Quelle est l’origine du « pain béni » ?

pain béni

L’expression « pain béni » est d’origine chrétienne. Elle est le synonyme d’une opportunité inattendue.

 

Dans les tous premiers temps de l’église ce sont les fidèles eux-mêmes qui portaient à la fois le vin et le pain au prêtre avant la messe pour la communion. Au 7ème siècle cette tradition s’est codifiée et entra durablement dans la tradition.

 

Concrètement, chaque dimanche chaque famille devait apporter une grande quantité de pain afin que le prêtre le bénisse. Il était ensuite distribué à ceux qui ne communiaient pas. Il s’agissait donc d’une compensation de l’hostie pour ceux qui n’étaient pas là où était dans l’impossibilité de communier (comme les enfants par exemple).

 

Cette tradition perdura jusqu’au 20ème siècle notamment en Bretagne. Ensuite elle s’est éteinte progressivement en raison notamment d’abus de certains puissants qui s’appropriaient indûment de larges quantités de pain.

 

Au 20ème siècle l’expression prend le sens d’un cadeau divin, quelque chose qui arrive au bon moment et sans effort particulier.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.