Archive | 4 août 2020

Coupe glacée au melon et à la pistache

INGRÉDIENTS

  • NB DE PERSONNES : 6
  • 1 melon
  • 6 boules de glace à la pistache
  • 6 boules de glace à la vanille
  • 1 bombe de crème chantilly
  • 1 poignée d’écats de pistaches non salées (ou à défaut d’amandes effilées).

PRÉPARATION

  • PRÉPARATION : 5 MIN
  • CUISSON : 0 MIN
  1. Découpez le melon en 6 parts égales. Ôtez les pépins et prédécoupez la chair en petits morceaux (faites des incisions à la verticale tous les 2 cm, tout en laissant la chair attachée à la peau).
  2. Disposez les morceaux de melon dans 6 coupes assez longues. A côté de chaque melon, déposez une boule de glace à la vanille et une autre de glace à la pistache.
  3. Couvrez de crème chantilly, et parsemez d’éclats de pistaches ou d’amandes. Servez aussitôt.

10 critères qui définissent un sommeil de qualité

 10 critères qui définissent un sommeil de qualité

Si vous dormez huit heures par nuit minimum et que vous êtes toujours fatiguée en vous réveillant le lendemain matin, il est fort probable que votre sommeil ne soit pas de bonne qualité. Voici quelques indices pour en avoir le cœur net et rectifier le tir.

1 – S’endormir en moins de 30 minutes

Si, une fois au lit, vous mettez plus de 30 minutes à vous endormir, votre sommeil sera de mauvaise qualité. En effet, l’organisme met entre 15 et 30 minutes pour se relaxer et se préparer à l’endormissement. Si ce n’est pas le cas, c’est peut-être parce que des choses vous tracassent et que vous n’arrivez pas à lâcher prise.

2- Eteindre les écrans une heure avant

Pour améliorer la qualité de son sommeil, il est primordial d’éteindre smartphone, ordinateur et télévision au moins une heure avant d’aller au lit. Pourquoi ? Parce que la lumière des écrans empêche de sécréter la mélatonine, hormone du sommeil. Résultat, le cerveau ne comprend pas qu’il est l’heure d’aller dormir…

3 – Une température pas trop élevée

La température de la chambre est un critère essentiel pour avoir un sommeil réparateur. En effet, pour bien dormir, il faut que la chambre soit à une température entre 16 et 19°. Mieux vaut mettre une couette en plus si vous avez froid, mais au moins vous respirerez de l’air frais.

4 – Manger léger

Sans parler du fait que plus on mange tard, plus on stocke, il est primordial de manger léger le soir pour passer une nuit réparatrice et ce, au moins deux heures avant d’aller se coucher. Tout simplement parce que la digestion demande de l’énergie au corps et que cela perturbe le sommeil.

5 – Privilégier le calme

Si vous êtes dans un brouhaha pas possible, vous aurez du mal à vous endormir. Et c’est bien normal parce que le cerveau continue d’analyser les informations qu’il reçoit. Alors, pour passer une bonne nuit, assurez-vous d’être dans un environnement calme.

6 – Ne pas se réveiller plus d’une fois par nuit

Si vous vous réveillez une fois par nuit, juste parce que vous avez envie d’aller aux toilettes et que vous vous rendormez facilement, pas d’inquiétude. Résistez à la tentation de regarder l’heure car vous risquez d’avoir envie de jeter un œil à Facebook & Co. Résultat, vous aurez du mal à retomber dans les bras de Morphée…

7 – Le lit n’est consacré qu’au sommeil

Souvent, le lit sert à une multitude de choses : regarder des séries, son portable, lire… Or, il ne devrait être consacré qu’au sommeil. De cette manière, le cerveau comprend que lorsque vous êtes au lit, il est l’heure de dormir !

8 – Réussir à se rendormir facilement

Si vous restez éveillée trop longtemps lorsque vous vous réveillez la nuit, ce n’est pas bon du tout car cela altère grandement la qualité de votre sommeil. En théorie, il ne faut pas rester debout plus de 20 minutes.

9 – Avoir un rythme de sommeil régulier

La régularité dans le sommeil est extrêmement importante. Si vous vous couchez à 3h du matin un jour, puis à 21h le lendemain, votre organisme ne va rien comprendre et il va être profondément perturbé. Autrement dit, plus vous vous coucherez à heures fixes, plus vous serez en forme le lendemain !

10 – Eviter les excitants

Thé, café ou encore Coca constituent des excitants. Il faut impérativement arrêter d’en consommer après 16 heures pour éviter les insomnies !

Voici comment savoir si votre parfum est périmé

Contrairement à ce que beaucoup pensent, les parfums ont une durée de vie limitée. Voici les meilleures astuces pour savoir si votre parfum a tourné.

Sur une étagère de salle de bain ou bien au bord d’une coiffeuse, notre parfum trône bien souvent au milieu de nos produits chouchous. Et si certaines sont fidèles à une seule et même fragrance, d’autres, au contraire prennent plaisir à collectionner de nombreux flacons. Résultat ? On se retrouve bien souvent avec de nombreux produits entamés sans savoir depuis quand.

Mon parfum a-t-il une date de péremption ?

Si sur un produit de beauté (soin comme maquillage) on découvre bien souvent la date de péremption sur le packaging ou bien l’étiquette, difficile d’en faire autant sur un flacon de parfum. Même si la croyance populaire tend à croire que l’on peut garder un parfum toute une vie, il s’avère que ce n’est pas le cas. Au fil des années la fragrance peut finir par tourner et ainsi mal vieillir.

Mon parfum est-il périmé ?

Pour connaître la durée de vie de votre parfum, il est nécessaire d’en savoir un peu plus sur la fragrance qu’il renferme. Les flacons contenant des notes boisées, ambrées ou musquées qui tiennent bien sur la peau, vont se conserver plus longtemps et bien veillir. En revanche les odeurs plus naturelles ainsi que les notes de têtes citronnées auront tendance à s’évaporer plus facilement.

Mais de manière générale un parfum se concerve de trois à cinq ans.

Comment savoir si mon parfum a tourné ?

Vous soupçonnez votre parfum d’être dépassé ? Pour en avoir le coeur net, il suffit de l’observer.

  • Son aspect visuel a changé

Un parfum qui a tourné change de couleur et devient plus sombre. À titre d’exemples, il peut prendre la teinte d’une bière ambrée.

  • Son odeur a changé

Si en vaporisant quelques gouttes de votre parfum, vous vous apercevrez que son odeur est plus vive, plus piquante voir même poivrée, c’est qu’il est dépassé.

Pour éviter d’en arriver là, il est donc conseillé de conserver correctement votre parfum. Mais ce n’est pas tout. Lors de vos achats, veillez à choisir le contenant le plus petit. Un parfum de 30ml se conservera beaucoup mieux qu’un flacon de 100ml.

Verrines de purée d’avocat aux œufs de poisson

INGRÉDIENTS

  • NB DE PERSONNES : 4
  • 2 avocats mûrs
  • 2 petits suisses
  • 1 pot d’oeufs de poisson (de saumon de préférence)
  • 1 c. à café de jus de citron
  • 1 c. à café d’huile d’olive
  • 1 c. à café d’aneth
  • sel, poivre

PRÉPARATION

  • PRÉPARATION : 5 MIN
  • CUISSON : 0 MIN
  1. Pelez et dénoyautez l’avocat. Coupez-le en morceaux.
  2. Passez la chair d’avocat, les petits suisses, le jus de citron, l’huile d’olive, l’aneth, le sel et le poivre au mixeur. Vous devez obtenir une purée bien lisse.
  3. Versez cette purée dans de jolies verrines et couvrez d’oeufs de poisson. Servez bien frais.

Bon et mauvais gras : explications et conseils

Bon et mauvais gras : explications et conseils

Trop souvent considérés comme mauvais pour la santé, les lipides constituent pourtant une source importante d’énergie pour l’organisme. Seulement voilà… en matière d’acides gras, il y a les bons…et les mauvais. Plutôt donc que de vous demander comment faire baisser le cholestérol, le mieux est de choisir d’emblée les aliments à privilégier. 

Quatre familles de lipides

Sources d’énergie essentielles à notre alimentation, les matières grasses facilitent l’absorption des vitamines A, D, E et K, régulent la température corporelle et procurent ce sentiment si agréable de satiété. Cependant, ces vertus ne se retrouvent dans deux des quatre grandes catégories d’acides gras, unités de base des lipides : les acides monoinsaturés et polyinsaturés. 

Si tous les aliments contenant des matières grasses renferment des acides mono et polyinsaturés, certains affichent néanmoins une proportion élevée d’acides dits saturés ou, pire, d’acides trans, deux catégories reconnues pour favoriser les maladies cardio-vasculaires. Mais comment les reconnaître dans les étals de votre supermarché ?

Les acides gras non saturés

Essentiels dans la mesure où notre corps ne peut les fabriquer, les acides polyinsaturés, également appelés oméga-3 et oméga-6, doivent être apportés par l’alimentation. On les retrouve notamment dans : 

  • Les huiles : d’olive, de maïs, de soja ou de tournesol, elles sont riches en oméga-6
  • Les poissons gras, tels que saumon, maquereaux, sardines et harengs, principales sources d’oméga-3
  • Les noix 

Tout comme les acides polyinsaturés, les monoinsaturés sont connus pour leurs effets bénéfiques sur la fonction cardio-vasculaire, le cholestérol, l’hypertension, la mémoire, mais aussi la prévention des cancers du sein et de la prostate. Cependant, ils ne sont pas essentiels dans la mesure où notre corps peut les synthétiser. Sources d’oméga-9, ils sont notamment présents dans l’avocat, la viande, les huiles d’olive, d’arachide et de soja, mais aussi les fruits oléagineux, tels qu’amandes et noix de cajou. 

Les acides gras saturés

Contrairement aux acides gras non saturés, les acides saturés et trans sont reconnus pour augmenter le taux de mauvais cholestérol, provoquant des dépôts dans les artères empêchant le sang de bien circuler. Voici une liste non exhaustive d’aliments contenant des acides gras saturés, dont la consommation est à limiter : 

  • Les viandes grasses, telles que l’agneau ou le mouton, mais aussi la charcuterie
  • Le fromage, le beurre, la crème fraîche et le lait – en particulier celui de brebis
  • Les viennoiseries, les barres chocolatées, les biscuits et les pâtisseries. Il s’agit donc de combattre les envies de grignoter entre les repas autant que possible ! 
  • Certaines huiles végétales, comme celles de coco et de palme, dont la culture est par ailleurs décriée

Au-delà d’augmenter le risque de maladies cardio-vasculaires, de cancers du sein et le taux de mauvais cholestérol dans le sang, les acides gras trans contribuent également à diminuer celui du bon cholestérol. 

Avant de vous demander comment faire baisser le cholestérol, il convient donc d’éviter au maximum les aliments en contenant – ayant subi des procédés industriels garantissant leur conservation et leur texture –, tels que les plats cuisinés, les produits frits et panés, les viennoiseries et les pâtisseries. La manière la plus efficace de les identifier est de vous fier à la mention « partiellement hydrogéné » figurant sur l’emballage des aliments.

Pull apart bread light ou brioche à effeuiller à la vanille

INGRÉDIENTS

  • NB DE PERSONNES : 6
  • Pour la brioche :
  • 450 g de farine
  • 80 ml de lait écrémé
  • 60 ml d’eau
  • 30 g d’édulcorant en poudre
  • 60 g de fromage blanc 0%
  • 2 œufs
  • 1 sachet de levure de boulanger déshydratée
  • Pour la garniture :
  • 70 g d’édulcorant en poudre
  • 2 c. à soupe de vanille liquide
  • 40 g de compote de pommes sans sucre ajouté
  • cannelle en poudre

PRÉPARATION

  • PRÉPARATION : 30 MIN
  • CUISSON : 30 MIN
  1. Préparez la pâte à brioche. Mélangez la farine, la levure et l’édulcorant en poudre dans un récipient.
  2. Creusez un puits au centre puis ajoutez les oeufs, le lait, l’eau et le fromage blanc.
  3. Pétrissez le mélange jusqu’à obtenir une boule de pâte qui se détache des parois.
  4. Couvrez le récipient avec un torchon propre et laissez pousser pendant 2 heures.
  5. Pendant ce temps, préparez la garniture. Mélangez la compote de pommes, la vanille liquide, l’édulcorant et un peu de cannelle (plus ou moins selon vos goûts) dans un bol.
  6. Quand la pâte à brioche a doublé de volume, dégazez-la sur un plan de travail fariné et étalez-la au rouleau en un rectangle d’environ 30 x 50 cm.
  7. Badigeonnez la pâte de la garniture, à l’aide d’un pinceau.
  8. Découpez dans la longueur de la pâte des bandes d’environ 6 cm.
  9. Empilez les bandes les unes sur les autres et coupez des carrés de 6 x 6 cm.
  10. Déposez-les sur la tranche dans un moule à cake en silicone.
  11. Couvrez le moule avec un torchon propre et laissez pousser 30 minutes.
  12. Préchauffez le four à 180°C.
  13. Enfournez pendant environ 30 minutes.
  14. Laissez tiédir puis démoulez la brioche.
  15. Dégustez-la tiède ou froide.

Bouchées d’abricots farcis au fromage frais et cacahuètes

INGRÉDIENTS

  • NB DE PERSONNES : 4
  • 80 g de fromage frais 0%
  • 12 abricots secs moelleux
  • 50 g de cacahuètes grillées non salées
  • Sel & poivre

PRÉPARATION

  • PRÉPARATION : 6 MIN
  • CUISSON : 0 MIN
  1. Concassez les cacahuètes dans un pilon. Si vous n’en avez pas, placez-les dans un torchon propre ou un sachet congélation, fermez et écrasez au marteau. Vous pouvez également les mixer.
  2. Placez le mélange dans un bol, salez et poivrez.
  3. Incisez chaque abricot sur un côté, de haut en bas. Écartez délicatement la chair.
  4. Farcissez chaque abricot avec une cuillère à café de fromage frais, puis saupoudrez de cacahuètes broyées.
  5. Réservez au frais jusqu’au moment de servir !