Archive | 24 février 2020

Michael Douglas déshérité par son père Kirk : quid des 61 millions de dollars ?

Kirk Douglas et son fils Michael à Los Angeles en 1997

La mort de Kirk Douglas laisse sa famille endeuillée et dans une grande tristesse. L’acteur a décidé de laisser la majeure partie de ses 61 millions de dollars à diverses oeuvres de bienfaisance, mais rien à son fils chéri Michael.

Moins d’un mois après sa mort, les détails de l’héritage de Kirk Douglas ont été dévoilés par The Mirror. Il a été rapporté que l’acteur de 103 ans avait laissé la majorité de sa fortune – 61 millions de dollars – à des oeuvres caritatives.

L’acteur avait pour volonté que 50 millions de dollars soient donnés, par le biais de la Fondation Douglas, à des bénéficiaires. Parmi ceux-ci, l’université St Lawrence, qui finance une bourse pour les étudiants issus de minorités et de milieux défavorisés, la synagogue Sinai Temple dans le quartier de Westwood, qui abrite le Kirk and Anne Douglas Childhood Center, le théâtre Kirk Douglas de Culver City, un cinéma délabré restauré en salle de spectacle et l’hôpital pour enfants de Los Angeles.

Pour autant, son fils Michael Douglas ne verra pas la couleur de son argent, mais ce n’est pas bien grave. Si son père ne lui a rien laissé en héritage, Michael n’est pas dans le besoin pour autant. The Mirror a estimé la fortune du mari de Catherine Zeta-Jones à environ 300 millions de dollars.

Le père et le fils ont toujours été très proches, et ce depuis le plus jeune âge de ce dernier. C’est Michael Douglas qui avait annoncé le décès du monstre sacré d’Hollywood via un communiqué diffusé sur les réseaux sociaux. « C’est avec une immense tristesse que mes frères et moi vous annonçons que Kirk Douglas nous a quittés aujourd’hui à l’âge de 103 ans. Pour le monde, c’était une légende, un acteur de l’âge d’or du cinéma (…), mais pour mes frères, Joel et Peter, et moi, il était simplement papa. (…) Kirk a eu une belle vie et il laisse derrière lui des films pour les générations à venir et le souvenir d’un philanthrope reconnu qui a oeuvré pour le bien public et la paix dans le monde« , avait-il joliment annoncé.

Coloration pour cheveux : les conséquences alarmantes sur la santé

L’Agence nationale de la sécurité sanitaire tire la sonnette d’alarme sur les répercussions des colorations capillaires sur la santé des coiffures mais aussi des clients.

On le sait déjà depuis bien longtemps : les colorations ne sont pas forcement bonnes pour les cheveux et la santé de manière générale. Récemment, une jeune française a d’ailleurs vécu une douloureuse expérience à la suite d’une teinture sur ses cheveux.

Estelle 19 ans a frôlé la mort à cause d’une substance allergène présente dans le produit qu’elle utilisait pour colorer sa chevelure. Connu pour son caractère dangereux, la paraphénylènediamine (ou PPD) est pourtant interdite dans de nombreux cosmétiques, mais elle est encore autorisée dans certaines colorations.

Mercredi 19 juin, l’Agence nationale de la sécurité sanitaire a publié les résultats d’études sur les produits colorants pour cheveux et les résultats sont stupéfiants.

En effet les substances qui composent ces produits peuvent provoquer de l’asthme, des allergies respiratoires et cutanées graves chez les professionnels de la coiffure. Mais ils ne sont pas les seuls touchés. Il en va de même pour les clients qui s’exposent aux mêmes risques lorsqu’ils se rendent en salon. Les crèmes prêtes à l’emploi, les poudres à mélanger dans un liquide et les granules sont mis en cause.

Les ingrédient en cause sont les persulfates d’ammonium, de potassium et de sodium. Ils sont utilisés pour aider à la dépigmentation du cheveux afin que la nouvelle coloration puisse adhérer.

L’Agence déclare d’ailleurs que ces persulfates ont causé plus de 1000 maladies entre 2001 et 2015 en France mais également en Angleterre, en Suisse, en Allemagne, en Autriche, aux Pays-Bas et au Danemark. Ainsi, les marques sont très fortement invitées à « restreindre dans les meilleurs délais l’usage de persulfates dans leurs produits ».

Réalisez des madeleines au coeur chocolat fondant

Vous avez envie d’un goûter maison et facile à réaliser ? Essayez notre recette de madeleines au coeur chocolat fondant !

Les madeleines, c’est le petit plaisir qui nous régale. Et pour pousser la gourmandise jusqu’au bout, on a ajouter un coeur chocolaté et délicieusement fondant.

Pour cette recette, on utilise une base neutre pour la pâte à madeleines. Pour le coeur coulant, vous pouvez ajouter un carré de chocolat au lait, noir, blanc ou praliné. Pour une version plus fruité, ajoutez de la confiture.

Ingrédients :

3 oeufs

100 g de sucre

200 g de farine

50 g de lait

1 sachet de levure chimique

100 g de beurre fondu

12 carrés de chocolat

Préparation :

1. Mélanger les oeufs et le sucre, ajouter le beurre, la farine et la levure puis le lait.

2. Laisser 1h au frais : c’est cette étape qui permet aux madeleines d’avoir une jolie bosse bien moelleuse.

3. Disposer les madeleines dans un moule beurré, ajouter un carré de chocolat puis recouvrir avec de la pâte.

4. Cuire 12 minutes à 180° puis dégustez.

5. Les madeleines se conservent quelques jours dans une boîte hermétique. Mais arriverez-vous à ne pas tout manger ?

Verrine crémeuse à l’ananas, menthe et petits Lu

Ingrédients :

2 carrés de fromage frais type St-Môret

2 petits suisses

1 cas de sucre glace

1 cas de crème liquide

15 g de sucre

Quelques feuilles de menthe ciselée

Quelques rondelles d’ananas (à adapter selon le nombre de verrines)

20 g de beurre

Le jus d’un citron jaune ou vert

10 petits Lu

20 g de beurre

20 g de sucre cassonade

Préparation :

  • Couper l’ananas en petits dès.
  • Mélanger le sucre et le beurre et le citron dans une poêle, ajouter l’ananas et faire revenir.
  • Ajouter la menthe ciselée dans un petit plat et mélanger. Réserver.
  • Mélanger les petits suisses et les fromage frais.
  • Monter légèrement la crème en chantilly avec un peu de sucre glace : elle doit rester souple.
  • Mélanger délicatement la chantily au mélange petits suisses et fromage frais. Réserver.
  • Concasser les petits Lu, mélanger avec le beurre et déposer sur une plaque allant au four.
  • Cuire à 160° pendant une dizaine de minutes pour faire un crumble bien croustillant.
  • Réaliser la verrine en alternant les couches d’ananas, de crème onctueuse et de crumble de petits Lu.

Recette sans lactose : le gâteau moelleux citron courgette

Découvrez comment réaliser un délicieux gâteau au citron… avec de la courgette !

Après le succès du gâteau au chocolat à la courgette, on vous délivre la recette du gâteau au citron, toujours avec de la courgette !

La courgette est utilisée dans ce gâteau pour palier au beurre, qui est remplacé par de l’huile de coco. On ne sent pas son goût mais elle permet de donner une texture humide et bien moelleuse. On obtient donc une recette beaucoup plus saine et sans lactose. Idéal pour ceux qui sont intolérants ou qui ont du mal à le digérer !

Pour une version sans gluten, vous pouvez remplacer la farine de blé par un mélange de farine de maïs et de riz.

Ingrédients :

3 oeufs

200 g de courgette

1 citron jaune (jus et zeste)

310 g de farine

100 g de sucre glace

130 ml d’huile de coco

½ cac de gingembre en poudre

1 sachet de levure

Glaçage :

100 g sucre glace

2 cac d’eau chaude

2 cac de jus de citron

Préparation :

1. Mélanger les oeufs avec l’huile de coco.

2. Ajouter la farine la levure et le sucre ainsi que le gingembre.

3. Râper la courgette et ajouter au mélange.

4. Ajouter le jus de citron et le zeste.

5. Enfourner 25 minutes.

6. Laisser refroidir puis préparer le glace en mélangeant le citron, l’eau et le sucre glace.

7. Napper le gâteau avec le glaçage et déguster.

Réalisez des madeleines au citron et à la noix de coco

Vous adorez les madeleines ? Découvrez comment les réaliser facilement !

Les madeleines, c’est le goûter gourmand idéal pour faire une petite pause sucrée. Bien qu’elles soient délicieuses nature, le fait de les parfumer légèrement leur donne un peu d’originalité. Avec le citron vert et la noix de coco, on obtient des madeleines délicatement parfumées et rafraîchissantes. Idéal pour donner un peu de légèreté à cette pâtisserie célèbre.

Vous pouvez utiliser le zeste d’un citron vert pour donner un petit côté acidulé.

Ingrédients :

  • 3 oeufs
  • 100 g de sucre
  • 200 g de farine
  • 50 g de lait
  • 1 sachet de levure chimique
  • 100 g de beurre fondu
  • 1 cuillère à soupe de noix de coco en poudre
  • 1 citron jaune

Préparation :

1. Mélanger les oeufs et le sucre, ajouter le beurre, la farine et la levure puis le lait.

2. Verser la noix de coco en poudre et râper le zeste du citron dans la pâte puis mélanger.

3. Laisser 1h au frais : c’est cette étape qui permet aux madeleines d’avoir une jolie bosse bien moelleuse.

4. Disposer les madeleines dans un moule beurré

5. Cuire 12 minutes à 180° puis dégustez.

6. Les madeleines se conservent quelques jours dans une boîte hermétique… si vous ne les mangez pas tout de suite !

Pourquoi vous ne devriez jamais vous faire lécher le visage par votre chien

Même si les chiens peuvent nous apporter une dose d’amour et d’affection considérable, il ne faut pas oublier qu’ils sont des animaux et que sans surveillance, ils peuvent être porteurs de bactéries qui peuvent vous causer des infections. On vous explique.

On le sait le chien est le meilleur ami de l’homme. Lié d’un amour inconditionnel à l’humain, ils font souvent preuve de beaucoup d’attention et aiment particulièrement faire de petites léchouilles sur le visage de leurs maitres. Beaucoup apprécient ce geste, évidemment, mais il faut parfois être vigilant.

En effet, ce geste qui peut paraître tout à fait anodin peut se révéler très dangereux pour la santé. Leur salive peut être porteuse de nombreux germes. La langue de votre chien est un environnement propice à la prolifération de bactéries car ils ont tendance à mettre leur museau un peu partout où ils se promènent : sur le sol, dans la forêt, sur d’autres chiens, etc.

Aux États-Unis, des faits alarmants ont eu lieu. Un jeune garçon américain a contracté la tuberculose de son chien. Mais ce n’est pas tout, un autre cas, un homme de 48 ans a été amputé des quatre membres à cause d’une bactérie nommée « capnocytophaga canimorus », une bactérie de la flore gingivale des espèces canines comme félines. En France, 4 personnes sont déjà décédées à cause de cette germe depuis 2017. Chacun des cas impliquaient la salive d’un animal de compagnie.

Même si ces maladies restent assez isolées, il faut tout de même rester très vigilant avec nos boules de poils, qui restent très mignonnes bien évidemment