Archives

7 astuces de nettoyage fantastiques avec de l’huile d’olive

L’huile d’olive est très communément prisée en cuisine pour son bon petit goût et ses bienfaits pour la santé. Mais aujourd’hui, il n’est pas question de l’utiliser pour mitonner de bons petits plats ! L’idée est en effet d’utiliser l’huile d’olive pour faire le ménage et vous allez voir, on fait difficilement plus efficace et simple que ça. Et quand on a des enfants ou des animaux, c’est toujours un plus d’utiliser des produits moins toxiques (et même pour soi-même !).

Sommaire

1) Pour nettoyer une poêle en fonte

Versez-y une touche d’huile d’olive et saupoudrez de sel de mer (gros ou normal). Frottez avec une brosse pour faire la vaisselle puis rincez. Les résidus débarrasseront le plancher à vitesse grand V.

2) Sur des mains pleines de peinture

Versez un peu d’huile d’olive dans le creux de votre main ou sur un chiffon et frottez avec le chiffon. Vos mains seront non seulement débarrassées de toute trace de peinture, mais aussi vraiment douces.

3) Faites briller le bois

Mélangez une dose de vinaigre (ou de jus de citron) et trois doses d’huile. Versez-en un peu sur un chiffon et frottez la surface en bois. Vous pouvez en suivre le grain pour obtenir de meilleurs résultats et un bois ravivé à souhait. Vous pouvez aussi l’utiliser pour faire briller des meubles en rotin  ou pour retirer une auréole (en y ajoutant une pincée de sel) ou une tache d’eau en laissant la tache s’imprégner quelques minutes de l’huile.

4) Nettoyer et faire briller l’acier inoxydable

Versez un peu d’huile d’olive sur un chiffon et frottez votre acier inoxydable. Nous vous conseillons ici aussi de suivre le grain pour un meilleur résultat, mais vous pouvez commencer par des mouvements circulaires pour retirer les plus grosses traces avant d’enchaîner dans le sens du grain. Cette astuce convient pour les objets métalliques en général.

5) Redonnez du brillant aux feuilles de vos plantes

Frottez-les doucement avec un chiffon imbibé d’un peu d’huile d’olive pour les rendre plus brillantes. Vous pouvez aussi en ajouter quelques gouttes à l’eau d’arrosage ou directement deux cuillères dans une terre appauvrie pour un bon apport en nutriment. Et l’huile d’olive peut aussi servir de répulsif à pucerons !

6) Entretenir le cuir

L’huile d’olive entretien, imperméabilise, rend plus souple et fait briller ! Vous pouvez en mettre un peu sur un chiffon doux en microfibre et le passer sur vos vestes, sacs et autres chaussures ou utiliser un coton humide sur lequel pour déposerez quelques gouttes. Si vous aimez faire des mélanges, vous pouvez aussi faire un mélange à base de 3 cuillères d’huile d’olive et une de vinaigre de pomme.

7) Retirer une étiquette ou des traces de colle

On vous avait déjà parlé de notre problème avec les étiquettes et donné toutes nos solutions juste ici. La plus simple : badigeonnez l’étiquette d’huile d’olive, laissez un peu agir et frottez !

12 astuces de petit génie réalisées avec du vernis coloré ou transparent

Lorsque l’on entend « vernis à ongles », on n’imagine pas nécessairement que ce produit peut servir à autre chose qu’à améliorer l’apparence de nos mains. Pourtant, nous allons vous montrer en 12 astuces toutes bêtes qu’il est possible de l’utiliser autrement  !

1) Vous n’arrivez pas à mettre le lacet dans l’œillet, car l’embout est abîmé ? Vernissez-le !

2) Un crochet un peu trop pointu ? Mettez une couche de vernis pour adoucir la pointe.

3) Pour réparer une branche de lunettes, remettez la vis et gardez-la en place avec du vernis.

4) Identifiez vos clefs à l’aide de vernis de couleurs différentes !

Vous pouvez même mettre une petite touche de la couleur correspondante sur la serrure si vous avez du mal à vous rappeler quelle couleur correspond à quoi.

5) Sur vos fils, le vernis peut avoir deux utilités :

  • Permettre de toujours le brancher sur le bon port grâce à un code couleur ;
  • Désigner l’endroit et l’envers d’un USB pour ne plus vous bagarrer pour réussir à le rentrer dans le port.

6) Si vous n’êtes pas très enjoué à l’idée de mettre le fil dans la bouche avant de le passer dans le chas de l’aiguille…

… Le vernis pourra vous y aider !

7) Rendez des allumettes waterproof en couvrant la tête soufrée de vernis.

Parfait pour un weekend de camping où le temps est incertain !

8) En mettant du vernis transparent sur le trou du collant, vous éviterez qu’il s’agrandisse.

9) Si vous venez de coudre un bouton, vous pouvez vous assurer qu’il ne bougera pas avec du vernis transparent.

10) Avec le vernis de la bonne couleur, vous pourrez aisément cacher une rayure sur la carrosserie.

11) Impossible de fermer une enveloppe parce qu’elle ne colle plus ? Utilisez du vernis !

12) Une réparation simple pour un ongle cassé !

Mettez une couche de vernis, collez-y un morceau de sachet de thé. Couvrez avec une  autre couche de vernis, coupez l’excédent de sachet de thé et limez pour lisser le tout. Faites votre manucure comme à votre habitude.

13) Une décoration marbrée en deux temps, trois mouvements !

Déposez plusieurs grosses gouttes de vernis successives. Faites délicatement des motifs avec un cure-dents puis plongez un objet en plein dans le motif pour qu’il soit imprimé (tasse, pot de fleurs, verre…). Laissez sécher et voilà ! (À ne pas passer au micro-ondes ou lave-vaisselle.)

 

La vidéo :

 

 

Dangers des piqûres de punaises de lit et 4 astuces faciles pour les soigner

Les punaises de lit ou Cimex Lectularius sont des insectes invasifs qui s’invitent dans nos chambres et nous poussent à trouver des solutions pour les éradiquer. Or, elles deviennent aujourd’hui un vrai problème de santé publique du fait de leur forte recrudescence.  La contamination est telle qu’elle touche même les hôtels, résidences universitaires, crèches et hôpitaux. Que ce soit à Toulouse, Marseille ou plus récemment dans le Limousin, l’infestation fait rage ! Et bien sûr, même si elles ne sont pas vecteurs de maladies, reste qu’il n’est jamais agréable d’en avoir chez soi… surtout quand cet insecte hématophage (qui se nourrit de sang humain ici) nous prend pour cible. Alors, si vous avez des piqûres de punaises de lit, voici quelques et remèdes naturels de grand-mère pour vite les faire disparaître !

Les piqûres de punaises de lit : dangereuses ou pas ?

En général, les punaises piquent les personnes dégageant le plus de chaleur. Aussi, elles privilégient les peaux fragiles et fines. De fait, les femmes et les enfants sont ses victimes privilégiées pour en sucer le sang ! Et gourmands comme ils sont, ces petits ogres peuvent nous piquer plus de 90 fois en une nuit. Ainsi, on peut avoir de nombreux boutons rouges en lignes ou groupés sur les bras, les jambes, le dos ou le thorax témoignant du fait que l’on a servi de festin ! Les réactions aux piqûres – et surtout à la salive anesthésiante et anticoagulante injectée par la punaise au cours de la morsure – sont diverses :

  • Souvent, la réaction est très légère et indolore avec des traces rouges disparaissant vite et de légères démangeaisons.
  • Par contre, si la personne est sensible, les réactions allergiques peuvent être plus poussées et nuisibles. Par exemple : troubles du sommeil à cause des démangeaisons insupportables, grattages violents, inflammations, éruptions cutanées gonflées et boursouflures prurigineuses douloureuses.
  • Plus rarement, l’invasion de punaise de lit peut occasionner des chocs anaphylactiques ou œdèmes en cas de forte réaction allergique.

Place aux solutions naturelles en cas de piqûres de punaises de lit !

1) Le premier réflexe : nettoyer la piqûre de punaise

Cela pourrait suffire à traiter les piqûres légères et limiter les risques d’infection. Pour ce faire, on utilise de l’eau chaude et un savon doux. Faites-le bien mousser sur la peau. Ensuite, il suffit de laisser poser un peu et rincer. Si cette solution ne suffit pas, c’est sûrement, car votre peau réagit mal aux piqûres. Si les manifestations sont graves, faire rapidement un bon traitement des punaises de lit est plus que conseillé dans votre intérieur.

2) Le bicarbonate de soude ou le vinaigre blanc

Mélangé à de l’eau pour faire une pâte puis appliqué quelques heures sur les piqûres de punaises de lit, le premier va atténuer et calmer les inflammations. Vous pouvez lui associer une infusion ou gélule d’hamamélis pour remplacer l’eau et apporter un supplément. En effet, cette plante a des propriétés utiles contre les inflammations cutanées (astringente, antiseptique et anti-inflammatoire). Sinon, pour guérir rapidement les irritations, utilisez le vinaigre blanc. Cet antibiotique naturel antiseptique et désinfectant peut être appliqué simplement avec une compresse.

3) Le dentifrice ou la menthe

Le menthol n’a pas son pareil pour stopper l’irritation et calmer les démangeaisons, d’où son utilisation commune en dermatologie. De fait, vous pouvez mettre du dentifrice en fine couche et laisser sécher quelques heures. Sinon, utilisez quelques gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée diluée dans du gel d’aloe vera. D’ailleurs, ce gel analgésique et anti-inflammatoire peut aussi être utilisé seul pour calmer l’inflammation et les douleurs, et accélérer la cicatrisation des petites plaies !

4) Les solutions de cuisine contre les piqûres de punaises : citron et banane

Astringent, le jus de citron est aussi un antibactérien et anti-inflammatoire utile en application locale sur les allergies minimes et problèmes cutanés. Pour soulager l’épiderme utilisez son jus seul ou mélangé à du millepertuis sur une compresse. Quant à la banane, on peut frotter sa peau sur la nôtre pour bénéficier de ses effets analgésiques naturels. Parfait pour les irritations et picotements !

En bonus : Vous avez une lotion à la calamine ? Parfait : antiprurigineuse et antiseptique, elle peut aussi aider à calmer la peau qui gratte et l’inflammation.

Comment soigner une ampoule : 5 astuces simples et rapides

L’ampoule ou phlyctène apparaît quand les premières couches de l’épiderme sont endommagées. Cela mène à une sensation de brûlure et une cloque sur les orteils, talons ou voûte plantaire. En général, ce mécanisme de défense de la peau survient en cas de frottements répétés et rapides liés à une activité (sport, randonnée, etc.), un hallux valgus ou le port de chaussures neuves ou étroites. En fait, cela permet de faire tampon pour protéger la peau. Bien sûr, il est généralement conseillé de la laisser guérir seule. Cependant, les terminaisons nerveuses sensibles activées par les frictions répétées laissent des sensations gênantes et inconfortables. Alors, si l’ampoule est très douloureuse et infectée ou que l’on ne peut pas changer de chaussures et éviter l’activité qui l’a formée, alors on n’a pas d’autre choix que d’agir pour réduire le temps de guérison.  Voici comment soigner une ampoule rapidement, efficacement et naturellement selon grand-mère.

Bon à savoir : Mieux vaut prévenir que guérir en utilisant des astuces préventives qui éviteront les frottements !

1) Pour soigner une ampoule, faut-il percer ou pas percer ?

Mieux vaut la laisser intacte si possible et désinfecter si elle se perce seule ! Si néanmoins la peau est irritée et la sensation de douleur trop forte, il est possible de percer en respectant quelques règles. Tout d’abord, on désinfecte tout avant et après le perçage : main, aiguille (à stériliser soigneusement) et peau. Ensuite, on perce avec son aiguille stérilisée de côté et non sur le milieu pour mieux drainer le liquide clair. Surtout, ne retirez pas la peau décollée qui protège l’ampoule même si c’est tentant… Sinon, la peau sera à vif et prendra plus de temps à cicatriser ! Puis, désinfectez bien vos petits bobos avec un produit antiseptique et asséchant (bétadine).

Parfois, certains injectent de l’alcool à 70° dans l’ampoule pour l’assécher et durcir la peau pendant la nuit. D’autres encore trempent un fil dans de l’alcool qu’ils font passer dans l’ampoule et retirent au petit matin.

2) Le gel d’aloe vera, le remède qui va soulager et soigner une ampoule

Cette plante va cicatriser, adoucir et soigner rapidement une ampoule douloureuse percée ou non. Bien sûr, on lui connaît un fort pouvoir hydratant. Néanmoins, c’est aussi un excellent régénérant cellulaire qui soigne la cloque remplie de liquide. Vous pouvez l’utiliser seul sur une compresse ou lui ajouter quelques gouttes d’huile essentielle pour combattre le risque d’infection. Pure ou diluée dans ce gel, l’huile essentielle d’arbre à thé est cicatrisante et désinfectante. Sinon, il y a aussi l’huile essentielle de lavande et ici, toutes les différentes lavandes peuvent être utilisées ou presque ! En effet, il y a la lavande fine (antalgique, cicatrisante, antiseptique et régénérante cellulaire), la lavande aspic (antibactérienne, antalgique, cicatrisante et anti-inflammatoire) et la lavande vraie (calmante, anti-infectieuse et cicatrisante).

3) L’argile verte ou blanche, très efficace pour soigner une ampoule

Ses propriétés antiseptiques, cicatrisantes et hémostatiques sont un gros avantage pour soigner une ampoule. En plus, on peut aussi l’utiliser en prévention sur les zones de frottement quand on a des chaussures neuves. Pour traiter l’ampoule irritée et infectée et soulager la douleur, vous pouvez aussi vous tourner vers les cataplasmes d’argile en couche épaisse sous des compresses. Remplacez régulièrement votre cataplasme sec par un cataplasme humide pour renouveler son efficacité. (Il fonctionne moins bien une fois sec.). Puis continuez jusqu’à la disparition de la douleur.

4) Les ingrédients de cuisine pour soigner une ampoule douloureuse

Si vous n’avez pas grand-chose sous la main, ne paniquez pas ! Même sans être très équipé, on peut facilement traiter la couche superficielle de la peau avec des ingrédients du placard. Par exemple, l’oignon est un cicatrisant naturel qui va atténuer la douleur et calmer efficacement l’ampoule. Si elle est très petite, utilisez la peau fine entre deux tranches d’oignon et maintenez-la avec un pansement basique. Sinon, utilisez une gaze ou un sparadrap. Répétez matin et soir pour éviter les infections cutanées. Aussi, vous pouvez désinfecter l’ampoule deux fois par jour avec du vinaigre blanc (antiseptique naturel) ou du vinaigre de cidre dilué dans de l’eau (50/50). Ce dernier est excellent pour cicatriser les blessures et son acide acétique lui confère un pouvoir désinfectant puissant pour prévenir les risques d’infection.

5) Des bains de pieds pour apaiser et avoir une cicatrisation encore plus rapide

Un bain de pieds d’un quart d’heure ou plus va adoucir la peau et faciliter la guérison ! Tout d’abord, il y a l’avoine connue depuis l’Antiquité pour ses vertus adoucissantes, anti-démangeaisons et utiles pour aider à guérir les infections cutanées. Ici, faites infuser les flocons d’avoine pendant une heure avant de faire bouillir et laisser refroidir pour y baigner les pieds. On peut procéder de la même façon avec des feuilles de sauge fraîches (cicatrisantes et anti-infectieuses). Enfin, faites un bain de bicarbonate ou d’eau salée pour désinfecter l’ampoule, accélérer le processus de renouvellement cellulaire et la faire sécher plus rapidement.

4 astuces pour ne pas abîmer ses cheveux avec son lisseur

Les fers à lisser sont très décriés pour les effets de la chaleur des plaques lissantes sur les cheveux. Pourtant, de nombreuses personnes ne pourraient pas se passer de cette technologie. En effet, cela permet d’avoir les cheveux lissés en un rien de temps. D’autres techniques comme utiliser un kardoune fonctionnent aussi bien. Cependant, elles ne permettent pas d’avoir un effet aussi immédiat et sont donc jugées moins pratiques au quotidien. Heureusement, on peut tout à fait utiliser un lisseur sans abîmer ses cheveux ! Il suffit juste de bien utiliser son appareil et de protéger les cheveux en amont.

1) Pour ne pas abîmer ses cheveux, il faut avant tout un lisseur de qualité

Le revêtement des plaques a toute son importance dans la qualité du produit. Souvent, les lisseurs bas de gamme ont un revêtement en ferraille recouvert d’un fin revêtement de céramique qui s’effrite avec le temps et les utilisations. Du coup, ils sont vite bons pour la poubelle, car une fois la céramique usée, on se brûle les cheveux avec ce qu’il y a dessous ! C’est pour cela qu’il faut au minimum opter pour des plaques 100% en céramique. En plus, elle répartit mieux la chaleur sur les plaques et favorise la glisse des plaques sur la fibre capillaire. Le titane est aussi un bon matériau résistant et puissant, mais à éviter sur les cheveux colorés et abîmés. Au contraire, la tourmaline est une pierre semi-précieuse efficace au moment du lissage qui prendra plus soin des cheveux secs, frisés, colorés et sujets à l’électricité statique.

Si vous vous lissez quotidiennement les cheveux ou que comme nous vous avez peur de les abîmer même avec peu d’utilisations, mieux vaut se tourner vers des marques de qualité professionnelle. Par exemple, Grand-Mère utilise le modèle Nina de MadameParis qui a des plaques en céramiques et ioniques permettant un lissage encore plus rapide, durable et très efficace en un passage. Cela a toute son importance pour limiter le temps d’utilisation d’un appareil chaud sur les cheveux, moins les abîmer et les rendre plus doux et brillants. Léger, fin et pratique avec la taille parfaite de son cordon et ses accessoires (peigne, pinces pour séparer les cheveux, gants protecteurs de chaleur, etc.), il a aussi un affichage précis de la température qui chauffe quasi instantanément jusqu’à la température choisie. Surtout, ne prenez pas un appareil où vous ne pouvez pas contrôler la température !

2) Les bons gestes avec le lisseur pour ne pas abîmer ses cheveux

Bien évidemment, le fait d’utiliser abusivement l’appareil risque de causer des dommages irréversibles avec le temps. Ainsi, mieux vaut limiter l’utilisation trop régulière des plaques lissantes. Encore une fois, si vous utilisez un bon appareil, il laissera les cheveux plus durablement lisses ! Pour la même raison, mieux vaut ne pas rester trop longtemps sur une même section de cheveux. Pour l’éviter, faites des séparations dans vos cheveux et lissez des mèches plus petites. En effet, on a souvent tendance à faire des mèches plus grosses pour aller plus vite. Or, ça oblige à repasser plusieurs fois et c’est là que l’on risque le plus d’abîmer ses cheveux avec le lisseur ! Et surtout, peignez bien avant de lisser ni trop rapidement ni trop lentement en étirant chaque mèche.

Enfin, évitez de mettre machinalement la température la plus haute pour aller plus vite, ce n’est pas forcément plus efficace ! Choisissez la bonne température pour bien lisser suivant les besoins de vos cheveux :

  • 180°C ou moins pour les cheveux fins, abîmés, cassants ou raides et les cheveux courts
  • Entre 180°C et 210°C pour les cheveux normaux, ondulés ou bouclés
  • Et entre 210°C et 235°C pour les cheveux épais, frisés et crépus.

3) Protéger ses cheveux avant de passer le lisseur pour ne pas les abîmer

Certes, on peut utiliser des masques très nourrissants ou faire des bains d’huile sur ses cheveux pour les réparer. Mais une fois cassé ou fourchu, un cheveu ne se répare pas… il faut donc couper ! Alors, mieux vaut les protéger de la chaleur en amont pour éviter d’avoir les cheveux comme de la paille. Pour ce faire, pas besoin de produits chimiques siliconés. Vous pouvez essayer certaines huiles végétales et beurres seuls ou mélangés à vos produits coiffants faits maison. Ici, on peut citer quelques protecteurs de chaleur naturels : beurre de karité ou cupuacu et les huiles comme l’huile d’argan, de pépins de raisins, d’olive, de coco, de noix de macadamia, d’avocat ou de tournesol.

4) Un soin thermo-protecteur maison pour protéger les écailles du cheveux

Pour faire un protecteur de chaleur maison, il vous faut :

  • 90 ml d’eau aromatisée de pamplemousse (pour diluer et pour l’odeur)
  • 2,5 ml de céramides végétales (gaine et protège de la déshydratation)
  • 3,5 ml de kératin protect (thermo-protecteur qui apporte brillance et douceur)
  • 0,5 ml de protéines de soie (hydrate et adoucit)
  • 18 gouttes de conservateur cosgard

Les étapes :

Dans un vaporisateur, mélangez l’eau aromatisée avec les céramides végétales. Ensuite, ajoutez vos autres ingrédients et c’est prêt ! Ce produit se conserve 3 mois et permet de lisser les cheveux avec le lisseur sans les abîmer et sans les alourdir. Il peut s’utiliser sur cheveux secs ou sur cheveux mouillés et fonctionne donc aussi pour d’autres appareils chauffants tels que le sèche-cheveux.

8 astuces naturelles pour lutter contre les araignées à la maison

À l’automne, les araignées commencent à s’installer dans les maisons pour échapper au froid. Néanmoins, on les croise toute l’année dans nos intérieurs ! Ainsi, il arrive ainsi qu’au détour de la chambre, on fasse la rencontre d’une bête bien velue qui nous fait frissonner de la tête aux pieds. Malheureusement, l’arachnophobie fait qu’on met difficilement sa peur panique de côté. De fait, on oublie que ces animaux ne sont pas nuisibles et que les piqûres sont très rares ! Au contraire, l’araignée est même très utile dans nos maisons. Plutôt que de les tuer, il peut être utile d’apprendre à utiliser une astuce naturelle afin de les repousser hors de votre domicile. Voici des solutions naturelles de grand-mère en prévention contre les araignées en cas d’invasion.

1. Utilisez des marrons contre les araignées

Puisque c’est bientôt la période, sachez que les marrons sont connus pour repousser les araignées. Pour utiliser ces répulsifs 100% naturels, coupez-les en deux puis disposez-les entre chaque entrée ainsi que dans les coins de votre maison. Pour plus d’efficacité, utilisez également la seconde astuce.

2. Du vinaigre blanc pour un vaporisateur prêt à l’emploi

Procurez-vous du vinaigre d’alcool et un flacon vaporisateur. Pulvérisez de manière régulière du vinaigre blanc sur les contours de vos fenêtres et portes. L’odeur de celui-ci dissuadera les araignées d’entrer pour éviter l’infestation. Cela fera fuir celles qui sont chez vous et les autres qui voudraient rentrer. Cette redoutable solution très efficace contre la prolifération ces bestioles indésirables chez les phobiques. En plus, ce n’est pas toxique contrairement à un produit insecticide nuisible du commerce, donc c’est sans danger pour vous enfants et animaux domestiques.

3. De la lavande contre les araignées et les nuisibles

On savait déjà que la lavande permettait de repousser et de faire barrages aux insectes volants “prédateurs” ou juste désagréables (contre les moustiques, les mouches, les morsures de tiques, anti poux, etc.). Mais elle fonctionne aussi contre arachnides et donc contre les araignées. Tout comme le vinaigre blanc, l’odeur de la lavande repousse les araignées. Il suffit ainsi de déposer de petits bouquets de lavande aux endroits stratégiques ou quelques gouttes d’huile essentielle de lavande. Et en plus, cela apportera une bonne odeur à votre domicile !

4. La pierre d’alun

Fonctionne de la même manière que pour le vinaigre blanc contre ces petites bêtes. Diluez 25 gr de poudre d’alun dans 250 ml d’eau tiède puis pulvérisez le tout dans les endroits stratégiques de votre maison.

5. Des morceaux de cèdre en préventif

Déposez des morceaux de cèdre un peu partout dans votre maison : coins, tiroirs, rebords de fenêtres. Le cèdre agira comme un répulsif naturel et pourra également servir contre les mites dans vos placards !

6. Les feuilles de châtaignier

Il fait partie des plantes qui repoussent ces petites bêtes à 8 pattes. Déposez des feuilles de châtaignier sur le rebord de vos fenêtres ainsi que près de vos entrées. Pensez à les changer lorsqu’elles sont sèches.

7. Les feuilles de tomate

Vos plants de tomates vont être mis à contribution une fois encore. Et cette fois-ci, ce n’est pas pour l’apéro ou pour faire une délicieuse tarte Tatin salée ! Déposez des feuilles de tomate sur le rebord de vos fenêtres ainsi que près de vos entrées. Pensez à les changer lorsqu’elles sont sèches.

8. Et enfin, la menthe fraîche répulsive contre les araignées

La menthe fonctionne contre les fourmis et de nombreux autres animaux, dont les araignées. Déposez quelques feuilles de menthe dans les coins de votre maison et à proximité des portes et fenêtres. Pensez à les changer lorsqu’elles sont sèches. Vous pouvez aussi déposer de l’huile essentielle de menthe poivrée sur des cotons ou pierres poreuses ! Puis déposez-les aux endroits de passage et recoins !

Comme quoi, il est inutile d’éliminer radicalement les animaux au prétexte qu’on en a peur avec des produits chimiques mauvais pour l’environnement ! Il suffit de lutter préventivement avec des techniques pour les faire fuir. Nous espérons que ces conseils généraux et remèdes vous auront été utiles.

L’astuce au bicarbonate de soude pour avoir des pieds tout doux

L’hiver certains se relâchent un peu sur certains éléments comme l’épilation ou encore les soins des pieds. En effet, on peut se demander à quoi cela peut servir d’en prendre soin lorsqu’il fait froid puisqu’ils sont cachés sous de grosses chaussettes et des boots. Eh bien vous comprendrez qu’entretenir cette partie du corps même l’hiver est important quand vous chercherez des solutions contre les pieds secs et la corne qui s’est accumulée pendant des mois à l’heure de ressortir les tongs, les sandales et les escarpins ! Car oui, ce n’est pas une fois que l’été est là qu’il faut s’attendre à réparer les dégâts… Voici une technique de soin des pieds pour rendre doux vos pieds de nouveau avec du simple bicarbonate.

Et puis pensez-y : grâce au bicarbonate, il est toujours plus agréable d’avoir les pieds tout doux au moment de les coller contre son partenaire pour les réchauffer une fois le froid revenu 😉 !

Ce qu’il faut :

  • 5 cuillères à soupe de bicarbonate de soude (ou bicarbonate de sodium)
  • Votre gel douche
  • Quelques gouttes d’huile essentielle (ici nous vous conseillons l’huile essentielle de lavande vraie, l’eucalyptus, la menthe poivrée le citron ou l’orange douce)
  • Une crème hydratante au top de l’hydratation
  • Optionnel : brosse ou pierre ponce

Les étapes :

1) Avant de commencer, mettez les pieds dans une bassine d’eau chaude pendant 5 minutes. Le bain de pieds avant les soins va pour assouplir la peau de manière très efficace.

2) Faites un mélange composé des trois ingrédients en mettant le bicarbonate dans un bol, en ajoutant un peu de gel douche petit à petit pour créer une pâte granuleuse. Finissez avec quelques gouttes d’huile essentielle.

3) Frottez et massez vos pieds avec ce mélange pour supprimer les peaux mortes comme les gommages du commerce. Si la peau est vraiment dure, utilisez une brosse ou une pierre ponce sur les callosités épaisses et crevasses. Par contre, faites-le sans frotter trop fort pour ne pas vous blesser au niveau des talons.

4) Rincez et appliquez une crème nourrissante réparatrice sur vos beaux pieds. Le beurre de karité ou de l’huile végétale comme l’huile d’argan, l’huile de coco ou l’huile d’amande douce pourrait aussi faire l’affaire. C’est le moment de vous offrir un bon massage des pieds pour supprimer la sécheresse et la corne des pieds fatigués !

À quelle fréquence utiliser ce soin au bicarbonate pour avoir les pieds doux ?

N’hésitez pas à faire ce soin une fois par semaine. Le bicarbonate est génial pour exfolier, mais aussi lutter contre les odeurs. En plus, il va favoriser la guérison des infections, mycoses ou autres maux de pieds. Pourquoi s’en priver ?

Moucherons : 10 astuces pour stopper l’invasion dans la cuisine ou la maison

Une invasion de moucherons a élu domicile dans votre cuisine ? Si oui, il va falloir vite les chasser sous peine d’en retrouver toute une colonie partout. Ils ont en effet le chic pour se reproduire vite et vous n’avez pas le temps de dire ouf qu’ils constellent le mur de la cuisine et prennent la poubelle pour le Club Med. De fait, ces insectes volants ne sont pas dangereux, mais restent nuisibles lorsqu’ils se lancent dans l’invasion de nos intérieurs ! Il faut dire qu’ils aiment l’humidité, les odeurs, la chaleur et la nourriture… autant d’explications possibles à votre problème. Nous vous livrons donc quelques solutions à mettre en place pour chasser ces indésirables. Complétez-les par quelques pièges efficaces.

1) Les conseils de base contre l’invasion de moucherons

  • Ne laissez pas de nourriture ou de restes exposés à l’air libre (même dans un placard, les moucherons y auront facilement accès) ou de bouteille de vin ouverte pour ne pas les attirer.Tout doit être au frigo, fermé ou dans un bocal. C’est plus compliqué avec la corbeille de fruits parfois rapidement en décomposition, mais là encore, un bon remède existe !
  • Ne laissez pas d’eau stagnante dans l’évier ou dans un récipient sur la table (un simple verre d’eau qui traîne, une coupelle ou une gamelle de chien ou chat pourrait leur donner un endroit de choix pour se reproduire).
  • Le nettoyage de la vaisselle sale, des éviers et des plans de travail est important. Pour ce faire, le savon noir liquide est un bon produit de grand-mère non toxique et multi-usages. Veillez à bien les sécher après pour avoir le moins d’humidité possible. Les intérieurs moins humides sont moins touchés par ces insectes envahissants !
  • Favorisez les poubelles fermées et videz-les souvent. Vous pouvez veiller à chasser les odeurs avec quelques astuces ou désinfecter la poubelle à l’ammoniaque pour tuer toutes les petites bêtes (laissez poser une heure puis rincez).
  • Nettoyez les siphons et canalisations en y versant régulièrement de l’eau bouillante, du marc de café ou des cristaux de soude suivis par de l’eau bouillante.
  • Si la saison s’y prête, laissez le ventilateur les chasser avec son courant d’air pour les éloigner de la maison.

2) Deux astuces rapides pour en éliminer le plus possible

Deux techniques permettent d’en tuer un grand nombre rapidement, mais elles ne régleront pas le problème :

  • Avec votre aspirateur, aspirez-en régulièrement un maximum puis enfermez le sac de l’aspirateur dans un sac plastique bien refermé pour qu’ils ne puissent pas ressortir.
  • Collez des rubans tue-mouche pour qu’ils soient attirés par la couleur et s’y collent ou utilisez de l’adhésif sur lequel vous aurez saupoudré un peu de sucre glace.

Comme le fait de passer une assiette huilée dans le nuage de moucherons pour en retirer le maximum, ce ne sont pas des solutions de fond. De fait, complétez ces efforts par des traitements évoqués dans cet article pour éviter le retour de ces bestioles.

3) Un piège avec une bouteille

Posez une bouteille débouchée dans un endroit stratégique et versez-y de quoi attirer les moucherons (un peu de bière ou de sirop ou encore de la viande crue). Les moucherons iront à l’intérieur et se retrouveront bloqués. Il suffira ensuite de vider la bouteille et de remplacer l’appât.

4) Un piège à base de vinaigre de cidre contre l’invasion de moucherons

Son odeur est très attirante pour ces petites bêtes qui iront s’y piéger. Versez-en dans un bol et ajoutez un peu de liquide vaisselle puis mélangez bien. Remplacez votre préparation chaque jour.

5) Avec de l’eucalyptus

Déposez 150 g de feuilles fraîches d’eucalyptus dans 5 litres d’eau. Faites bouillir le tout pendant 15 minutes puis laissez reposer le mélange pour qu’il refroidisse. Filtrez votre décoction et versez-la dans un flacon pulvérisateur pour vaporiser cette solution. Les feuilles d’eucalyptus sont parmi les meilleurs répulsifs contre ces petites bêtes volantes, alors ne vous en privez pas !

6) Avec de l’huile essentielle de géranium

Diluez 8 gouttes d’huile essentielle de géranium dans un dispersant neutre puis mélangez le tout avec 100 ml d’eau. Vous obtenez un super mélange répulsif à vaporiser.

7) Avec de l’huile essentielle de menthe poivrée

Il n’y a pas de préparation à faire ici ! L’huile essentielle de menthe poivrée doit juste être utilisée en diffusion pour faire fuir les moucherons.

Diffusez à l’aide d’un diffuseur électrique de l’huile essentielle de menthe poivrée.

8) Huile essentielle et éponge

Coupez des morceaux d’éponge sur laquelle vous aurez déposé quelques gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé, de citronnelle ou de lavande. Déposez les morceaux partout dans la cuisine et autour de la poubelle.

9) Une astuce citronnée

Piquez un demi-citron de clous de girofle, posez le tout dans une soucoupe à poser dans un coin stratégique.

10) Un petit mélange contre l’invasion de moucherons

Dans un flacon vaporisateur, préparez un mélange à base de ¼ de vinaigre d’alcool blanc, ½ litre d’eau et 10 gouttes d’huile essentielle de lavande. L’invasion de moucherons n’a qu’à bien se tenir !

4 astuces pour agrandir vos chaussures et gagner en confort

Vous est-il déjà arrivé de vous sentir à l’étroit dans vos nouvelles chaussures ? Certains modèles peuvent en effet être inconfortables suivant la forme de vos pieds. En outre, avec les achats en ligne, on tâtonne parfois au niveau des pointures. Du coup, cette petite paire de bottes, de bottines, de ballerines ou de talons hauts qui devait être à la bonne pointure peut parfois se révéler être une paire pour lilliputien ! Et en magasin, on peut parfois craquer sur la dernière paire bien soldée dans une pointure un peu juste à l’essayage, pensant qu’elle va s’élargir. Résultat, vous avez mal aux pieds et de grandes chances de vous retrouver avec des ampoules. Voici nos astuces de grand-mère pour agrandir facilement vos chaussures trop petites neuves qui font mal et supprimer la friction désagréable, notamment au niveau des orteils.

Bien sûr, on vous propose de le faire sans acheter d’embauchoir, sans cordonnier et sans déformer ou abîmer vos chaussures neuves. Pas besoin de beaucoup dépenser pour ne plus avoir mal aux pieds

1) Agrandir ses chaussures avec du papier journal

Prenez les journaux de la veille et roulez quelques pages en boule à glisser dans vos baskets, sandales compensées, pantoufles, mocassins ou chaussures de ville pendant une nuit complète. Cela va en effet permettre de les assouplir et étirer en douceur pour limiter le frottement avec la peau. Enfilez-les le matin suivant pour voir si le confort est plus au rendez-vous. Suivant les modèles de chaussures, cette astuce peut suffire ! Sinon, testez les autres options sur vos paires de chaussures plus difficiles (chaussures de sécurité, derbies en daim, chaussures de foot, cuirs rigides trop serrés, etc.).

2) Avec des pommes de terre

Ce n’est pas l’astuce la plus glamour pour vos petits souliers, mais ça marche ! Prenez deux pommes de terre d’une dimension généreuse et pelez-les. Mettez-les dans des serviettes en papier repliées à laisser une nuit dans les chaussures. Retirez-les le matin suivant et essayez vos chaussures. Cet agrandissement devrait redonner la patate à vos pieds sans faire perdre le bon maintien de la chaussure !

3) Des sacs congélation

Pour des chaussures en cuir, vous pouvez utiliser le pouvoir assouplissant de la glace. Pour cela, remplissez deux sacs congélation à moitié avec de l’eau et glissez-les dans les chaussures. Trouvez un coin pour glisser le tout au congélateur et laissez l’eau geler. Lorsque c’est fait, laissez les sacs dégeler quelques minutes (une vingtaine devraient suffire) avant de les retirer et essuyez soigneusement l’intérieur de vos chaussures. Elles deviendront ainsi plus confortables. Cette astuce est également géniale avec les chaussures de running ou chaussures de sport, car le passage au congélateur supprime les mauvaises odeurs. Vous faites donc d’une pierre deux coups !

4) Avec des chaussettes épaisses

Enfilez vos plus grosses chaussettes. Par exemple, utilisez celles que portez avec vos chaussures de ski ou vos chaussettes pilou pour avoir chaud à la maison. Rien que le fait de les porter sous des chaussures étroites pour marcher chez vous permettra déjà d’élargir les chaussures. Pour accélérer le processus, passez le sèche-cheveux sur vos pieds pour agrandir une nouvelle paire de chaussures en quelques minutes. Surtout, ne le faites pas trop longtemps et concentrez le souffle chaud sur les zones qui vous font le plus mal. Cela va assouplir le cuir en un rien de temps pour gagner une demi-pointure !

Taches jaunes sur un vêtement blanc : 4 astuces pour les supprimer

Le linge blanc représente un sacré challenge au niveau de l’entretien ! Nos t-shirts, débardeurs et chemisiers se parent vite d’auréoles de transpiration si l’on n’y prend pas garde. Aussi, une nappe ou un chiffon seront vite fichus à cause de la rouille, de l’humidité ou des éclaboussures de nourriture. Parfois, l’usure et le temps qui passe suffisent à donner au blanc un aspect vieillot et fatigué. Bref, le blanc ne fait pas bon ménage avec les taches, surtout les fameuses taches jaunes qui ruinent son aspect éclatant. En plus, on ne peut pas trop compter sur l’eau de javel qui a souvent tendance à foncer les taches jaunes de transpiration sur le linge blanc. Alors, comment retirer cette trace sans produits chimiques ? Voici des solutions naturelles de grand-mère qui feront la différence contre les taches jaunes pour retrouver un blanc “plus blanc que blanc” comme dirait l’autre !

1) Le savon de Marseille, la première solution à tester sur les vêtements blancs

Sur le blanc, ce savon est un must et fonctionnera encore mieux que son cousin le savon noir. Il suffit ici de l’humidifier un peu et de le frotter sur la tache jaune pour en déposer une couche. Ensuite, laissez agir pendant une à deux heures avant de mettre à laver. Si la tache vous semble coriace, vous pouvez tout à fait venir frotter votre croûte de savon avec un morceau de citron. Puis laissez agir et direction le lave-linge pour le nettoyage et rinçage.

Petit conseil : pour les tissus blancs, on favorisera la lessive en poudre qui est plus blanchissante que la version liquide. Puis un séchage au soleil finira de donner de l’éclat au blanc et de supprimer les vilaines taches qui le ternissent.

2) Le vinaigre blanc pour traiter les taches jaunes dès leur apparition

Pour le savon de Marseille comme le vinaigre blanc, mieux vaut agir vite pour bien détacher les fibres. Dès que l’on remarque la tache, on peut donc diluer du vinaigre blanc (ou vinaigre d’alcool) dans de l’eau et y faire tremper le vêtement. Après une demi-heure, direction la machine. Simple et très efficace ! En plus, il va supprimer les mauvaises odeurs liées à la sueur.

3) Le bicarbonate de soude (ou bicarbonate de sodium), un classique contre les taches jaunes sur le blanc

Pour utiliser cette poudre sur un tissu blanc taché, il y a bien sûr la solution d’en faire une pâte avec de l’eau.Dans ce cas, on devra laisser agir une heure avant de passer au lavage habituel. Sinon, on peut aussi remplacer l’eau par du jus de citron ou venir frotter la pâte eau/bicarbonate avec un quartier de cet agrume après un temps de pose. L’avantage, quand on utilise du citron avec du bicarbonate, on a moins besoin d’attendre avant de mettre en machine ! Après quelques minutes tout au plus, ce sera prêt à laver. Enfin, pour les très grosses taches jaunes sur votre t-shirt blanc préféré et les taches incrustées, il est possible de mélanger du bicarbonate, du citron, du sel fin et de l’amidon en poudre. Vous obtiendrez ainsi un détachant imbattable pour retrouver netteté et blancheur.

4) Et enfin, pensez à l’eau oxygénée ou aux cristaux de soude pour retirer des taches jaunes sur du blanc

L’eau oxygénée (peroxyde d’hydrogène) est un produit blanchissant bien connu et cela fonctionne également sur les traces jaunâtres. Ici, il suffit d’imbiber la tache. Ensuite, laissez agir un peu avant de frotter et rincer soigneusement sans plus attendre. Quant aux cristaux de soude, on peut en diluer une tasse dans un litre d’eau chaude. Puis on laisse le linge souillé tremper pendant un bon quart d’heure. Frottez ensuite les taches et rincez longuement. Attention, pensez à porter vos gants pour manipuler ces cristaux que vous pouvez substituer par du percarbonate de soude (ou percarbonate de sodium).

Pour ceux qui n’ont pas peur des produits chimiques contre les taches tenaces…

Nous préférons les astuces naturelles et remèdes de nos grands-mères. Si toutefois vous n’avez pas peur des produits toxiques, il est possible d’utiliser du produit antirouille, de l’ammoniaque ou de la lessive pour lave-vaisselle. À vous de voir ce que vous préférez pour le détachage !