Archive | 28 août 2020

Quelle cure Détox choisir ?

Quelle cure Détox choisir ?

On sait que: quand on mange mal, on produit trop de toxines que notre corps ne parvient pas à éliminer, et que c’est mauvais pour notre bien-être général.
Et on sait que pour faire un grand nettoyage de printemps dans notre corps, rien de tel que la détox.


On sait aussi que des cures détox, il en existe des centaines…
 
Voici trois sélections qui s’adaptent à tous les profils !

 
1. Pour les pressées Cure détox à la maison en 5 jours

  • Pour qui ? La cure détox à la maison est idéale quand on est une working-girl overbookée qui vit  à 200 à l’heure. La détox, oui, mais à condition qu’elle soit efficace et rapide, car on a peu de temps.
  • Mode d’emploi. La cure détox maison, c’est 50% liquide, 50% solide. On détoxifie notre organisme avec les jus, mais grâce aux fibres on ne perd pas de masse musculaire. Au menu : jus le matin, viande blanche et légumes le midi, légumes et quinoa le soir. Il faut boire au minimum 2L d’eau par jour, avec tisanes à volonté !
  • On la fait quand ? Mieux vaut la faire dans une période un peu plus cool où on se sent bien motivée, parce que cette détox est réputée pour être fatigante.
  • Le petit plus. Les 2 premiers jours sont assez éprouvants, mais on finit cette cure avec une véritable peau de bébé, plus nette et plus fraîche.
  • A noter. S’il est déconseillé de faire cette cure plus de 5 jours d’affilée, il est possible de la pratiquer régulièrement, à raison de 2-3 jours tous les mois.

  1. Pour celles qui veulent un break : La cure détox en institut
  • Pour qui ? La cure détox en institut est particulièrement appréciée par celles qui ont l’impression de courir toute l’année et qui veulent faire un break, pour se refaire une santé et se ressourcer…dans un cadre de luxe, entourée par une équipe de professionnels.
  • Mode d’emploi. La cure en institut est basée sur le binôme : menus détox hypocaloriques (500cal/jour) + traitements et activités qui favorisent l’élimination (massages, jets d’eau,…). Avant de commencer, l’équipe qui va nous suivre tout au long de la cure élabore un programme spécialisé en fonction de notre poids, notre masse graisseuse…
  • On la fait quand ? Afin d’éviter à l’organisme de trop se refroidir (ce qu’il fait quand on mange peu!), on conseille d’effectuer cette cure en été ou au printemps.
  • Le petit plus. Avec la cure en institut, on gagne de nouvelles habitudes alimentaires et des nouveaux réflexes culinaires, que l’on pourra appliquer de retour à la maison.
  • A noter. Équipe médicale dédiée + cadre détente luxueux +  une cure qui dure entre une et quatre semaines = réservée à un certain budget !
  1. Pour les fans de grand air : Détox : en avant, marche !
  • Pour qui ? Sans surprise, la cure détox qui allie jeûne et marche séduira avant tout les amatrices de grand air ! Mais aussi les amatrices de sensations fortes qui, plus qu’une simple perte de poids, cherchent à vivre une expérience insolite en groupe.
  • Mode d’emploi. Si on veut tenter la cure jeûne + marche, il faut se préparer correctement : une semaine avant le départ, on limite le café, l’alcool et la viande. Et la veille, on ne mange que des fruits. Le menu de la cure est unique : tisanes le matin, eau et jus de fruits pendant les 4heures de marche quotidienne, bouillon de légumes le soir. La perte de poids est très rapide et même si les premiers jours sont fatigants, on en revient en forme olympique !
  • On la fait quand ? Peu importe la saison, pourvu que l’on se soit un peu entraînée avant à marcher un peu tous les jours !
  • Le petit plus. Le fait que cette cure détox se fasse en groupe est un véritable avantage pour celles dont la motivation peut flancher en cours de route ! Pendant une semaine on mange ensemble, on marche ensemble, on galère ensemble, mais surtout on rit, on échange et on se soutient beaucoup.
  • A noter. Jeûner n’est pas à la portée de toutes, et relèverait d’une prédisposition génétique. Un avis médical est donc conseillé, surtout si l’on s’apprête à jeûner plus de 24 heures.
     

10 mauvaises habitudes alimentaires à bannir cet été

10 mauvaises habitudes alimentaires à bannir cet été

Chaque été, c’est pareil : on fait super attention quelques semaines avant les vacances pour être la plus belle sur la plage (ou au bureau si on ne part pas mais qu’on veut quand même frimer en jupette!), mais sans que l’on sache pourquoi, l’aiguille de la balance ne se décide pas à baisser.

Bon, on sait bien que normalement, les bonnes résolutions ça se prend en hiver…Mais cette année, si l’on veut afficher une silhouette canon tout l’été, voici les mauvaises habitudes alimentaires à bannir d’urgence !

  1. La traditionnelle glace de 16h avec les enfants

Bon, manger une glace en été, ce n’est bien évidemment pas interdit. Mais si on fait comme les enfants, et qu’on en prend une tous les jours à 16h au moment du goûter, on ne rentrera peut être plus dans notre mini-short à la fin des vacances…Un petit plaisir sucré de temps en temps, oui, mais pas trop souvent non plus !

  1. Un soda pour se rafraîchir

L’été, les sodas frappent toujours très fort : ils proposent des saveurs et des couleurs toutes plus exotiques les unes que les autres pour nous appâter. Et pour nous empâter aussi, non ?! Parce qu’on le rappelle, une canette de coca de 33cl, ça équivaut à 7 morceaux de sucre…Alors en été, la boisson à privilégier pour se rafraîchir et garder la ligne, c’est l’eau !

  1. L’apéro serial killer de ligne

En été, s’il y a bien un moment que l’on attend tous, c’est l’heure de l’apéro. Ha, les apéros estivaux à rallonge qui basculent sur un barbec’ entre amis, quel plaisir…Oui mais : entre le rosé, le saucisson, les biscuits apéro et le fromage, notre ligne déguste pas mal aussi ! Alors si on veut épargner notre silhouette, ok pour l’apéro light, avec crudités, melon, radis, etc.

  1. Ne manger que des crudités

Même si les crudités représentent une bonne alternative aux apéros trop caloriques, on ne passe pas notre été en mode herbivore ! Et oui : même si les légumes crus représentent de bons coupe-faim et qu’ils sont riches en fibres, un excès de crudités peut engendrer de la rétention d’eau. Gonflées, les crudités !

  1. Sauter un repas parce qu’il fait trop chaud

Quand vient l’été et les grosses chaleurs qui l’accompagnent souvent, on est parfois tellement accablée par la chaleur qu’on n’a même plus l’envie et la force de manger, le midi par exemple. Grave erreur ! Non seulement on va manquer d’énergie, mais en plus sauter un repas c’est l’assurance de choper une grosse fringale et de grignoter quelques heures plus tard…

  1. Ne manger que des produits allégés

Ha, les produits allégés, quelle belle invention…marketing ! D’abord, dans 95% des cas, ils ne sont pas vraiment allégés (une lecture attentive de l’étiquette s’impose). Ensuite, on a tendance à en manger 2 fois plus, parce qu’ils sont moins nutritifs et qu’ils nous donnent faussement bonne conscience. Mauvaise idée donc !

  1. Faire l’impasse sur la viande

La viande, ce n’est pas mauvais pour la santé, loin de la. Elle apporte à notre corps plein de protéines, de bons nutriments et de minéraux. Mais comme elle est souvent grasse, on évite le barbec’ de viande grillée le soir, et on la mange en quantité raisonnable (1/3 de l’assiette, pas plus!).

  1. Se dépêcher de manger pour reprendre la partie de beach volley

Même si on faisait une remontée fulgurante dans le 2ème set ! Et oui : quand on mange en moins de 20 minutes, notre cerveau n’a pas le temps de recevoir le message de satiété. Résultat : on est rassasiée, mais notre cerveau ne l’assimile pas, on continue à manger…et on stocke les graisses avalées en trop !

  1. Manger devant son ordi parce qu’il n’y a personne au boulot

Bon, ok, l’été c’est souvent une période plus creuse niveau boulot, et les locaux sont un peu vides. Mais ce n’est pas pour autant qu’on doit manger devant son ordi (pour terminer un dossier et partir plus tôt, ou finaliser sa commande sur Asos!). La raison est simple : quand on mange mais qu’on fait autre chose, cela perturbe notre sentiment de satiété, et on mange plus que nécessaire.

  1. Se lancer dans le dernier régime à la mode

Même s’il promet une perte de 5 kilos en une semaine. Enfin, surtout s’il promet une perte de 5 kilos en une semaine ! On ne le répétera jamais assez : les régimes-miracle trop restrictifs sont non seulement dangereux, mais contre-productifs.

10 aliments qui donnent des boutons

10 aliments qui donnent des boutons

Horreur, un gros bouton blanc pousse sur votre menton ? Plutôt que de vider le tube de Biactol®, avez-vous pensé à changer votre alimentation ? Oui, avoir une belle peau anti-acné passe aussi par l’assiette ! La preuve avec ces 10 aliments qui favorisent l’apparition de boutons…

1/ Le chocolat

Vous êtes gaga du chocolat ? Vous faites attention à votre poids mais ne pouvez vous passer des deux ou trois petits carrés dégustés avec le café après le déjeuner ? Attention ! Qu’il soit blanc, noir ou au lait, le chocolat peut provoquer des poussées d’acné. En effet, plusieurs études ont démontré qu’il augmentait la production de l’interleukine-1b, une protéine naturelle produite par le système immunitaire qui favorise le risque d’inflammation cutanée (et donc de l’apparition d’acné)… Alors, le chocolat est bon pour votre moral, certes, mais envisagez de limiter sa consommation. Vos deux ou trois petits carrés avec le café ? Croquez-les une à deux fois par semaine. Les autres jours, remplacez-les par des fruits secs (amandes ou noisettes entières, cerneaux de noix…).

2/ L’alcool

Vous l’avez sans doute déjà remarqué : à chaque lendemain de fête un peu olé-olé, un ou plusieurs petits boutons apparaissent sur votre visage. A qui la faute ? Aux verres d’alcool que vous avez bus durant votre folle soirée. Pourquoi ? Car l’alcool est trop sucré. Le sucre qu’il contient provoque une montée d’insuline dans le sang qui stimule le dérèglement hormonal. Autrement dit, le taux de testostérone monte en flèche et favorise l’apparition de boutons… Vraiment pas top quand on sait qu’il ternit, vieillit et sensibilise aussi la peau. Limitez votre consommation d’alcool à un ou deux verres durant vos prochaines soirées. Autrement, profitez en buvant un jus multi-fruits ou un cocktail non alcoolisé. C’est bien mieux !
 

3/ Le pain de mie blanc

Le pain de mie au petit-déjeuner, c’est sacré chez vous ? Mauvaise nouvelle, il favorise aussi l’apparition de boutons sur la peau. Si vous optez pour du pain de mie complet au petit déj’, vous n’êtes pas concerné(e). En revanche, si c’est du pain de mie blanc que vous croquez chaque matin, là, un petit point s’impose. Le pain de mie blanc est, comme son nom l’indique, fabriqué avec de la farine blanche (de blé, le plus souvent). Cette farine est un produit céréalier raffiné dit « transformé » et riche en glucose. Une fois qu’elle est absorbée dans l’organisme, elle augmente le taux d’insuline dans le sang et accroît la sécrétion de sébum et donc l’apparition de boutons. Vos tranches de pain de mie du petit-déjeuner ? Remplacez-les par du pain de mie complet, comme dit plus haut, ou du pain à base de farine complète (seigle, sarrasin, épeautre…).

4/ Le croissant

Viennoiserie préférée des Français, le croissant est régressif et gourmand mais bourré de « mauvais » nutriments. Sucre raffinéacides gras transsodium, (…), on connaît mieux pour conserver une santé, une silhouette et… une peau d’enfer. Vous en raffolez ? Limitez-vous à un croissant par semaine. Préférez-le fait maison en usant de bonnes astuces pour diminuer le sucre et les matières grasses ajoutés (margarine, beurre allégé, édulcorant, sucre de coco…).

5/ Le lait

Le lait, responsable de poussées de points noirs et de petits boutons sur la peau ? Il semblerait oui, et en particulier le lait de vache écrémé. A l’inverse du lait demi-écrémé, il contient moins de graisse mais davantage de lactose, connu pour augmenter la sécrétion de sébum. Pour y remédier, préférez les laits végétaux tels que le lait de soja, le lait d’avoine, le lait d’amande ou le lait de noisette. Sans lactose, ces « faux laits » sont en prime enrichis en vitamine E, la vitamine aux propriétés antioxydantes essentielles pour avoir une belle peau.

6/ Les pâtes

Au menu la semaine dernière, c’était spaghettis carbo’ le mardi, lasagnes à la bolognaise le jeudi et cannelloni farcis le samedi ? Pas étonnant qu’un ou plusieurs boutons éclosent sur votre peau. Comme le pain de mie, les pâtes que l’on achète le plus souvent dans le commerce sont fabriquées avec de la farine blanche et sont donc des produits céréaliers raffinés. Pour rappel, céréales raffinées = glucose élevé = insuline augmentée = sébum sécrété… Et c’est pareil pour le riz blanc ! Dès maintenant, achetez des pâtes ou du riz complets pour éviter tout problème d’acné.

7/ Le steak-frites

A la maison, c’est toujours steak (de bœuf)-frites les dimanches midis ? Encore une fois, ce n’est pas surprenant que vous ayez des problèmes de peau. Selon les études, bien cuire de la viande rouge provoquerait une réaction chimique entre ses lipides et ses protéines pour former des composés appelés « produits terminaux de glycation avancée ». Ces derniers, facteurs de maladie cardiovasculaire ou de diabète, favoriseraient le vieillissement cutané, fragiliseraient la peau et augmenteraient ainsi le risque d’apparition de boutons. Les frites, quant à elles, sont, au même titre que le croissant, riches en gras trans… Remplacez votre steak par de la viande maigre ou de la volaille cuite en papillote ou simplement à la poêle. Substituez vos frites de pommes de terre par des frites de légumes (carottes, courgettes, navets…), en ayant la main légère sur l’huile, ou cuits à la vapeur, avec une noix de beurre. Tout aussi bons !

8/ Les bonbons

Pas besoin de faire un schéma, qui dit « bonbons » dit « sucre », « pic d’insuline » et « sécrétion de sébum ». En plus, ils sont mauvais pour vos dents et votre silhouette… Faites l’impasse sur les Haribo®, les Carambar®, les M&M’s® et compagnie. Vous éviterez tout souci !
 

9/ La pomme de terre

Féculent star de nos assiettes, la pomme de terre favoriserait l’apparition de problèmes de peau. Pourquoi ? Car, contrairement à ce que l’on pense, elle n’est pas riche en sucres lents et possède un index glycémique élevé (responsable d’un pic de glycémie et d’insuline dans le sang). Au même titre que les produits céréaliers raffinés, limitez sa consommation et préférez les légumineuses ou les légumes secs pour augmenter la satiété et vous sentir rassasié(e).

10/ Le camembert

Camembert mais aussi briebleu de Bresseedamemmental ou gruyère, (…), les fromages fabriqués à partir de lait de vache sont aussi à éviter si vous souffrez de problèmes de peau. Accro au plateau de fromage ? Optez pour des fromages à base de lait de chèvre ou de lait de brebis (chèvre, feta, brique, halloumi…) sans risque d’augmenter la sécrétion de sébum et l’apparition d’acné sur votre peau.

Comment éviter les odeurs de cuisine ?

Comment éviter les odeurs de cuisine ?

Les odeurs de cuisine, vous connaissez ! Quand vous préparez une tartiflette, un bœuf bourguignon ou des frites maison, elles empestent plusieurs heures, voire pire, plusieurs jours toute votre maison… Comment vous en débarrasser pour de bon ? En usant de nos cinq bonnes astuces dévoilées ci-dessous !

Vous invitez vos proches pour le dîner. Durant l’après-midi, vous êtes en cuisine. Vous concoctez des croquettes au fromage pour l’apéritif, un velouté de légumes pour l’entrée, une tartiflette pour le plat principal et un tiramisu pour le dessert. Jusqu’ici tout va bien, la friteuse est prête à fonctionner, les légumes mijotent déjà dans la cocotte, la tartiflette patiente avant d’être enfournée et le tiramisu attend sagement d’être savouré au réfrigérateur. Vous vous en sortez comme un gant excepté que vous n’avez pas pensé à faire fonctionner la hotte de la gazinière ou à ouvrir grand la fenêtre pour qu’il y ait un courant d’air. Résultat, il est H-1 avant que vos invités sonnent à la porte et toute la maison émane des odeurs nauséabondes. La faute à quoi ? Au trio des odeurs de friture, de mijoté de légumes et du maroilles de votre tartiflette qui se sont propagées bien plus loin que dans votre cuisine. Pour accueillir ses convives, on a vu mieux… Bonne nouvelle, il est encore temps d’appliquer plusieurs astuces afin de vous débarrasser de ces mauvaises odeurs de cuisine ! Faciles et rapides à utiliser, cinq d’entre-elles vous sont listées ci-dessous !

Astuce n°1 : faire bouillir du vinaigre blanc dans une casserole

Une bouteille de vinaigre blanc traîne dans l’un de vos placards ? C’est le moment de l’utiliser ! Le vinaigre blanc est le premier remède capable d’absorber les odeurs de toutes les préparations culinaires (friture, poisson, raclette…). Pour éliminer les mauvaises odeurs dans votre cuisine, faites bouillir plusieurs centilitres de vinaigre blanc dans une casserole non couverte. Les vapeurs qu’il génère les absorberont. Les odeurs dans les autres pièces de votre maison ? Eliminez-les en plaçant sur vos meubles plusieurs bols remplis de vinaigre blanc.

Cette solution fonctionne également avec du citron additionné de clous de girofle ou de l’écorce d’orange avec de la cannelle. Portez à ébullition un fond d’eau dans une casserole avec le jus de deux citrons et 3 à 4 clous de girofle ou bien plusieurs écorces d’orange et 1 cuillère à soupe de cannelle en poudre. C’est fait ? Patientez quelques minutes et vos mauvaises odeurs seront éradiquées !

Astuce n°2 : faite chauffer une tranche de pain dans un grille-pain

Vous ne savez que faire de votre pain rassis ? Coupez-le en tranches et faites-le griller au grille-pain. Là encore, il absorbera les mauvaises odeurs… si et seulement si le grille-pain est arrêté à temps ! Il serait dommage de parvenir à vos fins en constatant désormais que votre maison sent le brûlé, non ? Laissez juste dorer vos tranches de pain, c’est amplement suffisant !

Astuce n°3 : parfumer les pièces avec des huiles essentielles

Vous adorez les huiles essentielles ? Ça tombe bien, elles sont aussi connues pour éliminer les odeurs de cuisine. Inutile de sortir tous les diffuseurs d’huiles essentielles de vos placards, imbibez juste quelques cotons avec quelques gouttes d’huile essentielle (de lavande, de jasmin, de rose…) et placez-les dans plusieurs endroits (discrets) de votre maison.

Astuce n°4 : utiliser du bicarbonate de soude dans la poubelle

Après votre après-midi passé derrière les fourneaux, votre poubelle est archi remplie ? Vous n’avez pas encore eu le temps de la vider qu’elle cocotte un max’ avant l’arrivée de vos invités ? C’est le moment de la changer et d’utiliser du bicarbonate de soude. Retirez le sac rempli de déchets et saupoudrez du bicarbonate de soude dans le fond de votre poubelle. Il vous suffit de replacer par-dessus un nouveau sac… et les mauvaises odeurs qui y émanaient auront disparus !

Astuce n°5 : utiliser du marc de café dans l’évier

C’est votre évier qui sent mauvais ? A force d’enchainer les vaisselles dans la journée, la tuyauterie est quasi bouchée ?  Utilisez le fond de café restant de votre cafetière que vous avez utilisée pour le petit-déjeuner. Placez plusieurs cuillerées de marc de café dans votre évier et faites couleur de l’eau chaude par-dessus pendant plusieurs minutes. Ce procédé va décaper votre évier et directement éliminer les mauvaises odeurs qui y sont présentes.

Notez aussi que le marc de café et le bicarbonate de soude peuvent également éradiquer les odeurs nauséabondes de votre réfrigérateur. Pour les supprimer, il vous suffit de verser l’un des deux dans une petite coupelle et de la placer plusieurs heures à l’intérieur de votre frigo. Quand vous l’ouvrirez à nouveau, les odeurs de restes de nourriture ou de vieux morceaux de fromage ne vous causeront plus des hauts de cœur. Magique, non ?

Coup de soleil : comment le soigner rapidement

Coup de soleil : comment le soigner rapidement

L’été arrive et avec lui l’envie de se précipiter sur les premiers rayons de soleil pour obtenir rapidement un joli hâle. Le risque de surexposition nous guette et trop tard… c’est le coup de soleil ! Pour apaiser la douleur et retrouver rapidement une jolie peau, voici quelques solutions incontournables pour nos prochaines vacances.

Le cataplasme au yaourt

Les sensations de brûlures que procurent les coups de soleil sont très désagréables. Pour les soulager, le cataplasme au yaourt est très efficace. Pour profiter de ses bienfaits, il vous suffit d’appliquer une couche épaisse de yaourt bien frais sur la zone concernée et de laisser agir environ 1/4 d’heure avant de rincer à l’eau froide. Vous ressentirez un soulagement immédiat.

Le jus de pomme de terre

Si vous n’avez aucune crème après-soleil sous la main, essayez la solution suivante. Hachez la chair d’une pomme de terre et mélangez-là au jus d’un citron additionné d’une cuillerée à soupe d’huile d’olive. Appliquez ce mélange en un masque épais sur la brûlure pendant une heure et rincez à l’eau claire. Renouvelez cette opération pendant plusieurs jours.

Le gel à l’Aloe Vera

L’Aloe Vera a des propriétés hydratantes, adoucissantes et anti-inflammatoires. La plante permet de plus à la cicatrisation de se faire plus rapidement.

Appliquez le gel directement sur la zone brulée en massant légèrement. Si la douleur est très forte, vous pouvez le laisser poser en fine couche pendant une trentaine de minutes. Répétez ce soin 3 fois par jour jusqu’à ce que les douleurs disparaissent.

Le concombre

Le concombre est naturellement riche en eau et apporte un soulagement immédiat. Coupez-le en rondelles et appliquez-le sur la zone concernée pendant quelques minutes. La peau sera instantanément rafraîchie et hydratée.

La Biafine

Cette pommade doit être obligatoirement dans votre trousse de toilette durant tout l’été. Elle agit en effet très rapidement sur les coups de soleil en rafraîchissant et en hydratant la peau de façon intense.

Pour cela, appliquez-la 3 à 4 fois par jour en couche épaisse sur la peau, en faisant pénétrer par un léger massage.

L’homéopathie

L’homéopathie est efficace pour soulager la douleur et mettre fin aux coups de soleil plus rapidement. Deux remèdes existent :- la Belladonna 9 CH, pour les coups de soleil rouges et douloureux- le Cantharis 9 CH, en cas de brûlures et de cloques

À prendre selon la posologie indiquée sur le flacon, bien entendu !

Vous connaissez maintenant toutes les astuces pour venir à bout des coups de soleil plus efficacement, ce qui ne doit pas vous empêcher de miser d’abord sur la prévention et la protection solaire ! Profitez bien de vos vacances !

Top 10 des villes les plus ensoleillées de France

Top 10 des villes les plus ensoleillées de France

Vous souhaitez rentrer de vos vacances d’été détendue et toute bronzée ? Et si pour vous laisser hâler en beauté, vous misiez sur l’une des 10 villes les plus ensoleillées de France ?

  1. Marseille

Avec environ 2900 heures d’ensoleillement par an, la capitale française du soleil, c’est Marseille ! Elle peut d’ailleurs remercier le Mistral, un vent du sud qui souffle certes assez fort, mais qui chasse les nuages par la même occasion !

  1. Aix-en-Provence

Quand on pense à Aix-en-Provence, on pense aux marchés nocturnes, à la pétanque, à l’apéro… mais bizarrement, jamais à la pluie ! Enfin, quand on sait que le soleil y pointe le bout de son nez 2780 heures par an, on comprend pourquoi…

  1. Nice

Il ne faut vraiment pas avoir de bol pour rentrer de vacances de Nice avec le teint pâle, étant donné que la préfecture du département des Alpes-Maritimes bénéficie de pas moins de 2700 heures d’ensoleillement par an !

  1. Montpellier

Pas étonnant que Montpellier ait le vent en poupe depuis quelques années : la ville est réputée pour sa joie de vivre, aussi bien que pour son soleil qui brille environ 2600 heures par an… !

  1. Toulon

Avis aux frileuses qui en ont marre du froid et de grisaille : à Toulon, non seulement le soleil est présent 2600 heures par an, mais en plus cette ville a également été élue la plus chaude de France !

  1. Nîmes

Même si Nîmes passe juste en dessous de la barre des 2500 heures d’ensoleillement par an (2499 !), il faut savoir qu’une ville du Nord comme Lille n’en a connu que 1653 en 2016. Ce qui fait de Nîmes une ville très très très ensoleillée en fait !

  1. Perpignan

Ce n’est pas un hasard si durant leurs vacances d’été, les Français et les étrangers se ruent autour de la Méditerranée : avec 2460 heures de soleil par an, Perpignan ne figure qu’à la 7ème place du classement des villes les plus ensoleillées de France, alors que la moyenne nationale est de 1880 environ !

  1. Toulouse

Les touristes qui repartent de la ville rose sans jamais avoir vu un rayon de soleil doivent être bien rares, puisque Toulouse bénéficie d’un ensoleillement d’environ 2120 heures de soleil chaque année. Bon, et s’il fait moche, ils peuvent toujours se rabattre sur un bon cassoulet !

  1. Bordeaux

Située sur les bords de la Garonne, Bordeaux est une ville agréable, jeune, dynamique, où il fait bon vivre… et bronzer aussi ! Eh oui : avec à peu près 2115 heures de soleil par an, ce serait dommage de se priver.

  1. Reims

Scoop : la 10ème ville la plus ensoleillée de France ne se trouve pas dans le Sud de la France, mais au-dessus de Paris, dans la Marne ! En effet, avec 2110 heures d’ensoleillement, Reims fait presque aussi bien que Bordeaux. Si on préfère le champagne au vin, c’est parfait !

10 choses insolites à faire avec du Coca-Cola©

10 choses insolites à faire avec du Coca-Cola©

Boire trop de sodas est mauvais pour la santé. Plutôt que de vider votre bouteille de Coca-Cola préférée, utilisez-la pour faire le ménage, entretenir votre jardin et même vous soigner ! La preuve avec cette liste non exhaustive de 10 choses insolites à faire avec. Trop chouette !

1/ Retirer le calcaire

Pas besoin d’acheter un produit anticalcaire au supermarché afin de nettoyer la cuvette de vos toilettes. Le Coca-Cola possède un fort pouvoir détartrant et désinfectant. Versez-en un litre dans votre cuvette, laissez agir une heure, brossez, puis tirez la chasse d’eau. Vos W.C. seront comme neuves !  

2/ Guérir le rhume

Vous êtes enrhumé(e) ? Inutile de prendre rendez-vous chez votre médecin traitant afin de vous soigner. Faites bouillir un peu de Coca-Cola dans une casserole, puis retirez la casserole du feu dès l’ébullition, laissez tiédir le soda et buvez-le lorsqu’il est encore chaud. Au bout de quelques heures, vous vous sentirez bien mieux. Au bout de quelques jours, à votre rhume, vous pourrez dire adieu !

3/ Éliminer les taches de graisse ou de sang

Zut, une frite est tombée sur votre chemisier ce midi ; votre vêtement est recouvert d’une tache d’huile à friture ? Pas de panique ! Versez un peu de Coca-Cola sur la tache, laissez agir quelques minutes, puis nettoyez votre chemisier en machine. La tache aura disparu ! Même chose pour les taches de sang : elles disparaissent sous l’acidité du soda.

4/ Dégivrer un pare-brise

Quelle galère le givre sur votre pare-brise en hiver ! Mais bonne nouvelle : il existe aussi une astuce ! Secouez une bouteille de Coca-Cola, ouvrez-la, puis jetez le soda sur votre pare-brise givré. Après quelques secondes, vous verrez plus clair dans votre voiture !

5/ Détartrer

Vous pensiez que le vinaigre blanc était le seul ingrédient à pouvoir retirer le tartre présent dans votre cafetière ? Eh non, il y a aussi le Coca-Cola ! Un demi-litre suffit à la détartrer sans qu’il y ait de mauvaises odeurs évacuées !

6/ Sublimer un ragoût

Vous souhaitez apporter une saveur particulière à votre boeuf bourguignon fait maison ? Versez-y un peu de Coca-Cola quand il mijote à feu doux. Oui, le Coca-Cola sert à cuisiner, c’est surprenant et délicieux !

7/ Soigner les diarrhées

Il n’y a pas que le rhume que le Coca-Cola permet de soigner. Pour guérir une diarrhée, il est conseillé de boire une cuillère à soupe de Coca-Cola ouvert depuis une heure. Essayez la prochaine fois que vous serez dérangé(e).

8/ Faire reluire l’argenterie

Vous comptiez sortir les couverts en argent hérités de votre arrière-grand-mère, pour votre repas de famille, mais vous vous êtes aperçu(e) qu’ils ont terni avec le temps ? Comment faire pour leur redonner leur éclat d’antan ? En utilisant là encore du Coca-Cola. Pour ce faire, trempez vos couverts dans le soda avant de les nettoyer à l’eau savonneuse et de les sécher. Miraculeux !

9/ Chasser les limaces et les escargots dans le jardin

Des limaces et des escargots envahissent régulièrement les plantes de votre jardin ? Déposez autour de vos plantes deux petites coupelles remplies de Coca-Cola. Les insectes seront attirés, puis tués grâce à l’acidité du soda. Bien mieux que tout répulsif chimique et toxique !  

10/ Retirer du chewing-gum collé dans les cheveux

Comme tout le monde, vous avez déjà dû retirer à grands coups de ciseaux du chewing-gum collé dans les cheveux de vos enfants… Pourtant, il existe une astuce plus simple et rapide grâce au Coca-Cola. La prochaine fois que cela arrive à vos enfants, trempez leurs cheveux dans du Coca-Cola, laissez agir cinq bonnes minutes, puis rincez-les à l’eau. Le chewing-gum finira par partir sans que vous n’ayez besoin d’attraper votre paire de ciseaux !

Lapin à la bière allégé en calories

INGRÉDIENTS

  • NB DE PERSONNES : 4
  • 1 lapin de 1,5 kg en morceaux
  • 3 oignons
  • 25 cl de bière
  • 20 cl de bouillon de poulet dégraissé
  • 2 c. à soupe de maïzena
  • huile d’olive
  • feuilles de laurier
  • romarin effeuillé
  • sel, poivre

PRÉPARATION

  • PRÉPARATION : 30 MIN
  • CUISSON : 60 MIN
  1. Pelez et hachez les oignons.
  2. Faites chauffer à feu fort 3 c. à soupe d’huile d’olive dans une cocotte.
  3. Faites dorer sur toutes les faces les morceaux de lapin.
  4. Débarrassez le lapin de la cocotte.
  5. Jetez les oignons dans la cocotte et laissez cuire jusqu’à ce qu’ils soient translucides.
  6. Grattez le fond de la cocotte pour déglacer les sucs.
  7. Versez en une seule fois la maïzena et mélangez bien.
  8. Laissez cuire 10 minutes puis ajoutez le bouillon et remuez.
  9. Laissez cuire 5 minutes puis ajoutez les feuilles de laurier, le romarin et la bière puis mélangez.
  10. Rajoutez les morceaux de lapin et laissez cuire à couvert et à feu doux pendant 45 minutes.
  11. Servez bien chaud avec des tagliatelles ou du riz blanc.

Comment rester à son poids idéal ?

Comment rester à son poids idéal ?

Quand une femme monte sur la balance, 9 fois sur 10, elle trouve son poids trop élevé, trop loin de son poids idéal.

Mais si en réalité, le poids idéal était comme le prince charmant : un truc sur lequel on fantasme et qu’on espère obtenir, alors qu’en réalité, il n’existe pas ?

Le poids idéal existe-t-il vraiment ?

Avant de se demander comment rester à son poids idéal, la vraie question à se poser est sans doute de savoir si le poids idéal renvoie à une réalité concrète et atteignable !

Certes, il existe des formules mathématiques qui permettent d’établir le « poids idéal d’une personne ». La plus célèbre, l’Indice de Masse Corporelle (IMC = poids de la personne en kilos/sa taille en mètre, au carré) permet de déterminer si, en fonction de ses mensurations, un individu est plutôt normal, maigre, en surpoids ou en situation d’obésité. Mais ces chiffres ne sont que de la théorie !

Et en réalité, la notion de poids idéale est assez irréaliste. Tout simplement parce que le poids idéal d’une personne est une notion subjective : le poids idéal, c’est celui qu’elle veut atteindre à tout prix, celui qui la ferait se sentir bien dans ses baskets. Bref, une notion pour laquelle ça se joue surtout dans la tête.

Alors qu’en fait, notre véritable poids idéal, c’est notre corps qui le décide ; avec, pour le coup, des critères très objectifs, comme notre patrimoine génétique, notre santé, notre courbe de poids et de croissance… Et quand notre corps a trouvé son poids idéal, il va toujours tendre et revenir naturellement vers ce poids, quoi que l’on fasse, parce que c’est ça le vrai poids qu’il nous faut pour nous sentir bien.

C’est pourquoi les nutritionnistes et les médecins parlent de poids d’équilibre, ou encore de poids de forme, plutôt que de poids idéal.

Comment rester à son poids de forme ?

Bonne nouvelle : étant donné que notre corps connaît notre poids de forme et qu’il va naturellement tendre vers ce poids, on n’a pas vraiment d’efforts à faire pour y parvenir ! En effet, si l’on apporte à notre organisme ce dont il a besoin, il va arriver lui-même à notre poids d’équilibre.

On peut donc oublier les régimes privatifs et les cures drastiques, car pour parvenir à notre poids de forme, il faut avant tout :

  • Adopter une alimentation équilibrée. A savoir : manger de tout… mais dans des quantités raisonnables ! Et ce n’est pas un écart qui va dérégler la machine : quand on a une alimentation équilibrée, les écarts exceptionnels n’ont aucun impact !
  • Écouter son corps. On mange quand on ressent une faim physiologique, et non psychologique. Et on s’arrête de manger quand on se sent repue, pour éviter de stocker des graisses inutiles.
  • Faire un peu de sport. Tout simplement parce que quand on fait du sport, on booste notre métabolisme, et on se sent bien, et fière de nous. Et avoir un regard bienveillant sur soi, voilà une variable clé pour se sentir bien dans sa tête et dans son corps !

Tagliatelles légères aux tomates cerises, billes de mozzarella et basilic

INGRÉDIENTS

  • NB DE PERSONNES : 4
  • 200 g de tagliatelles fraîches
  • 300 g de tomates cerises
  • 200 g de billes de mozzarella
  • 15 feuilles de basilic
  • 1 filet d’huile d’olive
  • sel, poivre

PRÉPARATION

  • PRÉPARATION : 10 MIN
  • CUISSON : 12 MIN
  1. Faites cuire les tagliatelles dans une casserole d’eau bouillante salée, en suivant les instructions du paquets.
  2. Pendant ce temps, nettoyez, épongez et coupez en deux les tomates cerises.
  3. Égouttez les billes de mozzarella.
  4. Nettoyez et séchez les feuilles de basilic.
  5. Quand les tagliatelles sont cuites, égouttez-les et placez-les dans un saladier.
  6. Ajoutez les tomates cerises coupées, les billes de mozzarella, les feuilles de basilic, le filet d’huile d’olive, du sel et du poivre, en mélangeant bien.
  7. Servez sans attendre.