Pourquoi dit-on « une arme blanche » ?

Une arme blanche

Contrairement aux armes qui utilisent une explosion pour causer des dégâts (comme les revolvers ou les fusils), l’arme blanche nécessite l’action de l’homme. Elle englobe toutes les armes dont l’action est due à la force humaine et sont composées d’une lame.

Mais les lames des couteaux ou des épées ne sont pas blanches. Elles ont la couleur de leur métal, brun, gris ou argenté.

Elles ne sont dites « blanches » que par opposition au 17ème siècle avec les armes à feu dites « bronzées », c’est à dire d’un métal doré. D’une part les lames étaient fabriquées en acier « blanc » et non dans un métal de couleur. Ensuite elles n’étaient pas enduites comme les armes à feu d’un produit foncé anti-rouille. L’oxydation générée aurait endommagé et abimé le tranchant. Enfin le terme « blanc » signifiait en ancien français « brillant » ce qui était le cas des lames astiquées.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.