Archive | 6 octobre 2018

Pourquoi dit-on “avoir un Jules” ?

Avoir un jules

Le « Jules » de l’expression a réellement existé. Il s’agit d’une référence directe à une véritable personne qui vécut au 18ème siècle dans l’entourage de Marie-Antoinette.

Contrairement à ce que laisse penser le prénom, Jules était une femme, proche de la reine et nommée Madame de Polignac. Femme de Jules de Polignac elle était parfois surnommée le « Jules de la reine ». Une intense amitié lia les deux femmes dès 1774. Avec sa confidente Marie Antoinette passait énormément de temps, y compris dans son château du Petit Trianon.

Madame de Polignac devient duchesse en 1780. Vite jalousée on fit courir la rumeur que les deux amies étaient amantes, en prenant soin de surnommer la confidente «Jules» pour ne pas insinuer trop clairement que la reine était homosexuelle.

Mais avec la Révolution la reine dut s’exiler. Elle quitta son amie avec tristesse. Madame de Polignac mourut cinquante jours seulement après la reine.

Comment soulager une indigestion ?

Pour la digestion difficile, il existe un remède de grand-mère connu depuis des générations. Le charbon végétal permet de diminuer les ballonnements, l’indigestion, la diarrhée et les nausées. Cette solution est aussi efficace en cas d’intoxication alimentaire.

Remède de grand-mère en cas d’indigestion

  1. Versez de l’eau tiède dans un verre.
  2. Mettez-y le charbon végétal en poudre.
  3. Remuez bien à l’aide d’une cuillère.
  4. Buvez l’ensemble avant ou après un repas, selon vos besoins. Il est conseillé d’utiliser une paille pour éviter de noircir vos dents.

Ingrédients

  • 1 c. à soupe de charbon végétal activé en poudre
  • Un verre d’eau

Équipement

  • Une paille
  • Un verre

Les conseils

  • Ce remède est également efficace pour soigner la gastro
  • Où trouver du charbon végétal ? On peut acheter du charbon végétal dans les magasins bio et les pharmacies.
  • Il est fortement déconseillé de prendre des médicaments, notamment la pilule, au même moment que le charbon végétal. Veillez à respecter un espace de 2 heures entre la prise de vos médicaments et la prise du charbon végétal. Le charbon végétal risquerait d’inactiver les effets de votre médicament.
  • Demandez conseil à votre pharmacien.

5 astuces pour désodoriser un réfrigérateur

Femme qui regarde son frigo.

Comment enlever des odeurs dans le frigo ?

Votre réfrigérateur dégage parfois de mauvaises odeurs, en raison de la présence de certains aliments. Mais pas question de vous débarrasser de vos produits préférés pour autant ! Afin d’éviter ces désagréments olfactifs, nous vous révélons cinq astuces de grand-mère pour désodoriser votre réfrigérateur de façon naturelle et efficace.

Le vinaigre blanc

Déposez dans votre réfrigérateur 1 verre de vinaigre blanc : les odeurs désagréables disparaîtront très rapidement. Pour une efficacité optimale, il vous faudra toutefois renouveler le contenu du verre tous les 15 jours.

Les briquettes de charbon végétal

Le dépôt de briquettes de charbon, disposées dans un bol, dans votre réfrigérateur, permet d’absorber les mauvaises odeurs de celui-ci. Attention, il est impératif de choisir des briquettes qui ne contiennent pas d’additifs inflammables.

Les bouchons de liège

Les bouchons de liège ont la réputation de retenir les mauvaises odeurs. Il suffit que vous en déposiez quelques-uns dans votre frigo, et en moins d’une semaine les odeurs désagréables auront disparu. Cette solution discrète et sans contraintes permet de se débarrasser du problème durablement.

Le bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude permet de retenir les odeurs nauséabondes. Pour désodoriser votre frigo, mettez-en dans un petit bol que vous placez dans votre réfrigérateur. Dès que les mauvaises odeurs reviennent, changez le bicarbonate !

Le marc de café

Vous pouvez aussi bien installer dans votre réfrigérateur une petite coupe de marc de café. Toutefois, l’opération doit être répétée de façon régulière car le marc ne se conserve pas très longtemps.

Où acheter ?

Sur Internet : Acheter du bicarbonate de soude, acheter du vinaigre blanc.

Les erreurs à ne pas commettre quand on veut supprimer le sucre

L’une des clés pour maigrir et vieillir en bonne santé est de consommer peu de sucre et ainsi, de maintenir son taux d’insuline au plus bas possible. D’après le pédiatre et endocrinologue Robert Lustig, le sucre est le principal responsable de l’épidémie mondiale d’obésité et de la hausse de l’apparition des maladies métaboliques telles que le l’hypertension et le diabète. Il vient également de publier un livre : « Sucre, l’amère vérité ».

Ne pas consommer de fibres

Quand on veut faire baisser le taux d’insuline présent dans le sang, on doit consommer des fibres. Ce sont elles qui vont permettre le ralentissement du stockage de l’énergie présente dans les cellules adipeuses. Lorsqu’un repas contient une importante quantité de glucides à index glycémique élevé, tels que le riz, les pommes de terre ou les pâtes, on va alors y ajouter des légumes ou des légumineuses (lentilles, pois chiche) afin de freiner l’absorption des glucides.

A contrario, l’association entre matières grasses et glucides est la plus néfaste. Imagée par le steak-frites, il est préférable de consommer exclusivement des céréales et du pain complet.

Prendre des jus de fruits

En effet, les fibres insolubles présentes dans les fruits et légumes entiers ne se retrouvent pas dans les jus de fruits ou les smoothies. Même s’il est d’origine naturelle, le fructose créera les mêmes problèmes métaboliques pour le corps : maladies cardiovasculaires, hypertension, obésité ou diabète, car le sucre sera absorbé plus rapidement. Il faudra aussi arrêter de consommer des sodas, des boissons énergisantes, des thés glacés ou encore de l’alcool.

Acheter des produits allégés en graisses

La majorité des produits allégés en graisse comblent leur composition à l’aide de différents sucres ajoutés comme le fructose, principal composant du sucre blanc, mais aussi avec du sirop de maïs, du sirop de glucose fructose, du malt d’orge, du dextrose, du saccharose, du lactose etc.

Devenir végétarien

Ce n’est pas parce que l’on est végétarien que l’on est protégé des problèmes métaboliques. Cela pourrait même faire grossir si l’on persiste à manger des produits transformés qui ne contiennent pas de produits d’origine animale et si l’on déséquilibre ses apports. Lorsqu’on devient végétarien ou vegan, il faut apprendre certaines règles nutritionnelles comme l’apport nécessaire en protéines végétales (soja, lentilles, pois chiche). Il faut aussi tenir compte de l’apport nécessaire en fruits et légumes de saison, ainsi que celui des bonnes graisses (huile de colza, mâche, oléagineux) et ainsi éviter les déséquilibres.

Ne pas pratiquer d’activité physique

Pratiquer un sport ne fera pas maigrir mais pourra permettre d’augmenter la masse musculaire. En effet, plus l’on a de muscles, plus l’énergie est brûlée au repos. La mesure de l’IMC ou indice de masse corporelle n’indique pas que plus on a de la masse musculaire, plus la masse adipeuse est réduite et donc, plus la santé est améliorée. D’autre part, s’adonner ç une activité sportive permet de gérer le stress en baissant le taux de cortisol et en augmentant le niveau d’endorphines présents dans le corps.

Ne pas assez dormir

Quand on manque de sommeil, le taux de cortisol qui représente un marqueur de stress et le taux de ghréline (qui n’est autre que l’hormone de la faim) augmentent l’intérêt pour la nourriture et notamment celui pour les produits gras et sucrés, ainsi que le système de récompense. Pour finir, l’on peut dormir sans culpabiliser quand on sait que la dépense énergétique au repos représente 60 % de la dépense énergétique quotidienne (environ 1 200 calories).

Pour plus d’informations à ce sujet : « Sucre, l’amère vérité », de Robert Lustig, aux Editions Thierry Souccar.

[amazon_link asins=’236549255X’ template=’aftercontent’ store=’gmpostplugin-21′ marketplace=’FR’ link_id=’47c0c757-c84e-11e7-843f-0146f4b8b8d6′]

Où acheter ?

Sur Internet : Acheter le livre Sucre l’amère vérité


Hallux valgus : symptômes, causes et solutions

Tout savoir sur l’Hallux valgus

L’Hallux valgus est une maladie du pied, survenant plus précisément sur le gros orteil, et qui provoque une déformation de celui-ci. Voici la présentation des symptômes de cette maladie, les causes qui la produisent ainsi que les moyens de la traiter correctement.

L’Hallux valgus est donc une déformation du gros orteil. Le métatarsien s’incline vers l’intérieur du pied, ce qui provoque un renflement caractéristique au niveau de l’articulation entre le pied et le gros orteil. Cette bosse bien visible s’appelle un exostose. Ce gonflement de l’avant-pied induit généralement des difficultés à se chausser. Il peut aussi entraîner un tassement et une déformation des autres orteils, qui se trouvent comprimés par le gros orteil dans la chaussure. Lorsque l’Hallux valgus se forme, il est souvent douloureux, mais une fois formé il est seulement inesthétique, mais ne procure pas de douleurs.

Les causes

On distingue généralement deux causes principales pour un Hallux valgus.

Tout d’abord, le facteur génétique entre en ligne de compte, car c’est une maladie héréditaire. Les études médicales ont démontré que les Hallux valgus se transmettaient tout particulièrement entre les femmes d’une même famille.

Mais c’est aussi une maladie qui peut être acquise, en particulier consécutivement au port de chaussures pas adaptées au pied. C’est tout particulièrement le cas des chaussures trop serrées : celles-ci vont alors étouffer l’avant-pied, ce qui va provoquer une déformation au niveau du gros orteil. L’hallux valgus peut aussi être causé par des talons trop hauts, ou bien par des chaussures trop larges. Dans ce dernier cas, les orteils vont alors se contracter pour tenter d’adhérer à la chaussure, ce qui occasionne des déformations, particulièrement au niveau du gros orteil. Enfin, une mauvaise posture peut provoquer un Hallux valgus. En effet, en cas de biais du bassin, un pied risque de se retrouver surchargé par rapport à l’autre, ce qui entraîne des déformations significatives.

Les solutions

Il est tout à fait possible de traiter un Hallux valgus sans avoir recours à l’opération. Tout d’abord, un examen podologique est indispensable. Il permet au podologue de prescrire éventuellement des semelles adaptées. Le médecin peut aussi choisir de traiter la maladie avec un écarteur d’orteil afin de réguler l’angulation du gros orteil. Il peut aussi être décidé d’utiliser une contention nocturne afin de remettre l’articulation en place. Enfin, si les traitements cités n’ont pas donné de résultats satisfaisants, l’opération chirurgicale est envisageable.

Où acheter ?

Sur Internet : Acheter un écarteur d’orteil.

Pourquoi dit-on un « steak tartare » ?


steack tartare

La recette du steak tartare consiste en un plat à base de viande de bœuf ou de viande de cheval crue, généralement hachée. Son origine est lointaine. Les tribus nomades des steppes de Mongolie, les Tatars ou Tartares, se déplaçaient à cheval entre l’est de la Mongolie et l’actuel Kazakhstan.

Pour se nourrir, cet ancien peuple turc découpait des morceaux de viande qu’ils salaient puis plaçaient juste sous la selle de leurs chevaux. Lorsqu’ils cavalaient, les mouvements de la monture malaxaient naturellement la viande et le poids du cavalier permettait d’évacuer l’excès de sang. Quelques heures suffisaient pour l’attendrir complètement. Pour la consommer il suffisait ensuite d’enlever l’excès de sel et de la hacher grossièrement, sans cuisson préalable.

Nous tenons ces informations de l’ingénieur et cartographe du XVIIe siècle Guillaume Levasseur de Beauplan, qui après avoir servi en Pologne-Lituanie, a publié un livre intitulé « Description de l’Ukranie » contenant des descriptions détaillées des pratiques des peuples nomades locaux.

5 astuces de grands-mères par un chef de cuisine

Découvrez ces 5 astuces de grands-mères par un chef de cuisine. Comment éviter les odeurs de friture ? Comment éviter l’excédant de sel ? Comment préserver la couleur des légumes ?

Éviter les odeurs de friture

Mettez une queue de persil à l’intérieur de votre huile de cuisson pour éviter les mauvaises odeurs dans la cuisine.

Enlever l’excédant de sel dans un bouillon

Vous avez eu la main lourde avec le sel ? Pour enlever le surplus de sel, coupez quelques rondelles de pommes de terre et mettez-les dans votre bouillon pendant 5 à 6 minutes environ et retirez-les.

Conserver des fruits coupés

Pour conserver vos fruits coupés un peu plus longtemps, retournez-les dans le fond d’une assiette et ajoutez-y un peu d’eau salée.

Préserver la couleur des légumes verts

Faites cuire les légumes verts dans une eau salée ou une eau avec du bicarbonate de soude alimentaire pour préserver les couleurs des légumes. Immergez aussitôt les légumes dans une eau très froide avec de la glace.

Éviter qu’un fond de tarte ne se détrempe

Badigeonnez le fond de la tarte avec un peu de blanc d’œuf permet d’éviter d’avoir une pâte détrempée.

Quels sont les antibiotiques naturels qui boostent les défenses immunitaires ?

Les plantes pour renforcer le système immunitaire.

Les antibiotiques naturels pour renforcer son système immunitaire

L’hiver approche, c’est le moment de booster ses défenses immunitaires pour rester en forme. Équilibrez votre assiette avec des produits de saison et des herbes aromatiques antivirales, comme le thym, le gingembre, la cannelle ou le serpolet.

Épices et légumes oranges pour tonifier l’organisme

Les épices gingembre, cannelle, poivre noir et noix de muscade chassent l’excès d’humidité dans l’organisme. A privilégier également les légumes de saison doux de couleur orangée (potiron, patate douce, courge), parfaits pour protéger la rate, un organe essentiel, notamment en intersaison pour maintenir son énergie interne.

Les herbes aromatiques repoussent les virus

Thym, origan et serpolet sont de super antiviraux et antibiotiques naturels qui préviennent l’apparition du rhume, de la grippe, de la bronchite ou encore de la sinusite. En cas de gastro-entérite ou de diarrhée, elles facilitent la digestion et sont antiputrides.

Le plein de vitamine C avec les agrumes

Clémentine, citron, orange, pamplemousse, kiwis sont nos amis pour faire le plein de vitamine C qui elle est particulièrement antivirale.

→ Privilégiez les fruits frais entiers. En période d’intersaison, les spécialistes conseillent un apport sous forme de compléments alimentaires de 500 mg/jour.

Propolis et gelée royale chassent infections et petit moral

Puissants anti-infectieux, les produits de la ruche sont utilisés depuis la nuit des temps. Efficaces sur la sphère ORL (grippe, toux, rhume) et gastro-intestinale, propolis (mélange de cire, résine et enzymes salivaires des abeilles), miel et gelée royale fortifient l’organisme et tonifient le cerveau en cas de déprime saisonnière.

→ Vous pouvez commencer la cure dès septembre sous formes de gouttes, ampoules et gélules.

L’huile essentielle de Ravintsara évite la contagion

Cette huile essentielle, originaire des camphriers de Madagascar, permet de se prémunir des germes qui transitent dans l’air via éternuements et autres poignées de main.

→ Mettez une goutte d’huile essentielle de Ravintsara dans le creux des poignets et quelques gouttes sur un mouchoir à respirer chaque matin avant de prendre les transports. Une goutte de l’huile dans une cuillère de miel de thym ou lavande en optimise les effets.

Où acheter ?

Sur Internet : Acheter de la gelée royale, acheter de la propolis, acheter de l’huile essentielle de ravintsara.

Truffes au chocolat

Les truffes au chocolat, on peut les déguster pendant les fêtes de Noël mais aussi toute l’année ! Découvrez la recette du chocolatier pour faire soi-même de délicieuses truffes au chocolat maison.

Recette des truffes au chocolat

  1. Mettez le chocolat haché dans un récipient.
  2. Faites bouillir la crème puis versez-la sur le chocolat.
  3. Laissez fondre la crème dans le chocolat pendant quelques secondes, puis mélangez.
  4. Fouettez par le centre pour obtenir une consistance lisse et homogène.
  5. Incorporez le beurre en petits morceaux dans le chocolat fondu, puis fouettez.
  6. Disposez du papier sulfurisé au fond de la boîte en carré.
  7. Versez la ganache obtenue sur le papier et jusqu’à hauteur des bords du couvercle à biscuits.
  8. Répartissez la ganache sur toute la surface de la boîte en la secouant légèrement.
  9. Laissez reposer la ganache au chocolat pendant 6 heures au réfrigérateur.
  10. Passez votre couteau autour de la boîte puis ajoutez-y un peu de poudre de cacao.
  11. Démoulez et enlever le papier sulfurisé.
  12. Saupoudrez l’autre face de votre carré avec de la poudre de cacao.
  13. Coupez des bandes pour obtenir des truffes carrées, puis roulez-les dans vos mains si vous souhaitez des truffes rondes.
  14. Mettez les truffes (rondes ou carrés) dans la poudre de cacao, puis recouvrez-les de chocolat.
  15. Tamisez-les pour enlever l’excès de cacao.
  16. Disposez-les sur un plat puis conservez-les au réfrigérateur avant dégustation.

Ingrédients

  • 500 g de crème
  • 800 g de chocolat noir haché
  • 80 g de beurre
  • Du cacao en poudre

Équipement

  • Un fouet
  • Un couteau
  • Un récipient (type cul de poule)
  • Une casserole
  • Du papier sulfurisé
  • Un couvercle à biscuits ou une boîte en carré
  • Une tamisette

Comment faire une pâte à tartiner maison ?

La pâte à tartiner est facile à préparer soi-même. Offrez à vos enfants ou petits enfants ce plaisir gourmand pour le goûter, ils seront ravis ! Découvrez la recette de la pâte à tartiner maison pour accompagner vos crêpes, gaufres, tartines, etc.

Recette de la pâte à tartiner au chocolat

  1. Cassez le chocolat en morceaux.
  2. Faites fondre le chocolat et le beurre sur feu doux dans une casserole. Remuez.
  3. Ajoutez-y le lait concentré tout en mélangeant.
  4. Incorporez ensuite les noisettes en poudre.
  5. Mélangez à nouveau pendant une petite minute.
  6. Mettez votre pâte à tartiner maison dans un pot en verre.

Ingrédients

  • 70 g de noisettes en poudre
  • 180 g de chocolat au lait pâtissier
  • 125 g de lait concentré sucré
  • 100 g de beurre en morceaux

Équipement

  • Un pot en verre
  • Une casserole
  • Une spatule en bois