10 raisons qui peuvent expliquer une constipation

10 raisons qui peuvent expliquer une constipation

On parle de constipation quand le transit intestinal est ralenti. La constipation peut être occasionnelle, sévère, aiguë ou chronique. C’est un symptôme particulièrement désagréable qui entraîne des douleurs, de la fatigue et la présence de sang dans les selles. Pour soigner la constipation, il faut la comprendre. Voici 10 raisons qui peuvent expliquer une constipation.

Vous ne mangez pas assez de fibres

Les fibres assurent un bon transit. Elles doivent donc être consommées chaque jour. Si vous ne consommez pas suffisamment de fibres, le processus de digestion est ralenti et la constipation s’installe. Pour réduire les risques, il faut consommer des fruits et des légumes mais aussi privilégier des aliments bruts.

Vous ne vous hydratez pas suffisamment

Pour réduire la constipation, il faut bien s’hydrater et boire 1,5 litre d’eau chaque jour. Si votre transit est ralenti, misez sur les eaux minérales et le thé vert. En revanche, bannissez les sodas !

Vous êtes trop sédentaire

Se bouger est essentiel pour entretenir son transit. Les personnes sédentaires ont en effet bien plus de chance de souffrir de constipation. Si vous avez une activité professionnelle qui vous impose de rester en position assise des heures, faites plus de sport et levez-vous toutes les heures pour marcher et vous étirer.

Vous ne mâchez pas assez

Bien mâcher ses aliments facilite la digestion et optimise le transit. On évite donc de manger sur le pouce et on prend le temps de bien mâcher chaque bouchée pendant les repas.

Vous vous retenez trop

Lorsque vous avez envie d’aller aux toilettes, n’attendez pas ! Si vous vous retenez, vous modifiez votre transit et vous risquez même de le bloquer.

Vos médicaments bloquent votre transit

Si vous prenez des médicaments, attardez-vous sur les effets secondaires de votre traitement. Certains médicaments sont à l’origine de constipation plus ou moins sévères. C’est le cas des antidouleurs, des médicaments contre le rhume et des sirops contre la toux.

Vous consommez trop de laxatifs

Si vous avez pour habitude de consommer des laxatifs, vous soulagez à court terme votre transit mais sur le long terme, vous réduisez les capacités de votre organisme à travailler par lui-même. La prise de laxatifs doit rester exceptionnelle.

Vous avez des troubles hormonaux

A l’adolescence, pendant la grossesse, au moment de la ménopause, dès que vos hormones sont en effervescence, les risques de constipation sont multipliés. Le plus souvent, les symptômes disparaissent d’eux-mêmes. Il suffit d’adapter son alimentation.

Vous êtes intolérant au gluten

En cas d’intolérance au gluten, les troubles intestinaux sont présents. Selon les personnes, ils prennent la forme de diarrhées ou de constipation. En cas de constipation chronique, bannissez le gluten quelques jours. Parfois une nette amélioration est constatée.

Vous avez une pathologie plus grave

La constipation peut être le symptôme d’une maladie plus grave. Elle peut être la conséquence d’un cancer du côlon, du syndrome du côlon irritable, d’insuffisance rénale, d’occlusion intestinale ou de fissures anales.

Si malgré une excellente hygiène de vie la constipation persiste, il faut en parler à son médecin traitant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.