Archives

La liste des 9 meilleurs aliments brûle-graisse

Malheureusement, il n’existe pas de formule magique pour maigrir. Alors, quand on a des graisses persistantes au niveau des poignets d’amour ou de la culotte de cheval, il faut aider un peu son corps. Or, l’alimentation est l’un des leviers les plus faciles ! En effet, certains aliments favorisent le stockage des graisses en excès : mayonnaise, saucisses, fritures, quiches, etc. Néanmoins, d’autres aliments dits brûle-graisse vont aider à les éliminer et peuvent donc être consommés avec moins de modération. Pour faire la chasse aux petits bourrelets et pousser votre corps à piocher dans ses réserves, voici les meilleurs aliments pour brûler les graisses. 

Attention, les aliments brûle graisse sont bien évidemment utiles. Cependant, ils ne remplaceront jamais un régime équilibré et varié ainsi que la pratique d’un sport adapté. Alors, ne misez pas toute votre perte de poids et votre santé là-dessus !

1) L’aubergine, l’un des aliments brûle-graisse par excellence

Avez-vous remarqué que l’aubergine avait la capacité d’absorber les huiles comme une éponge quand vous en faisiez cuire avec un peu d’huile d’olive ? C’est la raison pour laquelle c’est la championne des brûle-graisse ! Peu calorique, mais riche en fibres et en pectine, elle permet de supprimer les graisses et les toxines. Cuisinée dans des recettes légères avec une cuisson douce, elle sera aussi rassasiante qu’absorbante. En plus de piéger les graisses, elle permettra aussi d’améliorer le transit.

2) Le céleri

Il a la réputation de faire partie des légumes à calories négatives. En vérité, son apport de calories n’est pas tout à fait nul, mais reste extrêmement faible (16 kcal pour 100 g). Cependant, il reste agréable dans le cadre d’un régime, car il favorise la satiété grâce à son apport généreux en fibres. Au passage, il fournit aussi des vitamines et ses effets diurétiques et dépuratifs. En plus, on peut aussi bien croquer des bâtonnets de céleri-branche à l’apéritif que mitonner une soupe de légumes de saison réconfortante. Bref, ce légume utile est offre aussi tout un horizon de succulentes recettes.

3) Les légumes verts

Au rayon légumes, tous ceux qui affichent un vert aussi beau que celui du céleri sont de toute façon formidables contre le stockage des graisses et généralement d’excellents diurétiques. Craquez aussi bien pour le poivron que le brocoli ou le poivron. La courgette demande quant à elle plus d’énergie au corps qu’elle n’en apporte, d’où sa réputation de faire partie des aliments brûle-graisse. Enfin, le chou est très peu calorique (autour de 25 kcal pour 100g) et c’est aussi un produit vitaminé et riche en fibres qui aide à la digestion. Drainant et antioxydant, il aide à nettoyer l’organisme.

4) L’ananas, l’atomiseur de cellulite

Riche en fibres (notamment le coeur que l’on peut manger pour son effet rassasiant) et pauvre en calories (52 kcal/100 g), on n’hésitera pas à le prendre bien mûr pour profiter d’un apport plus poussé en provitamine A. Il est l’ennemi des kilos en trop et se retrouve donc volontiers dans les produits contre la cellulite. On peut aussi consommer sa tige sous forme de poudre, car c’est la partie la plus efficace pour favoriser l’élimination de la graisse. Par contre, nous vous déconseillons formellement les régimes abracadabrants à l’ananas que l’on trouve parfois sur le net. Nombre d’entre eux conseillent de ne consommer que lui pendant plusieurs jours. Évidemment, tout régime monoproduit est une idée désastreuse !

5) Le kiwi pour compléter votre salade de fruits

Vous cherchez de quoi accompagner votre ananas ? En la matière, il n’y a pas que la pomme qui fait figure de championne dans la catégorie des coupe-faim avec le fameux son d’avoine draineur et anti-graisse. En effet, même si cette dernière est rassasiante et capte les graisses abdominales grâce à sa pectine, le kiwi la coiffe au poteau dans cette liste des aliments coupe-faim. Très stimulant sur le métabolisme, il poussera votre organisme à puiser dans ses petites réserves. De fait, il sera sans pitié sur la graisse accumulée ! Pensez donc à consommer ce délicieux fruit qui remplacera avec brio les desserts sucrés de fin de repas.

6) Certains produits issus des animaux sont aussi des aliments brûle-graisse

Si vous êtes vegan, ces aliments brûle-graisse ne vous conviendront malheureusement pas… Néanmoins, tout le reste de la liste vous aidera à ne pas rester sur le carreau. Mais si consommer des viandes et autres poissons ne vous dérange pas, faites les bons choix pour ne pas ruiner votre régime. Par exemple, favorisez toujours les poissons gras qui seront paradoxalement excellents contre les cellules graisseuses. En effet, leurs oméga-3 vont aider à pulvériser les graisses. Cependant, prenez toujours des espèces qui sont moins en danger comme le maquereau ou les sardines. Quant aux protéines, elles favorisent la masse musculaire aux dépens de la masse adipeuse. Alors, jetez-vous sur les viandes maigres, œufs et laitages pour une silhouette ferme et en forme.

7) Niveau boisson, on donne sa chance au café en complément des aliments brûle-graisse

Que les crèmes contre la cellulite contiennent de la caféine n’a rien d’étonnant ! Avec son effet stimulant, elle permet de réveiller l’organisme pour le pousser à se mettre au travail. C’est pour cela que la caféine est inévitablement mentionnée dans les discussions sur l’élimination des graisses. Alors bien sûr, cela fait la part belle au café qui en contient énormément. Cependant, on peut aussi s’essayer au thé vert si l’on n’aime pas ça, car la théine améliore le métabolisme aussi. Et en plus, ses tanins réduisent l’assimilation des graisses. En tout cas, pour que le café reste un allié minceur, on essaye de ne pas abuser sur le lait et le sucre. Enfin, on évitera d’en boire après 16h et de dépasser environ trois tasses pour ne pas avoir des troubles de l’endormissement. En effet, le fait de mal dormir ou peu fait grossir ! Alors, autant prendre soin de son sommeil…

8) Si vous aimez les épices, pensez à acheter de la cannelle !

Cette dernière n’a pas son pareil pour remplacer délicieusement le sucre, mais ses avantages ne s’arrêtent pas là ! Celle dont la saveur agréable bonifie tous les gâteaux et dessert a la réputation d’être excellente dans le cadre d’un régime. Et cette réputation n’est pas volée ! En effet, elle permet notamment de favoriser le sentiment de satiété. De plus, sa cinnamaldéhyde est un composé permettant de brûler les graisses dans l’organisme. Il agit directement sur les adipocytes en favorisant la thermogénèse, un processus activant la combustion des lipides. Bien sûr, le riz au lait ne vous fera pas maigrir ! Cependant, en remplacement du sucre ou ajoutée à vos préparations sucrées ou salées saines pour les assaisonner, elle aura des effets inestimables.

9) Et enfin, mentionnons le plus insolite des aliments brûle-graisse : le pissenlit !

Le pissenlit est parfois détesté des jardiniers qui aimeraient s’en débarrasser. Néanmoins, quelques initiés et ancêtres lui connaissent des effets bénéfiques face à de nombreux maux. Et surtout, certains savent qu’elle fait partie des mauvaises herbes comestibles les plus délicieuses ! Quel intérêt vous demandez-vous ? Comme son nom l’indique, c’est un puissant diurétique. Il permet donc d’éliminer efficacement les toxines et de nettoyer le foie. En plus d’aider les processus de digestion, il permet donc aussi d’éliminer les cellules graisseuses. Alors, invitez ses jeunes pousses au menu avec une bonne salade. Ne vous privez pas non plus de le préparer en soupe pour éliminer tout en hydratant l’organisme et sans avoir l’effet légèrement piquant !

5 choses que vous ne savez pas sur le chocolat

Vous aimez le chocolat ? Il est délicieux, tout le monde le sait, mais aujourd’hui on a décidé de vous apprendre 5 choses sur lui !

On vous propose une touche de gourmandise en vous révélant cinq choses que vous ignorez sûrement sur notre meilleur ami le chocolat ! C’est parti.

5 choses à savoir sur le chocolat

1/ Le chocolat est riche en magnésium :

C’est une substance bonne pour la relaxation. Rien de tel donc qu’un petit carré de chocolat pour vous détendre après une dure journée, avec modération bien évidemment.

2/ Il faut un an à un cacaoyer pour produire 10 tablettes de chocolat :

Pour ceux qui l’ignore, le chocolat provient des fèves de cacao qui poussent sur des arbres. Et c’est un fruit qui se mérite ! En effet, il faut du temps et surtout beaucoup de fèves de cacao pour produire du chocolat.

3/ À l’origine, le chocolat était consommé de manière liquide :

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, le chocolat a d’abord été une boisson, et ça ne date pas d’hier ! Les Aztèques appelaient d’ailleurs cette boisson “xocoatl” et elle était extrêmement amère. On était bien loin du chocolat chaud actuel.

4/ Évitez d’associer du lait au chocolat :

Le chocolat a des propriétés anti-oxydantes, mais celles-ci peuvent être inhibées par le lait. Alors privilégiez le chocolat noir, et mangez-le seul.

5/ Le chocolat blanc ne contient pas de cacao :

Pour fabriquer le chocolat, le cacao est transformé, et selon les types de chocolat, sa concentration est plus ou moins élevée. Sachez que dans le chocolat blanc on ne trouve que du beurre de cacao, ce qui est bien différent du cacao.

Vous êtes désormais incollables sur le chocolat !

Connaissez-vous vraiment les vertus du jus d’orange ?

Dans le domaine du bien-être et de l’alimentation saine, l’un des aliments incontournables est le jus d’orange. Mais connaissez-vous vraiment les vertus de ce jus vitaminé ?

Réputé pour la quantité importante de vitamine C et pour de nombreuses autres propriétés, il peut apporter à notre organisme de nombreux bienfaits. Cependant, certains sont peu connus …

Idéal au petitdéjeuner, utilisé pour prévenir la grippe, ce jus qui a tant de vertus est le jus d’orange ! Pour le consommer correctement, vous devez toutefois garder à l’esprit certaines choses. Les agrumes issus de l’agriculture biologique sont à privilégier !

Les bienfaits du Jus d’orange

Aujourd’hui, en Amérique, on peut déguster un bon café presque partout. Cependant, aucun bar dans le pays ne sert cette boisson. Par contre, à Manhattan, des kiosques à fruits sont présents à chaque coin de rue.

Boire du jus d’orange fraîchement pressé aux États-Unis coûte 6,20 euros le verre. Il existe aussi des « bars à jus » situés au sud de Manhattan qui facturent 12 $ le verre pour une clientèle à majorité végétalienne. Selon le New York Magazine, la consommation de ce produit aux États-Unis a diminué de 29 % depuis 2008.

 

2 remèdes naturels pour soulager une crise de foie

Ce que l’on appelle la “crise de foie” peut se traduire par différents symptômes allant de simples brûlures d’estomac aux vomissements, en passant par des douleurs abdominales. Mais ces symptômes peuvent également s’expliquer par un dysfonctionnement au niveau de la vésicule biliaire.

Le radis noir

Qu’il s’agisse du foie ou de la vésicule, le radis noir est idéal pour traiter le problème. Il tonifie le foie et réduit le cholestérol. On peut le consommer en jus à réaliser soi-même (dont il faudra boire une cuillère à soupe de 2 à 6 fois par jour) ou bien sous forme d’ampoules que l’on achète en pharmacie. Au bout de quelques semaines votre vésicule devrait retrouver toute sa tonicité.

L’artichaut

Ensuite l’artichaut est également efficace pour rétablir la fonction biliaire. Il augmente la sécrétion de bile quand elle diminue et la réduit si elle est trop importante. De plus il stimule l’élimination rénale. Il faut placer 40 grammes de feuilles d’artichaut dans un litre d’eau puis porter l’ensemble à ébullition et maintenir l’eau frémissante pendant 7 minutes avant de filtrer et d’en boire une tasse deux fois par jour.

Comment soulager les brûlures d’estomac ?

Dans le processus de digestion et de transit, le travail de nombreux organes intervient. Certains assurent l’absorption des nutriments, d’autres l’élimination des déchets. L’estomac a un rôle de brassage et de digestion acide et enzymatique. Il va travailler pendant de longues minutes voire heures pour permettre à notre organisme de digérer confortablement les aliments que nous absorbons. Mais ce faisant vous pouvez ressentir des sensations d’acidité très désagréables. Voici ce que recommandent nos grands-mères pour vous en soulager.

Les amandes

D’abord elles nous conseillent de manger de 5 à 10 amandes par jour. L’huile qu’elles libéreront viendra protéger l’estomac des brûlures gastriques et leurs protéines tempèreront l’acidité.

L’aloe vera

Ensuite il est conseillé de boire 3 cuillères à soupe de jus d’aloe vera diluées dans un verre d’eau jusqu’à trois fois par jour.

Le cumin

De même vous pouvez ajouter à un demi-litre d’eau chaude, une cuillère à soupe de cumin en poudre. Vous pouvez boire cette solution par demi verre tous les quarts d’heure.

L’achillée millefeuille

Il est également conseillé de boire des infusions d’achillée millefeuille. Pour ce faire mettez une cuillère à soupe de feuilles séchées dans une tasse que vous remplirez d’eau bouillante. Une fois couverte laissez reposer pendant 10 minutes puis filtrez. Vous pourrez en boire une tasse après chaque repas.

L’ananas

Pour lutter contre les brûlures d’estomac nos grands-mères vous recommandent aussi de manger des desserts contenant de l’ananas. Ce fruit contient en effet une enzyme proche de la pepsine de votre estomac, qui viendra vous soulager d’un éventuel inconfort.

Le thé noir, l’eau de Vichy et le bicarbonate de soude

Sachez également que le thé noir s’il a bien infusé et s’il est bu lentement peut être efficace. Tout comme l’eau de Vichy Saint-Yorre, ou encore les petites pincées de bicarbonate de soude alimentaire que vous pouvez faire dissoudre dans un demi-verre d’eau.

Nos conseils pour éviter les brûlures d’estomac

N’oubliez pas que plus vous mâcher les aliments moins votre estomac a de travail, et donc moins l’acidité y sera importante. Votre rythme de vie peut également augmenter la production de cet acide. Ne stressez donc pas trop. Évitez également le café, la cigarette et l’alcool car ils augmentent l’acidité gastrique. Enfin il existe des médicaments qui peuvent provoquer des douleurs d’estomac comme l’aspirine ou certains anti-inflammatoires. Si vous avez un doute n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre médecin.

Le radis noir, le meilleur allié des régimes minceur

Radis noir

Vous débutez un régime minceur, et vous vous demandez quels sont les meilleurs aliments à intégrer dans celui-ci ? Pensez donc à ajouter le radis noir en haut de votre liste ! En effet, celui-ci est est réputé pour être un excellent compromis entre faible valeur calorique et forte valeur nutritive. Il est de plus apprécié pour ses propriété anti-carcinogènes et anti-mutagènes. Petit tour d’horizon de ses nombreuses qualités.

Le radis noir est un aliment qui a de nombreux effets bénéfiques pour votre santé. Son jus est de plus parfait pour vous aider à mincir plus vite. Pourquoi ? Tout d’abord, parce qu’il est peu calorique. Avec un rapport de seulement 20 calories pour 100 grammes, peu d’aliments peuvent prétendre l’emporter sur lui lorsqu’il s’agit de trouver un allié pour favoriser et accélérer votre régime minceur !

Si le radis noir contient donc extrêmement peu de calories, il est en revanche généreusement pourvu en fibres alimentaires. Celles-ci sont particulièrement importantes dans le cadre d’un régime minceur. En effet les fibres du radis noir sont connues pour favoriser largement la perte de poids. Ces fibres sont très efficaces pour l’imiter l’absorption des graisses, et donc des kilos en trop ! De plus, ces fibres, bien que peu caloriques, donnent très vite une sensation de satiété, et permettent donc de vous rassasier sans forcer sur les calories.

Le radis noir est aussi un aliment qui va désintoxiquer le foie. En effet, consommer du radis noir va favoriser l’élimination de toutes les toxines qui se trouvent dans cet organe vital. Une fois désintoxiqué, le foie va stocker beaucoup moins facilement les graisses, ce qui renforcent encore plus l’effet naturel des fibres du radis noir. Vous faîtes donc d’une pierre deux coups lorsqu’il s’agit de combattre les graisses indésirables !

Quels sont les antibiotiques naturels qui boostent les défenses immunitaires ?

Les plantes pour renforcer le système immunitaire.

Les antibiotiques naturels pour renforcer son système immunitaire

L’hiver approche, c’est le moment de booster ses défenses immunitaires pour rester en forme. Équilibrez votre assiette avec des produits de saison et des herbes aromatiques antivirales, comme le thym, le gingembre, la cannelle ou le serpolet.

Épices et légumes oranges pour tonifier l’organisme

Les épices gingembre, cannelle, poivre noir et noix de muscade chassent l’excès d’humidité dans l’organisme. A privilégier également les légumes de saison doux de couleur orangée (potiron, patate douce, courge), parfaits pour protéger la rate, un organe essentiel, notamment en intersaison pour maintenir son énergie interne.

Les herbes aromatiques repoussent les virus

Thym, origan et serpolet sont de super antiviraux et antibiotiques naturels qui préviennent l’apparition du rhume, de la grippe, de la bronchite ou encore de la sinusite. En cas de gastro-entérite ou de diarrhée, elles facilitent la digestion et sont antiputrides.

Le plein de vitamine C avec les agrumes

Clémentine, citron, orange, pamplemousse, kiwis sont nos amis pour faire le plein de vitamine C qui elle est particulièrement antivirale.

→ Privilégiez les fruits frais entiers. En période d’intersaison, les spécialistes conseillent un apport sous forme de compléments alimentaires de 500 mg/jour.

Propolis et gelée royale chassent infections et petit moral

Puissants anti-infectieux, les produits de la ruche sont utilisés depuis la nuit des temps. Efficaces sur la sphère ORL (grippe, toux, rhume) et gastro-intestinale, propolis (mélange de cire, résine et enzymes salivaires des abeilles), miel et gelée royale fortifient l’organisme et tonifient le cerveau en cas de déprime saisonnière.

→ Vous pouvez faire une cure sous formes de gouttes, ampoules ou gélules.

L’huile essentielle de Ravintsara évite la contagion

Cette huile essentielle, originaire des camphriers de Madagascar, permet de se prémunir des germes qui transitent dans l’air via éternuements et autres poignées de main.

→ Mettez une goutte d’huile essentielle de Ravintsara dans le creux des poignets et quelques gouttes sur un mouchoir à respirer chaque matin avant de prendre les transports. Une goutte de l’huile dans une cuillère de miel de thym ou lavande en optimise les effets.

Où acheter ?

Sur Internet : Acheter de la gelée royale, acheter de la propolis, acheter de l’huile essentielle de ravintsara.

5 plantes pour vous aider à aller mieux

Vous avez envie de prendre enfin soin de vous? Cela veut dire des nuits sereines, une ligne plus svelte, et l’assurance d’être détendu en toute occasion… Voici 5 plantes pour vous aider à aller mieux.

Pour des nuits sereines, rien ne vaut l’ashwagandha

Pour s’endormir facilement, il existe une plante qui vous sera d’une aide précieuse, c’est l’ashwagandha. Cette plante fait partie de la pharmacopée traditionnelle de l’Inde. Derrière son nom compliqué (qui veut dire « odeur du cheval » !) se cache une véritable source d’apaisement pour l’organisme. Elle réduit le stress, régule l’humeur et apaise l’anxiété. On comprend pourquoi elle est souveraine pour s’endormir facilement. Elle est aussi utilisée contre la dépression et la fatigue nerveuse. Ce ne sont pas ses seules vertus. L’ashwagandha, plante médicinale indienne et millénaire, est aussi revitalisante et renforce le système immunitaire.

Avec le thé vert Matcha, les kilos s’envolent !

L’incroyable thé vert japonais est connu pour favoriser la perte de poids. C’est une fine poudre de thé vert d’excellence, connue d’abord pour être traditionnellement utilisée pour la cérémonie du thé. Issu de la meilleure qualité de la fleur de camélia, ce petit miracle vert est plus qu’un thé. Il est doté d’une qualité nutritionnelle particulière du fait de sa richesse en catéchine, un antioxydant qui renforce le système immunitaire, lutte contre le cholestérol et prévient le cancer. Au quotidien, il est aussi un allié puissant contre le vieillissement de la peau, et il permettrait de prévenir les maladies inflammatoires et dégénératives, comme par exemple la maladie d’Alzheimer. Surtout, il est réputé pour aider à maigrir, en complément de mesures diététiques appropriées.

Le gingembre est votre allié contre le mal des transports

Pour lutter contre le mal de cœur en voyage, le gingembre est la solution. C’est une plante tropicale, ou plus exactement le rhizome de cette plante, utilisé comme condiment ou comme friandise. Pour lutter contre le mal des transports, il faudra mâcher, une demi-heure avant le départ, une tranche de gingembre frais. Vous pouvez aussi boire une infusion à base de gingembre fraiche râpée. A noter, la consommation de 0,5 grammes à 1,5 grammes de gingembre en poudre et en capsules serait efficace pour traiter les nausées et des vomissements durant la grossesse. Le gingembre possède également des vertus digestives, et son action est connue comme tonifiant naturel.

Pour un bon transit, pensez au psyllium

Le psyllium blond, c’est l’ancêtre des laxatifs. Il aide à lutter contre la constipation, si répandue dans nos sociétés modernes. Les enveloppes de ses graines vont protéger la muqueuse intestinale et faciliter l’élimination naturelle, sans effets secondaires. Il va suffire de mélanger 7 grammes de poudre de psyllium avec 250 ml d’eau, et le tour est joué (en journée, si possible pas avant de se coucher).

Avec le ginseng blanc, plus jamais fatigué !

Le ginseng s’affirme depuis des siècles comme un anti-stress naturel. Grand classique de la millénaire pharmacopée chinoise, il est connu pour aider à réduire la fatigue. Concrètement, il améliore la capacité du corps à résister aux maladies et au stress. Il a un effet tonique certain, et il est recommandé de le prendre le matin. Cette plante médicinale dynamisante est aussi réputée pour ses propriétés anti oxydantes, ainsi que pour aider à contrôler la pression sanguine et renforcer le système cardiovasculaire.

 

Les 4 vertus du baobab pour la santé

Baobab

Originaire d’Afrique, le baobab est connu pour sa forme originale et son étonnante longévité. Mais c’est également un arbre qui possède de nombreuses vertus médicinales. Zoom sur les vertus du baobab !


La pulpe du baobab, un fortifiant naturel

L’une des particularités du baobab est que tout ce qui le constitue représente un intérêt, d’une manière ou d’une autre. Ainsi, son bois, ses feuilles, ses racines, ses graines et sa pulpe sont utilisés par l’homme depuis des siècles. Et c’est avec sa pulpe que nous pouvons nous fortifier. En effet, celle-ci contient une grande quantité d’acides organiques, de calcium et de vitamine C. Une composition qui fait de la pulpe du baobab un très bon fortifiant qui aide à lutter contre la fatigue.

Une meilleure absorption du fer

Le baobab étant très riche en vitamine C, il participe à une meilleure absorption du fer par l’organisme. Or, le fer est un minéral très important. C’est notamment grâce à lui que l’oxygène se fixe et circule dans les cellules. De plus, le fer participe au bon déroulement du cycle respiratoire des cellules musculaires. Ajoutons que le fer joue un rôle primordial dans le processus de cicatrisation.

Un allié pour le système immunitaire

Le fruit du baobab est très riche en fibres, ce qui en fait un très bon allié pour notre système immunitaire. En effet, la haute teneur en fibres de la pulpe représente des bienfaits prébiotiques et probiotiques. Elle contribue ainsi à stimuler l’activité de la flore bactérienne et à améliorer notre santé.

Une protection optimale des cellules

Du fait de sa richesse en vitamine C, le baobab aide à la protection des cellules contre les dommages oxydatifs. A savoir que le stress oxydatif provoque une oxydation chimique de nos cellules, ce qui peut entraîner diverses pathologies et accélère le vieillissement. Le baobab nous aide donc à lutter contre ces méfaits.

4 plantes pour faciliter la digestion

Mauvaise digestionComment faciliter la digestion ?

Repas trop copieux, déséquilibres intestinaux ou encore excès de boissons gazeuses, chacun peut à tout instant devenir la victime d’une mauvaise digestion. Fort heureusement, certaines plantes peuvent faciliter la digestion. Loin de se cantonner à leur côté ornemental, les plantes peuvent se montrer, dans de nombreuses situations, comme une excellente alternative aux médicaments au vu de leurs vertus sur la santé.


Le jus d’Aloe vera

Ingrédient fréquemment utilisé dans les cosmétiques, l’Aloe vera est particulièrement connue pour ses bienfaits pour la peau. Cette plante possède cependant d’autres vertus notamment pour l’amélioration et le maintien d’un bon équilibre interne. Le gel de l’Aloe vera alimentaire est composé entre autres de vitamines, de minéraux et d’acide salicylique le rendant efficace pour le traitement et la prévention des troubles gastro-intestinaux. Ce gel possède des vertus anti-inflammatoires et cicatrisantes, tout en favorisant une meilleure assimilation des nutriments et améliorant le confort intestinal.

L’anis étoilé

L’anis étoilé, en plus de rehausser les plats, se montre être un allié de choix pour combattre les troubles gastriques. Cette épice est efficace pour lutter contre les ballonnements et les gaz intestinaux. L’anéthol, le principe actif de l’anis étoilé, calme aussi les douleurs et les maux d’estomac. Pour profiter des bienfaits de l’anis étoilé, sa consommation peut être faite sous la forme d’infusion avec une dose par tasse de 0,5 g à 1 g.

Le rhizome de gingembre

L’utilisation du rhizome de gingembre pour traiter les troubles de la digestion ne date pas d’hier. En effet, le gingembre a été utilisé dans la médecine depuis des milliers d’années. Celui-ci intervient à différents niveaux de la santé intestinale notamment par l’amélioration de la vidange gastrique. Deux gélules d’extrait sec de rhizome de gingembre par jour suffisent pour obtenir un résultat optimal. La prise se fait à raison d’une gélule avant chaque repas accompagnée d’un demi-verre d’eau.

L’angélique

L’angélique ou « l’herbe aux anges », grâce aux principes actifs se trouvant dans ses racines, se présente aussi comme l’une des solutions naturelles à utiliser en cas de troubles intestinaux et de digestion difficile. Cette plante dispose notamment d’antioxydants et d’une huile essentielle qui s’avère être efficace pour diminuer les flatulences, les ballonnements, les spasmes et les crampes d’estomac. Pour profiter de ses bienfaits, la prise d’une gélule d’extrait concentré de racine d’angélique se fait pendant les repas avec un demi-verre d’eau. Deux gélules par jour, à prendre en deux fois, sont généralement suffisantes pour combattre une digestion difficile..