Archive | 10 mai 2011

Bertrand Cantat : La Suisse veut bien de lui !

Contestée, critiquée, huée… La venue de Bertrand Cantat, leader de feu Noir Désir, fait du bruit aux quatre coins du monde. En effet, il a composé avec trois autres musiciens, la musique du choeur antique de la pièce Des Femmes, mise en scène par le libano-québécois Wadji Mouawad. Dans de nombreuses villes où le spectacle était prévu, la présence de Bertrand Cantat, condamné à huit ans de prison en Lituanie pour avoir battu à mort en 2003 celle qui fut sa compagne, Marie Trintignant, transféré en France et remis en liberté en 2007, dérange. Mais pas toujours.

 

La Suisse ne s’oppose pas à sa venue néanmoins, indique LeMatin.ch. Bertrand Cantat sera sur la scène de la Comédie de Genève, pour quelques représentations du spectacle d’ouverture de la saison 2011-2012, « la première du nouveau directeur Hervé Loichemol« .

Le théâtre de Namur, en Belgique, a confirmé aussi son désir de voir le musicien sur scène. La polémique va continuer, puisque le spectacle est également programmé à Madrid, Bilbao, Genève, Athènes, ainsi qu’en France.

Parallèlement à ces controverses théâtrales, Bertrand Cantat a fait récemment l’actualité en raison de l’album hommage Tels Alain Bashung (en vente depuis le 26 avril), dans lequel Noir Désir livre une reprise d’Aucun Express.

Mouss Diouf, toujours hospitalisé : Nouveau drame pour sa femme et leur fils !

Sandrine Diouf, épouse du comédien Mouss Dioufils sont mariés depuis l’automne 2010 -, et son petit Isaac viennent de vivre un véritable drame… Comme le révèle le magazine Ici Paris, dans son édition du mardi 10 mai, la maman et l’enfant ont été victimes d’un incendie ravageur au sein de leur maison, aux alentours de 5h30 dans la nuit du samedi 30 avril au dimanche 1er mai.

En pleine nuit, la demeure du couple qui comprend deux étages, située près du parc Borély à Marseille, prend feu alors que Sandrine Diouf et le petit Isaac, six ans, y dorment paisiblement. Mouss, lui, est toujours hospitalisé dans un établissement des Bouches-du-Rhône. Il ne prendra connaissance de la tragédie que le lendemain. Ce qui a réveillé la maman, au beau milieu de cette nuit effrayante ? L’instinct de survie, selon Ici Paris. Elle file réveiller son fils, qui dort profondément. Elle le tient dans ses bras.

C’est le premier étage qui a pris feu. Plafond écroulé, murs détruits, peinture fondue, carrelage de la salle de bain déformé sous la chaleur insoutenable et noirci par la fumée épaisse qui a envahi les lieux… L’incendie a tout détruit sur son passage, et, au-delà de la valeur matérielle des biens, les esprits sont marqués par ce tragique accident. Une nuit effrayante qui a laissé s’envoler en fumée les souvenirs de toute une famille.

Ce drame vient s’ajouter à celui que vit la famille Diouf depuis le mois de juin 2009… A l’époque, le comédien, complice de Véronique Genest dans la fiction Julie Lescaut, était victime d’un terrible accident vasculaire cérébral, le second en l’espace de trois mois. Il sombre dans un coma duquel il ne se réveillera que cinq mois plus tard. Un AVC qui a causés des dommages irréversibles sur l’interprète du mythique Inspecteur N’Guma de la série de TF1. Il est aujourd’hui encore en centre de rééducation, après avoir perdu l’usage de ses membres et de la parole, à son réveil. Une guérison aussi longue qu’éprouvante pour l’ensemble de la famille Diouf.

Il faut désormais faire preuve de patience : les assurances vont faire leur travail, et les indemnisations arriveront prochainement. D’ici là, Sandrine Diouf peut compter sur le soutien de sa soeur pour lui ouvrir les portes de chez elle. Le petit Isaac aura bien un lit pour dormir, pendant que les grandes personnes s’occupent de la paperasse…

De son côté, Mouss Diouf va de mieux en mieux : ses pénibles séances de rééducation commencent à porter leurs fruits. Véronique Genest, célèbre commissaire Julie Lescaut, confiait, en janvier dernier, que le comédien allait de mieux en mieux, réussissait à marcher le long des barres parallèles et arrivait même à parler. En début d’année, elle sollicitait même les fans de l’acteur afin d’unir leurs forces aux siennes, en les encourageant à lui adresser des messages de soutien à Mouss sur sa page Facebook. Une attention suffisante pour mettre du baume au coeur de ce père de famille qui traverse une épreuve aussi longue que difficile.

Chaz Bono : devenue un homme, la fille de Cher dit tout !

Depuis mai 2010, Chastity Bono n’est plus. En effet, la fille de Cher et Sonny Bono a été reconnue comme un homme aux yeux de la loi. En avril, il s’affichait plus amoureux et heureux que jamais aux côtés de sa fiancée Jennifer Elia – avec laquelle il file le parfait amour depuis plus de cinq ans – à l’occasion des GLAAD Media Awards, une soirée annuelle qui signe un combat contre l’homophobie.

A 42 ans, Chaz a même décidé de partager son expérience incroyable grâce à un documentaire intitulé Becoming Chaz, qui sera bientôt diffusé sur OWN – la chaîne d’Oprah Winfrey – et où l’on peut suivre ce dernier durant sa transformation. A l’approche de cette diffusion, Chaz s’est rendu hier, lundi 9 mai, sur le plateau de l’émission d’Oprah afin de se confier sur ce changement radical dans sa vie.

« Lors de la puberté, lorsque je suis devenue une jeune femme pulpeuse, j’ai senti que mon corps me trahissait. C’était horrible », confie Chaz. Il continue : « Vous avez cette image de vous-même et votre corps est à l’opposé de cette identité. » S’il a d’abord songé à devenir lesbienne, pensant que ce sentiment de mal-être dans son corps était probablement ce que toutes les lesbiennes ressentaient, il a rapidement réalisé que ce n’était pas le cas : « Et puis j’ai réalisé que ce n’était pas du tout ça. J’étais juste transsexuel. »

Au sujet de sa mère Cher, il avoue que cette dernière a été « incroyablement cool ». Mais si Chaz a retiré sa poitrine, il n’a en aucun cas touché à ses parties génitales. Dans le documentaire Becoming Chaz, l’ex-fille de Cher déclare que les hormones lui donnent un appétit sexuel sans limite. Quant à sa jolie fiancée Jennifer, il devrait pouvoir l’épouser légalement très prochainement.

Cannes 2011 : Tout ce qu’il faut savoir sur le festival avant l’ouverture !

Du 11 au 22 mai 2011, le Festival de Cannes accueillera la crème du cinéma international. Rendez-vous compte : en douze jours, 86 longs-métrages seront projetés dont 54 en sélection officielle, et on dénombrera sur les bords méditerranéens de la cité cannoise pas moins de 4 500 journalistes prêts à tout pour faire chauffer le buzz et créer un suspense insoutenable. Comme toujours, c’est la sélection officielle qui attirera tous les regards puisque c’est un des vingt films en compétition qui remportera la sacro-sainte Palme d’Or !

Mercredi, c’est Woody Allen qui ouvrira le bal avec Paris pour thème : ce sera Midnight in Paris (hors compétition). Le festival se voudra romantique et séduisant. Telle a été imaginée l’affiche sur laquelle apparaissent les magnifiques jambes de Faye Dunaway.

La sélection officielle et son aura cinq étoiles

Sur les vingt films en lice pour la Palme, certains se détachent par les noms qui y sont associés. The Tree of Life (seul film américain) bénéficie d’un réalisateur aussi rare que talentueux, Terrence Malick et d’un casting prestigieux, Sean Penn et Brad Pitt en tête. Mais viendront lui disputer le titre les Frères Dardenne (qui ont déjà deux Palmes) avec leur Gamin au Vélo, l’outsider Sleeping Beauty de Julia Leigh ou La Piel que Habito signé Pedro Almodovar avec Antonio Banderas.

Lars Von Trier, lui aussi habitué des marches, pourrait faire mouche avec son Melancholia mettant en scène Kirsten Dunst ou Charlotte Gainsbourg. Avec quatre films dans la liste – The Artist avec Jean Dujardin a rejoint la compétition au dernier moment, la France a-t-elle ses chances ?

Des stars, en voulez-vous en voilà

Cette année, c’est Mélanie Laurent qui tentera de captiver la salle dans un rôle de maîtresse de cérémonie qu’on se languit de lui voir tenir. Avec son naturel désinvolte et sa douce voix de chanteuse, la belle pourrait faire un carton. Le jury aura également du charisme, avec une vraie « gueule » pour président, le grandiose Robert de Niro. Il sera notamment notamment entouré d’Uma Thurman et de Jude Law. Glamour !

Tout comme les marches. Sur les 60 mètres de tapis rouge, de nombreux escarpins de luxe vont tourner au gré des cliquetis, des appareils photos qui mitraillent. Brad Pitt et sa bien-aimée Angelina Jolie, Johnny Depp et Penelope Cruzpour Pirates des Caraïbes 4, Sean Penn ou Catherine Deneuve pour Les Biens-Aimés – film de clôture – et Le Sauvage – dans la section Cannes Classics – sont attendus !

Prestige et honneur !

Hétéroclite, diversifié et curieux, le rendez-vous de la Croisette s’ouvre comme chaque année à toutes les tendances, de Hollywood aux nouvelles vagues venues de pays où il ne pleut pas (et d’autres où il pleut, d’ailleurs).

Hors compétition, Pirates des Caraïbes 4 fait office de blockbuster, tandis que la Conquête de Xavier Durringer est très attendu par le public francophone. Aishwarya Rai viendra darder ses yeux verts pour Bollywood sur les tapis rouges face aux objectifs… Les Bien-Aimés de Christophe Honoré clôtureront en beauté ces 12 jours de folie, avec Catherine Deneuve et Chiara Mastroianni.

Dans la catégorie Un autre regard, Gus Van Sant fera l’ouverture avec Restless et Robert Guédiguian reviendra avec une chronique sociale, Les Neiges du Kilimandjaro.

Sans oublier les hommages qui auront lieu. Cette année, Jean-Paul Belmondo sera célébré pour l’ensemble de son oeuvre, mais il ne sera pas le seul. Bernardo Bertolucci également recevra une Palme d’honneur. Enfin, last but not least, le cinéaste iranien Jafar Panahi condamné par son pays, sera mis à l’honneur le 12 mai afin de promouvoir la liberté d’expression, absente de sa terre natale.

En marge du strass et des paillettes des starlettes de la Croisette, la Tunisie aura également droit à un beau clin d’oeil (le 17 mai) : on le sait, Cannes a toujours eu une inclination politique, et cette 64e édition ne dérogera pas à la règle suite aux révolutions ayant secoué l’Afrique ! D’ailleurs, figurant parmi les nouveautés de l’édition 2011, le principe d’un pays invité sera inauguré par l’Egypte et sera reconduit chaque année.

Au final, une centaine de personnalités internationales vont venir conférer à la plus grande réunion mondiale du 7e art son aura, son prestige, sa gloire. Il faut savoir que la population de la ville de Cannes triple durant ces 12 jours de folie, passant de 72 000 à environ 200 000. En à peine deux semaines, les hôtels réalisent 12% de leur chiffre annuel, tandis que le Festival génère près de 200 millions d’euros de chiffres d’affaires !

Une machine extraordinaire qui ne pourra malheureusement pas compter sur deux représentantes de charme, héroïnes de Minuit à Paris. Marion Cotillard, sur le point d’accoucher et Carla Bruni-Sarkozy, première dame de France également enceinte, ne devrait pas non plus apparaître sur les tapis.

Et maintenant…

Pour conclure, rappelons le palmarès de la saison passée. C’est le Thaïlandais Apichatpong Weerasethakul qui avait décroché une Palme d’Or contestée (comme elle le sont si souvent) pour son Oncle Boonmee, celui qui se souvient de ses vies antérieures. Xavier Beauvois et son Des Hommes et des Dieux remporte le Grand Prix du Festival. C’est Juliette Binoche qui avait été honoré du Prix d’interprétation féminine (Copie Conforme, Abbas Kiarostami) tandis que Javier Bardem (Biutiful, Alejandro Inarritu) et Elio Germano pour La Nostra vita de Daniele Luchetti ont partagé le prix masculin.

Attention, l’équation Palme d’Or = succès au box office ne se vérifie pas toujours. L’accent est mis sur la puissance artistique et/ou politique, avant le consensus.

Nous nous sommes déjà risqués à des pronostics sur les futurs lauréats, alors maintenant, c’est à vous de jouer. Le Festival de Cannes 2011 va ouvrir ses portes ce mercredi 11 mai avec Woody Allen, son tapis, ses marches, ses stars et ses émotions. On en rougit de plaisir !

Le musicien John Walker, fondateur des Walker Brothers, est mort…

L’Américain John Walker, qui a connu le succès en Grande-Bretagne dans les années 1960 avec le trio des Walker Brothers, est mort ce week-end d’un cancer du foie. Il avait 67 ans.

Le musicien a succombé à la maladie samedi à son domicile dans la région de Los Angeles, selon son site web. Il avait continué à travailler jusqu’à ces dernières semaines, se produisant pour la dernière fois en concert à Los Angeles au mois de mars, a précisé son assistante Polly Klemmer.

Né John Maus, le musicien qui avait adopté à titre professionnel le patronyme de Walker à l’âge de 17 ans, selon certains témoignages, a connu ses plus grands succès en tant que guitariste et chanteur du trio américain des Walker Brothers qui, contrairement à ce que laissait supposer le nom du groupe, n’étaient pas frères.

En compagnie du chanteur et bassiste Scott Walker (né Noel Scott Engel) et du batteur Gary Walker (né Gary Leeds), John Walker a enregistré dans les années 1960 une série de tubes dont « The Sun Ain’t Gonna Shine Anymore », « Love Her », « Make it Easy On Yourself » et « My Ship Is Comin’ In ».

Tandis que les Beatles et d’autres groupes britanniques se lançaient à l’assaut des Etats-Unis au milieu des années 1960, John Walker faisait le chemin en sens inverse pour gagner l’Angleterre et conquérir les charts avec les Walker Brothers. Le succès fut immédiat avec leur premier enregistrement en Grande-Bretagne, « Love Her », en 1964, rapidement suivi d’une flopée de hits.

Au sein du trio qui se sépara en 1967 avant de se reformer pour quelques albums dans les années 1970, John Walker parcourut le monde et vendit plus de 23 millions de disques, selon son site web.

Le cancer dont souffrait le musicien, marié et père de quatre enfants, avait été diagnostiqué en décembre dernier.

 

Découvrez Heidi Klum et Seal lors du renouvellement de leurs voeux de mariage !

Pour prouver que leur amour reste intact et célébrer leur bonheur quotidien, le top model Heidi Klum, 37 ans, l’un des mannequins les mieux payés au monde, et le chanteur Seal ont l’habitude, chaque année, de renouveler leurs voeux de mariage. Cet immuable rite se déroule depuis six ans au Mexique, où le top et le chanteur se sont dit « oui » le 10 mai 2005.

 
 

Cependant, cette année, impossible de se rendre au pays des mariachis. Les enlèvements et la guerre intense qui s’est installée entre le gouvernement et les cartels de la drogue les ont dissuadé de faire la cérémonie au Mexique.

Le week-end des 7 et 8 mai, c’est donc au Mar-A-Lago Club de Palm Beach, propriété de Donald Trump, que le couple, entouré de ses quatre enfants – Leni, 6 ans, Henry, 5 ans, Johan, 4 ans, et Lou, 18 mois – et d’une centaine d’amis proches, a, pour la sixième fois, scellé une relation qui semble plus solide de jour en jour.

Dans une robe bustier en tulle et immaculée, la ravissante Allemande avait fière allure, d’autant que l’égérie Victoria’s Secret n’oublie jamais d’être sexy. Ainsi, dès qu’elle marchait, sa robe s’ouvrait et laissait entrevoir des jambes parfaites habillées de bas blanc. L’animatrice et productrice de l’émission Project Runway portait également un masque argenté, alors que son mari, tout en blanc et gilet noir, était tout aussi masqué et élégant.

Après s’être renouvelé leurs voeux, Heidi et Seal se sont embrassés, puis leurs quatre enfants les ont rejoints afin d’immortaliser leurs six ans d’amour avec une superbe photo de famille. Ensuite, le banquet pouvait commencer… Une belle fête, comme ils adorent en faire avec leurs proches, et dont nous vous proposons de voir toutes les photos sur ce lien !