Archive | 29 mai 2020

Croquettes de poisson blanc légères

INGRÉDIENTS

  • NB DE PERSONNES : 4
  • 100 g de chair de poisson blanc de votre choix
  • 1 oignon
  • 4 œufs
  • 4 c. à soupe de chapelure fine
  • huile pour friture
  • sel, poivre

PRÉPARATION

  • PRÉPARATION : 15 MIN
  • CUISSON : 15 MIN
  1. Mettez à chauffer l’huile dans votre friteuse. Versez la chapelure fine dans une assiette creuse. Battez les œufs à l’aide d’une fourchette dans une seconde assiette creuse.
  2. Retirez les arêtes de la chair de poisson blanc. Pelez l’oignon. Mixez la chair de poisson blanc avec l’oignon à l’aide d’un robot mixeur jusqu’à obtenir une sorte de farce. Formez des boulettes allongées avec cette farce, puis passez chaque boulette dans les œufs battus, puis dans la chapelure. Posez-les au fur et à mesure dans une grande assiette.
  3. Quand l’huile de la friteuse est bien chaude, plongez-y les boulettes de poisson et laissez-les frire jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées. Une fois cuites, retirez délicatement les boulettes de poisson de la friteuse, puis mettez-les à égoutter sur du papier absorbant.
  4. Quand les croquettes de poisson blanc sont bien égouttées, servez-les encore chaudes accompagnées d’une sauce allégée faite maison de votre choix.

Pourquoi le Soleil devient-il rouge quand il se couche ?

Coucher de soleil. Le ciel s’embrase et tout n’est plus de reflets sang et or. C’est beau, mais pourquoi c’est comme ça ? Ne vous inquiétez pas, on vous explique tout.

Ah, le plaisir d’admirer un beau coucher de soleil, un soir d’été. C’est si spectaculaire que l’on oublierait presque de demander pourquoi. Pourquoi le bleu du ciel laisse-t-il la place aux couleurs chaudes quand vient le soir ? Et pourquoi le soleil vire-t-il au rouge à ce moment précis ?

Ce n’est pas pour casser la poésie du moment, mais savoir, c’est beau aussi. Alors le temps que le soleil finisse de tirer sa révérence pour la nuit, parlons un peu de couche atmosphérique terrestre.

Coucher de soleil et guerre des ondes

Car oui, c’est elle la responsable. La couche atmosphérique terrestre agit en effet comme un filtre pour la lumière du soleil avant que celle-ci n’arrive sur Terre. Ses molécules d’air vont diffuser les sept couleurs de l’arc-en-ciel qui composent cette lumière… Et ce qu’on appelle des ondes de couleurs.

Or toutes les ondes sont de longueurs différentes, ce qui va jouer dans leur diffusion. En effet, l’épaisseur de la couche atmosphérique à traverser n’est pas la même selon l’angle des rayons lumineux par rapport à la surface de la Terre. Dans la journée, lorsque le soleil est haut dans le ciel, la couche atmosphérique est moins épaisse, et donc plus facile à traverser pour les ondes lumineuses les plus courtes — c’est-à-dire les couleurs bleues et violettes. Ce qui explique que le ciel soit bleu et la lumière très blanche.

Inversement, plus le soleil est bas dans le ciel, plus la couche est épaisse. La couche atmosphérique n’est par conséquent jamais aussi épaisse qu’au moment où le soleil se couche. Les rayons la traversent en diagonale, ce qui représente alors une distance difficile à parcourir pour les faibles longueurs d’ondes. Ces dernières laissent donc la place aux ondes lumineuses plus longues — c’est-à-dire les couleurs rouge et orange.

Alors si vous imaginiez une sanglante bataille des Dieux dans le ciel tous les soirs, ne soyez pas déçus ! À défaut de divinités, dites-vous que des ondes lumineuses se livrent une guerre sans merci (et dépendante des lois de la physique). Ce n’est pas mal non plus.

10 choses incontournables à faire dans la salle de bain avant d’aller se coucher

10 choses incontournables à faire dans la salle de bain avant d’aller se coucher

Le soir, entre les enfants, Chéri et la maison, on n’a pas forcément de temps à s’accorder. Alors avant d’aller se coucher, on n’oublie surtout pas la case salle de bain pour se bichonner un peu. Voici les 10 choses incontournables à faire avant d’aller au lit.

1 Se démaquiller

Après la transpiration de la journée, la pollution des transports et tout le reste, le visage a besoin d’être bien nettoyé, pour bien éliminer les traces de maquillage et les impuretés accumulées. Alors on se démaquille efficacement mais en douceur, avec un produit adapté à son type de peau. Et en plus ça évite de se réveiller avec une tête de panda.
 

2 Appliquer sa crème de nuit

Après être démaquillée, on n’oublie pas d’appliquer sa crème de nuit, encore une fois adaptée à son type de peau. Pour l’hydrater, la revitaliser, et se réveiller avec une peau de bébé (ou au moins avec une peau de jeune femme soignée). Attention, efficacité longue durée si et seulement si on y pense chaque soir !
 

3 Hydrater son corps

Le visage, c’est important, mais il n’est pas seul à mériter le chouchoutage du soir ! Même si c’est moins voyant, le corps entier est soumis à rude épreuve la journée. Alors on applique sur l’ensemble de son corps une crème hydratante ou une huile en fonction de sa peau. Et on n’oublie pas les mains et les pieds, très éprouvés dans la journée !
 

4 Se brosser les cheveux

Se brosser les cheveux, c’est un geste auquel on pense immanquablement le matin, évidemment, avant de les coiffer, de les attacher ou de faire un brushing. Oui mais nos petits cheveux, il faut aussi les brosser le soir avant de se coucher ! Pour les démêler, faire tomber les cheveux cassés et accessoirement éviter le mode sorcière au réveil.
 

5 Se laver les dents

Bah oui, ça parait évident mais on le rappelle quand même : après votre gratin au roquefort du dîner et le popcorn mangé devant la télé, il est juste indispensable de vous laver les dents ! (Après une salade et une pomme aussi d’ailleurs). Pour toutes les raisons sanitaires que l’on connait déjà. Et puis aussi par respect pour Chéri qui nous attend dans le lit !
 

6 Prendre un bain

Avec tout le stress accumulé dans la journée, rien de tel qu’un bon bain chaud (avec sels marins, bougies parfumées et tout le tralala of course) pour se détendre, reprendre du poil de la bête (même si on se rase les gambettes en même temps) et passer ensuite une douce nuit. Ou peut-être pour bien amorcer une séance de massage avec Chéri ensuite dans le lit.
 

7 S’épiler les sourcils

Quoi ? S’imposer une telle torture quand on est fatiguée de notre journée ? Oui, bon, c’est un peu cruel et ce n’est pas la meilleure manière de s’apaiser pour trouver le sommeil ensuite. Mais n’empêche, si on s’épile les sourcils le matin, on risque d’avoir le haut des paupières encore tout rougi en arrivant au boulot. Allez, courage !
 

8 Vernir ses ongles

Oui, prendre soin de ses ongles la journée, c’est juste mission impossible. C’est plutôt l’inverse qui se passe d’ailleurs : un ongle cassé en faisant le ménage, le vernis qui s’efface en cuisinant… Et puis vernir ses ongles avec ses enfants qui jouent à côté, vous avez déjà essayé ? Flacon renversé, traces un peu partout sur Lilou qui nous saute dessus, bref cata assurée. Donc le dernier effet nacré de Bourjois, on le teste le soir !
 

9 Se regarder

Nue dans la salle de bain, après un bon bain apaisant ou une bonne douche revitalisante, et après un démaquillage impeccable, c’est LE moment parfait pour un tête-à-tête avec son corps. Alors on scrute les moindres détails de son anatomie et on fait le point sur les petites imperfections découvertes par-ci par-là, pour foncer le lendemain dégoter de nouveaux produits de beauté adaptés.
 

10 S’accorder un moment à soi

Oui, tout simplement. Enfin, ce n’est pas toujours aussi simple ! Parce qu’on est bien sûr une super-woman la journée, jonglant parfaitement (ou presque) entre les enfants, le boulot, la maison et notre couple (bon d’accord on avait oublié de mettre le goûter de Lilou dans son sac et on n’a pas rendu le dossier machin à temps, mais chut…), on mérite bien une pause détente le soir.  

Comment éliminer un bouton en une nuit ?

Comment éliminer un bouton en une nuit ?

Avoir un bouton est un véritable calvaire, surtout quand celui-ci s’installe sur notre visage pour quelques jours. Que faire lorsqu’un bouton arrive ? Y a-t-il des astuces pour le faire disparaitre rapidement ? Rassurez-vous la réponse est oui ! Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir quelques astuces pour éliminer un bouton en une nuit seulement.

Réduire l’inflammation

Lorsqu’un bouton tente de faire une percer, il commence par créer une inflammation. Pour la combattre, plusieurs solutions s’offrent à vous. Commencez par appliquer un glaçon. Le froid va apaiser les tissus et lisser la peau. Pour compléter, vous pouvez aussi opter pour l’automassage qui relancera la circulation sanguine et réduira l’inflammation. N’oubliez pas de toujours bien vous laver les mains avant de vous masser le visage. Le massage est à éviter en cas de lésion de la peau.

 

Sécher le bouton

Sécher un bouton est essentiel pour qu’il disparaisse rapidement. Pour se faire, il vous suffit d’appliquer du dentifrice, de l’huile de théier, de l’eau salée ou encore de l’aspirine écrasée et mélangée à de l’eau. Toutes ces recettes maison sont bénéfiques voire miraculeuses puisqu’elles font disparaitre vos boutons en une nuit seulement. Attention, une fois de plus, le bouton ne doit avoir aucune lésion !
Dans les grandes surfaces, les parfumeries, les pharmacies et les parapharmacies, vous trouverez des patches qui vous aideront eux aussi à éliminer rapidement vos boutons. Ils contiennent du peroxyde de benzoyle et/ou de l’acide salicylique.

Camoufler le bouton

Maintenant que vous avez réduit l’inflammation et séché votre bouton, il ne vous reste qu’à le camoufler. Pour se faire, utilisez un correcteur ou de l’anticernes. Vous pouvez aussi opter pour des correcteurs de teint aux nuances vertes qui réduisent les rougeurs.

Les erreurs à éviter
Surtout, ne percez pas vos boutons. Vous risquez de libérer de nombreuses bactéries et de multiplier les boutons au lieu de les réduire !

Comment fabriquer un lave-vitre maison ?

Après le tuto pour fabriquer un nettoyant toutes surfaces ou une crème à récurer on vous apprend à réaliser votre propre lave-vitre. Regardez, c’est très facile !

Vous en avez assez de faire le ménage avec des produits toxiques et chimiques ? Ça tombe bien ! On vous propose de suivre notre recette pour fabriquer un nettoyant à vitre fait-maison. Inutile d’utiliser des produits vendus en grandes surfaces, cette recette 100% naturelle rendra vos vitres et miroirs étincelants. Voici les étapes à suivre :

Ce dont vous avez besoin :

  • Un récipient
  • Un vaporisateur
  • 75 cl d’eau
  • 7 cl de vinaigre blanc

Les étapes à suivre :

  • 1/ Mélanger l’eau et le vinaigre blanc dans un récipient.
  • 2/ Puis, verser le tout dans un vaporisateur.
  • 3/ Il ne vous reste plus qu’à nettoyer vos vitres et miroirs avec le produits.
  • Astuce : munissez-vous d’un chiffon en micro-fibres pour retirer toutes les traces sur les parois.

Fabriquer un nettoyant toutes surfaces

Ce dont vous avez besoin : 

  • Bicarbonate de soude 
  • Un vaporisateur 
  • Un verre d’eau 
  • Un verre de vinaigre blanc (facultatif)
  • De l’huile essentielle 
  • Un récipient  
  • De l’argile verte 

Les étapes à suivre : 

  • 1/ Dans un récipient, versez 1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude.
  • 2/ Versez plusieurs gouttes d’huile essentielle.
  • 3/ Versez un verre d’eau puis mélangez.  
  • 4/ Enfin, versez le tout dans un pulvérisateur. 

Astuce : vous pouvez également utiliser de l’argile verte pour colorer la préparation. Mais pas que. Elle a également des vertus aseptisantes.  

Comment désinfecter un masque en tissu sans machine à laver ?

Vous avez opté pour le masque en tissu pour vous protéger au quotidien du coronavirus ? Ça tombe bien, voici une astuce pour le désinfecter efficacement si l’on n’a pas de machine à laver.

Alors que le port du masque sera obligatoire dès le début du déconfinement pour chaque sortie en extérieur, il est important de choisir son masque de protection. Dès le 4 mai 2020, les pharmacies, les buralistes et autres commerçants pourront vendre des masques à tous les Français. Par ailleurs, de nombreux accessoires de protection seront distribués gratuitement dans les transports en commun.

Si vous avez opté ou reçu un masque en tissu mais que vous n’avez pas de machine à laver pour le désinfecter et éliminer toute trace de virus, il existe une astuce pour le nettoyer en profondeur à la main.

Comment désinfecter son masque en tissu sans machine à laver ?

D’après le site BFMTV, une technique est utilisée dans les hôpitaux afin de désinfecter sans machine à laver les masques en tissus. Selon l’infectiologue Benjamin Davido interviewé par le média, il suffit de passer un coup de fer à repasser de chaque côté du masque et l’action de la chaleur du fer permet de tuer le virus. Cette technique est déjà utilisée en hôpital pour les blouses.

Par ailleurs, il a également ajouté, qu’il faut éviter de laver ses masques en tissus avec de la lessive trop odorante. La raison ? Les solvants présents à l’intérieur peuvent s’avérer irritants pour les bronches. Enfin, il a précisé qu’au moindre signe d’usure, il faut immédiatement jeter son masque et en utiliser un autre.

Comment laver son masque en machine ?

Pour ceux qui ont une machine à laver, l’Agence du médicament (ANSM) recommande un lavage en machine de minimum 30 minutes à 60°C afin de désinfecter votre masque. Ensuite, il faudra soit le sécher au sèche-linge ou à l’air libre suspendu.

Les 10 choses que vous ne savez (probablement) pas sur le rire

Rire comme une baleine, un bossu, à gorge déployée… Vous en connaissez sûrement déjà tout un rayon sur le rire (et sur ses expressions). Mais saviez-vous que le sens de l’humour était héréditaire ? Que le rire peut parfois être mortel ? Voici 10 choses que vous ne savez (probablement) pas sur le rire.

1 – Chez l’Homme, le rire n’est pas acquis mais inné : contrairement aux langues, le rire ne s’apprend pas ! Certains scientifiques pensent que les humains ont communiqué par le rire plusieurs milliers d’années avant d’avoir développé la capacité pulmonaire suffisante pour le langage. Chez les bébés, le rire apparaît d’ailleurs avant le langage : dès 4 ou 5 mois contre un an pour les premiers mots. Les rires les plus précoces ont même été aperçus sur des nourrissons de seulement 17 jours.

2 – Le rire n’est que rarement lié à l’humour. Dans son livre intitulé « Le rire, sa vie, son oeuvre : le plus humain des comportements expliqué par la science« , le scientifique Robert R. Provine décrit une incroyable étude : en écoutant des conversations banales dans un centre commercial, Dr. Provine et ses étudiants ont seulement noté 1.200 rires… et 10% d’entre eux avaient été provoqués par une blague. « Le rire a avant tout un rôle de lien entre les individus d’un groupe« , précise le chercheur.

3 – L’Homme n’est pas le seul animal qui rit. Contrairement à ce qu’indique l’expression « rire comme une baleine », les cétacés n’ont pas la capacité de se gondoler mais c’est bel et bien le cas des rats et des singes. Koko, la femelle gorille réputée pour sa capacité à parler en langue des signes, maîtrisait très bien le rire et avait un « ho ho » spécial pour ses visiteurs favoris. En ce qui concerne les rats, ils ont semble-t-il un cou très chatouilleux. Des scientifiques ont constaté que ces rongeurs émettent des gazouillis très aigus, qui ont été interprétés comme des rires.

4 – Le rire, c’est le ciment du couple ! D’après Dr. Robert Levenson, professeur en psychologie à l’Université de Californie, les couples qui surmontent des épreuves en gardant leur sens de l’humour se sont non seulement mieux sentis sur le moment, mais ils avaient également un meilleur niveau de satisfaction de leur couple après avoir surmonté l’obstacle.

5 – C’est bien connu : quand vous voyez quelqu’un rire, vous souriez – c’est d’ailleurs sur ce constat que se base la « thérapie par le rire ». D’après une étude de Dr. Sophie Scott, chercheure au University College de Londres, c’est un mécanisme de votre cerveau. En observant le cerveau de sujets en train d’écouter des rires enregistrés, elle s’est aperçue que la région du cortex prémoteur s’activait. C’est cette région qui prépare les muscles du visage à bouger.

6 – Rire, c’est aussi bon pour la ligne !D’après une étude de l’université Vanderbilt, 10 à 15 minutes de rire par jour peut brûler jusqu’à 40 calories. En effet, en augmentant le rythme cardiaque et la consommation d’oxygène, une bonne rigolade permettrait de stimuler la perte de calories.

7 – D’une manière générale, le rire est bon pour la santé. Les études se multiplient pour prouver ses bénéfices : il stimulerait la mémoire des personnes autour de 60-70 ans, diminuerait la douleur et améliorerait la circulation sanguine chez les jeunes.

8 – Il a les yeux de papa… et le sens de l’humour de maman ? D’après une étude de l’Université de Northwestern conduite sur 300 personnes, le sens de l’humour serait héréditaire. Il serait notamment contrôlé par un gène appelé 5-HTTLPR et lorsqu’il est court, les personnes ont le rire plus facile que lorsqu’il est long. Les sujets seraient alors moins sensibles à leur environnement.

9 – Certaines personnes en sont phobiques !Non pas du rire à proprement parler, mais la gélotophobie désigne ceux qui ont peur qu’on se moque d’eux. Chez les personnes qui en souffrent, le rire ne provoque ni joie ni détente mais il est plutôt synonyme de stress et peur.

10 – Il est possible d’être littéralement « mort de rire »: dans certains cas très rares, le rire peut être mortel. Au cours de l’histoire, plusieurs décès par arrêt cardiaque ou asphyxie causés par l’hilarité ont déjà été recensés.