ALCOOL : LES FUTURS PAPAS DOIVENT ARRÊTER DE BOIRE 6 MOIS AVANT LA CONCEPTION DU BÉBÉ SELON UNE ÉTUDE

Selon une étude chinoise publiée début octobre, la consommation d’alcool chez les futurs papas pourrait mettre à mal la santé de leur bébé.

Les idées reçues voudraient que seul l’alcool ingéré par la future maman pendant une grossesse ait un impact sur la santé du bébé. Mais une étude chinoise publiée le 3 octobre dernier dans le European Journal of Preventive Cardiology vient remettre en cause cette croyance.

6 mois d’abstinence recommandés avant la conception

D’après les chercheurs, il semblerait que la consommation d’alcool des futurs papas soit aussi à risque. Ces derniers concluent d’ailleurs que les hommes souhaitant passer le cap de la paternité devraient arrêter de boire de l’alcool au mois 6 mois avant d’essayer de concevoir le bébé, afin d’éviter les risques de malformations cardiaques congénitales.

Cette conclusion a nécessité la compilation et l’analyse des données établies sur 55 études différentes, publiées entre 1991 et 2019 et réalisées auprès de 41 747 bébés touchés par des maladies cardiaques congénitales et 297 587 bébés en bonne santé.

Selon les résultats de cette analyse, le risque d’avoir un bébé atteint d’une malformation cardiaque congénitale est plus élevé de 44% chez les hommes ayant bu de l’alcool moins de 3 mois avant la conception du bébé. Chez ceux qui boivent en grande quantité (cinq verres ou plus par occasion), le chiffre monte même à 52%.

Des risques aussi chez les femmes

Et bien entendu, les mamans de font pas figure d’exception : le risque est également plus élevé de 16% chez les mamans enceintes qui auraient bu pendant les 3 mois précédant la conception, ou pendant les 3 premiers mois de la grossesse.

« La consommation en grande quantité chez les futurs parents est un comportement dangereux qui présente de gros risques, car elle stimule le risque de déformations cardiaques chez l’enfant tout en détruisant également la santé du parent« , explique le Dr Jiabi Qin, de la Xiangya School of Public Health, Central South University à Changsha (Chine).

« Les résultats suggèrent que, lorsque les couples essaient d’avoir un bébé, les hommes ne devraient pas consommer d’alcool au moins 6 mois avant la fécondation« , ajoute-t-il. Quant aux femmes, « elles devraient arrêter de consommer de l’alcool un an auparavant, et l’éviter pendant la grossesse« .

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.