Archive | 14 mai 2011

Adriana Karembeu revient sur sa rupture

Le mannequin Adriana Karembeu a révélé dans les pages de Paris Match en mars 2011 qu’elle et son mari Christian Karembeu avaient décidé de mettre un terme à leur histoire d’amour longue de dix ans. C’est à nouveau dans ce célèbre magazine que la star a choisi de se confier sur cette affaire. Ce nouvel entretien lui a permis de dissiper un gros malentendu. En effet, Christian Karembeu a déclaré qu’il avait appris le choix de sa femme en lisant la presse. Adriana Karembeu nie l’information. « Peut-être s’est-il mal exprimé. C’est un sujet très sensible, et il semblait très gêné. Ce n’est pas évident de parler de sa vie privée sur un plateau de télé » a-t-elle expliqué.

Par la même occasion, elle a fait savoir qu’elle entretenait de bonnes relations avec son ancien compagnon. « Il nous arrive occasionnellement de nous parler au téléphone. De loin, j’aime veiller sur lui et savoir qu’il va bien » a-t-elle lâcher. Et de poursuivre : « Je suis pour l’instant sur un chemin qui me conduit à retrouver la paix avec moi-même. Je dois d’abord me reconstruire. Dans ma vie, je n’ai aimé qu’un seul homme : Christian. »

Adriana Karembeu en est persuadée, cette rupture était la meilleure décision à prendre. « Je ferais exactement la même chose. Je ne regrette rien. Pas une seconde » a-t-elle déclaré. En revanche, lorsque le journaliste lui demande « Si Christian vous disait aujourd’hui : « J’ai fait des bêtises, mais quel gâchis que tout cela ! » seriez-vous prête à donner une seconde chance à votre couple ? » Elle reste silencieuse

Nina Agdal, une jeune beauté danoise qui fait fondre la glace…

Grande première ce soir dans la formidable et quotidienne chronique nocturne dite de la « Dame du Soir » ! En effet, aujourd’hui, nous vous invitons à découvrir une jeune femme méconnue mais qui ne devrait pas le rester très longtemps…

Ce soir, pour la première fois, la superbe Nina Agdal vous dit « god aften » ! (pour info, ça veut dire « bonsoir » en danois, pour nos lecteurs non polyglottes). Toujours est-il que oui !, cette jeune beauté de 21 ans est danoise et ça lui va plutôt bien.

Avec des mensurations extra-terrestres de 85/60/88 pour 175 cm de charme, il était évident que la ravissante Nina Agdal allait afficher sa divine silhouette. Et c’est le cas, rien que pour vous en cette belle soirée, à l’occasion de la nouvelle collection de la marque de lingerie et maillots de bains Nelly, dont elle est la sublime égérie.

Etta James : Empoisonnée, l’immense chanteuse risque de mourir !

Etta James a été admise dans un hôpital de Riverside, en Californie, plus tôt dans la semaine pour y être traitée en urgence. L’immense chanteuse de 73 ans risque en effet sa vie, elle y reçoit le traitement d’un empoisonnement du sang potentiellement mortel.

Son fils, Sametto James, a annoncé que l’état de santé de sa maman était préoccupant.

Celle à qui l’on doit la magnifique chanson At last, a développé une septicémie, qui résulte d’une infection des voies urinaires. Elle devra rester sous la garde des médecins « aussi longtemps qu’il le faudra pour effacer ses infections« , selon son fils.

Le sepsis est le terme médical pour une maladie qui survient lorsque le système immunitaire de l’organisme détecte un microbe dans le sang, conduisant à une réponse inflammatoire systémique qui finit par causer un dysfonctionnement de plusieurs organes et éventuellement la mort. Le traitement comprend souvent un passage en soins intensifs, la reconstitution avec des fluides par voie intraveineuse et un flux régulier d’antibiotiques.

Etta James, qui vit à proximité, à Woodcrest, a été diagnostiquée comme victime de la maladie d’Alzheimer en 2009 et avait été hospitalisée en janvier 2010 pour une infection du sang similaire à celle-ci. En janvier, il avait été révélé qu’elle avait également une leucémie.

Ses frais médicaux s’élèveraient à plus d’un million de dollars, car l’incroyable artiste nécessite des soins jour et nuit, pour l’aider à manger, s’habiller et d’autres activités quotidiennes de base.

Le monde de la musique croise les doigts pour qu’Etta James, que Beyoncé incarnait à l’écran dans Cadillac Records, se rétablisse bien vite…

Cannes 2011 : Cheryl Cole et son décolleté fatal envoûtent la Croisette !

Cheryl Cole nous a fait une surprise et a illuminé le red carpet du 64e Festival de Cannes !

La divine chanteuse a foulé le tapis rouge, ce soir, pour la projection du film Habemus Papam, de Nanni Moretti , avec, entre autres, Michel Piccoli dans le rôle du Pape rongé par le doute.

Et pour son apparition cannoise, l’Anglaise a mis le paquet !

Robe longue d’un blanc immaculé avec un profond décolleté, cheveux remontés en queue-de-cheval, la superbe ex-femme du footballeur Ashley Cole a dérobé tous les regards.

Malgré son emploi du temps chargé (elle est juge dans le jury de X Factor aux Etats-Unis), la L’Oréal Girl a tenu à faire le déplacement pour représenter la maison de beauté qui accompagne les femmes depuis plus de 100 ans et une chose est sûre, elle n’est pas passée inaperçue !

Hier, nous avions eu le plaisir d’admirer Inès de la Fressange porter les couleurs de la beauté made in France, ce soir, Cheryl a fait le show a elle toute seule face aux photographes, prenant la pose comme un top et en nous envoûtant avec son glamour à tomber !
Espérons qu’elle puisse rester quelques jours pour nous faire rêver un peu plus !

Gunter Sachs : L’ancien mari de Brigitte Bardot a été inhumé dans l’intimité…

« Un être flamboyant, un prince charmant, un seigneur, une race d’hommes en voie de disparition. Il avait en plus le sens de la fête et un immense sens de la beauté, de l’esthétisme, de l’élégance… C’était quelqu’un d’assez exceptionnel. » C’est par ces mots magnifiques que Brigitte Bardot s’est souvenue de son troisième (de ses quatre mariages) mari, Gunter Sachs. C’est un bel hommage qu’elle rend à celui dont elle a été l’épouse de 1966 à 1969, dans les pages de VSD cette semaine

Le playboy, photographe et milliardaire germano-suisse Gunter Sachs est décédé le samedi 7 mai à l’âge de 78 ans dans sa résidence de Gstaad, en Suisse. Il s’est suicidé, par balle, pour échapper à la maladie d’Alzheimer dont il souffrait. Il a expliqué son geste dans une lettre laissée à sa famille.

Son épouse Mirja Larsson et ses proches se sont réunis vendredi après-midi pour faire leurs adieux à Gunter Sachs. La cérémonie s’est tenue dans la plus grande intimité à Saanen, commune voisine de Gstaad en Suisse où il possédait un chalet. Seuls quelques amis étaient présents rapporte Le Matin suisse dans son édition en ligne. Brigitte Bardot n’a pu faire le déplacement à cause de sa condition : refusant de se faire poser des prothèses par peur de l’anesthésie, la militante de la cause animale ne se déplace qu’avec des béquilles.

Gunter Sachs laisse derrière lui trois fils adultes. Héritier des fortunes Sachs et Opel (il était le petit-fils du fondateur de la marque), Gunter Sachs laissera le souvenir d’un homme passionné, féru d’astrologie. Sa romance, puis son mariage avec le mythe B.B., avaient défrayé la chronique.

Procès du Nouvel Obs : Pierre Perret a gagné !

Après deux ans de ce qu’il a vécu comme un douloureux combat pour la vérité, Pierre Perret l’a remporté.

Comme le relate l’AFP, la chanteur agé de 76 ans, a gagné ce vendredi 13 mai 2011 le procès en diffamation qu’il avait engagé contre la journaliste du Nouvel Observateur, Sophie Delassein, suite à la publication en janvier 2009, d’un article dans lequel elle l’accusait notamment de plagiat.

Dans ce papier intitulé « Pierre Perret et le pot aux roses« , la journaliste remettait également en cause de nombreuses déclarations de l’artiste dans son livre autobiographique, A Capella, sorti quelques mois plus tôt et principalement le fait qu’il ait fréquenté l’écrivain Paul Léautaud (rappel des faits en cliquant ici). Selon elle, le chanteur aurait inventé cette histoire « pour briller aux yeux de Brassens« .

Après avoir tenté de se défendre au micro de Marc-Olivier Fogiel, devant la cour, Pierre Perret avait réaffirmé avoir rencontré plusieurs fois l’écrivain dans les années 50, dénoncé le « tissu d’ignominies » déversé sur lui par le magazine, et décrit cette affaire comme une « entreprise de démolition« ! Face au tribunal, en mars dernier, Sophie Delassein avait quant à elle défendu son enquête, appuyée par de nombreux témoins véhéments envers le plaignant, et qui n’avaient pas mâché leurs mots. Guy Béart, le père d’Emmanuelle, n’avait notamment pas hésité à qualifié le chanteur de menteur récidiviste.

Le tribunal correctionnel de Paris ayant jugé que la journaliste avait « manqué de prudence dans l’expression » en publiant contre l’interprète du Zizi « un réquisitoire d’une singulière violence, insoucieux du contradictoire« , cette dernière a été condamnée à une amende de 2 000 euros et le directeur de publication du Nouvel Observateur à l’époque, Denis Olivennes (compagnon d’Inès de la Fressange), à une amende de 1 000 euros.

Ils devront verser solidairement 10 000 euros de dommages et intérêts au plaignant (il en réclamait 215 000 euros), ainsi que 8 000 euros de frais de justice. Le NouvelObs et sa journaliste iront-ils en appel ? Il semblerait que Sophie Delassein, une excellente journaliste au demeurant se soit peut-être laissée fagociter par… Guy Béart et sa détestation pour Pierre Perret.

Gisele Bündchen : Sur le podium en lingerie, elle est époustouflante !

Le top brésilien a créé la surprise hier, 12 mai 2011, à Sao Paulo, en défilant pour une maison de lingerie. Eh oui, ce n’est pas parce qu’elle a quitté le clan des Anges de Victoria’s Secret il y a quelques années, que la belle a décidé de ne plus défiler en lingerie.

Dans des dessous sexy, noirs, rose poudré, en satin ou en dentelle, Gisele a fait le spectacle et a prouvé qu’à 30 ans et après un enfant, elle était toujours au top.

Mannequin adulé qui remporte cette année encore la première place du podium des tops les mieux payés du monde, Gisele Bündchen est omniprésente.

Elle vient de lancer une collection de vêtements avec C&A Brésil, vient de participer à une manifestation politique pour l’écologie avec les Nations Unies, et a illuminé le MET Ball à New York il y a quelques jours, au bras de son époux Tom Brady.

Celle qui est la seule à pouvoir se mesurer à la réputation et à l’aura de Kate Moss, super top de tous les temps, n’a pas fini de nous séduire, surtout si elle continue de se pavaner dans de tels accoutrements !

Cliquez ici pour la découvrir plus sexy que jamais !