Archive | 20 avril 2020

Salade de quinoa santé au tofu, amandes et brocolis

INGRÉDIENTS

  • NB DE PERSONNES : 4
  • 200 g de quinoa sec ou précuit
  • 1 bloc de tofu ferme
  • 1 brocoli
  • 3 c. à soupe d’huile d’olive
  • 2 c. à soupe de maïzena
  • 1 c. à soupe d’amandes effilées
  • 1 c. à soupe de sauce tamari ou soja
  • 1 petite gousse d’ail
  • 1 c. à soupe d’huile d’olive
  • 1 c. à soupe de gingembre râpé
  • 1 c. à soupe de miel
  • ½ citron
  • Sel & poivre

PRÉPARATION

  • PRÉPARATION : 15 MIN
  • CUISSON : 20 MIN
    1. Coupez le tofu en dés. Pelez et hachez l’ail.
    2. Dans un grand plat, mélangez le miel, le gingembre, l’ail haché, le tamari, l’huile, le jus et le zeste du citron. Placez-y les dés de tofu, couvrez et laissez mariner 4 h au frais.
    3. Faites cuire le quinoa selon les instructions du paquet.
    1. Détachez les fleurettes de brocoli et faites-les cuire 10 minutes à la vapeur.
    2. Égouttez le tofu et enrobez légèrement les dés de maïzena. Faites-les dorer dans une poêle antiadhésive avec un fond de marinade.
    3. Dans un saladier, mélangez les fleurettes de brocoli, le quinoa égoutté, le tofu et la marinade.
  1. Remuez bien puis parsemez d’amandes effilées et savourez !

5 bienfaits insoupçonnés des betteraves

Vous n’avez pas l’habitude de manger des betteraves ? Sachez que cet aliment dispose de nombreux bienfaits. On vous laisse découvrir !

La betterave est un légume trop souvent oublié, et pour cause, il dispose de nombreux bénéfices pour notre santé. Un véritable allié pour une vie plus saine. Décryptage d’un légume à intégrer d’urgence dans sa routine alimentaire.

Ce légume-racine est une bombe en vitamines et en fibres. Il est parfait pour faire le plein de magnésium, de minéraux, de calcium et de potassium.

Elle préserve le coeur

Pour anticiper d’éventuelles maladies cardiovasculaires, la betterave est idéale. Grâce à sa forte concentration de potassium et d’antioxydant, elle aide à baisser la pression artérielle et réduit le cholestérol. Les problèmes de coeur sont donc bien anticipés et surtout, évités.

Elle limite les maladies inflammatoires

S’il y a bien un ingrédient qui est riche en antioxydant, c’est la betterave. C’est donc un parfait allié pour éviter de développer des maladies inflammatoires chroniques comme l’obésité ou la maladie de Crohn par exemple. L’idéal est donc d’en consommer quelque soit sa forme au moins une fois par semaine.

Elle prévient le cancer

La bétanine est l’ennemie du cancer puisque cette substance aide à détruire les cellules cancéreuses. Bonne nouvelle, la betterave en contient ! N’hésitez donc pas à l’intégrer régulièrement dans votre routine alimentaire.

Elle nettoie le foie

Après quelques petits excès de sucre, de gras ou d’alcool, la betterave est la solution. Elle contient de la bétaïne, un composant aux propriétés antioxydantes qui va protéger le foie. Dans vos jus, ajoutez de la betterave crue. Vous vous sentirez mieux.

Elle prend soin de vos yeux

On y pense pas assez, mais il est important de prendre soin de ses yeux. Et pour cela, la betterave reste votre meilleur allié ou plus précisément ses feuilles. Elles contiennent des caroténoïdes, de puissants antioxydants qui aident à filtrer la lumière bleue et donc, limite fortement les problèmes de cataracte ou de rétine. Consommez ces feuilles en jus, en salade ou comme vous le feriez avec des épinards.

Comment consommer et cuisiner la betterave ?

Si la betterave a tout bon sur le papier, son goût est loin de faire l’unanimité. Pourtant, il existe de nombreuses façons de la cuisiner ! En jus, en smoothie, en crudités, en soupe et gaspachos, cuite ou crue, la betterave se décline sous toutes les formes, même en pâtisserie. Voici quelques idées pour la déguster et en tirer tous les bienfaits :

  • Un jus betterave grenade pomme
  • Un coleslaw chou rouge, carotte, betterave
  • Un houmous de betterave au chèvre
  • Des betteraves au miel rôties au four
  • Des betteraves râpées au cumin
  • Un velvet cake à la betterave

Les bienfaits de l’aloe vera

Les bienfaits de l'aloe vera

Un grand nombre de produits cosmétiques ou dermatologiques contiennent de l’aloe vera, cette plante dite « succulente » aux mille vertus, qui pousse dans de nombreuses régions chaudes du monde. Vous-même en êtes peut-être utilisatrice, et sans doute satisfaite, mais savez-vous exactement quels sont tous les bienfaits de l’aloe vera ?

Outre son utilisation ornementale (il s’agit d’une plante extérieure très esthétique, qui embellit les jardins des endroits chauds, dans le Sud en France notamment), l’aloe vera est surtout cultivé traditionnellement pour ses vertus médicinales.

En effet, son gel (formé de la pulpe et du jus) a des vertus cicatrisantes et anti-inflammatoires reconnues. Posé sur la plaie, il semble en effet d’une part réduire les inflammations, mais en plus favoriser et accélérer la cicatrisation. De même, l’aloe vera sert à apaiser les brûlures (plutôt légères) en calmant la douleur, mais aussi en aidant à cicatriser.

Par ailleurs, l’aloe vera est aussi utilisé pour ses vertus laxatives, et ainsi pour soigner la constipation. C’est alors l’aloïne (un composant par ailleurs potentiellement toxique s’il est ingéré en trop grande quantité) qui agit sur le système digestif et facilite le transit.

De surcroît, la célèbre plante améliore la fluidité du sang, apaise les ulcères ainsi que les crampes d’estomac. Et cerise sur le gâteau, elle aide à éliminer les toxines !

Au-delà de ses bienfaits santé, l’aloe vera est réputée pour embellir la peau, en plus de la soigner. C’est d’ailleurs peut-être pour cela qu’on en entend si souvent parler ! En effet, la plante hydrate la peau efficacement et facilite la régénération cellulaire. Stimulant la production de collagène, l’aloe vera est ainsi utilisé pour lutter contre le vieillissement de la peau. Une plante qui a décidément tout bon !

Enfin, même si elle fait partie des plantes succulentes, l’aloe vera ne se mange pas pour autant ! Enfin, plus exactement,  sa pulpe, riche en vitamines, est certes comestible et peut être utilisée en faibles quantités dans des desserts ou des boissons. Mais ce n’est pas pour cela que l’aloe vera est le plus utilisé !

On retrouve l’aloe sous différentes formes : en crème, à utiliser en application locale, en gel, forme la plus pratique pour l’application mais également pour l’ingestion, ou en suc (latex) comme laxatif. Vous pouvez également le trouver en jus, en ampoules ou en gélules, notamment dans les pharmacies, les parapharmacies ou les magasins bio.

L’huile de ricin pour les cheveux : ses multiples bienfaits

L’huile de ricin pour les cheveux : ses multiples bienfaits

Cheveux ternes, cassants, fragilisés… Vous ne savez plus quoi faire pour soigner vos cheveux. Avez-vous essayé l’huile de ricin ? Grâce à cette huile aux 1000 vertus, vos cheveux rivaliseront avec la crinière de Beyoncé, et éblouiront votre copain de leur éclat. Exagéré ?  un rituel de soin à appliquer sur vos cheveux pour leur redonner brillance et vigueur.

Qu’est-ce que l’huile de ricin ?

L’huile de ricin, ou « castor oil », n’est pas de l’huile de castor, contrairement à ce que pourrait laisser penser sa traduction. Il s’agit en réalité d’une huile obtenue à partir du ricin commun, un arbrisseau que l’on retrouve dans les régions tropicales (Afrique, Australie, Brésil, Océanie).

Utilisée principalement dans les produits de beauté, sa réputation pour faire accélérer la pousse des cheveux, des poils et des ongles n’est plus à faire.

Pourquoi l’huile de ricin est si efficace ? Les acides gras qu’elle contient nourrissent et hydratent les cheveux en profondeur pour un rendu souple et brillant, tandis que la vitamine E stimule la croissance des cheveux tout en les rendant plus forts.

Le ricin est également connu pour ses propriétés toxiques, mais l’huile de ricin est travaillée à froid, donc dénuée de toxicité.

L’application de l’huile de ricin sur les cheveux

Avant de passer à l’application de l’huile de ricin pour vos cheveux, vous devez vous munir d’une huile de ricin bio obtenue par pression à froid, afin d’éviter les produits nocifs pour la peau, ajoutés dans les produits raffinés. Pour un soin rituel de vos cheveux à l’huile de ricin (plus de brillance, moins de pellicules, fortification de vos cheveux), voici les étapes à suivre :

  1. Appliquez l’huile de ricin sur cheveux secs avant votre shampoing habituel, de façon à ce que vos cheveux soient bien humidifiés.
  2. Massez votre cuir chevelu et lissez vos cheveux en partant de la racine jusqu’à la pointe pour faire pénétrer l’huile de ricin dans vos cheveux.
  3. Laissez agir 30 minutes à 1 heure en enroulant vos cheveux dans une serviette.
  4. Lavez-vous les cheveux deux fois après la pose avec votre shampoing habituel pour retirer l’aspect gras de l’huile.

À renouveler 1 fois par semaine si besoin.

Vos questions concernant l’application de l’huile de ricin :

Peut-elle être appliquée pure ? Oui mais il vaut mieux l’associer à une autre huile (type amande douce), afin de faciliter sa pose.

En combien de temps poussent les cheveux avec l’huile de ricin ? En moyenne, nos cheveux poussent à raison d’1 cm par mois. Avec l’huile de ricin, il est possible d’accélérer la pousse des cheveux de 0,5 cm à 1 cm, soit 1,5 cm à 2 cm de pousse de cheveux par mois.

Pour quel type de cheveux peut-on utiliser l’huile de ricin ? L’huile de ricin convient à tous les types de cheveux : raides, crépus, frisés, gras ou secs… l’huile de ricin est votre alliée !

Les différents effets de l’huile de ricin sur les cheveux

L’huile de ricin est particulièrement utilisée pour le soin des cheveux. En effet, ses propriétés possèdent de nombreux atouts :

  • Favorise la croissance

Pour que vos cheveux poussent plus vite, appliquez quotidiennement et pendant 3 semaines l’huile de ricin sur vos cheveux, sous forme de masque ou pure directement sur votre cuir chevelu, mélangé à une autre huile (par exemple de l’huile végétale de coco pour stimuler la pousse du cheveu).

  • Lutte contre la perte de cheveux

Vous perdez beaucoup vos cheveux à cause du stress, d’une coloration ou d’un changement de shampoing ? L’huile de ricin peut être un puissant allié. En application pure 3 fois par semaine, vous constaterez la fortification de vos cheveux et une perte de cheveux moins importante.

  • Apporte de la brillance

La pollution peut rendre les cheveux ternes. Pour leur redonner leur éclat, appliquez l’huile de ricin 1 fois par semaine sur vos cheveux. Tout en renforçant vos cheveux, l’huile de ricin leur apportera de la brillance quel que soit leur type : crépus, raides, bouclés ou ondulés.

  • Augmente le volume des cheveux

Pour augmenter le volume de vos cheveux, les masques à l’huile de ricin sont généralement conseillés. En appliquant un masque à l’huile de ricin 1 fois par semaine, l’huile va pénétrer à l’intérieur du cheveu pour le fortifier et augmenter sa densité. Le résultat ? Votre volume de cheveux va s’amplifier, jusqu’à atteindre 20 % de sa masse totale. (Conseil : mélangez l’huile de ricin avec une autre huile pour faciliter son application).

Les ingrédients de base à avoir pour faire ses cosmétiques maison

Les ingrédients de base à avoir pour faire ses cosmétiques maison

Vous avez envie de fabriquer vos propres cosmétiques ? Découvrez les ingrédients de base à avoir pour vous lancer dans les meilleures conditions.

Le parfait kit du débutant

Pour vous lancer dans les cosmétiques maison, il vous faudra les ingrédients suivants :

Un beurre mou : le beurre de karité est un excellent basique qui convient à la majorité des gens, mais l’avocat et la mangue sont de bonnes alternatives.

Un beurre dur : si vous hésitez parmi les multiples possibilités, optez pour un beurre de cacao.

Des huiles végétales adaptées à vos besoins : l’huile de karité convient bien aux peaux sèches, l’huile de jojoba est parfaite pour les peaux grasses et l’huile d’amande douce fait des merveilles sur les peaux normales. Il en existe un très grand nombre, n’hésitez pas à en essayer plusieurs pour trouver celles qui vous conviennent le mieux.

Un hydrolat : là encore, il y a une multitude de possibilités ! On peut citer les hydrolats de géranium et de lavande qui conviennent à tous les types de peau, l’hydrolat de romarin qui est indiqué pour les peaux mixtes ou grasses et l’hydrolat de rose qui est conseillé pour les peaux sèches.

Une ou deux huiles essentielles : attention avec ces ingrédients, car les huiles essentielles sont très fortes et peuvent se révéler nocives lorsqu’elles sont mal utilisées ou inadaptées à vos besoins. Regardez toujours les propriétés des huiles essentielles ainsi que les recommandations d’usages avant d’en acheter une et de l’utiliser.

Retrouvez toutes nos recettes Beauté.

Du gel d’Aloe Vera

Un émulsifiant : cet ingrédient est indispensable pour réaliser des crèmes et gels. Si vous hésitez, misez sur une cire émulsifiante, elle est facile à utiliser et de bonne qualité.

Un conservateur pour garder vos produits plus longtemps. L’extrait de pépin de pamplemousse est un bon basique qui convient pour la plupart des préparations.

Un antioxydant, comme la vitamine E : cet ingrédient évite que les préparations s’oxydent.

Avec le temps et l’expérience, vous pourrez compléter votre kit d’ingrédients pour des cosmétiques maison. Vous serez étonnée de constater le nombre d’ingrédients disponibles sur le marché.

Choisir de bons produits

Misez sur des ingrédients bio, les plus naturels possible. Même s’ils coûtent plus cher à l’achat, ils sont de qualité supérieure et garantissent de meilleurs résultats. Pensez toujours à vérifier leur composition, leur origine et bien sûr, l’usage pour lequel ils sont recommandés. Si fabriquer ses propres cosmétiques est amusant et à la portée de tous, cela ne signifie pas que c’est sans risque, vous devez donc vous montrer vigilante !

Vous connaissez à présent les ingrédients de base à avoir pour faire des cosmétiques maison. À vous de jouer !

5 solutions pour se passer du fond de teint

5 solutions pour se passer du fond de teint

Le fond de teint peut être une vraie corvée pour celui qui en met : il faut y passer du temps pour que le rendu soit naturel, choisir le bon fond de teint pour ne pas flinguer sa peau… et en même temps on aimerait bien la laisser respirer de temps en temps.

Mais c’est un cercle vicieux, car plus notre peau est dans un sale état, plus on a envie de la camoufler. Vous le savez peut-être, le fond de teint contribue lui aussi fortement à la dégradation de votre peau. S’en passer peut justement être la solution pour ne plus complexer. Plus facile à dire qu’à faire, mais on vous livre tout de même 5 solutions et astuces pour ne plus avoir à mettre du fond de teint tous les jours. C’est parti !

  1. Avoir une bonne routine de soin

Matin et soir, votre peau a besoin de soins adaptés. Que la peau soit sèche, grasse, mixte, ou même en parfaite santé, elle a besoin d’une routine. Le soir, elle se fait en deux étapes : démaquillage en profondeur (là on peut y passer du temps) PUIS nettoyage avec un produit qui convient à la peau.

Le démaquillage vient ôter le maquillage, par définition, mais aussi les impuretés, la pollution. Le soin nettoyant va quant à lui… nettoyer, vous l’aurez deviné. C’est important de différencier ces deux étapes. Et surtout, on n’oublie pas d’hydrater, matin et soir, même si la peau est grasse. Le soir, on peut même forcer un peu plus car pendant la nuit, les soins pénètrent beaucoup mieux qu’en journée. Le matin la peau est lumineuse et pulpée…. Même pas besoin de fond de teint !

Une fois par semaine, on se fait un masque à l’argile ou un gommage pour se débarrasser des peaux mortes qui ternissent le teint.

Il est évident que bien choisir ses produits est primordial. Certes, ça peut coûter un peu cher, mais vous préférez avoir une jolie peau ou un nouveau sac à main ?

  1. Masser son visage

On le sait, le massage est idéal pour booster la circulation, se sentir détendu et reposé. Alors pourquoi pas sur le visage ? Le massage est bon pour prévenir les petites tâches, les cernes, en bref, maintenir la jeunesse de la peau. On recommande de bien masser du bas vers le haut, en petits mouvements circulaires et doux, avec votre crème hydratante par exemple !

  1. Avoir une bonne hygiène de vie

Manger sainement, dormir assez, ne pas faire d’apéros tous les soirs de la semaine, réduire la cigarette… Oui, cela peut réellement contribuer à rendre votre peau plus belle. Vous avez peut-être autour de vous des gens qui ont un rythme de vie infernal et qui pourtant ont une belle peau : ils sont très chanceux, mais la chance n’arrive pas à tout le monde. Essayer d’avoir une mode de vie plus sain, c’est aussi faire du bien à sa peau qui cesse de nous le faire payer avec un teint morne et des petits boutons impertinents.

  1. Flouter ses pores

Parfois, malgré une bonne hygiène, une bonne routine et un bon massage, quelques pores récalcitrants souhaitent rester dilatés. Sachez qu’il existe des flouteurs de pores (ou blurs). Ce sont des cosmétiques qui apportent une correction optique sur les fameux pores dilatés. Les flouteurs resserrent et fond briller pour un effet glowy qui reste naturel.  N’était-ce pas ce que nous attendions tous ?

  1. Opter pour une BB crème

La BB crème est un produit entre le soin et le cosmétique, puisque non seulement elle apporte hydratation mais en plus elle unifie le teint. Elle est légèrement teintée pour offrir un confort, sans être aussi lourd qu’un fond de teint. Il existe également des crèmes hydratantes teintées qui sont donc 2 en 1, idéales pour les personnes qui veulent une transition avant de dire définitivement stop au fond de teint.

Je n’aime pas les fruits, par quoi les remplacer ?

Je n'aime pas les fruits, par quoi les remplacer ?

Les fruits sont des aliments sains, riches en fibres, en vitamines et en minéraux. Bien que les fruits soient sucrés, ils n’ont pas la faveur de toutes les papilles. Pourtant ce groupe d’aliments est essentiel ! Comment profiter des bienfaits des fruits même si nous ne les aimons pas ? Par quoi les remplacer ? Voici nos astuces !

Miser sur les légumes

Les fruits sont riches en fibres qui ont pour rôle d’assurer le bon fonctionnement du système digestif. Ils sont également remplis de vitamines et de minéraux qui assurent le bon fonctionnement de l’organisme. Heureusement, ces trois éléments sont aussi rassemblés dans les légumes. C’est pourquoi, les personnes qui n’aiment pas les fruits doivent augmenter leur apport quotidien en légumes afin d’avoir suffisamment de nutriments. Par exemple, les agrumes préconisés pour leur richesse en vitamine C peuvent être remplacés par les poivrons et les choux. La fraicheur apportée par une salade de fruits peut être retrouvée dans une salade de concombre et de tomates. Enfin, les acides gras essentiels à l’organisme et au cerveau se retrouvent aussi bien dans la banane que dans l’avocat !

Opter pour les fruits secs

Les fruits secs (fruits séchés et noix) peuvent remplacer les fruits frais. Ces aliments se consomment le matin ou en guise d’encas. Ils sont riches en nutriments, en fibres et en oligo-éléments. Boudés car considérés comme trop caloriques, les fruits secs sont bénéfiques et surtout, ils ne contiennent pas de cholestérol. Il est recommandé de consommer 100g de fruits secs chaque jour mais si vous ne mangez pas de fruits frais, vous pouvez doubler la dose. Que choisir ? Profitez des noix, des noisettes, des amandes, des noix du Brésil, des bananes séchées, des abricots séchés, etc.

Intégrer les fruits autrement

Même si l’on n’aime pas les fruits, il est possible de les intégrer par petites quantités à ses repas. Par exemple, lorsque vous faites des jus de légumes ou des soupes froides, vous pouvez intégrer quelques fruits. Leur goût sera estompé par les légumes et le mélange sera des plus harmonieux.

Apprendre à apprécier les fruits

Ne pas aimer les fruits n’est pas si rare. On peut ne pas en apprécier la texture ou le goût. Il est cependant possible d’apprendre à les aimer. Il faut commencer par réintroduire des fruits doux comme la pomme ou la banane. On peut aussi jouer sur les textures et tenter de consommer les fruits en jus, en compote ou en confiture. Les fruits peuvent être intégrés à un plat salé pour lui donner une touche d’exotisme. Ils peuvent aussi s’inviter en toutes petites quantités dans un gâteau ou dans un yaourt. Pour apprendre à apprécier les fruits, vous pouvez les associer à quelque chose que vous adorez. Pourquoi ne pas marier la fraise, la banane et le chocolat noir, la framboise et le chocolat blanc ou encore la pomme et la poire avec le caramel au beurre salé.

Barres de céréales brûle-graisses maison

Barres de céréales brûle-graisses maison

INGRÉDIENTS

  • NB DE PERSONNES : 8
  • 20 cl de jus d’orange
  • 10 cl de jus de poires non en boîte
  • 2 grosses cuillères à soupe de compote de pomme non sucrée
  • 2 blancs d’œufs
  • 250 g de flocons d’avoine
  • 75 g de graines de lin
  • 150 g d’amandes hachées grossièrement
  • 100 g de raisins secs

PRÉPARATION

  • PRÉPARATION : 10 MIN
  • CUISSON : 45 MIN
    1. Préchauffez le four à 180°C.
    2. Dans un saladier, mélangez avec une cuillère en bois les flocons d’avoine, les amandes et les graines de lin.
    3. Ajoutez le jus d’orange, la compote, le jus de poires, et les blancs d’œufs. Mélangez jusqu’à bien enrober les céréales.
    1. Versez le mélange dans un moule à gâteau en silicone carré ou rectangulaire, et tassez sur une épaisseur de 2 cm environ.
    2. Enfournez pour tente minutes.
    3. A la fin des trente minutes, sortez le moule et découpez les barres sans les sortir. Replacez ensuite au four pour 15 minutes.
  1. Laissez refroidir avant de détacher les barres. Elles se conservent à température ambiante dans une boîte hermétique plusieurs jours…. Contentez-vous d’une !

5 boissons brûle-graisse à boire le soir pour nettoyer son foie

Découvrez comment chouchouter votre foie pour vous sentir bien dans votre corps.

Son corps, il faut en prendre soin. Et parfois, cela passe pas quelques petits rituels bien-être pour se faire du bien à l’intérieur. On fait le point sur 5 boissons bienfaisantes à siroter le soir avant de dormir.

Pourquoi prendre soin de son foie ?

Le foie est très important puisque c’est cet organe qui va filtrer les toxines et redistribuer les nutriments nécessaires au bon fonctionnement du corps, et notamment favoriser une bonne digestion.

Toutefois, lorsque l’on mange gras et sucré, le foie a du mal à fonctionner correctement puisqu’il est encrassé. Rien de mieux que quelques solutions naturelles pour lui donner un coup de fouet et le faire fonctionner comme neuf !

5 boissons qui lui font du bien

Un thé au gingembre et au citron : le gingembre et le citron infusés dans de l’eau tiède vont faire du bien au foie. En effet, ils vont favoriser la production de la bile et régénérer cet organe malmené.

Un jus de betterave : ce légume va aider à nettoyer le foie en profondeur en éliminant les toxines grâce aux flavonoïdes qu’elle contient.

Le thé vert : le thé vert n’a plus à prouver ses bienfaits. Mais concernant le foie, il va déployer tous les antioxydants qu’il contient et évacuer les toxines.

Une boisson chaude au curcuma : en infusion à froid, à chaud ou dans du lait, le curcuma est le meilleur ami du foie. Il va lui aussi favoriser la production de bile et désencombrer les conduits hépatiques.

Une infusion à la menthe poivrée : fraîche ou sèche, infusée en thé glacé ou chaud, la menthe poivrée va favoriser la digestion et aider le foie à bien éliminer les toxines.

Si votre foie se porte bien, vous pourrez digérer sans problème et bien éliminer les petits excès, ce qui se ressentira sur votre silhouette !

Bien entendu, ça ne marche pas si on mange une raclette juste avant !

5 bonnes raisons de dormir dans le noir complet

5 bonnes raisons de dormir dans le noir complet

Vous êtes plutôt team volets fermés, store baissé, rideaux tirés ? Vous avez bien raison, puisque la science a prouvé à maintes reprises que dormir dans le noir le plus complet favorisait une bonne santé, et prévenait même de certains cancers. Voici 5 bonnes raisons de ne plus laisser la lumière s’échapper !

Ça prévient de certaines maladies

Lorsque l’on dort dans le noir complet, on produit une hormone du sommeil, appelée aussi mélatonine, qui est générée à la tombée de la nuit. Mais la moindre lumière artificielle bloque sa production, et c’est bien dommage : cette hormone a un rôle protecteur contre certains cancers .

Ça peut empêcher la dépression

Le sommeil joue un rôle important contre la dépression. Hors, comme expliqué plus tôt, la lumière artificielle perturbe la production de certaines hormones importantes pour l’équilibre mental. L’électricité, qui a amené la lumière artificielle, a troublé nos rythmes biologiques et le cycle circadien (faire la différence entre le jour et la nuit). Et cela favoriserait la dépression.

C’est bénéfique pour le traitement du cancer du sein

L’obscurité totale aurait pour effet sur les patientes atteintes de cancer du sein de mieux réagir au tamoxifène, une molécule couramment utilisée dans le traitement de ce cancer, et qui agit contre les cellules malades. La luminosité, même infime, annihilerait tout le processus.

Ça protège la vue

Il existerait un lien entre le fait de ne jamais réellement connaitre d’obscurité totale quand on dort et les problèmes de vue. Cela paraît logique, la nuit, on cherche aussi à faire reposer nos yeux qui sont sans cesse stimulés !

Ça limite l’obésité

On comprend bien que dormir avec de la lumière (télé, ordinateur, petite lampe de chevet)… perturbait le rythme du sommeil, la production de certaines hormones… et cela a une incidence certaine sur le poids !