Archive | 29 mai 2011

La sublime Kate Upton, 18 ans, se dévoile en mariée très sexy…

 

Après les magnifiques photos de Lily Aldridge que nous vous avons proposées hier soir, la mode des mariées sexy est décidément de mise actuellement !

 

En effet, ce soir, c’est la sublime Kate Upton, indéniablement l’un des plus beaux mannequins du moment avec son sourire d’ange, sa fraîcheur et son corps de rêve, qui nous revient sous toutes les coutures !

 

Le tout jeune mannequin américain de 18 ans, affiche une blondeur angélique, un sourire divin, et un corps à se damner avec des mensurations de rêve de 88/61/90 pour 177cm, qui n’ont pas laissé indifférent Kanye West, son ex-boyfriend.

 

Avec une telle arme de séduction massive, il semblait évident que la jolie blonde exhibe son corps parfait, notamment pour la nouvelle collection de la lingerie Beach Bunny, dont elle est l’égérie. Et aujourd’hui, c’est pour la collection « Bride » 2011 de la marque, que la sculpturale blonde nous dévoile une partie de ses charmes, en photos et vidéo.

 

Et si vous désirez en savoir et en voir plus concernant cette jeune beauté, rendez-vous vite sur son site officiel

 

Lily Aldridge : Tout juste mariée, le superbe top s’exhibe en… sexy mariée !

Lily Aldridge est tellement fière d’être aujourd’hui « une madame », qu’elle le prouve pour Victoria’s Secret ! Mais on ne lui en voudra pas !

Avec la ravissante Candice Swanepoel et la piquante Adriana Lima, elle est indéniablement l’un de nos Anges préférés !

Le sublime mannequin américain Lily Aldridge, 25 ans, est en effet l’une des plus belles filles de l’écurie Victoria’s Secret, pour laquelle elle a déjà posé il y a quelques mois en compagnie des deux déesses citées plus haut, pour les besoins de la promotion de la nouvelle fragrance de la marque.

Mais la superbe créature de 1m74, soeur du (déjà) top model Ruby Aldridge, et que l’on a pu voir en couverture de magazines comme Glamour, Cosmopolitan ou Elle, nous revient ce soir à l’occasion d’une collection « Bride » de la célèbre marque.

Récemment mariée à Caleb Followill, le leader des Kings of Leon, Lily prouve que le mariage n’a rien changé à son allure démentielle, comme en attestent ces quelques jolis clichés qui nous donnent envie de mettre un genou à terre…

Tara Reid toujours aussi maigre : Elle ne renonce pourtant pas à sortir dîner !

Depuis la rupture de ses fiançailles avec le businessman Michael Axtmann en avril 2010, l’actrice Tara Reid n’en finit plus de maigrir. La jeune femme, révélée dans le film American Pie sorti en 1999, n’a plus que la peau sur les os : elle en faisait une fois de plus la démonstration à sa sortie du restaurant Boa Steakhouse de Los Angeles le 26 mai dernier.

Accompagnée d’une amie, Tara Reid a posé devant les photographes : vêtue d’une robe noire courte et moulante, l’actrice dévoilait sa maigreur.

Quelques heures auparavant, la jeune femme âgée de 35 ans déambulait en jean et T-shirt court dans les rues de Los Angeles. Ses hanches saillantes et son ventre ultra-plat avaient déjà posé la question : Tara Reid souffre-t-elle d’anorexie ? Celle qui avait séduit des millions d’adolescents dans la peau de Vicky est très mince. Son histoire d’amour avec Michael Lillelund, qui dure depuis quelques mois, ne semble pas la remplumer… Son retour sur grand écran y arrivera-il ?

Après des années ponctuées de problèmes de drogue, d’alcool et de films directement sortis en DVD, Tara Reid a signé pour reprendre son rôle dans le quatrième volet de la saga American Pie.

Le tournage du film a débuté le 24 mai dernier : l’actrice devrait prochainement retrouver ses partenaires de jeu. L’ambiance de tournage bon enfant et le soutien de ses collègues lui feront-ils retrouver l’appétit ?

Jean-Luc Lahaye : La Dass, la prison… Le rebelle se livre à coeur ouvert !

Jean-Luc Lahaye, auteur des tubes Femme que j’aime et Papa chanteur, s’est livré à coeur ouvert dans une interview pour Gotha Magazine.

Le célèbre chanteur des années 1980 revient sur son enfance difficile, sa carrière et sa personnalité de rebelle. En tournée après des concerts en septembre 2010, il offre ses confidences.

Enfant de la Dass, Jean-Luc Lahaye a vécu une enfance pleine d’épreuves : « Je suis passé par 73 familles en dix-sept ans de vie. Je raconte ce parcours dans mon livre Cent familles. On sortait de l’Assistance publique, qui consistait à mettre des gamins sans parents ou dont les parents étaient en grande difficulté sociale, médicale, voire en prison, dans des fermes d’accueil. »

Depuis, il a fondé une association, Cent familles, pour aider les enfants déshérités, une façon de ne pas oublier d’où il vient et de rendre ce qu’il a eu : « Mon copain Claude Nougaro était venu à l’inauguration et m’avait dit : ‘Jean-Luc, en créant cette association, tu voles au secours de ta propre enfance.’ Je rendais à la République ce qu’elle m’avait donné. Je dois tout à cette institution qu’on appelle la Dass. »

De cette enfance douloureuse, Jean-Luc Lahaye s’est forgé une personnalité de rebelle qui lui a joué de mauvais tours dans sa jeunesse : « J’ai été à Fresnes en prison à 17 ans, pour vol de voitures. Après la prison, j’ai continué un peu dans la délinquance, par provocation. J’ai eu la chance, très vite, d’avoir un éducateur formidable qui m’a pris en main. J’ai aussi eu un père spirituel. […] Ils m’ont trouvé une place comme chauffeur de Zizi Jeanmaire. »

Comme autre ange-gardien, il a eu Gérard Pedron, son producteur et le meilleur ami de Dalida : « Grâce à lui, j’ai habité chez Dalida pendant cinq ans. Je dévalisais son frigo ! » Aujourd’hui, il conserve une certaine réputation, au point que certains chanteurs de la tournée RFM 80 ont eu un peu peur de son arrivée : « Je ne sais pas comment ils me voient, comme un pirate avec un couteau dans les dents ? » L’artiste ne revient pas néanmoins sur l’affaire d’atteinte sexuelle sur mineure qui lui a valu une condamnation en 2007.

Chanteur, Jean-Luc Lahaye s’est aussi essayé à la télévision avec l’émission Lahaye d’honneur sur TF1 dès 1987. Il a reçu de grandes personnalités comme l’abbé Pierre ou encore Michèle Alliot-Marie, proposant alors des interviews pas très orthodoxes. Toutefois, le chanteur a connu des périodes de creux médiatiques et il explique ainsi sa discrétion dans les médias : « Le calme médiatique, je n’en ai rien à faire. Je n’ai pas envie d’aller en télé pour n’avoir rien à dire. […] J’ai été surmédiatisé, certains me l’ont fait payer. »

Aujourd’hui, il prépare un album rock et se retrouve en studio. Le disque s’intitulera Horizon Rouge. En bonne forme à 58 ans, il clame avec fierté : « Je n’ai jamais cédé aux tentations de l’alcool et de la drogue. » Prêt pour tous les défis, il avait également annoncé avoir un projet de docu-fiction La Haine d’honneur avec Amanda Sthers, mais il n’en dira pas mot dans son interview pour le moment.

Retrouvez l’intégralité de cet entretien dans le magazine Gotha, bimestriel de juin-juillet 2011