Archives

4 aliments détox à privilégier

Détox

Comment purifier son corps avec des aliments détox ?

Il est important de consommer des aliments qui, outre leurs qualités gustatives et nutritives, aident à nettoyer le foie. Voici une sélection d’aliments détox que nos grands-mères utilisaient pour chasser les toxines de leur corps !

Le citron

Le citron est essentiel pour tous ceux qui souhaitent adopter une alimentation détox. Très riche en vitamine C, il permet au foie d’améliorer sa fonction de drainage et donc d’éliminer les toxines avec davantage d’efficacité. En outre, et cela peut paraître paradoxal vu son goût acide, le citron est un alcalinisant qui jugule l’excès d’acidité que peuvent apporter des aliments comme la viande ou les féculents.

L’astuce : Pressez le jus d’1/2 citron dans un verre d’eau tiède tous les matins et buvez-le avant votre petit déjeuner. Si toutefois la forte acidité de l’agrume vous gêne, vous pouvez y ajouter du miel.

Le radis noir

Le radis noir est également un aliment qui favorise le drainage, spécifiquement celui apporté par la vésicule biliaire. Cet aliment a pour effet de stimuler la contraction du duodénum, ce qui va améliorer le mécanisme de la digestion : l’estomac se vide plus rapidement et la sécrétion de la bile est facilitée. On évite ainsi les problèmes de digestion désagréable ou de constipation.

L’astuce : Pour atténuer le goût parfois piquant du radis noir, préparez votre radis (en rondelles ou râpé) 15 minutes avant de le déguster. Vous pouvez l’agrémenter d’une sauce au soja ou au yaourt.

L’oignon

L’effet détox apporté par l’oignon se remarque davantage sur le long terme. Cet aliment, qui entre dans la composition de nombreux plats, contient de la quercétine, un antioxydant naturel. L’oignon est un stimulant naturel de l’appareil digestif.

Le brocoli

Le brocoli cumule plusieurs propriétés bénéfiques qui en font un aliment détox incontournable ! Très riche en fibres, comme toutes les variétés de choux, il facilite le transit intestinal et permet d’éviter les ballonnements. La présence de nombreux glucosinolates est un autre atout détox du brocoli. Ces composés sont des éléments soufrés dont la transformation par l’organisme libère des enzymes qui aident le corps à se débarrasser des toxines et des substances cancérogènes.

Améliorer la mémoire avec les baies de goji

infusion aux baies de goji pour améliorer la mémoire

Comment améliorer la mémoire et la concentration ?

La baie de goji est un fruit souvent utilisé dans la médecine traditionnelle chinoise. Il est aussi appelé « le fruit de la longévité » grâce à ses nombreux antioxydants.

Les baies de goji auraient des vertus pour améliorer la mémoire et stimuler la concentration. Dégustez vite cette tisane fruitée aux baies de goji !

Remède de grand-mère pour améliorer la mémoire

  1. Faites chauffer l’eau dans votre casserole.
  2. Hors du feu, jetez-y les baies de goji.
  3. Laissez infuser pendant 10 minutes.
  4. Buvez et mangez les baies de goji.

Ingrédients

  • 30 g de baies de goji bio séchées
  • Un sachet de tisane aux fruits rouges
  • 150 ml d’eau

Équipement

  • Une tasse
  • Une casserole

Les conseils de nos grands-mères

  • De nombreux pesticides ont été retrouvés dans les baies de goji. Pour cette raison, il est préférable de choisir des baies de goji bio.

Où acheter ?

Sur Internet : acheter des baies de goji.

Tout savoir sur le miel

Le miel, ce produit naturel pétri par les abeilles, possède bien des propriétés et apporte un goût sucré aux préparations alimentaires. Qu’est-ce que le miel, comment le conserve-t-on, comment est-il considéré à l’étranger ?

Qu’est-ce que le miel ?

Fabriqué par les abeilles à partir du nectar des fleurs, c’est un aliment qui possède une forte concentration en sucre. L’équivalent d’une cuillerée à café, soit environ 15 ml de produit, représente 65 calories, 0,1 gramme de protéines et 17,7 grammes de glucides. Cet or sucré ne possède en revanche ni lipides ni fibres alimentaires. Concernant les vitamines et éléments, il n’a jusqu’à lors jamais été possible de prouver que le miel pouvait contenir des nutriments. Les éléments présents ne remplissent aucun des critères scientifiques reconnus.

Que fait-on avec du miel ?

Le miel présente le même pouvoir sucrant que les autres sources de sucre, comme la canne à sucre ou la betterave. On peut donc l’utiliser facilement en cuisine.
C’est un élément naturel auquel les fabricants n’ont le droit de ne rien ajouter. Au Canada par exemple, toutes les étiquettes doivent porter le nom de l’origine du miel, sa qualité ainsi que les fleurs qui ont servi à le réaliser.

Les propriétés santé du miel

Connu pour soigner et aider à lutter contre les petits et gros bobos de la vie quotidienne, le miel possède un certain nombre d’action sur le corps. Il aurait un effet prébiotique sur notre organisme, améliorant nos habitudes intestinales, ainsi qu’une action antioxydante contre les maladies cardiovasculaires. On le retrouve en prévention contre la prolifération des cellules cancéreuses et pour ses propriétés antibactériennes.

Stockage et conservation

Grâce à sa forte teneur en sucre, un pot de miel se conserve environ 2 ans dans un endroit frais et sec. S’il fait chaud pendant une longue période, mieux vaut placer le miel au réfrigérateur. De même, si la production n’a pas été pasteurisée, pour éviter le risque de fermentation, on conserve le miel à 10 degrés.

Éructations : symptômes, causes et solutions naturelles

Les éructations sont des renvois d’air et de rots qui interviennent à la suite d’une grande ingestion d’air. Mais les causes des éructations peuvent être multiples. Voici quelques méthodes naturelles pour calmer les éructations.

Qu’est-ce qui provoque les éructations ?

Les éructations sont provoquées par plusieurs types d’affections. En général, elles n’ont rien de grave quand elles sont la conséquence d’une accumulation d’air dans l’estomac pendant le processus de digestion. Mais les éructations peuvent aussi être causées par une anxiété chronique, un reflux gastrique œsophagien, ainsi que par une dentition défectueuse.

Dans des cas bien plus graves, une hernie hiatale, une gastrite, des ulcères à l’estomac, un cancer de l’estomac et un infarctus du myocarde peuvent provoquer des éructations. Dans ces cas, elles sont généralement associées à d’autres symptômes.

Les solutions aux éructations

Il existe quelques conseils pratiques pour guérir ou limiter l’effet des éructations. Par exemple, vous devez vous habituer à manger et boire doucement. Ne portez pas de vêtements trop serrés, qui compriment notamment le ventre. Évitez aussi les aliments qui contiennent beaucoup d’air ; ainsi que les boissons gazeuses. Vous devriez aussi ne pas boire vos boissons avec une paille, fumer ou mâcher du chewing-gum. Ces manies remplissent l’estomac d’air, ce qui provoque ensuite des éructations.

Certaines solutions naturelles peuvent diminuer la fréquence des éructations. Des infusions de gingembre, de camomille, d’anis, de fenouil, de céleri ou de cardamone en ont aidé plus d’un à réduire la fréquence d’éructations. Ces plantes ont un effet positif sur le système de digestion.

4 aliments pour améliorer la vue

Yeux

Quels sont les aliments bons pour la vue ?

Certains aliments sont bons pour la vue : c’est le cas de la carotte, la myrtille, les poissons gras et les épinards. On vous en dit un peu plus !

La carotte

Selon les vieilles croyances, la carotte rendrait aimable. Mais, ce n’est pas le seul bienfait de ce légume sur notre corps. En effet, il est riche en béta-carotène qui se transforme, une fois ingéré, en vitamine A. Les experts reconnaissent cette vitamine comme acteur majeur de la vision. Vous n’avez donc plus aucune raison de refuser les plats de carottes pendant vos repas !

Les myrtilles

On le sait moins, mais les myrtilles ont un vrai impact sur notre vue. Elle est reconnue pour améliorer la vision nocturne. Les anthocyanidines et les vitamines C de la myrtille font un très bon mélange. Elle permet de régénérer le pourpre rétinien. Cette partie de l’œil est particulièrement utilisée pour voir dans l’obscurité.

Les poissons gras

On nous conseille souvent de manger plusieurs fois par semaine du poisson, mais pourquoi et quels poissons choisir ? D’abord, si on nous suggère de manger régulièrement du poisson, c’est bien parce qu’il est riche en sélénium (un oligoélément). Il est notamment connu pour prévenir la DMLA (la Dégénérescence Maculaire liée à l’âge). Les acides gras du nom d’oméga-3 présents dans les poissons permettent le développement de la vision. Vous pouvez manger du poisson gras, comme le hareng, le saumon, le maquereau ou encore la sardine !

Les épinards

Particulièrement boudés, mais tellement bon pour la vue, les épinards sont riches en lutéine. Il s’agit d’un pigment qui permet de prévenir la cataracte. Il protège la rétine de l’oxydation et des dommages causés par la lumière.

Le radis noir, le meilleur allié des régimes minceur

Vous débutez un régime minceur, et vous vous demandez quels sont les meilleurs aliments à intégrer dans celui-ci ? Pensez donc à ajouter le radis noir en haut de votre liste ! En effet, celui-ci est est réputé pour être un excellent compromis entre faible valeur calorique et forte valeur nutritive. Il est de plus apprécié pour ses propriété anti-carcinogènes et anti-mutagènes. Petit tour d’horizon de ses nombreuses qualités.

Le radis noir est un aliment qui a de nombreux effets bénéfiques pour votre santé. Son jus est de plus parfait pour vous aider à mincir plus vite. Pourquoi ? Tout d’abord, parce qu’il est peu calorique. Avec un rapport de seulement 20 calories pour 100 grammes, peu d’aliments peuvent prétendre l’emporter sur lui lorsqu’il s’agit de trouver un allié pour favoriser et accélérer votre régime minceur !

Si le radis noir contient donc extrêmement peu de calories, il est en revanche généreusement pourvu en fibres alimentaires. Celles-ci sont particulièrement importantes dans le cadre d’un régime minceur. En effet les fibres du radis noir sont connues pour favoriser largement la perte de poids. Ces fibres sont très efficaces pour l’imiter l’absorption des graisses, et donc des kilos en trop ! De plus, ces fibres, bien que peu caloriques, donnent très vite une sensation de satiété, et permettent donc de vous rassasier sans forcer sur les calories.

Le radis noir est aussi un aliment qui va désintoxiquer le foie. En effet, consommer du radis noir va favoriser l’élimination de toutes les toxines qui se trouvent dans cet organe vital. Une fois désintoxiqué, le foie va stocker beaucoup moins facilement les graisses, ce qui renforcent encore plus l’effet naturel des fibres du radis noir. Vous faîtes donc d’une pierre deux coups lorsqu’il s’agit de combattre les graisses indésirables !

Cystite : 3 remèdes naturels contre l’infection urinaire

Femme qui a mal à cause d'une infection urinaire.

Quels sont les remèdes naturels contre la cystite ?

La cystite est une infection urinaire très courante qui implique des douleurs dans la région pelvienne ainsi que des brûlures au moment de la mixtion. Elle entraîne également une impression constante d’avoir besoin d’uriner. Cette petite inflammation de la vessie peut même entraîner de la fièvre et des complications si elle n’est pas traitée convenablement. Pour éviter les traitements de choc, voici 3 remèdes naturels reconnus.


Un traitement très populaire : l’ortie

L’ortie possède d’excellentes propriétés diurétiques et purifiantes. L’ingestion des parties supérieures de la plante sous forme de décoctions va purifier l’organisme et désinfecter les voies urinaires ainsi que les reins et la vessie. Pour cela, il faut utiliser des feuilles et fleurs d’orties séchées. Plongez-en entre 2 et 5 grammes dans 150 ml d’eau bouillante et laissez infuser un quart d’heure. Consommez cette tisane 3 fois par jour jusqu’à la disparition des symptômes. Ce traitement est reconnu par la Commission E et l’ESCOP.

En usage interne, l’ortie est contre-indiquée chez les personnes ayant un oedème, souffrant de troubles cardiaques ou rénaux et chez les personnes asthmatiques. Interdite aux femmes enceintes, allaitantes et aux enfants de moins de 12 ans.

Pour éviter les récidives : la canneberge

Si vous êtes sujet aux cystites à répétition, mieux vaut trouver une solution pour que les crises s’espacent ou soient moins agressives. Pour cela, la baie de canneberge, que vous trouverez souvent sous son nom anglais “cranberry”, est très efficace. Elle empêche les bactéries responsables de l’infection de venir se fixer aux parois du système urinaire, grâce à la proanthocyanidine, son principe actif. En consommant régulièrement de la canneberge, sous toutes ses formes, fraîche, séchée, en jus, cuite, vous offrez une défense efficace à votre organisme pour lutter contre les crises de cystite.

Vous pouvez acheter de l’extrait sec de baies de cranberry sur Internet.

En traitement préventif : l’échinacée

L’échinacée est un genre de plantes aux propriétés médicinales qui étaient bien connues des Indiens d’Amérique. Ces plantes ont la propriété de renforcer les défenses immunitaires et de prévenir les infections. C’est donc une plante idéale contre les épisodes de cystite. Les échinacées Augustifolia et Pallida sont reconnues par l’OMS comme un bon traitement contre une cystite installée. De son côté, l’échinacée Purpurea, une belle fleur ornementale, est préconisée par la Commission E allemande en traitement de fond.

Quels sont les bienfaits du citron et de la lime ?

Vous êtes en manque d’énergie et vous cherchez un remède ? Essayez donc le citron et la lime, des fruits riches en bienfaits ! Voici ce qu’il faut savoir sur ces agrumes qui sont délicieux en plus d’avoir des propriétés nutritives impressionnantes.

Les valeurs nutritives du citron et de la lime

Que trouve-t-on dans un citron moyen ?

Tout d’abord, un citron normal sans écorce représente seulement 17 calories. On y trouve 0,6g de protéines, 5,4g de glucides, 0,2g de lipides et 1,6g de fibres alimentaires.

Vous préférez savourer votre citron ou votre lime sous forme de jus ?

Un quart de tasse de cette boisson délicieuse contient 16 calories, 0,3g de protéines, 5,5g de glucides, pas de lipides et seulement 0,3g de fibres alimentaires.

Mais le citron est surtout apprécié pour ses apports en vitamines. On y trouve principalement de la vitamine C, excellente en hiver pour faire le plein d’énergie.

Le saviez-vous ? Le jus de citron est aussi riche en cuivre, tandis que la lime est recherchée pour son apport en fer.

Ces agrumes sont en effet bien connus pour aider à la prévention des maladies cardio-vasculaires. On note aussi des effets positifs contre les inflammations. Ces bienfaits sont dus à leur forte teneur en flavonoïde et en limonoïde, ainsi qu’en fibres solubles (pour le citron) et en protéines (pour le jus de lime).

Comment les choisir ?

Pour reconnaître les fruits les plus juteux lors de vos emplettes, examinez leur peau : elle doit être fine et brillante. De plus, les agrumes doivent être fermes lorsque vous les palpez, et rendre une impression de lourdeur.

Comment les conserver ?

Une fois vos citrons achetés, vous pouvez les garder environ une à deux semaines, à température ambiante. Les limettes se dessèchent toutefois plus vite. Pour accroître leur durée de vie, vous pouvez les conserver dans un bol rempli d’eau, ou bien dans un contenant fermé au réfrigérateur.

Conseils pour renforcer le système immunitaire

Femme qui boit un jus d'orange pour renforcer son système immunitaire.

Rhumes, otites, pharyngites, angines sont autant de maux susceptibles de nous gâcher la vie lors des changements brutaux de température. Heureusement, il existe quelques petites astuces nutritionnelles pour renforcer son système immunitaire : propalis, échinacée, vitamine C, extrait de pépin de pamplemousse…

L’échinacée, pour prévenir les maux de l’hiver

À l’époque, les Amérindiens vivant dans les grandes plaines à l’est des Rocheuses s’en servaient pour soigner certains problèmes de santé, comme les infections des voies respiratoires et autres morsures de serpent.

Délaissée au XXe siècle au profit des antibiotiques de synthèse pour traiter les infections, elle a depuis été le centre de nombreuses recherches cliniques qui ont prouvé son efficacité :

– Particulièrement dans la prévention du rhume, des otites et les affections ORL en général (angines, laryngites, etc.).
– Elle est même idéale pour stimuler le système immunitaire.

Vous pouvez acheter de l’échinacée sur Internet (Amazon).

Consommation :

Cette fleur qui ressemble à une marguerite rose peut être consommée en extrait de racine, en extrait fluide, en jus, capsules, gélules, infusions (1 g de racine dans une tasse, 6 fois par jour), décoctions, teinture mère.

→ L’OMS recommande une consommation de 3 g par jour.

Le propolis, pour enrayer la maladie dès les premiers symptômes

Ce produit naturel est bien connu des abeilles, puisqu’elles le récoltent sur les bourgeons de conifères. Elles y ajoutent de la cire et leurs sécrétions salivaires pour en faire un enduit qui viendra tapisser leur ruche pour les protéger des agressions et germes infectieux.

Efficaces contre les affections ORL

– En prévention des rhumes, des pharyngites ou extinctions de voix
– Pour enrayer un début d’infection
– Soulager le nez irrité par le rhume
– Éviter la surinfection grâce à son effet antiseptique.

Consommation :

Faites une cure de 20 à 30 jours pour prévenir ou soigner une infection débutante de manière efficace.
Il peut être consommé sous forme de gélules (dosées à 250 mg, 2 à 4 par jour), de teinture mère (1 goutte le 1er jour, puis 2, puis 3… jusqu’au 14e jour, puis diminuer à nouveau la dose) ou de sachets de poudre (50 mg par jour). Pour adoucir le nez irrité ou la gorge, privilégiez la pulvérisation nasale sous forme de spray pour soulager le nez irrité ou la gorge.

Acheter de la propolis sur Internet.

La vitamine C, pour maintenir une bonne fonction immunitaire

La vitamine C est quant à elle très efficace pour prévenir le rhume en cas d’activité physique intense, d’exposition au froid ou au stress. Elle permet également le maintien d’une fonction immunitaire constante.

Consommation :

Privilégiez les aliments naturels. Le poivron, la papaye, le kiwi, l’orange et la mangue font partie de ceux qui concentrent le plus de vitamine C.

L’extrait de pépin de pamplemousse, un antibiotique naturel

On le considère comme l’un des produits les plus efficaces contre les agressions en tous genres tant ses facultés sont nombreuses. Anti-inflammatoire, anti bactérien, son champ d’action s’étend à 800 souches de bactéries et virus aussi bien en prévention qu’en attaque en cas de :

— Infection du système digestif
— Intoxications alimentaires
— Diarrhées
— Maladies parasitaires
— Ulcères de l’estomac et du duodénum (il tue la bactérie Helicobacter pylori)
— Candida albicans
— Les candidoses et autres mycoses
Le rhume
— Les infections de la sphère ORL en général, la grippe, les affections bronchiques
— La fatigue chronique
— L’affaiblissement immunitaire.

Consommation :

Faites bien attention à la qualité du produit. Préférez-le sans alcool, sans conservateur, sans additifs et sous forme de liquide. Assurez-vous qu’il s’agit bien de pépins de Citrus paradisi, fruit du pomelo.
Acheter de l’extrait de pépin de pamplemousse sur Internet.

Rhume : remède au citron, miel et gingembre

Remède de grand-mère au gingembre, miel et citron

Comment faire une infusion contre le rhume ?

Le gingembre est un ingrédient efficace pour lutter contre le rhume. Le citron, quant à lui, a des effets antiseptiques et une concentration en vitamine C qui permet de stimuler les défenses immunitaires. Grâce à ses pouvoirs antiseptiques, le miel aide aussi à soulager le rhume. La combinaison de ces trois ingrédients extraordinaires dans une infusion vous rendra la vie plus douce…

Remède de grand-mère

  1. Épluchez et râpez le gingembre frais.
  2. Versez l’eau froide dans une casserole.
  3. Ajoutez-y le gingembre râpé, couvrez et portez l’eau à ébullition.
  4. Retirez aussitôt du feu.
  5. Laissez infuser cette préparation pendant 10 à 15 minutes.
  6. Filtrez et ajoutez le miel et le jus de citron.
  7. Buvez 1 tasse chaude jusqu’à 3 fois par jour maximum.

Ingrédients

  • 10 g de gingembre frais
  • 500 ml d’eau froide
  • 1 c. à soupe de miel
  • 1 c. à soupe de jus de citron

Équipement

  • Une râpe
  • Une casserole
  • Une passoire ou un tamis
  • Une tasse

Les conseils de nos grands-mères

  • Le gingembre est contre-indiqué en cas d’ulcère de l’estomac. À forte dose, il peut provoquer des brûlures d’estomac et déclencher les règles. Déconseillé aux femmes enceintes, allaitantes et aux enfants de moins de 6 ans.

Où acheter ?

Sur Internet : Acheter du miel bio.