Comment connaître sa vraie taille de soutien-gorge ?

Comment connaître sa vraie taille de soutien-gorge ?

À quinze ans, on connaissait toutes notre taille de soutien-gorge. Aujourd’hui ? Comme plus de 70% des femmes, des années de vie, de régime, d’hormones ou de grossesses plus tard, on tâtonne autour de cette même taille sans trop savoir à quoi s’en tenir.

La taille de soutien-gorge, c’est quoi ?

La taille de soutien-gorge est composée de deux mesures : le tour de poitrine et la taille de bonnet. Et puisque la plupart d’entre nous n’ont jamais compris à quoi correspondait ce fameux bonnet, on précise qu’il s’agit de la différence de mesure entre le tour de poitrine (sur la poitrine) et le tour de dos (sous la poitrine). Cette mesure correspond à une lettre, de A à F, voire plus. Le tour de poitrine, quant à lui, s’échelonne de 5 en 5 : 70, 75, 80, 85, 90, etc…

Le hic ? La logique n’est pas toujours, au premier abord, évidente… et perdre quelques kilos peut par exemple entraîner une baisse du tour de poitrine mais une augmentation du bonnet, la différence entre le tour de dos et le tour de poitrine étant plus grande. Pire, de nombreux guides se basent sur de vieux tableaux de correspondances, inadaptés au corps des femmes aujourd’hui. Autant de bonnes raisons pour repartir de zéro et mesurer la bonne taille !

Comment prendre les mesures pour connaître sa taille de soutien-gorge

Prête ? On se munit d’un mètre-ruban, on enlève tout et on se poste de profil devant la glace, à moins de disposer d’un conjoint particulièrement patient. On place ensuite le mètre autour du dos, en passant par la pointe des seins. On vérifie dans le miroir que le mètre est à peu près droit, et on relève la mesure.

Deuxième étape, on reproduit la même méthode, mais sous les seins : le mètre doit entourer le dos en restant à peu près droit. On note la mesure et on se rhabille… à moins de relever au passage le tour de bassin, pour pouvoir acheter un ensemble de lingerie complet à la bonne taille !

Calculer sa taille de soutien-gorge

La première mesure relevée, la plus grande, est le tour de poitrine. Il s’agit du chiffre de la taille de soutien-gorge. Si celui-ci n’est pas rond, on l’arrondit de préférence au chiffre du dessus : pour 83 cm, par exemple, on se base sur un soutien-gorge en 85… en sachant qu’il nous faudra du 80 avec certaines marques, du 85 pour d’autres.

  • Entre 64 et 67 cm = 70
  • Entre 67 et 74 cm = 75
  • Entre 74 et 80 cm = 80
  • Entre 79 et 85 = 85
  • Entre 84 et 90 = 90
  • Entre 89 et 95 = 95
  • Entre 94 et 100 = 100
  • Entre 99 et 105 = 105
  • Entre 104 et 110 = 110
  • Entre 109 et 115 = 115
  • Entre 115 et 122 = 120
  • Entre 119 et 127 = 125
  • Entre 124 et 132 = 130

La seconde mesure, le tour de dos, est à soustraire au tour de poitrine. Le chiffre obtenu correspond à une lettre.

  • 1 à 4 = A
  • 4 à 7 = B
  • 7 à 10 = C
  • 10 à 12 = D
  • 12 à 15 = E
  • 15 à 17,5 = F
  • 17,5 à 20 = G

À noter que différents tableaux existent, dont beaucoup correspondent à des mesures dépassées. Dans tous les cas, on n’oublie pas qu’il s’agit de mesures approximatives : elles indiquent une taille de base, qui changera en fonction des marques, des périodes du mois, des variations de poids, des formes de poitrine et des formes de soutien-gorge. On calcule donc sa mesure de référence avant d’aller essayer en boutique, pour affiner !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.