Archive | 6 septembre 2011

Tropical Island Paradise : un yacht transformé en île flottante

Une société de design anglaise a imaginé un projet fou : faire d’un yacht une île tropicale. Le résultat est plus vrai que nature. Bienvenue à bord du Tropical Island Paradise.

 Un paradis flottant

1 –  Un paradis flottant

Les millionnaires ont trouvé leur paradis…sur mer ! La société anglaise de design Yacht Island Design a imaginé un yacht transformé en île paradisiaque. Et pour faire illusion, aucun détail n’a été omis. Cascade d’eau, lagon, plage avec cabanons et cocotiers…même un volcan a été créé !

 

Un extérieur conçu pour donner l'impression d'une île

2 – Un extérieur conçu pour donner l’impression d’une île « volcanique »

 

Le yacht mesure 90m de long et peut accueillir jusqu’à 90 passagers. Il possède également un héliport. Rob Mc Pherson, directeur de la société Yacht Island Design et à l’origine du projet, a voulu que même l’extérieur du bateau fasse penser à une « île volcanique, baignée par les vagues ».

 

3 – « Créer quelque chose qui diffère de tout ce qui existe « 

 

« Le marché des yachts de luxe est saturé et nous espérons creuser une niche dans un segment où personne n’ose s’aventurer, celui du design extravagant, » explique Rob Mc Pherson, directeur du projet. L’objectif ? « Créer quelque chose qui diffère de tout ce qui existe à l’heure actuelle. »

 

Un bateau tout confort 

4 – Un bateau tout confort 

Le pari semble réussi. A l’intérieur du cratère du volcan conçu sur le bateau, se cachent un cinéma, une salle de jeu, un spa, une salle de gym et bien entendu les non moins luxueuses et indispensables suites.

 

Une piscine au couleur de l'océan

5 – Une piscine au couleur de l’océan

Le prix de cet extravagant yacht n’a pas encore été communiqué, ni sa date de sortie.

Ce n’est pas la première fois que la société Yacht Island Design s’attelle à un concept aussi incroyable. Le cabinet ambitionnait déjà de faire « flotter » le Rocher de Monaco.

 

 

Un Français condamné à 10 000 euros d’amende pour ne pas avoir assez fait l’amour à sa femme

 

 

 

 

 

Vous ne le saviez peut-être pas, mais ne pas « honorer » son épouse est puni par la loi.

Un Niçois de 51 ans en a fait les frais durant son divorce.

L’abstinence sexuelle peut parfois coûter cher. Jean-Louis, 51 ans, a eu beau invoquer le manque de temps, la fatigue, « générée par les horaires de travail, » le poids des années qui a fait que « les relations s’étaient simplement espacées au fil du temps, » ou encore des problèmes de santé, la justice a tranché : il n’a pas suffisamment fait l’amour à sa femme durant leurs 21 années de vie commune !

Le Niçois, relate La Dépêche du Midi , a été condamné à verser 10 000 euros de dommages et intérêts à son ex-femme Monique par la cour d’appel d’Aix-en-Provence. Cerise sur le gâteau, le juge aux affaires familiales a prononcé le divorce du couple « aux torts exclusifs » de l’époux.

D’après le code civil, en plus d’un devoir d’assistance, de fidélité et de respect mutuel, les époux ont une obligation de « communauté de vie », impliquant des relations sexuelles siuvies. Le « devoir conjugal » existe bel et bien encore.

Braquo: clap de fin pour les ripoux Nicolas Duvauchelle et Jean-Hugues Anglade ?

Jean-Hugues Anglade et Nicolas Duvauchelle dans la série Braquo

Au mois de juillet, la triste nouvelle tombait. Canal + renonçait à la seconde saison de Pigalle la Nuit, la série évènement de la chaîne cryptée dont le beau Jalil Lespert était la vedette. Aujourd’hui, Canal + s’apprêterait à faire ses adieux à une autre de ses créations artistiques à succès : Braquo.

Comme l’annoncent nos confrères de Télé 2 Semaines, la chaîne diffusera la saison 2 de Braquo dès le mois de novembre et le tournage de la saison 3 est déjà programmé. En revanche, il ne devrait pas y avoir de saison 4. Jusqu’ici, Canal + n’a pas encore confirmé cette triste nouvelle.

En effet, la série créée par Olivier Marchal, dans laquelle nous retrouvons dans les rôles principaux les comédiens Jean-Hugues Anglade (Nikita, Subway, 37°2 le matin, La reine Margot), Nicolas Duvauchelle (Les corps impatients, Une aventure, Hell) et Karole Rocher (Scorpion, Le bal des actrices) est un véritable succès.

Canal +, qui diffusera ce soir, lundi 5 septembre, le premier épisode de Platane, la série évènement d’Eric Judor, aurait-elle décidé de contrarier ses fidèles abonnés ?

Jean-Jacques Souplet est mort : la chanson française est en deuil

Jean-Jacques Souplet nous a quittés le 31 août 2011, emporté par un cancer.

Jean-Jacques Souplet est mort. Producteur de disques, il était le fils de Jacques Souplet, ancien PDG du label français CBS, aujourd’hui rebaptisé Columbia et distribué par Sony. Selon Écran Total, Jean-Jacques Souplet s’est éteint à l’âge de 65 ans (fêtés le 12 août) des suites d’un cancer le 31 août.

On lui doit la découverte de nombreux artistes à commencer par Francis Cabrel dont chaque sortie est un évènement, mais aussi Gérard Lenorman. Il avait relancé la carrière de Dave. Jean-Jacques Souplet a ensuite collaboré avec EMI Pathé Marconi avec qui il est à l’origine de l’ascension de Jeanne Mas et a permis le premier enregistrement de Céline Dion. En tant que producteur, Souplet a collaboré avec nombre de talents comme Patricia Kaas, Gérard Blanc, pour le tube Une autre histoire, et Salvatore Adamo.

Les obsèques de Jean-Jacques Souplet se tiendront en l’église Saint-Roch à Paris, demain mardi 6 septembre.

Alain Barrière : Trop souffrant, il annule ses adieux

Alain Barrière, à Paris, le 29 août 2007.

C’est une bien triste nouvelle que nous apprenons de la part du chanteur Alain Barrière. L’artiste de 75 ans vient en effet d’annuler ses adieux au Palais des Congrès.

Souffrant, malade, trop faible, il a fait savoir qu’il était incapable de se tenir debout durant deux heures sur scène, c’est pourquoi il n’assurera pas son concert d’adieu le 16 septembre au Palais des Congrès de Paris.

Après 50 ans de carrière, Alain Barrière, à qui l’on doit Ma Vie, Cathy ou Tu t’en vas, doit se soumettre à ces « raisons médicales ». Il a fait part à l’AFP de son « infinie tristesse« .

Victime de trois AVC, un premier en 2007 et un second plus grave, tenu secret, en 2009 et pour lequel il a mis un an à se remettre, puis d’un troisième plus inquiétant en janvier 2011, l’immense chanteur devait également donner un récital le 10 septembre dans sa ville natale, à la Trinité-sur-Mer. Aussi annulé.

« D’importantes douleurs m’empêchent de me tenir debout et donc d’assurer pendant près de deux heures un spectacle sur scène, » a-t-il déclaré à regret.