Pourquoi dit-on « travailler du chapeau » ?

Travailler du chapeau

De nos jours beaucoup pensent simplement que le chapeau de l’expression est une métaphore de la tête et que le fait de travailler de cette partie du corps signifie être trop agité, comme dans l’expression « travailler de la toiture ». Mais en réalité l’expression a une toute autre origine.

« Travailler du chapeau » c’est à dire souffrir de troubles mentaux ou tout simplement ne plus avoir toute sa tête, trouve son origine dans les chapelleries du 19ème siècle. Dans ces ateliers de confection on utilisait le feutre comme matière de base pour fabriquer les chapeaux. Le feutre était lui-même obtenu à partir de poils d’animaux et de nitrate de mercure en guise de forte colle. Or ce produit chimique intoxiquait les ouvriers qui le manipulaient ou le respiraient. Car le nitrate pouvait rester en suspension dans l’air de l’atelier tout en s’évaporant. Et ces vapeurs étaient ensuite facilement assimilées par les organismes, causant des dommages cérébraux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.