Archives

5 bienfaits insoupçonnés de la carotte

Vous avez l’habitude de manger des carottes ? Vous pouvez continuer, ce légume regorge de nombreux bienfaits. Découvrez lesquels.

Elle rend aimable, elle est bonne pour la peau… On entend beaucoup de choses sur la carotte, et pour cause, ce légume est excellent pour la santé. On fait le point sur les différentes variétés et leurs bienfaits.

Les différentes variétés de carottes

On connait souvent les carottes oranges, mais sachez qu’il existe plus de 10 variétés avec parfois des couleurs différentes.

  • La carotte des sables est caractérisée pour sa finesse et son goût sucré.
  • La carotte Purple Dragon dispose d’une jolie couleur pourpre et résiste bien au froid.
  • La carotte Nanco est la variété la plus classique.
  • La carotte de Küttigen est une variété ancienne reconnaissable à sa couleur jaune…

Une peau saine et protégée

Si vous aviez déjà entendu un proche vanter les mérites des carottes pour la peau, sachez que ce n’était pas des salades. En effet, la carotte contient des bêta-carotènes qui ont le pouvoir de lutter contre le vieillissement de la peau et de favoriser sa cicatrisation. Des propriétés antioxydantes qui seront faire la différence pour les peaux sensibles.

Elle est également un véritable atout face au soleil en renforçant la résistance de la peau aux rayons UV. C’est donc l’idéal pour protéger sa peau et faire perdurer sa joli couleur dorée. Effet bonne mine garanti !

Une jolie silhouette

Comme de nombreux autres légumes, la carotte est excellente pour la ligne. Pour une carotte cuite ou crue, il faut compter moins de 40 calories. Elle est également efficace pour augmenter la sensation de satiété. Vous pouvez donc en consommer en crudités avant vos repas pour une pause déjeuner plus consistante.

Une vue préservée

On n’y pense pas assez, mais les yeux ont besoin d’être chouchoutés pour résister aux aléas de la vieillesse. La carotte contient justement de la vitamine A, idéale pour lutter contre la dégénérescence oculaire et les petits soucis de cataracte. Consommez-en sans modération.

Des risques de cancers écartés

Une consommation de carotte régulière aurait un véritable impact sur la santé, et notamment dans la prévention du cancer. En effet, plusieurs études ont prouvé que des personnes qui consommaient régulièrement des carottes, à raison de 3 à 4 fois par semaine, voyaient leur risque d’avoir un cancer fortement diminué. Pour 5 portions par semaine, le risque serait diminué de 60%.

Un fort pouvoir antioxydant

Grâce à son pouvoir antioxydant, la carotte serait un véritable atout pour le cholestérol. Sa consommation régulière permettrait de réduire le mauvais cholestérol mais aussi de protéger les poumons et le coeur des maladies cardiovasculaires.

Vous l’avez compris, s’il y a bien un aliment à consommer, c’est la carotte ! Dégustez-la crue ou cuite le plus souvent possible. Crudités, soupes, gratins, jus… Variez les plaisirs et restez en bonne santé !

Les 10 vertus du whisky consommé avec modération

Le whisky est un alcool qui peut vous faire du bien, si vous le consommez de manière raisonnable et avec modération bien sûr ! Voici les différentes vertus que peut vous apportez ce spiritueux. Et bonne santé !

1 / Le whisky n’est pas un alcool très calorique, à condition de le boire sec. On oublie les whisky-coca donc !

2 / Il améliore votre santé cardiaque car il possède des antioxydants, tout comme le vin rouge et la bière brune…

3 / Doté d’antioxydants, le whisky possède de l’acide ellagique, qui réduit les risques de développement de carcinome (un cancer développé à partir d’un tissu comme la peau ou une muqueuse)

4 / Le whisky prévient contre la démence et la maladie d’Alzheimer !

5 / Le whisky facilite la circulation du sang en empêchant le cholestérol de traîner dans vos artères.

6 / Efficace contre le stress ! Il réduit l’anxiété et calme les nerfs.

7 / Il améliore votre mémoire, les antioxydants agissent sur la zone du cerveau relatif à la mémoire.

8 / Une aide à la digestion. Autrefois le whisky était bu comme un digestif. Mais à l’inverse, il peut aussi servir de coupe-faim !

9 / Il vous fera vivre plus longtemps, pour toutes les raisons évoquées précédemment.

10 / Le whisky contient très peu de glucides, les diabétiques peuvent donc se faire plaisir !

Les bienfaits de l’eau de coco

Les bienfaits de l'eau de coco

L’eau de coco est une boisson qui connaît un très fort intérêt, notamment chez les stars outre-Atlantique. En effet, la Madone elle-même a succombé à l’appel de cette boisson unique et a investi plus d’un million de dollars pour aider à la promouvoir. Depuis, l’eau de coco est devenue terriblement tendance.

Présentation

L’eau de coco est une boisson rafraichissante, stimulante et qui détoxifie l’organisme.

Elle est issue d’une noix de coco qui n’est pas encore mûre. Alors que la noix de coco contient un lait peu sucré, le lait de coco, par contre, dispose d’un plus grand taux en matière végétale. Ce lait est obtenu par pressurisation du fruit lorsqu’il est bien mûr.

C’est pourquoi, pour des raisons nutritionnelles évidentes, l’eau de coco est beaucoup plus sollicitée que le lait car elle n’apporte quasiment aucune calorie.

De nombreux atouts

L’eau de coco ne contient aucune matière grasse : elle possède de nombreux oligo-éléments naturels et des minéraux comme le potassium, le calcium, le fer et le zinc qui sont nécessaires à notre organisme. En consommant régulièrement une dose modérée d’eau de coco, vous êtes assurée de bénéficier d’un véritable bien-être et de protéger votre corps avec un renforcement de votre système immunitaire.

Elle est riche en vitamines, ce qui booste votre organisme à moyen terme et va aider l’organisme à mieux digérer, surtout les fibres alimentaires, ce qui peut aider à prévenir la constipation mais aussi sert à combler l’appétit. Pour toute fringale, l’eau de coco accélère le sentiment de satiété grâce à une collation à la fois rafraichissante et exotique.

Selon de récentes études scientifiques, les personnes qui souffrent d’hypertension ont généralement un faible taux sanguin de potassium. L’eau de coco permet de remédier à cela car elle est riche en minéraux comme le potassium mais aussi en acide laurique. Ces deux éléments combinés  aident à améliorer et réguler la tension artérielle.

Un allié détox

L’eau de coco a une forte teneur en acides gras essentiels : ces acides permettent de détacher les toxines situées au niveau des cellules adipeuses. L’eau de coco va aider à purifier votre organisme de l’intérieur et en profondeur en se concentrant spécialement sur ces cellules. Vous retrouvez ainsi une certaine vitalité mais surtout vous éliminez plus rapidement, vous affinez votre silhouette.

Eau de coco et minceur ?

L’eau de coco dispose également d’une action drainante pour un effet anticellulite ; en effet, la cellulite est le résultat d’une accumulation de graisses qui viennent s’installer sur des zones précises et disgracieuses comme le bas du ventre, les cuisses, les fesses ou les bras. Avec la cellulite, la circulation sanguine devient mauvaise et l’organisme n’est pas aussi bien alimenté en nutriments qu’il le devrait.

Avec l’eau de coco, votre corps retrouve une deuxième jeunesse et agit comme le feraient des fibres alimentaires : les déchets et toxines sont évacuées naturellement, votre peau retrouve une élasticité et une souplesse tonique et votre circulation sanguine est boostée à nouveau.

5 bonnes raisons de manger de la rhubarbe

Vous avez hésité à prendre de la rhubarbe lors de vos dernières courses ? Vous auriez du ! Ce fruit contient des bienfaits que l’on aurait jamais soupçonnés !

La rhubarbe est disponible d’avril à juillet ! Ce fruit de saison originaire de Chine ou de Russie est caractérisé par sa jolie couleur rose intense et son goût acidulé. Froide, chaude, crue ou cuite, la rhubarbe se prête très bien pour des desserts et des goûters gourmands, mais aussi pour des plats sucrés-salés. Mais surtout, elle a des bienfaits dont il serait bien dommage de se passer ! Voici lesquels.

Elle régule le transit

La rhubarbe est composée en grande majorité de fibres. C’est un atout certain lorsque l’on a du mal à aller aux toilettes. Elle fait donc partie de ces aliments bons pour la constipation, mais attention à ne pas trop en consommer au risque d’avoir des effets laxatifs un peu trop forts.

Elle réduit le mauvais cholestérol

Grâce à sa teneur en fibres, la rhubarbe permet d’éliminer le mauvais cholestérol tout en gardant le bon. En effet, il est important de réguler le mauvais cholestérol pour éviter les problèmes d’artère et de coeur.

Elle est très peu calorique

La rhubarbe fait partie des fruits les moins caloriques puisqu’elle est gorgée d’eau. Vous pouvez donc la consommer sans modération si vous surveillez votre alimentation, au petit déjeuner, pour un goûter ou en dessert. Pensez aux compotes de rhubarbe ou aux crumbles.

Elle a des propriétés anti-inflammatoires

La rhubarbe est idéale pour renforcer son système immunitaire et soigner les inflammations. Si vous avez des douleurs intestinales, vous pouvez en consommer en quantité raisonnable.

Elle est bourrée de vitamines

S’il y a bien quelque chose que l’on ne peut pas retirer à la betterave, ce sont ses vitamines. Elle en contient une quantité énorme ! On retrouve de la vitamine B, C, E, K et A. Autrement dit, elle est excellente pour consolider les dents et les os, favoriser une bonne coagulation du sang et accélérer la cicatrisation.

La prochaine fois que vous voyez de la rhubarbe française dans les étalages, foncez !

Tout savoir sur les graines de chia

Un super-aliment aux nombreuses vertus

Tout savoir sur les graines de chia

Elles font figure, avec leur richesse en bons acides gras et en fibres, de « superaliment ». Oui, les graines de chia sont aujourd’hui aux menus de toutes les assiettes diététiques ! Mais d’où viennent-elles et quelles sont leurs vertus santé ?

Présentation

Le chia est une plante herbacée de la famille des sauges, originaire du Mexique. Ses graines, appelées aussi graines de salba, furent cultivée en premier comme ingrédient alimentaire par les Amérindiens. Ils les considéraient comme troisième source alimentaire végétale après le maïs et les haricots.

« Chia », ça veut dire quoi ? « Force » en maya,  « huileux » si l’on observe le mot aztèque. Pourquoi ces deux nominations ? Parce que, dotées d’une extrême richesse en huile végétale, elles ont été mainte fois utilisées à des fins médicinales par les indiens d’Amérique, prouvant ainsi leurs atouts pour la santé.

Les graines de chia sont toutes petites, comme les graines de sésame, et peuvent être d’un brun plus ou moins foncé, mais aussi de couleurs blanc beige ou grisâtre. Ces différentes variétés n’altèrent pas leur valeur nutritive mais leur goût, qui diffère d’un type à l’autre : les graines pâles (ou blanches) ont un goût neutre tandis que les graines un peu plus brunes ont un goût plus prononcé.

Vertus et propriétés

Les graines de Chia possèdent de nombreux avantages nutritionnels, qui serait dommage de ne pas les croquer :
D’un, elles ont une haute teneur en lipides, plus particulièrement en acides gras polyinsaturés, que l’on appelle le « bon gras »,  mais aussi en oméga 3, de par leur richesse en huile végétale, qu’elles protègent et défendent le système immunitaire. Apportant aussi des oméga 6 (des acides aminés essentiels non synthésisés par l’organisme), elles minimisent les risques de troubles cardiovasculaires, régulent la pression artérielle et possèdent même un pouvoir anti-inflammatoire.

De deux, également généreuses en fibres solubles, les graines de chia tendent à contrôler la glycémie et le cholestérol sanguin. Les fibres qu’elles apportent sont aussi bénéfiques pour les personnes qui souffrent de troubles digestifs et de constipation.
De trois, le taux de protéines qu’elles contiennent (elles en renferment environ ¼ soit 23%), détrône ceux du blé ou du maïs. A cela s’ajoutent les taux en calcium, phosphore, manganèse, fer et vitamines B, qui sont d’excellents énergisants pour l’organisme. Enfin, les polyphénols, antioxydants, sont à ne pas oublier de citer, puisqu’ils participent à lutter contre le vieillissement. 

Alimentation

Grâce à leur richesse en nutriments et notamment en acide gras de qualité, les graines de chia sont bonnes pour la santé, et sont alors un aliment de taille à adopter pour avoir une alimentation saine et équilibré.

De plus, elles ont un grand pouvoir rassasiant puisqu’elles augmentent de volume une fois hydratée (grâce à leur richesse en mucilages, des substances végétales qui gonflent au contact de l’eau). Ainsi, les graines sèches absorbent plus de sept fois leur poids en eau. Ainsi, ajoutées dans la nourriture ou les boissons, les graines de chia apportent un état de satiété rapide et ont un effet coupe faim du tonnerre. Idéal pour éviter les coups de mou ou tout simplement manger moins lorsque l’on suit une diète ou un régime…

On les intègre facilement dans plusieurs recettes, en optant pour des graines de chia moulues, comme dans les céréales du matin, les laitages, les salades ou les smoothies et autres boissons à base de fruits… On pense également à les consommer sous forme de farine, pour réaliser des gâteaux, des cakes, des galettes et autres pâtisseries… Au goût neutre et agréable, elles passeront incognito dans les assiettes mais rempliront les estomacs à gogo !

Toutefois, comme pour le son d’avoine et le son de blé, il est important d’y aller mollo sur les quantités et ne pas dépasser 30 g, soir deux cuillères à soupe, par jour.

Les vertus des graines de sésame

Les vertus des graines de sésame
Les graines de sésame existent depuis l’aube des temps et on les consomme pour leurs nombreux bienfaits tant sur le plan nutritif que culinaire. Petit aperçu des graines de sésame pour les plus curieux.
 Les graines de sésame
Cultivé en Afrique de l’est et an Asie depuis au moins 5000 ans, le sésame est un puissant reminéralisant, riche en fibres et en minéraux.

Le sésame est une plante oléagineuse dont la graine est uniquement consommée. Alors que dans d’autres pays la graine de sésame est appréciée et est consommée en purée, on la rencontre différemment en France : généralement, elle est déshydratée, rôtie ou encore sous la forme d’huile de sésame.

On retrouve souvent les graines de sésame dans les régimes macrobiotiques.
 
Les principes actifs 
Il ne faut pas se fier à leur aspect si minuscule car les graines de sésame comportent un nombre impressionnant de principes actifs qui sont très bons pour notre organisme.
Un excellent antioxydant : avec la présence de vitamine E, les graines de sésame renferment des tocophérols qui jouent dans la prévention du cancer et de quelques maladies cardio-vasculaires.
 
Un anti-cholestérol : la graine de sésame contient également des lignanes qui sont des composés végétaux qui jouent le même rôle que les œstrogènes. Parmi les lignanes, il y a la sésamine qui sert à réduire le mauvais cholestérol (LDL) et par conséquent à diminuer les risques d’hypertension.
 
Des nutriments essentiels
Les graines de sésame renferment un nombre incroyable de nutriments. En voici une liste non exhaustive : 
Le calcium : la graine de sésame est une forte source de calcium et il va contribuer à la formation du système immunitaire et au renforcement des os. On retrouve aussi le calcium pour améliorer la coagulation du sang.
Le phosphore : le sésame a une forte teneur en phosphore qui va aider à maintenir la bonne santé des os et des dents. Le phosphore du sésame aide aussi à participer à la croissance et à la régénérescence des tissus.
Le magnésium : idéal pour le développement osseux mais aussi à l’élaboration des protéines et au renforcement du système immunitaire.
Le fer : le sésame contient une dose non négligeable en fer qui va aider au transport de l’oxygène et à la formation des globules rouges dans le sang.

Ce n’est pas tout puisque le sésame regorge de vitamines (B, B1, B2, B6, B3 et B9 appelé aussi folate, parfait pour les besoins des femmes enceintes).
 

Les usages des graines de sésame
Les graines peuvent être consommées cuites ou crues, rôties, raffinées ou complètes comme le sont les céréales. Il est important que la graine de sésame soit toutefois broyée pour être plus facilement assimilée dans le système digestif.

Les graines de sésame peuvent aussi être consommées en purée que l’on retrouve généralement au Moyen-Orient sous le nom de Tahini.

Avec du citron, du sel et du poivre, les graines de sésame constituent un excellent assaisonnement.

Lorsqu’elles sont broyées, les graines peuvent aussi être simplement tartinées sur des tranches de pain complet pour obtenir un petit-déjeuner tonique.
 

Les queues de cerise Une cure minceur miracle ?

  • Dans les cures d’amaigrissement ou d’amincissement, il existe nombre de techniques et de moyens pour tenter perdre des kilos, d’affiner sa silhouette, de dégonfler du ventre, de muscler les abdos, etc. Les queues de cerise entrent dans ces solutions qui aident à faire maigrir.
  • plus. Un peu d’histoire Depuis des siècles, le cerisier vrai ou griottier a été introduit en Europe en provenance d’Asie où la médecine populaire utilisait des pédoncules de ses fruits pour leurs propriétés diurétiques et dépuratives. En effet, les queues de cerises permettent à votre organisme de se débarrasser de l’ensemble des toxines accumulées. Elles aident également à combattre les éventuels problèmes de rétention d’eau, les infections urinaires et les calculs biliaires. Vertus amincissantes Mais revenons sur les propriétés diurétiques des queues de cerises qui sont dues aux flavonoïdes (molécules aux propriétés anti-oxydantes) et aux sels de potassium qu’elles contiennent ; ce sont des éléments qui stimulent l’élimination, qu’elle soit d’ordre urinaire ou digestif, afin de nettoyer l’organisme de tous ces déchets et toxines. L’action diurétique est sûre et sans aucun effet indésirable, très utile lors des régimes minceur. De même, elle sert à lutter contre la rétention d’eau : en buvant une décoction ou une tisane de queues de cerise, vous pouvez désengorger les tissus adipeux de la peau et ainsi « dégonfler » durablement. Les effets amincissants se voient très rapidement et vous avez l’impression de maigrir à vue d’œil. (A noter qu’il est important de coupler la consommation de ces queues de cerises avec une alimentation équilibrée et une activité sportive régulière). Les queues de cerises sont utilisées dans le cadre d’une cure de détox pour éliminer toutes les toxines de l’organisme, c’est ainsi que nombreuses sont les femmes en surpoids qui l’utilisent quotidiennement. D’autres effets positifs sont dus aux queues de cerise comme la lutte contre l’insuffisance cardiaque et l’hypertension artérielle, qui sont souvent mises en cause lors de régimes alimentaires : les pédoncules de cerise agissent en réduisant le volume sanguin. Découvrez le rééquilibrage alimentaire Croq’Kilos ! Consommer les queues de cerise Très utilisées en herboristerie et en phytothérapie, les queues de cerise soignent de nombreuses infections mais elles demeurent très convoitées dans la perte de poids. Elles se préparent notamment en décoction (bouillie dans l’eau) et permettent ainsi d’obtenir une infusion au goût fruité et acidulé. Mais vous pouvez aussi consommer les queues de cerises en infusion ou encore par macération : en infusion, l’eau préalablement bouillie est versée dans une tasse contenant déjà les queues de cerise à infuser. Pour la macération, celle-ci s’obtient en trempant les queues de cerises dans de l’eau froide. La tisane, quant à elle, peut se faire avec un mélange de miel pour adoucir cette acidité. En ce qui concerne le dosage, prenez une pincée de queues de cerise pour 1 litre d’eau et laisser bouillir pendant 10 minutes. Il est conseillé de consommer les préparations à base de queues de cerise après les repas, si possible 3 fois par jour pour améliorer l’élimination des toxines de votre organisme. Les queues de cerise sont faciles à trouver, peu coûteuses et faciles à administrer. On les trouve sous différentes formes dans le commerce, y compris à l’état nature dans les rayons fruits des grandes surfaces ou chez votre épicier.

10 antibiotiques naturels

10 antibiotiques naturels

Vous êtes malade ? Au lieu de courir chez votre médecin ou votre pharmacien, pourquoi ne pas vous tourner vers les remèdes naturels. Ces derniers sont nombreux et, au même titre que les médicaments, permettent de soigner bon nombre de pathologies. Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir 10 antibiotiques naturels.

1. Le citron

Le citron est un agrume aux très nombreux bienfaits. Parce qu’il est riche en vitamine C, il renforce le système immunitaire et l’aide à combattre les virus de l’hiver comme la grippe, le rhume ou encore l’angine. Le fruit a même la particularité de faire baisser la fièvre. Un jus de citron chaque matin suffit pour profiter des bénéfices du fruit.

2. Le vinaigre
Parce qu’il est acide, le vinaigre est un puissant antibactérien. Il est particulièrement efficace contre l’infection de l’oreille. Pour en profiter pleinement, le vinaigre bio mélangé à de l’eau se verse dans le conduit auditif. Cette méthode naturelle est à proscrire si le tympan est percé.

3. Le miel
Le miel est un produit miracle excellent pour la peau. La propolis qu’il contient permet également de combattre les maux de gorge, l’angine, la gastro et même les petites infections de la bouche. Le miel se consomme brut, en bonbon ou dilué dans de l’eau chaude avec un peu de citron.

4. Le thé vert
Le thé vert est un antibiotique naturel qui permet de venir à bout de nombreuses bactéries grâce à sa forte teneur en épigallocatéchine gallate. Parce qu’il a en plus la capacité de briser les cellules graisseuses, le thé vert doit être consommé au quotidien.

5. L’ail
L’ail possède de très nombreux pouvoirs. C’est notamment un puissant antibactérien qui permet de venir à bout de pathologies comme les bronchites et même les pneumonies. L’ail se consomme cru, pendant les repas.

6. La canneberge
La canneberge est un fruit de la famille des baies qui nous vient d’Amérique du Nord. Le fruit rouge a l’incroyable capacité de prévenir et de traiter les infections urinaires et les cystites. La canneberge se consomme au quotidien, en gélules ou en jus.

7. L’extrait de pépins de pamplemousse
L’extrait de pépins de pamplemousse est un antibiotique naturel commercialisé sous forme de gouttes ou de gélules. Il est très riche en bioflavonoïdes et s’impose donc comme le meilleur traitement naturel en cas de gastro.

8. L’extrait de feuilles d’olivier
L’extrait de feuilles d’olivier est un antioxydant et un anti-inflammatoire. Il ralentit le vieillissement de l’organisme retardant ainsi l’apparition de pathologies liées à l’âge. L’extrait de feuilles d’olivier permet aussi de réduire la douleur naturellement.

9. La sauge
La sauge est l’ancêtre de l’antibiotique. Elle est utilisée depuis l’Antiquité. Riche en fer, en calcium et en vitamines A, la sauge est un antiseptique utile pour combattre les virus de l’hiver. Selon certaines croyances médiévales, la plante permettrait même d’augmenter l’espérance de vie.

10. L’huile d’origan
L’huile d’origan est sans doute le plus puissant des antibiotiques naturels. Elle a la capacité de détruire le pneumocoque, le staphylocoque, le streptocoque et l’entérocoque. L’huile d’origan peut donc être utilisée contre les virus, les infections, la fièvre… Bref l’ensemble de nos petits et gros bobos.

5 bonnes raisons de manger des pâtes régulièrement

5 bonnes raisons de manger des pâtes régulièrement

Bien qu’elles aient mauvaise réputation, les nutritionnistes et autres professionnels de la santé le clament haut et fort : les spaghettis, les pennes, les coquillettes et compagnie sont ultra bonnes pour la santé ! Pour preuve, ces 5 atouts ligne et forme à consommer des pâtes régulièrement.

1/ Les pâtes sont riches en fibres alimentaires

Les pâtes ont une bonne teneur en fibres alimentaires, et plus particulièrement les pâtes au blé complet, qui possèdent environ 6,6 g de fibres alimentaires pour 100 g. Certaines variétés au blé comme l’épeautre possèdent jusqu’à 11 g de fibres alimentaires pour 100 g. Rappelons que les fibres sont essentielles à l’organisme puisqu’elles régulent le transit intestinal, aident à garder la ligne et éloignent les risques de maladies cardiovasculaires, par exemple. On s’assure donc de privilégier les versions complètes ou intégrales à nos pâtes !

2/ Les pâtes sont moyennement caloriques

Avec environ 120 calories pour 100 g (cuits), les pâtes nature sont moyennement caloriques. Contrairement à ce que l’on pense, elles ne font en aucun cas prendre du poids… C’est plutôt la crème fraîche, les lardons, le gruyère râpé ou la noix de beurre que l’on rajoute dans celles-ci qui ont tendance à nous faire grossir !

3/ Les pâtes limitent le stockage des graisses

Les pâtes ont un index glycémique moyen et sont donc riches en sucres lents. Contrairement aux sucres rapides, les sucres lents évitent les pics d’insuline, une hormone favorisant le stockage des graisses dans l’organisme. D’ailleurs, les scientifiques l’ont prouvé : plus on mange de sucres lents, moins on mange de sucres rapides et moins on accumule des graisses dans notre corps.

4/ Les pâtes augmentent la satiété

Grâce à leur richesse en sucres lents, les pâtes calent plusieurs heures après les repas. Elles limitent ainsi les fringales et autres envies de grignotage, là où l’on est plus susceptible de craquer pour des aliments trop gras ou trop sucrés.

5/ Les pâtes procurent de l’énergie

De par la satiété de longue durée qu’elles procurent, les pâtes permettent d’échapper aux petits coups de mou et aux sautes d’humeur susceptibles de se manifester au cours de la journée. Leur forte teneur en sucres lents et en fibres alimentaires participe aussi à procurer de l’énergie sur le long terme.

Les meilleurs coupe-faim !

Les meilleurs coupe-faim !

Stress, fatigue ? Autant de raisons qui incitent les femmes à se jeter sur la moindre friandise sucrée ! Et si au lieu de la traditionnelle barre chocolatée de 16 heures, vous pensiez aux coupe-faim naturels ? Bien entendu, nous ne parlons pas des gélules que l’on retrouve en pharmacie, mais bien des aliments, amis de votre santé et qui vous permettront de retrouver un équilibre alimentaire, lors de vos petites pulsions et fringales ! En bref, grignoter sans grossir, en se faisant plaisir, c’est possible à condition de bien choisir les aliments à mettre sous la dent !

Comme l’indique son nom, le coupe-faim est censé couper la faim en donnant à votre organisme la sensation de satiété ! Certains composants alimentaires présentent des propriétés rassasiantes, tels que la pectine de pommes, le konjac et la farine de guar. Voici leurs propriétés :

La pectine de pommes

Idéale pour vous remplir l’estomac, elle se transforme en gel visqueux au contact de l’eau ! Les sucres et les graisses se trouvent piégés dans ce gel. Par conséquent, la pomme est un excellent coupe-faim en fin de repas, ou pour les petits creux du matin et de l’après-midi ! C’est le fruit santé par excellence. Avec seulement 80 kcals environ par fruit, ce coupe faim naturel se classe en tête des fruits pour grignoter sans grossir. D’autant plus que la pomme se décline en de multiples variétés. C’est l’encas parfait pour varier les goûts et les saveurs !

Le konjac et la farine de guar

Le konjac permet de piéger les lipides en gonflant dans l’estomac. La farine de guar est tirée d’un haricot broyé qui pousse principalement en Asie et aux Etats-Unis. Elle a la capacité d’absorber l’eau et de former un gel, permettant de couper la sensation de faim. Comme le konjac ou la pectine de pommes, le guar a une valeur calorique très faible.

Les produits laitiers

Les produits laitiers « basiques » (yaourt nature ou fromage blanc), de préférence à 0 % de matière grasse, agissent comme un coupe faim naturel. Ils calent parfaitement tout en apportant peu de calories. Sources de calcium et de protéines, accompagnés de quelques morceaux de fruits frais ou d’une cuillère à soupe de son d’avoine, ils constituent un encas minceur et gourmand idéal.

Les amandes

Elles possèdent un index glycémique bas et sont riches en protéines, efficaces pour vous caler. Sources de magnésium, elles permettent de lutter contre le stress et la fatigue. Un atout santé et vitalité !

Les croque-légumes

Adeptes des légumes, misez sur les encas salés fait maison ! Carottes, concombres, céleri coupés en dés et bâtonnets, brocolis, tomates cerises, radis, trempés dans une sauce au fromage blanc 0 % agrémenté de citron et d’herbes de Provence contiennent peu de calories et apportent des fibres, ce qui permet de couper la sensation de faim.

Thé vert et verre d’eau

Pensez à vous hydrater ! Les boissons ont tendance à vous remplir le ventre et à vous faire oublier la sensation de faim. Le thé vert est un excellent coupe faim naturel, buvez-le sans sucre avec un peu d’agar agar, un gélifiant naturel peu calorique qui gonflera dans votre estomac et vous donnera cette sensation de satiété. Quant au bénéfice du verre d’eau, il n’est plus à prouver. N’hésitez donc pas à boire minimum 1,5 litre d’eau chaque jour !