Tonie Marshall est morte

Tonie Marshall - Montée des marches du film "Jimmy P. (Psychotherapie d'un Indien des Plaines)" lors du 66eme festival du film de Cannes, le 18 mai 2013.

Fille de l’actrice française Micheline Presle et de l’acteur, réalisateur et producteur américain William Marshall, Tonie Marshall est morte à 68 ans le 12 mars 2020. Retour sur le parcours hors du commun de cette figure incontournable du cinéma.

Choc dans le monde du cinéma. La réalisatrice Tonie Marshall est morte à 68 ans le 12 mars 2020 dans le 18e arrondissement à Paris des suites d’une longue maladie. C’est son agent qui a annoncé la nouvelle à l’AFP. Figure incontournable du septième art, Tonie a commencé sa carrière en jouant dans le film L’Événement le plus important depuis que l’homme a marché sur la Lune de Jacques Demy en 1972. Repérée pour ses talents d’actrice par plusieurs réalisateurs, elle poursuit et se fait remarquer dans les films Rien ne va plus (en 1979) ou encore Les Sous-doués (en 1980).

Puis Tonie se décide à franchir le cap qui va complètement changer sa vie. En 1990, elle passe derrière la caméra et devient réalisatrice avec Pentimento dans lequel elle offre l’un de ses premiers rôles à l’acteur Antoine de Caunes. Avant-gardiste, elle signe ensuite le premier polar noir au féminin avec Pas très catholique en 1993, mais aussi Enfants de salaud en 1996. Énorme succès quelques années plus tard avec le film Vénus Beauté qui met en scène Audrey Tautou. Les récompenses les plus prestigieuses sont au rendez-vous : César du meilleur film, de la meilleure réalisation (elle est la première femme à le recevoir), du meilleur scénario et du meilleur espoir féminin pour Audrey Tautou.

Actrice, réalisatrice et scénariste de renom, elle signe un nouveau chef-d’oeuvre et s’entoure des acteurs les plus talentueux pour son film Au plus près du paradis en 2002 avec Catherine Deneuve et William Hurt. Adepte de la comédie sentimentale, elle tourne ensuite France boutique (2003), dans lequel Karin Viard joue au côté de François Cluzet. Plus rien n’arrête Tonie Marshall. En 2008, elle scénarise Passe-Passe avec l’une des actrices fétiches : Nathalie Baye.

Jamais à cours d’idées, elle s’essaie à partir de 2009 à un autre genre : les séries télévisées. Femme au caractère impertinent et audacieux, elle frappe un grand coup et propose une série érotique baptisée X-Femmes (référence comique à la série à succès X-Files). Quelques années plus tard, elle ose et rejoint le casting de HH, Hitler à Hollywood et du documentaire Journal d’un montage. En 2014, elle tourne Tu veux ou tu veux pas, son dernier film, avec deux personnages emblématiques, Sophie Marceau et Patrick Bruel.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.