Comment se débarrasser d’un bouton de fièvre en 1 nuit ?

Comment se débarrasser d'un bouton de fièvre en 1 nuit ?

Soyons franches : il est moche, il fait mal, il est contagieux, le bouton de fièvre n’a vraiment rien pour lui. Et on aimerait bien, vraiment bien, le voir s’évaporer en une nuit comme si rien ne s’était passé, on y croit, avec des remèdes de grand-mère éprouvés !

D’où vient le bouton de fièvre ?

Les boutons de fièvre sont provoqués par la présence d’un virus incurable, l’herpès simplex… dont 65% d’entre nous sommes porteurs. Et si certains l’ignorent toute leur vie en l’absence de manifestation, d’autres voient éclore ces fameux boutons de fièvre rouges autour de la bouche, plus correctement appelés herpès labial. Ils se manifestent en cas de fièvre, d’où leur nom, mais aussi de stress, de fatigue, de règles, de froid ou de soleil, d’alimentation trop riche, etc.

Agir le plus tôt possible

Le véritable secret pour se débarrasser d’un bouton de fièvre en une nuit est d’agir dès les premiers symptômes ! En principe, les habitués reconnaissent les picotements apparaissant autour de la bouche. D’autres savent identifier les climats ou périodes à risque, afin de traiter en préventif le stress ou la fatigue à l’aide de médecines douces.

Dans tous les cas, les boutons de fièvre se manifestent différemment chez chacun : un traitement appliqué tôt suffira à empêcher le bouton de fièvre de sortir chez nous, tandis que le même traitement n’aura aucun effet chez le voisin. Autrement dit, on teste jusqu’à trouver le bon… et quoi qu’il arrive, on ne tripote pas, on ne frotte pas, on ne gratte pas, et encore moins avec les doigts !

Appliquer un glaçon sur un bouton de fièvre

Dès les premiers picotements, on applique un glaçon à l’endroit concerné, et on tient aussi longtemps que possible, au moins quelques secondes. Oui, la sensation est particulièrement désagréable, mais permet de calmer la poussée ! À noter qu’il s’agit là d’un pré-traitement d’urgence, pour ralentir le virus avant de passer à la suite.

Traiter un bouton de fièvre avec du miel

Un truc de grand-mère éprouvé, à condition d’être utilisé dès les premiers symptômes : le miel et ses vertus antiseptiques. On l’applique aussi souvent que possible sur la zone, au fil de la journée, puis une bonne dose avant de dormir. Au matin, terminé !

Utiliser les huiles essentielles contre un bouton de fièvre

L’huile essentielle d’arbre à thé est célèbre pour ses qualités antiseptiques. On en dépose quelques gouttes et on applique directement au coton-tige sur la zone des picotements, toutes les deux heures. Attention, pour les peaux sensibles ou allergiques, on dilue l’huile essentielle dans une base neutre (huile végétale de millepertuis ou calendula si possible) pour éviter les réactions.

Pour les boutons de fièvre les plus résistants, on teste de la même façon un mélange d’huile essentielle de lavande aspic, de ravintsara, de niaouli et de menthe poivrée dans 3 gouttes d’huile végétale. Avant la sortie du bouton de fièvre, on tamponne le mélange dix fois par jour, puis seulement cinq fois après sa sortie.

Miser sur les médicaments

Il existe plusieurs crèmes, médicaments et patchs disponibles en pharmacie pour traiter ou prévenir l’apparition des boutons de fièvre. Les patchs ont le mérite de combiner la diffusion d’un gel en continu, la protection et la dissimulation du bouton de fièvre. Là encore, on teste, et avec de la chance, le patch suffit à se débarrasser d’un bouton de fièvre en une nuit !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.