Archive | 5 mai 2020

Le chef étoilé David Gallienne (Top Chef) vous donne sa recette pour faire des gyozas maison

Découvrez une recette de gyozas délicieuse réalisée par le chef étoilé David Gallienne !

Vous adorez les gyozas ? Le chef étoilé David Gallienne du restaurant Le jardin des plumes à Giverny vous propose une recette facile pour les faire à la maison !

David Gallienne, un chef gourmand et engagé

Si vous êtes fans de Top Chef, la célèbre émission culinaire diffusée sur M6 tous les mercredis à 21h, vous ne pouvez pas passer à côté de David Gallienne, le talentueux chef étoilé qui a intégré la brigade d’Hélène Darroze au sein de l’émission. Au-delà de sa participation à l’émission où l’on peut découvrir son univers culinaire à travers ses merveilleuses assiettes, le chef a décidé de s’engager pendant cette période de confinement.

En effet, contraint de fermer son restaurant à cause de l’épidémie, le chef a décidé de préparer et livrer chaque jour des plats dans les hôpitaux de Mantes-La-Jolie, Evreux et Vernon. Il a concocté un menu savoureux pour faire plaisir au personnel soignant : houmous, gésiers croûtons et son île flottante, soupe de potimarron Bleu de Hongrie et son gâteau aux pommes, quiche crevettes, salade de lentilles crispy bacon, saucisse de Toulouse et son baba… Une chose est sûre, le personnel va se régaler et il le mérite bien !

Pour rendre cette action possible, nous avons mobilisé et fait appel à tous nos producteurs et fournisseurs locaux. Primeurs, bouchers, poissonniers, Métro, Transgourmet, Tiptoque… Nous avons besoin de l’aide de chacun d’entre eux.

Comme le précise le chef, tout ce travail pour les hôpitaux reste possible grâce à l’aide précieuse des producteurs avec qui il a l’habitude de travailler. Une belle initiative !

Les gyozas maison au poulet et aux champignons

Ce n’est pas parce que l’on est confiné que l’on ne doit pas se régaler. Pour l’occasion, le chef Gallienne vous a préparé une recette facile et gourmande pour faire vos propres gyozas à la maison. Une bonne recette anti-gaspi pour utiliser un reste de poulet rôti ou quelques filets de volaille dans votre frigo. À vous de jouer !

Ingrédients pour la pâte à gyozas

  • 380 g de farine
  • 260 g d’eau
  • 6 g de sel
  • Huile d’olive

Ingrédients pour la garniture

  • 2 carcasses de poulet
  • 100 g de champignons de Paris
  • 1 échalote
  • Huile d’olive, beurre
  • Sel, poivre
  • Sauce soja
  • ½ c à café de gingembre moulu
  • Herbes fraîches (menthe, persil, ciboulette)
  • 1 cas de vinaigre de riz

Préparation des gyozas

  • Réaliser la pâte à gyozas en mélangeant la farine, l’eau, le sel et un peu d’huile. Pétrir pour obtenir une boule de pâte homogène et réserver au frais 30 minutes.
  • Préparer la garniture des gyozas en enlevant la chair du poulet restant sur les carcasses.
  • Emincer l’échalote et les champignons et les faire revenir dans un peu de beurre.
  • Mélanger les morceaux de poulet et les herbes à la garniture.
  • Ajouter un peu de gingembre pour relever le tout. La farce est prête !
  • Etaler la pâte au rouleau finement et détailler des ronds avec un emporte-pièce ou un verre.
  • Déposer la farce au milieu.
  • Déposer un peu d’eau sur la moitié du disque et refermer en soudant les bords.
  • Faire chauffer une poêle chaude avec un peu d’huile.
  • Ajouter les gyozas bien droits, ajouter un peu d’eau et couvrir.
  • Quand l’eau est évaporée, ajouter un peu de vinaigre de riz et de sauce soja.
  • Dresser les gyozas dans une jolie assiette avec un peu de sauce, des herbes fraîches et du citron vert pour apporter une touche acidulée.

Bonne dégustation et n’oubliez pas d’allumer votre télévision tous les mercredis soir pour regarder les épreuves de David dans Top Chef !

Pourquoi l’eau de mer est-elle salée ?

 

Près de 97% de l’eau du monde est salée et les scientifiques savent pourquoi mais seulement depuis 1979. L’explication vient en fait d’étranges structures sous-marines que l’on appelle les « fumeurs noirs ».

70% de la surface de notre planète est recouverte d’eau, et 97% de cette eau est salée. Mais pourquoi ? Comme le rappelle l’océanographe Bob Ballard , il est assez drôle de noter qu’il a fallu attendre 1979 pour résoudre ce mystère. Ceci grâce à une découverte assez récente.

Le scientifique explique que la clé de cette énigme a été observée par son équipe et lui alors qu’ils effectuaient une mission sous-marine le long de la dorsale est-Pacifique, la frontière entre les plaques tectoniques pacifique et nord-américaine. À environ 2,5 km de profondeur, ils ont été les premiers à observer des « fumeurs noirs ».

Le voyage de l’eau dans la Terre

Le nom scientifique de ces étranges formations est plutôt celui de cheminées hydrothermales. L’appellation « fumeurs noirs » vient du fait qu’elles semblent projeter une épaisse fumée noire dans les profondeurs de l’océan. En réalité, il s’agit de micro-cristaux de minéraux, à la source de la salinité des océans.

Les cheminées sont le point de sortie de l’eau de mer qui est passée dans les roches de la croûte océanique. En profondeur, l’eau a été chauffée et s’est donc chargée de minéraux extraits des basaltes océaniques à leur contact. C’est la grande quantité de ces minéraux rejetée par les cheminées hydrothermales qui rend les océans salés.

Les estimations de la quantité de fluides s’échappant des fumeurs noirs a d’ailleurs permis de déduire que la totalité du volume des océans voyageait dans la croûte océanique toutes les 6 à 8 millions d’années.

Voici comment avoir ses mains hydratées même en les lavant très souvent !

Savons, gels anti-bactériens, lingettes, produits chimiques… Nos mains sont soumises à de nombreuses agressions. Voici comment faire pour les nettoyer sans abîmer sa peau.

Les mains font partie de ces endroits délicats qu’il faut soigner de façon régulière. Sans cesse sollicitées, elles ont besoin de soin tout particulier pour ne pas endommager leurs barrières naturelles.

Actuellement en pleine crise sanitaire, le lavage des mains est l’une des précautions principales à adopter afin de limiter la prolifération des microbes et donc du virus. Si à chaque lavage on se débarrasse des bactéries et autres microbes, on prive également la peau d’huiles naturelles nourrissantes et protectrices contre les agressions extérieures. Il en va de même si vous utilisez des gels antibactériens.

Assèchement de la peau, blanchissement des cuticules, ongles cassés… Les répercussions peuvent être nombreuses. Alors pour éviter d’altérer la qualité de notre épiderme après des lavages à répétition, il est essentiel de suivre quelques règles soufflées par la plateforme de réservation de soins de beauté Treatwell :

1/ Choisir un savon adapté

Les savons communs que l’on peut trouver dans n’importe quel rayon de supermarché ont tendance à être trop agressifs pour la peau et risquent d’affaiblir sa protection naturelle. En fonction de ce qui est disponible, il est conseillé d’opter pour des nettoyants doux et surgras. Plus respectueux, ils viendront laver vos mains tout en les préservant grâce à leur teneur en matières grasses.

Si vous êtes adeptes du gel hydroalcoolique qui permet en effet de faire disparaître 99,9% des bactéries, sachez qu’il est préférable de changer vos habitudes et de vous tourner vers le savon. Composé d’alcool et de peroxyde d’hydrogène, son utilisation à haute dose risque d’abîmer la flore transitoire de la peau sans lui laisser le temps de récupérer. On le réserve donc uniquement aux sortis et on évite de l’utiliser à la maison.

2/ Abuser de crème hydratante

Savons, gels anti-bactériens, produits nettoyants… Durant cette période où l’on se doit de tout désinfecter, nos mains sont en première ligne et en pâtissent. La solution ? Abuser de soin hydratant. Mais pas n’importe comment ! Il est essentiel d’appliquer sa crème une fois ses mains parfaitement sèches et de la réserver à votre usage personnel.

3/ Boire régulièrement

Conseil unanimement reconnu ! On le sait, on le répète : l’hydratation du corps vient majoritairement de l’intérieur. Appliquer de multiples couches de crème n’aura donc aucun impact si vous ne buvez pas assez d’eau. Il est donc vivement conseillé de boire deux litres d’eau quotidiennement afin de maintenir ses mains ainsi que son corps hydraté.

4/ Protéger ses mains

Comme on vous l’a avancé précédemment, les mains peuvent être fragilisées par des nettoyages très fréquents. Chaque travail manuel entrepris doit donc commencer par l’étape « gants ». Ces derniers viendront protéger votre épiderme des produits chimiques et abrasifs.

5/ Opter pour un soin naturel

On ne vous le répétera jamais assez, mais le naturel est votre allié santé. Pour préserver la santé de vos mains, il est donc nécessaire d’opter pour un soin maison une à deux fois par semaine.

Voici les étapes à suivre :

  • Plonger ses mains dans une bassine d’eau tiède durant 5 à 10 minutes avec quelques gouttes d’huile d’amande douce.
  • Réaliser un gommage doux maison et frotter légèrement la surface des mains.
  • Rincer et sécher correctement les mains.
  • Appliquer une crème ou une huile sur les mains pendant 5 minutes pour stimuler la circulation du sang et nourrir les cuticules.

PLUS BESOIN DE DÉCAPSULEUR POUR OUVRIR TA BIÈRE GRÂCE À CES ASTUCES !

Vous avez une bière mais pas de décapsuleur? A moins d’être Chuck Norris, ne tentez pas de l’ouvrir avec vos dents et d’en perdre une au passage: Gentside vous donne 10 astuces faciles pour apprendre à ouvrir une bière sans rien (ou presque).

Ouvrir une bière avec un briquet

C’est la technique la plus facile, celle que tout le monde connaît. Le briquet Bic classique convient parfaitement à cet usage: servez- vous d’une arête et faites sauter la capsule. Ça marche à tous les coups. Si vous êtes non-fumeur (ou si vous possédez un Zippo, classe mais peu pratique): pas d’inquiétude, il existe une quantité d’autres moyens.

Avec une autre bière

Coup de chance, les bières vont généralement par groupe de six : vous pouvez donc vous saisir d’une autre bouteille et faire pression sur la capsule de la bière que vous désirez ouvrir grâce à la capsule de l’autre. On ne vous cache pas qu’il y a un risque d’ouvrir les deux en même temps et d’en mettre partout…

La porte

Technique d’intérieur très utile : placez la bière dans le trou du verrou et faites levier de cette façon. Surtout munissez-vous d’un torchon ou de n’importe quoi qui permette d’éponger: si vous n’êtes pas chez vous, votre hôte risque de moyennement apprécier une tâche sur sa moquette.

Le distributeur automatique

C’est la technique ultime quand on est dans le métro. Les distributeurs automatiques sont dotés d’emplacements pour insérer les pièces qui conviennent parfaitement à cette tâche difficile, même si ce n’est pas leur utilisation première !

La boucle de ceinture

Tout dépend de la boucle, de sa forme, de son épaisseur, et vous ne voulez peut-être pas risquer d’abimer votre dernière acquisition hors de prix en cuir de chevreuil. Mais si c’est une ceinture basique, allez-y gaiement en vous servant de l’arête de la boucle, et la capsule devrait sauter. Sinon, vous pouvez utiliser vos fesses

Une petite cuillère

Si vous faites une fête chez quelqu’un, nul doute que cette personne possède des petites cuillères: dès lors cela ne devrait pas être trop compliqué d’ouvrir votre pack de 6 en vous servant du bout plat de la cuillère comme levier. L’astuce marche également avec une fourchette ou un couteau (mais beaucoup plus dangereux).

Une alliance

Les alliances ont souvent le bon format et font aussi très bien levier ! Attention toutefois à ne pas la déformer : votre moitié comprendrait peut-être mal comment une soirée entre amis a pu bousiller le symbole de votre amour… Pour les célibataires, cette astuce marche aussi bien avec une chevalière, ou même un anneau de clé.

Un tournevis

C’est l’astuce bricoleur du dimanche: si vous avez le moyen de trouver un tournevis, celui-ci peut se révéler très efficace pour faire pression et éjecter la capsule. Même principe que la petite cuillère, le côté viril en plus.

La ceinture de sécurité

Si vous avez une voiture, sachez que les boucles des ceintures de sécurité peuvent très bien être mises à profit pour ouvrir vos bouteilles. Prenez seulement garde à ne pas abîmer les sièges, histoire de ne pas retourner au travail lundi dans un véhicule qui sent fort le houblon.

Renoncer et acheter des bières qui se dévissent

L’anticipation, mère de la réussite: au moment d’aller vous fournir, n’achetez que des bouteilles à capsules dévissables… C’est choisir la facilité, mais au moins vous n’aurez aucun souci. Il existe aussi des machines à bière à capsules. Un peu moins écolo mais très pratique !

En un mot, soyez inventif !

POURQUOI A-T-ON MAUVAISE HALEINE AU RÉVEIL ?

Rares sont ceux qui peuvent se vanter d’avoir l’haleine fraîche au réveil. En effet, il est extrêmement difficile de lutter contre ce phénomène puisqu’il est dû aux bactéries qui peuplent naturellement votre bouche.

Au petit matin, il n’y a rien de plus romantique que les bisous sous la couette… sauf quand ceux-ci sont pollués par une haleine douteuse. S’il est désagréable, ce phénomène est pourtant tout à fait normal.

Les responsables de la mauvaise haleine du matin, appelée halitose matinale, sont les déchets que relâchent les bactéries qui vivent naturellement dans notre bouche. Elles se nourrissent des débris alimentaires qui s’y trouvent ou encore des restes des cellules mortes de la muqueuse buccale.

Le hic, c’est que pendant leur digestion, elles ont la particularité de relâcher des composants soufrés malodorants, mais aussi très volatiles. Pendant la journée, la sécrétion de salive, qui joue notamment le rôle de nettoyant anti-bactérien, limite la prolifération de micro-organismes, et donc la production de gaz qui va avec.

Pendant la nuit, les bactéries prolifèrent dans la bouche

Mais la nuit, la bouche sécrète moins de salive, si bien qu’elle a tendance à s’assécher. Or cela favorise la croissance bactérienne. En plus grand nombre, les bactéries vont donc sécréter une importante quantité de gaz nauséabonds. D’où la mauvaise surprise du matin, lorsque ces déchets se sont accumulés une nuit durant dans la cavité buccale.

Si bien qu’il suffit d’expirer pour que ces gaz pestilentiels viennent titiller les narines de vos interlocuteurs. Si l’haleine de fauve matinale peut difficilement être éradiquée, il existe des moyens de l’atténuer. Tout d’abord, se laver les dents avant de se coucher permet de limiter le stock de nourriture pour les bactéries.

De plus, s’hydrater régulièrement permet de maintenir une humidité buccale optimale. Une nourriture riche en protéines, la consommation d’alcool ou de tabac sont à éviter, puisqu’ils ont tendance à assécher la bouche. Et surtout, un brossage de dents après le petit-déjeuner règle généralement le problème.

Energy balls façon brownie

Energy balls façon brownie

INGRÉDIENTS

  • NB DE PERSONNES : 6
  • 150 g de dattes
  • 75 g d’amandes
  • 1 c. à soupe de cacao en poudre
  • 1 c. à café d’huile de coco

PRÉPARATION

  • PRÉPARATION : 15 MIN
  • CUISSON : MIN
    1. Mixez les dattes avec 50 g d’amandes.
    2. Mélangez avec le cacao et l’huile de coco.
    3. Formez des boules uniformes avec vos mains.
  1. Concassez grossièrement le reste des amandes, et roulez vos boules dedans.
  2. Laissez refroidir au frigo 1h.

5 délicieux desserts sans oeufs à faire

Découvrez 5 desserts délicieux dont la préparation ne nécessite pas d’oeufs !

Vous avez votre après-midi de libre et vous avez envie de vous lancer dans la préparation d’un délicieux gâteau ? Excellente idée ! Seulement voilà, vous n’avez plus d’oeufs. Sachez qu’il n’est pas nécessaire d’aller faire les courses et qu’il existe des petites recettes très simples dont la préparation ne nécessite pas d’oeufs.

Les desserts sans oeufs

  • Le crumble aux fruits

Le cumble aux fruits est une dessert très simple qui ne nécessite pas d’oeufs. Il suffit de couper les fruits de votre choix en morceaux (pommes, poires, rhubarbe, fruits rouges, pêches, abricots…) et de les recouvrir d’un sablage croustillant à base de beurre, sucre et farine.

Il faut donc :

  • 1 kg de fruits
  • 100 g de farine
  • 100 g de sucre
  • 100 g de beurre

Mélanger le beurre, le sucre et la farine du bout des doigts pour former une pâte sablée. Déposer le tout sur les fruits et enfourner pendant 30 min à 180°.

  • La mousse au chocolat vegan

Pour faire une mousse au chocolat sans oeufs, il faut se tourner vers la cuisine vegan. L’eau de cuisson des pois chiches ressemble aux blancs d’oeufs. Pour réaliser cette mousse, il faut mettre autant de chocolat fondu que d’eau de pois chiches (aquafaba). Il suffit de battre l’eau des pois chiches pour former des blancs en neige et d’y incorporer le chocolat. Il faudra ensuite laisser la mousse reposer au frais pendant 2h minimum.

  • La babka

La babka est une brioche torsadée aux épices ou au chocolat. Heureusement, la recette originale ne contient pas d’oeuf contrairement aux autres recettes de brioche. Découvrez comment réaliser cette brioche dont tout le monde raffole grâce à notre recette facile.

  • Les crèmes dessert

Les crèmes dessert peuvent se faire avec ou sans oeufs. Il suffit de faire cuire du chocolat dans un peu de lait et d’épaissir le tout avec de l’agar agar ou de la maïzena. Vous pouvez aussi utiliser des graines de chia.

  • Le riz au lait à la vanille

Le riz au lait est un dessert délicieux et facile à faire. Il n’y a pas besoin d’oeuf puisqu’il s’agit d’un dessert à base de riz et de lait. La texture du riz va permettre d’épaissir l’ensemble. N’oubliez pas de parfumer votre dessert avec des épices : vanille, chocolat, fève Tonka, citron, cannelle…

5 recettes faciles à faire avec une tablette de chocolat

Vous avez une tablette de chocolat qui traîne au fond de votre placard ? Voici 5 recettes faciles à faire avec pour vous régaler !

Vous avez quelques tablettes de chocolat en stock à la maison ? C’est parfait ! Elles sont très utiles pour faire un délicieux dessert gourmand ou un goûter. Voici 5 recettes faciles et originales à faire avec votre tablette.

Comment choisir sa tablette au chocolat ?

Pour choisir la tablette de chocolat idéale, vous avez le choix entre trois chocolats : blanc, lait ou noir. Concernant le chocolat noir, il y a plusieurs choses à prendre en compte et notamment le pourcentage. Plus le pourcentage sera élevé, moins votre chocolat sera sucré. L’idéal est de prendre une marque bio ou qui soutient les producteurs. Pour vous repérer, l’emballage doit indiquer commerce équitable dessus.

L’idéal reste de prendre un chocolat avec au moins 70% de cacao. Il sera meilleur pour la santé !

5 recettes pour cuisiner une tablette de chocolat

  • Un brownie

Rien de meilleur qu’un délicieux brownie pour utiliser votre tablette de chocolat. Vous pouvez réduire le temps de cuisson pour obtenir un coeur fondant et ajouter des noisettes ou des noix pour une touche de croquant. Un délice !

  • Une tarte soleil feuilletée au chocolat

Pour un goûter gourmand qui en met plein la vue, optez pour la tarte feuilletée au chocolat. Il suffit d’étaler du chocolat fondu entre deux pâtes feuilletées pour ensuite venir torsader les parts. Facile et gourmand !

  • Un mug cake

Envie d’un gâteau au chocolat express ? Misez sur le mug cake, un dessert gourmand qui se prépare et se cuit dans une tasse au micro-ondes. Faîtes fondre 50 g de chocolat avec 40 g de beurre puis ajoutez 30 g de sucre, 20 g de farine et 1 oeuf. Faîtes cuire le tout pendant 1min30, c’est prêt ! Pour un petit coeur fondant, vous pouvez ajouter un carré ou deux de chocolat au milieu avant cuisson. L’idéal pour les faims soudaines !

  • Une fondue au chocolat

Si vous avez quelques fruits frais à la maison, vous pouvez les découper en morceaux et les tremper dans votre tablette de chocolat fondue. Simple et efficace !

  • Des barres de céréales au chocolat

Vous avez toujours un petit creux à 10h du matin ? Optez pour une barre de céréales au chocolat. La recette est simple, il suffit de mélanger autant de chocolat que de céréales et de laisser le tout prendre au frais au moins 2h. Vous pouvez utiliser des moules individuels ou mettre toute la préparation dans un moule carré et découper après. Pour les céréales, vous avez le choix ! Granola, flocons d’avoine, riz soufflé etc.

FAUT-IL DORMIR AVEC LES CHEVEUX ATTACHÉS ?

Dormir les cheveux attachés n’est pas une habitude pour tout le monde ! Alors est-ce vraiment bon pour la fibre capillaire ? Décryptage.

Si pour certaines s’attacher les cheveux avant d’aller dormir fait partie des habitudes qu’elles ne lâcheraient pour rien au monde, d’autres au contraire préfèrent dormir la crinière détachée.

Avant le coucher, on sait qu’il est bon d’hydrater sa peau à l’aide d’une crème et d’un sérum afin qu’elle se régénère pendant le sommeil, mais côté cheveux faut-il nouer sa crinière ?

En réalité tout dépend de votre type de cheveux et de l’effet que vous recherchez.

Attacher ses cheveux pour les protéger

Le frottement de la fibre capillaire contre un oreiller a tendance à l’abîmer. Pourquoi ? Car tout au long de la nuit le cheveu est aplati sous votre tête et bouge au rythme de votre sommeil. On appelle ça une agression mécanique. Ce principe se constate notamment sur les cheveux fins, frisés et décolorés qui sont fragiles de nature.

La solution ? Nouer vos cheveux de façon délicate. Oubliez l’élastique rigide autour duquel vous allez enrouler vos cheveux. On vous conseille plutôt de miser sur un large chouchou ou bien une pince plate à clipser sur le haut de votre tête. Il en va de même pour la manière de les attacher. Mieux vaut les entortiller sur eux-mêmes plutôt que de les frictionner dans un chignon flou.

Pour les protéger au mieux, vous pouvez aussi investir dans une taie d’oreiller en satin. Cette matière naturelle permet à vos cheveux de glisser et d’éviter les frottements.

Attacher ses cheveux pour éviter qu’ils s’emmêlent

Lorsque vous bouger pendant votre sommeil, vos cheveux, surtout s’ils sont long ont tendance à s’emmêler. La solution ? Les démêler avant le coucher à l’aide d’une brosse en poils naturels ou d’une tangle teezer. Venez par la suite tresser votre chevelure sur toute la longueur. Mais attention, la tresse ne doit pas être trop serrée, mieux vaut la réaliser souple pour qu’elle ne sensibilise pas vos cheveux. En plus de protéger votre chevelure, elle apportera de jolies ondulation à votre crinière.

Attacher ses cheveux pour leur donner une forme

Avant le coucher, certaines coiffures sont parfaites pour donner du mouvement à votre crinière. Qu’il s’agisse de tresses, de tortillons ou bien de chignons, ces mises en beauté peuvent vous aider à apporter du volume et des ondulations dans votre chevelure. Au réveil, à vous les jolies longueurs.

Laisser respirer sa chevelure

Même si la plupart de nos conseils sont en faveur d’une chevelure attachée pendant la nuit, il ne faut surtout pas oublier que votre cuir chevelu doit respirer. Tout comme la peau que l’on préfère laisser sans maquillage de temps en temps afin qu’elle puisse se régénérer, les cheveux ne doivent pas être continuellement asphyxiés à cause de produits coiffants ou de coiffures trop serrées. Même si vous dormez les cheveux attachés, veillez donc à laisser à l’air libre votre crinière durant la journée.

Rappelez-vous qu’une crinière en bonne santé est une chevelure hydratée et soignée grâce à des produits naturels et non abrasifs. En respectant cela vos longueurs seront douces, brillantes et auront même tendance à pousser plus vite.

« TOMBER DANS LES POMMES » : CONNAIS-TU L’ORIGINE DE L’EXPRESSION ?

Vous non plus, vous ne voyez pas le rapport entre un fruit et le fait de s’évanouir. C’est parce qu’il n’y en a pas. Ne vous inquiétez pas, on vous explique tout.

Avant de répondre à cette question lexicale, posons nous une première question : pourquoi tombe-t-on dans les pommes ? Il y a plein de causes, de pathologies plus ou moins sérieuses.

Parmi les raisons les moins dangereuses, on peut noter : la chaleur intense, la déshydratation, la vue du sang (hématophobie), une forte douleur, un coup de pression, la peur ou autre émotion vive, etc… Mais la cause la plus commune est une chute brutale de la pression artérielle, un manque transitoire de débit sanguin dans le cerveau.

Une déformation avec le temps

Transition toute trouvée pour répondre à la question : pourquoi dit-on « tomber dans les pommes » ? En fait, l’expression vient d’une déformation de la langue française. Elle provient en réalité de « tomber dans les pâmes », une locution originaire du Moyen-Âge. Ce mot est issu du vieux français, plus particulièrement du verbe « se pâmer » qui signifie :

Être sous l’effet d’une sensation vive qui fait perdre conscience, comme l’explique Le Larousse.

La formule « tomber en pâme » est devenue populaire, entraînant la modification du mot pâme en… pomme. Et si jamais vous souhaitez « crâner » un peu plus, sachez qu’il existe toujours une expression utilisée de nos jours, « tomber en pâmoison », qui veut dire la même chose que tomber dans les pommes. Et voilà, maintenant, vous savez tout.