Archive | 26 janvier 2012

Nina Agdal : Femme fatale qui sublime le voile, le satin et la dentelle

Nina Agdal, femme fatale, pose pour la marque Bare Necessities

Nina Agdal pose pour la marque Bare Necessities, dévoilant des sous-vêtements sexy

Nina Agdal pose de dos pour la marque Bare Necessities

Nina Agdal, coquine, pose pour la marque Bare Necessities

Nina Agdal pose pour la marque Bare Necessities : le rouge lui va bien

Nina Agdal pose pour la marque Bare Necessities

Nina Agdal pose pour la marque Bare Necessities

Nina Agdal pose pour la marque Bare Necessities

Nina Agdal pose pour la marque Bare Necessities

Nina Agdal pose pour la marque Bare Necessities

La jeune femme qui se dévoile ce soir est loin d’être une inconnue, puisqu’elle a montré ses courbes fatales régulièrement pour des marques de lingerie. Cette fois, on retrouve Nina Agdal plus sublime que jamais pour Bare Necessities.

Satinés, à voile ou ornés de dentelle, les modèles que le mannequin danois porte devraient faire l’unanimité. Elégantes tout en étant sexy, ces pièces sont mises en valeur de manière sensuelle par cette jeune femme de 21 ans.

Certains préfèreront la voir en maillot de bain, mais difficile de croire que Nina ne saura pas séduire l’assemblée avec son allure de rêve et son regard ensorcelant

Toutes les photos de Zahia Dehar à moitié nue pour son défilé chic et sexy !

Zahia Dehar : superbe poupée tout droit sortie d'American Beauty lors de la présentation de sa collection de lingerie pendant la Fashion Week printemps-été 2012 au Palais de Chaillot à Paris le 25 janvier 2012

Zahia Dehar, diablement sexy, lors de  la présentation de sa collection de lingerie pendant la Fashion Week  printemps-été 2012 au Palais de Chaillot à Paris le 25 janvier 2012

Zahia Dehar, une créatrice sexy et fière, lors de  la présentation de sa collection de lingerie pendant la Fashion Week  printemps-été 2012 au Palais de Chaillot à Paris le 25 janvier 2012

Zahia Deha, divine, lors de  la présentation de sa collection de lingerie pendant la Fashion Week  printemps-été 2012 au Palais de Chaillot à Paris le 25 janvier 2012

Zahia Dehar, torride, lors de  la présentation de sa collection de lingerie pendant la Fashion Week  printemps-été 2012 au Palais de Chaillot à Paris le 25 janvier 2012

La présentation de la collection de lingerie de Zahia Dehar pendant la Fashion Week printemps-été 2012 au Palais de Chaillot à Paris le 25 janvier 2012

Hier, mercredi 25 janvier, c’est une jeune créatrice française qui a captivé l’attention de cette Fashion Week… En effet, alors qu’elle présentait sa première collection printemps-été de lingerie au palais de Chaillot à Paris, Zahia Dehar s’est retrouvée sous le feu des projecteurs. Enfin, elle était là ! La scandaleuse a su profiter de la polémique dans laquelle elle s’est trouvée impliquée pour rebondir. Une formidable reconversion.

Mêlée à une affaire de prostitution de mineure, dans laquelle on retrouve les joueurs de foot Karim Benzema et Franck Ribéry, Zahia, qui fêtera ses 20 ans le 25 février, a décidé de se lancer dans la mode, et plus particulièrement dans la lingerie. Après avoir pris la pose pour les plus grands photographes, tels que Pierre et Gilles, et s’être offert les couvertures des plus grands magazines comme V Magazine, elle présentait hier ses créations.

Soutenue par un fonds d’investissement asiatique qui voit en elle « une créatrice prometteuse et un symbole du made in France« , comme le rappelle l’AFP, Zahia Dehar a pu compter sur ses trente ravissants mannequins portant nuisettes en satin de soie, corsets à dot ourlé de plumes, bikinis à houppettes ou encore tops en tulle. Une collection qui reprend un esprit très « boudoir idéal » mettant en avant une femme sexy, glamour, mais avant tout femme objet.

Mais ce qui fut le plus envoûtant, c’est naturellement le final du défilé ! En effet, la belle est arrivée sur le catwalk à moitié nue, vêtue d’une robe de tulle transparente, incrustée de pétales brodés et de cristaux. Absolument superbe, Zahia semblait tout droit sortie d’une des scènes les plus inoubliables et marquantes du chef d’oeuvre American Beauty. L’ex-escort girl ressemblait plus à une poupée angélique qu’à une jeune femme par qui est né l’un des plus gros scandales du milieu sportif !

Epaulée par Karl Lagerfeld, qui a réalisé les photos de sa collection mais n’a pas pu assister au défilé, Zahia est désormais entrée dans l’histoire de la mode ! Une vraie business-woman

Grand Dijon | Travaux du tram : Infos trafic quartier par quartier

Jeudi 26 janvier 2012
 

Les changements importants de la semaine dernière :
– La rue Diderot est fermée à son débouché sur la place de la République. Pour sortir du centre ville (en arrivant de la rue JJ Rousseau) il faut prendre la petite rue Dietch puis le Boulevard Thiers. Pour aller au centre ville, il faut y penser et prendre la rue JJ Rousseau à droite dans l’anneau de la place de la Rep.

Une bonne nouvelle, depuis jeudi, l’avenue Garibaldi est réouverte complètement à la circulation en configuration définitive. Elle donne l’accès au Nord de Dijon ainsi qu’à de nombreuses places de stationnement à 2 pas du centre ville comme le marché par exemple.

 

Les prévisions de la semaine 
  

rue de Chenove : pendant la journée les travaux empêchent d’entrer sur la rue de Chenove depuis l’avenue Jean Jaurès. Toutefois les camions sont autorisé. Il suffit de prendre la 1ere rue à droite. 

Carrefour Albert Premier / Pont de l’Arquebuse (dit Triangle de Fer) : on constate des difficultés sous le pont.
Les astuces :
– pour quitter la gare il faut prendre à gauche en sortant du parking par la rue Guillaument Tell puis la rue des Perrières et réserver l’usage de la rue Albert Rémy pour aller au centre ville.
– Depuis Darcy, on continue de suivre l’itinéraire S9
– Depuis L’Ouest (Plombières) on suit aussi S9 pour aller au Sud

Pour cette semaine, uniquement en journée : Avenues du Drapeau/De Langres (entre le Boulevard Pascal et et le Rond Point de la Nation), en sens unique, on peut emprunter cet axe pour entrer en Ville.

Quelques jours dans la semaine : le Boulevard De Brosses pourra être fermé à la circulation ponctuellement. La dévitation est très simple par la rue Devosge puis la rue de Montigny
Rappel : il est préférable d’utiliser la rue Devosge pour aller de Darcy à République

Pour toute la semaine: Avenue Jean Jaurès (entre le Bd Henri Camp et le boulevard des Peyvets) : Fermée ponctuellement dans le sens Dijon vers Chenôve et toujours fermée dans l’autre sens

Pour la semaine : Rue du Docteur Maret (rue qui descend de Darcy et passe devant la CROUS et la CPAM), perturbation de criculation, accès difficile, il faut contourner la zone de travaux

 

 

 

VILLE DE DIJON

 

QUARTIER Valmy

Rue Françoise Giroud
Travaux de plate forme, la rue peut être en sens unique en fonction des besoins des entreprises

 

QUARTIER Toison d’Or

Place de l’Europe
La configuration est en place pour 2 mois :
– carrefour à feux en configuration définitive
– fermeture de l’avenue de la Concorde
– réouverture de l’avenue Albert Camus

Avenue de Langres entre le rond point de la nation et la place de l’Europe
Circulation 2 X 1 voie plus une voie réservée au bus dans chaque sens et entre Europe et Nation

Avenues du Drapeau/De Langres (entre le Boulevard Pascal et et le Rond Point de la Nation) :
Pour cette semaine, en journée : en sens unique, on peut emprunter cet axe pour entrer en Ville. 

Avenue du Drapeau (entre le Bd Pascal et la place Général Estienne, vers le char)
Configuration quasi définitive sur tout cet axe

 

Ce secteur peut être évité par les véhicules de particuliers grâce aux itinéraires de substitution :
Suivre S 2 pour aller vers l’Ouest, la Fontaine d’Ouche, Paris,etc…
Suivre S 4 pour aller vers l’Est, Quétigny, l’Arc, etc…
Suivre S 10 quand vous arrivez du Centre de Dijon pour aller vers le Nord

 

 

Carrefour avenue du Drapeau/Boulevard Pascal/Boulevard Galliéni
Remise en place de la zone travaux à ce carrefour. Cela diminue la capacité du carrefour sur cet itinéraire de substitution et il se crée de l’attente sur les 4 axes de ce carrefour

 

QUARTIER Centre Ville / Place de la République

Rue Diderot
Nouveauté : la rue est fermée à son débouché sur la place de la République
Pour sortir du centre ville (en arrivant de la rue JJ Rousseau) il faut prendre la petite rue Dietch puis le Boulevard Thiers
Pour aller au centre ville, il faut y penser et prendre la rue JJ Rousseau

Boulevard De Brosses
Pourra être fermé à la circulation ponctuellement quelques jours dans la semaine.
La dévitation est très simple par la rue Devosge puis la rue de Montigny
Rappel : il est préférable d’utiliser la rue Devosge pour aller de Darcy à République

Boulevard Clemenceau
Réouvert à la circulation

Avenue Garibaldi
Cette avenue est réouverte avec une voirie provisoire
On peut aussi continuer à emprunter la petite rue de Pouilly dont le sens est inversé et utiliser le parking Vaillant au Nord de la place de la République

Place Darcy
La place prend sa configuration quasi définitive, la circulation s’effectue devant l’entrée du jardin Darcy.
En arrivant de Devosge :
   – Pour rejoindre l’Ouest (Paris, Fontaine d’Ouche,…) il est conseillé d’emprunter la rue des Perrières
   – Pour rejoindre le Sud (Chenôve, Marsannay, etc…) il est conseillé de prendre le Bd Sévigné puis la rue de l’Arquebuse et la rue Joliet pour rejoindre l’avenue Eiffel

Rue du Temple
Alternat sur la rue du Temple
La rue du Temple redevient réservée aux Bus, Taxis, Cycles entre le boulevard de Brosses et la place Grangier

Rue Bannelier
fermée à son débouché sur le bd de Brosses

 

QUARTIER Gare

Rue Millotet
La rue est réouverte avec une voirie provisoire
Pour autant il est toujours conseillé :
– quand on arrive du bas de la rue Millotet, pour rejoindre la Gare, le Nord et L’ouest de Dijon il faut prendre à gauche en direction du pont SNCF (déviation direction OUEST, Gare) puis reprendre avenue Albert 1er  et le Pot des Chartreux.
– En quittant le centre ville par la rue Michelet , au lieu d’emprunter la rue Mariotte, il est préférable de tourner à droite rue Condorcet.

Rue de l’Arquebuse
Sens unique dans le sens nord sud (pour aller vers Chenôve)
On circule à gauche, sur la chaussée côté voies de chemin de fer SNCF à contre sens.
Les rues Joliet et du Jardin des Plantes restent en impasse.

 

Depuis la rue de l’Hôpital en arrivant au niveau de la rue Monge :
– Pour aller en Gare il faut prendre à gauche la rue du Faubourg Raines puis la rue Jehan de Marville puis la rue Nodot pour rejoindre l’avenue Albert 1er
– Pour aller à l’Ouest ou au Nord, il faut prendre à gauche la rue du Faubourg Raines puis l’avenue de l’Ouche puis le Quai Nicolas Rollin (feu Amora) puis le Bd des Gorgets (Le Bien Public) et le Bd Kir pour se retrouver sur la RD905

 

Utilisez S9 à partir de la place Darcy pour quitter le centre ville ou mieux encore les itinéraires S2 et S4 en venant du nord pour rester sur les boulevards périphériques ou S3 et S1 en venant du sud.

 

Secteur SUD

Avenue Jean Jaurès (entre le  Bd Henri Camp et le boulevard des Peyvets)
Pour toute la semaine
Fermée ponctuellement dans le sens Dijon vers Chenôve et toujours fermée dans l’autre sens

Avenue Jean Jaurès (entre le boulevard des Peyvets et la place du 1er Mai)
En fonctionnement normal cette semaine

Rue de l’Hopital
Pour toute la semaine
En sens unique dans le sens sortie de Ville, la déviation est fléchée depuis la place du 1er Mai par la rue du Pont des Tanneries puis par la rue Des Corroyeurs et Charles Vêque (on passe derrière Pôle Emploi)

Boulevard des Valendons (limite Chenôve / Dijon)
circulation à sens unique entre la rue Georges Serraz et la rue de Chenove
Alternat du carrefour rue de Chenove/ bd des Valendons sur l’axe Chenove – Maxime Guillot : saturation sur les quatre branches du carrefour aux heures de pointe, les capacités étant très réduites

Boulevard Henri Camp
Circulation à sens unique de la voie entre l’avenue Jean Jaurès et la rue de Chenôve dans ce sens de circulation

 

 

QUETIGNY


 

Rue Sully / RD107b
Circulation à 2 fois 2 voies entre les deux giratoires
Circulation sur la chaussée SUD entre l’échangeur EST de Mirande et l’entrée de Quétigny

Boulevard de l’Université
Circulation à 2 fois 1 voie au Sud

 

En arrivant de Chevigny ou pour quitter la ZAC et rejoindre la rocade ou Dijon, il convient de suivre la déviation « Dijon » qui dirige les véhicules par le Bd de l’Europe puis les rues Alain Bombard et Champeaux (derrière la piscine Olympique)

 

Rappel des itinéraires de substitution et des déviations :
– pour aller ou quitter la zone commerciale, 3 solutions : par le Bd de l’Europe, par le Hameau de Mirande ou par Sennecey
– pour aller à Quétigny Centre et Couternon passer par le Hameau de Mirande ou suivre S21 depuis la rocade (par l’Arc)
– pour quitter Quétigny Centre et Couternon suivre S20 puis prendre l’Arc

 

Grand Dijon : La première rame du tramway est arrivée

La toute première rame du futur tramway arrive à Dijon

La toute première rame du futur tramway de Dijon a débarqué très tôt ce jeudi matin 26 janvier 2012.

Après un voyage de cinq jours, via les routes départementales et nationales, la voiture couleur cassis est arrivée dans la capitale des ducs de Bourgogne pendant la nuit.

 

Cette rame est la première des 33 qui équiperont le tramway dijonnais. Elle a été fabriquée par les ouvriers d’Alstom dans les usines du fabricant français basées à La Rochelle. Elle a quitté la Charente-Maritime tractée par un camion jeudi 19 janvier. Le voyage s’est passé sans encombre. Les opérations de déchargement auront lieu ce jeudi matin à partir de 10h15.
Une journée portes ouvertes est organisée samedi 28 janvier, de 10h à 17h, au centre de maintenance tram-bus situé rue des Ateliers, à la limite entre Dijon et Chenôve. Le public pourra venir admirer de près cette première voiture, qui fait 33 mètres de long.
Dans quelques semaines, la rame effectuera ses premiers essais du côté de l’avenue Jean Jaurès. Tout doit être prêt pour la mise en service commerciale du tramway prévue en septembre 2012.

Glazen concert

 
 
Sujet : Glazen concert (brilliant!)
 
>


>

   

 

 

Cliquez sur le verre et écoutez 
> > > >

  
> > > >  

                                                                                                                                                   

     

> > > >  

Theo Angelopoulos : La mort du réalisateur provoque chagrin et controverses

Mardi 24 janvier, le cinéaste grec, lauréat de la Palme d’or en 1998 pour L’Eternité et un jour, Theo Angelopoulos, succombait à ses blessures provoquées par un accident de la route. En traversant le périphérique près d’Athènes, il avait été fauché par un motard. Il était âgé de 76 ans. Ses obsèques devraient se dérouler vendredi 27 janvier dans l’après-midi. La chaîne Arte diffusera L’Eternité et un jour le lundi 30 janvier 2012 à 22h55.

La Grèce perd une de ses plus grandes figures du Septième Art, qui fut critique, avait étudié en France et s’imposait comme l’un des noms de la « nouvelle vague » du cinéma grec des années 1970 et 1980. Au-delà du chagrin que provoque sa disparition, des controverses sont nées sur les circonstances de sa mort.

Le temps que les ambulances ont mis pour arriver sur les lieux du drame a entraîné l’annonce de l’ouverture d’une enquête interne par les services d’urgence de la capitale. Un représentant syndical des ambulanciers, Ioannis Houssos a mis en cause le manque de personnel et d’entretien du parc ambulancier, rapporte l’AFP. Divers incidents ont rallongé le temps de transport du cinéaste blessé vers un hôpital.

L’accident s’est produit alors que Theo Angelopoulos tournait un film désormais inachevé, L’Autre mer, sur la crise qui a touché son pays et l’Europe. L’AFP explique, selon les premiers éléments de l’enquête, que « la police avait à la demande de l’équipe de tournage coupé la circulation sur une des deux chaussées de la voie où travaillait le cinéaste, mais ce dernier était passé du côté non-protégé au moment où a eu lieu l’accident, sans qu’une vitesse excessive de la moto ne soit dans l’immédiat mise en cause« . De quoi rester prudent sur les causes de la mort de l’artiste. Cet accident s’inscrit dans un pays où les dangers de la route sont très élevés en raison d’un mauvais respect du code de la route, par les piétons comme les conducteurs, doublés d’un mauvais réseau routier.

La mort de Theo Angelopoulos met donc en lumière des manquements et problèmes concernant les infrastructures routières. Les responsables du gouvernement ont néanmoins, dans un premier temps, rendu hommage à l’artiste. Le Premier ministre Lucas Papademos a exprimé « sa profonde tristesse » pour la mort du réalisateur « qui a témoigné du drame de la Grèce de l’après guerre civile, et a contribué à une compréhension plus profonde de l’histoire contemporaine. […] Le pays perd un de ses grands créateurs, à un moment difficile« . Le ministre de la Culture, Pavlos Geroulanos, a lui salué l’oeuvre d’un « des plus importants créateurs du 7e art et ambassadeur de la culture grecque« .