Archive | 29 juillet 2020

Pourquoi vous ne devez pas boire d’eau glacée pendant la canicule !

Pendant les fortes chaleurs, on ne pense qu’à boire et le plus frais possible. Mais ce réflexe est-il vraiment efficace ?

L’été est là, c’est le retour de la canicule et de nos envies de boissons bien fraîches. Eau avec des glaçons, cocktail, smoothie, thé glacé, boisson frappée, tout est bon pour faire descendre la température.

Pourtant, s’il y a bien une mauvaise habitude à perdre pendant cette période, c’est de se jeter sur l’eau glacée ! On vous explique pourquoi c’est une fausse bonne idée.

L’eau fraîche réchauffe !

C’est le comble, mais bien vrai ! Si l’on a tendance à privilégier l’eau la plus fraîche possible, c’est une erreur. On va être hydraté sur le coup, mais moins longtemps que si on avait bu de l’eau à température ambiante, ou légèrement rafraîchie.

En effet, lorsque vous allez consommer de l’eau froide, votre corps va mettre toute son énergie pour la réchauffer afin qu’elle soit à bonne température. Résultat, vous aurez chaud vous aussi ! En plus, votre corps dépensera une telle énergie pour réguler la température du corps que cela peut mener à une perte d’eau… mieux vaut éviter !

Les effets de l’eau glacée sur le corps

Quand on boit de l’eau froide, les vaisseaux sanguins rétrécissent et la digestion peut-être gênée. Elle ferme les pores et ressert la peau, même celle des organes ! Cela peut être gênant pour l’hydratation également…

Lorsque vous buvez de l’eau glacée pendant un repas, elle va solidifier les matières graisseuses des produits alimentaires ingérés, ce qui peut être difficile à digérer

Enfin, vous risquez de tomber malade plus facilement si vous buvez trop d’eau glacée. Un excès de mucus se produit dans l’organisme et cela affaiblit le système immunitaire : c’est la porte ouverte aux microbes !

Les bienfaits de l’eau tiède ou à température ambiante

L’eau tiède ou à température ambiante permet de favoriser une hydratation plus lente et donc plus efficace. La nourriture se décompose mieux, ce qui améliore considérablement la digestion, les organes fonctionnent bien et le sang est purifié ! Vous aurez aussi moins envie de sucre.

En bref, privilégiez les boissons à température ambiante et les plats légers pour un été le plus agréable possible !

Canicule : tous nos conseils pour adapter son alimentation

vec les fortes chaleurs, il est nécessaire d’adapter son alimentation. On vous donne nos conseils pour survivre à la canicule tout en vous régalant !

L’été est arrivé, tout comme les fortes chaleurs. C’est le retour du casse tête de l’alimentation, quels aliments choisir ? Quelles bonnes habitudes adopter pendant cette période ? Voici toutes les infos pour passer un été en bonne santé, sans risquer la déshydratation et surtout au frais !

Boire sans modération…

Vous vous en doutez bien, la canicule donne soif et il faut boire sans modération. Il est préférable de privilégier des boissons hydratantes comme l’eau pétillante riche en sel. Lors d’une canicule, le corps a tendance à transpirer plus que d’habitude pour réguler la température du corps et donc à se déshydrater bien plus vite.

Pour éviter de subir un coup de chaud, il vaut mieux boire sans attendre d’avoir soif. On vous conseille donc d’avoir une bouteille d’eau à proximité et de boire toutes les demi-heures. Si vous avez peur d’oublier, mettez vous une petite alarme !

… mais à température ambiante !

Vous pouvez boire 1.5L d’eau à 3 litres grand maximum ! L’eau doit être à température ambiante ou légèrement fraîche, mais elle ne doit pas être glacée. Elle donne l’impression d’être bien hydratée donc ne vous encourage pas à boire davantage.

Lorsqu’elle est glacée, l’eau obligera votre organisme à réchauffer la température de la boisson et l’énergie employée mettra votre corps en surchauffe, jusqu’à lui , or, il fait assez chaud comme ça !

Bonjour les fruits et les légumes !

L’hydratation est le maître mot de la canicule, mais elle ne se trouve pas uniquement dans un verre d’eau. Courgette, pastèquemelon, tomates, concombre : ces fruits et légumes contiennent énormément d’eau mais aussi des vitamines, des antioxydants…et de nombreux éléments qui aident à conserver la pêche !

Alors on ne lésine pas sur les fruits et légumes de saison qui apportent toute la fraîcheur dont notre corps à besoin en période de canicule. Les laitages sont également assez riches en eau et peuvent être consommés sans problème.

On ouvre donc grand la porte aux gaspachos, aux recettes avec du fromage blanc, aux smoothies aux fruits ou aux légumes !

Exit les plats trop lourds et trop gras

Pendant une période de forte chaleur, l’idée est de ne pas trop solliciter son corps. Alors on se facilite la vie en optant pour des aliments qui seront faciles à digérer.

Exit les plats lourds et gras, les pizzas et les virées chez McDonalds attendront la baisse des températures. En consommant des plats légers et frais, on aide le corps à garder une température stable et évite qu’il ne chauffe pendant la digestion.

Ce conseil ne devrait pas être si compliqué à suivre car on a rarement envie de sortir l’appareil à raclette en plein mois d’août. Pensez à votre corps mais aussi à votre intérieur qui est déjà en surchauffe et qui n’a pas besoin d’une source de chaleur supplémentaire !

Lever le pied sur l’alcool et la caféine

S’il y a bien des boissons à éviter pendant une période de forte chaleur, ce sont bien celles alcoolisées ! On aurait pourtant envie d’un cocktail bien frais ou d’une bière savoureuse pour un pique-nique entre amis, c’est possible mais toujours avec modération.

En effet l’alcool est bien connu pour être un facteur de déshydratation. Il est donc déconseillé d’aggraver la situation en forçant un peu trop à l’apéritif, ce qui, en période de fortes chaleurs, pourrait vous mener au coup de chaud !

La caféine contenue dans le café mais aussi dans le thé a des effets diurétiques, elle nous fait éliminer et donc aller aux toilettes plus régulièrement.

En temps de canicule, il faut donc en consommer très peu car l’idée est de garder l’eau dans notre corps et non pas de l’éliminer ! Même si le café frappé et le thé glacé sont tentants, on peut se le permettre mais à petite dose et en continuant à boire de l’eau à côté !

Le mot d’ordre est donc la légèreté et surtout l’hydratation continue, même si on n’en ressent pas le besoin !