Archive | 13 novembre 2018

Pourquoi dit-on la « bête à bon Dieu » ?

bête à bon Dieu

La « bête à bon Dieu » est le nom populaire donné à la coccinelle.

Ce surnom trouve son origine au Moyen Âge. Selon une légende, un homme alors accusé à tort d’un crime était sur le point d’être décapité. Mais une fois sa tête sur le billot, on raconte qu’une coccinelle se posa sur son cou. Malgré les efforts du bourreau pour s’en débarrasser la coccinelle resta en place. On dit alors que le roi Robert II le Pieux qui assistait à l’exécution vit dans l’entêtement de l’insecte un signe divin. Il décida de gracier le condamné.

Mais certains voient plutôt dans cette histoire une simple légende. Ceux-là préfèrent retenir pour origine de l’expression, le travail bénéfique effectué par la coccinelle et ses larves dans la lutte contre les pucerons dans les jardins. Ce travail parfaitement naturel ne demande aucun effort; il est « divin » !

Mille-feuilles de St Jacques, aux poireaux et tuiles au Parmesan

saint-jacques-poireaux

Recette de Mille-feuilles de St Jacques, aux poireaux et tuiles au Parmesan

  1. Préchauffez le four à 180°C.
  2. Hachez finement le parmesan au robot en le coupant en cubes au préalable.
  3. Sur une plaque antiadhésive, étalez-en une fine couche en formant une tuile de 10 cm de diamètre.
  4. Façonnez 12 tuiles puis enfournez pendant environ 10 minutes en surveillant qu’elles ne colorent pas.
  5. Émincez finement le poireau et lavez-le soigneusement.
  6. Laissez-le étuver pendant 10 minutes avec le beurre, le safran et du sel fin. Maintenez-le au chaud à couvert.
  7. Détaillez les noix de St Jacques en deux dans le sens de l’épaisseur.
  8. Mettez-les à chauffer une poêle antiadhésive avec l’huile d’olive.
  9. Salez et laissez dorer pendant 2 minutes de chaque coté en maintenant le feu vif.
  10. Montez les mille-feuilles, déposez sur chaque assiette de service une tuile de Parmesan puis ajoutez une cuillère à soupe de poireaux et 3 noix coupées.
  11. Renouvelez l’opération une fois en terminant par une tuile et un brin de persil plat.

Ingrédients

  • 12 noix de St Jacques
  • 1 cl d’huile d’olive
  • 400 g de poireaux
  • 150 g de Parmesan entier
  • 20 g de beurre
  • 8 pistils de safran
  • Sel fin
  • Persil plat

Tache d’urine sur un matelas

Tache d'urine sur un matelas.

Comment enlever de l’urine sur un matelas ?

Votre enfant a fait pipi au lit ? Grâce à cette recette de nos grands-mères, vous pourrez nettoyer et désodoriser son matelas naturellement !

Astuce pour enlever de l’urine sur un matelas

  1. Dans un verre, mélangez le bicarbonate de soude et l’huile essentielle de lavande vraie.
  2. Saupoudrez la tache avec cette solution.
  3. Laissez agir pendant 2 heures au minimum à l’air libre.
  4. Aspirez la poudre, l’odeur aura disparu et la tache aussi.
  5. Renouvelez l’opération si nécessaire.

Ingrédients

  • 1 verre de bicarbonate de soude
  • 3 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie

Équipements

  • Un verre
  • Un aspirateur

Les conseils de nos grands-mères

  • Afin d’éviter les taches d’urine, mettez une alaise sur votre matelas !

Où acheter ?

Sur Internet : Acheter du bicarbonate de soude, acheter de l’huile essentielle de lavande vraie.

Quelle est l’origine du « pain béni » ?

pain béni

L’expression « pain béni » est d’origine chrétienne. Elle est le synonyme d’une opportunité inattendue.

 

Dans les tous premiers temps de l’église ce sont les fidèles eux-mêmes qui portaient à la fois le vin et le pain au prêtre avant la messe pour la communion. Au 7ème siècle cette tradition s’est codifiée et entra durablement dans la tradition.

 

Concrètement, chaque dimanche chaque famille devait apporter une grande quantité de pain afin que le prêtre le bénisse. Il était ensuite distribué à ceux qui ne communiaient pas. Il s’agissait donc d’une compensation de l’hostie pour ceux qui n’étaient pas là où était dans l’impossibilité de communier (comme les enfants par exemple).

 

Cette tradition perdura jusqu’au 20ème siècle notamment en Bretagne. Ensuite elle s’est éteinte progressivement en raison notamment d’abus de certains puissants qui s’appropriaient indûment de larges quantités de pain.

 

Au 20ème siècle l’expression prend le sens d’un cadeau divin, quelque chose qui arrive au bon moment et sans effort particulier.

Améliorer la mémoire avec les baies de goji

infusion aux baies de goji pour améliorer la mémoire

Comment améliorer la mémoire et la concentration ?

La baie de goji est un fruit souvent utilisé dans la médecine traditionnelle chinoise. Il est aussi appelé « le fruit de la longévité » grâce à ses nombreux antioxydants.

Les baies de goji auraient des vertus pour améliorer la mémoire et stimuler la concentration. Dégustez vite cette tisane fruitée aux baies de goji !

Remède de grand-mère pour améliorer la mémoire

  1. Faites chauffer l’eau dans votre casserole.
  2. Hors du feu, jetez-y les baies de goji.
  3. Laissez infuser pendant 10 minutes.
  4. Buvez et mangez les baies de goji.

Ingrédients

  • 30 g de baies de goji bio séchées
  • Un sachet de tisane aux fruits rouges
  • 150 ml d’eau

Équipement

  • Une tasse
  • Une casserole

Les conseils de nos grands-mères

  • De nombreux pesticides ont été retrouvés dans les baies de goji. Pour cette raison, il est préférable de choisir des baies de goji bio.

Où acheter ?

Sur Internet : acheter des baies de goji.

Mode : comment nouer un foulard ?

10 manières de mettre un foulard

Le foulard est un accessoire mode particulièrement important, pour mettre en valeur un visage ou des vêtements. Pour ajouter une touche de classe et de variation, vous avez le choix entre différents types de nœuds. Voici la présentation de dix nœuds uniques.

Le basic

Tout d’abord, le « basic ». Comme son nom l’indique, il est très simple à faire. Pour le réaliser, il faut plier le foulard en deux, et glisser une partie de celui-ci dans la boucle ainsi formée. Simple, mais toujours très élégant !

La boucle

Autre nœud très simple, la « boucle ». Pour l’effectuer, il faut enrouler le foulard du cou. Vous avez la possibilité d’ajuster la longueur du foulard ou de l’écharpe en réalisant plus ou moins de tours, en fonction de vos préférences.

Le macramé

Vient ensuite le nœud « macramé ». Débutez comme le « basic », mais glissez simplement une extrémité du foulard dans la boucle. Effectuez ensuite un mouvement de torsion de la boucle, pour serrer l’extrémité insérée, et dégager ainsi une seconde boucle. Passez la seconde extrémité dans cette nouvelle boucle.

La tresse

La « tresse » vient en quatrième position. Elle reprend les grandes lignes du nœud « macramé », mais cette fois-ci, vous allez glisser les deux extrémités du foulard dans la boucle, avant et après l’avoir tordue.

Le snood

Le nœud « snood » est particulièrement à la mode. Nouez entre elles les extrémités du foulard, avant de plier le foulard pour lui donner la forme d’un « huit ». Alignez ensuite les deux cercles du « huit » l’un sur l’autre avant de les passer autour de votre cou !

La corde au cou

Vous avez envie de porter votre foulard presque comme une cravate ? Le nœud « corde au cou » est fait pour vous ! Avec un des pans du foulard, faites un nœud, avant de glisser l’autre extrémité dans ce nœud. Et voilà, le tour est joué !

Le schoolgirl

Le nœud « schoolgirl » est très facile à faire. Commencez par faire un tour avec le foulard autour de cou, avant de nouer tout simplement les deux pans entre eux.

Le scoobidoo

Le nœud « scoobidoo » est une façon originale de nouer votre foulard. Pour l’obtenir, il vous faut croiser le foulard à la fois devant et derrière votre cou. Une fois ce mouvement effectué glissez les deux extrémités du foulard dans la boucle ainsi formée !

Le drapé

Avec le nœud drapé, vous recouvrez la poitrine. Commencez par enrouler le foulard autour de votre cou, avec les extrémités retombant devant vous. Saisissez-vous d’un coin d’une des extrémités, et glissez la à l’arrière du cou. Voilà, vous avez obtenu un bel effet de drapé !

Le plat

Pour obtenir le nœud plat, il vous faut tout simplement faire un nœud à une boucle du foulard. Aplatissez ensuite cette boucle pour obtenir l’effet désiré.

Maux de tête : 2 remèdes de grand-mère

Maux de tête

Quels sont les remèdes de grand-mère contre les maux de tête ?

Ces vieux remèdes de grands-mères sont efficaces pour faire disparaître les maux de tête. Seule condition : Il faut agir dès les premiers symptômes de migraine ou de maux de tête.

Un cataplasme de pomme de terre

  1. Coupez une pomme de terre crue en rondelles que vous poserez directement sur votre front. Allongez-vous et laissez agir jusqu’à la disparition de la douleur.

Une inhalation d’huile essentielle de lavande vraie

Versez 3 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie avec de l’eau chaude dans un inhalateur (à défaut un grand bol). Couvrez-vous la tête avec une serviette et respirez profondément.

Où acheter ?

Sur Internet : acheter de l’huile essentielle de lavande vraie, acheter un inhalateur.

Enceinte : 5 conseils contre les brûlures d’estomac

femme enceinte

Maux de grossesse : éviter les brûlures d’estomac

La grossesse a son petit lot d’inconvénients. Parmi les désagréments, on cite les brûlures d’estomac. Ces petits maux touchent, d’après les statistiques, une femme sur deux. Pour limiter ses sensations déplaisantes et profiter pleinement de sa grossesse, nous vous livrons un top 5 des meilleurs conseils à appliquer.

Surveiller son alimentation

L’alimentation joue un rôle important, bien s’alimenter au cours de la grossesse est essentiel. Nul besoin de manger pour deux ni de se jeter sur toutes ses envies, il faut rester raisonnable pour votre santé et celle de bébé en profitant d’une alimentation saine et équilibrée. Il faut donc oublier toutes les denrées qui favorisent le développement des brûlures d’estomac comme les produits acides, épicés ou trop gras.

Fractionner ses repas

Tout comme les sportifs, la femme enceinte doit s’alimenter bien et régulièrement au cours d’une journée. Les gynécologues recommandent de faire 5 petits repas avec des fruits, des légumes et des produits laitiers. Fractionner les repas permet d’éviter les coups de pompes et les grignotages inutiles. Pour une meilleure digestion, il faut prendre le temps de mastiquer les aliments.

S’hydrater régulièrement

Lors d’une grossesse, il est fortement préconisé de ne pas boire de l’alcool et de limiter les boissons gazeuses ou trop sucrées ainsi que celles contenant de la caféine (le café par exemple). Il faut de plus s’hydrater régulièrement en avalant des verres d’eau minéralisée. Petit conseil de nutritionniste : pour contrôler l’acide gastrique de son organisme, il faut boire un verre d’eau le matin au moment de se lever.

Prendre le temps de digérer

Dans la majorité des cas, si le repas a été trop copieux, l’organisme a une irrésistible envie de s’endormir. Ce phénomène est engendré par un pic de glycémie ou par le phénomène de digestion en lui-même. Armez-vous de courage en allant faire une petite marche (promenade du chien, emmener les enfants à l’école à pied) pour favoriser la digestion après le repas du midi. En soirée, il est conseillé de manger à heure fixe et le plus tôt possible pour que le corps puisse digérer avant le coucher.

Opter pour un style vestimentaire décontracté

Même s’il ne faut pas négliger son apparence lors de sa grossesse, il est important d’éviter les vêtements trop serrés qui vont compresser le ventre et l’estomac. Être comprimé dans ses vêtements accentue les problèmes de reflux acide. Restez belle en optant pour des vêtements confortables.

Les conseils de nos grands-mères

  • Ces conseils sont à pratiquer tout au long de votre grossesse, mais aussi au quotidien. Si vous êtes sujettes à des problèmes gastriques, il faut penser à consulter votre médecin traitant.

D’où vient l’expression « envoyer à Dache » ?

envoyer à Dache

« Envoyer à Dache » un individu signifie s’en défaire, s’en débarrasser ou encore l’envoyer promener. On pourrait même traduire l’expression par « envoyer au diable ». Et justement le diable n’y est pas étranger.

Cette expression qui date de 1866, utilise le mot « dache » qui est une altération de ‘diache’, venant de ‘diable’, et qui fut en particulier utilisée dans le nord de la France où elle faisait partie de l’argot courant des ouvriers.

Par extension « à dache » tout seul signifie « au diable », « très loin ». On retrouve l’usage de cette expression familière, chez de nombreux écrivains parmi lesquels Louis-Ferdinand Céline ou Paul de Sémant.

Et justement, Jean Maillet souligne qu’à la fin du 19ème siècle les militaires du Second Empire avaient recours à la formule : « à Dache, perruquier des zouaves ».

A noter que « diable » a donné lieu à de nombreuses altérations comme par exemple « diantre ».

Recette de nettoyant pour le sol

Recette de nettoyant pour sol facile et économique

Découvrez dans cette vidéo, une préparation rapide et économique pour fabriquer votre nettoyant pour le sol, qui remplacera votre produit d’entretien ménager tout en étant aussi efficace.

Le bicarbonate de soude a des propriétés désinfectantes et nettoyante. Le vinaigre blanc est un dégraissant mais aussi un détachant, un anticalcaire et un antiseptique efficace. Le savon noir est un produit approprié pour bien entretenir la maison. L’huile essentielle de citron est un désinfectant naturel. L’huile essentielle de thym est généralement choisie pour son agréable parfum mais également pour ses vertus antiseptiques et antifongiques. L’huile essentielle de lavande apporte aussi une bonne odeur avec son parfum très frais et repousse les insectes.

Recette de grand-mère

  1. Portez des gants avant de débuter la réalisation de la préparation.
  2. Versez le savon noir liquide dans un grand récipient.
  3. Ajoutez le bicarbonate de soude et mélangez les deux produits jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène.
  4. Versez le vinaigre blanc progressivement en mélangeant.
  5. Lorsque tout le vinaigre a bien été incorporé, vous pouvez diluer quelques gouttes d’huile essentielle de lavande vraie, citron ou thym.(facultatif)
  6. Diluez 1 bouchon de la solution dans l’eau chaude.
  7. Votre nettoyant pour sol est fin prêt à l’utilisation. La quantité de solution réalisée vous suffira pour 10 lavages.

Ingrédients

  • 100 g de bicarbonate de soude
  • 10 cl de vinaigre blanc
  • 3 c. à soupe de savon noir liquide
  • 3 l d’eau chaude
  • 10 gouttes d’huiles essentielles de lavande vraie, citron ou thym (facultatif)

Équipement

  • Des gants
  • Un grand récipient

Où acheter ?

Sur Internet : Acheter du bicarbonate de soude, acheter du vinaigre blanc, acheter du savon noir, acheter de l’huile essentielle de lavande vraie, acheter de l’huile essentielle de thym à Thymol, acheter de l’huile essentielle de citron.