Remèdes naturels pour s’endormir sans somnifère

Comment s’endormir sans somnifère ?

Une insomnie chronique, ou un sommeil de mauvaise qualité, sont des phénomènes fréquents, généralement causés par le stress et des rythmes de travail élevés. Or, les troubles du sommeil peuvent rapidement altérer le bien-être et l’activité en journée. Heureusement, des remèdes naturels, et connus pour leur efficacité, existent. Ils permettent de retrouver facilement un sommeil réparateur.


La mélatonine

La mélatonine est une bonne alternative par rapport aux somnifères traditionnels. Elle est produite naturellement par la glande pinéale de notre cerveau, lorsque l’obscurité donne le signal du sommeil. C’est, pour l’organisme, l’hormone centrale de régulation des rythmes chronobiologiques. Elle apaise les tensions, favorise l’endormissement et aide à lutter contre les réveils nocturnes intempestifs.

Mais si notre horloge biologique est perturbée par le stress ou d’autres facteurs, si la synthèse de la mélatonine ne s’effectue pas correctement le soir au coucher, ou si nous ne produisons pas cette hormone en quantité suffisante pour obtenir un bon sommeil, il devient nécessaire d’aider notre organisme.

Sans aucuns effets indésirables, la prise de mélatonine d’origine végétale est donc une solution naturelle pour retrouver le sommeil. Elle n’entraîne pas les phénomènes de somnolence en journée, de dépendance et même de risque cardiaque, qui peuvent être induits par la prise de somnifères ou de médicaments anxiolytiques.

L’association de mélisse et valériane

Une autre solution, pour éviter de recourir aux médicaments, tout en améliorant la qualité de son sommeil, est de faire appel à l’association de deux plantes, la mélisse et la valériane. Ces plantes sont reconnues sans conteste par le corps médical, et notamment par l’Organisation mondiale de la santé, pour leurs capacités à traiter l’agitation nerveuse, l’anxiété, et les troubles du sommeil qui en découlent.

Leurs propriétés sédatives et calmantes sont plus efficaces si les deux plantes sont associées. La mélisse est une plante herbacée, connue pour ses propriétés thérapeutiques dès l’Antiquité. Calmante et relaxante, elle est capable de réguler les influx nerveux. La valériane officinale est une autre plante herbacée capable d’agir, en douceur mais efficacement, sur le système nerveux central. Elle contient dans sa racine un puissant inhibiteur, l’acide valérénique, qui atténue l’anxiété, facilite l’endormissement, et de ce fait régule les phases du sommeil.

La combinaison de ces deux plantes a un effet souverain sur le stress, et améliore considérablement la qualité du sommeil. En journée, on constate aussi une amélioration notable des capacités de concentration.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.