Le pitaya, le super fruit !

Une mine de bienfaits et de vertus pour l’organisme…

Le pitaya, le super fruit !

Le pitaya, vous en avez entendu parler mais ignorez réellement ce qu’il est ? Ce fruit à cactus, à l’aspect coloré pour le moins étrange, est un concentré de bienfaits santé et de vertus minceur pour l’organisme ! Dès maintenant, sachez tout de ce super-fruit.

Présentation

Le pitaya, également appelé « fruit du dragon », est un fruit exotique à cactus récolté en Californie, en Amérique du Sud, en Amérique Centrale ainsi qu’en Asie du Sud. Se présentant sous une forme ovoïde enveloppée d’écailles rosées-rouges avec des feuilles vertes, sa chair tachetée de petites graines, seule partie comestible, varie quant à elle du blanc au rouge foncé.

Avec 60 calories pour 100 g, le pitaya est riche en fibres et en antioxydants. Ses teneurs en graisses mono insaturées (autrement dit, les bonnes graisses), en vitamines A et C, en calcium, en phosphore, en fer ainsi qu’en oméga 3, font de lui un super-fruit aux nombreux bienfaits pour l’organisme.

Profil santé

Dans le cadre d’une cure détox, le pitaya apporte vitalité et énergie à l’organisme de part sa richesse en vitamines et en micronutriments.

Par ses bienfaits digestifs et son action laxative sur le transit intestinal (dus à sa forte teneur en fibres), il favorise la perte de poids et est également recommandé pour toute personne suivant un régime amincissant

Certaines études ont démontré que le pitaya agissait contre les affections cardiaques, l’hypertension artérielle, les maladies auto immunes et même inflammatoires. Pour les individus anémiques, diabétiques ou cardiaques, il est aussi à consommer très régulièrement.

En cuisine

La texture du pitaya, craquante et fondante à la fois, se rapproche de celle du kiwi. Néanmoins, contrairement à son apparence, son goût est fin, légèrement sucré et peu prononcé. A titre de comparaison, sa saveur rappelle celle du melon.

A table, on préconise de le déguster cru avant le repas car il est très digeste et peut engendrer des ballonnements ou des sensations de lourdeur chez les plus sensibles. Coupé en deux dans le sens de la longueur, on mange sa chair relevée ou non d’un filet de jus de citron. Autrement, on consomme le pitaya sous forme de jus,de smoothie, de salade de fruit ou de dessert, intégré dans des gâteaux, des muffins, des cakes et compagnie.

Fruit des tropiques, le pitaya se déguste toute l’année. On le trouve principalement dans les épiceries exotiques,commercialisé le plus souvent sous le nom de « fruit du dragon ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.