Archives

8 astuces de grands-mères avec des oeufs

Astuces avec les oeufs

Les oeufs peuvent être utilisés de différentes façons à la maison. Voici 8 astuces de grands-mères pour en faire bon usage.

Nettoyer une tache sur de la laine

Les oeufs peuvent permettre de détacher de la laine. Il suffit de mettre un peu de blanc d’oeuf sur la tache et de laisser agir pendant un quart d’heure. Ensuite il faut rincer à l’eau froide et laver le vêtement tout à fait normalement.

Raviver le cuir

L’oeuf peut également raviver le cuir. Il s’agit ici aussi d’utiliser le blanc. Battez le en neige jusqu’à atteindre une consistance moyenne puis frottez avec un chiffon en laine.

Entretenir les plantes

L’eau de cuisson des oeufs peut vous aider à entretenir vos plantes d’intérieur. Riche en calcium il suffit de la laisser refroidir et d’arroser vos plantes avec.

Eliminer les points noirs

Si vous voulez vous débarrasser de points noirs, mélangez un blanc d’oeuf à 2 cuillères à soupe de fécules de maïs. Déposez ensuite la préparation sur les zones à traiter. Après quelques minutes rincez à l’eau tiède.

Atténuer les cernes

Les oeufs sont également un merveilleux soin anti-cernes. Le blanc d’oeuf en particulier a un effet liftant et tenseur. Il suffit d’appliquer jusqu’à 2 gouttes sous les yeux et de les tirer vers l’extérieur. L’efficacité durera quelques heures.

Nettoyer la friteuse

Vous pouvez utiliser les oeufs pour nettoyer une friteuse. Une fois que l’huile est chaude mettez-y un blanc d’oeuf et remuez. Laissez cuire et vous verrez que le blanc d’oeuf agglomérera tous les déchets. Il suffira ensuite de l’enlever.

Lustrer le lino

Les oeufs permettent aussi de faire briller les sols en lino. Il suffit ici de battre un jaune et de l’ajouter dans un demi-litre d’eau. Après avoir mélangé utilisez cette solution pour nettoyer le lino avec une serpillière.

Repousser les escargots

Enfin les oeufs sont merveilleux répulsif à escargot. Il suffit de casser les coquilles et de les mettre autour des salades ou plantes à protéger.

7 astuces avec le baume du tigre

Baume du tigre

Le baume du tigre est un produit naturel réputé principalement pour lutter contre les douleurs rhumatismales et musculaires. Mais nos grands-mères l’utilisent dans bien d’autres situations.

Que faire avec le baume du Tigre ?

D’abord ce baume permet de soulager les maux de tête. Il suffit d’en appliquer de petites quantités sur vos tempes et de masser de façon circulaire jusqu’à ressentir une certaine chaleur.

Ensuite, le baume du tigre permet de soulager les démangeaisons si vous avez été piqué par des insectes. Comme il contient également de l’eucalyptus, il éloignera par la même occasion ces petites bêtes. Attention cependant car il ne faut pas en appliquer sur les plaies ou les égratignures.

Si vous avez le nez bouché mettez de ce baume au niveau des narines ou respirez directement le pot.

Il sera également efficace contre la toux en l’appliquant sur la poitrine et sur le dos; tout comme contre les maux de gorge en en étalant sur votre cou et en massant légèrement.

Ce baume réchauffera vos pieds en hiver. Profitez-en pour les masser afin de stimuler la circulation sanguine.

Enfin, son utilisation la plus connue consiste à en frictionner pour lutter contre les douleurs musculaires et articulaires. Il agira efficacement contre les tendinites, les courbatures ou encore les maux de dos.

Mais pour qu’il soit efficace il faut bien le choisir. Sa composition est déterminante. Il doit contenir du camphre jusqu’à 25 %, du menthol jusqu’à 12 %, de l’huile de menthe, de l’essence de clou de girofle, une essence de cassis pour le baume rouge et d’eucalyptus pour le baume blanc.

Sachez que le baume blanc sera plus efficace contre les problème de maux de tête et les rhumes, alors que le baume rouge sera plutôt conseillé pour les douleurs musculaires, les inflammations et les problèmes articulaires.

Les conseils de nos grands-mères

  • Sachez que le baume du tigre ne peut-être utilisé en traitement interne. Il ne doit pas être appliqué sur les yeux, les muqueuses ou encore sur une peau irritée. Il est par ailleurs interdit pour les enfants de moins de 7 ans et les femmes enceintes ou allaitantes. Une fois déposé sur la peau évitez de la mettre en contact avec de la chaleur et pensez à bien vous laver les mains après l’avoir appliqué.

Où acheter ?

Sur Internet : acheter du baume du tigre.

5 astuces avec le bicarbonate pour entretenir son linge

Bicarbonate de soude pour entretenir son lingeÀ la fois naturel et économique, le bicarbonate de soude permet entre autres, d’entretenir son linge. Voici plus précisément comment font nos grands-mères.

Pour blanchir le linge, lancez une machine de blanc avec votre lessive habituelle. Quand le cycle arrive au rinçage versez le bicarbonate, 300 ou 500 grammes en fonction de la quantité de vêtements. Vous remarquerez dès le premier lavage que vos vêtements auront retrouvé un blanc éclatant.

Ensuite cette poudre permet de détacher le linge. Mélangez 1 cuillère à café de bicarbonate avec un petit peu d’eau afin de créer une pâte homogène. Celle-ci permettra de faire disparaître les taches de graisses, de nourriture, d’huile, ou encore de boue. Attention car le bicarbonate (et donc cette pâte) est déconseillée pour les vêtements en laine, en soie ou qui doivent être nettoyés à sec.

Cette poudre aux mille vertus permet également de renforcer l’action de la lessive et par là même d’en consommer deux fois moins. Il faut pour cela en mettre 1 cuillère à soupe à chaque lessive, tout en divisant dans le même temps par 2 la quantité de celle-ci.

Utile pour neutraliser les odeurs qui émanent de votre linge, comme celles du tabac ou de la transpiration, versez 1 cuillère à soupe de bicarbonate dans le tiroir de l’adoucisseur de votre machine.

Enfin, en ajoutant 90 g au cycle de rinçage, vos vêtements seront assouplis.

Où acheter ?

Sur Internet : acheter du bicarbonate de soude.

Astuces de grand-mère pour lutter contre le surpoids

Manger équilibré pour mincir

Pour lutter contre le surpoids voici des astuces de grands-mères, douces, efficaces et naturelles.

Pour maigrir il faut d’abord moins manger. Mais cela ne signifie pas forcément être frustré ! Il suffit de boire à peu près une demi-heure avant de passer à table un grand verre d’eau, puis avec le temps 1/2 litre d’eau en mangeant un petit morceau de pomme. Ainsi vous aurez moins faim. De plus, au cours de la journée vous pouvez boire de l’eau en augmentant progressivement les doses. Cette astuce sera d’autant plus efficace que l’eau sera citronnée. Elle agira alors comme un véritable coupe-faim naturel.

Pour une astuce minceur un peu plus élaborée, faites bouillir pendant 10 minutes une orange et 3 citrons coupés en tranches dans 1/2 litre d’eau. Ajoutez à l’ensemble 1 cuillère à soupe de miel et faites bouillir 5 minutes avant de filtrer. Une fois la solution refroidie buvez-en 3 tasses tous les jours.

Le thé vert est également recommandé par nos grands-mères. Ces bienfaits sur le corps sont innombrables dont la stimulation du système digestif et la régulation du transit intestinal. Vous pouvez en boire quotidiennement jusqu’à 7 tasses. Attention cependant car cela peut altérer votre sommeil.

Il existe une autre astuce pour perdre du poids qui semble être très efficace. Elle consiste d’abord à prendre 40 ml de vinaigre de cidre en 3 fois au début de chaque repas. Puis, il faut suivre un régime excluant les aliments trop raffinés comme le pain blanc ou les corn-flakes et diminuer au maximum sa consommation de sucre et de sel. Enfin, il faut mastiquer longuement. Les premiers effets de cette cure s’observent généralement au bout d’une dizaine de jours, ils sont lents mais progressifs. Vous pouvez maintenir ce rythme pendant 6 mois.

Les conseils de nos grands-mères

  • Attention ! Le vinaigre de cidre est contre-indiqué chez les personnes qui souffrent d’hyperacidité, de gastrite et aux estomacs sensibles aux ulcères.
  • Si vous souhaitez faire un régime, parlez-en à votre médecin.

Nettoyer la moquette : 3 astuces de grands-mères

Nettoyer la moquette

3 astuces de grand-mère pour nettoyer la moquette

La moquette nécessite un maximum d’entretien pour éviter que les microbes et acariens ne s’y nichent. Pour faire un nettoyage efficace et en profondeur, nos grands-mères avaient des trucs miraculeux.

Le bicarbonate de soude pour désodoriser et raviver la moquette

Aspirez préalablement la surface à traiter puis saupoudrez-la de bicarbonate de soude. Étalez la poudre à l’aide d’une brosse, puis laissez agir 1 heure environ. Aspirez et admirez le résultat !

La terre de Sommières pour éliminer les taches tenaces

Détacher une moquette est un véritable calvaire. Il faut frotter, frotter et encore frotter. Même s’il faut un peu d’huile de coude pour venir à bout des taches de graisse, la terre de Sommières saura être votre partenaire. Déposez de la poudre sur les différentes taches à éliminer, puis laissez agir pendant 3 heures. Brossez énergiquement et aspirez. Pour les taches de graisse incrustées, attendez plutôt 24 heures.

L’eau gazeuse pour un entretien régulier

Vinaigre blanc + eau gazeuse : voici une formule qui fait des miracles ! Elle détache, adoucit et entretient. Pour réaliser ce shampoing 4 en 1, mélangez 200 ml de vinaigre blanc dans 1 l d’eau gazeuse. Appliquez ensuite la mixtion sur votre moquette ou votre tapis à l’aide d’une brosse. Laissez agir 30 minutes environ, puis rincez à l’eau chaude.

Où acheter ?

Sur Internet : acheter du bicarbonate de soude, acheter de la Terre de sommières, acheter du vinaigre blanc.

Enlever un chewing-gum sur un vêtement

Enfant qui mâche un chewing-gum.

Comment enlever un chewing-gum sur un vêtement ?

Un chewing-gum est resté collé sur vos vêtements ? Beurk ! Heureusement, grâce à cette astuce très pratique, vous pourrez l’enlever facilement.

Astuce de grand-mère

  1. Tout d’abord, mettez votre vêtement dans un sac plastique que vous placerez au congélateur.
  2. Laissez agir pendant 1 heure, avant de retirer délicatement le chewing-gum durci à l’aide d’une carte de crédit ou d’une spatule en bois.

Équipement

  • Un sac plastique
  • Une carte de crédit ou une spatule en bois

Les conseils de nos grands-mères

  • Si vous êtes pressé, frottez simplement un glaçon sur le tissu.

Tout ce qu’il faut savoir pour conserver les légumes frais et de saison

Marielle

Dans le frigo ou à l’air libre ? Un jour ou une semaine ? Cette pomme de terre germée est-elle mangeable ? Des questions légitimes que nous nous sommes tous posés devant notre panier à provision. Savoir conserver ses légumes n’est ni une science ni un art. C’est une nécessité pour tous ceux qui ne disposent pas d’une cave, d’un cellier ou d’une grange à des températures différentes, mais bien d’un simple placard et d’un frigo dans la cuisine. En sachant au mieux garder la fraîcheur des légumes, vous profiterez de toutes leurs vertus nutritives, ferez de réelles économies et éviterez le gaspillage alimentaire. Voici quelques conseils qui vous permettront de conserver vos légumes de façon optimale.

Les choux

Le père de tous les choux, le chou maritime, a donné naissance a des dizaines de variétés, qui ne se conservent pas toutes de la même manière.

Où ? Le chou blanc se garde dans le bac à légumes, tout comme les choux de Bruxelles, le brocoli et le chou-fleur.
Combien de temps ? Seul le chou blanc peut être consommé au bout de deux semaines. Pour tous les autres, c’est cinq jours.
Comment ? Les choux se conservent mieux emballés dans du film étirable.

Les tomates

Notre prochain légume n’en est pas un puisqu’il s’agit d’un fruit.

Où ? Sur le plan de travail.
Combien de temps ? 5 jours.
Comment ? Les tomates doivent être conservées dans un contenant à l’air libre type panier et ne pas être emballées.

Les pommes de terre

Les Incas les conservaient en les exposant au gel puis au soleil. Depuis, on a quand même trouvé plus simple.

Où ? Dans la cave ou dans un cellier sombre.
Combien de temps ? Un ou deux mois. Si elles germent, il faut les utiliser le plus rapidement possible. Si elles fripent, elles sont alors impropres à la consommation.
Comment ? Dans un sac en papier. Surtout pas à la lumière, ni dans un endroit trop chaud.

Les asperges

Légumes typiques du printemps, elles sont difficiles à conserver car elles commencent à perdre de leur saveur dès la cueillette. Il est donc conseillé, en premier lieu, de les acheter très fraîches.

Où ? Sur les étagères du réfrigérateur.
Combien de temps ? Quatre jours maximum pour profiter de toute leur saveur.
Comment ? Les queues dans un récipient d’eau et la tête de la botte recouverte d’un sac plastique.

L’ail et les oignons

Où ? L’ail et l’oignon se conservent dans un cellier sombre.
Combien de temps ? Deux mois.
Comment ? Pour conserver au mieux l’ail, les têtes doivent rester entières et dans leur peau. Il en va de même pour les oignons.

La salade

Comment la garder croquante ?
Où ? Dans le bac à légumes.
Combien de temps ? Cinq jours.
Comment ? Dans un sac plastique, jamais humide. Si vous choisissez de la laver avant, essorez-la bien dans du papier absorbant.

Les champignons

Il est très important de s’assurer que les champignons que l’on s’apprête à consommer sont frais et comestibles, faute de quoi, ils risquent d’être très dangereux pour la santé.

Où ? Au réfrigérateur.
Combien de temps ? Trois jours.
Comment ? Dans un sac en papier brun.

Les haricots

Il s’agit, bien sûr, de la conservation des haricots frais. Les différents types de haricots secs se conservent dans des pots en verre hermétiquement fermés, pour s’assurer que les charançons ne s’en délectent pas.

Où ? Les haricots se conservent dans le tiroir du réfrigérateur.
Combien de temps ? Une semaine.
Comment ? Dans un sac plastique, contenant également une feuille de papier absorbant.

Les radis

Les radis se consomment très frais : leurs fanes doivent être bien vertes et leurs racines fermes et brillantes. Une astuce pour tester leur fraîcheur : appuyez votre doigt sur le corps du radis. S’il s’enfonce, c’est que le radis est sec et creux.

Où ? Sur les étagères du frigo.
Combien de temps ? Deux semaines.
Comment ? Dans un sac de congélation.

Les betteraves

Où ? Sur l’étagère du frigo.
Combien de temps ? Deux semaines.
Comment ? Dans un sac plastique

Les carottes

Où ? Dans le tiroir du frigo.
Combien de temps ? Trois semaines ou plus, jusqu’à ce qu’elles mollissent.
Comment ? Dans un sac plastique.

6 astuces pour conserver vos fleurs

conserver des fleursA l’occasion des fêtes, retrouvez toutes les astuces pour transporter, couper, faire briller et autres conseils pour conserver vos fleurs le plus longtemps possible.

Transporter votre bouquet

Enroulez le pied du bouquet dans du papier journal humide lors du transport.

Bien couper les tiges

Coupez les tiges de 2cm en biseau avec un couteau bien aiguisé sous un filet d’eau pour ne pas laisser entrer de bulles d’air dans la tige.

Faire briller vos feuilles

Passez un chiffon imbibé de bière sur les feuilles pour les rendre brillantes.

Éviter les bactéries

Retirez les feuilles basses qui trempent dans l’eau pour que les bactéries ne se développent pas.

Assainir l’eau de votre vase

Ajoutez un bout de charbon de bois dans l’eau de votre vase pour assainir l’eau.

Éviter les sources de chaleur

Evitez de mettre vos fleurs près d’une source de chaleur.

Astuces proposées par Interflora.

3 astuces naturelles pour se débarrasser des souris

Femme qui découvre une souris dans la maison.

Comment se débarrasser des souris naturellement ?

Des souris ou des rats ont choisi de s’établir dans votre intérieur et la cohabitation ne vous enchante guère ? Ces rongeurs, certes très attendrissants dans les dessins animés, peuvent aussi devenir des locataires très envahissants. De plus, les souris se reproduisent très vite : dix souriceaux par portée, cinq à dix fois par an ! Découvrez 3 astuces naturelles pour se débarrasser des souris.

L’huile essentielle de menthe poivrée

Si pour nous, humains, l’huile essentielle de menthe poivrée dégage une odeur agréable, pour les rongeurs, c’est répugnant ! Pour vous débarrasser de vos indésirables visiteurs, imprégnez un disque de coton de 1 goutte d’huile essentielle de menthe poivrée que vous placerez aux lieux d’entrée des rongeurs. Pensez à changer de coton dès que l’odeur disparaît. Éloignez les souris et les rats des abords de votre habitation en plantant de la menthe poivrée autour de votre maison.

Confectionnez un pot-pourri

L’alliance du clou de girofle et du piment de Cayenne seraient efficaces pour tenir à distance ces rongeurs, qui détestent le parfum de ces épices. Confectionnez donc un pot-pourri à base de clous de girofle ou de poivre de Cayenne et disposez-le vers les entrées
aux quatre coins de votre maison.

Adoptez un chat !

Adopter un chat est, de loin, la méthode la plus naturelle et la plus radicale pour faire savoir à ces rongeurs qu’ils ne sont pas les bienvenus chez vous.

Bon à savoir : les rongeurs détestent l’odeur forte de la litière. Nos aïeules déposaient un peu de litière usagée le long de leurs murs et aux endroits empruntés régulièrement par les intrus.

Les conseils de nos grands-mères

  • Conservez vos aliments dans des récipients hermétiques.
  • Recherchez et condamnez tous les points d’accès empruntés par vos envahisseurs.
  • Maintenez votre cuisine propre et éloignez vos grosses poubelles de votre maison.

Humidité : faire son déshumidificateur maison

Comment fabriquer un déshumidificateur ?

Il est parfois très utile d’utiliser un déshumidificateur pour lutter contre l’humidité et empêcher la formation de moisissures. Découvrez cette technique pour fabriquer soi-même son déshumidificateur écologique. Le sel va absorber naturellement l’humidité présente dans votre maison.

Astuce de Grand-mère

  1. Découpez au 3/4 la partie supérieure de la bouteille.
  2. Entourez le goulot avec une compresse et fixez-la à l’aide des élastiques.
  3. Placez des morceaux de coton au fond de la deuxième partie.
  4. Versez-y quelques gouttes d’huile essentielle de lavande si vous le souhaitez (facultatif).
  5. Déposez ensuite le gros sel dans la partie du goulot.
  6. Emboitez la partie (goulot) en forme d’entonnoir sur la partie inférieure de la bouteille (comme pour faire un piège à guêpes).
  7. Placez votre déshumidificateur dans une pièce humide.

Équipement

  • Une grande bouteille en plastique
  • Une compresse
  • Environ 100 g de gros sel
  • Du coton
  • Un cutter
  • Une paire de ciseaux
  • 2 élastiques
  • 10 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie (facultatif)

Les conseils de nos grands-mères

  • Videz régulièrement l’eau absorbée par le déshumidificateur.
  • Renouvelez le gros sel de temps en temps.
  • Aérez vos pièces pour éviter l’humidité.
  • Contrôlez l’état de vos murs (fissures, joints etc.).
  • Il existe aussi des déshumidificateurs à l’argile et au charbon qui sont aussi efficaces pour absorber l’humidité.