Archive | 16 mai 2011

COURTE, MAIS SYMPA….

 



 
 Un petit garçon demande à son grand-père :
 Papy , papy prête moi ta pipe !
 Mais non ,mon petit, tu n ‘as pas l’âge de fumer la pipe !
 Deux minutes après le petit redemande :
Papy, Papy prête moi ta pipe !
 Au bout de plusieurs fois , devant l ‘insistance du petit le grand-père finit par céder.
Tiens, la voilà ma pipe !
 Le petit garçon prend la pipe, la jette par terre et saute dessus, au bout de quelques instants la pipe est en mille morceaux !
 Mais pourquoi as-tu fais cela ???? dit le grand-père 
et le petit garçon répond :
Et ben papa, il a dit quand papy aura cassé sa pipe, on aura une voiture neuve ! »  

Roger Hanin : des nouvelles de sa santé

Roger Hanin est en convalescence dans son domicile parisien depuis la fin de l’année 2010. L’acteur avait dû être hospitalisé et faire trois mois de rééducation à la clinique des Héliades, à Fréjus, suite à une double fracture du col du fémur en août dernier. Le quotidien Var-Matin a rencontré la compagne de l’acteur, Agnès Berdugo, dimanche 8 mai pour avoir des nouvelles de la star.

« Il suit une séance de remise en forme quotidienne avec un kiné. Il a beaucoup de volonté et fait des progrès de jour en jour. C’est encourageant. Quand il y a de l’amour, tout est simple, » confie-t-elle au journaliste. Agnès Berdugo avait rencontré Roger Hanin en 2004 lors d’un récital à Quiberon. Tout de suite ce fut le coup de foudre entre l’acteur et la pianiste.

Roger Hanin est d’ailleurs bien entouré dans cette épreuve puisqu’outre sa compagne, il peut également compter sur le soutien de sa famille. « La soeur de Roger, Annie, se rend souvent à son chevet. Tout comme sa fille aînée Isabelle et son fils David qui, bien qu’étudiant à Miami, visite régulièrement ce papa héroïque dans sa soif de remarcher, » explique Agnès Berdugo.

Toutefois, Roger Hanin ne se laisse pas abattre. L’acteur s’est attelé à l’écriture d’une nouvelle pièce de théâtre, succédant à Une Femme parfaite, celle qu’il avait écrite et mise en scène en 2001. Voilà qui devrait lui donner du courage pour surmonter cette épreuve !

désignations des sigles usuels … ILS SONT TOUS PARFAITS !!!

A N P E Avec  Nous Peu  d’Espoir
D D E Dix  Doigts  Engourdis
E D F Équipes  DFainéants
G D F Gars  Déjà  Fatigués
FORD Fabrication  Ordinaire  Réparation   Difficile
I B M Impression  Bloquée  Momentanément
N A S A Nous  Avions  Sept  Astronautes
R A T P Reste  Assis  T’es  Payé
ou Râle  Autant  que  tPeux
S A A B Supérieur  Aux  Autres  Brouettes
S A B E N A Sauf  Accident,  Bien  Entendu, Nous  Arrivons
S E A T Saloperie  Espagnole  Assemblée  a  Tenerife
CGT Cancer Généralisé du Travail
F I A T Fabrication  Industrielle  d’Autos  Trafiquées
P T T Prends  Ton  Temps
ou Pantoufles, Tranxène,  Tisane
ou Personnel  Traumatisé  par  le  Travail
S N C F Société  Nourrissant  Certains  Fainéants
ou Source  Nationale  de  Catastrophes  Ferroviaires
ou Sans  Nous  Les  Cafés  Fermeraient
F I S C Fédération  Incomprise  de  Sadiques  Criminels
ou Faut  Inciser  et  Saigner  le  Contribuable
C A P Certificat  d’Aptitude  à  la Pauvreté
B A C Brevet  d’Accès  au  Chômage
B T S Brevet  de  Traîne  Savates
S D F  Sans  Difficulté  Financière

Jean Dujardin et Alexandra Lamy, tandem Hollywoodien du plus grand effet !

Ce 15 mai, Michel Hazanavicius (réalisateur de OSS 117), qui avait présenté à la presse dès 8h30 son fameux The Artist (il a eu un retour extrêmement positif), l’a projeté en compétition avec bonne humeur. Le cinéaste était accompagné de l’actrice principale du long métrage, Bérénice Bejo, qui n’est autre que la femme de sa vie, actuellement enceinte de leur deuxième enfant. Notez qu’ils étaient tous deux habillés par Yves Saint Laurent.

L’acteur fétiche du réalisateur, Jean Dujardin, était bien sûr de la partie, extrêmement élégant et enthousiaste. Son épouse Alexandra Lamy était évidemment à ses côtés, discrète et chic. Impatient, Jean avait confié, en plaisantant, un peu plus tôt dans la journée : « J’ai déjà monté des marches, des escaliers dans ma vie mais là, ça va être un truc incroyable : ce sera un vrai dépucelage. » C’est à présent chose faite !

Thomas Langmann, producteur de The Artist, était également présent pour soutenir ses comédiens. Notez que chacun avait revêtu une tenue noire pour être en accord avec le thème du film, muet et tourné en noir et blanc. Dans ce long métrage, l’inoubliable Brice de Nice y joue George Valentin, vedette du cinéma muet dans les années 20 (à Hollywood), qui se fait éclipser par l’arrivée des films parlants. Peppy Miller, jeune figurante, jouée par Bérénice Bejo, va quant à elle débarquer sur le chemin de la gloire et croisera la route de ce dernier. Du croisement de ces destins singuliers naît alors une histoire d’amour complexe…

Pour jouer la scène de fin – une séquence de claquettes pour laquelle les artistes ne souhaitaient pas se faire doubler – le duo a pris des cours durant près de six mois. Des efforts qui ont payé au vu des éclats de rire qui résonnaient dans la salle !

Jean Dujardin avait aussi révélé ce matin s’être beaucoup amusé à tourner sans micro : « J’en ai profité pour dire n’importe quoi, je faisais une espèce de yaourt. » « On n’avait pas de dialogues mais Jean et moi on se parlait beaucoup et il nous a fait beaucoup rire« , avait rétorqué l’actrice face aux journalistes. Complices, ils ont livré, sur le red carpet, quelques pas de danse !

The Artist : une aventure inoubliable, que nous aurons la possibilité de découvrir en octobre prochain seulement !

Kate Winslet : divine et glamour, elle pique la place d’Angelina Jolie !

Égérie Lancôme, Kate Winslet a tapé dans l’oeil d’une autre maison de luxe… En effet, comme nous vous l’avions annoncé il y a quelque temps, l’actrice révélée dans Titanic devient l’égérie de la marque St. John, une griffe de luxe outre-Atlantique

En devenant l’image de la marque pour sa prochaine collection, la star de 35 ans succède ainsi à la divine Angelina Jolie. Si les clichés en noir et blanc d’Angelina Jolie étaient somptueux, les photos de Kate ne sont pas en reste…

Allongée dans une salle de cinéma au décor très baroque, le regard de braise et la chevelure blond platine, la comédienne britannique et maman de Mia, 10 ans, – née de son amour avec Jim Treapleton – et de Joe, 6 ans – né de son union avec son ex-mari Sam Mendes – est à tomber !

Le créateur artistique de la marque St. John, George Sharp a même déclaré de sa nouvelle muse : « Kate est un choix idéal pour notre nouvelle campagne. Elle est accomplie, belle… Elle incarne la sensibilité moderne de St. John, elle est contemporaine et représente le style de la femme St. John. »

Si passer derrière la bombe Angelina Jolie était un pari risqué, Kate semble avoir relevé le défi haut la main !

Adriana Lima, Alessandra Ambrosio, rendez-vous sexy pour notre grand plaisir…

Elles sont belles, elles ont des mensurations de rêve et elle font partie de la plus grande maison de lingerie : Victoria’s Secret.

Pour les besoins de la nouvelle campagne de la maison, Hello Bombshell, les anges célèbres Alessandra Ambrosio, Adriana Lima, Candice Swanepoel ou encore Chanel Iman, se sont donné rendez-vous dans une villa hollywoodienne pour mettre en boîte le spot de campagne.

Naturellement, c’est en petites tenues qu’elles se confient face caméra et qu’elle prennent la pose pour la campagne photo.

Le secret de la collection Bombshell ? Mettre en avant les formes généreuses des mannequins et rehausser les poitrines pour un superbe effet.

Une collection acidulée, pop, et terriblement sexy que les anges vous présentent en personne, sans plus attendre !