D’où vient l’expression « ménager la chèvre et le chou » ?

ménager la chèvre et le chou

Ménager la chèvre et le chou consiste à satisfaire deux avis ou intérêts divergents.

L’usage du verbe « ménager » se comprend aisément. Il s’agit de prendre soin.

Cette expression née au 13ème siècle décrit la difficulté qu’il y a, en présence d’une chèvre et d’un chou, à maintenir le chou intact et la chèvre calme. Leurs intérêts sont opposés. Si on ne fait rien la chèvre dévorera le chou rapidement. Il faut donc une grande habileté pour garantir la sécurité du chou !

Pour certains l’expression trouverait son origine dans problème à résoudre intellectuellement. Si on fait traverser une rivière à un loup, une chèvre et un chou dans une barque ne pouvant contenir qu’un d’entre eux il convient de ne pas laisser sur la rive, le loup et la chèvre ou la chèvre et le chou. Il faudrait dès lors faire passer la chèvre, revenir pour transporter le chou et le déposer, pour ensuite repartir avec la chèvre. Puis laisser la chèvre et prendre le loup avant de revenir enfin chercher la chèvre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.