Archive | 4 mars 2020

Bienfaits du citron : peut-on boire du jus de citron à jeun pour maigrir ?

Bienfaits du citron : peut-on boire du jus de citron à jeun pour maigrir ?

Le citron est un allié de choix pour perdre du poids et pour la santé. OhMyMag vous explique en détail les vertus de ce fruit et comment le consommer pour profiter de tous ses bienfaits.

Avantages du jus de citron

Le citron est un fruit aux multiples vertus. Très riche en vitamine C, c’est un puissant antioxydant, qui permet de lutter contre les radicaux libres, responsables du vieillissement cellulaire. Le citron préviendrait même l’apparition de certains cancers ! Un lien a également été fait entre une consommation suffisante en vitamine C et la perte de graisse abdominale, ce qui fait du citron un allié de choix dans un programme minceur.

Le régime citron contribue à la détox et au travail du système digestif. Sa consommation régulière, le matin à jeun, favorise le travail du foie et de la vésicule biliaire. Grâce à son effet diurétique, le jus de citron favorise également l’élimination des toxines. Il a aussi une action hypoglycémiante, favorable à la perte de poids.

Petite astuce fringale ? Respirer de l’huile essentielle de citron directement au flacon.

Comment consommer le jus de citron ?

Pendant 3 semaines, chaque matin à jeun, buvez 1 citron frais pressé dans un demi-verre d’eau tiède. C’est important que l’eau soit tiède et non chaude pour préserver la vitamine C. Attendez alors 15 minutes avant de prendre votre petit-déjeuner pour profiter de tous les bienfaits du jus de citron. L’eau tiède potentialisera les effets bénéfiques de ce fruit sur votre organisme.

Pendant ces 3 semaines, une alimentation saine, de type méditerranéenne, accompagnera favorablement ce programme détox et minceur. Un repas par jour pourra être pris sous forme de jus de légumes, ce qui activera encore plus le métabolisme, la combustion des graisses et l’élimination des toxines.

Comme le jus de citron est riche en vitamine C, mais aussi en vitamine B9 et en minéraux (potassium, calcium, phosphore et magnésium), il contribuera à couvrir vos besoins en micronutriments.

Cette cure peut être renouvelée plusieurs fois par an, mais aussi ponctuellement lors d’un lendemain de fête ou de repas trop riches.

 

Comment bien planter ses végétaux ?

Vous avez acheté des nouvelles plantes et vous attendez les beaux jours pour les planter dans votre jardin ? Voici quelques conseils pour bien se lancer !

Aussi étonnant que cela puisse paraître, bien planter ses végétaux n’est pas toujours une étape facile. Pour vous aider, voici quelques conseils à ne pas oublier issus du Guide Truffaut du Jardin Eco-responsables aux Editions Larousse !

Pour les plantes en pot

Tout d’abord, si vous avez une plante en pot, faites tremper la motte dans un récipient rempli d’eau avec le pot. Puis, retirez le pot puis dégagez les racines autour de la motte. Enfin, plantez la motte dans la terre et recouvrez-la de terreau. Attention : Le sommet de la motte doit être au niveau du sol.

Pour les arbres

Creusez un trou de 1m3 et installez l’arbre à l’intérieur. Puis, Rebouchez le trou avec de la terre. Enfin, n’arrosez que le lendemain afin que la terre de soit pas trop humide.

Pour les plantes achetés à racines nues

Si vous achetez une plante avec les racines à nu, trempez les racines dans un pralin. Qu’est-ce que c’est ? Un mélange de boue, d’eau et du pralin en poudre. Cela évite aux racines de se dessécher. Puis plantez dans son trou la plante. Arrosez immédiatement et c’est fait !

Ces fleurs rares et insolites vont vous bluffer !

La plante « Bisous »

Cette plante tropicale est connue pour son surnom de « plante à bisous ». Elle se distingue par sa couleur rouge vive et sa forme faisant penser à des lèvres sensuelles. Malheureusement, cette fleur est en voie de disparition.

L’orchidée fantôme

Cette fleur à la forme insolite est totalement différente d’une classique orchidée. Elle a la particularité d’être dépourvue de feuilles. Ses fleurs blanches apparaissent au printemps et en été. Elle est appelée ainsi car elle n’est composée ni de tiges ni de feuilles. Impressionnant non ?

La Fleur de fruit de la passion

Aussi appelée Passiflore, la fleur du fruit de la passion à le mérite d’être très originale. Sa couleur très flashy la place parmi les espèces les plus rares et insolites. En plus d’être très jolie, elle offrira à votre jardin un style insolite de par ses feuilles grimpantes.

La fleur de cactus

Cette fleur se reconnait par sa forme triangulaire et sa texture insolite. Le plus ? Sa couleur à la fois verte et rouge qui rend le cactus très original. Cette fleur est endémique à la Namibie. Bluffant n’est-ce pas ?

 

Tout ce qu’il ne faut pas faire avec une bouteille réutilisable

Vous avez commencé votre démarche zéro déchet et vous ne vous passez plus de votre bouteille réutilisable ? On vous dévoile tout ce qu’il ne faut pas faire avec. Prenez note !

1/ Ne pas laver régulièrement sa bouteille

Vous l’ignorez peut-être mais même si une bouteille ou gourde réutilisable permet de réduire son impact écologique, celle-ci peut également comporter des risques pour votre santé. En effet, d’après Leslie Reichert, une experte en nettoyage interrogée par le site Apartment Therapy, ces bouteilles peuvent contenir de nombreuses bactéries. Pour elle, il serait primordial de nettoyer sa bouteille après chaque utilisation.

« Elle ne retient peut-être que de l’eau, mais les bactéries et les germes se reproduisent dans des environnements humides et sombres, comme à l’intérieur d’une bouteille. » précise-t-elle.

Commet la nettoyer ?

Pour la nettoyer c’est très simple : vous pouvez soit la remplir d’eau chaude et d’un peu de savon de Marseille ou alors mélanger du vinaigre blanc à de l’eau chaude et laisser agir. Par ailleurs, si vous constatez que plusieurs éléments sur votre bouteille sont détachables pensez à bien les nettoyer, des germes peuvent se former même dans des zones difficilement atteignables.

2/ La refermer lorsqu’elle est vide

Dès que votre bouteille est vide et que vous n’allez pas l’utiliser avant le lendemain par exemple, pensez à la rincer puis à laisser le couvercle ouvert. La raison ? Cela permet de l’aérer et d’éviter que des germes ne se forment sur la paroi humide.

3/ La placer au lave-vaisselle

Enfin, évitez de la placer au lave-vaisselle. Vous pensez que c’est plus pratique ? Et pourtant c’est à proscrire. Pourquoi ? Tout simplement parce que l’appareil pourrait accélérer la détérioration de votre gourde ou bouteille. L’idéal donc, est de la laver à la main.

 

ALCOOL : LES FUTURS PAPAS DOIVENT ARRÊTER DE BOIRE 6 MOIS AVANT LA CONCEPTION DU BÉBÉ SELON UNE ÉTUDE

Selon une étude chinoise publiée début octobre, la consommation d’alcool chez les futurs papas pourrait mettre à mal la santé de leur bébé.

Les idées reçues voudraient que seul l’alcool ingéré par la future maman pendant une grossesse ait un impact sur la santé du bébé. Mais une étude chinoise publiée le 3 octobre dernier dans le European Journal of Preventive Cardiology vient remettre en cause cette croyance.

6 mois d’abstinence recommandés avant la conception

D’après les chercheurs, il semblerait que la consommation d’alcool des futurs papas soit aussi à risque. Ces derniers concluent d’ailleurs que les hommes souhaitant passer le cap de la paternité devraient arrêter de boire de l’alcool au mois 6 mois avant d’essayer de concevoir le bébé, afin d’éviter les risques de malformations cardiaques congénitales.

Cette conclusion a nécessité la compilation et l’analyse des données établies sur 55 études différentes, publiées entre 1991 et 2019 et réalisées auprès de 41 747 bébés touchés par des maladies cardiaques congénitales et 297 587 bébés en bonne santé.

Selon les résultats de cette analyse, le risque d’avoir un bébé atteint d’une malformation cardiaque congénitale est plus élevé de 44% chez les hommes ayant bu de l’alcool moins de 3 mois avant la conception du bébé. Chez ceux qui boivent en grande quantité (cinq verres ou plus par occasion), le chiffre monte même à 52%.

Des risques aussi chez les femmes

Et bien entendu, les mamans de font pas figure d’exception : le risque est également plus élevé de 16% chez les mamans enceintes qui auraient bu pendant les 3 mois précédant la conception, ou pendant les 3 premiers mois de la grossesse.

« La consommation en grande quantité chez les futurs parents est un comportement dangereux qui présente de gros risques, car elle stimule le risque de déformations cardiaques chez l’enfant tout en détruisant également la santé du parent« , explique le Dr Jiabi Qin, de la Xiangya School of Public Health, Central South University à Changsha (Chine).

« Les résultats suggèrent que, lorsque les couples essaient d’avoir un bébé, les hommes ne devraient pas consommer d’alcool au moins 6 mois avant la fécondation« , ajoute-t-il. Quant aux femmes, « elles devraient arrêter de consommer de l’alcool un an auparavant, et l’éviter pendant la grossesse« .

Mini bouchées de feuilles de brick aux deux saumons

INGRÉDIENTS

  • NB DE PERSONNES : 6
  • 9 feuilles de brick
  • 400 g de filet de saumon frais
  • 4 tranches de saumon fumé
  • 2 échalotes
  • 1 c. à soupe de fromage blanc 0%
  • 1 c. à soupe de moutarde Savora©
  • 1/2 citron jaune non traité
  • 1 petit bouquet de ciboulette fraîche
  • 4 c. à soupe d’huile d’olive
  • sel, poivre

PRÉPARATION

  • PRÉPARATION : 20 MIN
  • CUISSON : 0 MIN
    1. Préchauffez le four à 210°C.
    2. Coupez chaque feuille de brick en quatre, puis coupez les bords arrondis pour obtenir des carrés. Badigeonnez les carrés d’huile d’olive, à l’aide d’un pinceau culinaire, et superposez-les trois par trois dans des moules à mini muffins en silicone. Enfoncez-les bien dans les empreintes.
    3. Enfournez pendant 15 minutes environ dans le four préchauffé, jusqu’à ce que les feuilles de brick soient bien dorées.
    1. A la fin de la cuisson, sortez les mini moules du four et laissez refroidir les feuilles de brick.
    2. Pendant ce temps, retirez la peau et les arêtes du filet de saumon, puis détaillez-le en petits dés.
    3. Coupez les tranches de saumon fumé en fines lamelles.
    1. Pelez les échalotes et hachez-les.
    2. Lavez la ciboulette et ciselez-la finement.
    3. Pressez le citron jaune afin de récupérer son jus. Retirez-y les pépins si besoin.
  1. Dans un saladier, mélangez les dés de saumon frais, les lamelles de saumon fumé, la ciboulette ciselée, les échalotes hachée, la moutarde Savora, le fromage blanc allégé et le jus du citron. Salez et poivrez selon vos goûts. Réservez ce mélange au frais pendant 30 minutes minimum.
  2. Au moment de servir, démoulez délicatement les nids de feuilles de brick des mini moules puis remplissez-les de la préparation aux deux saumons.
  3. Servez aussitôt à l’entrée accompagné d’une salade verte assaisonnée et décoré de ciboulette ciselée et de rondelles de citron jaune frais.

5 astuces naturelles pour soigner un rhume rapidement

Découvrez comment vous débarrasser rapidement de votre rhume avec des solutions naturelles.

On a beau multiplier les couches de vêtements, porter un bonnet, s’enrouler d’une écharpe, difficile d’échapper à un bon rhume hivernal. Plutôt que de courir à la pharmacie et de prendre le premier médicalement venu, essayez ces astuces naturelles.

1. Faire des inhalations

Pour déboucher le nez et favoriser l’écoulement nasal, rien de mieux que les inhalations. Elles sont aussi très pratiques pour décongestionner une gorge prise. Pour cela, faîtes chauffer de l’eau, versez-la dans un bol et ajouter deux gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus. Respirez profondément. La chaleur combinée à la propriété purifiante de l’eucalyptus devrait vous aider à mieux respirer.

2. Se moucher avec des mouchoirs propres

Si vous avez l’habitude de vous moucher plusieurs fois avec le même mouchoir, il faut arrêter tout de suite. Le mouchoir usagé contient toutes les bactéries rejetées par votre corps. Si vous utilisez le même mouchoir, vous favorisez la prolifération des bactéries.

3. Se laver les mains

Les microbes ne sont pas uniquement dans votre corps mais aussi sur vos mains. Entre les mouchoirs et les éternuements, difficile de garder des mains propres. On les lave aussi souvent que possible pour ne pas se contaminer soit-même mais surtout les autres !

4. Miser sur les huiles essentielles

Pour éviter la prise de certains médicaments dont les effets secondaires sont peu désirables, les huiles essentielles sont une excellente alternative. On les applique sur le torse avec une huile neutre en massage pour décongestionner le nez, on les respire dans une inhalation, on en consomme 3 gouttes sur une cuillère de miel pour désinfecter l’organisme. Le trio gagnant ? Menthe poivrée, eucalyptus et origan !

5. Infuser des fleurs d’échinacée

L’infusion d’échinacée est idéale pour faire cesser un rhume. Cette plante à des propriétés très intéressantes puisqu’elle renforce le système immunitaire. On peut donc la consommer en infusion avant, pendant et après le rhume.

Enfin, vous pouvez renforcer votre système immunitaire en prévention d’un rhume. Le meilleur moyen est d’utiliser du miel de manuka, reconnu pour ses propriétés immuno-stimulantes et anti-bactériennes. Un vrai coup de pouce pour l’hiver !

Ces 5 signes qui prouvent que vous mangez trop sucré

Vous mangez peut-être trop sucré mais si vous n’arrivez pas à jauger, soyez attentifs à ces 5 signes.

Le sucre est très présent dans notre alimentation. Certains produits industriels, fruits ou légumes contiennent du sucre, mais aussi de nombreux aliments qu’on ne soupçonne pas comme les biscottes, les céréales ou les sauces pour les pâtes. Il est donc difficile d’y échapper.

Pour vérifier si votre alimentation est riche en sucres, ces 5 signes peuvent vous alerter. Voici lesquels.

1. Vous êtes fatigués

Le sucre provoque une montée d’énergie mais qui redescend tout aussi vite qu’elle est venue. En effet, avaler quelque chose de sucré va permettre au corps de sécréter de l’insuline en grande quantité pour ensuite redescendre et entraîner une forte fatigue. Si vous vous sentez très en forme à un moment de la journée puis très fatigué, le sucre y est peut-être pour quelque chose.

2. Vous prenez toujours un dessert

Si vous ressentez le besoin irrépressible de manger du sucre constamment, c’est peut-être que votre alimentation en contient trop. Cela peut passer par l’envie de finir chaque repas par un dessert, de prendre un petit goûter et un petit déjeuner sucré. Le sucre entraîne l’envie de sucre…

3. Vos humeurs sont changeantes

Le sucre active la zone de plaisir dans le cerveau et développe la sérotonine, l’hormone du bonheur. On a donc tendance à être heureux lorsque l’on consomme quelque chose de sucré, et déprimé lorsque l’on est en manque ! C’est un signe d’addiction.

4. Vous avez des difficultés à perdre du poids

Le sucre est stocké sous forme de graisse dans le corps lorsqu’il est consommé en excès. En effet, les aliments contenant du sucre font grimper la glycémie dans le sang (donc le taux de glucose). Lorsque cette quantité de sucre est trop importante, elle se stocke dans le corps en tant que graisse. Un excès de sucre régulier peut donc être responsable d’une prise de poids.

5. Vous avez besoin de boire des grandes quantités d’eau

Lorsque l’on mange beaucoup de sucre, l’organisme produit beaucoup d’urine pour éliminer les excès. On va donc pus souvent aux toilettes, on se déshydrate et on a donc besoin de boire énormément d’eau.

Si vous ressentez tous ces symptômes, c’est qu’il est peut-être temps de trouver des astuces pour vous désintoxiquer du sucre. Privilégiez la consommation de produits naturels, cuisinés à la maison et limitez les plats sucrés au profit de mets salés.

Grains de milium : quelles sont les causes des petits points blancs sous les yeux ?

Les grains de milium qu’est-ce que c’est exactement et pourquoi j’en ai sur le visage ? Ne vous en faites pas, nous répondons à toutes vos questions juste en dessous.

Les petits points blancs que l’on peut avoir sur le visage sont communs. On les appelle aussi les grains de milium. Généralement, ils touchent les bébés et les enfants mais disparaissent tout seuls. Ces petits amas de cellules mortes qui forment des petits kystes peuvent également toucher les adultes et il est plus difficile de s’en débarrasser, bien qu’ils soient totalement inoffensifs.

Pour les adultes, il y a plusieurs causes possibles : les dommages du soleil à long terme, l’utilisation de crèmes contenant des stéroïdes ou des traitements à répétition pour soigner la peau comme le laser.

Il y a plusieurs façons de les retirer. Tout d’abord, en faisant un gommage. On peut mélanger du sucre (un agent exfoliant) avec du jus de citron, connu pour ses propriétés antiseptiques, et antibactériennes. Exfoliez votre peau, attendez 15 à 20 minutes, puis rincez.

D’autres ingrédients sont très bons pour la peau comme l’huile de castor, le miel, la grenade, les feuilles de fenugrec et surtout les produits à base d’huile d’arbre à thé qui désinfecte la peau. Bien sûr quelques précautions évidentes permettent de prendre soin de votre peau comme ne pas s’exposer au soleil, ne pas oublier de se démaquiller avant de dormir ainsi que faire des bains de vapeur pour enlever les impuretés de la peau.

8 astuces pour améliorer vos soupes

Les soupes, on adore ça ! Aujourd’hui, la rédac vous dévoile tous ses secrets pour sublimer vos soupes et vos veloutés !

Au potimarron, aux légumes verts, à la tomate ou en bouillon, les soupes, on ne s’en lasse pas ! Elles sont pleines de vitamines, elles nous réchauffent, on peut varier les goûts et les textures plus ou moins veloutées…Voici quelques secrets pour sublimer vos soupes et les rendre (encore) meilleures.

1. L’astuce de nos mamans : le kiri

Eh oui, quand on met un kiri dans la soupe, elle a meilleur goût et elle devient plus crémeuse.

2. Des croûtons pour apporter le croustillant

Alors il y a la team croûtons croustillants, et la team croûtons ramollis : vous jouez dans quel camp ? Dans tous les cas, les croûtons du commerce ou maison (pratique pour cuisiner un reste de pain) apporteront plus de texture à votre soupe.

3. Des légumes et des noix

On y pense pas souvent mais mélanger des légumes avec des noix (pécan, noisettes, cajou, amandes…) donne à votre soupe une onctuosité sans comparaison ! Elle sera également plus intéressante sur le plan nutritionnel. Il suffit d’ajouter les noix directement dans le bouillon ou de les torréfier avant de les broyer, puis de les ajouter au mélange. Mixez, c’est prêt ! Associez les patates douces et les cacahuètes, les noisettes et le potimarron, les carottes et les amandes…

4. Des légumes de saison

Mangez une tomate en décembre et une autre au mois de juillet, vous verrez que le goût n’est pas le même. Les légumes de saison sont naturels et bien meilleurs ! Votre soupe aura donc de vraies belles saveurs si vous choisissez les légumes appropriés.

5. Des fruits

Pour les adeptes du sucré-salé, c’est le combo parfait. On créé des saveurs nouvelles en associant les fruits et les légumes ! Si, si, ça marche ! On pense à l’association pomme & panais ou encore orange & carotte…

6. Cuire les légumes dans du lait

Pour une soupe supra-onctueuse, il suffit de faire cuire vos légumes dans du lait ! Vous obtiendrez une texture velouté et crémeuse. Pour plus de légèreté, utilisez du lait demi-écrémé ou végétal.

7. Varier les fromages

Alors oui, on connaît tous le gruyère qui fait de grands filaments dans notre soupe, mais il est tout à fait possible de varier les fromages. On pense au cheddar, au parmesan ou au chèvre !

8. Ajouter des lardons

Un petit goût de fumé super gourmand dans votre soupe, ça vous dit ? Il suffit de faire revenir vos lardons dans la casserole avec les légumes, puis de verser de l’eau et de mixer le tout finement. Les lardons relèveront parfaitement bien une soupe de chou fleur, de potimarron ou de poireaux !