Pourquoi dit-on « allô » quand on répond au téléphone ?

Quand on décroche son téléphone, difficile de s’en empêcher. A peine l’appareil approché qu’un petit mot s’échappe de nos lèvres : « allô » ! Mais pourquoi utilise-t-on cette expression ?

Le téléphone portable est devenu un incontournable, un objet du quotidien dont il est devenu difficile de se passer. Il est ainsi fréquent d’entendre des « allô » résonner dans tout type d’endroit. Mais d’où vient ce réflexe ? Pourquoi dit-on « allô » en décrochant son téléphone ? En réalité, l’origine de ce petit mot reste floue et plusieurs théories s’affrontent.

« Allô », un petit mot venu de l’inventeur du téléphone ?

Parmi les plus sérieuses, certaines hypothèses vont chercher du côté du créateur du téléphone. Mais là encore, il y a quelques zones d’ombre puisque l’origine de l’invention implique plusieurs scientifiques. Certains évoquent ainsi Thomas Edison, inventeur du phonographe et du télégraphe. Ce dernier aurait décroché en disant : « hello ».

Malheureusement, les choses ne sont pas aussi simples puisque l’invention officielle du téléphone est elle, attribuée à Graham Bell en 1871. Au moment de répondre, il aurait utilisé une vieille expression de marins : « Ahoy », qui était utilisée pour se saluer.

Toujours parmi les grands acteurs de la téléphonie il y a Tivadar Puskas, l’inventeur hongrois de la centrale téléphonique. Il aurait dit dans sa langue maternelle : « hallom », ce qui se traduit en français « je vous entends ». Dans tous les cas, le mot aurait été un peu déformé pour donner le célèbre « allô ».

« Allô » venu d’une vieille expression pour se saluer ?

D’autres théories suggèrent que l’utilisation du mot « allô » remonte bien plus loin que la création du téléphone. Ainsi, elle pourrait remonter au XIe siècle, époque à laquelle les bergers normands hurlaient « halloo » pour rassembler leurs bêtes. Mais elle pourrait aussi provenir des marins britanniques qui se disaient « hallow » pour se saluer.

Voilà un mystère qui ne trouvera donc peut-être jamais de réponse exacte. D‘ailleurs, l’expression n’est plus aussi internationale qu’auparavant. Des pays lui préfèrent ainsi des mots plus en lien avec leur langue. Les Japonais par exemple, disent : « moshi moshi » alors que les Italiens préfèrent dire : « pronto ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.