Comment garder un jean en bon état ?

Comment garder un jean en bon état ?

On lave avec modération

On ne vous dit pas de ne jamais laver vos jeans, comme vous le conseilleront – véridique – certains afficionados : les bactéries ne sont pas les meilleures amies du denim. On vous dit, par contre, de ne pas laver vos jeans tous les trois jours, à moins de ne jamais changer de pantalon ! Les pros préconisent un lavage après avoir porté son jean environ cinq fois, trois pour les accros du lavage. Certains vous suggéreront même de placer le denim au congélateur le temps de tuer les bactéries, plutôt que de le laver trop souvent.

On lave correctement

Et c’est là que les choses se corsent, puisque les spécialistes du jean rejettent la machine à laver. Seule solution pour garder son jean en l’état selon eux, opter pour un lavage à la main, avec trempage dans une bassine d’eau froide, lessive douce et frottements délicats. Dans tous les cas, et même pour ceux ou celles qui cèdent à l’appel de la machine, on lave un jean sur l’envers et on évite absolument l’adoucissant qui laisse des traces. Plan C ? Un nettoyage à sec au pressing.

On fixe la couleur

Qu’il est beau, ce jean brut… Seul hic, faire durer sa couleur. Pour y arriver, les pros ont quelques astuces, à savoir faire tremper le jean neuf une nuit dans un bain d’eau tiède additionnée d’une tasse de vinaigre blanc et d’une poignée de gros sel, avant de le porter. Ou attendre un mois avant de le laver pour la première fois.

On choisit du lycra

N’en déplaise aux puristes du vrai jean d’origine, le choix d’un denim doté d’un faible pourcentage de lycra lui permet de garder sa forme plus longtemps. Sans dose d’élasthanne, le jean finira certes par s’adapter à la forme de notre corps, mais gardera surtout des poches aux genoux ou aux fesses impossibles à faire disparaître. Attention, en revanche, on a bien dit faible dose ! On se cantonne à 1 ou 2% d’élasthanne, sous peine de voir le jean prendre deux tailles.

On ne tord pas

Globalement, le conseil est valable pour tout lavage à la main : tordre le vêtement le détend et le déforme. Même topo pour le jean donc, et ceux ou celles assez courageux pour choisir un lavage manuel, on essore en douceur entre deux serviettes éponge propres.

On zappe le sèche-linge et le fer à repasser

En théorie, tout le monde le sait. Dans la réalité, on cède parfois à la tentation de passer un jean au sèche-linge pour économiser le temps de séchage, et on termine en pleurant devant le pantalon rétréci. Quant au fer à repasser, il abîme les fibres et favorise l’usure de notre denim chéri. Encore une fois, on en reste donc aux classiques : on étend le pantalon et on patiente.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.