Archive | 22 mai 2011

Adriana Lima, d’une beauté explosive pour Bombshell par Victoria’s Secret !

Elles s’y sont mises à quatre, quatre sirènes irrésistibles, quatre anges terriblement sexués, pour nous prendre dans les filets de la marque de lingerie Victoria’s Secret dont elles incarnent si bien la sensualité extrême : Alessandra Ambrosio, Adriana Lima, Candice Swanepoel et Chanel Iman, déesses incontournables de la griffe américaine, ont déjà commencé à dévoiler les attraits de la ligne Bombshell concoctée pour un été 2011 torride.

Cette fois, c’est sur la Brésilienne Adriana Lima que nous choisissons de nous focaliser… Présentant quelques pièces bénéficiant de la confection Miraculous Push-Up pensée pour doper le galbe des poitrines de ces dames, la Brésilienne de 29 ans (1m78, 86-61-89) mérite plus que jamais le qualificatif « Bombshellicious » que Victoria’s Secret a imaginé avec sa gamme et pour ses belles…

La beauté captivante de la native de Salvador de Bahia, elle, est carrément au superlatif, faussement candide dans le coloris rose bonbon ou carrément punchy dans le motif géométrique très coloré…

Mariée depuis le 14 février 2009 au basketteur serbe Marko Jaric, qui évolue cette saison à Sienne, en Italie, et maman d’une petite Valentina âgée d’un an et demi, Adriana Lima est véritablement, dès ce mois de mai, summer-licious

François Hollande : Très aminci, il a fondu, il est méconnaissable !

Challenger de DSK, François Hollande est devenu favori depuis l’arrestation du directeur général du FMI. Il pourrait donc représenter le Parti socialiste lors des prochaine élections présidentielles en 2012 et pourquoi pas, même, être notre prochain président de la République

François Hollande est un homme boosté par l’amour. L’amour que lui portent les sympathisants de gauche et l’amour de sa jolie compagne depuis plus de quatre ans, la journaliste de Paris Match et de Direct 8 Valérie Trierweiler. Il n’a de cesse de sourire, il respire l’apaisement et la détermination, et même son corps a changé.

Autrefois bouffi, bedonnant, bon vivant blafard, du temps de sa vie avec Ségolène Royal, la mère de ses enfants, l’homme politique de 56 ans est apparu hier vendredi 20 mai, complètement aminci. François Hollande a fondu, et sa métamorphose continue de crever l’écran ! Son apparence est différente, parfaite pour conquérir le coeur des Français. Il est même bronzé, un vrai apollon.

Venu assister au match de football de Ligue 2 opposant Dijon, candidat en ballottage favorable à la montée en Ligue 1, à Boulogne, François Hollande, qui paraît bondissant et qui semble avoir 10 ans de moins que dans notre mémoire collective, a suivi de près la rencontre au terme de laquelle Dijon, le deuxième au classement, n’a pu battre Boulogne, le match se terminant par un score nul, un but partout.

Après la partie de foot, il a rendu une visite conviviale à son ami François Rebsamen, sénateur maire de la capitale bourguignonne. En partant, après avoir serré des centaines de mains, selon le Nouvel Observateur, François Hollande a lancé : « Je reviendrai l’an prochain comme président. »

Mais il faut qu’il arrête de maigrir sinon il va disparaître !

William et Catherine : Fin de leur lune de miel aux Seychelles… enfin avouée !

Contrairement à son homologue suédois au moment du voyage de noces controversé de la princesse Victoria, le contribuable britannique n’aura pas lieu de rouspéter que le prince William et son épouse Catherine ont abusé de ses largesses : après avoir rassemblé deux milliards de téléspectateurs et un million d’observateurs sur place dans les rues de Londres à l’occasion de leur mariage, le 29 avril dernier, les amoureux viennent de faire leur retour de lune de miel, dix jours après s’être envolés pour les Seychelles, selon une annonce officielle du palais Saint-James, secrétariat du prince William.

Au passage, on notera que c’est la première fois que le palais confirme que les Seychelles ont accueilli le voyage de noces des jeunes mariés, ce qu’il se refusait jusqu’à maintenant à admettre en dépit de la mise à jour catégorique du secret par la presse.

Le 8 mai dernier, le couple, qui avait préalablement pris le temps de se remettre de l’effervescence du grand jour, quittait la Grande-Bretagne pour les plages édéniques de l’archipel de l’Océan Indien, lieu qui figurait parmi les destinations envisagées par les médias et où les désormais titrés duc et duchesse de Cambridge, 28 et 29 ans, posèrent leurs valises sur une île privée, North Island. Comme nous vous l’indiquions, c’est à 30 minutes de vol au nord de Mahé que Kate Middleton a pu exhiber sa panoplie de robes légères aux yeux de son prince, dans une résidence composée de 11 maisons d’une surface de 450 mètres carrés chacune, dotées respectivement d’une plage privée et d’une équipe. Les amoureux sont arrivés en hélicoptère (802 euros le transfert) et ont investi le bungalow N°11, légèrement excentré, qui coûte 3 340 euros par personne et par nuit. Le propriétaire du complexe, dès qu’il a enregistré la réservation de ces touristes pas comme les autres, avait clos son registre pour privatiser au maximum leur séjour.

« Le couple a profité pleinement de ce temps passé ensemble, et il remercie le gouvernement des Seychelles de son aide qui leur a permis de faire de ce voyage de noces dix jours inoubliables« , a ajouté le palais Saint-James.

Reste désormais à guetter une sortie du couple (Catherine retournera-t-elle, toute bronzée, au supermarché ?), dont on ignore tout des prochaines activités, en dehors de ses premières visites officielles déjà très attendues, l’été prochain, au Canada puis en Californie.

Mais avant cela, dans la semaine à venir, le prince William et Catherine réapparaîtront-ils pour rencontrer Barack Obama lors de sa venue passablement tendue en Grande-Bretagne, lui qu’ils n’avaient pas convié à leur mariage, ou faudra-t-il plutôt attendre le 11 juin et les 85 ans de la reine Elizabeth II ?