Archive | 6 décembre 2019

Mode : les 5 vêtements et accessoires les plus mauvais pour la santé

Penser à bien s’habiller et avoir du style est une chose. Néanmoins, à trop penser à trouver la tenue idéale, on en oublie parfois ce qui est essentiel : notre confort et notre santé. Bien sûr, dire que des vêtements sont mauvais pour la santé peut sembler exagéré, mais reste que certains peuvent laisser des traces. En plus, la toxicité des matériaux et produits utilisés lors de la production peut nuire à notre peau. Alors, même s’il ne faut pas nécessairement tout bannir, on peut veiller à porter certaines pièces avec modération. Aussi, connaître ces éléments peut vous guider dans votre shopping et votre quotidien. Pour protéger votre peau, votre santé, mais aussi souvent la planète, voici les vêtements et accessoires les plus “dangereux” de la garde-robe.

1) Les chaussures trop hautes

Être dans l’excès n’est jamais bon et cela se vérifie dans cette liste des vêtements et accessoires mauvais pour la santé. Bien sûr, vous connaissez sûrement déjà les effets délétères que l’on prête aux talons. Et même s’il existe des astuces pour les porter plus confortablement, cela reste un élément qui ruine sacrément le dos. Vu que les jambes sont beaucoup sollicitées pour compenser, cela favorise les oignons, les éperons calcanéens et la fasciite plantaire. En plus, cela peut se solder par des cors et durillons aussi douloureux que laids.

2) Ou au contraire les chaussures trop plates

Les chaussures plates sont aussi dans le viseur… Nos petites chaussures type ballerines aux semelles trop fines ne protègent pas assez notre bassin, genoux, dos et cou, ce qui peut occasionner des douleurs. Le manque de soutien de la voûte plantaire entraîne au passage une pression sur le muscle qui fait la jonction entre le talon et les orteils, ce qui augmente les douleurs. Qui plus est, cela déforme nos pieds à l’instar des bouts pointus qui font les orteils en griffe ou donne des oignons ! Enfin, ne parlons pas des tongs qui figurent dans cette liste des vêtements et accessoires mauvais pour la santé à cause de leur manque de soutien total. En effet, cela peut provoquer un mauvais alignement des genoux et des chevilles et une déformation des orteils et des os. En plus, ce sont des nids à bactéries… Pas très ragoûtant tout ça !

2) Le sac à main qui pèse 3,5 tonnes

Dans votre sac à main, vous portez “toute votre maison”. Du coup, entre les indispensables et les “au cas où” (qui n’arrivent jamais), celui-ci a vite fait de peser très lourd… Mais à trop fourrer toute sa vie à l’intérieur, on en paie vite les frais !

Ainsi, en plus de favoriser les risques de développer une mauvaise posture à cause de l’asymétrie provoquée, cela peut aussi affecter votre démarche selon une étude de 2013 publiée dans le Journal of Physical Therapy Science. Au passage, vous pouvez aussi bien aggraver que donner des problèmes de dos. C’est aussi un facteur favorisant des douleurs à l’épaule, au cou ou des maux de tête. Enfin, cela fragilise les articulations lorsqu’on le porte au coude, car cela le rend trois fois plus lourd que sur l’épaule. Selon le Time, un sac ne devrait pas dépasser 10 % du poids corporel. Or, on y arrive très vite avec tout notre fourbi.

3) Le jean slim ou le skinny sont d’autres vêtements mauvais pour la santé

Bons pour le galbe des jambes, ces vêtements s’avèrent très mauvais pour la santé. Sans parler du cas extrême de cette jeune Australienne qui avait fini aux urgences après être restée trop longtemps accroupie dans son skinny et avoir fait un malaise, ce type de pantalon trop serré ne fait pas du bien à notre corps. Et si la jeune femme en question a eu la chance de pouvoir remarcher, une étude publiée dans le Journal of Neurology Neurosurgery and Psychiatry avait expliqué que s’accroupir trop longtemps dans un jean slim pouvait endommager les fibres musculaires et terminaisons nerveuses des jambes au point de ne plus pouvoir jamais le faire !

En plus de nuire à la circulation sanguine, il y a donc une compression des nerfs appelée la méralgie paresthésique. Si vous ressentez des picotements, inconforts ou engourdissements dans votre slim, c’est à cette pathologie que vous les devez. Enfin, en plus d’endommager vos nerfs et vos muscles à la longue, cela favorise la cellulite et les varices.

Les trucs en plus à savoir : le combo jean slim + talons hauts est encore plus néfaste, car cela crée une inclinaison en changeant l’axe du bassin qui met encore plus le nerf sous pression. Aussi, attention au jean taille haute qui comprime le ventre et la respiration. En effet, il peut donner des crampes !

4) Difficile de ne pas mentionner le string !

Contrairement à ce que l’on entend parfois, le string ne donne pas d’hémorroïdes ! En revanche, il peut les irriter davantage et les aggraver si vous en avez déjà. De la même manière, le string peut aussi favoriser les infections et les irritations chez les personnes déjà sujettes aux infections urinaires et vaginales (mais pas si vous n’en avez jamais souffert). En plus, la peau n’est pas protégée par ce petit bout de tissu. De fait, elle se frotte aux matières peu aérées du pantalon, notamment s’il est serré. Cela favorise donc les microcoupures et la multiplication des bactéries.

5) Les vêtements mauvais pour la santé simplement à cause de la composition de leur tissu

De nombreuses fibres utilisées dans l’industrie du textile sont traitées avec des produits toxiques et allergisants. Or, si le nettoyage avant de porter un vêtement neuf est un conseil important que beaucoup oublient (à leurs risques et périls), cela ne règle pas complètement le problème de toxicité du tissu. Et si la mode bon marché est souvent pointée du doigt pour les tissus et produits nocifs qu’elle utilise, elle n’est pas seule…

Voici quelques exemples :

  • Tout d’abord, il y a les matières synthétiques issues de molécules chimiques parfois novices à cause de leur effet allergisant et toxique. Le nylon, l’acrylique, le polyester ou encore l’acétate sont aussi de grosses sources de microplastiques nuisibles à la planète qui se libèrent au fil des lavages.
  • Aussi, le tissu infroissable est à base de méthanal (ou formaldéhyde), un ingrédient cancérogène reconnu par le CIRC.
  • Par ailleurs, le bambou qui est pourtant naturel et écologique est raide et râpeux à l’état naturel. Ainsi, une étude de la marque Patagonia avait démontré que les processus pour le rendre doux et utilisable nécessitaient de nombreux produits chimiques dangereux pour la peau et mauvais pour le système reproductif.
  • La laine irrite quant à elle les peaux sèches et sensibles. Elle peut entraîner des poussées d’eczéma sur toutes les peaux.
  • De plus, les boutons en nickel des shorts et pantalon sont très irritants et allergisants.
  • Autre ingrédient des vêtements qui cause des allergies parfois graves : le latex de nos pantalons, gants et autres élastiques.

7 astuces de grand-mère pour se débarrasser des limaces

Vous êtes fier de votre potager, d’autant plus que vous utilisez des solutions respectueuses de la planète pour en prendre soin. Néanmoins, toutes ces bonnes choses qui poussent amassent les foules. Du coup, il y a de quoi être désemparé quand des petites bêtes y élisent domicile, car il n’est pas toujours facile de chasser celles qui tapent l’incruste sans solution chimique. Heureusement, ces méthodes 100% naturelles pour faire fuir les limaces sont très efficaces !

1) Le ramassage tout simplement !

Remontez vos manches, prenez votre courage à deux mains et ramassez les limaces pour les relâcher loin de votre potager. Surtout, on oublie les techniques barbares qui conseillent de couper ces petites bêtes en deux. Un déménagement anticipé par vos soins sera amplement suffisant ! Aussi, vous pouvez avoir recours à une planche de bois, un morceau de carton ou une tuile. Déposez-en directement à même le sol. Les limaces vont se réfugier en dessous avant le lever du jour. Le lendemain, il n’y a plus qu’à les retourner pour faire la récolte.

2) Appâtez les limaces pour mieux vous en débarrasser

Tout d’abord, il y a le fameux piège à la bière pour faire diversion. Prenez un verre et remplissez-le à moitié avec de la bière. Il vous suffit de le déposer à côté des plantes que vous désirez protéger. Changez de récipient tous les 2 ou 3 jours. Par contre, cette solution classique ne fait pas toujours l’unanimité, car elle attire parfois toutes les limaces du voisinage… même celles qui n’avaient pas prévu de venir dans votre jardin ! En plus, des ennemis des limaces (carabes et staphylins en tête) ont tendance à venir aussi si noyer. Du coup, ce n’est pas très bon pour stopper l’invasion… Sinon, vous pouvez les attirer avec des tas d’herbes fraîches, des rondelles de patates ou du son. Une fois attirées, vous pourrez les ramasser pour les déposer ailleurs.

3) La maïzena, solution radicale pour ceux qui veulent tuer les limaces

Versez 1 à 2 cuillères à soupe de maïzena dans un bocal et déposez-le sur le côté des endroits où elles se trouvent. La maïzena fera gonfler leur estomac et les tuera. Bien sûr, ce n’est pas la solution que nous vous conseillons le plus, car cela signifie qu’on va tuer un animal. Cependant, il faudra peut-être passer par là en cas de grosse invasion…

5) Cultivez des plantes qui repoussent les limaces

En plus d’apporter un plus à votre jardin (et à vos assiettes), certaines plantes sont de vrais repoussoirs pour ces petites bêtes. Par exemple, privilégiez le gingembre, l’ail, la ciboulette, la menthe, l’endive, le chou frisé, le brocoli, etc.

6) Invitez leurs ennemis naturels dans votre jardin

Comme dit plus tôt, entourez-vous de carabes (une sorte de coléoptère). Ce prédateur naturel les chassera en moins de deux. Vous pourrez trouver leurs larves dans les jardineries et les introduire dans votre jardin au début du printemps. Aussi, faites appel aux oiseaux : les rouges-gorges, les geais et d’autres espèces communes se délectent de limaces. Vous pouvez également adopter une poule ou un canard qui seront ravis de vous débarrasser des limaces. Par ailleurs, comptez sur les crapauds : eux aussi raffolent des limaces. Pour les attirer, créez-leur un abri sombre et éventuellement ajoutez une mare sans poissons (ils pourraient manger les têtards). Le hérisson est également un prédateur efficace. Pour l’attirer dans votre jardin, mettez à disposition des branchages et feuilles mortes pour qu’il puisse se faire un nid. Enfin, il y a aussi les grives, staphylins odorants, vers luisants, mille-pattes…

7) Rendez le sol très inhospitalier pour les limaces

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elles n’aiment pas se déplacer sur un sol qui gratte ou qui les gêne ! Alors, n’oubliez pas ce détail quand vous cherchez à vous en débarrasser. Bien sûr, il y a la cendre qui peut aussi être bénéfique pour le jardin, mais on ne peut pas en abuser pour ne pas nuire aux plantations à la longue. Sinon, éparpillez des coquilles d’œufs écrasées grossièrement tout autour des petits plants. Ces miettes de coquilles font ainsi une frontière “infranchissable” pour les limaces. Par ailleurs, créez une barrière de sel en saupoudrant un chemin avec ce condiment. Sinon, il y a aussi les fougères aigle fraîches grossièrement broyées et les aiguilles de pin.