Archive | 17 novembre 2019

Fred Mella : Mort à 95 ans de l’ultime membre des Compagnons de la Chanson

Archives - Rendez-vous avec Fred Mella lors de sa tournée à Cosne-sur-Loire. Le 25 octobre 2008 © Jean-Claude Woestelandt / Bestimage

Les mauvaises nouvelles s’enchaînent dans le monde de la musique… Après l’annonce de la mort du chanteur Eric Morena, on apprend désormais le décès du dernier membre des Compagnons de la Chanson, Fred Mella.

Dur week-end pour le monde de la musique. Samedi 16 novembre 2019, on apprenait la mort d’Eric Morena, emporté après une lutte contre la maladie et, le même jour, le chanteur Fred Mella rendait lui aussi l’âme. A 95 ans, il était l’ultime membre des Compagnons de la Chanson.

C’est Michel, le fils de Fred Mella, qui a annoncé la triste nouvelle par un message transmis à l’AFP, annonçant la mort de son père. Un décès survenu samedi soir, alors que le chanteur était dans sa 95e année. L’ex-ténor soliste est décédé « à 21h25 parmi les siens, paisiblement » dans sa maison de Goupillières (Yvelines), a-t-il précisé. Le regretté artiste était le dernier membre encore en vie du très populaire groupe des Compagnons de la Chanson – composé de neuf membres – qui avait enchanté les Français des années 1950 à 1970.

Les autres Compagnons étaient Jean Broussolle (1920-1984), Guy Bourguignon (1920-1969), Jean-Louis Jaubert (1920-2013), Hubert Lancelot (1923-1995), Jean-Pierre Calvet (1925-1989), Gérard Sabbat (1926-2013), Jo Frachon (1919-1992) et René Mella (1926-2019), frère de Fred, décédé fin septembre.

Comme le relate l’AFP, il était né le 10 mars 1924 à Annonay (Ardèche). Avant de se lancer dans la chanson, il avait été professeur des écoles quelques années. C’est son timbre de voix exceptionnel qui l’avait rapidement imposé comme soliste du groupe. Pendant sa carrière, il avait notamment collaboré avec Edith Piaf, les Compagnons de la Chanson – le groupe avait été fondé en 1941 – ayant chanté avec elle sur le titre Les Trois Cloches. Les membres de la formation avaient eu comme parrains à leurs débuts Yves Montand et Charles Aznavour.

Eric Morena (Oh ! Mon bateau) : Mort du chanteur à 68 ans

Portrait de Eric Morena, 2016. Paris.

Triste nouvelle pour le monde de la musique : le chanteur Eric Morena, inoubliable interprète du tube « Oh ! Mon bateau » est mort ce samedi 16 novembre 2019. L’artiste, qui avait 68 ans, luttait contre la maladie depuis plusieurs mois.

Sa voix de chanteur lyrique ne résonnera plus… Eric Morena, qui avait connu un succès monstre en 1987 avec la chanson Oh ! Mon bateau, écoulée à l’époque à un million d’exemplaires, est mort samedi 16 novembre 2019, à Arcachon. Un triste nouvelle rapportée par son agent Lionel Roban

Sa maman, son frère Bertrand DEVINCK, son mari ainsi que son manager Lionel ROBAN ont la douleur et la grande tristesse de vous faire part du décès de Monsieur Eric MORENA survenu à l’âge 68 ans, à la suite d’une longue maladie à Arcachon le 16 novembre 2019. La cérémonie religieuse aura lieu le vendredi 22 novembre 2019 à 10h00, en la Cathédrale Notre-Dame de Saint OMER, suivie de l’inhumation au cimetière des Bruyères. Eric MORENA reposera à la Maison Funéraire d’Arcachon PFG et à partir de mercredi aux salons Funéraires de Daniel BEE à Saint OMER. La famille remercie par avance toutes les personnes qui prendront part à sa peine, ainsi que le tout le personnel médical pour leur accompagnement et leur gentillesse. Si vous souhaitez les soutenir dans cette épreuve vous pouvez leur écrire un mail : ericturandot@gmail.com« , annonce le communiqué.

Eric Morena, qui avait fêté son 68e anniversaire en octobre dernier, souffrait depuis plusieurs mois d’un cancer, au point d’avoir été contrait d’annuler des concerts et de se mettre en retrait. « Une pause de quelques mois s’impose… Ce combat dur n’est pas sans enjeux. Bien qu’Éric aime par-dessus tout être sur scène, sa principale résidence secondaire, son manager a dû faire le difficile choix d’annuler ses prochains concerts« , pouvait-on lire dans un communiqué en juillet dernier. En juin, un examen médical avait permis de détecter un sarcome, soit une tumeur maligne.

Eric Morena, à qui on devait aussi les titres Je suis le torero de l’amour ou Ramon et Pedro, avait connu plusieurs hauts et bas dans sa vie pro et perso. Le chanteur, spécialiste de l’opérette, avait notamment connu une traversée du désert au milieu des années 1990, époque pendant laquelle il avait également eu la douleur de perdre son compagnon de l’époque, emporté par le sida. Les années 2000 avaient cependant été celles pendant lesquelles il avait multiplié les albums.

Quels sont les antibiotiques naturels qui boostent les défenses immunitaires ?

Les plantes pour renforcer le système immunitaire.

Les antibiotiques naturels pour renforcer son système immunitaire

L’hiver approche, c’est le moment de booster ses défenses immunitaires pour rester en forme. Équilibrez votre assiette avec des produits de saison et des herbes aromatiques antivirales, comme le thym, le gingembre, la cannelle ou le serpolet.

Épices et légumes oranges pour tonifier l’organisme

Les épices gingembre, cannelle, poivre noir et noix de muscade chassent l’excès d’humidité dans l’organisme. A privilégier également les légumes de saison doux de couleur orangée (potiron, patate douce, courge), parfaits pour protéger la rate, un organe essentiel, notamment en intersaison pour maintenir son énergie interne.

Les herbes aromatiques repoussent les virus

Thym, origan et serpolet sont de super antiviraux et antibiotiques naturels qui préviennent l’apparition du rhume, de la grippe, de la bronchite ou encore de la sinusite. En cas de gastro-entérite ou de diarrhée, elles facilitent la digestion et sont antiputrides.

Le plein de vitamine C avec les agrumes

Clémentine, citron, orange, pamplemousse, kiwis sont nos amis pour faire le plein de vitamine C qui elle est particulièrement antivirale.

→ Privilégiez les fruits frais entiers. En période d’intersaison, les spécialistes conseillent un apport sous forme de compléments alimentaires de 500 mg/jour.

Propolis et gelée royale chassent infections et petit moral

Puissants anti-infectieux, les produits de la ruche sont utilisés depuis la nuit des temps. Efficaces sur la sphère ORL (grippe, toux, rhume) et gastro-intestinale, propolis (mélange de cire, résine et enzymes salivaires des abeilles), miel et gelée royale fortifient l’organisme et tonifient le cerveau en cas de déprime saisonnière.

→ Vous pouvez faire une cure sous formes de gouttes, ampoules ou gélules.

L’huile essentielle de Ravintsara évite la contagion

Cette huile essentielle, originaire des camphriers de Madagascar, permet de se prémunir des germes qui transitent dans l’air via éternuements et autres poignées de main.

→ Mettez une goutte d’huile essentielle de Ravintsara dans le creux des poignets et quelques gouttes sur un mouchoir à respirer chaque matin avant de prendre les transports. Une goutte de l’huile dans une cuillère de miel de thym ou lavande en optimise les effets.

Où acheter ?

Sur Internet : Acheter de la gelée royale, acheter de la propolis, acheter de l’huile essentielle de ravintsara.

Remèdes naturels pour s’endormir sans somnifère

Comment s’endormir sans somnifère ?

Une insomnie chronique, ou un sommeil de mauvaise qualité, sont des phénomènes fréquents, généralement causés par le stress et des rythmes de travail élevés. Or, les troubles du sommeil peuvent rapidement altérer le bien-être et l’activité en journée. Heureusement, des remèdes naturels, et connus pour leur efficacité, existent. Ils permettent de retrouver facilement un sommeil réparateur.


La mélatonine

La mélatonine est une bonne alternative par rapport aux somnifères traditionnels. Elle est produite naturellement par la glande pinéale de notre cerveau, lorsque l’obscurité donne le signal du sommeil. C’est, pour l’organisme, l’hormone centrale de régulation des rythmes chronobiologiques. Elle apaise les tensions, favorise l’endormissement et aide à lutter contre les réveils nocturnes intempestifs.

Mais si notre horloge biologique est perturbée par le stress ou d’autres facteurs, si la synthèse de la mélatonine ne s’effectue pas correctement le soir au coucher, ou si nous ne produisons pas cette hormone en quantité suffisante pour obtenir un bon sommeil, il devient nécessaire d’aider notre organisme.

Sans aucuns effets indésirables, la prise de mélatonine d’origine végétale est donc une solution naturelle pour retrouver le sommeil. Elle n’entraîne pas les phénomènes de somnolence en journée, de dépendance et même de risque cardiaque, qui peuvent être induits par la prise de somnifères ou de médicaments anxiolytiques.

L’association de mélisse et valériane

Une autre solution, pour éviter de recourir aux médicaments, tout en améliorant la qualité de son sommeil, est de faire appel à l’association de deux plantes, la mélisse et la valériane. Ces plantes sont reconnues sans conteste par le corps médical, et notamment par l’Organisation mondiale de la santé, pour leurs capacités à traiter l’agitation nerveuse, l’anxiété, et les troubles du sommeil qui en découlent.

Leurs propriétés sédatives et calmantes sont plus efficaces si les deux plantes sont associées. La mélisse est une plante herbacée, connue pour ses propriétés thérapeutiques dès l’Antiquité. Calmante et relaxante, elle est capable de réguler les influx nerveux. La valériane officinale est une autre plante herbacée capable d’agir, en douceur mais efficacement, sur le système nerveux central. Elle contient dans sa racine un puissant inhibiteur, l’acide valérénique, qui atténue l’anxiété, facilite l’endormissement, et de ce fait régule les phases du sommeil.

La combinaison de ces deux plantes a un effet souverain sur le stress, et améliore considérablement la qualité du sommeil. En journée, on constate aussi une amélioration notable des capacités de concentration.

5 plantes pour vous aider à aller mieux

Vous avez envie de prendre enfin soin de vous? Cela veut dire des nuits sereines, une ligne plus svelte, et l’assurance d’être détendu en toute occasion… Voici 5 plantes pour vous aider à aller mieux.

Pour des nuits sereines, rien ne vaut l’ashwagandha

Pour s’endormir facilement, il existe une plante qui vous sera d’une aide précieuse, c’est l’ashwagandha. Cette plante fait partie de la pharmacopée traditionnelle de l’Inde. Derrière son nom compliqué (qui veut dire « odeur du cheval » !) se cache une véritable source d’apaisement pour l’organisme. Elle réduit le stress, régule l’humeur et apaise l’anxiété. On comprend pourquoi elle est souveraine pour s’endormir facilement. Elle est aussi utilisée contre la dépression et la fatigue nerveuse. Ce ne sont pas ses seules vertus. L’ashwagandha, plante médicinale indienne et millénaire, est aussi revitalisante et renforce le système immunitaire.

Avec le thé vert Matcha, les kilos s’envolent !

L’incroyable thé vert japonais est connu pour favoriser la perte de poids. C’est une fine poudre de thé vert d’excellence, connue d’abord pour être traditionnellement utilisée pour la cérémonie du thé. Issu de la meilleure qualité de la fleur de camélia, ce petit miracle vert est plus qu’un thé. Il est doté d’une qualité nutritionnelle particulière du fait de sa richesse en catéchine, un antioxydant qui renforce le système immunitaire, lutte contre le cholestérol et prévient le cancer. Au quotidien, il est aussi un allié puissant contre le vieillissement de la peau, et il permettrait de prévenir les maladies inflammatoires et dégénératives, comme par exemple la maladie d’Alzheimer. Surtout, il est réputé pour aider à maigrir, en complément de mesures diététiques appropriées.

Le gingembre est votre allié contre le mal des transports

Pour lutter contre le mal de cœur en voyage, le gingembre est la solution. C’est une plante tropicale, ou plus exactement le rhizome de cette plante, utilisé comme condiment ou comme friandise. Pour lutter contre le mal des transports, il faudra mâcher, une demi-heure avant le départ, une tranche de gingembre frais. Vous pouvez aussi boire une infusion à base de gingembre fraiche râpée. A noter, la consommation de 0,5 grammes à 1,5 grammes de gingembre en poudre et en capsules serait efficace pour traiter les nausées et des vomissements durant la grossesse. Le gingembre possède également des vertus digestives, et son action est connue comme tonifiant naturel.

Pour un bon transit, pensez au psyllium

Le psyllium blond, c’est l’ancêtre des laxatifs. Il aide à lutter contre la constipation, si répandue dans nos sociétés modernes. Les enveloppes de ses graines vont protéger la muqueuse intestinale et faciliter l’élimination naturelle, sans effets secondaires. Il va suffire de mélanger 7 grammes de poudre de psyllium avec 250 ml d’eau, et le tour est joué (en journée, si possible pas avant de se coucher).

Avec le ginseng blanc, plus jamais fatigué !

Le ginseng s’affirme depuis des siècles comme un anti-stress naturel. Grand classique de la millénaire pharmacopée chinoise, il est connu pour aider à réduire la fatigue. Concrètement, il améliore la capacité du corps à résister aux maladies et au stress. Il a un effet tonique certain, et il est recommandé de le prendre le matin. Cette plante médicinale dynamisante est aussi réputée pour ses propriétés anti oxydantes, ainsi que pour aider à contrôler la pression sanguine et renforcer le système cardiovasculaire.

 

Les 4 vertus du baobab pour la santé

Baobab

Originaire d’Afrique, le baobab est connu pour sa forme originale et son étonnante longévité. Mais c’est également un arbre qui possède de nombreuses vertus médicinales. Zoom sur les vertus du baobab !


La pulpe du baobab, un fortifiant naturel

L’une des particularités du baobab est que tout ce qui le constitue représente un intérêt, d’une manière ou d’une autre. Ainsi, son bois, ses feuilles, ses racines, ses graines et sa pulpe sont utilisés par l’homme depuis des siècles. Et c’est avec sa pulpe que nous pouvons nous fortifier. En effet, celle-ci contient une grande quantité d’acides organiques, de calcium et de vitamine C. Une composition qui fait de la pulpe du baobab un très bon fortifiant qui aide à lutter contre la fatigue.

Une meilleure absorption du fer

Le baobab étant très riche en vitamine C, il participe à une meilleure absorption du fer par l’organisme. Or, le fer est un minéral très important. C’est notamment grâce à lui que l’oxygène se fixe et circule dans les cellules. De plus, le fer participe au bon déroulement du cycle respiratoire des cellules musculaires. Ajoutons que le fer joue un rôle primordial dans le processus de cicatrisation.

Un allié pour le système immunitaire

Le fruit du baobab est très riche en fibres, ce qui en fait un très bon allié pour notre système immunitaire. En effet, la haute teneur en fibres de la pulpe représente des bienfaits prébiotiques et probiotiques. Elle contribue ainsi à stimuler l’activité de la flore bactérienne et à améliorer notre santé.

Une protection optimale des cellules

Du fait de sa richesse en vitamine C, le baobab aide à la protection des cellules contre les dommages oxydatifs. A savoir que le stress oxydatif provoque une oxydation chimique de nos cellules, ce qui peut entraîner diverses pathologies et accélère le vieillissement. Le baobab nous aide donc à lutter contre ces méfaits.

4 plantes pour faciliter la digestion

Mauvaise digestionComment faciliter la digestion ?

Repas trop copieux, déséquilibres intestinaux ou encore excès de boissons gazeuses, chacun peut à tout instant devenir la victime d’une mauvaise digestion. Fort heureusement, certaines plantes peuvent faciliter la digestion. Loin de se cantonner à leur côté ornemental, les plantes peuvent se montrer, dans de nombreuses situations, comme une excellente alternative aux médicaments au vu de leurs vertus sur la santé.


Le jus d’Aloe vera

Ingrédient fréquemment utilisé dans les cosmétiques, l’Aloe vera est particulièrement connue pour ses bienfaits pour la peau. Cette plante possède cependant d’autres vertus notamment pour l’amélioration et le maintien d’un bon équilibre interne. Le gel de l’Aloe vera alimentaire est composé entre autres de vitamines, de minéraux et d’acide salicylique le rendant efficace pour le traitement et la prévention des troubles gastro-intestinaux. Ce gel possède des vertus anti-inflammatoires et cicatrisantes, tout en favorisant une meilleure assimilation des nutriments et améliorant le confort intestinal.

L’anis étoilé

L’anis étoilé, en plus de rehausser les plats, se montre être un allié de choix pour combattre les troubles gastriques. Cette épice est efficace pour lutter contre les ballonnements et les gaz intestinaux. L’anéthol, le principe actif de l’anis étoilé, calme aussi les douleurs et les maux d’estomac. Pour profiter des bienfaits de l’anis étoilé, sa consommation peut être faite sous la forme d’infusion avec une dose par tasse de 0,5 g à 1 g.

Le rhizome de gingembre

L’utilisation du rhizome de gingembre pour traiter les troubles de la digestion ne date pas d’hier. En effet, le gingembre a été utilisé dans la médecine depuis des milliers d’années. Celui-ci intervient à différents niveaux de la santé intestinale notamment par l’amélioration de la vidange gastrique. Deux gélules d’extrait sec de rhizome de gingembre par jour suffisent pour obtenir un résultat optimal. La prise se fait à raison d’une gélule avant chaque repas accompagnée d’un demi-verre d’eau.

L’angélique

L’angélique ou « l’herbe aux anges », grâce aux principes actifs se trouvant dans ses racines, se présente aussi comme l’une des solutions naturelles à utiliser en cas de troubles intestinaux et de digestion difficile. Cette plante dispose notamment d’antioxydants et d’une huile essentielle qui s’avère être efficace pour diminuer les flatulences, les ballonnements, les spasmes et les crampes d’estomac. Pour profiter de ses bienfaits, la prise d’une gélule d’extrait concentré de racine d’angélique se fait pendant les repas avec un demi-verre d’eau. Deux gélules par jour, à prendre en deux fois, sont généralement suffisantes pour combattre une digestion difficile..

Rhume : remède au citron, miel et gingembre

Comment faire une infusion contre le rhume ?

Le gingembre est un ingrédient efficace pour lutter contre le rhume. Le citron, quant à lui, a des effets antiseptiques et une concentration en vitamine C qui permet de stimuler les défenses immunitaires. Grâce à ses pouvoirs antiseptiques, le miel aide aussi à soulager le rhume. La combinaison de ces trois ingrédients extraordinaires dans une infusion vous rendra la vie plus douce…

Remède de grand-mère

  1. Épluchez et râpez le gingembre frais.
  2. Versez l’eau froide dans une casserole.
  3. Ajoutez-y le gingembre râpé, couvrez et portez l’eau à ébullition.
  4. Retirez aussitôt du feu.
  5. Laissez infuser cette préparation pendant 10 à 15 minutes.
  6. Filtrez et ajoutez le miel et le jus de citron.
  7. Buvez 1 tasse chaude jusqu’à 3 fois par jour maximum.

Ingrédients

  • 2 g de gingembre frais ou gingembre en poudre
  • 250 ml d’eau froide
  • 1 c. à café de miel
  • 1 c. à soupe de jus de citron

Équipement

  • Une râpe
  • Une casserole
  • Une passoire ou un tamis
  • Une tasse

Les conseils de nos grands-mères

  • Le gingembre est contre-indiqué en cas d’ulcère de l’estomac. À forte dose, il peut provoquer des brûlures d’estomac et déclencher les règles. Déconseillé aux femmes enceintes, allaitantes et aux enfants de moins de 6 ans.

Aliment Santé : Tout savoir sur le quinoa

Le quinoa n’est pas une graminée comme le riz et le blé. Il est classé dans la catégorie des « pseudo céréales ». De par sa valeur nutritionnelle et ses composants, le quinoa est considéré comme un aliment complet.

20 g de quinoa cru représentent une ½ tasse de quinoa cuit. Ils comptent 75 kcal dont 2,6 g de protéine (pour la régénération de la peau, des os et des muscles), 13,8 g de glucide, 1,2 g de lipide et 1,4 g fibres alimentaires.

Le quinoa est une excellente source de manganèse, mais apporte également du fer et du cuivre. Ces éléments participent considérablement à la formation de globules rouges, d’hémoglobine et de collagène et à l’acheminement de l’oxygène dans l’organisme. Le quinoa a aussi un apport important en phosphore, en magnésium, en zinc et en vitamine B2 (ou riboflavine).

Le quinoa est l’aliment idéal pour les personnes qui ont des besoins nutritives importantes en quantité et en qualité, notamment les sportifs, les femmes enceintes (ou les femmes qui allaitent). Le quinoa convient aussi aux nourrissons. Les végétariens apprécient particulièrement le quinoa pour son apport en protéine.

Riche en fibres solubles, le quinoa aide dans le traitement des maladies cardiovasculaires et dans la lutte contre le diabète de type 2. Les fibres agissent notamment en régulant le taux de cholestérol, d’insuline et de glucose présents dans le sang. Le quinoa a une teneur élevée en antioxydant aidant davantage dans la lutte contre les maladies cardiovasculaires.

Le quinoa se décline, sur le commerce, sous différentes formes : en graines blanches, noires ou rouges, en farine crue ou grillée et en flocons. Vous pouvez également retrouver du lait de quinoa ou du quinoa en diverses préparations boulangères : pâtes, pains etc.

Le quinoa se cuisine de plusieurs manières différentes, aussi bien dans des plats sucrés que salés. Il peut être utilisé dans toutes les recettes à base de graines céréalières à la place du couscous, du taboulé, de la semoule ou du riz.

Les grains de quinoa se conservent au frais, dans un endroit au sec, à l’abri de la lumière. La farine de quinoa se conserve au réfrigérateur ou au congélateur.

Où acheter ?

Sur Internet : acheter du quinoa

Hallux valgus : symptômes, causes et solutions

Tout savoir sur l’Hallux valgus

L’Hallux valgus est une maladie du pied, survenant plus précisément sur le gros orteil, et qui provoque une déformation de celui-ci. Voici la présentation des symptômes de cette maladie, les causes qui la produisent ainsi que les moyens de la traiter correctement.

L’Hallux valgus est donc une déformation du gros orteil. Le métatarsien s’incline vers l’intérieur du pied, ce qui provoque un renflement caractéristique au niveau de l’articulation entre le pied et le gros orteil. Cette bosse bien visible s’appelle un exostose. Ce gonflement de l’avant-pied induit généralement des difficultés à se chausser. Il peut aussi entraîner un tassement et une déformation des autres orteils, qui se trouvent comprimés par le gros orteil dans la chaussure. Lorsque l’Hallux valgus se forme, il est souvent douloureux, mais une fois formé il est seulement inesthétique, mais ne procure pas de douleurs.

Les causes

On distingue généralement deux causes principales pour un Hallux valgus.

Tout d’abord, le facteur génétique entre en ligne de compte, car c’est une maladie héréditaire. Les études médicales ont démontré que les Hallux valgus se transmettaient tout particulièrement entre les femmes d’une même famille.

Mais c’est aussi une maladie qui peut être acquise, en particulier consécutivement au port de chaussures pas adaptées au pied. C’est tout particulièrement le cas des chaussures trop serrées : celles-ci vont alors étouffer l’avant-pied, ce qui va provoquer une déformation au niveau du gros orteil. L’hallux valgus peut aussi être causé par des talons trop hauts, ou bien par des chaussures trop larges. Dans ce dernier cas, les orteils vont alors se contracter pour tenter d’adhérer à la chaussure, ce qui occasionne des déformations, particulièrement au niveau du gros orteil. Enfin, une mauvaise posture peut provoquer un Hallux valgus. En effet, en cas de biais du bassin, un pied risque de se retrouver surchargé par rapport à l’autre, ce qui entraîne des déformations significatives.

Les solutions

Il est tout à fait possible de traiter un Hallux valgus sans avoir recours à l’opération. Tout d’abord, un examen podologique est indispensable. Il permet au podologue de prescrire éventuellement des semelles adaptées. Le médecin peut aussi choisir de traiter la maladie avec un écarteur d’orteil afin de réguler l’angulation du gros orteil. Il peut aussi être décidé d’utiliser une contention nocturne afin de remettre l’articulation en place. Enfin, si les traitements cités n’ont pas donné de résultats satisfaisants, l’opération chirurgicale est envisageable.