Archive | 17 avril 2011

Shauna Sand : Déprimée, la bimbo devient une véritable gangster !

L’Américaine Shauna Sand, ex-femme de Lorenzo Lamas (Le Rebelle) et de Romain Chavent (Secret Story), est une femme excentrique.<:aside>

Cependant, la bimbo de 39 ans, maman d’Alexandra, 12 ans et demi, Victoria, 11 ans et demi, et Isabella, 9 ans, sait aussi être discrète lorsqu’elle en ressent le besoin.

Celle que l’on surnomme Shauna Sable (traduction française de son nom de famille) chez Purepeople.com, a été aperçue il y a quelques jours à Los Angeles, avec une humeur de bouledogue et l’envie de passer incognito. La croqueuse de petits Français, qui a récemment divorcé de Laurent, âgé de 24 ans, a été immortalisée dans un salon de beauté alors qu’elle était dans « un jour sans ».

Pour preuve : l’interprète du titre glamour Everybody wants to be a pornstar arborait un sweat shirt avec un message vulgaire à double sens inscrit au dos (chaque personne qui croisait sa route était interpellé par la phrase « Fuck it ! Why not !« ), et une mine déphasée. Avec sa capuche vissée sur la tête, elle ressemblait à une véritable gangster. Une allure étonnante pour la reine du bling-bling, toujours apprêtée, et de nature souriante et douce (à défaut d’être distinguée).

Shauna : reprenez-vous, vos clichés sensuels sur le sable chaud nous manquent

Kate Middleton : Plus de 30 000 euros sa robe de mariée, sa famille est prête !

Si le mystère demeure entier quant à l’orfèvre de sa robe de mariée (Sarah Burton, directrice artistique de la maison Alexander McQueen, fut le dernier nom cité avec insistance), deux choses apparaissent certaines concernant la création que portera Kate Middleton, 29 ans, lorsqu’elle apparaîtra à la porte ouest de l’abbaye de Westminster, à 11 heures (précises… ou pas, si elle se fait désirer !) le 29 avril, pour s’avancer vers l’autel et rejoindre William, arrivé 45 minutes plus tôt… La première, c’est qu’elle la portera immanquablement avec une classe merveilleuse, au vu de la silhouette au top qu’elle affichait lors de sa dernière sortie officielle avec son prince, il y a quelques jours, dans le Lancashire. A moins qu’elle continue de maigrir à la vitesse grand V…

La seconde, c’est que le budget de la robe atteindra un montant conséquent ! « Au moins 30 000 livres« , selon le Sunday Times, soit un prix de départ de 34 000 euros environ. On imagine que cela pourrait monter beaucoup plus haut.

La note sera prise en charge par le clan Middleton, qui a mis un point d’honneur à partager les frais avec la famille royale, peu importe le prix. Le mariage est certes le plus important que le royaume ait connu depuis celui du prince Charles et de Lady Di en 1981, mais les Middleton étant millionaires grâce à la florissante entreprise familiale qu’ils ont montée de leurs mains, Party Pieces, ils n’ont pas hésité à se jeter dans la mêlée des nombres à plusieurs chiffres avant la virgule.

Pour le Sunday Times, l’addition à régler par Michael et Carole Middleton peut être estimée aux environs de 100 000 livres, soit 113 000 euros. Outre la robe de mariée de leur fille aînée, cette enveloppe inclut la tenue de Pippa, la cadette et le témoin de sa soeur, qui devrait peser pour un peu plus de 20 000 euros, ainsi que celles des jeunes demoiselles d’honneur. A quoi il faut encore ajouter, au rayon beauté, les séances de coiffure de rigueur au salon Richard Ward.

La tradition veut également que les parents de la mariée prennent à leur charge la lune de miel et la dernière nuit de célibataire de leur fille. Dans le cas de Kate, c’est la suite royale du palace Goring (non loin de Buckingham et de Westminster), à 4 500 euros la nuit et rénovée spécialement (des travaux de 170 000 euros, assure le propriétaire – pas très rentable, si c’est le cas, on imagine qu’il se paye une belle pub par la même occasion), qui a été réservée pour Kate et sa soeur Pippa. Parents et proches occuperont des chambres autour de 1 000 euros la nuit.

Michael et Carole Middleton participeront également aux frais de la réception (et notamment de la soirée dansante) donnée par le prince Charles en présence de 300 convives au palais de Buckingham, au soir du mariage le 29 avril. Mais pas, en revanche, au vin d’honneur offert par la reine à Buckingham après la cérémonie de Westminster.

Les contribuables aussi mettront la main à la poche – ce qui est loin de plaire à tous -, le lifting de Londres (qui s’élève à plusieurs dizaines de millions d’euros, pilule qu’on essaye de faire passer en rappelant qu’il s’agit aussi de préparer les JO de 2012) et le dispositif de sécurité du jour J étant financés par les deniers publics.

Victoria Beckham : Son secret pour cacher sa grossesse, qui commence à se voir !

Si Victoria Beckham, 36 ans, dévoilait récemment son astuce beauté pour garder un joli teint – une crème à base de fientes d’oiseau ! -, son secret pour rester mince malgré sa grossesse vient à son tour d’être révélé.<:aside>

L’élégante Posh, enceinte de son quatrième enfant depuis six mois, garde une ligne impeccable et un style toujours aussi pointu grâce à… Rachel Zoe. La célèbre styliste des stars, qui a accouché de son premier enfant en mars dernier et déjà perdu ses quelques kilos superflus, la conseille quant à son alimentation et ses choix vestimentaires.

Selon nos confrères du Mail Online, celle qui est fréquemment critiquée à cause de son influence excessive sur certaines stars – elle a fait maigrir à outrance Lindsay Lohan ou encore Keira Knightley – , se considère comme une experte en matière de régime. « Victoria a vivement écouté ses conseils, et elles sont devenues de bonnes amies« , a confié une source à la presse anglaise. De son côté, la porte-parole de l’ancienne Spice Girl nuance en disant qu’elles se connaissent depuis longtemps, sous-entendant qu’aucune emprise malsaine n’est à déplorer entre les deux femmes.

Cependant, l’hygiène de vie soi-disant exemplaire de l’épouse du footballeur David Beckham – aperçue encore très élancée il y a quelques jours alors qu’elle emmenait ses fils Romeo et Brooklyn au football – ne l’empêche pas de souffrir de sautes d’humeur totalement incontrôlables. « Victoria est constamment sous pression et s’attaque à David et à son personnel pour la moindre petite chose« , a déclaré un témoin, tempérant en ajoutant : « Cependant, attachante, elle téléphone quelques heures après l’explosion pour s’excuser. C’est arrivé tellement de fois maintenant, les gens ont compris que c’était juste ses hormones. »

Don’t worry Vicky, c’est bientôt fini !

Bijan, le styliste des stars et des présidents, est mort…

Réactualisation : Le styliste Bijan Pakzad est décédé dans la journée du 16 avril, quelques heures seulement après qu’on eut appris de l’un de ses enfants qu’il avait été hospitalisé suite à une attaque et se trouvait alors dans « un état critique« . Le site américain TMZ.com, qui avait révélé l’admission d’urgence au Cedars-Sinai Medical Center de ce personnage flamboyant de l’univers de la mode masculine et du parfum, a annoncé le sinistre dénouement, citant l’ancien maire de Beverly Hills, quartier dont Bijan était un des éminents résidents et où il tenait depuis 1976 sa boutique réservée aux élites sur Rodeo Drive (la mecque du shopping haut de gamme), dite la plus chère au monde : « C’est le coeur empli de tristesse que je partage avec vous la terrible nouvelle : Bijan est mort. Puisse-t-il reposer en paix« , a ainsi écrit sur Twitter Jimmy Delshad.

Publié le 16 avril à 11h14 : Le styliste Bijan Pakzad, bien connu pour son empire dans l’univers de la mode masculine et du parfum, pour habiller les rich and famous, et dont la boutique sur Rodeo Drive passe pour être la plus chère du monde, a été victime d’une attaque, alors qu’il se trouvait à son domicile de Beverly Hills, et a dû être hospitalisé dans la soirée de jeudi au Cedars-Sinai Medical Center de Los Angeles.

C’est son fils Nicolas qui a révélé l’incident, indiquant quelques heures après que son père, âgé de 67 ans, se trouvait « dans un état critique« .

Véritable légende vivante, le couturier irano-américain a habillé ou habille les puissants de la planète, dont Barack Obama, Arnold Schwarzenegger, George W. Bush, Tom Cruise, Vladimir Poutine, Sir Anthony Hopkins, Jay Leno, Usher, Tony Blair, Oscar de la Renta ou encore Ronald Reagan, parmi tant d’autres.

La success story Bijan a décollé peu après son arrivée aux Etats-Unis, en 1973. En 1976, sa fameuse boutique sur Rodeo Drive, accessible exclusivement sur rendez-vous, voyait le jour, devenant un lieu incontournable pour les personnalités les plus en vue. A la tête d’un business florissant qui se chiffre en milliards de dollars dans le domaine du parfum, Bijan est également d’ores et déjà dans les annales de la mode pour un certain nombre de coups d’éclat créatifs, qu’il s’agisse de cette série de 200 revolvers Colt intégralement en or réalisée dans les années 1980, ou de ses campagnes publicitaires primées ou controversées (on pense évidemment à son utilisation, en 2000, d’un mannequin obèse, Bella).

Bijan est père de trois enfants, nés de deux mariages. Une famille à laquelle il accorde la plus haute importance, et qui doit l’entourer en cette période difficile.