Claude François : Sa tombe vandalisée, sa famille porte plainte

Le chanteur Claude François

Tombe de Claude François au cimetière de Dannemois

Réactualisation : La famille de Claude François va déposer
plainte pour les actes de vandalisme commis dans la nuit de samedi à dimanche
contre les plaques commémoratives et les ornementations florales de sa tombe à
Dannemois (Essonne), nous apprend l’AFP

« Claude François Junior (l’un des fils de la vedette) m’a contacté ce matin (dimanche). Il va nous donner pouvoir pour déposer plainte. Nous le ferons mardi ou mercredi« , a annoncé à l’AFP Julien Lescure, qui exploite avec ses parents le moulin de Dannemois, devenu musée et situé non loin de l’endroit où le chanteur repose.

Ce dimanche à 11h11 nous écrivions : Vive émotion à Dannemois dans l’Essonne hier, samedi 16 mars, une semaine après la commémoration du 35e anniversaire de la mort de Claude François. Selon nos confrères du Parisien, les fans du chanteur de Le téléphone pleure ont eu le choc de découvrir que la tombe de leur idole défunte avait été saccagée pendant la nuit du 16 mars.

C’est un bien triste spectacle qui s’est alors offert aux visiteurs du cimetière du village, non loin du célèbre moulin où Claude François vivait : des plaques en marbre commémoratives brisées, des pieds de chevalets cassés, des pots de fleurs renversés, des fleurs arrachées… Une inconditionnelle du chanteur, Suzanne Fluttaz, a confié avec émotion à nos confrères : « Je reviens du cimetière, j’ai vu les fleurs piétinées, les pots cassés, des statuettes brisées et des plaques de marbre en mille morceaux« .

Si les fils du chanteur n’ont pour le moment pas porté plainte, les gendarmes de Milly-la-Forêt mènent l’enquête et ont d’ores et déjà relevé des traces d’ADN sur place.

Qui pourrait être à l’origine de cet odieux acte de vandalisme ? Une autre fan de Cloclo a une théorie : « Les gens du village n’aiment pas être dérangés par les fans, ça trouble leur quiétude, je suis sûre que c’est ça le problème, c’est une vengeance« .

Une thèse des plus probables quand on sait que, dans le cimetière même, les propriétaires des parcelles voisines de celle de la tombe de l’icône ont fait installer des rambardes sur lesquelles on peut lire la mention : « Respectez nos défunts« .

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.