Tout savoir sur l’endométriose

L’endométriose

L’endométriose est une maladie qui atteint exclusivement les femmes. L’endométriose concerne 180 millions de femmes dans le monde. En France, une femme sur 10 est touchée par cette maladie.


Les caractéristiques

L’endométriose se caractérise par la présence de fragments de muqueuse utérine, appelée endomètre ou tissu endométrial, à l’extérieur de l’utérus.

La croissance anormale de ce tissu hors de l’utérus est favorisée par l’œstrogène. Aussi, cette maladie concerne les femmes qui sont en âge de procréer, c’est-à-dire, les femmes dont l’organisme produit l’hormone sexuelle femelle : l’œstrogène.

Les lésions sont généralement observées au niveau de la région pelvienne, à savoir : au niveau des ovaires, des ligaments utérins, du péritoine, de la vessie ou du rectum. Dans des cas plutôt rares, l’excroissance apparait dans le côlon ou l’intestin grêle, dans le col de l’utérus, dans le vagin ou dans la vulve, au niveau de la paroi abdominale interne, des uretères.

Les causes de l’endométriose

L’endométriose est classée dans la catégorie des maladies multifactorielles, c’est-à–dire résultant de plusieurs facteurs. Si certaines causes ont été identifiées, d’autres facteurs restent inconnus, à ce jour.

Les facteurs avérés sont :

– Les facteurs hormonaux

– Les prédispositions génétiques

– Des problèmes mécaniques qui provoquent l’obstruction de l’appareil génital

– L’endométriose peut aussi représenter une réponse inflammatoire suite à une inflammation.

Les symptômes de l’endométriose

L’endométriose se manifeste sous un ou plusieurs de ces signes :

– Douleurs pelviennes

– Douleurs lors des rapports sexuels

– Règles douloureuses

– Difficultés à uriner et/ou à déféquer

– Douleurs lombaires

– Douleurs abdominales

– Infertilité

Les traitements

Il existe de nombreux traitements permettant de soigner l’endométriose. Les traitements peuvent varier selon la gravité de la maladie :

Le traitement hormonal : ce traitement consiste à intégrer des hormones spécifiques pour bloquer l’ovulation. Ce qui arrêtera la sécrétion d’œstrogène pour créer une ménopause artificielle. L’absence d’œstrogène stoppe la croissance du tissu endométrial situé hors de l’utérus.

Chez les femmes sujettes à l’infertilité, la chirurgie conservatrice représente un recours efficace. Cette opération consiste à retirer les excroissances endométriales et les tissus anormaux pour déboucher l’appareil génital.

Dans les cas les plus graves, la chirurgie radicale est recommandée. Il s’agit de l’hystérectomie ou l’ablation de l’utérus. Les chirurgiens essaient au maximum de faire une chirurgie conservatrice notamment chez les femmes de moins de 40 ans afin qu’elles puissent disposer de chances de procréer.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.