Archives

Diabète : la myrtille pour faire baisser la glycémie

infusion de feuilles de myrtille contre le diabète

Comment lutter contre le diabète naturellement ?

Grâce à leurs propriétés hypoglycémiantes, les feuilles de myrtille étaient utilisées par nos grands-mères pour prévenir et traiter les diabètes légers. Les tisanes de feuilles de myrtille permettent ainsi de réguler le taux de sucre dans le sang.

Remède de grand-mère contre le diabète

  1. Faites bouillir l’eau dans une casserole.
  2. Hors du feu, incorporez les feuilles de myrtille.
  3. Laissez infuser pendant 10 minutes.
  4. Filtrez et buvez !

Ingrédients

  • 10 g de feuilles de myrtille
  • 1 litre d’eau

Équipements

  • Une tasse
  • Une casserole
  • Une passoire

Les conseils de nos grands-mères

  • Pour une cure optimale : 2 tasses de tisane par jour pendant 4 semaines maximum.
  • Consultez l’avis de votre médecin avant de vous engager dans une cure de myrtille. Les feuilles de myrtille sont contre-indiquées chez les diabétiques insulinodépendants sans avis médical. À forte dose, elles peuvent provoquer une intoxication. Interdite aux femmes enceintes, allaitantes et aux enfants de moins de 12 ans.

Où acheter ?

Sur Internet : Acheter des feuilles de myrtille.

Huile d’olive : contient-elle des oméga-3 ?

Faisant partie des acides gras polyinsaturés, les oméga-3 sont particulièrement bénéfiques pour la santé. Ils participent notamment au bon fonctionnement du cerveau et du système cardio-vasculaire, ainsi qu’à la formation des cellules. Mais l’huile d’olive contient-elle des oméga-3 ?

 

L’huile d’olive contient peu d’oméga-3

L’huile d’olive n’est pas très riche en oméga-3 : pour 15 ml, la teneur en oméga-3 n’est que de 0,1 gramme. Cette huile renferme toutefois des acides gras mono-insaturés, connus pour augmenter le bon cholestérol. Il est néanmoins conseillé de bien choisir des huiles vierges ou extra-vierges, celles-ci n’ayant pas subi d’altération et possédant, ainsi, de plus grandes qualités gustatives et nutritionnelles. L’huile d’olive aide à prévenir les maladies cardio-vasculaires, de même qu’elle présente des effets antioxydants. Supportant bien la chaleur, cette huile peut s’utiliser dans la plupart des préparations culinaires.

Huiles et aliments riches en oméga-3

Parmi les huiles riches en oméga-3, on trouve notamment les huiles de colza, de chanvre, de noix et de lin. En cuisine, il est possible de mélanger de l’huile d’olive avec de l’huile de colza, afin de bénéficier de leurs propriétés respectives. De plus, l’huile de colza peut permettre d’atténuer l’arôme de l’huile d’olive. D’autres aliments contiennent des oméga-3, comme les poissons, les fruits à coque (pistaches, noisettes, amandes), mais aussi les graines de lin.

11 erreurs alimentaires à éviter

Une alimentation équilibrée est à la base d’une hygiène de vie saine. Toutefois, bien se nourrir ne consiste pas simplement à choisir de bons produits, mais aussi à bien savoir les utiliser, voici une liste de onze erreurs alimentaires à éviter.

Peler les pommes de terre

N’épluchez pas vos pommes de terre ! En effet, ce légume est souvent consommé sans sa peau. Or, celle-ci est très riche en nutriments, et apporte en plus un supplément de goût. Elle est donc entièrement bénéfique pour votre santé si vous choisissez des pommes de terre non traitées !

Manger que les tomates crues

Vous aimez les tomates ? Vous allez adorer les tomates cuites ! En effet, ce fruit contient beaucoup de lycopène, une molécule qui est beaucoup plus facilement digérée une fois qu’elle est cuite. Vous en retirez ainsi un maximum de bienfaits.

Manger le brocoli trop cuit

A contrario, le brocoli est un légume qu’il vaut mieux consommer cru, car le sulforafane qu’il produit ne s’exprime pas après la cuisson. Si vous tenez absolument à faire cuire vos brocolis, préférez un feu très doux.

Consommer les graines de lin sans les broyer

Il est tout à fait judicieux d’inclure des graines de lin dans votre régime. En effet, elles ont des propriétés très appréciées notamment pour la régulation du système digestif et elles participent à la prévention des accidents cardio-vasculaires. Toutefois, pensez à les broyer avant de les ingérer !

Jeter le liquide du yaourt

C’est une des erreurs les plus communes : vous jetez le liquide qui se trouve au sommet de vos yaourts ? Dommage, car il est extrêmement fourni en calcium, en vitamines et même en protéines. Une vraie ration de bien-être qu’il serait dommage de gaspiller !

Une mauvaise cuisson de l’œuf

Les œufs sont bien connus pour être riches en bienfaits. Pour en profiter au mieux, il est très conseiller de consommer le blanc cuit, mais de laisser le jaune cru, car c’est ainsi que ses protéines passent le mieux dans l’organisme.

Éplucher les pommes

Comme pour la patate, il est préférable de laisser la peau des pommes sur le fruit, et de le laver soigneusement avant de le manger. En effet, l’enveloppe des pommes fourmille d’anti-oxydants : ceux-ci sont en première ligne dans la lutte contre le mauvais cholestérol !

Jeter les pépins de raisin

Ah, qu’il est désagréable de tomber sur un pépin lorsque l’on savoure une grappe de raisin… Ces petites graines sont pourtant riches en bienfaits nutritionnels ! Mieux vaut donc les consommer sans les jeter.

Manger que les carottes crues

À l’inverse du brocoli, la carotte peut se consommer cuite. En effet, son indice glycémique reste très bas, elle n’est donc pas contre-indiquée, même dans le cadre d’un régime sévère.

Prendre des soupes industriels

La soupe est l’alliée numéro un des régimes minceur. Toutefois, mieux vaut se prévenir des soupes industrielles : celles-ci sont en général trop chargées en sel, ce qui provoque de l’hyper-tension.

Bannir l’épinard

L’épinard a hanté vos cauchemars d’enfant ? C’est pourtant une vraie mine de nutriments, surtout s’il est cuit à point !

 

Aloe vera : comment faire son jus maison ?

L’aloe vera est principalement connu pour ses vertus en cosmétique. Pourtant, il peut également être utilisé sous forme de jus. Mais pourquoi et comment réaliser votre jus maison d’aloe vera ?

 

Pourquoi réaliser un jus d’aloe vera ?

L’aloe vera possède de nombreuses vertus. Sa richesse en vitamines A, C et B, en minéraux et en acides gras, permet une régénération puissante des cellules de la peau lorsqu’il est utilisé localement. Quand l’aloe vera est ingéré, il participe au bon fonctionnement de la digestion, à la prévention du vieillissement de la peau et à la fortification du système immunitaire. Le jus d’aloe vera peut également aider à lutter contre les virus, les mycoses et les agressions des tissus internes.

Comment réaliser un jus d’aloe vera maison ?

Il est recommandé d’extraire le jus de la plante au dernier moment, le gel s’oxydant très rapidement une fois que la feuille est coupée. Dès que vous avez coupé la feuille d’aloe vera en deux, effectuez de petites pressions afin d’en extraire le jus et versez-le dans un blender. Ajoutez ensuite un jus d’agrumes (citron, orange, pamplemousse…), et passez le mélange au blender environ 3 minutes. Les agrumes, associés à l’aloe vera, permettront de ralentir l’oxydation du jus et de le garder environ une semaine au réfrigérateur. La posologie conseillée du jus d’aloe vera est de 2 cuillères à café, 2 fois par jour pendant 8 jours, pour lutter contre le diabète et la constipation et pour renforcer votre système immunitaire.

Hareng fumé : une recette de poisson riche en omégas-3

Le hareng est un poisson mal aimé dans nos contrées, à l’inverse des pays du nord (Danemark, Suède, Norvège, etc.) où il est l’ingrédient principal de nombreuses recettes. Et c’est bien dommage, car le hareng saur est un poisson fumé riche en acides gras. Pour changer de l’éternel saumon fumé, voici une recette de hareng pour faire le plein d’omégas-3.

 

Hareng : une recette classique avec ce poisson fumé

Grand classique de la cuisine française, la salade de harengs fumés et de pommes de terre peut être servie en entrée ou en plat unique, car elle est très nourrissante. Pour réaliser ce plat, il vous faudra 6 filets de harengs saurs, 6 belles pommes de terre, 1 oignon, 1 branche de céleri, du persil frais, de l’huile d’olive, du vinaigre de cidre, du vin blanc (facultatif), de la moutarde, du sel et du poivre.

Recette de la salade de harengs fumés et de pommes de terre

Lavez les pommes de terre, et faites-les cuire dans une casserole d’eau bouillante pendant 20 à 25 minutes (vérifiez qu’elles sont cuites en plantant un couteau à cœur). Détaillez les filets de harengs fumés en fines lamelles. Pelez et émincez l’oignon, puis émincez la branche de céleri. Réservez. Préparez la vinaigrette en délayant le sel avec 2 cuillerées à soupe de vin blanc et la même quantité de vinaigre. Ajoutez 1 cuillerée à café de moutarde, poivrez, incorporez 6 cuillerées à soupe d’huile d’olive. Ajoutez le persil haché à la fin de la préparation. Une fois les pommes de terre cuites, pelez-les et coupez-les en rondelles. Disposez-les dans un saladier, ajoutez les filets de harengs fumés, l’oignon émincé, le céleri, nappez de vinaigrette, et mélangez le tout. Servez après avoir laissé reposer une heure à température ambiante.

Une recette de jus détox avec du citron

Le citron est un allié santé et minceur à privilégier. La cure détox au citron est un succès pour la perte de poids et les recettes à base de jus de citron ne manquent pas. C’est un jus qui peut se marier avec de nombreux autres fruits et qui offre de belles échappées gustatives.

Une recette de jus détox pour commencer la journée

Le citron a des vertus assainissantes, énergisantes et booste le système immunitaire. Pas question de s’en priver, et surtout pas le matin avant d’affronter la journée. Avant même de prendre le petit déjeuner, on peut se préparer une recette simple de jus détox en ajoutant un jus de citron à de l’eau à température ambiante. Pour un peu plus de goût, on peut ajouter un peu de menthe fraîche. En revanche, il faut éviter le sucre surtout si ce jus de citron est l’un des éléments clés d’une cure détox destinée à perdre du poids.

Une recette de jus détox pour toute la journée

Il est indispensable de boire tout au long de la journée, en moyenne 1,5 litre par jour. Dans le cadre d’une cure détox, on peut préparer à l’avance une recette à base de jus de citron, une citronnade rafraîchissante et désaltérante. Cette recette est très simple à réaliser et peut être transportée dans une bouteille ou une gourde pour la consommer à l’envi. Il est important de choisir des citrons non traités, car le but d’une cure détox est de purifier l’organisme des toxines. On mélange des rondelles de citron, du gingembre frais râpé et des feuilles de menthe à un grand volume d’eau. On laisse mariner quelques heures avant de boire. L’été, on peut servir avec des glaçons.

Aliments riches en magnésium : l’eau minérale

Les carences en chlorure de magnésium, ou magnésium, ne sont pas rares malgré des sources très diversifiées pour ce sel minéral. Les aliments riches en magnésium ne manquent pas, et les eaux minérales peuvent aider à apporter le magnésium nécessaire à l’organisme.

Des eaux minérales riches en magnésium

Comme leur nom l’indique, les eaux minérales sont de bonnes sources de sels minéraux. A condition de bien les choisir, selon ses propres besoins. Toutes les eaux minérales ne se valent pas et certains minéraux sont plus ou moins présents selon les eaux. Elles présentent toutes une étiquette qu’il suffit de lire pour détecter le taux de magnésium. On peut considérer qu’une eau minérale est riche en magnésium quand elle contient au moins 85 mg en magnésium par litre. Les besoins quotidiens en magnésium se situent autour de 300 mg pour une femme et de 400 mg pour un homme. Boire une eau minérale riche en magnésium permet ainsi d’éviter une carence.

D’autres aliments riches de magnésium

Pour compléter son régime alimentaire, en ce qui concerne le magnésium, il faut consommer des légumes verts, avec une préférence pour les épinards. Les céréales complètes sont aussi de bonnes sources de magnésium, tout comme les légumineuses comme les lentilles et les fruits secs, et notamment les amandes. La banane est une alliée de choix pour apporter du magnésium à son organisme. Ensuite, pour se faire plaisir tout en prenant soin de sa santé, on croque un morceau de chocolat noir de temps en temps. C’est aussi un aliment riche en magnésium.

Cure détox : la « detox water » au citron

Vous voulez faire une cure détox ? Pour cela, vous pouvez suivre un régime détox et vous préparer une « detox water » au citron.

Cure détox : définition

Une cure détox permet d’éliminer les toxines accumulées dans le corps. Certains signes ne trompent pas et indiquent qu’il est temps d’en réaliser une : stress, fatigue, insomnies, etc. Pour cela, il est important de suivre un régime alimentaire adapté et équilibré. Cette cure peut être accompagnée par des « detox water », aidant le corps à se purifier.

La « detox water » : qu’est-ce que c’est ?

La « detox water », que l’on peut traduire par « eau détoxifiante », est une boisson préparée à base d’eau, de feuilles et de fruits. Elle a pour rôle de détoxifier l’organisme en l’aidant à éliminer les toxines. La « detox water » est principalement composée d’eau, ce qui permet d’hydrater le corps, tandis que les fruits qu’elle contient sont pleins de vitamines et d’antioxydants. Vous pouvez préparer une « detox water » avec des fraises et du basilic, de l’orange et du citron, ou encore avec de l’ananas et de la menthe. Mais toute autre association de fruits et de feuilles est possible ! Le citron est particulièrement recommandé dans le cadre d’une cure détox car il possède des vertus purifiantes et diurétiques.

La « detox water » au citron : recette

Pour préparer votre « detox water », vous aurez besoin d’un récipient, d’eau filtrée et de rondelles de citron. Il suffit ensuite de mélanger le tout. Il est également possible d’ajouter des feuilles de menthe ou de basilic, ou bien d’autres fruits. Ce mélange se conserve au réfrigérateur pendant 24 h maximum.

9 aliments que vous ne mangez pas… mais vous devriez !

Vous avez l’impression de manger toujours la même chose ? Zoom sur neuf aliments délicieux que vous oubliez trop souvent alors qu’ils sont excellents pour votre santé !

Des fèves

Ces légumineuses font rarement partie de nos menus.

<a href= »//www8.smartadserver.com/ac?jump=1&nwid=2489&siteid=163515&pgname=_nutrition/_alimentsvertussante&fmtid=57150&visit=m&tmstp=[timestamp]&out=nonrich » target= »_blank »><img src= »//www8.smartadserver.com/ac?out=nonrich&nwid=2489&siteid=163515&pgname=_nutrition/_alimentsvertussante&fmtid=57150&visit=m&tmstp=[timestamp] » border= »0″ alt= » » /></a>

C’est dommage ! Elles ont à tort la réputation d’être indigestes et caloriques. « Pas du tout. 150g de fèves représentent 50 calories seulement. Elles sont riches en fibres ce qui permet de réguler le transit » corrige Ysabelle Levasseur, diététicienne-nutritionniste, auteure d’ »Allégez votre assiette » Alpen Édition. Les fèves sont en outre une bonne source de protéines végétales : 9g de protéines pour 100g de fèves. « Ces légumineuses sont également riches en potassium , phosphore, calcium, fer, vitamines du groupe B et elles apportent un peu de vitamine C » informe Ysabelle Levasseur.
Autre atout des fèves : elles se consomment cuites ou crues
Le plus : Elles sont délicieuses cuites à la vapeur avec un filet d’huile d’olive, en accompagnement d’œufs (brouillés, sur le plat…). Elles se marient bien avec une côte de veau ou du poisson.

 

 

Les lentilles

Les lentilles, on y pense pour faire du petit salé aux lentilles mais on les oublie trop souvent !

<a href= »//www8.smartadserver.com/ac?jump=1&nwid=2489&siteid=163515&pgname=_nutrition/_alimentsvertussante&fmtid=57150&visit=m&tmstp=[timestamp]&out=nonrich » target= »_blank »><img src= »//www8.smartadserver.com/ac?out=nonrich&nwid=2489&siteid=163515&pgname=_nutrition/_alimentsvertussante&fmtid=57150&visit=m&tmstp=[timestamp] » border= »0″ alt= » » /></a>

« Alors que ce sont des légumineuses peu chères et faciles à cuisiner  » indique Ysabelle Levasseur. 100g de lentilles apportent 8,2g de protéines végétales. Elles sont également riches en fer . Et 200g de lentilles permettent de couvrir 12% de nos besoins en calcium. Un vrai concentré santé !

Le plus : Profitez des lentilles cuites dans des préparations chaudes ou froides : elles sont délicieuses en salade avec des crudités, avec de la charcuterie. Pensez aussi à en faire de la soupe.

 

 

Le beurre

Pourquoi vous n’en mangez pas  

<a href= »//www8.smartadserver.com/ac?jump=1&nwid=2489&siteid=163515&pgname=_nutrition/_alimentsvertussante&fmtid=57150&visit=m&tmstp=[timestamp]&out=nonrich » target= »_blank »><img src= »//www8.smartadserver.com/ac?out=nonrich&nwid=2489&siteid=163515&pgname=_nutrition/_alimentsvertussante&fmtid=57150&visit=m&tmstp=[timestamp] » border= »0″ alt= » » /></a>

Parce que vous avez peur de grossir, parce que vous pensez que c’est une mauvaise source de gras. Erreur ! Les matières grasses laitières sont réhabilitées par les nutritionnistes depuis la parution de nouvelles études scientifiques. Les acides gras saturés présents dans les fromages ont des vertus protectrices cardio-vasculaires (à condition de ne pas en abuser !). Le beurre pourrait présenter les mêmes qualités. Le beurre contient en outre des vitamines et des antioxydants, notamment de la vitamine A.
« À consommer cru de préférence, sur vos tartines le matin » souligne Ysabelle Levasseur. Choisissez du « vrai » beurre, bio et bien sûr limitez sa consommation à 10-15g par jour.

 

 

Le sarrasin ou « blé noir »

Le sarrasin est aussi appelé blé noir.

<a href= »//www8.smartadserver.com/ac?jump=1&nwid=2489&siteid=163515&pgname=_nutrition/_alimentsvertussante&fmtid=57150&visit=m&tmstp=[timestamp]&out=nonrich » target= »_blank »><img src= »//www8.smartadserver.com/ac?out=nonrich&nwid=2489&siteid=163515&pgname=_nutrition/_alimentsvertussante&fmtid=57150&visit=m&tmstp=[timestamp] » border= »0″ alt= » » /></a>

Le terme est trompeur car le sarrasin n’est pas du tout du blé. Cette graine ne contient pas de gluten (bon à savoir pour les intolérants au gluten). Elle permet de faire l’apport en glucides complexes. Elle est également riche en protéines végétales (10g pour 100g de sarrasin), en minéraux et oligo-éléments (cuivre, vitamines du groupe B), en antioxydants et en calcium. C’est un grain hautement nutritif.  » Le sarrasin permet de varier son alimentation car il peut remplacer d’autres céréales souvent consommées comme le blé ou le riz » souligne Ysabelle Levasseur.
Le plus : Avec de la farine de sarrasin, vous pourrez faire des crêpes et des galettes. Testez également les pâtes de sarrasin pour changer des classiques pâtes de blé !

 

 

Le quinoa

Vous ne mangez jamais de quinoa ?

<a href= »//www8.smartadserver.com/ac?jump=1&nwid=2489&siteid=163515&pgname=_nutrition/_alimentsvertussante&fmtid=57150&visit=m&tmstp=[timestamp]&out=nonrich » target= »_blank »><img src= »//www8.smartadserver.com/ac?out=nonrich&nwid=2489&siteid=163515&pgname=_nutrition/_alimentsvertussante&fmtid=57150&visit=m&tmstp=[timestamp] » border= »0″ alt= » » /></a>

C’est bien dommage car le quinoa est un vrai aliment santé. Déjà, il est très riche en protéines végétales (15 à 18g pour 100g!). « Cela représente autant de protéines que dans un steak » informe Ysabelle Levasseur. De quoi avoir une alimentation plus végétale, ce qui est meilleur pour notre santé.
Comme le quinoa contient tous les acides aminés essentiels, c’est le véritable allié des végétariens . Le quinoa est également une bonne source de fer non héminique , ce qui est intéressant car nous sommes nombreux à être carencés en ce minéral. Cette graine contient également du calcium , du cuivre , du manganèse . Le quinoa doit être bien rincé avant la cuisson. Pourquoi ? « Il contient de la saponine, une substance amère » explique Ysabelle Levasseur.

Le plus : Le quinoa se cuisine comme des pâtes ou du riz. Il se consomme cuit en accompagnement et permet de réaliser de délicieuses salades composées.

 

 

Le chou chinois

Vous consommez d’autres choux mais jamais de chou chinois ?

<a href= »//www8.smartadserver.com/ac?jump=1&nwid=2489&siteid=163515&pgname=_nutrition/_alimentsvertussante&fmtid=57150&visit=m&tmstp=[timestamp]&out=nonrich » target= »_blank »><img src= »//www8.smartadserver.com/ac?out=nonrich&nwid=2489&siteid=163515&pgname=_nutrition/_alimentsvertussante&fmtid=57150&visit=m&tmstp=[timestamp] » border= »0″ alt= » » /></a>

Il a pourtant un grand atout : il peut se consommer cru en salade ou très peu cuit. Vous profitez ainsi au maximum des avantages des crucifères : très peu de calories , richesse en vitamine C et en fibres.
« Profitez de ses bienfaits coupé très petit en salade ou cuit rapidement au Wok, avec un peu d’huile de coco » conseille Ysabelle Levasseur.

 

 

La papaye

Vous vous cantonnez aux légumes classiques comme pommes, poires, raisin….

<a href= »//www8.smartadserver.com/ac?jump=1&nwid=2489&siteid=163515&pgname=_nutrition/_alimentsvertussante&fmtid=57150&visit=m&tmstp=[timestamp]&out=nonrich » target= »_blank »><img src= »//www8.smartadserver.com/ac?out=nonrich&nwid=2489&siteid=163515&pgname=_nutrition/_alimentsvertussante&fmtid=57150&visit=m&tmstp=[timestamp] » border= »0″ alt= » » /></a>

Dommage ! La papaye est un fruit à mettre plus souvent au menu. « Sa richesse en fibres , 2g pour 100g de fruit, en fait un ami du transit  » informe Ysabelle Levasseur. En outre, la papaye est riche en antioxydants (vitamine E…) qui nous aident à lutter contre la production de radicaux libres . « La papaye est en plus très riche en eau donc peu calorique » souligne la nutritionniste. Une petite coupelle de papaye ne représente ainsi que 45 calories. Autre atout santé de ce fruit exotique : la papaye contient une enzyme qui permet de mieux digérer les protéines.

 

 

L’avocat

Vous ne consommez pas d’avocat car cela est calorique ?

<a href= »//www8.smartadserver.com/ac?jump=1&nwid=2489&siteid=163515&pgname=_nutrition/_alimentsvertussante&fmtid=57150&visit=m&tmstp=[timestamp]&out=nonrich » target= »_blank »><img src= »//www8.smartadserver.com/ac?out=nonrich&nwid=2489&siteid=163515&pgname=_nutrition/_alimentsvertussante&fmtid=57150&visit=m&tmstp=[timestamp] » border= »0″ alt= » » /></a>

Vous avez tort. « Certes, l’avocat est gras mais ce sont des bons acides gras  » informe Ysabelle Levasseur. L’avocat est riche en acides gras mono-insaturés, comme l’huile d’olive. Ces acides gras sont bénéfiques pour la santé cardio-vasculaire.
Et l’avocat a d’autres atouts santé.  » Un avocat contient beaucoup de fibres (5g pour 100g), il est donc un allié du transit . En outre, il est riche en vitamine E antioxydante et en vitamine B9 essentielle pour le renouvellement cellulaire » informe la nutritionniste.

 

 

L’huile de noix

Voilà une huile souvent oubliée.

<a href= »//www8.smartadserver.com/ac?jump=1&nwid=2489&siteid=163515&pgname=_nutrition/_alimentsvertussante&fmtid=57150&visit=m&tmstp=[timestamp]&out=nonrich » target= »_blank »><img src= »//www8.smartadserver.com/ac?out=nonrich&nwid=2489&siteid=163515&pgname=_nutrition/_alimentsvertussante&fmtid=57150&visit=m&tmstp=[timestamp] » border= »0″ alt= » » /></a>

Et c’est bien dommage. L’huile de noix a des atouts que n’a pas l’huile d’olive, très consommée. « L’huile de noix est riche en oméga-3 , acides gras bons pour le cerveau » informe Ysabelle Levasseur. Une cuillère à soupe d’huile de noix couvre 60% de nos besoins journaliers en oméga-3! Elle est également une bonne source de vitamine E, antioxydante.
L’huile de noix se consomme crue (à rajouter à table sur les légumes) et est à conserver au froid.
Elle est particulièrement savoureuse avec du vinaigre balsamique en assaisonnement de salade d’endive, mais est aussi délicieuse sur un filet de poisson ou des légumes vapeur ou grillés.

Remerciements à Ysabelle Levasseur, diététicienne-nutritionniste à Paris et Cannes, auteure d’ »Allégez votre assiette » Alpen Édition, mai 2016.

Aliments riches en omégas-3 et vitamine D : le saumon

Le saumon est un poisson gras qui nous veut du bien ! Il constitue une source importante d’omégas-3, acides gras essentiels au bon fonctionnement du corps, mais il contient également du potassium et de la vitamine D. Éclaircissements sur le saumon, un délicieux super-aliment.

Le saumon, la star des aliments riches en omégas-3

Les omégas-3 représentent une famille d’acides gras essentiels. En effet, le corps humain étant incapable de synthétiser lui-même ces lipides, l’alimentation doit donc lui en fournir régulièrement. Les omégas-3 sont incontournables dans un régime équilibré. Ils protègent efficacement le système cardio-vasculaire et le tissu cérébral. Les poissons gras constituent une des sources les plus importantes d’omégas-3. On en trouve principalement dans les petits poissons comme la sardine, mais aussi dans les plus gros poissons comme le saumon ou même le thon. Les poissons sauvages contiennent généralement plus d’omégas-3 que les poissons d’élevage.

Le saumon, une source de vitamine D

<a href= »//www8.smartadserver.com/ac?jump=1&nwid=2489&siteid=163515&pgname=_nutrition/_alimentsvertussante&fmtid=57150&visit=m&tmstp=[timestamp]&out=nonrich » target= »_blank »><img src= »//www8.smartadserver.com/ac?out=nonrich&nwid=2489&siteid=163515&pgname=_nutrition/_alimentsvertussante&fmtid=57150&visit=m&tmstp=[timestamp] » border= »0″ alt= » » /></a>

La vitamine D est synthétisée au niveau de la peau grâce aux rayons lumineux. Elle est indispensable au métabolisme osseux, car elle est nécessaire à la fixation du calcium sur les os. Cette vitamine est retrouvée principalement dans les fruits et légumes colorés, mais on peut également en trouver dans les poissons gras comme l’anchois, la sardine, le maquereau, le hareng ou le saumon. L’idéal est de consommer plusieurs fois par semaine ces poissons, en veillant bien à alterner les petits poissons et les plus gros afin de varier son alimentation.