Archive | 31 août 2020

Cuisiner un cake sans beurre mais pas sans texture ni saveur

Comment réussir un cake sans beurre ?

Qu’il soit salé ou sucré, le cake est un mélange à base de farine, de levure chimique, d’œufs, de lait, d’huile ou de beurre fondu. Quand on est au régime, il vaut mieux l’éviter et préférer manger une version allégée en calories. Mais réaliser un cake sans beurre ni huile, sans un seul gramme de matière grasse ajoutée, c’est possible ? Bien sûr que oui ! Voici ci-dessous, plusieurs ingrédients minceur pour les remplacer afin de croquer un cake sans une once de culpabilité, même pendant un régime !

Le cake allégé est bon en-cas lors d’un programme minceur  !

Un cake sans beurre, côté salé ?

Pour réaliser un cake salé sans matières grasses, plusieurs ingrédients existent afin de substituer le beurre (ou la margarine) ou l’huile à ajouter.

Premier ingrédient, le fromage blanc à 0%. Comment faire ? On substitue la quantité de beurre par la même quantité de fromage blanc maigre dans sa recette de cake. Et pour l’huile ? On remplace sa quantité en y ajoutant deux fois plus de fromage blanc allégé. Autrement dit, si la recette de cake nécessite 75 g de beurre à l’origine, on y met 75 g de fromage blanc 0%. Si, elle requiert 15 cl d’huile (de tournesol, d’olive, neutre…), on y ajoute 30 cl (soit 300 g) de fromage blanc 0%. Facile, non ?

Deuxième ingrédient, la crème fraîche à 3% voire -au maximum- à 15% de M.G. Comment faire ? Exactement comme pour le fromage blanc 0%. Même quantité pour le beurre, deux fois plus pour l’huile.

Troisième ingrédient, le fromage frais ou à la crème allégé (type Carré Frais® 0% ou Philadephia Light®). Comment faire ? Comme pour le fromage blanc maigre et la crème fraîche allégée.

Enfin, quatrième ingrédient, la purée de légumes. Comment faire ? Si l’on cuisine un cake aux courgettes et au jambon par exemple, on remplace le beurre ou l’huile par de la purée de courgettes, pour conserver les saveurs, réalisée plusieurs heures à l’avance afin qu’elle soit bien froide. Pour la préparer, il faut cuire à la vapeur deux ou trois courgettes nettoyées et coupées en rondelles, épluchées ou non (selon ses préférences), les égoutter puis les mixer au blender ou au mixeur-plongeant, en ajoutant progressivement de l’eau froide, jusqu’à obtenir une purée bien homogène. Quelle quantité de purée doit-on ajouter pour remplacer le beurre ou l’huile dans un cake ? Encore une fois, la même quantité pour le beurre, deux fois plus pour l’huile. Avec cette astuce, on pense à utiliser une purée de légumes « en accord » avec la recette de cake que l’on souhaite préparer. Eh oui, ce serait un crime (pour ses papilles) d’ajouter de la purée de carottes dans un cake aux tomates, à la mozzarella et au basilic ! Alors, on réalise sa purée en fonction des légumes, des épices, des herbes aromatiques ou du/des fromage(s) de caractère (roquefort, gorgonzola, chèvre, fromage ail & fines herbes…) utilisés dans la recette de cake originale

Et côté sucré ?

Pour le dessert, là aussi il est possible de réaliser un cake sans beurre ni huile ajoutés. Les ingrédients à utiliser sont quasiment les mêmes que pour les cakes salés, mis à part -bien évidemment- qu’ils doivent être sucrés !

Pour le fromage blanc 0% ou la crème fraîche allégée en calories, on fait de même. On les utilise sans hésiter, et en mêmes quantités que celles citées plus haut, dans ses recettes de cake sucré minceur.

Pour le fromage frais ou à la crème, c’est ok à la seule condition qu’il ne soit pas parfumé à l’ail & fines herbes, à l’échalote ou à d’autres saveurs. On l’utilise dans son cake sucré allégé en calories si seulement il est nature.

Et pour la purée de légumes ? On la remplace par de la purée ou de la compote de fruits ! On pense à la réaliser soi-même pour éviter l’overdose de sucre (et donc l’ajout de calories) dans son cake sucré minceur, trop fréquentes dans les versions industrielles commercialisées. On la concocte nature, sans y ajouter du sucre, ou sucrée avec un édulcorant. D’ailleurs, la préparer avec un édulcorant à zéro calories permet de diminuer le sucre nécessaire dans la recette de cake originale. Une chouette astuce –aussi- pour alléger la préparation et le nombre de calories au 100 g

Mini roulés apéritifs de courgettes au fromage de chèvre et basilic

INGRÉDIENTS

  • NB DE PERSONNES : 4
  • 2 petites courgettes
  • 1 fromage de chèvre frais
  • 1 petit bouquet de basilic
  • 4 c. à soupe d’huile d’olive
  • sel, poivre

PRÉPARATION

  • PRÉPARATION : 20 MIN
  • CUISSON : 2 MIN
  1. Lavez les courgettes et coupez-les en très fines lamelles dans le sens de la longueur avec une mandoline (ou à défaut avec un épluche légumes).
  2. Mettez de l’eau à bouillir dans une casserole et faites-y blanchir les lamelles de courgettes pendant 2 minutes. Puis égouttez-les, plongez-les dans une eau glacée et égouttez-les à nouveau en faisant attention à ne pas les casser. Laissez refroidir.
  3. Nettoyez et effeuillez le basilic, puis hachez-le finement.
  4. Écrasez le fromage de chèvre dans un bol à l’aide d’une fourchette. Ajoutez l’huile d’olive, le basilic haché, du sel et du poivre. Mélangez bien avec la fourchette jusqu’à l’obtention d’une crème homogène.
  5. Posez les lamelles de courgettes bien à plat et étalez du fromage au basilic sur chacune d’elles. Roulez sur elles-mêmes les lamelles tartinées et formez ainsi de petits rouleaux, à consolider avec un petit pic planté dedans.
  6. Servez vos roulés bien frais.

Salade light de pommes de terre aux harengs

INGRÉDIENTS

  • NB DE PERSONNES : 4
  • 100 g de roquette
  • 300 g de pommes de terre
  • 100 g g de filets de harengs fumés
  • 2 échalotes
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 1 cuillère à café de moutarde forte de Dijon
  • 3 cuillères à café de vin banc sec
  • 1/2 cuillère à café de coriandre en poudre
  • 1/2 cuillère à café de noix muscade
  • sel, poivre

PRÉPARATION

  • PRÉPARATION : 15 MIN
  • CUISSON : 20 MIN
  1. Faites cuire les pommes de terre épluchées dans une casserole remplie d’eau bouillante jusqu’à ce qu’elles soient tendres.
  2. Egouttez-les ensuite, laissez-les refroidir puis coupez-les en rondelles.
  3. Epluchez et émincez finement les échalotes.
  4. Lavez et essorez la roquette.
  5. Coupez en lamelles les harengs.
  6. Dans un grand saladier, mélangez l’huile d’olive, le vin blanc, la moutarde, les épices, du sel et du poivre.
  7. Ajoutez les pommes de terre, les harengs et la roquette puis mélangez bien.
  8. Servez bien frais.

Quiche d’été légère aux tomates à la moutarde

INGRÉDIENTS

  • NB DE PERSONNES : 8
  • 1 pâte à tarte légère faite maison
  • moutarde
  • 5 tomates
  • 3 œufs
  • 3 c. à soupe de crème fraîche légère
  • 4 c. à soupe de lait écrémé
  • 1 c. à soupe d’herbes de Provence
  • sel, poivre

PRÉPARATION

  • PRÉPARATION : 20 MIN
  • CUISSON : 30 MIN
  1. Préchauffez le four à 210°C.
  2. Abaissez la pâte à tarte et placez-la dans un moule à tarte recouvert de papier sulfurisé.
  3. Étalez la moutarde sur la pâte.
  4. Nettoyez et retirez les pédoncules des tomates. Coupez-les en rondelles.
  5. Placez les tomates dans le moule.
  6. Battez les œufs, la crème fraîche, le lait, les herbes de Provence, du sel et du poivre dans un récipient.
  7. Versez le mélange sur les tomates dans le moule.
  8. Enfournez la quiche pendant environ 30 minutes.
  9. Servez chaud ou froid accompagné d’une salade verte.

Maigrit-on davantage quand il fait chaud ?

 Maigrit-on davantage quand il fait chaud ?

Gélules, compléments minceur, régimes draconiens, vous avez tout essayé pour perdre du poids ? Mais même en vous privant, les kilos perdus reviennent aussi vite.

Sédentarité, mauvaise hygiène de vie, alimentation déséquilibrée contribuent à faire monter votre poids en flèche, surtout l’hiver ! Alors qu’en été, vous éprouvez la sensation de légèreté et de kilos qui fondent !

La chaleur serait-elle un allié de votre ligne et un atout minceur, en brûlant vos calories et en forçant votre organisme à dépenser de l’énergie ? Maigrit-on vraiment davantage quand il fait chaud ? Il semble que la chaleur augmente la perception de l’effort fourni.

Une augmentation de l’énergie

Courir ou pratiquer une activité sportive en plein soleil fait suer et transpirer davantage, par conséquent, vous évacuez davantage d’eau par vos pores et votre organisme dépense beaucoup d’énergie.

En ce sens, la chaleur accélère la perte de poids. Par ailleurs, l’été, vous avez tendance à vous bouger davantage : natation, vélo, marche dans l’eau sur la plage, dès qu’il fait beau, vous avez envie de mettre le nez dehors. Par conséquent, vous brûlez davantage de graisses.
 

La chaleur, un coupe-faim

De plus, lorsqu’il fait très chaud, vous avez tendance à adapter votre alimentation et à manger moins. Vous n’avez guère envie d’une raclette lorsqu’il fait 40 degrés, mais plutôt d’une bonne boisson fraîche.

Au menu, des fruits et des légumes du type melon, pastèque, des repas complets qui rassasient, mais qui sont beaucoup plus légers qu’en hiver. Résultat : des kilos en moins. La canicule est un excellent coupe-faim !

Attention toutefois à bien équilibrer vos repas à l’aide de féculents pour éviter la tentation de grignoter un beignet au goûter, ou des chouchous sur la plage. Et pour vous hydrater, misez sur l’eau, et non pas les mojitos ou autres cocktails sucrés !

Si vous enchaînez les glaces à répétition et les apéros alcools-cacahuètes, vous risquez fort de voir le compteur de votre balance s’affoler et monter en flèche. Et si vous passez votre temps à buller sur votre serviette et à bronzer, vous ne perdrez pas de poids. Tout est donc question d’hygiène de vie, été comme hiver.


Une bonne hygiène de vie

Si la chaleur peut vous aider à « dégommer vos graisses », il faut toutefois minimiser son impact ! En effet, la perte de poids reste le fruit d’une alimentation équilibrée et d’une activité sportive. Difficile l’hiver de miser sur la chaleur pour perdre du poids. Au final, en hiver comme en été, ce qui compte, c’est votre mode de vie et la façon dont vous soignez votre corps.

Pourtant, il est possible de  s’offrir des pauses détente calorifères en combinant sport, hammam et sauna. Vous avez sans doute ressenti l’effet bien-être d’une bonne séance de transpiration après une course à pied ou une marche rapide en forêt.

L’idéal pour perdre du poids ? Pratiquer un sport d’endurance pour suer et faire fondre les graisses et terminer par un sauna ou hammam pour éliminer vos toxines et régénérer votre peau 

Maigrir après bébé, comment faire ?

Maigrir après bébé, comment faire ?

Dans les séries télé et à Hollywood, les femmes prennent 500 grammes pendant leur grossesse, et ont retrouvé une ligne de mannequin 2 semaines après avoir accouché.

Mais dans la vraie vie, grossesse rime avec vraie prise de poids, et nos kils post-grossesse ont tendance à faire de la résistance malgré nos efforts…

Heureusement voici 5 supers astuces pour perdre nos kilos de grossesse efficacement en sans danger.
 

Pas de régime !

On sait bien qu’en ce moment les « régimes post-grossesse » ont la cote, mais en plus d’être dangereux ils sont très souvent contre-productifs ; accouchement + stress + privation + frustration = prise de poids dans 99% des cas !

Alors au lieu de s’imposer une diète ultra-restrictive, on va suivre 2 règles :

  • Manger à sa faim pour éviter de se sentir frustrée et trop faible, surtout si on allaite.
  • Manger sainement (protéines, féculents et légumes, sans excès de matières grasses) et varier au maximum sa nourriture.

On s’autorise évidemment des collations en veillant à ce qu’elles ne soient pas trop grasses : fruits ou crudités, amandes ou biscuits de blé.

Un peu d’exercice

On sait pertinemment que s’occuper d’un bébé est une activité physique des plus stimulantes, mais si l’on veut retrouver sa ligne d’avant-bébé au plus vite, il est quand même nécessaire de reprendre une activité physique homologuée !

Pas de manière intensive, évidemment ! Mais quand même de quoi brûler quelques calories et de faire travailler nos muscles. En plus, faire un peu de sport nous aidera à évacuer le stress engrangé et également à nous faire dormir comme un bébé nous aussi !

Pour commencer, il est conseillé d’aller marcher un peu (30minutes) tous les jours avec bébé dans sa poussette. Si on a du mal à le garder calme pendant 30 minutes, on le confie à Chéri et on va marcher à allure rapide 30 minutes toute seule.
 

Il me faut de l’eau !

Quand on vient d’accoucher, on est souvent par monts et par vaux et on en oublie les bases, comme par exemple bien s’hydrater tout au long de la journée.

Et pourtant, boire de l’eau est essentiel : non seulement ça empêchera notre organisme d’être déshydraté, mais en plus l’eau a un effet coupe-faim reconnu, ce qui nous éloignera de l’armoire à biscuits…

Question quantité, il est généralement recommandé de boire 1,5L d’eau par jour, soit environ 8 verres d’eau. Mais si on boit constamment et que notre urine est très très claire, c’est que l’on n’a bu suffisamment.
 

Chouchouter son sommeil

Oui, on sait, plus facile à dire qu’à faire quand on a un nouveau-né qui ne fait pas ses nuits et qui nous réclame régulièrement. Pourtant, bien dormir représente réellement une clé de la perte des kilos de grossesse. Une étude récente a d’ailleurs démontré que les jeunes mamans qui dormaient moins de cinq heures par nuit gardaient leurs kilos de grossesse plus longtemps…

Comment faire alors ? Et bien on peut commencer par se calquer sur le rythme de Bébé, et dormir en même temps que lui. Et dans la journée, quand c’est le Papa qui s’en occupe, on en profite pour faire une sieste. Même 20 petites minutes seront salvatrices.

Et le soir, on se couche tôt  (même si au début on « s’écroule sur le lit » plus qu’autre chose!).
 

Un diagnostic professionnel

Si on constate que malgré nos efforts, on ne réussit vraiment pas à se débarrasser de nos kilos de grossesse, on n’hésite pas à demander de l’aide.

Auprès de notre médecin de famille tout d’abord, qui pourra nous aider à établir clairement le nombre de kilos que l’on peut perdre sans danger, et nous indiquer le temps que cela peut prendre en fonction de nos antécédents médicaux, de notre métabolisme,etc.

Et si l’on a du mal à trouver une alimentation qui nous convient, on peut également consulter une diététicienne qui prendra en charge l’aspect « Nutrition » du plan d’action !

Bouchées d’abricots farcis au fromage frais et cacahuètes

INGRÉDIENTS

  • NB DE PERSONNES : 4
  • 80 g de fromage frais 0%
  • 12 abricots secs moelleux
  • 50 g de cacahuètes grillées non salées
  • Sel & poivre

PRÉPARATION

  • PRÉPARATION : 6 MIN
  • CUISSON : 0 MIN
  1. Concassez les cacahuètes dans un pilon. Si vous n’en avez pas, placez-les dans un torchon propre ou un sachet congélation, fermez et écrasez au marteau. Vous pouvez également les mixer.
  2. Placez le mélange dans un bol, salez et poivrez.
  3. Incisez chaque abricot sur un côté, de haut en bas. Écartez délicatement la chair.
  4. Farcissez chaque abricot avec une cuillère à café de fromage frais, puis saupoudrez de cacahuètes broyées.
  5. Réservez au frais jusqu’au moment de servir !

8 galères qui nous arrivent quand il fait chaud

8 galères qui nous arrivent quand il fait chaud

C’est officiel nous sommes en été. Le soleil brille, les températures montent. Alors que certains d’entre nous jubilent sous cette météo estivale, nous devons faire face à quelques galères. Et oui… Avec la chaleur, nous transpirons, nous avons les jambes lourdes, les vêtements qui collent. Difficile de se sentir bien. Comment faire face aux galères de l’été ? Voici nos conseils. 

Galère N°1 : La transpiration

Il fait chaud, vous transpirez énormément et cela vous met mal à l’aise. Pas de panique ! Il existe aujourd’hui des anti-transpirants très performants. En grandes surfaces, vous trouverez par exemple des patches anti-auréoles qui vous permettent de porter vos vêtements préférés. En pharmacie, vous trouverez des traitements très efficaces, demandez conseils !

Galère N°2 : Les vêtements qui collent
Quand le thermomètre monte, il est impératif de bien choisir les matières à porter. Si vous êtes sujet à des irritations, en cas de chaleur, misez sur des matières naturelles telles que le coton ou le lin. En revanche, si ce sont les auréoles que vous craigniez, misez sur les tissus très fluides et imprimés. Ainsi vos marques de transpiration se verront moins. Pour éviter que les vêtements ne collent, appliquez-vous du talc sur la peau.

Galère N°3 : Les cheveux qui bouclent
La chaleur et la transpiration ont eu raison de votre brushing ? Ce sont les aléas de l’été ! Quand les températures montent, vous devez adapter votre coiffure. Les possibilités sont nombreuses, osez revisiter le chignon et la queue de cheval. Misez sur le gel… Et surtout, lavez-vous les cheveux chaque jour.

Galère N°4 : La peau qui brille
Quand il fait chaud, la peau brille. Et avouons-le, ça nous agace ! Pour contrer cet effet miroir, il faut bien choisir ses crèmes de jour et préférez le fond de teint en poudre. Dans les parfumeries et magasins de cosmétiques, vous trouverez sans difficultés des feuilles anti-brillance. Celles-ci s’utilisent toute la journée, dès que nécessaire.

Galère N°5 : Les jambes lourdes
La chaleur impacte la circulation sanguine. Aussi dès qu’il fait chaud, il n’est pas rare d’avoir une sensation de jambes lourdes. Pour limiter ce phénomène, des solutions existent. Vous pouvez finir votre douche par un jet d’eau froide, vous massez ou encore vous préparer des infusions de queue de cerises. Vous devez aussi vous hydrater chaque jour en buvant mais aussi en appliquant une crème hydratante sur vos jambes. Enfin, quand il fait chaud, évitez les vêtements serrés !

Galère N°6 : Les rougeurs
Vous êtes du genre à rougir ? Vous vous êtes donc rendu compte qu’en cas de forte chaleur, cette tendance s’accentue. Pour limiter les rougeurs, hydratez-vous la peau, protégez-la du soleil et évitez de vous exposer. Misez sur une Crème Correction Couleur, aussi connue sous le nom de CC Cream. Ce soin permet d’avoir un teint unifié, toute la journée.
 
Galère N°7 : Les yeux qui pleurent
Quand il fait très chaud, il n’est pas rare d’avoir les yeux qui pleurent. Que ce soit à cause de la transpiration ou d’une fragilité oculaire, vous pouvez résoudre ce désagrément en nettoyant vos yeux avec du liquide physiologique, des collyres ou des larmes artificielles. Demandez conseil à votre pharmacien. Et dès que le soleil brille, portez vos lunettes de soleil.

Galère N°8 : La fatigue
La chaleur impacte notre bien-être et souvent la fatigue s’installe. Pour être en forme, même en pleine canicule, il faut adapter son alimentation. On mise sur des salades et des plats légers. On s’hydrate aussi souvent que possible, tout au long de la journée. Dans la maison, on garde le frais en aérant tôt le matin et tard le soir, en créant des courants d’air et en fermant rideaux et persiennes en journée.

La bonne nouvelle ? C’est que quand il fait chaud, on a moins faim ! L’été est une bonne période pour faire attention et rééquilibrer son alimentation. Faites votre bilan minceur gratuit, avec . 

3 astuces pour réussir sa pédicure

3 astuces pour réussir sa pédicure

Pour une pédicure maison aussi réussie qu’en institut, n’attendez plus ! On a sélectionné pour vous 3 astuces de pro incontournables pour des pieds resplendissants de beauté.

1. Avoir le bon matériel

Si vous utilisez du matériel inadapté pour votre pédicure, les résultats seront forcément moins bons qu’en institut. Voici le matériel indispensable à avoir dans votre trousse à pédicure :- Un coupe-ongles,- Un polissoir,- Une pierre ponce pour éliminer les aspérités,- Une lime à ongles,- Une crème de soin adaptée pour vous faire des pieds doux. 

Pensez également aux bâtonnets repousse-cuticule et au dissolvant, mais aussi au vernis et au coton.

Rien ne vous empêche d’investir dans du matériel professionnel, mais cela est plutôt à réserver aux accros de la pédicure qui rentabiliseront rapidement ces outils.

2. Augmentez la fréquence des pédicures en été

Après un hiver entier à laisser vos pieds au chaud sous des chaussettes et des bottes épaisses, il est temps de les sortir de leur cocon ! Et quoi de mieux qu’une bonne pédicure pour ça ?

Dès la fin de l’hiver, il faut retrouver une routine pédicure pour préserver la beauté de vos pieds. En effet, ils sont particulièrement doux et beaux après ces mois passés au chaud, mais si vous ne les chouchoutez pas au retour des beaux jours, vous allez perdre tous ces bénéfices. Les pros sont unanimes : laissez vos pieds tranquilles l’hiver et faites des pédicures régulièrement en été, sans oublier de poncer les callosités et d’appliquer des crèmes adaptées.

3. Procédez dans le bon ordre

Il y a plusieurs étapes à réaliser dans une pédicure, et si vous souhaitez obtenir un résultat digne d’un institut de beauté, on ne peut que vous conseiller de les suivre :

  • Retirez le vernis de votre précédente pédicure.
  • Faites un bain de pieds tiède avec du savon, des rondelles de citron ou des huiles essentielles (comme la lavande).
  • Coupez vos ongles. Le rond et l’ovale sont les formes les plus populaires pour les ongles des pieds.
  • Limez un peu les bords des ongles pour les adoucir, puis polissez les ongles.
  • Repoussez doucement les cuticules à l’aide d’un bâtonnet repousse-cuticule.
  • Poncez délicatement vos pieds, puis rincez.
  • Appliquez une crème de soin (hydratante, anti-odeurs…).
  • Posez votre vernis sur vos ongles.
  • Utilisez un dissolvant pour retirer les traces de vernis gênantes.

Votre pédicure est à présent terminée !

En suivant ces 3 astuces, votre pédicure sera aussi réussie qu’en salon de beauté. Le bon matériel et les bons gestes, voilà tout ce qu’il faut pour une pédicure de pro !

Comment soigner une acné sévère ?

Comment soigner une acné sévère

L’acné sévère n’est pas une fatalité. Vous voulez en finir avec ce problème qui vous gâche la vie ? On vous explique comment le régler.

L’acné sévère, c’est quoi ?

L’acné est une maladie courante et que l’on trouve le plus souvent chez les adolescents, mais elle n’épargne pas les adultes non plus. Elle se caractérise par des plaques de boutons difficiles à déloger. Il existe trois niveaux de gravité pour l’acné : légère, modéré et sévère. Dans le cas de l’acné sévère, les lésions sont plus importantes et les surfaces touchées plus larges.

Les bons gestes à adopter

Pour limiter l’acné et ses effets, il est important d’adopter ces gestes au quotidien :

Ne pas toucher aux boutons et lésions, car cela pourrait aggraver l’acné et laisser des cicatrices.

Utiliser des produits doux, sans alcool et sans savon pour la toilette.

Faire des gommages très doux adaptés aux peaux acnéiques.

Le maquillage est autorisé, mais à condition de le choisir non-comédogène.

Pulvériser de l’eau thermale sur le visage pour l’hydrater et soulager l’irritation.

Il est normal d’avoir occasionnellement quelques boutons, mais si vous avez le moindre doute, n’hésitez pas à consulter un dermatologue pour faire diagnostiquer l’acné et obtenir un traitement adapté.

Quels traitements pour l’acné sévère ?

Les traitements pour l’acné sévère sont très efficaces, mais parfois contraignants au quotidien, d’autant plus qu’ils sont relativement longs. Différents traitements sont proposés :

Les médicaments à base d’isotrétinoïne : on ne peut les obtenir qu’avec une ordonnance et ils nécessitent un suivi régulier par un dermatologue, car les effets secondaires peuvent être très gênants (asséchement de la peau, démangeaisons…). Ce traitement dure entre 6 et 9 mois.

La pilule contraceptive : la pilule Diane 35 est régulièrement prescrite aux femmes souffrant d’acné, notamment lorsque celle-ci est hormonale. Cette pilule contraceptive présenterait cependant quelques risques pour la santé, elle est donc prise de manière temporaire et stoppée dès que l’acné disparait.

Le laser : on peut l’utiliser pour les kystes infectés, mais il sert surtout à éliminer les cicatrices et taches dues à une acné sévère.

Le laser à technologie ELOS : ce laser permet de faire disparaitre efficacement l’acné sévère, sans aucun effet secondaire et de manière très douce. Cette solution est donc idéale ! Cependant, les dermatologues sont encore peu nombreux à proposer cette technique, qui a en plus un coût élevé.

Les traitements pour l’acné sont indispensables pour se débarrasser de l’acné sévère, car celle-ci ne disparaîtra pas seule et peut durer des années !

Vous savez maintenant comment soigner l’acné sévère, il ne vous reste plus qu’à suivre nos conseils pour dire adieu à vos boutons !