Adriana Karembeu revient sur sa rupture

Le mannequin Adriana Karembeu a révélé dans les pages de Paris Match en mars 2011 qu’elle et son mari Christian Karembeu avaient décidé de mettre un terme à leur histoire d’amour longue de dix ans. C’est à nouveau dans ce célèbre magazine que la star a choisi de se confier sur cette affaire. Ce nouvel entretien lui a permis de dissiper un gros malentendu. En effet, Christian Karembeu a déclaré qu’il avait appris le choix de sa femme en lisant la presse. Adriana Karembeu nie l’information. « Peut-être s’est-il mal exprimé. C’est un sujet très sensible, et il semblait très gêné. Ce n’est pas évident de parler de sa vie privée sur un plateau de télé » a-t-elle expliqué.

Par la même occasion, elle a fait savoir qu’elle entretenait de bonnes relations avec son ancien compagnon. « Il nous arrive occasionnellement de nous parler au téléphone. De loin, j’aime veiller sur lui et savoir qu’il va bien » a-t-elle lâcher. Et de poursuivre : « Je suis pour l’instant sur un chemin qui me conduit à retrouver la paix avec moi-même. Je dois d’abord me reconstruire. Dans ma vie, je n’ai aimé qu’un seul homme : Christian. »

Adriana Karembeu en est persuadée, cette rupture était la meilleure décision à prendre. « Je ferais exactement la même chose. Je ne regrette rien. Pas une seconde » a-t-elle déclaré. En revanche, lorsque le journaliste lui demande « Si Christian vous disait aujourd’hui : « J’ai fait des bêtises, mais quel gâchis que tout cela ! » seriez-vous prête à donner une seconde chance à votre couple ? » Elle reste silencieuse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.