Archive | 2 novembre 2018

Pourquoi dit-on « vieux comme Hérode » ?

Vieux comme Hérode

L’expression «vieux comme Hérode» signifie d’un âge très avancé. Il s’agit d’une référence au roi Hérode Ier, roi de Judée au Ier siècle avant J.-C.

Il est possible que son nom ait été repris dans l’expression car « Hérode le Grand» vécut très âgé pour l’époque, 69 ans, soit près de 10 ans de plus que l’espérance de vie des personnes appartenant à la couche supérieure de la population. Quand le peuple lui ne pouvait guère espérer vivre plus de 40 ans.

Hérode rendit la Judée extrêmement puissante en ayant recours à des méthodes jugées cruelles. Il tua entre autre ses propres enfants pour rester plus longtemps sur le trône.

Mais pour certains, malgré sa longévité respectable ce n’est pas l’âge atteint par Hérode qui explique l’expression. Elle serait plutôt une allusion à l’époque d’Hérode plutôt qu’à son personnage lui-même. Une période très ancienne.

Enfin pour d’autres spécialistes l’expression trouverait en réalité son explication dans le cumul des règnes des six différents Hérode qui se succédèrent entre 73 avant J.C. et 93 après JC.

Grog sans alcool en cas de grippe

grog sans alcool

Comment faire un grog contre la grippe ?

En cas de grippe ou de maux de gorge, ce grog sans alcool est un remède de grand-mère très populaire !

Remède de grand-mère

  1. Faites bouillir l’eau dans une casserole.
  2. Versez l’eau chaude dans votre tasse et mettez-y les clous de girofle et le bâton de cannelle.
  3. Laissez infuser pendant 10 minutes.
  4. Ajoutez-y le jus de citron et le miel.
  5. Filtrez les clous de girofle et buvez votre grog sans alcool.
  6. Buvez un grog par jour jusqu’à guérison.

Ingrédients

  • 250 ml d’eau
  • Un bâton de cannelle
  • 2 clous de girofle
  • 1/2 citron
  • 1 c. à soupe de miel

Équipement

  • Une tasse
  • Une casserole

8 astuces pour protéger votre peau cet hiver

peau hiver

L’hiver approche, et vous souhaiteriez protéger votre peau au maximum et conserver un joli teint. Si vous ne savez pas comment lutter contre le vent, le froid et l’humidité, voici nos astuces pour garder une belle peau.

Hydratez-vous… de l’intérieur !

Eau, thé, jus de fruits frais… Buvez, c’est d’autant plus nécessaire en période hivernale pour garder une peau souple avec un épiderme régénéré, donc idéal pour le capital anti-âge.

Le petit + : au réveil, utilisez des sprays d’eau thermale qui ont des propriétés apaisantes et empêchent le tiraillement de la peau.

Ne négligez pas les fruits de saison

Les fruits sont pleins de vitamines. Il s’agit donc de le consommer quotidiennement et en variété. Votre teint, tout comme vos ongles n’en seront que plus éclatants. Privilégiez notamment les agrumes comme les oranges, les clémentines, citrons, kiwis…

Enrichissez votre crème de jour

Si vous voulez éviter rougeurs et démangeaisons, choisissez d’entrée un soin nourrissant ou réparateur.

Astuce : Pour un soin optimal, ajoutez quelques gouttes d’huile végétale à votre crème de jour.

Et n’oubliez pas la crème de nuit

Il est essentiel de s’occuper de sa peau le soir pour contrer les agressions subies durant la journée. La crème appliquée doit donc être plus riche pour régénérer l’épiderme et prévenir l’apparition des rides.

Gommez oui, mais pas trop souvent

Le gommage est un atout non négligeable dans notre arsenal beauté. Il élimine les toxines et cellules mortes présentes sur notre peau, mais peut en revanche engendrer quelques irritations. Pour cette raison, il est important de choisir un gommage doux, dont les grains sont fins, pour procéder à un exfoliage délicat, pas plus d’une fois par semaine.

Faites main basse sur les masques hydratants

Le gommage c’est bien, mais induit par la suite une hydratation intense. Privilégiez les masques hydratants pour ainsi redonner éclat et douceur à votre visage.

Le conseil: pour obtenir un vrai résultat, appliquez-le avant le coucher, et laissez agir 10 à 15 min. Puis retirez l’excédent sans rincer.

Choyez vos mains

Particulièrement exposées, les mains se retrouvent sur tous les fronts, quelle que soit la saison, et particulièrement en hiver. C’est pourquoi il est nécessaire d’y porter la plus grande attention. Ainsi, lorsqu’il s’agit des mains, pas de chichis, on opte pour des soins glycérinés ou des crèmes riches en beurre de karité, cacao, miel, huile d’amande douce ou bourrache.

Le petit + : pour les mains les plus desséchées, vous pouvez appliquer un soin encore plus riche au coucher, que vous laisserez pénétrer toute la nuit en portant des gants de soie.

Hydratez vos lèvres

Évitez les craquelures et autres gerçures en appliquant un stick à lèvres hydratant plusieurs fois dans la journée. On ne lésine pas sur les baumes à base de cire d’abeille, d’huile de jojoba, de beurre de karité ou d’huile d’olive, particulièrement nutritifs et protecteurs.

Où acheter ?

Sur Internet : Acheter de l’huile de jojoba, Acheter du beurre de Karité sur Amazon, acheter de l’huile d’amande douce .

Quelle est l’origine de l’expression « la croix et la bannière » ?

Expression : la croix et la bannière

On peut dire d’une tâche ardue qu’elle est « la croix et la bannière ». Cette expression sert à désigner une difficulté à accomplir un acte. Son origine est italienne et date du moyen-âge. Elle est une référence directe aux nombreuses difficultés rencontrées lors de l’organisation de défilés religieux.

Ceux en charge de la préparation de ce type d’évènements devaient respecter les innombrables règles qui en dictaient le déroulement ; et en particulier l’ordre des participants lors des processions.

La croix, toujours placée en tête de cortège, étaient suivies par les porteurs de bannières, dont le rôle était de signifier la présence ou la représentation d’institutions ou de personnes, telles les paroisses, congrégations ou notables. De rigoureuses règles qui étaient largement dominées par le statut accordé à chaque participant.

La complexité de l’organisation de telles processions en raison des exigences protocolaires étaient de surcroit accentuée par les aspirations et prétentions individuelles.

L’usage de l’expression devenu commun s’est par la suite propagé au langage courant. Mais il faut attendre le 19ème siècle pour en noter une utilisation écrite.

Arrêter de fumer : 10 fausses idées sur le tabagisme

Arrêter de fumer

Voici 10 idées fausses sur le tabagisme que les professionnels de santé démontent sans concession. De quoi trouver et garder la motivation d’arrêter !

Arrêter de fumer nécessite de la volonté

Il est davantage question de réelles motivations que de bonne volonté. L’idée n’est pas d’arrêter de fumer pour faire plaisir à quelqu’un ou uniquement pour faire des économies, mais pour un réel désir de se libérer de la dépendance.

Je vais forcément prendre du poids

En moyenne, une femme prend 2,8 kg et un homme 3,2 kg. Le bilan lipidique des fumeurs est plus faible, car le tabac accélère le métabolisme et brûle les graisses. Sans oublier que la nicotine agit comme un coupe-faim. Mais la prise de poids n’est pas obligatoire. Il s’agit surtout d’éviter de compenser l’arrêt du tabac par la nourriture. Bernard Antoine, tabacologue-addictologue à Paris, conseille de faire un travail axé sur le désir d’être libre.

Je vais être insupportable avec mes proches

Certains troubles de l’humeur comme l’irritabilité ou la déprime peuvent se manifester durant les trois premières semaines après l’arrêt du tabac, mais fort heureusement ceux-ci ne durent pas.

Il y a « un bon moment » pour arrêter de fumer

Les petits tracas habituels de la vie ne doivent pas vous empêcher de repousser l’échéance. Dites-vous que vous devrez de toute façon vivre sans tabac, quelque soit la situation qui aurait pu vous inciter à fumer.

La cigarette électronique est la solution pour un sevrage progressif

La cigarette électronique maintient les réflexes conditionnés pavloviens du fumeur. Si bien qu’on ne lâche plus la cigarette électronique, on vapote en continu parce qu’elle ne s’éteint pas.

La nicotine est responsable de la dépendance

Elle n’est pas seule responsable de la dépendance. C’est l’association de la nicotine et de certains produits issus de la combustion qui engendrent des effets de manque. Mais il ne faut pas non plus oublier que la dépendance est aussi comportementale et psychologique.

Fumer détend et calme le stress

Le tabac est un psychostimulant. Autrement il est tout sauf déstressant. On pourrait qualifier la nicotine de petite cocaïne sans psychotrope qui maintient éveillé.

Mieux vaut fumer un joint de temps en temps que de fumer des cigarettes

Fumer un joint, même de temps en temps vous encourage à conserver l’envie de fumer. C’est donc très mauvais. Il sera impossible de décrocher du tabac tant que vous fumerez quoi que ce soit. Sans négliger le fait que le cannabis est vingt fois plus cancérigène que le tabac (et que la loi française en interdit la production, la détention, la vente, l’achat et l’usage, NDLR).

Fumer 20 cigarettes, c’est deux fois plus mauvais que d’en fumer 10

Seule la durée d’exposition importe, et non le nombre de cigarettes fumées par jour.

Pour arrêter de fumer, les substituts nicotiniques ou des médicaments sont nécessaires

Le soutien et les encouragements sont bien plus efficaces. Il ne faut surtout pas négliger le plan psychologique et comportemental sur lesquels un spécialiste compétent peut réellement vous aider. L’hypnose et les thérapies comportementales et cognitives (TCC) obtiennent les meilleurs résultats.

Quelle est l’origine de l’expression « cracher au bassinet » ?

Cracher au bassinet

Cracher au bassinet signifie payer à contrecœur.

Dès le 16ème siècle on note l’apparition de l’expression « cracher au bassin ». Le « bassin » était alors le récipient à aumône utilisé pendant les cérémonies religieuses. Plus simplement c’était le panier servant à recueillir l’argent lors de la messe. Y mettre de l’argent pouvait s’avérer une tâche effectuée sans enthousiasme.

Mais pourquoi donc utiliser le verbe « cracher » ? Certains soulignent qu’au 19ème siècle celui qui crache au bassinet a autant de mal à donner son argent dans le panier qu’un malade à expectorer ses mucosités. Si l’image semble satisfaisante elle est erronée. En réalité dès le 15ème siècle « cracher » signifie en argot « parler ». Puis il prend le sens de « passer aux aveux » sous la contrainte, pour enfin prendre le sens de « payer » de façon aussi pénible que si on devait avouer une faute.

Gâteaux de Noël au caramel

Gâteau de Noël au caramel

Recette de gâteaux de Noël au caramel (Pour 6 personnes)

  1. Préchauffez le four à 210 °C. (th.7).
  2. Versez la farine dans un saladier, creusez un puits, puis mettez au centre le beurre en morceaux à température ambiante, le sel, le sucre et l’œuf battu.
  3. Pétrissez du bout des doigts jusqu’à obtention d’une pâte lisse.
  4. Roulez la pâte en boule et enveloppez-la dans du film alimentaire puis placez-la pendant 15 minutes au congélateur.
  5. Lorsque la pâte a bien refroidie, étalez-la sur 0,5 cm d’épaisseur.
  6. A l’aide d’un emporte-pièce rond cannelé, découpez-la.
  7. Découpez au centre de la moitié des sablés, de petites étoiles, pour réaliser le centre.
  8. Disposez les biscuits sur une plaque recouverte d’une feuille de papier cuisson.
  9. Enfournez pendant 8 à 10 minutes. Lorsqu’ils sont dorés, laissez-les refroidir.
  10. Tartinez les sablés sans trou de caramel, puis déposez un sablé troué dessus.

Ingrédients

  • 250 g de farine
  • 1 sachet de levure
  • 1 œuf
  • 125 g de beurre
  • 125 g de sucre
  • 2 pincées de sel
  • 100 g de caramel mou

Équipement

  • Un emporte-pièce rond cannelé

Peau grasse : 4 recettes de grands-mères

Recettes pour les peaux grasses

Vous avez la peau grasse et vous vous demandez comment y remédier ? Voici quatre recettes de grands-mères très simples à réaliser, et en plus complètement naturelles !

Une lotion au thé noir

Saviez-vous que le thé est un excellent allié contre les peaux grasses ? Procurez-vous un sachet de thé noir. Laissez-le infuser dans un quart de litre d’eau minérale bouillante. Avant de vous servir de la lotion, laissez la refroidir au préalable. Vous pouvez ensuite appliquer cette préparation sur votre visage, à l’aide d’un coton. Répétez cette manœuvre matin et soir pendant deux semaines. Attention, la peau doit être bien démaquillée ! Vous pouvez conserver la lotion pendant deux jours en la préservant au frigo.

Un bain de vapeur

Les bains de vapeur sont très prisés des peuples nordiques, et faisaient partie intégrante des thermes romains. Grâce à la transpiration provoquée par la vapeur, les pores se dilatent, et rejettent leurs impuretés. Comment faire un bain de vapeur chez soi ? Pour cela, remplissez un grand récipient avec de l’eau bouillante, à laquelle vous ajouterez une cuillère à soupe de thym frais. Enveloppez votre tête d’une serviette avant de la tenir au-dessus du récipient fumant. Attention à ne pas vous brûler : si la température est insupportable, attendez quelques instants. Restez ainsi pendant dix à vingt minutes environ. Essuyez ensuite votre visage doucement avec une serviette. Comme les pores sont bien ouverts, vous pouvez éliminer facilement les comédons qui se présentent à la surface de votre peau.

Un masque purifiant

Ce masque est spécialement adapté à des peaux grasses. Il permet de resserrer les pores et d’absorber l’excès de sébum. Ce soin redonne au teint transparence, fraîcheur et éclat.. Commencez par réduire en purée la moitié d’un avocat mûr. Ajoutez-y un blanc d’œuf avant d’y verser une cuillère à café de jus de citron. Pressez ensuite le tout au mixer : vous vous débarrassez ainsi de tous les grumeaux et obtenez une préparation bien lisse. Nettoyez votre visage soigneusement avant d’y étaler le masque. Prenez garde à ne pas en déposer autour des yeux. Pour un effet optimal, laissez le masque en place durant vingt minutes, avant de le rincer avec de l’eau tiède.

Un masque désincrustant

Voici une autre recette de masque maison dont le rhassoul (ou ghassoul) est l’ingrédient clé, et qui vous laissera avec une peau sensiblement affinée. Pour cela, mélangez une cuillère à soupe de rhassoul avec une cuillère à café de miel, et autant d’huile végétale. Pour terminer, ajoutez une cuillère à soupe d’eau florale de rose, de lavande, de menthe ou de thym. Mélangez soigneusement le tout jusqu’à ce que la pâte à masque soit bien lisse. Déposez sur votre visage à l’aide d’un pinceau : veillez à ce que le masque soit bien épais.

Où acheter ?

Sur Internet : Acheter du rhassoul, acheter de l’eau de rose, acheter de l’eau florale de lavande, acheter de l’eau florale de menthe, acheter de l’eau florale de thym.

Verrines de crevettes et sauce à l’aneth

verrines-crevettes

Recette de Verrines de crevettes (pour 4 personnes)

  1. Pelez les échalotes.
  2. Dans un mixeur, versez les yaourts, la crème, la moutarde, les échalotes, le jus d’un citron jaune et la moitié de l’aneth puis mixez l’ensemble. Salez et poivrez.
  3. Hachez l’aneth restant.
  4. Dans une poêle bien chaude, versez un filet d’huile d’olive et faites-y cuire les crevettes pendant quelques minutes, salez et poivrez.
  5. Égouttez-les sur du papier absorbant. Détaillez le deuxième citron en quartiers et réservez-les.
  6. Disposez la sauce à l’aneth dans des verrines, mettez l’aneth haché dessus, une crevette sur le bord du verre et un quartier de citron.
  7. Servez aussitôt vos verrines de crevettes.

Ingrédients

  • 4 crevettes roses
  • 2 citrons jaunes
  • 2 yaourts nature
  • 2 c. à soupe de crème fraîche
  • 1 c. à soupe de moutarde de Dijon
  • 2 échalotes
  • Sel
  • Poivre
  • Huile d’olive
  • Aneth frais

Équipement

  • Un mixeur
  • Une poêle
  • Du papier absorbant
  • Des verrines

3 astuces pour éliminer les odeurs de la poubelle

Femme qui se bouche le nez à cause des odeurs de poubelle.

Comment enlever les odeurs dans la poubelle ?

La poubelle dégage parfois de très mauvaises odeurs ! Voici quelques astuces simples de nos grands-mères.

Le bicarbonate de soude

Déposez l’équivalent de 2 c. à soupe de bicarbonate de soude au fond de la poubelle. Mettez ensuite un nouveau sac par-dessus. Pour plus d’efficacité, remplacez le bicarbonate tous les 7 jours.

La litière de chat

Avec la litière de votre chat, vous pouvez faire des miracles ! De la même manière que le bicarbonate, saupoudrez le fond de votre bac à poubelle au moment de changer votre sac. Renouvelez l’opération toutes les semaines.

Les huiles essentielles

Versez sur un coton une goutte d’huile essentielle de lavande vraie additionnée d’une goutte d’huile essentielle de Tea Tree (arbre à thé). Posez le coton au fond de votre poubelle et remplacez-le à chaque changement de sac.

Où acheter ?

Sur Internet : Acheter du bicarbonate de soude, acheter de l’huile essentielle de Tea Tree, acheter de l’huile essentielle de lavande vraie.