Archive | 27 mars 2020

3 astuces pour faire de délicieuses pâtes à la truffe sans se ruiner

Vous adorez les pâtes à la truffe ? Nous aussi ! On vous donne nos astuces pour les faire à la maison sans vous ruiner !

Les pâtes à la truffe sont devenues incontournables dans les restaurants italiens ! Et pour cause, il n’y a rien de meilleur que des pâtes al dente accompagnées d’une sauce onctueuse à la truffe et du parmesan.

Toutefois, il est difficile de se procurer ce champignon de luxe pour en refaire à la maison. Son prix avoisine les 1000 euros. Il ne vaut mieux pas se rater ! Toutefois, il existe des techniques simples à base de produits dérivés pour réaliser des pâtes à la truffe à moindre coût. On vous explique tout.

La salsa tartufata

La sauce à la truffe (salsa tartufata) est une sauce à base de champignons et de truffe. Parfois, on peut y trouver des olives. Elle contient en général moins de 10% de truffe, mais son goût reste très fort. Le prix ? Environ 15 euros les 200 g. Pour un plat de pâtes à la truffe pour deux, faire cuire 200 g de pâtes dans de l’eau chaude. Dans une casserole, mélanger 10cl de crème fraîche avec une cuillère à café de salsa tartufata puis ajouter les pâtes. Saler, poivrer et ajouter du parmesan ou du pecorino râpé.

Le sel aromatisé à la truffe

Une autre variante pour donner un bon goût de truffe à ses pâtes : le sel de truffe. Vous pouvez en trouver aromatisé à la truffe blanche ou noire. Il s’agit d’un sel avec quelques morceaux de truffe qui le parfument. L’odeur est très puissante. Vous pouvez donc utiliser ce sel à la place du sel ordinaire. Pour une farce pour des raviolis, le sel de truffe est parfait !

L’huile de truffe

L’huile de truffe est une huile d’olive vierge dans laquelle quelques morceaux de truffe ont été infusés. On obtient donc une huile de truffe très parfumée et puissante. Vous pouvez donc l’utiliser dans vos pâtes avec quelques champignons pour un effet pâtes à la truffe.

Spritz : la recette inratable et ses variantes

Qui dit été dit terrasses, qui dit terrasses dit Spritz ! On vous donne une recette gourmande et rafraîchissante !

Envie de siroter un petit Spritz à l’Apérol sur votre balcon ? On vous donne la recette pour le réussir à tous les coups ! Vous pouvez ajouter quelques tranches d’orange ou deux petites olives dans le fond, comme en Italie. On vous imagine déjà déguster votre cocktail en plein soleil !

Niveau matériel, il vous faudra un grand verre à vin et une cuillère à mélanger : rien de très compliqué !

Ingrédients pour un cocktail :

  • 4 cl d’Apérol
  • 2 tranches d’orange
  • 12 cl de prosecco

Préparation :

Placer les glaçons dans un grand verre à vin et ajouter l’Apérol, les tranches d’orange et ajoutez le prosecco ! C’est prêt !

Comment twister le Spritz ?

Pour réaliser un Spritz qui change de l’ordinaire, vous pouvez modifier certains ingrédients de la recette et obtenir un cocktail original !

Vous pouvez remplacer l’Apérol avec de la liqueur St-Germain, du Martini Bitter. Vous pouvez également troquer les oranges pour des graines de grenade, des quartier de pêche ou de pamplemousse afin de jouer sur l’acidité et l’amertume. Enfin, pour changer du prosecco, on adopte le vermouth blanc, le champagne ou le rosé pétillant.

On a trouvé la recette pour faire une pizza maison sans four

Vous voulez vous régaler d’une délicieuse pizza maison mais vous n’avez pas de four ? On trouvé la solution !

Pas de four ? Pas de panique ! Vous n’êtes vous pas obligés de vous priver et encore moins d’une bonne pizza. Ça tombe bien, on vous trouvé une délicieuse recette pour faire une pizza maison… à la poêle !

Vous pouvez réaliser une pâte à pizza maison fine ou acheter la pâte spéciale poêle chez Herta ! Elle est conçue pour une cuisson rapide et le résultat est bluffant.

Ingrédients :

  • 1 pâte à pizza à la poêle Herta
  • 100 g de coulis de tomate
  • 1 oignon
  • 1 boule de mozzarella
  • 1 tranche de jambon
  • Gruyère râpé

Préparation :

1. Emincer l’oignon et la mozzarella en tranche ainsi que le jambon.

2. Dérouler la pâte à pizza sur votre poêle : selon la taille, ajuster les bords pour faire une belle croûte.

3. Faire cuire la pâte quelques minutes jusqu’à ce qu’elle soit dorée puis retourner.

4. Etaler la garniture sur le revers de la pizza : le coulis de tomate, le jambon, les oignons et les fromages.

5. Laisser cuire quelques minutes jusqu’à ce que le fromage soit fondu. Pour accélérer la cuisson, vous pouvez mettre un couvercle.

6. Rectifier l’assaisonnement avec des herbes, du sel et du poivre, c’est prêt !

5 astuces pour réussir une pizza maison

Vous avez envie de réaliser une délicieuse pizza à la maison ? Voici 5 astuces pour la réussir !

Vous avez envie de vous lancer dans la préparation d’une délicieuse pizza maison ? C’est une excellente idée ! Non seulement vous pouvez personnaliser votre pizza selon vos goûts mais cela vous coûtera moins cher qu’une pizza du commerce ou au restaurant. Elle sera tout aussi bonne voire meilleure.

Seulement, faire une bonne pizza maison ne s’improvise pas. Il y a quelques principes très simples à appliquer pour que votre recette fonctionne. Voici lesquels.

Un long temps de pose

Pour avoir une belle pâte à pizza légère, gonflée et croustillante, il est important de faire poser la pâte. Une fois que vous avez mélangé la farine, le sel, la levure l’eau et l’huile, il suffit de faire lever le tout dans un saladier sous un torchon humide pendant minimum 2h. Vous pouvez même faire la pâte la veille ou le matin si vous la mangez le soir.

Une plaque perforée

Pour cuire votre pizza et qu’elle soit bien croustillante en dessous, il peut être bien d’investir dans une plaque perforée. La cuisson sera proche de celle du four à pizza.

De la farine complète

Pour apporter un côté  » rustique  » à votre pizza, vous pouvez retirer 50 g de farine de blé pour ajouter 50 g de farine complète. Un détail qui fera toute la différence.

Une levée accélérée

Si vous n’avez pas le temps de faire lever votre pâte, vous pouvez la mettre dans votre four entre 30 et 50°C pendant 1h en la recouvrant d’un torchon humide. La période de levée sera accélérée et votre pâte sera parfaite.

Des bons ingrédients

Sans surprise, pour avoir une bonne pizza, il faut utiliser de bons ingrédients. Et contrairement à ce que l’on pense, cela ne coûte pas beaucoup plus cher que dans les supermarchés. Il suffit de prendre tous les ingrédients dans la quantité exacte qu’il vous faut : un délicieux jambon, du bon parmesan, une sauce tomate maison ou de bonne qualité.

5 astuces pour faire un délicieux tiramisu

Vous adorez le tiramisu ? Voici comment le faire à la maison !

Crémeux, frais et gourmand, le tiramisu fait souvent l’unanimité auprès de tous les becs sucrés. Si ce dessert italien n’est pas le plus difficile à réaliser, il faut toutefois bien prendre son temps sur certaines étapes pour qu’il soit réussi. Voici 5 astuces à suivre pour faire un tiramisu aussi délicieux que ceux que l’on sert dans les restaurants Big Mamma.

1. Le mascarpone

Le mascarpone est l’ingrédient le plus important du tiramisu. Ce fromage italien apporte toute l’onctuosité et le fondant de ce dessert. Il est donc important de choisir un fromage de qualité, idéalement chez le traiteur italien. Si vous faîtes vos courses au supermarché, choisissez une bonne marque.

2. Un bon café

Comme le mascarpone, on évite de prendre un produit bas de gamme et sans goût. On prend le temps de faire un vrai expresso qui servira à imbiber les biscuits. Vous pouvez aussi réaliser un café plus doux avec une cafetière filtre et du café de bonne qualité.

3. Une préparation bien fouettée

Pour faire un bon tiramisu, la première étape consiste à fouetter ensemble les jaunes d’oeuf et le sucre. Il est primordial que le mélange blanchisse et double de volume. Prenez le temps de faire cette étape et utilisez un fouet électrique.

4. Des biscuits imbibés, mais pas trop

Dans le tiramisu, il y a la crème onctueuse mais surtout, les biscuits. Généralement, il s’agit de biscuits à la cuillère imbibés dans un café refroidi avec de l’amaretto. Il est important que le café ne soit pas trop chaud pour que les biscuits ne fondent pas. Laissez les biscuits infuser 5 secondes maximum.

5. Des variantes qui ont du goût

Si vous n’aimez pas le café, il est possible de revisiter le tiramisu avec d’autres saveurs. Faîtes imbiber les biscuits dans du jus de fruits frais, du coulis, du chocolat chaud ou un sirop parfumé. Vous pouvez aussi aussi suprimer l’amaretto et ajouter d’autres alcools comme le Cointreau ou le Limoncello. Enfin, pour les plus gourmands, vous pouvez ajouter du chocolat dans votre tiramisu directement entre les couches de mascarpone et de biscuits : chocolat praliné fondu, pâte à tartiner ou juste quelques pépites, il n’y a pas de limite !

Les véritables pâtes à la carbonara, la recette pour les cuisiner comme en Italie !

On arrête les sacrilèges et on cuisine enfin la véritable recette des pâtes à la carbonara. Alors vous pouvez oublier tout de suite les lardons et la crème fraiche.

Pour 4 personnes

Ingrédients pour les pâtes à la carbonara 

– 400g de spaghetti

– 200g de Guanciale ou Pancetta

– 4 jaunes d’oeuf

– 1 oeuf entier

– 10g de poivre en grain

– 70g de pecorino

– 25g de parmesan

Matériel pour les pâtes à la carbonara

– Une poêle

– Une casserole

– Un saladier

– Une râpe à fromage

– Un égouttoir

La recette des pâtes à la carbonara 

– Dans un saladier, mélanger 4 jaunes d’oeuf et 1 oeuf entier.

– Ajouter le pecorino et le parmesan. Poivrer.

– Mélanger pour obtenir une pâte lisse.

– Saisir le guanciale / la pancetta à la poêle.

– Faire cuire les spaghetti al dente dans de l’eau salée.

– Egoutter les pâtes et les ajouter dans la poêle.

– Ajouter la préparation à l’oeuf. Mélanger.

– Délier le plat avec 2 louches d’eau de cuisson des pâtes pour bien lier la sauce.

– Dresser. Poivrer. Et râper du parmesan frais sur les linguine.

– Servir immédiatement.

Calories pain : combien de calories contiennent les différents pains ?

Calories pain : combien de calories contiennent les différents pains ?

Nombre de calories du pain

Le pain est un aliment de base dans de nombreux pays. En France, pays du pain par excellence, il en existe plusieurs dizaines de différentes sortes. A chaque variété, sa saveur et ses particularités nutritionnelles. La baguette, symbole de la France dans le monde entier au même titre que le béret et le vin, est encore aujourd’hui la variété la plus consommée. Elle pèse 250 grammes et est fabriquée avec de la farine, de l’eau et de la levure (ou du levain).

Les pains peuvent aussi se différencier par leur forme : baguette, boule, épi… Mais c’est la composition qui détermine le nombre de calories et la valeur nutritionnelle.

En moyenne, le pain contient entre 250 et 300 calories selon le type de farine et les composés additionnels. Une baguette courante contient 285 calories pour 100 grammes, le pain complet en contient 250 et le pain de campagne 237. Ces calories sont susceptibles de varier en fonction de l’endroit où vous achetez votre pain ou si vous le fabriquez vous-même avec une machine à pain.

Plus que les calories, ce qui va distinguer les différentes sortes de pain, c’est l’index glycémique, c’est-à-dire le pourcentage d’élévation du glucose dans le sang dans les 2 heures qui suivent la consommation de l’aliment. L’index glycémique dépend du type de glucose et de la présence de fibres dans l’aliment et d’autres composés, ainsi que de la texture et de la cuisson.

Plus celui-ci est élevé, plus les glucides sont assimilés vite, entraînant un stockage du sucre et une prise de poids, ainsi que des variations d’énergie, responsables des coups de pompe en cours de journée. A noter : plus la farine est raffinée, plus l’index glycémique sera élevé. Par exemple, la baguette blanche a un index glycémique 2 fois plus important que du pain intégral !

Index glycémique des différents types de pain :

– baguette blanche : 95

– pain complet : 65

– pain intégral : 49

– pain de mie blanc : 70

Fiche nutritionnelle du pain

Teneur moyenne en gramme pour 100 grammes* pour la baguette blanche / pour le pain intégral :

Eau : 28,1 / 34,1

Protéines : 8,55 / 10,2

Glucides : 56,6 / 40,8

Lipides : 1,94 / 3,7

Sucres : 2,6 / 2,9

Fibres alimentaires : 2,69 / 7,3

Teneur en principaux micronutriments en milligramme pour 100 grammes* :

Calcium : 20 / 31,9

Magnésium : 27,9 / 56

Phosphore : 113 / 187

Potassium : 164 / 315

Sodium : 730 / 398

Zinc : 0,5 / 1,12

Voici à quoi servent les petits boutons sur les poches avant des jeans

Savez-vous à quoi servent les petits boutons en cuivre présents sur les poches de vos jeans ? Découvrez la réponse.

Dans notre garde-robe, on a tous ce fameux indispensable de la mode : le jean. Qu’il soit bleu, gris, noir ou même d’une autre couleur, on ne peut pas s’en passer ! Parfait pour la ville, pour les balades, pour être à l’aise, il peut être porté en toute circonstance et par tous peu importe notre âge ! Top non ?

Indissociables de nos paires de jeans, on retrouve les petits boutons en cuivre que l’on peut apercevoir sur les poches avant du vêtement. Après vous avoir expliqué à quoi servait les petites poches sur le devant de votre jean, c’est au tour de ces petits boutons. Saviez-vous qu’à l’origine ils avaient une véritable fonction ?

Vers 1871, le jean fait son apparition aux États-Unis. Destiné d’abord aux travailleurs et aux cowboys, ce solide pantalon de toile était souvent soumis à rude épreuve et connaissait régulièrement des déchirures au niveau des poches et des braguettes. À l’époque tailleur à San FranciscoJacob Davis avait pour habitude de voir ses clients le solliciter sans cesse pour rapiécer les poches de leurs pantalons.

Pour répondre au problème, le tailleur a alors eu une idée de génie qui va tout arranger : rajouter des petits boutons à rivets permettant de solidifier cette partie du vêtement qui se déchirait sans cesse. Rapidement gagnée par le succès, cette idée sera plus tard brevetée avec l’aide de l’homme d’affaires Levi Strauss que l’on connaît tous de nom, pour donner vie au mythique jean que nous portons tous aujourd’hui au quotidien.