Archive | 11 novembre 2018

Remède de grand-mère pour les pieds secs

Pieds secs et crevasses, que faire ?

Le problème des pieds secs est très courant. S’il n’est pas traité à temps, la sècheresse provoquerait alors des gerçures et des crevasses douloureuses. Voici un remède de grand-mère à base d’ingrédients naturels pour soigner les pieds secs. La recette est à la fois économique, rapide à réaliser et efficace et vous permettra d’avoir de jolis pieds à la peau douce en été comme en hiver. Une application suffit à faire ressentir les effets de ce soin nutritif.

Le beurre de karité et l’huile de coco sont riches en acide gras. L’acide oléique, présent en grande quantité dans le beurre de karité, nourrit la peau et régénère les callosités. L’huile de coco est riche en acide laurique, elle va nourrir et régénérer vos pieds.

Remède naturel pour soigner les pieds secs

  1. Versez en premier lieu du beurre de karité dans le bol et ajoutez-y la même quantité d’huile de coco.
  2. Mélangez le tout jusqu’à l’obtention d’une pâte bien homogène. Votre produit est prêt.
  3. Appliquez cette préparation directement sur les pieds en effectuant des massages. Inutile de rincer.

Ingrédients

  • Beurre de karité (10 ml)
  • Huile de coco (10ml)

Équipement

  • Une spatule (ou une cuillère à soupe)
  • Un bol

Les conseils de nos grands-mères

  • Lorsque la peau des pieds commence à se fendiller, un soin plus intense et en profondeur est indispensable. Ainsi, appliquez une couche bien épaisse du même soin nutritif sur les pieds et mettez des chaussettes. Laissez agir pendant toute une nuit. Le résultat et l’efficacité du soin sont constatables dès le lendemain matin.
  • Vous pouvez renouveler ce soin autant de fois que nécessaire et en toutes les saisons.
  • Les produits doivent être purs pour offrir leurs meilleures propriétés.

Où acheter ?

Sur Internet : acheter de l’huile de coco, acheter du beurre de Karité sur Amazon.

Pourquoi dit-on « poser un lapin » ?

poser un lapin

« Poser un lapin » consiste à ne pas se rendre à un rendez-vous sans prévenir la personne qui vous attend.

Signalons d’abord que durant l’Antiquité, le lapin était un symbole de fécondité. Celui qui n’en avait pas était donc mis dans la pauvreté.

Mais l’expression exacte remonte à la fin du 19ème siècle. Elle avait cependant à l’époque un sens différent. Elle signifiait ne pas rétribuer les faveurs d’une femme dite de « petite vertu ». Le « lapin » désignait donc le refus de payer. Et le « poseur de lapin » était celui qui faisait attendre la femme dont il avait profité.

Le sens que nous connaissons aujourd’hui serait apparu vers 1890 chez les étudiants et semble venir d’une autre locution, « laisser poser », qui signifiait « faire attendre quelqu’un ».

Mais il y a eu sans aucun doute un glissement progressif dans le langage courant d’une attente de paiement non honoré (la faveur sexuelle) vers une autre attente non satisfaite (la venue de la personne attendue).

Pourquoi dit-on « au four et au moulin » ?

Au four et au moulin

Le plus souvent utilisée dans sa forme négative cette expression signifie « ne pas pouvoir être partout en même temps », « être dans l’incapacité d’exécuter plusieurs tâches à la fois ».

Elle est apparue à l’époque féodale, quand les paysans utilisaient le moulin et le four du seigneur pour faire leur pain, contre paiement d’une redevance « sur fours, moulins et pressoirs » justement. Cette taxe fut abolie à la Révolution par l’Assemblée constituante le 15 mars 1790.

Les deux tâches, moudre le grain dans le moulin puis faire cuire le pain dans le four, devaient être exécutées successivement. Il était impossible de les réaliser en même temps. Puisque chaque opération devait être réalisée distinctement, il était impossible d’être à la fois au four et au moulin.

Malgré la tradition strictement orale de transmission de cette expression on sait aujourd’hui qu’elle apparut dans le langage courant à partir du 17ème siècle.

verrines de fruits au champagne

Verrines de fruits

Recette de Grand-mère

Pour 4 personnes – Préparation : 15 min – Cuisson : 10 min – Repos : 1 heure

  1. Éplucher les kiwis et les couper en petits dés.
  2. Laver et couper les grains de raisin en deux.
  3. Éplucher la clémentine à vif et prélever les tranches.
  4. Laver la pomme et la couper aussi en petits dés en gardant la peau.
  5. Dans un bol d’eau froide, faire ramollir la gélatine.
  6. Dans une casserole, verser l’eau et le sucre, cuire 5 minutes jusqu’à la consistance d’un sirop.
  7. Égoutter la gélatine et la dissoudre dans le sirop.
  8. Pendant ce temps, disposer les dés de fruits dans chaque verrine.
  9. Ajouter le champagne au sirop légèrement refroidi. Bien mélanger et verser sur les fruits.
  10. Faire prendre au réfrigérateur au moins 1 heure.
  11. Au moment de servir, monter la crème en chantilly avec le sucre glace.
  12. Dresser à la poche sur chaque verrine.
  13. Déguster aussitôt.

Ingrédients

  • 2 kiwis jaunes
  • 1 petite grappe de raisin
  • 1 clémentine
  • 1 pomme verte
  • 4 feuilles de gélatine
  • 15 cl d’eau
  • 30 g de sucre roux
  • 25 cl de champagne
  • 30 cl de crème liquide
  • 1 c. à soupe de sucre glace

Équipement

  • Des verrines
  • Un bol
  • Une casserole

Les conseils de nos grands-mères

    Vous pouvez remplacer le champagne par un vin doux ou par un jus de pommes.

 

Gâteaux à la carotte

Gâteaux aux carottes

Recette de Grand-mère

Pour 8 personnes – Temps de préparation : 10 à 20 min – Temps de cuisson : 30 à 40 min

  1. Préchauffer le four à 200°C.
  2. Laver, peler puis râper les carottes. Les déposer dans un grand bol et ajouter le jus d’orange. Mélanger.
  3. Dans un saladier mélanger les œufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
  4. Dans un grand saladier, tamiser ensemble la farine et la levure, puis ajouter les poudres d’amandes et de noisettes. Ajouter les œufs mélangés au sucre.
  5. Ajouter ensuite l’huile, le sel et les carottes râpées au jus d’orange. Mélanger à nouveau.
  6. Verser l’appareil dans 8 petits moules. Puis disposer une rondelle de carotte pour décorer.
  7. Faire cuire à 180 °C pendant 30 à 40 minutes en fonction du goût (selon que l’on préfère le gâteau moelleux ou plus ferme).

Ingrédients

  • 250 g de carottes
  • 2 c à s de jus d’orange
  • 2 œufs
  • 80 g de sucre en poudre
  • 50 g de farine
  • 50 g de poudre de noisettes
  • 50 g de poudre d’amandes
  • 1 sachet de levure
  • 1 c à c d’huile
  • 1 pincée de sel

Équipement

  • un grand bol
  • Deux saladiers
  • 8 petits moules

Raclette végétarienne

Raclette végétarienne

Recette de Grand-mère

Pour 4 personnes – Préparation : 20 min – Cuisson : 20 min

  1. Laver, éplucher et cuire tous les légumes à la vapeur tout en leur gardant de la fermeté.
  2. Découper tous les légumes cuits et le fromage en lamelles.
  3. Préchauffer le four à 210 °C (th. 7).
  4. Dans un plat à gratin, placer les blettes émincées, disposer les autres légumes dessus, en alternance avec le fromage, comme un tian. Verser la crème, poivrer et disposer au four quelques minutes jusqu’à une légère coloration.
  5. Déguster aussitôt.

Ingrédients

  • 200 g de blettes
  • 1 petit potimarron
  • ½ betterave chioggia
  • 1 Merzer®
  • 10 cl de crème liquide
  • poivre du moulin

Équipement

  • Un plat à gratin

Fatigue : remède de grand-mère

Comment lutter contre le coup de pompe ?

Le lait de poule de grand-mère n’est pas seulement une délicieuse boisson. Selon nos aïeules, il nous aiderait à retrouver la forme. Ce breuvage est surtout consommé pour redonner du tonus et lutter contre la fatigue passagère.

Recette du lait de poule pour 1 personne

  1. Placez le jaune d’oeuf et le sucre dans un récipient.
  2. Ajoutez-y le rhum (facultatif).
  3. Battez l’ensemble jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
  4. Faites chauffer le lait dans une casserole.
  5. Versez le tout dans votre tasse puis mélangez.
  6. Ajoutez-y 1 pincée de cannelle. Il n’y a plus qu’à le déguster !

Ingrédients

  • 1 jaune d’œuf extra frais (bio de préférence)
  • 100 ml de lait
  • 4 c. à café de sucre de canne ou de miel
  • 1 pincée de cannelle
  • 1 c. à café de rhum (facultatif)

Équipement

  • Une casserole
  • Une tasse
  • Un fouet
  • Un récipient

Les conseils de nos grands-mères

  • Vous pouvez boire ce breuvage 1 fois par jour pendant les périodes de fatigue passagère.
  • Le lait de poule est déconseillé aux personnes ayant trop de cholestérol.
  • L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.
  • Demandez conseil à votre médecin si la fatigue persiste.