Archive | 11 décembre 2019

8 méthodes pour ne plus jamais revoir de pucerons sur vos plantes

Les invasions de pucerons sont énervantes : elles s’attaquent à toutes les plantes et mènent à des détériorations de la plante qui s’affaiblit (devenant ainsi plus sensible aux maladies), se déforme, se dessèche et perd ses feuilles. Alors, si vous n’en pouvez plus de voir des pucerons rôder autour de vos plantes et sous leurs feuilles en quête de sève, agissez ! Rassurez-vous, il existe plusieurs techniques naturelles pour vous en débarrasser sans pour autant avoir recours aux produits chimiques classiques qui empoisonnent les sols et la planète. La preuve en 8 techniques efficaces !

1) Le savon noir : la meilleure méthode contre les pucerons sur les plantes !

Il n’est pas bon que pour nettoyer la maison et prendre soin de votre corps ! Il a aussi un effet paralysant sur les pucerons qui finissent par mourir de faim. Pour l’utiliser, il suffit d’en mélanger deux cuillères à café avec un litre d’eau et de verser le tout dans un vaporisateur que vous secouerez avec force pour que cela mousse bien. Vaporisez cela sur les plantes à traiter et laisser sécher. Le jour suivant, rincez les feuilles soigneusement. Pendant deux semaines, répétez la même chose tous les deux ou trois jours.

Autre bonne option : le savon liquide bio ! Comptez 20 ml de savon liquide ou de liquide vaisselle bio pour un litre d’eau. Ajoutez 20 ml d’alcool à brûler au mélange. Secouez et vaporisez !

2) Comme pour les vampires, on utilise l’ail !

Si vos rosiers sont la cible des pucerons, vous gagneriez à planter des pieds d’ail à côté ! Par ailleurs, vous pouvez traiter les rosiers avec une solution qui ressemble à celle présentée précédemment à ceci près que vous ajouterez deux gousses d’ail à un litre d’eau et 100 g de savon noir. Sinon, faites une petite infusion ! Mettez un litre d’eau à bouillir. Pendant ce temps, broyez 4 gousses d’ail et versez ensuite l’eau par dessus. Couvrez et attendez une heure avant de filtrer et de pulvériser à froid sur les zones à traiter.

3) Le marc de café

Si vous aimez découvrir de nouvelles manières de le recycler, vous serez heureux d’apprendre que vous pouvez déposer du marc de café au pied des plantes, notamment les rosiers. Il est aussi possible de mettre au niveau de la base de la plante, sur la terre, quelques grains de café pour dissuader les pucerons de s’en approcher.

4) Les capucines

Pour protéger vos plantes, faites diversion avec d’autres plantes moins fragiles ! De par leur amour pour les capucines, les pucerons devraient vite oublier vos autres plantes qui n’existeront plus pour eux.

5) Du vinaigre blanc

Oui… le vinaigre blanc encore et toujours ! Il peut faire la chasse aux pucerons de manière efficace si vous en ajoutez un peu à votre eau d’arrosage en vue de la pulvériser sur les plantes. Et si vous vous sentez d’humeur intraitable, vous pouvez d’abord laisser macérer une nuit du tabac dans l’eau avant d’y ajouter le vinaigre. Le message sera alors clair pour les petites bêtes : vous ne faites pas de quartier !

6) La ciboulette ou les orties contre les pucerons

Enfin pour vos arbres fruitiers et vos arbustes, il y a une méthode très simple : plantez quelques pieds de ciboulette non loin des troncs. Les pucerons passeront leur chemin à toute vitesse ! Sinon, utilisez l’ortie, une autre plante utile ! Mettez-en dans un seau et arrosez d’eau. Finissez en couvrant le tout et en laissant de côté une semaine avant de tout filtrer. Rajoutez 1/4 d’eau puis pulvérisez sur vos plantes. Ils devraient aussi vite déguerpir avec ça…

7) Chasser les pucerons sur les rosiers

Il suffit de vous munir de quatre doses d’eau pour une dose de lait. Mélangez bien le tout et versez cette préparation dans un flacon pulvérisateur. Vaporisez le tout sur vos rosiers sans oublier les zones situées sous les feuilles. Pour une meilleure efficacité, évitez les moments où il y a du vent (cela ruinerait tous vos efforts !).

8) Et bien sûr… le bicarbonate de soude !

Sur le même esprit que la mixture précédente, on garde une mesure de 20 ml de savon liquide bio pour un litre d’eau. On ajoute ensuite 20 ml d’amande douce et 20 g de ce bon vieux bicarbonate de soude. Mélangez bien le tout et pulvérisez le produit obtenu sur les plantes infectées puis ne manquez pas de rincer le tout en procédant à l’arrosage.

Cette dernière recette est excellente contre différentes espèces qui s’attaquent à vos jolies plantes (araignées rouges…) et fonctionne aussi comme un bon fongicide.

 

Pas besoin d’acheter de l’hormone de bouturage, faites-la vous-même !

L’hormone de bouturage a plusieurs propriétés qui la rendent utile dans le jardin. Elle est très bénéfique au niveau des racines qui s’enracinent mieux et se développent à merveille, elle favorise la cicatrisation de la bouture aux endroits où vous avez coupé et elle permet de mieux réussir ses boutures. Il est possible d’en acheter dans le commerce, mais si vous souhaitez privilégier le fait maison et le bio au synthétique et économiser quelques euros, voici comment la créer vous-même.

Ce qu’il faut pour faire de l’hormone de bouturage :

  • Des tiges de saule — Tous les saules peuvent fonctionner, mais prenez seulement les tiges (pas les feuilles)
  • Un grand récipient (seau…)
  • De l’eau claire

 

Les étapes :

1) Coupez des tiges de saule pour qu’elles fassent entre 5 et 10 cm.

<img class= »size-full wp-image-24681″ src= »https://astucesdegrandmere.net/wp-content/uploads/2017/06/capture-2017-06-22-à-16.02.16.jpg » alt= » » width= »696″ height= »434″ srcset= »https://astucesdegrandmere.net/wp-content/uploads/2017/06/capture-2017-06-22-à-16.02.16.jpg 696w, https://astucesdegrandmere.net/wp-content/uploads/2017/06/capture-2017-06-22-à-16.02.16-300×187.jpg 300w, https://astucesdegrandmere.net/wp-content/uploads/2017/06/capture-2017-06-22-à-16.02.16-364×227.jpg 364w, https://astucesdegrandmere.net/wp-content/uploads/2017/06/capture-2017-06-22-à-16.02.16-608×379.jpg 608w » sizes= »(max-width: 696px) 100vw, 696px » />
Capture vidéo
<img class= »size-full wp-image-24682″ src= »https://astucesdegrandmere.net/wp-content/uploads/2017/06/capture-2017-06-22-à-16.11.17.jpg » alt= » » width= »690″ height= »437″ srcset= »https://astucesdegrandmere.net/wp-content/uploads/2017/06/capture-2017-06-22-à-16.11.17.jpg 690w, https://astucesdegrandmere.net/wp-content/uploads/2017/06/capture-2017-06-22-à-16.11.17-300×190.jpg 300w, https://astucesdegrandmere.net/wp-content/uploads/2017/06/capture-2017-06-22-à-16.11.17-364×231.jpg 364w, https://astucesdegrandmere.net/wp-content/uploads/2017/06/capture-2017-06-22-à-16.11.17-608×385.jpg 608w » sizes= »(max-width: 690px) 100vw, 690px » />
Capture vidéo

2) Mettez-les dans votre récipient et ajoutez de l’eau.

<img class= »size-full wp-image-24683″ src= »https://astucesdegrandmere.net/wp-content/uploads/2017/06/capture-2017-06-22-à-16.12.38.jpg » alt= » » width= »696″ height= »435″ srcset= »https://astucesdegrandmere.net/wp-content/uploads/2017/06/capture-2017-06-22-à-16.12.38.jpg 696w, https://astucesdegrandmere.net/wp-content/uploads/2017/06/capture-2017-06-22-à-16.12.38-300×188.jpg 300w, https://astucesdegrandmere.net/wp-content/uploads/2017/06/capture-2017-06-22-à-16.12.38-364×228.jpg 364w, https://astucesdegrandmere.net/wp-content/uploads/2017/06/capture-2017-06-22-à-16.12.38-608×380.jpg 608w » sizes= »(max-width: 696px) 100vw, 696px » />
Capture vidéo

3) Laissez les tiges tremper ainsi pendant 3 semaines environ. L’eau deviendra brune et visqueuse : c’est votre hormone de bouturage !

hormone de bouturage<img class= »wp-image-24684 size-full » src= »https://astucesdegrandmere.net/wp-content/uploads/2017/06/capture-2017-06-22-à-16.13.15.jpg » alt= »hormone de bouturage » width= »695″ height= »434″ srcset= »https://astucesdegrandmere.net/wp-content/uploads/2017/06/capture-2017-06-22-à-16.13.15.jpg 695w, https://astucesdegrandmere.net/wp-content/uploads/2017/06/capture-2017-06-22-à-16.13.15-300×187.jpg 300w, https://astucesdegrandmere.net/wp-content/uploads/2017/06/capture-2017-06-22-à-16.13.15-364×227.jpg 364w, https://astucesdegrandmere.net/wp-content/uploads/2017/06/capture-2017-06-22-à-16.13.15-608×380.jpg 608w » sizes= »(max-width: 695px) 100vw, 695px » />
Capture vidéo

La preuve que c’est efficace, c’est que vos tiges auront développé quelques bourgeons au niveau des boutures !

hormone de bouturage<img class= »wp-image-24685 size-full » src= »https://astucesdegrandmere.net/wp-content/uploads/2017/06/capture-2017-06-22-à-16.13.45.jpg » alt= »hormone de bouturage » width= »696″ height= »437″ srcset= »https://astucesdegrandmere.net/wp-content/uploads/2017/06/capture-2017-06-22-à-16.13.45.jpg 696w, https://astucesdegrandmere.net/wp-content/uploads/2017/06/capture-2017-06-22-à-16.13.45-300×188.jpg 300w, https://astucesdegrandmere.net/wp-content/uploads/2017/06/capture-2017-06-22-à-16.13.45-364×229.jpg 364w, https://astucesdegrandmere.net/wp-content/uploads/2017/06/capture-2017-06-22-à-16.13.45-608×382.jpg 608w » sizes= »(max-width: 696px) 100vw, 696px » />
Capture vidéo

Comment l’utiliser votre hormone de bouturage?

Utilisez votre hormone de bouturage maison comme une hormone synthétique ! Utilisez cela quand vous bouturez ou pour arroser vos boutures. Vous pouvez aussi tester le liquide sur des jeunes plants pour les aider à développer leurs racines ou sur des plantes en perte de vigueur.

Une alternative à l’eau de sauge en hormone de bouturage :

Après avoir coupé des fleurs, vous pouvez utiliser de l’eau mélangée à de l’aspirine (1 comprimé d’aspirine 500 mg pour 5 L d’eau) pour profiter de ses effets anticoagulants naturels.

 

Objets perdus : 7 techniques pour ne plus jamais rien perdre (clefs, téléphone…)

Avez-vous remarqué que c’est toujours lorsqu’on est pressé ou en retard que tout semble aller de travers ? Par exemple, une tache faite à la dernière minute sur un vêtement, quelque chose se casse, la voiture ne veut pas démarrer… Mais le plus énervant reste évidemment cette propension que l’on a perdre ses clefs, son téléphone… Pour les plus étourdis, les objets perdus sont même un problème quotidien. Pour ne plus rien perdre, voici quelques techniques à mettre en place.

1) On évite le bazar pour éviter les objets perdus

Comment retrouver facilement quelque chose que l’on a perdu entre plusieurs piles de livres, de papiers non identifiés, objets abracadabrants qui n’ont rien à faire là, jouets, collections diverses et variées… Moins il y a de bazar, plus l’espace est clair et moins vos objets peuvent se cacher. Alors, n’hésitez pas à réorganiser tout cela pour y voir plus clair !

2) À chaque chose son emplacement

Dans une maison bien organisée, il est facile de voir quand un objet n’est pas à sa place. Souvent, on perd un objet parce qu’on n’a pas d’endroit dédié où le ranger. On le met donc n’importe où et après il devient impossible de le retrouver. Prenez l’habitude d’assigner à certains objets le même emplacement et de les y mettre religieusement à votre retour chez vous. Ainsi, le sac à main ira dans la penderie ou sur son coin de meuble, les clefs dans le vide-poche ou sur le crochet…
Si toute la famille prend la même habitude, chacun remettra les objets à la bonne place en les voyant mal rangés.

3) Narrez vos actions

Noter dans votre subconscient les endroits où se trouvent les choses pourra vous aider à les retrouver la prochaine fois, surtout si c’est un emplacement temporaire ou un objet peu utilisé. Pour cela, une bonne technique consiste à dire les choses à haute voix pour mieux vous en rappeler. Par exemple dire : « la carte de train est dans le petit tiroir de l’entrée » permettra à votre esprit de se rappeler de cette information la prochaine fois que vous devrez l’utiliser. Autre chose, si vous avez peur de certains objets perdus, vous pouvez faire une chose insolite au moment de les ranger. Par exemple, une petite chorégraphie, un saut de côté ou dire un mot bizarre. Ainsi, au moment de vous rappeler où sont les objets perdus, vous vous rappellerez de cette action et donc du lieu en question.

4) Rendre les choses visibles et audibles pour éviter qu’elles ne se fondent avec le décor.

Les téléphones sont des objets que l’on perd très facilement. Et vu qu’ils sont sur silencieux, la technique consistant à s’appeler soi-même avec un autre téléphone devient inutile. L’utilisation du visuel et de l’auditif est importante pour retrouver les objets et les rendre plus faciles à distinguer. Pour votre trousseau, un porte-clefs flashy, imposant et/ou qui fait du bruit sera d’une grande aide. Pour des papiers importants, utilisez des pochettes colorées ou avec de jolis motifs (vous aurez encore moins envie de la perdre).

5) Ce n’est pas l’objet qui est perdu, c’est moi !

On commence à chercher un objet et on se met vite à paniquer. Du coup, on perd complètement la tête et on n’a plus l’esprit clair. Or, le problème vient donc de nous et non de l’objet ! Alors, posez-vous un instant et respirez profondément. Buvez un thé si vous avez le temps et rappelez-vous que l’objet est à l’endroit exact où vous l’avez posé. Si vous n’êtes pas confiant en vos chances de trouver l’objet, vous serez frustré et énervé avant même de commencer. Avoir le bon esprit est la première étape importante et les maîtres mots sont bien-être, calme et confiance.

6) Cherchez intelligemment

Si vous avez le bon état d’esprit (voir plus haut), la recherche sera plus simple. Inutile de faire la tornade et de tout envoyer valdinguer à travers la pièce en lâchant des cris furieux. Soyez systématique en cherchant pièce par pièce en commençant par le dernier endroit où vous vous rappelez l’avoir utilisé et retracez les étapes. N’oubliez pas de regarder aux endroits où il est logique que l’objet soit au cas où un autre membre de la famille l’a remis à sa place pour vous (le manteau sur le portemanteau, le parapluie dans l’entrée…).

7) On n’oublie pas la « Zone Eureka » où se trouvent presque toujours les objets perdus

Dans un de ses livres (How to Find Lost Objects), le docteur Michael Solomon définit ce qu’il appelle la « Zone Eureka ». C’est une zone de 50 cm qui se trouve autour de l’emplacement normal de l’objet. Par exemple, votre stylo préféré (car c’est le dernier, forcément) est peut-être sous le meuble où vous le rangez après que le chat ait joué avec et votre livre a peut-être été rangé par mégarde sur la mauvaise étagère. Cherchez les objets perdus partout dans cette zone de 50 cm (en soulevant chaque élément et en ouvrant tout).

Et vous, quelles sont vos techniques pour retrouver les objets perdus (et pour éviter de les perdre) ?

Cheveux gris : 4 astuces naturelles pour les embellir et les aimer enfin

Malheureusement, les chevelures grisonnantes ou “blandes” (blanches) ne sont pas toujours appréciées à leur juste valeur. Dans notre société parfois un peu trop jeuniste, elles peuvent en effet être difficiles à accepter. Pourtant, de nombreuses personnes décident de les assumer et elles ont bien raison ! Chouchoutés comme il faut, les cheveux gris peuvent en effet rayonner de beauté. Alors, pour enfin embrasser vos mèches grises comme elles le méritent, découvrez ces astuces d’entretien naturelles des cheveux gris qui changent tout.

1) Avec votre coiffeur, choisissez la bonne couleur et coupe pour mettre en valeur vos cheveux gris

Une fois que vous avez décidé de stopper les colorations, vous pouvez par exemple laisser pousser les cheveux pour laisser apparaître les racines. Ensuite, le coiffeur pourra estomper les contrastes avec des balayages ou mèches fines ou éclaircir les longueurs. À force de couper au fil du temps, les cheveux gris prendront enfin le dessus. Il est aussi possible de les couper très court pour ne laisser apparaître que le gris.

Ensuite, vous pourrez trouver ensemble la coupe qui vous mettra le plus en valeur. Et surtout, soyez en accord avec vos goûts et votre personnalité. Ne vous cantonnez pas aux coupes mémérisantes. En effet, ce n’est pas parce que vos cheveux sont gris que vous n’avez pas le droit à une coupe déstructurée qui donnera du volume à une chevelure clairsemée ! Aussi, un coiffé-décoiffé dégradé créera légèreté et dynamisme. Sinon, cap sur le mi-long ou le carré court qui sont intemporels. Bref, ne vous donnez aucune limite, car les cheveux gris peuvent être incroyablement sexy, glamour et flatteurs si l’on opte pour la bonne coupe. Amusez-vous !

2) Misez tout sur l’hydratation de votre chevelure

Très fragiles, les cheveux gris peuvent vite perdre en douceur, en brillance et en vitalité. Pour l’éviter, il vaut offrir à ses cheveux argentés toute l’hydratation dont ils ont besoin. Alors, direction la cuisine pour un masque avocat-banane écrasés ou lait de coco-huile de ricin ! Une fois par semaine, vous pourrez les laisser poser 30 minutes avant de faire un shampoing adapté. En outre, vous pouvez également tester les bains d’huile à laisser poser minimum une heure avant le shampoing. Au rayon bio, craquez donc pour l’huile de coco, de jojoba, de brocoli ou de bourrache. Et surtout, rincez bien pour ne pas alourdir vos longueurs.

3) Chassez le jaune dans les cheveux gris

Sans leur mélanine, les cheveux ont du mal à faire face aux rayons UV. Agressés par le soleil, la cigarette et la pollution, ils vont alors avoir tendance à jaunir ! Pour l’éviter, il y a bien sûr les soins bleus ou violets à utiliser épisodiquement suivant vos besoins. Néanmoins, vous pouvez aussi vous laisser tenter par des solutions naturelles.

  • Tout d’abord, il y a le violet de gentiane à ajouter au shampoing ou utiliser en eau de rinçage. Ainsi, vous profiterez des effets des soins violets sans les ingrédients chimiques.
  • Sinon, vous pouvez ajouter simplement 2 gouttes d’huile essentielle de matricaire ou camomille allemande à votre dose de shampoing habituelle. Cela fera ainsi office de soin bleu.
  • Quant à l’hydrolat de matricaire, il peut lui aussi être utile en dernier rinçage. Pour ce faire, diluez-en 3 à 5 cuillères à soupe dans un litre d’eau.

4) Quelques conseils vestimentaires ou pour le maquillage quand on a des cheveux gris

Vu que les cheveux gris ou blancs rendent le teint plus rosé et neutre, vous pouvez le sublimer avec une garde-robe choisie en conséquence ! Les gris ainsi que les couleurs froides vous iront ainsi en général mieux que les teintes plus chaudes (camel, orange, jaune, etc.). Ainsi, faites-vous plaisir avec des vêtements roses, bleus, prunes ou verts dans toutes leurs tonalités. Si vous portez du maquillage, optez pour des teintes douces sur les yeux et du mascara brun pour adoucir le regard. Par ailleurs, les sourcils remplis d’une teinte douce (comme le taupe) et les rouges à lèvres satinés et lumineux s’accordent joliment avec les chevelures argentées. Mais surtout, mettez l’accent sur l’effet bonne mine, car le gris peut aussi ternir votre joli minois. À vous les blushs rosés ou abricotés et les teints légers et lumineux !

Cannelle : 10 astuces prouvant qu’elle est plus utile que vous le pensiez

La cannelle est indispensable dans certains desserts où l’on ne jure que par ses notes épicées tout en douceur. Cependant, vous auriez tort de croire qu’elle n’est bonne qu’à sublimer vos riz au lait ! En effet, comme l’avait prouvé notre article sur ses utilisations les plus mémorables en jardinage, elle peut s’avérer très utile. Alors, après l’avoir invité dans vos espaces verts, pourquoi ne pas l’utiliser aussi au quotidien ? Elle pourra ainsi vous aider pour améliorer votre santé, repousser des nuisibles ou même vous sublimer. Quelque chose nous dit qu’elle va rafler au poivre sa médaille d’épice la plus utile au quotidien… Pourtant, c’est lui aussi une petite pépite avec de nombreuses utilisations plutôt géniales !

1) Calmez vos nausées et favorisez une bonne digestion en vous aidant de la cannelle

En petites quantités, elle va calmer tous les maux d’estomac et calmer les nausées. Pour ce faire, n’hésitez pas à en faire infuser un bâton dans 250 ml d’eau bouillante pendant 10 minutes. Cette petite infusion chaude vous aidera à vous sentir mieux. Globalement, n’hésitez pas à en inviter un peu dans vos cafés digestifs ou vos plats pour profiter de ses effets carminatifs. Cela permettra notamment de réduire les ballonnements et gaz gênants.

2) Pour retirer les accrocs et les éraflures sur le bois

Un peu comme les noix, la cannelle va permettre d’effacer les griffures sur le bois. Pour ce faire, frottez un peu de cannelle en poudre sur la zone égratignée et regardez-la disparaître !

3) Désodorisez un tapis avec la douce odeur de cannelle

Dans le passé, nous vous avons déjà proposé des poudres à saupoudrer sur le tapis, laisser agir et aspirer avec l’aspirateur. Parfumées au citron et à la lavande ou alors aux aromates (lavande, romarin, laurier), elles ravivent la beauté du tapis tout en rafraîchissant son odeur. Ainsi, on ne fait pas mieux pour un tapis qui sent un peu le renfermé. Vous pouvez tout à fait vous inspirer de ces recettes et remplacer les herbes et huiles essentielles par un peu de cannelle moulue pour avoir une bonne odeur d’épice dans votre pièce. N’en mettez juste pas trop pour ne pas tacher le tapis !

4) Calmer une piqûre d’insecte en quelques secondes

Cette épice anti-inflammatoire va permettre de calmer les petites irritations ou les piqûres d’insectes. Pour ce faire, mélangez-en un peu à du miel et appliquez sur la zone à soulager et soigner.

5) Obtenez une meilleure mémoire et concentration

Elle permet de booster la mémoire et les fonctions cognitives. De fait, que ce soit en période de révision, en apprenant de nouvelles choses ou en travaillant, n’hésitez pas à en diffuser dans la pièce (huile essentielle de cannelle de Chine ou écorce diluée dans d’autres huiles plus douces, car elle ne peut être diffusée seule ou trop concentrée) ou à en boire en thé. Par ailleurs, n’hésitez pas à utiliser son parfum quand vous êtes au volant. En effet, il est prouvé qu’elle rend les conducteurs plus alertes et moins stressés !

6) Chassez les fourmis ou les mites avec la cannelle

Vous aimez peut-être son odeur, mais ce n’est pas le cas des fourmis et des mites vestimentaires ! Pour chasser les premières, n’hésitez pas à mettre des sachets en tissu contenant des bâtonnets de cette épice ou à en saupoudrer dans les endroits de passage. Pour les secondes, préparez des sachets en tissu avec de la cannelle, des grains de poivre noir et des clous de girofle.

7) Calmez vos petites fringales et maigrissez plus vite avec la cannelle

En plus de remplacer idéalement le sucre dans les recettes, c’est l’un des meilleurs aliments brûle-graisses ! Aussi, elle va permettre de donner un sentiment de satiété pour couper court à toute envie de grignoter. Consommez-en entre 1 et 5 grammes de cannelle par jour pour profiter de ses bienfaits. Par exemple, elle aromatise délicieusement le café ou l’avoine du matin !

8) Soulagez votre cou douloureux ou vos épaules en l’utilisant intelligemment

Ici, on pourra simplement l’utiliser dans un coussin chauffant fait maison ! On ne fait pas plus simple et pourtant, c’est redoutable sur les raideurs et douleurs. Glissez deux bâtons de cannelle et quelques clous de girofle dans une chaussette remplie de riz blanc. Ensuite, nouez votre chaussette solidement et passez-la au micro-ondes ! Vous obtenez ainsi un super coussin chauffant que vous pourrez réutiliser autant que vous le voudrez.

9) La cannelle en traitement d’un pied d’athlète

Le pied d’athlète redoute de nombreux traitements naturels. Par exemple, il ne fait pas un pli face aux propriétés antimicrobiennes de cette savoureuse épice ! Pour chasser les champignons, faites en bouillir 10 bâtonnets dans 1 l d’eau. Laissez refroidir pour faites-y tremper vos pieds pendant 20 minutes. N’hésitez pas à répéter les étapes plus tard si besoin.

10) Les utilisations beauté de la cannelle

Si vous avez lu notre article sur les astuces beauté pas chères et naturelles d’une esthéticienne, vous savez déjà que cette épice permet d’avoir des lèvres plus pulpeuses. En effet, on peut en faire un bon gommage pour repulper les lèvres avant l’application du rouge à lèvres. Pour ce faire, on mouille un peu de cette poudre épicée ou on en mélange à une huile végétale ou de la vaseline. Ensuite, on frotte bien et on rince ! Elle peut aussi servir mélangée à du miel pour stimuler la pousse des cheveux en masque avant shampoing appliqué pendant 15 min sur les zones à problème. Enfin, pensez aussi au masque miel-cannelle pour le visage en faisant un test pour voir si votre peau la tolère. Tous les détails de ce masque super contre les imperfections juste ici.

9 huiles essentielles qui aident à maigrir naturellement

On peut tout à fait utiliser les huiles essentielles dans le cadre d’un régime pour perdre du poids. Le tout, c’est de savoir laquelle choisir en fonction de ses besoins. Or, il en existe tellement et leurs propriétés sont tellement multiples que l’on peut vite s’y perdre. De fait, nous avons répertorié pour vous les huiles essentielles les plus utiles pour maigrir.

1) L’huile essentielle de céleri pour éliminer et maigrir

Elle n’a pas son pareil pour drainer et éliminer les toxines engorgées dans le corps. Par ailleurs, elle combat les ballonnements, stimule le foie et permet une meilleure digestion. Elle peut aussi s’avérer utile si vous complétez vos nombreux efforts pour maigrir avec un complément alimentaire naturel pour femme bien choisi. En effet, ce type de complément aide en général à détoxifier l’organisme et à favoriser la digestion, des avantages de poids pour harmoniser une silhouette. Or, cette huile essentielle va aider à rendre votre cure detox encore plus efficace pour vous aider à maigrir et obtenir les résultats voulus plus vite. Ainsi, vous pouvez en ajouter dans vos plats pour leur donner plus de saveur. Sinon, reste l’option d’en diluer deux gouttes dans une cuillère d’huile d’olive ou un comprimé neutre deux à trois fois par jour pendant dix jours.

2) Le géranium rosat, un allié complet

Généralement, on le considère comme un excellent produit contre la peau d’orange. Cependant, le géranium rosat peut aussi lutter contre la rétention d’eau et raffermir. Ainsi, il permet d’agir sur l’apparence pure de la silhouette et la tonicité de la peau. Pour l’utiliser, on conseille d’en diluer 5 gouttes dans 50 gouttes d’une huile végétale de votre choix. Ici, le macadamia ira parfaitement ! Ensuite, on prend soin de masser longuement chaque soir les zones que l’on souhaite traiter.

3) Le genévrier pour drainer en profondeur

Son action drainante redoutable en fait un indispensable de la lutte anticellulite. En fait, ce diurétique élimine efficacement la rétention d’eau, ce qui améliore l’aspect des zones touchées. De plus, elle favorise la stimulation des vaisseaux sanguins et permet de déstocker les graisses rapidement. Ainsi, il est plutôt conseillé de l’utiliser en massage en diluant deux gouttes dans deux cuillères à soupe d’huile. Ensuite, procédez à un bon massage pendant environ dix jours chaque mois. Vous pouvez aussi en déposer une goutte sur un quart de sucre avec une goutte d’essence de citron pour obtenir un bon coupe-faim 100% naturel.

4) La menthe poivrée, celle qui aide à éliminer

On a beau connaître de nombreuses utilisations de ce classique des pharmacies au naturel, on ne sait néanmoins pas toujours qu’elle peut aider à maigrir. En effet, elle a un pouvoir drainant qui profite directement à des organes clefs dans l’amaigrissement (intestins, reins et foie). En plus d’aider à éliminer les toxines en profondeur, elle joue un rôle capital dans l’amélioration de la digestion. Du coup, vous pouvez en ajouter une goutte seulement directement à vos plats du midi ou du soir pour en bénéficier. Sinon, vous pouvez déposer votre gouttelette sur une cuillère de miel ou un comprimé neutre. Faites une cure une semaine sur deux sans dépasser une goutte journalière. Cela suffira amplement à profiter de son effet drainant surpuissant !

5) Le cèdre de l’atlas pour pulvériser les graisses

Grâce à son pouvoir drainant, elle élimine les graisses en profondeur. En effet, elle active la circulation lymphatique et réduit les tissus adipeux. Ainsi, on dit d’elle qu’elle est lipolytique, ce qui signifie qu’elle combat les cellules graisseuses. Donc vous pouvez dire adieu à la rétention de graisse et de cellulite ! Pour ce faire, diluez-en cinq gouttes dans une cuillère à soupe d’huile végétale. Ensuite, procédez à un massage minutieux des zones visées avant la douche. Puis continuez pour un traitement sur vingt jours.

6) L’estragon pour maigrir sans frustration

Elle est utile à bien des égards avec son effet direct sur l’intestin ! Déjà, elle permet de favoriser la digestion et éliminer les gaz qui gonflent le ventre. Aussi, elle aide à sentir moins de frustration et de faim grâce à son pouvoir calmant sur les fringales. Ainsi, maigrir semble tout de suite moins pénible et on se sent plus léger ! En plus, on peut la consommer facilement sans faire de mélange ! En effet, une goutte sous la langue suffit à en profiter et ressentir presque immédiatement la satiété. Cependant, vous pouvez la diluer dans une cuillère d’huile de noisette ou d’olive si son goût vous dérange. Enfin, comme pour d’autres huiles essentielles vous pouvez en diluer dans de l’huile pour faire un massage.

7) La sauge officinale, une puissance de la Nature

On peut utiliser les feuilles pour préparer un sirop spécial ventre plat. Néanmoins, l’huile essentielle est tout aussi efficace ! En effet, elle chasse la peau flasque et aide à tonifier les muscles. En plus, elle multiplie les qualités : elle est purifiante, détoxifiante, désinfectante et lipolytique. Pour ne rien gâcher, elle offre aussi ses vertus cholérétiques (elle stimule la vésicule biliaire) et est idéale pour les prédiabètes, car elle est aussi hypoglycémiante. Ici, on en appliquera quelques gouttes sur la peau, préférablement diluées dans une huile végétale.

8) La méconnue qui mérite plus de reconnaissance : l’huile essentielle de criste-marine

On y retrouve de la vitamine C et des sels minéraux. Aussi diurétique qu’anticellulite, elle va favoriser l’excrétion d’eau par les reins (ce qui favorise la production d’urine) et élimine les graisses et la rétention d’eau. Avec elle, la peau d’orange ne fait pas un pli ! Ici encore, vous diluerez quelques gouttelettes dans de l’huile végétale de votre choix. Puis vous procéderez à un massage matin et soir sur les zones que vous souhaitez améliorer.

9) La mandarine, un classique des régimes

Si elle est si connue, c’est parce qu’elle a un pouvoir coupe-faim efficace qui permet de couper court aux fringales qui jalonnent la journée ! Alors dès que la faim se fait sentir en dehors des repas, mettez le flacon à contribution. En général, on en dépose une goutte sur un comprimé neutre ou dans une cuillère à soupe de miel. Puis on fait fondre le tout lentement en bouche et on répète plus tard au besoin.

Attention :

Bien évidemment, toutes ces huiles ne feront aucun miracle seules ! Ainsi, pensez à adopter une alimentation saine et variée et à pratiquer une activité sportive adaptée à vous et vos envies. Ceci dit, rappelez-vous de vous renseigner sur les contre-indications à leur utilisation. Elles sont notamment interdites aux femmes enceintes et allaitantes comme aux enfants et jeunes adolescents, mais les restrictions ne s’arrêtent pas là ! Renseignez-vous bien avant de les utiliser.

Comment laver sa couette à la machine ?

On aimerait reporter cette question à une date toujours ultérieure… mais il faut bien se coltiner la corvée du lavage de couette un jour ou un autre. Et contrairement au linge de lit, ce n’est pas une tâche aisée. Pourtant, il va bien falloir s’y mettre pour retirer les acariens causant des allergies et les taches de transpiration. Que ce soit une couette naturelle (couette en duvet d’oie ou en duvet de canard, couette en soie, etc.) ou en fibres synthétiques anti-acariens (polyester…), on souhaite néanmoins conserver tout son moelleux ! Voici quelques conseils pour que tout se passe pour le mieux et que laver sa couette ne soit plus une corvée redoutée.

Quelques vérifications avant de laver sa couette en machine

Tout d’abord, vérifiez qu’il n’y a aucun trou à raccommoder pour ne pas abîmer la couette et votre lave-linge. En plus, on ne veut pas que le garnissage se fasse la malle ! Ensuite, traitez les éventuelles taches avant avec un traitement adéquat. Pour des taches incrustées, nous vous conseillons le mélange imbattable de liquide vaisselle et d’eau oxygénée. Sinon, optez pour l’un des détachants efficaces listés ici.

Par ailleurs, vérifiez sur l’étiquette qu’il est possible de laver sa couette en machine et à quelle température. Aussi, vérifiez que le tambour de votre machine à laver est adapté. Une machine de 5 kg suffit pour une couette de 140*200 cm. Si elle mesure 200*200 cm, choisissez une machine de 7 kg. Au-delà, choisissez une machine de 10 kg et plus. Idéalement, le tambour doit être rempli aux 3/4. Heureusement, si le lavage en machine est impossible, vous pourrez toujours aller à la laverie ! Avec ces machines grande capacité, vous pourrez laver les couette légère ou couette hiver  très chaude sans problème. Dans tous les cas, respectez les conseils ci-dessous.

Concrètement, on procède comment pour laver sa couette ?

Le programme doit être positionné sur un cycle normal coton à 30 ou 40°C et un rinçage extra. Sinon, vous pouvez aussi faire deux cycles de rinçages. Puis réglez l’essorage entre 900 et 1000 tours (pas plus pour éviter les déchirures). Pour les couettes en duvet ou en plumes, vous gagneriez même à mettre un essorage plus faible ! Et surtout, ajoutez deux ou trois balles de tennis dans votre tambour pour bien battre votre couette et préserver son gonflant. On ne voudrait pas qu’elle se ratatine ! Si vous avez peur qu’elles déteignent, glissez-les dans une chaussette et nouez. Par ailleurs, pliez la couette en accordéon pour un nettoyage plus uniforme.

Niveau détergent, on conseille plutôt la lessive liquide qui laisse moins de traces. Ainsi, vous ne risquez pas de voir des moisissures apparaître. Par contre, n’abusez pas sur les quantités en pensant mieux laver votre couette et oubliez l’adoucissant, surtout pour les couettes naturelles qui contiennent du duvet ou des plumes.

Et après, comment on gère le séchage de la couette ?

Bien sûr, opter pour le sèche-linge est l’option la plus simple et pratique. Ici, on utilisera encore une fois nos deux ou trois balles de tennis pour plus de gonflant. Aussi, on favorisera une température plus basse, surtout pour une couette à garniture naturelle ou colorée. Notez qu’une couette épaisse au grammage important demandera un plus long temps de séchage. En général, on conseille de stopper le sèche-linge toutes les demi-heures pour ne pas abuser sur le temps de séchage. Et après, on laisse quand même la couette à l’air libre avant de la ranger ou réutiliser. Cependant, on n’a pas forcément de sèche-linge ? Si les températures sont clémentes, vous pouvez faire un séchage à l’air libre. Sinon, une pièce chaude aérée fera l’affaire.

Vous aurez bien le droit à un bon sommeil réparateur bien au chaud sous la couette après ça… Et pensez aussi à donner un coup de propre à vos oreillers, vos édredons et vos matelas de temps à autre.

Mains plus fines : comment les affiner en 4 astuces simplissimes

Vous rêvez de belles mains fines allongées ? Mais pas de bol, la nature a préféré vous doter d’une tripotée de Knacky balls très boudinés ! Il est vrai que c’est une partie importante et utile du corps. En plus, c’est l’une des premières choses que l’on voit de nous… Or, même si on peut facilement les hydrater et soigner ses ongles pour les embellir, on voit souvent mal comment on pourrait les affiner. Pourtant, même si le fait de mincir un peu est souvent le premier conseil que l’on donne, il y a d’autres astuces toutes bêtes pour obtenir des mains plus fines. C’est même très facile quand on connaît les bons gestes et les petites techniques pour créer l’illusion. Voici des conseils qui vous aideront à avoir des mains plus fines et des doigts moins épais.

1) Prenez votre circulation sanguine “en main”

Malheureusement, les doigts peuvent avoir tendance à gonfler au cours de la journée. D’ailleurs, c’est à cause de cela qu’une bague qui nous allait bien le matin peut devenir inconfortable ou se coincer sur le doigt le soir. Bien souvent, cela est dû à une mauvaise circulation empirée par la chaleur. À moins d’être motivée pour émigrer en Laponie, nous vous conseillons d’opter pour les gélules et infusions à la vigne rouge. En effet, cette dernière est un traitement classique en cas de varices qui améliore vraiment l’afflux sanguin. En plus, elle renforce les tissus veineux ! Ainsi, vos doigts devraient moins gonfler.

2) Pour avoir des mains plus fines, misez beaucoup sur la manucure et l’entretien des ongles

Si cette forme vous va bien, n’hésitez pas à limer vos ongles en amande. En effet, cette forme ovale permet de donner un aspect affiné aux mains et les allonge légèrement. Toujours pour jouer sur l’effet d’illusion optique, vos mains paraîtront plus fines avec du vernis à ongles clair. Cela s’inscrira plus dans le prolongement de la main pour l’allonger. Au contraire, les teintes foncées vont épaissir la main. Enfin, l’application de ce dernier joue aussi un rôle important ! Au lieu de l’appliquer sur tout l’ongle, nous vous conseillons de laisser une fine bande non vernie de chaque côté de l’ongle (1 mm ou 2). Ainsi, cela contribuera toujours plus à donner l’illusion d’une main fine et légère.

3) Pour les rendre plus fines, vos mains doivent se mettre au sport

Ici, on ne parle pas forcément de se mettre à un sport en particulier, mais plus de faire des exercices faciles. Non contraignants ou fatigants, ils permettront tout de même de rendre vos mains plus fines. Le plus simple consiste à mettre la main à plat. Ensuite, soulevez chaque doigt un à un pendant une minute. Ce mouvement n’est pas sans rappeler celui que l’on effectue pour faire un clic de souris. Sinon, achetez une balle antistress à garder à portée de main pour l’utiliser à tout moment de la journée. Malaxez-la et maintenez la pression pendant quelques instants. Par exemple, vous pouvez la serrer au maximum pendant une minute et répéter trois fois.

4) Les mains sont aussi plus fines quand on les accessoirise avec les bons bijoux

Tout d’abord, évitez les bijoux qui sont trop petits pour vous. Rien ne rendra vos mains plus boudinées qu’une bague trop petite ou un bracelet qui lacère le poignet. En plus de l’effet visuel pas top qui grossira vos mains, cela nuira aussi à votre circulation et fera gonfler vos extrémités. Même chose pour les bijoux très fins qui paraîtront riquiquis et accentueront l’effet empâté des doigts. Alors, prenez toujours des bijoux qui vous vont bien et dans lesquels vous êtes à l’aise.

Du reste, si vous aimez ce style, n’hésitez pas à favoriser les bagues imposantes avec du caractère. Ainsi, vos doigts paraîtront visuellement plus fins en dessous. Enfin, pensez aussi à vous essayer aux bracelets larges pour que vos mains paraissent plus petites. Par contre, n’en faites pas trop et ne mélangez pas trop de bijoux imposants pour ne pas étouffer la main ! Mettez plutôt une seule pièce forte (une bague ou un bracelet) et évitez les accumulations.

11 choses surprenantes, mais facilement évitables qui donnent des rides

On ne peut pas stopper le cours du temps et encore moins retourner en arrière. De fait, l’arrivée des signes de l’âge est inéluctable, même avec une bonne crème antirides bien appliquée. Et si l’évolution des rides subit aussi les affres de la génétique, nos petites habitudes du quotidien peuvent elles aussi avoir une incidence ! Du coup, quelques gestes que l’on pensait sans conséquence peuvent en avoir sur l’ovale de notre visage. Vous êtes curieux de savoir lesquels ? Voici une liste de ces choses que l’on fait et qui se soldent par un creusement des pattes-d’oie et rides. Peut-être pourrez-vous ainsi limiter les dégâts et ralentir leur apparition en adaptant des petits détails de votre routine !

1) Vous êtes inactif

Si votre technique pour éviter d’avoir des rides est de bouger le moins possible, vous avez tout faux. Au contraire, une étude publiée dans l’American medical society for sports medicine a démontré une dissemblance entre ceux qui font du sport et ceux qui ont un quotidien plus sédentaire. D’après leurs conclusions, les personnes qui faisaient ne serait-ce que 30 min de sport deux fois par semaine avaient une peau plus ferme, souple et qui marque moins grâce à une meilleure composition. En effet, la pratique sportive réduit la perte d’élasticité de la peau et la sécheresse cutanée… rien que ça !

2) Vous dormez sur le côté ou sans oreiller

Bien sûr, c’est une habitude difficile à changer et on n’aime pas tous dormir sur le dos même si c’est très conseillé… Néanmoins, sachez qu’en dormant sur le côté, vous favorisez l’apparition des ridules sur le visage, le cou et sur votre décolleté. Ici, ce sont principalement les contours de la bouche et des yeux qui morflent, même si toutes les zones fines du haut du corps peuvent finir marquées. Par ailleurs, attention à ceux qui dorment la tête à même le matelas, car cela agresse la peau et favorise l’apparition des signes de l’âge précoces. Quelle que soit votre position, rien ne vaut un oreiller en satin pour éviter d’abîmer la peau !

3) Vous buvez de l’alcool

Entre les boissons alcoolisées et une jolie peau de bébé, il y a incompatibilité ! En excès, l’alcool va donc fragiliser et détendre la peau qui sera alors plus sujette aux petites ridules. Effectivement, l’alcool est un agent très déshydratant qui nuit à la peau. De plus, il joue sur les taux dans notre organisme de vitamine A essentielle pour une belle peau. Or, cette vitamine fonctionne en lien étroit avec la production du collagène naturel de la peau et joue donc en partie sur son aspect flasque. Qui plus est, l’alcool est riche en sucre. Et malheureusement, le sucre endommage les protéines de la peau et notamment le collagène ! Ainsi, l’alcool et le sucre raffiné vont tous deux favoriser le vieillissement prématuré de la peau.

4) Vous oubliez vos lunettes de soleil et pensez la crème solaire inutile

Toute l’année, que le soleil soit au beau fixe ou plus timide, il faut porter des lunettes de soleil vraiment protectrices, pas des accessoires fashion où le verre est juste teinté. En effet, elles permettent tout d’abord de limiter les plissements des yeux qui se produisent lorsque l’œil est un peu gêné. Ainsi, cela évite les pattes-d’oie efficacement (et cela vaut aussi pour les lunettes de vue que vous avez peut-être honte de porter tout le temps malgré vos besoins). En plus de cela, leur filtre UV fait barrière aux rayons nocifs qui attaquent le contour des yeux. En cela, elles ressemblent beaucoup à la crème solaire que l’on croit cantonnée à la plage en été. À base d’oxyde de zinc ou de dioxyde de titane, cette dernière est la meilleure crème antirides qui soit ! Été comme hiver, le soleil s’attaque au collagène de la peau et elle seule en limite les dégâts.

5) Vous dormez avec votre maquillage

Outre le fait que cela oblige à changer la taie encore plus vite (chose que l’on oublie de faire régulièrement et qui nuit aussi à la peau), le fait de dormir avec du maquillage est un facteur très aggravant des rides ! Et si vous pensez que le fait d’oublier de temps en temps n’est pas grave, sachez que vous faites au contraire beaucoup de mal à votre peau. En effet, le soir, elle est un vrai cocktail de soins, couches de maquillage oxydé et pollution environnementale. Or, tout ce joyeux monde s’infiltre dans les pores et accélère le vieillissement de la peau en endommageant le collagène et l’élastine. Sans ces agents tenseurs naturels, peau flagada assurée à vitesse grand V…

6) Vous abusez des écrans

Vous ne jurez que par votre ordinateur, votre tablette et votre téléphone que vous intervertissez toute la journée ? Sachez que la lumière de l’écran favorise l’apparition des rides ! En plus, ces écrans ont tendance à fatiguer les yeux et nous les faire plisser en fin de journée. De fait, cela rend la ride du lion et les pattes-d’oie encore plus creusées. Autre effet auquel on ne pense pas : le fait de baisser la tête vers son téléphone augmente les rides dans le cou. On savait déjà que cela favorisait les mauvaises postures et les maux de cou, mais notre peau vieillissante ne l’aime pas non plus !

7) Vous vous lavez trop le visage

On dit souvent que les peaux grasses vieillissent mieux grâce à leur sébum en excès. Ce dernier protège le visage des agressions solaires et environnementales. Du coup, on peut comprendre aisément pourquoi le fait de trop se laver le visage (retirant ainsi tout ce film lipidique naturel), favorise l’apparition de signes de l’âge. Débarrassée de son garde du corps, elle est à nue, sèche, craquelée et livrée aux rides et inflammations ! Ainsi, même si ce geste est important pour débarrasser la peau des polluants qui l’obstruent, pensez à toujours avoir un nettoyant non agressif pour ne pas décaper votre épiderme. Enfin, attention à l’eau chaude lors du nettoyage : elle est asséchante.

8) Vous suivez un régime drastique

Le fait d’étirer ou rétrécir la peau à outrance sur une courte période de temps n’est pas bon pour la peau. En effet, elle est naturellement élastique de par sa structure et c’est d’ailleurs ce qui lui confère tout son tonus. Néanmoins, comme un élastique sur lequel un tire trop, les régimes extrêmes pour perdre ou prendre du poids peuvent aussi laisser des traces ! Ainsi, mieux vaut être dans la modération que de faire un régime-choc que vous aurez de toute façon peu de chances de tenir sur la longueur…

9) Vous buvez à la paille ou vous fumez régulièrement

Ces deux gestes induisent un pincement répété des lèvres qui creuse à la longue les sillons qui entourent la bouche. Les pressions pour maintenir la paille ou la cigarette favorisent donc les rides. Du reste, n’oublions pas que le tabac nuit à la circulation sanguine, jaunit la peau et provoque donc un vieillissement accru de la peau. Par contre, le chewing-gum n’a pas les effets qu’on lui prête sur les rides (à moins d’en consommer à outrance bien sûr). Du coup, il est moins néfaste que ces deux gestes dont on oublie trop les conséquences sur la peau.

10) Vous triturez vos points noirs

Même si on les abhorre, les triturer n’est pas la meilleure solution pour embellir la peau. En effet, outre le fait que ce n’est pas hygiénique, le pincement réalisé de la peau n’est pas sans conséquence. Ainsi, en plus de favoriser la colonisation des germes et bactéries sur la peau, cela l’abîme et l’irrite. Ainsi, cela forme non seulement des microcicatrices… mais aussi des rides ! Du coup, mieux vaut opter pour ce bon vieux tire-comédons ou les meilleurs soins faits maison pour les déloger.

11) Grimacer ou siffler

Oui, ils favorisent les rides au même titre que les mouvements répétés classiques : sourires, froncements des sourcils, etc. Lorsque la peau perd son élasticité en vieillissant, ce type de mouvements approfondissent les sillons et vieillissent la peau. On ne vous jette pas la pierre : quoi de mieux que d’amuser la galerie avec quelques pitreries et aborder la vie avec un grand sourire ? Et ici, on ne peut s’empêcher de penser que c’est tant pis pour les rides ! Au moins, on aura bien vécu, le tout dans l’amusement 😉

4 techniques pour mettre sans problème le fil dans le chas de l’aiguille

Enfiler le fil dans le trou de l’aiguille est à chaque fois très compliqué et cela n’est pas seulement dû à votre main qui manque de stabilité ou au fil qui n’arrive pas à rester entier sans s’effilocher, mais aussi à ce minuscule chas qui semble nous narguer à chaque fois qu’on le rate. Il y a donc vraiment devenir plus nerveux à chaque échec et avoir de fait toujours plus de mal à y arriver. Les débutants comme les plus experts en couture développent alors tous LEUR propre tactique pour le faire sans mettre trois heures. Dans cet article, vous trouverez peut-être une nouvelle manière de le faire plus simplement pour que cela devienne enfin le jeu d’enfant que cela devrait être !

1) Grâce à l’humidité

  • La technique la plus simple et la plus répandue consiste à passer l’extrémité du fil dans la bouche pour le sceller avec sa salive, mais une technique alternative est de passer plutôt le chas de l’aiguille dans la bouche !!
  • Si l’idée de mettre le fil dans la bouche ne vous enchante pas, vous pouvez pulvériser de la laque sur l’extrémité du fil avant de le lisser ou mettre du vernis transparent sur le bout.
  • Enfin, pour que les fibres restent bien collées, on peut aussi utiliser de la colle et en appliquer sur une partie du fil. Laissez sécher et coupez. Les fibres resteront unies !

2) Entortillez le fil avant de le passer dans l’aiguille

Pliez le fil en deux et entortillez le tout avec vos deux mains. Votre fil sera ainsi plus « rigide », moins souple et donc plus facile à rentrer dans le chas.

3) La technique magique asiatique

Posez le fil sur la paume de votre main (juste sous les doigts). Déposez le chas sur le fil au niveau du dessous de l’index et faites de petits mouvements de va-et-vient avec l’aiguille. Le fil va alors commencer à se faufiler tout seul à l’intérieur du trou. Vous n’aurez plus qu’à attraper et tirer.

En vidéo :

<img src= »https://i.ytimg.com/vi/ID/hqdefault.jpg » alt= » » width= »480″ height= »360″>

<iframe title= »The easy way to thread a needle. » width= »662″ height= »372″ src= »https://www.youtube.com/embed/wYBo1luO74U?feature=oembed » frameborder= »0″ allow= »accelerometer; autoplay; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture » allowfullscreen></iframe>

4) En pliant le fil en deux très étroitement avant de le glisser dans le chas de l’aiguille

fil chas aiguille technique en images<img class= »wp-image-32466 size-full » src= »https://astucesdegrandmere.net/wp-content/uploads/2018/02/Montage-par-AstucesdeGrandMere.net-à-base-de-captures-tirées-de-la-chaîne-YouTube-de-Heather-Lou.png » alt= »fil chas aiguille technique en images » width= »864″ height= »1882″ srcset= »https://astucesdegrandmere.net/wp-content/uploads/2018/02/Montage-par-AstucesdeGrandMere.net-à-base-de-captures-tirées-de-la-chaîne-YouTube-de-Heather-Lou.png 864w, https://astucesdegrandmere.net/wp-content/uploads/2018/02/Montage-par-AstucesdeGrandMere.net-à-base-de-captures-tirées-de-la-chaîne-YouTube-de-Heather-Lou-138×300.png 138w, https://astucesdegrandmere.net/wp-content/uploads/2018/02/Montage-par-AstucesdeGrandMere.net-à-base-de-captures-tirées-de-la-chaîne-YouTube-de-Heather-Lou-768×1673.png 768w, https://astucesdegrandmere.net/wp-content/uploads/2018/02/Montage-par-AstucesdeGrandMere.net-à-base-de-captures-tirées-de-la-chaîne-YouTube-de-Heather-Lou-470×1024.png 470w, https://astucesdegrandmere.net/wp-content/uploads/2018/02/Montage-par-AstucesdeGrandMere.net-à-base-de-captures-tirées-de-la-chaîne-YouTube-de-Heather-Lou-364×793.png 364w, https://astucesdegrandmere.net/wp-content/uploads/2018/02/Montage-par-AstucesdeGrandMere.net-à-base-de-captures-tirées-de-la-chaîne-YouTube-de-Heather-Lou-758×1651.png 758w, https://astucesdegrandmere.net/wp-content/uploads/2018/02/Montage-par-AstucesdeGrandMere.net-à-base-de-captures-tirées-de-la-chaîne-YouTube-de-Heather-Lou-608×1324.png 608w » sizes= »(max-width: 864px) 100vw, 864px » />
Montage par AstucesdeGrandMere.net à base de captures tirées de la chaîne YouTube de Heather Lou

Pliez le fil en deux sommairement et enfilez l’aiguille dans la boucle. Tirez sur l’aiguille pour coller les fils entre eux très étroitement et pincez le tout avec votre index et votre pouce pour garder les fils dans cette proximité étroite. Il ne reste plus qu’à approcher l’aiguille pour faire passer le fil dedans.

En vidéo :

<img src= »https://i.ytimg.com/vi/ID/hqdefault.jpg » alt= » » width= »480″ height= »360″>

<iframe title= »Easy way to thread a needle (no need for scissors!) » width= »662″ height= »372″ src= »https://www.youtube.com/embed/fpN2WI5YF8A?feature=oembed » frameborder= »0″ allow= »accelerometer; autoplay; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture » allowfullscreen></iframe>