Comment lutter contre les dents jaunes ?

Comment lutter contre les dents jaunes ?

Le sourire explosif façon boule à facettes à la première grimace, on en rêve toutes. Dans la réalité, les plus chanceuses tirent vers le blanc, les malchanceuses pestent contre le jaune… Et si on apprenait à lutter contre les dents jaunes ? La solution miracle n’existe peut-être pas, mais les astuces si !

Les dents jaunes, c’est normal

Non, le sourire des acteurs hollywoodiens n’est pas la norme. Oui, il est naturel de voir jaunir ses dents en vieillissant ! Au fil du temps, la couche d’émail recouvrant nos quenottes perd en épaisseur, révélant en transparence leur sous-couche naturellement jaune, joliment nommée dentine. Et si certaines habitudes accélèrent le jaunissement des dents, il est impossible de l’empêcher totalement sans solution artificielle. Avant toute chose, on commence donc par faire la paix avec cette pauvre et malaimée dentine ! On fait, au passage, la différence entre le vieillissement naturel des dents et la coloration de l’émail par des produits chimiques. Les dépôts laissés par les substances ingurgitées peuvent, eux, être effacés…

On élimine les faux-amis

On les aime, ils ne nous veulent pourtant que peu de bien : café, thé, vin et tabac sont les facteurs aggravants les plus courants. Pour lutter contre les dents jaunes, on les élimine si possible, on les limite au minimum. Et on opte, en dernier recours, pour un chewing-gum aux microbilles, un bain de bouche ou mieux, un véritable lavage de dents après chaque tasse ou pause cigarette ! Plus inattendus mais pas moins coriaces, les fruits et légumes rouges, comme les betteraves ou les myrtilles, peuvent également accentuer le problème. Là encore, on rince ou on nettoie !

On adopte les vrais amis

Certains aliments offrent, en plus de leurs saveurs, une action naturellement blanchissante sur les dents. C’est le cas du citron, à presser dans tous les plats, de la carotte, du céleri et même de la pomme, à croquer après le repas pour nettoyer les dents… à condition de boire un verre d’eau une fois le trognon jeté, l’acidité de la pomme pouvant, si elle stagne dans la bouche, fragiliser l’émail.

On mise sur le bicarbonate de soude

Pas cher, facile à trouver et à utiliser, le bicarbonate de soude se vante d’une action détartrante, assainissante et très légèrement abrasive. Autrement dit, il lisse les dents et les débarrasse des taches ou colorations superficielles. Le mode d’emploi ? On en ajoute une pincée au dentifrice le soir, ou on le mélange à quelques gouttes de jus de citron ou d’eau oxygénée à 3% avant de prélever la pâte avec la brosse à dents. Dans ce cas, on l’utilise une à deux fois par semaine, pas plus, pour ne pas fragiliser l’émail. Autre option ? On alterne avec du charbon végétal activé, une poudre noire qui blanchit !

On lutte contre le tartre

Une hygiène insuffisante est l’une des causes les plus courantes de jaunissement des dents. Pour les garder blanches plus longtemps, on se brosse les dents au minimum deux fois par jour, trois dans l’idéal : avant le petit déjeuner (et non après, le dentifrice protégeant les dents du café matinal), après le déjeuner et avant de se coucher. On complète avec l’usage régulier de fil dentaire, pour éliminer les résidus entre les dents, créant des ombres supplémentaires et une impression de jaunissement.

On blanchit

Inutile de se mentir, les solutions maison proposées en grandes surfaces et autres dentifrices blancheur ne vous feront pas gagner plusieurs crans sur l’échelle du blanc. Au mieux, un seul, et pas durablement… Tandis que les kits de blanchiment peuvent être difficiles à utiliser seul(e), voire irritants. La seule méthode radicale et durable est le traitement au peroxyde d’hydrogène, effectué par un dentiste : coûteux, certes, avec une séance à partir de 400 €, mais efficace. Les dents gagnent immédiatement en blancheur et ce, pour longtemps ! Le plan B ? Un traitement mis au point par le dentiste mais à effectuer sur le long terme chez soi, avec des gouttières et un gel, moins cher que le traitement en cabinet.

On triche !

Dernière solution à la mode, les facettes… Plébiscitées par les (riches) américains, les facettes se posent sur les dents naturelles, préalablement taillées. À partir de 600€ la dent, pour une méthode certes efficace côté sourire de star, mais irréversible.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.