe vera.

Détoxifiez votre peau :

Chaque semaine, réalisez un masque visage pour détoxifier votre peau. Choisissez des produits naturels comme l’argile (que l’on peut trouver en tube), à appliquer pendant 15 minutes en évitant le contour des yeux.

Mangez sainement :

Ce n’est plus un secret ! De bonnes habitudes alimentaires contribuent à avoir une peau saine et belle. Fruits, légumes, huiles végétales variées et fruits à coques sont vos alliés pour un teint glowy naturel, tout au long de l’année.