Archive | janvier 2015

BONNE NUIT A VOUS TOUS

a419a2cf

Publicités

Que faire en Bourgogne ce week-end

 

 

 

 

 

 

 

Samedi 31 et Dimanche 1er février 2015

SITE-we-love-bourgogne-week-end-60 (5)

Samedi 31 au Château de Sainte-Sabine (21)

S’évader en Ecosse le temps d’une soirée
en participant à la Soirée « Whiskies Michel Couvreur »
Plus d’infos ici 

expo photo à Sens en Bourgogne

Tout le week-end à Sens (89)

Admirer l’expo
« 365 photos de la cathédrale de Sens »
à la médiathèque.
Entrée libre


cours de cuisine en bourgogne à chalon sur saône

Samedi 31 janvier à Chalon-sur-Saône (71)

Jouer au chocolatier
lors d’un cours spécial gourmands
et repartir avec un ballotin.
03.85.48.37.97

Bourse aux livres à Nevers en Bourgogne

Dimanche 1er à Nevers (58)

Chiner vinyles et mangas
lors du Salon du Disque,
de la BD et du DVD.
Parc Des Expositions de Nevers
2€ / Gratuit – de 18 ans


visite du château de Châteauneuf en Auxois en Bourgogne

Dimanche 1er à Châteauneuf-en-Auxois (21)

Découvrir le Château lors d’une visite gratuite,
en profiter pour admirer l’un des plus beaux villages de France.
10h-12h30, 14h-17h40
Plus d’infos ici 

Destruction de Pompéi.( très impressionnant!!)

Excellente animation vidéo montrant la destruction de la ville historique de Pompéi après l’éruption du Vésuve en 79 après JC.*

Animation créée pour le Musée de Melbourne pour permettre aux visiteurs de ressentir le même drame et la terreur des habitants de la ville en 79 après JC,*

 *témoins de la série d’éruptions qui a anéanti Pompéi en 48 heures…!

ATT002521134

https://www.youtube.com/embed/dY_3ggKg0Bc

31 JANVIER 2015 : LES SALONS DU MARIAGE

Cérémonie civile et/ou religieuse ….se dire « oui », ça se prépare!

Dans cette optique, les 31 janvier et 1er février, la capitale accueille le Salon du mariage (www.lesitedumariage.com), tout comme un certain nombre d’autres villes: Arras, Dinan, Montbéliard, Rouen, Lorient….L’amour à l’unisson.

L’Emprise : Le film « bouleverse » son auteur et fait décoller les ventes du livre

Il n’y a pas que les audiences de la télévision française qui ont explosé grâce à l’adaptation télévisée de l’histoire vraie d’Alexandra Lange : les ventes de son livre qui retrace son parcours ont explosé !

Le 26 janvier, TF1 réalisait un record d’audimat avec 8,6 millions de Français captivés par le téléfilm L’Emprise. La fiction s’inspire de l’histoire vraie d’Alexandra Lange (interprétée par Odile Vuillemin, la star de la série Profilage) qui a tué son mari d’un coup de couteau après plus de douze ans d’humiliations et de coups. Son livre Acquittée : Le tuer pour ne pas mourir a connu un regain de ventes phénoménal. Visiblement passionnés par sa terrible histoire, les téléspectateurs se sont rués chez leur libraire préféré pour s’emparer du livre publié en 2012 aux éditions Michel Lafon. « On s’était préparé pour avoir du stock, mais là, vue l’audience du film, on réimprime« , a confiée Margaux Mersié, l’éditrice du livre qui s’est classé numéro 1 des ventes sur Amazon, détrônant ainsi le roman Soumission de Michel Houellebecq. « On espérait que le film allait fonctionner, mais de là à s’attendre à voir un bond dans les ventes…« , a expliqué celle qui était chargée de contacter Alexandra Lange après avoir suivi son procès dans les médias afin de lui proposer de publier son poignant récit.

Un succès qui ne sort toutefois pas de nulle part, en effet une collaboration étroite a été mise en place entre Endemol et TF1 avant la diffusion afin d’assurer des retombées intéressantes sur les ventes du roman. Le livre a ainsi été mentionné dans le générique de fin et sur l’ensemble de la campagne d’affichage massive qui visait à promouvoir le téléfilm annoncé comme événement par la chaîne française. Celle-ci avait dès lors organisé plusieurs projections et avant-première avec les acteurs principaux dont Fred Testot.

La principale concernée, Alexandra Lange, s’est dite « bouleversée par le film« , même si elle s’était montrée d’abord « réticente et très éprouvée » à l’idée de se lancer dans l’écriture du livre. Toutefois, la jeune femme « s’est décidée finalement, en se disant qu’elle avait traversé cet enfer mais qu’elle pouvait faire que ça n’arrive pas à d’autres« , selon son éditrice qui ajoute que le film qu’elle a vu lors d’une projection l’a bouleversée. Alexandra Lange n’a cependant pas souhaité s’exprimer publiquement, son récit se suffit à lui-même et son éditrice assure que « le film est son message« .