Archives

5 aliments à ne pas bannir des régimes

La banane l'aliment à ne pas bannir pendant un régime.

Souvent supprimés des régimes, certains aliments comme la banane, l’avocat, les pois chiches, les noix et les flageolets, sont pourtant des alliés de choc pour associer forme et minceur.

La banane

Avec ses 89 calories pour 100 grammes, la banane est l’alliée idéale du goûter, à la place des traditionnels biscuits ou yaourts. Elle se déguste peu mûre afin de conserver un index glycémique bas. Plus mûre et en compote, elle devient plus sucrée. Elle est riche en magnésium, en potassium et en manganèse, et agit sur le transit et sur la satiété.

L’avocat

Ce fruit possède lui aussi un index glycémique bas. Il n’affole donc pas le taux d’insuline et la production des graisses. Il a la particularité de réduire le LDL-cholestérol car il contient du bon gras et des vitamines E et K. Souvent considéré comme calorique, il ne possède en fait que 160 calories pour 100 grammes, soit la moitié du fruit. Ses adeptes l’utilisent même pour des recettes de gâteaux ou de glaces, en tant que substitut au beurre ou au lait.

Les pois chiches

Sources de protéines, les pois chiches ont un index glycémique très bas car ils sont riches en fibres. Malheureusement, ils jouissent encore d’une mauvaise image en matière de régimes, car ils sont associés aux cuisines traditionnelles grasses. De plus, ils peuvent créer certains désordres chez les personnes aux intestins fragiles.

Les noix

Riches en bons lipides, les oméga-3, elles regorgent de fibres et d’antioxydants et ainsi, préservent le cœur. Elles contiennent aussi des phytostérols, de l’arginine et de la mélatonine. Il a même été prouvé par plusieurs études que les noix pouvaient aider à perdre du poids, et ce en réduisant l’envie de grignoter. Il ne faut cependant par avoir la main trop lourde côté quantité (100 grammes de noix équivaut à 460 calories). Pour les consommer, on en parsème dans les salades et même, dans les bols de céréales.

Les flageolets

Les flageolets sont des légumineuses qui comme les pois chiches, sont peu caloriques (84 calories pour 100 grammes). Ils diminuent l’absorption du gras et du sucre. Ils se révèlent être de parfaits coupe-faim, grâce aux antioxydants qu’ils contiennent et qui favorisent l’élimination des toxines. Par contre, ils peuvent provoquer des ballonnements et des flatulences, et sont donc déconseillés aux personnes qui souffrent de la maladie du côlon.

5 aliments pour rester jeune

Aliments pour rester jeune.

Quels sont les aliments à consommer pour rester jeune ?

Découvrez ces aliments anti-âge pour lutter contre le vieillissement prématuré de la peau.

Le brocoli

Étant de la famille des crucifères, le brocoli contient des phytonutriments qui vont contribuer à stimuler la production du collagène par l’organisme, afin de lutter contre l’apparition des rides et protéger la peau contre les impacts des rayons UV. C’est donc un puissant aliment anti-âge, à consommer sans modération !

Les myrtilles

Les myrtilles n’ont pas juste un goût délicieux. Ces petits fruits sont remplis de puissants antioxydants qui aident à entretenir votre jeunesse tout en réduisant les rides.

L’avocat

L’avocat permet d’entretenir votre jeunesse puisqu’il contient dans sa pulpe des vitamines B et E et des acides gras mono-insaturés, très nutritifs pour la peau. Il contient en outre de la vitamine C qui va catalyser la production de collagène par l’organisme. De plus, son caractère alcalisant empêche l’acidité de la peau, propice au vieillissement.

L’ail

L’ail est très riche en allicine et en disulfure d’allyle, deux substances nutritives qui agissent comme des antioxydants et des anti-inflammatoires naturels qui aident à réguler l’activité cardiovasculaire, mais aussi faire baisser le mauvais cholestérol dans l’organisme. Il contient également des polyphénols qui hydratent et protègent la peau contre les agressions externes.

Le maquereau

Poisson très riche en oméga-3, le maquereau fournit des acides gras et des protéines qui sont nécessaires au renouvellement des cellules de l’épiderme.


5 aliments anti-cholestérol

Femme qui mange une pomme pour lutter contre le cholestérol.

Quels sont les aliments anti-cholestérol ?

Le cholestérol est nécessaire à l’organisme, mais en excès il représente un danger pour le système cardio-vasculaire. Avant traitements et médicaments, une prévention est possible grâce à une alimentation saine et à ces cinq aliments superstars.

La pomme

Riche en fibres, flavonoïdes et antioxydants, elle permet de stimuler le foie pour réduire le taux de cholestérol présent dans le sang et prévenir des maladies comme l’athérosclérose.

PRESCRIPTION : 2 pommes bio (avec la peau) chaque jour.

La noix

La noix est très riche en acides gras mono-insaturés, connus pour maîtriser le cholestérol sanguin.

PRESCRIPTION : Une petite poignée de noix bio (à grignoter ou à intégrer à vos recettes) chaque jour.

L’ail

Nos aïeules consommaient régulièrement cette plante médicinale aux mille et une vertus ! En effet, l’ail a des propriétés vasodilatatrices, qui favorisent le contrôle et la diminution du cholestérol dans l’organisme, ainsi que le bon fonctionnement du coeur.

PRESCRIPTION : Au moins 3 gousses d’ail (cru ou cuit) chaque jour. À éviter chez les personnes sujettes aux brûlures d’estomac, en cas de porphyrie ou d’anémie. Ne pas prendre d’ail 48 heures avant et après une intervention chirurgicale.

L’avoine

Cette céréale est riche en bêta-glucane, une fibre soluble qui peut dompter les risques de maladies coronariennes et l’excès de cholestérol dans le sang.

PRESCRIPTION : 60 g de flocons d’avoine pendant un mois, dans le cadre d’une alimentation faible en cholestérol et gras saturés.

Le soja

Il est riche en protéines végétales qui favorisent une baisse des forts taux de lipides dans le sang. Privilégier des aliments contenant du soja complet peut faire baisser la proportion de cholestérol de manière considérable.

PRESCRIPTION : 20 g minimum de protéines de soja, à répartir tout au long de la journée.

4 aliments détox à privilégier

Détox

Comment purifier son corps avec des aliments détox ?

Il est important de consommer des aliments qui, outre leurs qualités gustatives et nutritives, aident à nettoyer le foie. Voici une sélection d’aliments détox que nos grands-mères utilisaient pour chasser les toxines de leur corps !

Le citron

Le citron est essentiel pour tous ceux qui souhaitent adopter une alimentation détox. Très riche en vitamine C, il permet au foie d’améliorer sa fonction de drainage et donc d’éliminer les toxines avec davantage d’efficacité. En outre, et cela peut paraître paradoxal vu son goût acide, le citron est un alcalinisant qui jugule l’excès d’acidité que peuvent apporter des aliments comme la viande ou les féculents.

L’astuce : Pressez le jus d’1/2 citron dans un verre d’eau tiède tous les matins et buvez-le avant votre petit déjeuner. Si toutefois la forte acidité de l’agrume vous gêne, vous pouvez y ajouter du miel.

Le radis noir

Le radis noir est également un aliment qui favorise le drainage, spécifiquement celui apporté par la vésicule biliaire. Cet aliment a pour effet de stimuler la contraction du duodénum, ce qui va améliorer le mécanisme de la digestion : l’estomac se vide plus rapidement et la sécrétion de la bile est facilitée. On évite ainsi les problèmes de digestion désagréable ou de constipation.

L’astuce : Pour atténuer le goût parfois piquant du radis noir, préparez votre radis (en rondelles ou râpé) 15 minutes avant de le déguster. Vous pouvez l’agrémenter d’une sauce au soja ou au yaourt.

L’oignon

L’effet détox apporté par l’oignon se remarque davantage sur le long terme. Cet aliment, qui entre dans la composition de nombreux plats, contient de la quercétine, un antioxydant naturel. L’oignon est un stimulant naturel de l’appareil digestif.

Le brocoli

Le brocoli cumule plusieurs propriétés bénéfiques qui en font un aliment détox incontournable ! Très riche en fibres, comme toutes les variétés de choux, il facilite le transit intestinal et permet d’éviter les ballonnements. La présence de nombreux glucosinolates est un autre atout détox du brocoli. Ces composés sont des éléments soufrés dont la transformation par l’organisme libère des enzymes qui aident le corps à se débarrasser des toxines et des substances cancérogènes.

Améliorer la mémoire avec les baies de goji

infusion aux baies de goji pour améliorer la mémoire

Comment améliorer la mémoire et la concentration ?

La baie de goji est un fruit souvent utilisé dans la médecine traditionnelle chinoise. Il est aussi appelé « le fruit de la longévité » grâce à ses nombreux antioxydants.

Les baies de goji auraient des vertus pour améliorer la mémoire et stimuler la concentration. Dégustez vite cette tisane fruitée aux baies de goji !

Remède de grand-mère pour améliorer la mémoire

  1. Faites chauffer l’eau dans votre casserole.
  2. Hors du feu, jetez-y les baies de goji.
  3. Laissez infuser pendant 10 minutes.
  4. Buvez et mangez les baies de goji.

Ingrédients

  • 30 g de baies de goji bio séchées
  • Un sachet de tisane aux fruits rouges
  • 150 ml d’eau

Équipement

  • Une tasse
  • Une casserole

Les conseils de nos grands-mères

  • De nombreux pesticides ont été retrouvés dans les baies de goji. Pour cette raison, il est préférable de choisir des baies de goji bio.

Où acheter ?

Sur Internet : acheter des baies de goji.

Tout savoir sur le miel

Le miel, ce produit naturel pétri par les abeilles, possède bien des propriétés et apporte un goût sucré aux préparations alimentaires. Qu’est-ce que le miel, comment le conserve-t-on, comment est-il considéré à l’étranger ?

Qu’est-ce que le miel ?

Fabriqué par les abeilles à partir du nectar des fleurs, c’est un aliment qui possède une forte concentration en sucre. L’équivalent d’une cuillerée à café, soit environ 15 ml de produit, représente 65 calories, 0,1 gramme de protéines et 17,7 grammes de glucides. Cet or sucré ne possède en revanche ni lipides ni fibres alimentaires. Concernant les vitamines et éléments, il n’a jusqu’à lors jamais été possible de prouver que le miel pouvait contenir des nutriments. Les éléments présents ne remplissent aucun des critères scientifiques reconnus.

Que fait-on avec du miel ?

Le miel présente le même pouvoir sucrant que les autres sources de sucre, comme la canne à sucre ou la betterave. On peut donc l’utiliser facilement en cuisine.
C’est un élément naturel auquel les fabricants n’ont le droit de ne rien ajouter. Au Canada par exemple, toutes les étiquettes doivent porter le nom de l’origine du miel, sa qualité ainsi que les fleurs qui ont servi à le réaliser.

Les propriétés santé du miel

Connu pour soigner et aider à lutter contre les petits et gros bobos de la vie quotidienne, le miel possède un certain nombre d’action sur le corps. Il aurait un effet prébiotique sur notre organisme, améliorant nos habitudes intestinales, ainsi qu’une action antioxydante contre les maladies cardiovasculaires. On le retrouve en prévention contre la prolifération des cellules cancéreuses et pour ses propriétés antibactériennes.

Stockage et conservation

Grâce à sa forte teneur en sucre, un pot de miel se conserve environ 2 ans dans un endroit frais et sec. S’il fait chaud pendant une longue période, mieux vaut placer le miel au réfrigérateur. De même, si la production n’a pas été pasteurisée, pour éviter le risque de fermentation, on conserve le miel à 10 degrés.

Éructations : symptômes, causes et solutions naturelles

Les éructations sont des renvois d’air et de rots qui interviennent à la suite d’une grande ingestion d’air. Mais les causes des éructations peuvent être multiples. Voici quelques méthodes naturelles pour calmer les éructations.

Qu’est-ce qui provoque les éructations ?

Les éructations sont provoquées par plusieurs types d’affections. En général, elles n’ont rien de grave quand elles sont la conséquence d’une accumulation d’air dans l’estomac pendant le processus de digestion. Mais les éructations peuvent aussi être causées par une anxiété chronique, un reflux gastrique œsophagien, ainsi que par une dentition défectueuse.

Dans des cas bien plus graves, une hernie hiatale, une gastrite, des ulcères à l’estomac, un cancer de l’estomac et un infarctus du myocarde peuvent provoquer des éructations. Dans ces cas, elles sont généralement associées à d’autres symptômes.

Les solutions aux éructations

Il existe quelques conseils pratiques pour guérir ou limiter l’effet des éructations. Par exemple, vous devez vous habituer à manger et boire doucement. Ne portez pas de vêtements trop serrés, qui compriment notamment le ventre. Évitez aussi les aliments qui contiennent beaucoup d’air ; ainsi que les boissons gazeuses. Vous devriez aussi ne pas boire vos boissons avec une paille, fumer ou mâcher du chewing-gum. Ces manies remplissent l’estomac d’air, ce qui provoque ensuite des éructations.

Certaines solutions naturelles peuvent diminuer la fréquence des éructations. Des infusions de gingembre, de camomille, d’anis, de fenouil, de céleri ou de cardamone en ont aidé plus d’un à réduire la fréquence d’éructations. Ces plantes ont un effet positif sur le système de digestion.

4 aliments pour améliorer la vue

Yeux

Quels sont les aliments bons pour la vue ?

Certains aliments sont bons pour la vue : c’est le cas de la carotte, la myrtille, les poissons gras et les épinards. On vous en dit un peu plus !

La carotte

Selon les vieilles croyances, la carotte rendrait aimable. Mais, ce n’est pas le seul bienfait de ce légume sur notre corps. En effet, il est riche en béta-carotène qui se transforme, une fois ingéré, en vitamine A. Les experts reconnaissent cette vitamine comme acteur majeur de la vision. Vous n’avez donc plus aucune raison de refuser les plats de carottes pendant vos repas !

Les myrtilles

On le sait moins, mais les myrtilles ont un vrai impact sur notre vue. Elle est reconnue pour améliorer la vision nocturne. Les anthocyanidines et les vitamines C de la myrtille font un très bon mélange. Elle permet de régénérer le pourpre rétinien. Cette partie de l’œil est particulièrement utilisée pour voir dans l’obscurité.

Les poissons gras

On nous conseille souvent de manger plusieurs fois par semaine du poisson, mais pourquoi et quels poissons choisir ? D’abord, si on nous suggère de manger régulièrement du poisson, c’est bien parce qu’il est riche en sélénium (un oligoélément). Il est notamment connu pour prévenir la DMLA (la Dégénérescence Maculaire liée à l’âge). Les acides gras du nom d’oméga-3 présents dans les poissons permettent le développement de la vision. Vous pouvez manger du poisson gras, comme le hareng, le saumon, le maquereau ou encore la sardine !

Les épinards

Particulièrement boudés, mais tellement bon pour la vue, les épinards sont riches en lutéine. Il s’agit d’un pigment qui permet de prévenir la cataracte. Il protège la rétine de l’oxydation et des dommages causés par la lumière.

Le radis noir, le meilleur allié des régimes minceur

Vous débutez un régime minceur, et vous vous demandez quels sont les meilleurs aliments à intégrer dans celui-ci ? Pensez donc à ajouter le radis noir en haut de votre liste ! En effet, celui-ci est est réputé pour être un excellent compromis entre faible valeur calorique et forte valeur nutritive. Il est de plus apprécié pour ses propriété anti-carcinogènes et anti-mutagènes. Petit tour d’horizon de ses nombreuses qualités.

Le radis noir est un aliment qui a de nombreux effets bénéfiques pour votre santé. Son jus est de plus parfait pour vous aider à mincir plus vite. Pourquoi ? Tout d’abord, parce qu’il est peu calorique. Avec un rapport de seulement 20 calories pour 100 grammes, peu d’aliments peuvent prétendre l’emporter sur lui lorsqu’il s’agit de trouver un allié pour favoriser et accélérer votre régime minceur !

Si le radis noir contient donc extrêmement peu de calories, il est en revanche généreusement pourvu en fibres alimentaires. Celles-ci sont particulièrement importantes dans le cadre d’un régime minceur. En effet les fibres du radis noir sont connues pour favoriser largement la perte de poids. Ces fibres sont très efficaces pour l’imiter l’absorption des graisses, et donc des kilos en trop ! De plus, ces fibres, bien que peu caloriques, donnent très vite une sensation de satiété, et permettent donc de vous rassasier sans forcer sur les calories.

Le radis noir est aussi un aliment qui va désintoxiquer le foie. En effet, consommer du radis noir va favoriser l’élimination de toutes les toxines qui se trouvent dans cet organe vital. Une fois désintoxiqué, le foie va stocker beaucoup moins facilement les graisses, ce qui renforcent encore plus l’effet naturel des fibres du radis noir. Vous faîtes donc d’une pierre deux coups lorsqu’il s’agit de combattre les graisses indésirables !

Cystite : 3 remèdes naturels contre l’infection urinaire

Femme qui a mal à cause d'une infection urinaire.

Quels sont les remèdes naturels contre la cystite ?

La cystite est une infection urinaire très courante qui implique des douleurs dans la région pelvienne ainsi que des brûlures au moment de la mixtion. Elle entraîne également une impression constante d’avoir besoin d’uriner. Cette petite inflammation de la vessie peut même entraîner de la fièvre et des complications si elle n’est pas traitée convenablement. Pour éviter les traitements de choc, voici 3 remèdes naturels reconnus.


Un traitement très populaire : l’ortie

L’ortie possède d’excellentes propriétés diurétiques et purifiantes. L’ingestion des parties supérieures de la plante sous forme de décoctions va purifier l’organisme et désinfecter les voies urinaires ainsi que les reins et la vessie. Pour cela, il faut utiliser des feuilles et fleurs d’orties séchées. Plongez-en entre 2 et 5 grammes dans 150 ml d’eau bouillante et laissez infuser un quart d’heure. Consommez cette tisane 3 fois par jour jusqu’à la disparition des symptômes. Ce traitement est reconnu par la Commission E et l’ESCOP.

En usage interne, l’ortie est contre-indiquée chez les personnes ayant un oedème, souffrant de troubles cardiaques ou rénaux et chez les personnes asthmatiques. Interdite aux femmes enceintes, allaitantes et aux enfants de moins de 12 ans.

Pour éviter les récidives : la canneberge

Si vous êtes sujet aux cystites à répétition, mieux vaut trouver une solution pour que les crises s’espacent ou soient moins agressives. Pour cela, la baie de canneberge, que vous trouverez souvent sous son nom anglais “cranberry”, est très efficace. Elle empêche les bactéries responsables de l’infection de venir se fixer aux parois du système urinaire, grâce à la proanthocyanidine, son principe actif. En consommant régulièrement de la canneberge, sous toutes ses formes, fraîche, séchée, en jus, cuite, vous offrez une défense efficace à votre organisme pour lutter contre les crises de cystite.

Vous pouvez acheter de l’extrait sec de baies de cranberry sur Internet.

En traitement préventif : l’échinacée

L’échinacée est un genre de plantes aux propriétés médicinales qui étaient bien connues des Indiens d’Amérique. Ces plantes ont la propriété de renforcer les défenses immunitaires et de prévenir les infections. C’est donc une plante idéale contre les épisodes de cystite. Les échinacées Augustifolia et Pallida sont reconnues par l’OMS comme un bon traitement contre une cystite installée. De son côté, l’échinacée Purpurea, une belle fleur ornementale, est préconisée par la Commission E allemande en traitement de fond.